Essais nucléaires

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Essais nucléaires

Messagede bipbip » 30 Mar 2015, 02:19

Essais nucléaires en Polynésie : la France méprise toujours les conséquences de l’héritage radioactif

Près de 50 ans après le premier essai nucléaire en Polynésie, l’armée française revient à Moruroa, ce printemps, pour rénover les installations de surveillance. 250 personnes viendront travailler sur ce chantier. Mais la Défense estime que leur suivi radiologique individuel n’est pas nécessaire. Pourtant, les retombées radioactives sont toujours présentes, mais passées sous silence. Du plutonium est enfoui sous l’atoll. Le lagon et ses récifs coralliens sont pollués. Les fonds sous-marins sont fragilisés par les explosions souterraines. Et les maladies génétiques liées à la radioactivité se développent dans les archipels environnants. Autant de tabous qui font penser à bon nombre de Polynésiens qu’ils ont été trahis. Enquête.

... http://www.bastamag.net/Essais-nucleair ... nsequences
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires en Polynésie

Messagede bipbip » 25 Fév 2016, 15:20

Essais nucléaires en Polynésie : la France doit réparation aux habitants

À l’occasion de la visite de François Hollande en Polynésie, le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce la non-prise en charge par la France des ravages causés par les essais nucléaires dans le Pacifique.

Entre 1966 et 1996, après avoir abandonné les essais nucléaires en Algérie, la France a mené 193 tirs dans le Pacifique "au nom de la paix", afin de s’assurer une position prépondérante dans le concert des nations. Dans un contexte suicidaire de course aux armements, l’État a imposé aux Polynésiens un héritage fatal tant sur le plan environnemental que sanitaire.

Les explosions ont fragilisé les fonds sous-marin, entraînant un risque d’effondrement des atolls de Moruroa et Fangataufa. Les sols sont contaminés durablement à cause des retombées et de la présence de débris toxiques et radioactifs (métaux lourds, plutonium…) qui menacent toujours la population. Aux milliers d’habitants et travailleurs irradiés pendant les essais, il faut ajouter les déficits de naissance, malformations congénitales et infirmités que subissent toujours un nombre non négligeable d’enfants polynésiens, comme le montre une étude publiée par l’Observatoire des armements.

Comme l’ont révélé les archives ouvertes suite à la levée du secret défense en 2013, c’est en toute conscience de leurs impacts sanitaires que la France a procédé à ces explosions, irradiant ses propres habitants. Malgré le vote de la loi Morin, seules 19 personnes - dont seulement 5 Polynésiens ont pu bénéficier d’une indemnisation à ce jour. Quant à la rente annuelle versée à la Polynésie, elle ne cesse de se réduire : fixée à 150 millions d’euros en 1996, elle passera en 2016 à 84 millions d’euros.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" s’associe aux associations "193" et "Moruroa e Tatou" pour exiger de François Hollande une reconnaissance officielle de l’ampleur des conséquences des essais nucléaires français et la fin de ce déni de justice. Face à ce crime irréparable, tout doit être mis en oeuvre pour faire enfin la lumière sur les impacts des essais, assurer un véritable suivi sanitaire des populations, dédommager les victimes et procéder autant que possible à une décontamination des atolls.

L’arme atomique est une arme immorale par nature, que ce soit lors des essais, puis en tant que menace permanente pour les peuples ainsi pris en otage, et enfin lors de sa possible utilisation. L’éradication de tout arsenal atomique est une exigence fondamentale et non négociable.

NB : Peu après l’envoi de ce communiqué, François Hollande a reconnu dans un discours les impacts environnementaux et sanitaires des essais nucléaires et proposé la création d’un centre d’archives, ainsi qu’une légère hausse de la dotation allouée à la Polynésie pour faire face aux conséquences des essais.

Toutefois, les associations polynésiennes considèrent ces déclarations comme insuffisantes et attendent une aide concrète pour favoriser les indemnisations.

Notons également que si François Hollande a remercié la Polynésie pour son rôle dans les essais nucléaires car "grâce à la force de dissuasion, la France a pu contribuer à la paix", il n’y a pas eu d’excuses officielles pour avoir imposé cet héritage fatal à l’archipel, comme le demandaient les associations. Avec des conséquences aussi lourdes, il ne sera jamais possible de "tourner la page du nucléaire", comme le prétend François Hollande.

http://www.sortirdunucleaire.org/Essais ... rance-doit
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires en Polynésie

Messagede bipbip » 28 Fév 2016, 02:54

Interview de Bruno Barrillot, co-fondateur de l’observatoire des armements
21 août 2013
C’est à partir de 1985, avec le scandale du Rainbow Warrior, que Bruno Barrillot s’est entièrement consacré à l’évaluation des conséquences des essais nucléaires français en Polynésie. Il a réalisé de nombreuses enquêtes de terrain pour attester des effets mortifères de ces expérimentations sur la population locale et les vétérans.
... http://www.sortirdunucleaire.org/Interv ... rrillot-co
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires en Polynésie

Messagede Pïérô » 30 Juin 2016, 15:18

Paris, vendredi 1er juillet 2016

Commémoration de la première bombe nucléaire de la France sur Moruroa

il y a 50 ans !

Venez manifester par un die-in géant devant le Ministère de la défense. Venez protester de façon non-violente contre cette agression de la France. Venez exprimer votre solidarité avec les victimes des essais nucléaires.
• Rendez-vous vendredi 1er juillet à 11 heures au café-brasserie Le Balard, place Balard, Paris
• Die-in géant devant le ministère de 12h à 13h
60 Bd du Général Martial Valin (arrêt Balard du tram T3)

Contact : 06 32 71 69 90

plus d'info : http://www.maisondevigilance.com/projets.htm
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Essais nucléaires en Polynésie

Messagede bipbip » 03 Juil 2016, 16:28

50ème anniversaire des essais nucléaires français dans le Pacifique : la France doit réparation aux victimes !

À l’occasion du cinquantième anniversaire du premier essai nucléaire français dans le Pacifique, le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle l’État à faire enfin justice aux victimes de ces explosions, dont les conséquences perdurent encore aujourd’hui.

Le 2 juillet 1966, ne pouvant plus effectuer d’explosions nucléaires dans le Sahara, la France a procédé au tir "Aldébaran" sur l’atoll de Moruroa, sans avertir la population des impacts de l’exposition à la radioactivité. En l’espace de 30 ans, 192 autres tirs aériens ou souterrains seront effectués en Polynésie, l’ensemble représentant 2900 fois la puissance de la bombe d’Hiroshima. Imposés au nom d’une vaine idée de la "grandeur de la France", malgré les protestations des populations et d’élus polynésiens, ils ont laissé un lourd héritage aux habitants de l’archipel et aux vétérans.

Ces explosions ont fragilisé les fonds sous-marin, entraînant un risque d’effondrement des atolls de Moruroa et Fangataufa. Des débris toxiques et radioactifs (métaux lourds, plutonium…) contaminent toujours durablement les sols et menacent la population. Aux milliers d’habitants et travailleurs irradiés pendant les essais, il faut ajouter les déficits de naissance, malformations congénitales et infirmités que subissent toujours un nombre non négligeable d’enfants polynésiens, comme le montre une étude publiée en février par l’Observatoire des armements.

Comme l’ont révélé les archives ouvertes suite à la levée du secret défense en 2013, c’est en toute conscience de leurs impacts sanitaires que la France a procédé à ces explosions, irradiant ses propres citoyens polynésiens après avoir irradié les Algériens. Malgré le vote de la loi Morin, seules 20 personnes - dont seulement 5 Polynésiens - ont pu bénéficier d’une indemnisation à ce jour. Quant à la la compensation financière annuelle versée à la Polynésie pour faire face aux conséquences sanitaires et environnementales, elle ne cesse de diminuer : fixée à 150 millions d’euros en 1996, elle passera en 2016 à 84 millions d’euros.

Si François Hollande, lors de sa visite en Polynésie en février, a reconnu que ces explosions avaient eu un "impact" sur l’environnement et la santé et jugé légitime de répondre aux attentes des populations, les mesures concrètes restent encore à venir. Et le Président n’a exprimé aucune excuse de la part de l’État pour avoir imposé à l’archipel cet héritage fatal.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" s’associe aux demandes des associations "193" et "Moruroa e Tatou", qui publient ce 2 juillet une Déclaration adressée à la France et aux Nations Unies. Face à ce crime irréparable, tout doit être mis en oeuvre pour faire enfin la lumière sur les impacts des essais, assurer un véritable suivi sanitaire des populations, dédommager les victimes et procéder autant que possible à une décontamination des atolls.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" appelle à un die-in le 1er juillet de 12h à 13h à Paris devant le Ministère de la Défense et à se mobiliser partout en France cet été pour le désarmement nucléaire (voir le programme d’action). Immorale par nature, l’arme nucléaire doit être éradiquée !

Lire la Déclaration du 2 juillet : http://www.sortirdunucleaire.org/IMG/pd ... -fr-rt.pdf

http://www.sortirdunucleaire.org/50eme- ... s-francais
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires en Polynésie

Messagede bipbip » 31 Juil 2016, 00:33

Les essais nucléaires en Polynésie n’étaient pas propres

L'ancien Premier ministre de Jacques Chirac s’exprimait, mercredi à Papeete, devant les associations anti-nucléaires. Pour Alain Juppé, les expérimentations atomiques menées entre 1966 et 1996 en Polynésie française avaient eu un «impact» environnemental et sanitaire, même si l'Etat a affirmé le contraire pendant plusieurs décennies.

«Il faut reconnaître que l'affirmation répétée pendant des années et des années selon laquelle les essais nucléaires ici étaient des essais propres était fausse», a-t-il déclaré à l'AFP après cette rencontre avec une quarantaine de vétérans du Centre d'Expérimentations du Pacifique.

... http://www.tdg.ch/monde/essais-nucleair ... y/22540917
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires en Polynésie

Messagede bipbip » 23 Oct 2016, 15:23

Nucléaire : 193 ouvre un nouveau combat

PAPEETE, 14 octobre 2016 - L’association 193 s'apprête a créer une cellule d’accompagnement des victimes polynésiennes du nucléaire dans la perspective de demandes d'indemnisation. De 1992 à 2015, la Caisse de prévoyance sociale a recensé en Polynésie française 7489 personnes traitées pour des cancers reconnus comme potentiellement radio-induits par la loi Morin.

Entre 1992 et 2015, la caisse d’assurance maladie polynésienne (CPS) comptabilise 54,6 milliards Fcfp de dépenses engagées dans le cadre du traitement de 7489 personnes atteintes d’au moins un des 21 cancers reconnus comme potentiellement radio-induits par le décret d’application de la loi Morin, pour l’indemnisation des victimes du nucléaire.

L’association 193 a annoncé vendredi avoir l’intention de mettre en place, dès janvier prochain, une cellule d’accompagnement des victimes, à travers la Polynésie française, afin de faciliter l'ouverture de procédures en demande de réparation. Chaque section de l’association s’apprête à engager un recensement à travers les cinq archipels des malades atteints d’une des 21 pathologies reconnues par la loi Morin, ou de leur ayants-droit pour ceux qui sont décédés. Parmi les 7489 malades comptabilisés par la CPS entre 1992 et 2015, les deux-tiers ne sont aujourd’hui plus de ce monde.

... http://www.tahiti-infos.com/Nucleaire-1 ... 53855.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires en Polynésie

Messagede bipbip » 16 Déc 2016, 11:58

Malformations, maladies, espérance de vie réduite : le calvaire des descendants de victimes d’essais nucléaires

On connait les conséquences du nucléaire sur les travailleurs de l’atome ou sur ceux qui ont participé à des essais militaires. Un peu moins les impacts que subissent leurs enfants ou petits-enfants. Augmentation du risque de cancer, fausse couche ou stérilité, maladies rares, malformations : tels seraient les risques encourus par les descendants des victimes du nucléaire. L’une d’entre elles, dont le père a été irradié lors d’essais nucléaires à Reggane en Algérie, en 1960, nous raconte son quotidien et les risques qui pèsent sur la santé de ses enfants et des générations à venir. « Vivre avec cette épée de Damoclès au-dessus de nos têtes est pesant. Je ne sais pas de quoi je vais mourir, mais je sais que je vais mourir trop tôt. »

... http://www.bastamag.net/Malformations-m ... endants-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires en Polynésie ...

Messagede Pïérô » 14 Mar 2017, 02:00

Fort de Vaujours : La face cachée des expérimentations atomiques en France

Les essais nucléaires français en Algérie et Polynésie française restent une tache sombre de l’histoire de France. Il existe un autre récit atomique bien moins connu : celui des expérimentations en métropole. Pollutions, suspicions de cancers, secrets d’Etat : enquête sur les antichambres de la bombe.

... http://blog.gagny-abbesses.info/post/20 ... -en-France
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Essais nucléaires en Polynésie ...

Messagede Pïérô » 06 Avr 2017, 12:02

Toulouse, jeudi 6 avril 2017

Projection débat du film At(h)ome nucléaire et histoire coloniale

à 20h30, American Cosmograph, 24 rue Montardy, Toulouse

En partenariat avec la Librairie Terra Nova, Les Amis du Monde diplomatique, Les Amis de la Terre et le Réseau Sortir du Nucléaire, projection unique suivie d'une rencontre avec la réalisatrice Elisabeth Leuvrey et en présence de Marc Saint Aroman.

(Tarif unique : 4€ • achetez vos places à partir du 25/03)

Une rencontre aura lieu avec Élisabeth Leuvrey à la Librairie Terra Nova à 18h.

Image

L'essai Béryl, initié par l'armée française en 1962 suite à des accords secrets, causa le plus grave accident nucléaire du Sahara. Épisode peu connu de l'histoire nationale, ce fut l'un des treize essais nucléaires français opérés de 1961 à 1966 en accord avec le gouvernement algérien. Entamés avant la fin de la guerre d'Algérie dans le Sahara algérien puis dans le Hoggar, ils portaient des noms scandaleusement poétiques. Ainsi, Gerboise bleue, Opale, Pollen, Topaze… sont les avatars de l'inconscience - ou du cynisme - qui, aux dépens des populations locales, conduisit la France à développer un programme nucléaire militaire et civil agressif.

Sur les traces recueillies dans le désert par le photographe Bruno Hadjih, le film d'Élisabeth Leuvrey fait le lien entre un passé et un présent communs à la France et à l'Algérie : un passé recomposé au fil d'un montage fluide, alternant témoignages des habitant-e-s du désert et silence des paysages, séquences filmées et photographies ; un présent irradié - devenu intemporel - celui de notre condition nucléaire. At(h)ome est le deuxième volet d'un travail autour de l'histoire de l'Algérie entamé avec La Traversée (primé au Cinéma du Réel) et dont le troisième film, Alger, sur ton sol, est en cours de réalisation.

http://www.librairie-terranova.fr/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Essais nucléaires en Polynésie ...

Messagede Pïérô » 15 Mai 2017, 00:49

Paris, mercredi 17 mai 2017

Projection débat « AT(H)OME »

Documentaire réalisé par Elisabeth Leuvrey - France | 2013 | 00h53 | VOST FR

Dans le cadre des Mercredis du doc, retrouvez AT(H)OME de Elisabeth Leuvrey.

La séance sera suivie d'un débat avec la réalisatrice, Elisabeth Leuvrey.

à 20h, Centre culturel, Cinéma La Clef
34, rue Daubenton / 21, rue de La Clef, Paris 5e

Image

Plus de cinquante ans après la fin de la guerre, une cinéaste et un photographe, issus des deux camps du conflit et enfants héritiers de l'histoire coloniale franco-algérienne, nous ramènent en 1962 en plein Sahara algérien. D'une zone désertique irradiée aux faubourgs d'Alger, ils suivent le parcours d'une explosion nucléaire expérimentale. De l'essai à l'accident, des retombés environnementales au « recyclage » des lieux du passé… Le point de départ est historique mais l'histoire contée nous rattrape au présent et vient nous chercher là où nous sommes - at home - pour un face à face avec des retombées sans frontière.

http://www.cinemalaclef.fr/evenements/a ... h-leuvrey/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Essais nucléaires en Polynésie ...

Messagede bipbip » 27 Juil 2017, 19:45

Sahara algérien — des essais nucléaires aux camps de sûreté

L’accident nucléaire de Béryl se produit un 1er mai 1962 lors d’un essai de l’armée française à In Ekker, dans le Sahara algérien. Plus de cinquante ans plus tard, les conséquences de cet accident sur la vie des femmes et des hommes qui habitent la région, ainsi que sur celle des animaux et de la flore, sont désastreuses. Legs colonial inavoué, le site de Béryl deviendra, avec d’autres sites irradiés, un lieu central du dispositif de répression mis en place par le pouvoir algérien dans les années 1990, contre les islamistes. Une chronique autour du film At(h)ome, qui revient justement sur cette histoire.

... https://www.revue-ballast.fr/nucleaire- ... ternement/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires

Messagede bipbip » 26 Aoû 2017, 14:47

Essais nucléaires : la Polynésie porte plainte contre la France

Le parti indépendantiste de Polynésie française dirigé par Oscar Temaru va déposer une plainte pour crime contre l'humanité visant l'Etat français pour les essais nucléaires menés pendant 30 ans dans le Pacifique, a annoncé dimanche l'un de ses cadres.

"Les Polynésiens ont été trompés et achetés par la France" durant cette période, "des rayonnements ionisants ayant été intentionnellement diffusés sur la population polynésienne", a déclaré l'ancien sénateur Richard Tuheiava sur la chaîne Polynésie 1re.

"Nous en avons des preuves", a ajouté ce membre du parti Tavini Huiraatira, sans préciser devant quelle juridiction serait lancée la procédure.

Les représentants de l'État en Polynésie française n'ont pas souhaité faire de commentaire.

La France "sciemment" responsable

Selon lui, la France a "laissé sciemment des populations, notamment celle de l'atoll de Tureia, sous les rayonnements contaminants" lors des différents essais atmosphériques. La France a mené des essais nucléaires dans les atolls de Mururoa et Fangataufa, d'abord dans l'atmosphère puis en sous-sol, jusqu'en 1996.

... http://www.latribune.fr/economie/france ... 47609.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Essais nucléaires

Messagede bipbip » 31 Jan 2018, 01:44

Une étude met en évidence les impacts sanitaires des essais nucléaires dans le Pacifique chez les petits-enfants des vétérans

Entre 2012 et 2017, le Docteur Christian Sueur, responsable de l’unité pédopsychiatrique du centre hospitalier de Polynésie française, a mené une étude sur des enfants polynésiens dont les grand-parents avaient travaillé au Centre d’Essais du Pacifique lors des 46 essais nucléaires menés en Polynésie entre 1966 et 1974.

Ses conclusions pointent une corrélation alarmante entre l’exposition aux retombées radioactives des grands-parents et les pathologies dont souffrent leurs petits-enfants. Parmi les patients du Dr Sueur, 271 enfants ont consulté pour des troubles envahissants du développement. Parmi eux, 69 étaient concernés par des anomalies morphologiques et/ou des retards mentaux. 70% de ces enfants comptaient également des parents ou frères et sœurs qui avaient développé des maladies reconnues comme causées par l’exposition à la radioactivité (leucémies, cancers de la thyroïde...). Sur certains atolls, un enfant sur 4 est affecté par un cancer de la thyroïde !

Le Docteur Sueur a alerté les autorités sur ces impacts sanitaires extrêmement lourds, sans succès. En France comme en Polynésie Française, une omerta criminelle continue de régner parmi les autorités au sujet des conséquences de la bombe.

Télécharger l’étude du Docteur Christian Sueur : http://www.sortirdunucleaire.org/Une-et ... sanitaires

http://www.sortirdunucleaire.org/Une-et ... sanitaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités