Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015...)

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 27 Aoû 2017, 16:10

Le mardi 29 août 2017

Discussion sur l’usage des terres et des communs de la ZAD

Discussion sur l’usage des terres et des communs de la ZAD Le 29 août à 20h à la Wardine, et dès 19h pour un apéro-grignotte partagé

Avec la « médiation » du gouvernement, ça nous semble plus que jamais le moment qu’on avance sur ce qu’on souhaite une fois qu’on aura arraché l’abandon du projet de délocalisation de l’aéroport de Nantes Atlantique. On parle de tous les usages, que ce soit habiter, cultiver, admirer, protéger, etc. L’idée est de construire l’avenir dès maintenant en s’occupant des terres et des communs de la ZAD sans l’intermédiaire de l’état et de la chambre d’agriculture, mais sans nous entre-tuer pour autant. Vous êtes les bienvenu-e-s !

https://zad.nadir.org/spip.php?article4695
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 30 Aoû 2017, 19:36

Nantes, vendredi 1 septembre 2017

Présentation du livre "Saisons - nouvelles de la ZAD"

à 18h30, La Dérive, 1 rue du Gué Robert, Nantes

Le vendredi 1er septembre à partir de 18h30, la Mauvaise Troupe, collectif à variables multiples qui s'est constitué à l'occasion de la rédaction du volume "Constellations. Trajectoires révolutionnaires du jeune 21e siècle", paru en 2014, viendra présenter en exclusivité son nouveau livre "Saisons - nouvelles de la ZAD". Suivra une discussion autour de l'actualité de Notre-Dames-des-Landes.

«"Nous sommes là, nous serons là”, tel est le serment scandé à Notre-Dame-des-Landes un certain 8 octobre. Nous étions 40.000, bâton en main. Un an après, le serment tient. Face aux menaces sans cesse réitérées d’expulsion de la zad, face à l’incertitude, il tient. Et nous sommes toujours là.
Si la victoire contre les forces de l’ordre venues expulser la zad en 2012 fut éclatante, celle qui les a gardées éloignées tout au long de l’année 2016 fut plus discrète. Pourtant il y eut des batailles, de celles qui tiennent la guerre à distance. De janvier 2016 à l’été 2017, les manifestations épiques ­succèdent à la construction sans fin d’un territoire à inventer autant qu’à défendre. Les “nouvelles” condensées dans ce dernier ouvrage de la Mauvaise Troupe, entre récit, conte et fiction, relatent ces six saisons dans le bocage.»

https://nantes.indymedia.org/events/38346
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 02 Sep 2017, 17:07

Déclaration de soutien de La Via campesina à l'avenir de la zad de Notre-Dame-Des-Landes

Lors de la Viième Conférence De La Via Campesina qui s'est déroulée cet été au Pays Basque, le mouvement paysan international a fait une déclaration de soutien à l'avenir de la zad de Notre Dame des Landes.

Déclaration de soutien de La Via campesina à l'avenir de la zad de Notre-Dame-Des-Landes

Depuis presque 50 ans, des paysans et habitants de l'ouest de la france résistent victorieusement contre un projet d'aéroport qui viendrait détruire 1650 ha de terres agricoles et de zones humides. A la fin des années 2000, des groupes de personnes ont occupé successivement des fermes et champs sur la zad pour apporter leur soutien aux habitants historiques et paysans résistants qui avaient refusé de partir. En 2012, l'Etat français a tenté d'expulser brutalement ces nouveaux habitants de la zad avec plus de 2000 policiers. Mais il a été mis en échec par une
résistance obstinée sur le terrain et par une vague de mobilisation populaire à des centaines de kilomètres à la zone. Cette zone de bocage est alors devenue emblématique d'une possibilité de faire front contre la destruction du vivant et la marchandisation du monde. Elle devient à ce titre une inspiration pour de nombreuses autres résistances contre des projets nuisibles.
Depuis plusieurs années, ses habitants et des paysans de la région ont repris des centaines d'ha de terres en commun et y développent des formes de vie, d'habitat et d'agriculture solidaires.

Mais ce bocage est toujours menacé. Après plusieurs années de mobilisation victorieuses pour empêcher de nouvelles expulsions et le démarrage des travaux, le gouvernement français a décidé la mise en place d'une médiation. Cette médiation doit donner un avis d'ici début début décembre sur la construction de l'aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Elle pourrait aboutir à sa confirmation ou à sa remise en cause...

Dans ce contexte, nous voulons soutenir les bases communes établies par l'ensemble du mouvement pour l'avenir de la zad. (voir le texte des “6 points pour un avenir sans aéroport”

A commencer par le maintien du refus de la construction d'un aéroport sur les terres de Notre- Dame-des-landes et de toute expulsion des habitant-e-s de la zad. Le mouvement anti-aéroport a déjà commencé à prendre en charge la gestion des terres de la zad et leur avenir, et à prendre soin du bocage, de la diversité de la faune et de la flore. Il aspire, si le projet est abandonné, à poursuivre ce processus et à œuvrer en commun pour que les formes de vies, d'agriculture et de luttes qui se sont construites sur ce bocage au fil des années puissent s'y maintenir et se poursuivre.

En d'autres lieux, des terres agricoles préservées ont continué à être prises en charge collectivement par celles et ceux qui s'étaient battu.e.s pour elles.
A Notre-Dame-Des-Landes, une fois le projet d'aéroport abandonné, le statut des terres de la zad devra être gelé afin de laisser aux paysan-ne-s, aux habitant-e-s de la zad et au mouvement anti-aéroport le temps de définir pour elles les usages les plus pertinents.

Voilà pourquoi La Via Campesina soutient les nouvelles installations qui seront effectuées par le mouvement sur les terres de la zad dans les mois à venir, et appelle à la mobilisation sur le terrain à cette occasion.


https://nantes.indymedia.org/articles/38408
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 07 Sep 2017, 21:10

Récolte des patates en images
Ce sont plus de 15 tonnes de patates qui ont été récoltées cette année, à destination de la zad et d’autres luttes. Vive les frites !
... https://zad.nadir.org/spip.php?article4725

Ambazada : une poussière d’étoile est née
Ce mois d’aout aura été intense pour l’Ambazada. De nombreuses rencontres et musiques en tous genres, coups de mains et soutiens, idées et propositions ont fait vivre le chantier collectif et le camp autogéré. L’attention (quasi) générale portée à la bonne ambiance, aux taches communes ou à la mixité nous donnent la patate pour continuer. Nous voulons remercier toutes les personnes qui ont contribué à la réalisation de ce projet. Seule ombre au tableau, l’agression sexiste au dortoir de Saint Antoine et l’arrachage d’affiches féministes le lendemain. L’ambazada, poussière d’étoile apparue sur la galaxie de la ZAD, continuera son chantier jusqu’au 10 septembre. Nous vous invitons à nous rejoindre pour finir cette première tranche de travaux, à savoir la couverture de la bâtisse. Une assemblée de bilan et de perspectives est fixée : le samedi 9 septembre, à 13h, sur le site. On commencera par un repas partagé, fera un tour des ressentis et on se mettra en mode prochaines étapes. Viens !
https://zad.nadir.org/spip.php?article4734
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede digger » 09 Sep 2017, 09:34

Parution du nouvel ouvrage de la Mauvaise Troupe, “Saisons – nouvelles de la zad" (104 p., 6 euros, aux éditions de l’Eclat)
On peut le lire en ligne aussi https://constellations.boum.org/spip.php?rubrique100
Un très beau chapitre sur la "rencontre" zad/syndicats "Nous ne sommes pas des mercenaires" :

Muscadet et préjugés
À quoi ça ressemble un syndicaliste contre l’aéroport ? Par quelle alchimie politique des sections CGT en viennent-elles à soutenir cette lutte ? Qu’est-ce qui les attire dans ce qui se fait à la zad ? La rencontre n’avait à priori rien d’évident, entre la sensibilité écologique des uns et la tradition productiviste des autres. Entre une génération politique ayant pour pilier une saine méfiance face à toute Organisation, et des encartés adeptes des drapeaux et casquettes. Pourtant les communiqués percutants de certaines sections ont fait bouger les lignes. Leurs mots justes et clairs ont mis à mal l’image simpliste, souvent employée en faveur du projet, d’un monde du travail demandant à tout prix de nouveaux emplois. Mieux, ils ont ouvert un passage pour qu’entre les sigles et les postures, dans les brèches des pratiques et des luttes, se tissent de ­véritables liens de camaraderie.....

:eler:
digger
 
Messages: 1970
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 14 Sep 2017, 16:45

Vendredi 15 septembre 2017

Présentation de "Saisons - Nouvelles de la zad"

à 20h, La Rolandière - Bibliothèque du Taslu, Notre-Dame-Des-Landes

Image

La Mauvaise Troupe présente sont dernier livre "Saisons - Nouvelles de la zad". Pour donner un avant-gout voici ci-dessous la quatrième de couverture.

« “Nous sommes là, nous serons là”, tel est le serment scandé à Notre-Dame-des-Landes un certain 8 octobre. Nous étions 40.000, bâton en main. Un an après, le serment tient. Face aux menaces sans cesse réitérées d’expulsion de la zad, face à l’incertitude, il tient. Et nous sommes toujours là. Si la victoire contre les forces de l’ordre venues expulser la zad en 2012 fut éclatante, celle qui les a gardées éloignées tout au long de l’année 2016 fut plus discrète. Pourtant il y eut des batailles, de celles qui tiennent la guerre à distance. De janvier 2016 à l’été 2017, les manifestations épiques ­succèdent à la construction sans fin d’un territoire à inventer autant qu’à défendre. Les “nouvelles” condensées dans ce dernier ouvrage de la Mauvaise Troupe, entre récit, conte et fiction, relatent ces six saisons dans le bocage. »

On vous attend nombreux et nombreuses.

La Mauvaise troupe est un collectif à variables multiples qui s’est constitué à l’occasion de la rédaction du volume Constellations. Trajectoires révolutionnaires du jeune 21e siècle , paru à l’éclat en 2014. En 2016, il a publié dans l’urgence d’une menaçante actualité, Défendre la zad , suivi quelques mois plus tard de Contrées. Histoires croisées de la zad de Notre­ Dame­ des­ Landes et de la lutte No TAV dans le Val Susa. Saisons paraîtra en septembre 2017 et sera présenté à cette occassion par le collectif Mauvaise Troupe.

https://nantes.indymedia.org/events/38510
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede digger » 16 Sep 2017, 06:47

21 octobre Prise de Terres
21 octobre - mobilisation sur les terres de la zad
Le 21 octobre, COPAIN et des ocupant.e.s de la zad vous invitent à vous mobiliser pour soutenir et accompagner la mise en place de nouveaux projets sur les terres de la zad. L’avenir se joue dès maintenant. Réservez cette date !
Il y aura aussi probablement des discussions avec les comités autour de l’actualité de la lutte.
Un appel plus précis à la journée du 21 octobre sera envoyé sous peu.


Pour recevoir les infos, adresse de la liste de diffusion https://lists.aktivix.org/mailman/listinfo/zad-occupation

Voir aussi Contre l'aéroport et après: l'indispensable cohésion du Collectif syndical contre l'aéroport de NDDL
https://nantes.indymedia.org/articles/38520
digger
 
Messages: 1970
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede digger » 16 Sep 2017, 16:36

l’ACIPA invite les comités de soutien
La rentrée 2018 est lancée. Il est temps de faire le point avec vous sur les sujets qui nous préoccupent concernant le projet de Notre-Dame-des-Landes. L’ACIPA a reçu plusieurs demandes en ce sens et invite donc les comités de soutien à une réunion d’information qui se tiendra le samedi 23 septembre de 14h à 18h, dans une salle du Grand Calvaire, 9 rue du Grand Calvaire à Vigneux de Bretagne.
Nous y parlerons "Médiation" et "Actualités du terrain".
Nous invitons chaque comité à déléguer 2 personnes seulement pour participer à cette réunion, la salle n’étant pas très grande.
Merci de nous prévenir via acipa.secretaire@free.fr si vous comptez participer à cette réunion d’information.
Réservez cette date ! Nous comptons sur votre présence.
Bien cordialement,
L’ACIPA
digger
 
Messages: 1970
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede digger » 19 Sep 2017, 06:14

Parce qu'il n'y a qu'une seule lutte,
Lettre d'infos de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes
Fête des récoltes – 30 Septembre à Bellevue
Encore une année de récolte pour Sème ta ZAD et le mouvement
anti-aéroport ! Cette année ce sont les cultures collectives de patates,
oignons, poireaux, choux, lin, sarrazin, tournesol et haricots qui
peuplent les terres occupées de la ZAD. La Coopérative d’Usure, de
Réparation, Casse et d’Utilisation du Matériel Agricole (CURCUMA) et son
garage, les tracteurs et outils agricoles communs continuent de cultiver
pour nourrir les luttes. Les potagers collectifs et la fromagerie de
Bellevue, la farine du moulin de St-Jean-du-Tertre transformé en pain
dans les boulangeries des Fosses Noires et de Bellevue, les plantes
aromatiques et médicinales continuent d’alimenter les étals Non-Marché
qui fêtera bientôt ses 5 années d’existence !

....
Samedi 21 octobre : mobilisation sur les terres de la zad
=========================================================
https://zad.nadir.org/spip.php?article4747

COPAIN et des occupant.e.s de la zad vous invitent à vous mobiliser pour
soutenir et accompagner la mise en place de nouveaux projets sur les
terres de la zad. L’avenir se joue dès maintenant. Réservez cette date !
Il y aura aussi probablement des discussions avec les comités autour de
l’actualité de la lutte.

...
Le réseau cagette
=================
C'est la rentrée sociale et le réseau de ravitaillement des luttes en
Pays nantais « la Cagette des terres » poursuit sa gestation !
Rappelez-vous, l'idée c'est d'organiser la solidarité entre les
paysan-ne-s de Loire Atlantique et les luttes sociales du Pays nantais
(salarié-e-s, lycéen-nes, migrant-e-s, étudiant-es, etc.). Nourrir les
luttes en construisant un réseau articulé autour de quatre piliers : la
vigie qui alerte le réseau des luttes en cours et de leurs besoins en
ravitaillement ; les paysan-ne-s solidaires qui fournissent les
produits, les colporteurs-euses qui les acheminent des fermes jusqu'aux
fronts de lutte, et les cotisant-e-s dont le soutien financier permet de
rémunérer les paysan-ne-s et de couvrir les frais de transport des
denrées.
lacagette@riseup.net ou à nous appeler au 07 53 40 90 98.


Dates à venir :
-12 septembre, 12h, Commerce (Nantes), banquet du Front social : repas
autour de la caravane Sbeulinette proposé par le réseau de
ravitaillement de la Cagette et présentation du réseau.
-17 septembre, St Florent des bois , Vendée, événement : discussions
autour des nouveaux mouvements de la gauche paysanne, présentation du
réseau Cagette.
-20 septembre, Nantes, mouvement Front social : présence du réseau
Cagette.
-25 septembre, 20h, accueil/info à la Rolandière (zad) : réunion de
coordination Cagette, ouverte à qui veut rejoindre l'organisation du
réseau, point d'étape.
-30 septembre, à partir de 14h, Bellevue (zad), fête des récoltes :
stand de présentation du réseau Cagette.
-A venir : journée de transformations (sauce tomates ou autre) sur la
Zad pour alimenter le trésor de guerre du réseau.

Pour suivre nouvelles et appels inscrivez-vous a notre liste email/
http://lists.aktivix.org/mailman/listinfo/zad-occupation
digger
 
Messages: 1970
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 21 Sep 2017, 18:39

Contre l'aéroport et après: l'indispensable cohésion

Unité, solidarité : une cohésion à toute épreuve ! La Zad et son monde représentent des biens communs d'utilité manifeste, à défendre aujourd'hui et demain, pour les luttes en cours et à venir…

C'est déjà évident aujourd'hui. Ce le sera d'autant plus demain : grâce aux paysans historiques mobilisés dès les années 1970, et à toutes celles et ceux qui ont suivi, la lutte tenace de Notre Dame des Landes, et son occupation des terres, s'affirme comme un bien précieux pour les militant·es bataillant contre le rouleau compresseur capitaliste et la dépossession de nos vies. Pour le collectif syndical contre l'aéroport et son monde, passé, présent et futur de ce site de résistance aux portes de Nantes comptent donc tout autant. Si le projet d'aéroport devait être enterré, son monde reste notre ennemi permanent. Et le restera.

Un bien commun des luttes

Depuis des années, cette zone à défendre a largement dépassé le cadre géopolitique de la région nantaise, incarnant un pôle de combativité face à l'Etat, aux multinationales, aux féroces appétits de terres, mais aussi un lieu des possibles tentatives de sortie du système de production et d'échanges capitalistes. En ce sens, Notre Dame des Landes représente un véritable bien commun des luttes. Ce formidable patrimoine partagé, collectif, est aussi un terrain d'expérimentation sociale et politique qui rayonne au-delà des frontières.

Cet espoir vivant et durable, concret, pugnace, beaucoup de gens qui luttent l'ont fait leur. Un peu comme le Chiapas, ou depuis moins longtemps le Rojava kurde, ont ouvert des brèches dans le système, suivies avec intérêt par les militant·es attentif·ves aux expériences de vies qui se reprennent en main, qui s'émancipent du capitalisme, des rapports de profit, d'exploitation et de domination.

Sur place, dans le périmètre de la Zad, les innovations sociales et politiques composent aussi une part du paysage partagé par les résistant·es à tous niveaux. Résistant·es au productivisme, à la dilapidation des espaces agricoles, aux remises en cause brutales des acquis sociaux, mais aussi à la criminalisation des actions syndicales et plus largement militantes, ou aux restrictions des libertés publiques renforcées par l'état d'urgence. Toutes offensives relevant d'une même logique d'un système de plus en plus autoritaire, soumis à la seule loi du profit.

Un outil d'intérêt général pour les luttes

Cette enthousiasmante zone à défendre est aussi un outil des luttes, lié et allié aux sans papiers à Nantes, Rennes, Calais ou ailleurs, aux Grecs résistant aux énièmes vagues d'austérité libérale, aux Italiens de la vallée de Susa bataillant contre le projet Lyon Turin... Un mouvement qui renoue aussi avec les alliances ouvriers-paysans qu'a connu la région nantaise en Mai-68 et lors les années qui ont suivi avec le mouvement des Paysans-travailleurs. Le territoire de la zad incarne aujourd'hui une solidarité durable avec les luttes du monde paysan pour une autre agriculture que celle qu'impose le système capitaliste et le productivisme. Nous sommes nombreux·ses à nous y retrouver, au sens propre comme au figuré.

Les capacités du mouvement anti aéroport, toutes composantes unies, à tenir face aux velléités des partisans de l'ordre, aux manigances des actionnaires du béton et aux dividendes des profiteurs, ont donc inspiré bien au-delà des périmètres locaux et conquis les participant·es aux grands rassemblements, blocages et manifestations et celles et ceux qui observent de plus loin sans y avoir mis les pieds…

La naissance de « La Cagette des terres », réseau de solidarité et de ravitaillement des piquets de grèves, squats de migrants ou occupations de facs, nous paraît une raison importante de plus de tenir à un espace de lutte sans lequel cet outil de soutien à la combativité ouvrière et de convergence des luttes n'existerait pas. C'est d'autant plus crucial face à l'offensive ultralibérale du gouvernement et de ceux qui l'ont précédé, face à la guerre ouverte pour détruire le code du travail et accroître toujours plus les conditions d'une exploitation « libre et non faussée » des salarié·es. C'est bien le même bulldozer ultralibéral qui tente de supprimer les droits des salarié·es que celui qui voudrait détruire le bocage de la zad.

Plus que jamais, il importe de veiller à maintenir cette enclave, son statut de bien commun des luttes, son rôle d'intérêt général irremplaçable au service de ces luttes. Pour le collectif syndical contre l'aéroport, la perte d'un tel symbole des luttes et outil actif de leur convergence n'est pas envisageable une seconde, pas plus que des négociations pour discuter d'une évacuation.

Jusqu'ici, face aux diverses menaces d'expulsion, manœuvres et tentatives de division, seule la cohésion entre ses composantes, hétérogènes mais toujours unies, a bâti un rapport de force qui a fait échouer ces intentions néfastes. Largement discutée et approuvée, la plate forme commune, « Les 6 points pour l’avenir de la zad »* définit les objectifs partagés.

A l'heure où la mission des médiateurs laisse planer l'hypothèse d'un possible abandon du projet, mais assorti, disent-t-ils, d'un « retour à l'ordre », le collectif syndical contre l'aéroport réaffirme son soutien indéfectible à un autre bien commun : l'unité dans la diversité des modes d'action et des mobilisations. C'est cette cohésion qui a fait reculer le pouvoir jusqu'ici, c'est cette cohésion qui arrachera l'abandon du projet, c'est encore cette cohésion qui permettra de garder cette zone, ses terres, son esprit et ses espoirs vivaces.

-----------------

* Les 6 points pour l’avenir de la zad


« Nous défendons ce territoire et y vivons ensemble de diverses manières dans un riche brassage. Nous comptons y vivre encore longtemps et il nous importe de prendre soin de ce bocage, de ses habitant-e-s, de sa diversité, de sa flore, de sa faune et de tout ce qui s’y partage.
Une fois le projet d’aéroport abandonné, nous voulons :

- Que les habitant·e·s, propriétaires ou locataires faisant l’objet d’une procédure d’expropriation ou d’expulsion puissent rester sur la zone et retrouver leurs droits.

- Que les agriculteur·trices impacté·es, en lutte, ayant refusé de plier face à Ago-Vinci, puissent continuer de cultiver librement les terres dont ils et elles ont l’usage, recouvrir leurs droits et poursuivre leurs activités dans de bonnes conditions.

- Que les nouveaux habitant·es venu·es occuper la zad pour prendre part à la lutte puissent rester sur la zone. Que ce qui s’est construit depuis 2007 dans le mouvement d’occupation en termes d’expérimentations agricoles hors cadre, d’habitat auto-construit ou d’habitat léger (cabanes, caravanes, yourtes, etc.), de formes de vie et de lutte, puisse se maintenir et se poursuivre.

- Que les terres redistribuées chaque année par la chambre d’agriculture pour le compte d’Ago-Vinci sous la forme de baux précaires soient prises en charge par une entité issue du mouvement de lutte qui rassemblera toutes ses composantes. Que ce soit donc le mouvement anti-aéroport et non les institutions habituelles qui détermine l’usage de ces terres.

- Que ces terres aillent à de nouvelles installations agricoles et non agricoles, officielles ou hors cadre, et non à l’agrandissement.

- Que ces bases deviennent une réalité par notre détermination collective. Et nous porterons ensemble une attention à résoudre les éventuels conflits liés à leur mise en œuvre. »


https://nantes.indymedia.org/articles/38520
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 23 Sep 2017, 15:16

Samedi 23 septembre 2017 à 18h30 à la Wardine

Réunion publique sur le juridique et les hypothèses pour l’avenir

Réunion publique le samedi 23 septembre à 18h30 à la Wardine organisée par la commission « Hypothèses pour l’avenir de la zad. » (Attention l’horaire a changé)

Dans le cadre des réflexions sur l’avenir de la zad, la commission « Hypothèses pour l’avenir » organise une réunion publique à laquelle est invité le groupe de réflexion « l’air de rien », qui s’attache depuis plusieurs années à creuser la question du juridique comme outil. Une partie de ce groupe est déjà venu sur la zad en 2015 pour une réunion publique portant sur la zad et les diverses projections sur l’avenir. Ce groupe est constitué d’une quinzaine de personnes issues de luttes et de lieux collectifs divers en France. Il s’attache à étudier les montages juridiques qui permettent à des lieux collectifs, agricoles ou non, à se pérenniser. Ils ont accumulé au fil de leur expérience des connaissances sur la stratégie juridique et se proposent de venir les mettre en partage sur la zad à cette occasion. Cette réunion est ouverte au mouvement de lutte dans sa diversité, qui pourra échanger et étayer collectivement les différentes possibilités et hypothèses pour l’avenir de la zad. Il ne s’agira pas de prendre de décision lors de cette discussion mais d’enrichir nos connaissances.

http://zad.nadir.org/spip.php?article4763
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede digger » 27 Sep 2017, 07:02

Image


Des nouvelles terres pour de nouveaux projets

Samedi 21 octobre - RDV fourche en main à 10h sur la ZAD
Le 21 octobre, nous vous invitons à une mobilisation pour continuer à poser les bases d’un avenir sans aéroport, à travers une nouvelle étape dans la mise en partage de terres sur la ZAD.
A l’initiative de COPAIN 44, de Sème Ta ZAD, d’habitant.e.s et d’opposant.e.s au projet.

Depuis la victoire face à l’opération César en 2013, le mouvement a mis en culture plus de 200ha de terres sur la ZAD. Il s’agissait à chaque fois de terres reprises à celles gérées par AGO-VINCI et destinées par cette multinationale à être englouties sous le béton. S’y sont développées une grande diversité d’activités paysannes (céréales, légumineuses, maraîchages, plantes médicinales, verger, jardins, apiculture, élevage de moutons, vaches, poules), avec leurs espaces de transformation (boulangeries, meunerie, conserverie...) et de redistribution (marché à prix libre pour les habitant.e.s de la ZAD et des voisin.e.s des alentours, soutien à des projets de cantines, migrant.e.s, piquets de grève et autres luttes).

Sur la ZAD, ces expériences paysannes sont étroitement entremêlées avec les pratiques d’autonomie sur des questions de construction, d’habitat, de soin, de fête... Elles sont prises dans la résistance contre le projet d’aéroport et plus généralement dans les solidarités qui se tissent ici face à la marchandisation de nos vies et à la destruction du vivant. Elles se pensent en lien avec le soin du bocage - de sa faune et de sa flore - que nous avons réussi à défendre victorieusement jusqu’ici.

A l’occasion du 21 octobre, nous vous appelons à soutenir l’installation de plusieurs nouveaux projets sur les terres de la ZAD – officiels ou hors-cadre : vergers pour des groupements d’achat nantais et pour la ZAD, pâturages à moutons, champs de patate, céréales, jardins vivriers... Ce sera aussi l’occasion de marquer la prise en charge par le mouvement des espaces boisés - forêts et haies de la ZAD.

Dans le contexte de la médiation qui finira en décembre et à l’issue de laquelle le nouveau gouvernement est censé trancher sur la question de l’aéroport, cette journée de mobilisation est là pour rappeler notre détermination intacte à empêcher ce projet. Nous y redirons notre aspiration commune, après l’abandon, à poursuivre le processus de prise en charge à long terme des terres de la ZAD, pensées comme un bien commun de la lutte. Celles-ci doivent être gérées par une entité issue du mouvement pour de nouvelles installations et non aller à l’agrandissement d’exploitations existantes. Il s’agit de réaffirmer ensemble le 21 octobre que les formes de vie, de lutte, d’agriculture et d’activités qui se sont construites sur ce bocage au fil des années doivent pouvoir s’y maintenir et se poursuivre.
Dimanche 22 : discutons de la suite de la lutte !

Invitation aux comités, organisations, collectifs, groupuscules, individus qui luttent de près ou de loin contre l’aéroport et son monde à discuter de la suite de la lutte dimanche de 10h à 13h. Lieu et invitation complète à consulter sur zad.nadir.org.

En pratique

La journée du 21 octobre commencera par une manifestation, outils agricoles en main, jusqu’à certaines des terres nouvellement investies.

Après un pique-nique, tout le monde sera convié à participer à des chantiers agricoles, de construction et autres sur les terres nouvellement investies, ainsi qu’à des balades aux alentours.

Des discussions auront aussi lieu pour échanger sur les enjeux actuels et les suites du mouvement. La soirée se poursuivra avec des cantines, un bar et des concerts.

Pour plus d’infos sur le déroulé précis de la journée : zad.nadir.org
digger
 
Messages: 1970
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 29 Sep 2017, 19:34

Fête des récoltes – 30 Septembre à Bellevue

Image

Encore une année de récolte pour Sème ta ZAD et le mouvement anti-aéroport ! Cette année ce sont les cultures collectives de patates, oignons, poireaux, choux, lin, sarrazin, tournesol et haricots qui peuplent les terres occupées de la ZAD. La Coopérative d’Usure, de Réparation, Casse et d’Utilisation du Matériel Agricole (CURCUMA) et son garage, les tracteurs et outils agricoles communs continuent de cultiver pour nourrir les luttes. Les potagers collectifs et la fromagerie de Bellevue, la farine du moulin de St-Jean-du-Tertre transformé en pain dans les boulangeries des Fosses Noires et de Bellevue, les plantes aromatiques et médicinales continuent d’alimenter les étals Non-Marché qui fêtera bientôt ses 5 années d’existence !

Pendant que les médiateurs épluchent des rapports dans leurs bureaux austères, nous, nous fêterons cet automne l’anniversaire des 10 ans du mouvement d’occupation ! Et nous continuons à nous organiser pour un avenir sans aéroport. L’assemblée des usages - qui réunit toutes les composantes du mouvement anti-aéroport pour penser la gestion des terres mises en partage – permet de préciser les bases de la vie en commun compilées dans le texte Parce qu’il n’y aura pas d’aéroport, les 6 points pour l’avenir de la ZAD écrit en 2014.

Cette année, c’est aussi la naissance du réseau de ravitaillement des luttes en pays nantais appelé « La cagette des terres ». Né de la rencontre entre paysan-nes, travailleur-ses et habitant-es de la ZAD dans le mouvement contre la loi travail, ce réseau à pour ambition de ravitailler les piquets de grèves, squats de migrants et autres occupations de facs ou de place pour les mouvements sociaux à venir.

Pour fêter les récoltes, les victoires de cette année et celles à venir et pour nous aider à remplir les caisses de Sème Ta ZAD rendez-vous à Bellevue le 30 Septembre :

- à 14h pour éplucher les patates et battre les haricots et du lin
- à 14h Yannick Ogor viendra présenter son livre « Le paysan impossible » dans lequel il s’interroge sur la manière de résister à la gestion par les normes qui sert l’ industrialisation de l’ agriculture. Ce sera à 14h à la ferme de Bellevue.
- à 19h pour profiter des concerts, du bar, des cantines vegan et des frites !

https://zad.nadir.org/spip.php?article4739
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 01 Oct 2017, 10:49

Notre-Dame-des-Landes : Quel avenir pour la ZAD ?

Le nouveau gouvernement à hérité de l’épineux dossier de la construction du nouvel aéroport du Grand Ouest. Dès le début du mois de juin, trois médiateurs ont été désignés pour trouver « une solution ». Ils rendront leur rapport au plus tard le 1er décembre. La lutte et les expériences qu’elle engendre n’attendent pas pour continuer leur chemin.

Comme chaque année, début juillet, se tenait le grand rassemblement des opposants et opposantes au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Plus de 20 000 personnes sont venues assister aux débats et aux concerts dans une ambiance un peu particulière cette année. En effet, la médiation initiée par le gouvernement de Macron laisse penser que l’abandon du projet est plus que jamais à l’ordre du jour.

Même s’il convient de rester plus que méfiant, il est clair que la configuration de la médiation est particulière avec deux des trois médiateurs plutôt opposés au projet, des élus En marche qui s’étaient déclarés contre le projet et Hulot au gouvernement… Nombreux sont les échos qui laissent penser que le gouvernement cherche à se défaire de ce projet boulet sans pour autant perdre la face. D’ailleurs les pro-aéroport de tous poils se sont scandalisés de cette médiation. Retailleau, président LR de la région Pays de la Loire, a d’ailleurs décidé de ne pas répondre à l’invitation des médiateurs qui enchaînent les auditions depuis juin.

Quel avenir pour la ZAD ? C’est désormais la question qui est au centre du débat. Que faire des terres occupées en cas d’abandon du projet d’aéroport ? La réponse n’est pas simple, mais il est clair que l’État ne peut se permettre de laisser l’expérience que constitue la ZAD continuer telle qu’elle est, en dehors de son contrôle. Le gouvernement a besoin de trouver une porte de sortie sans y perdre la face.

Une fois le projet abandonné, il n’est pas dit que le rapport de force reste assez important pour empêcher une expulsion policière. Les différentes composantes du mouvement ont ­d’ores et déjà débattu de ces questions. Un texte intitulé, « Les 6 points sur l’avenir de la ZAD » en est sorti, qui réaffirme le maintien sur les terre des zadistes et agriculteurs historiques, sans expulsion ni expropriation, mais aussi la poursuite du développement des projets agricoles et des constructions et leurs gestion par celles et ceux qui les font, et non les institutions habituelles.

Réseau de solidarité

Malgré ça, il va falloir trouver des pistes plus précises pour faire face au jeu de l’État qui voudra « normaliser » la ZAD... La capacité de cohésion et la cohérence du mouvement dans sa diversité va être essentielle pour assurer la pérennité de la ZAD face aux volontés du pouvoir, même en cas d’abandon du projet.

Quoi qu’il en soit, la lutte à NDDL continue et tout ce qu’elle apporte comme solidarités, expériences, rencontres et espoirs sont déjà autant de victoires pour l’ensemble du mouvement social.

Par exemple, les Cagettes des terres [1] est un réseau de solidarité aux luttes du pays nantais, qui a pour but d’apporter aux piquets de grève, squats de migrantes et migrants ou places occupées, des paniers de légumes frais voire des cantines pour soutenir l’effort et surtout créer du lien et de la solidarité dans un ambiance conviviale. Autre initiative cet automne : des prises de terres aux exploitants agricoles qui profitent de la lutte pour s’agrandir. Il s’agit des cumulards : ceux qui ont vendu leurs terres à Vinci, qui ont touché l’argent, qui ont reçu des terres en compensation mais qui continuent de les exploiter car Vinci leur met a disposition sous forme de bail précaire annuel. De quoi lancer là-dessus de nouveaux projets agricoles !

Il n’y aura jamais d’aéroport a NDDL, mais il y aura toujours des alternatives et des luttes !

Benjamin (AL Nantes)

[1] zad.nadir.org/spip.php ?article4640

http://www.alternativelibertaire.org/?N ... our-la-ZAD
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 08 Oct 2017, 15:33

Réunion du groupe « Vivre à tous âges sur la Zad »
Prochaine réunion du groupe « Vivre à tous âges sur la Zad » le mardi 10 octobre à 16h à Bellevue. Réunion ouverte à toutes et tous. Groupe ouvert et intergénérationnel. On peut apporter de quoi grignoter... Ci-dessous le compte-rendu de la précédente réunion de ce groupe.
... https://zad.nadir.org/spip.php?article4778


Préparation de la journée intercomité du 22 octobre
Rendez vous le 10 octobre à 20h30 à la rolandière.

On parlera logistique pour cette journée mais surtout quel programme ? Quel futur pour les comités ? Quelles implications pour les futures mobilisations ? D’ailleurs on parlera aussi des futurs évenements : fete de la victoire/convoi méga infotour pour lancer un mouvement pour l’avenir de la ZAD etc.
https://zad.nadir.org/spip.php?article4787
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité