Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015...)

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 19 Mai 2018, 18:07

Communiqué de la mairie de Douarnenez occupée

En réponse aux expulsions : occupation de la mairie de Douarnenez

Nous, soutiens aux habitant-e-s de la ZAD de NDDL, sommes réuni-e-s à la mairie de Douarnenez, lieu de pouvoir local, pour exprimer notre opposition aux expulsions en cours.
Nous occupons la mairie, autours d’un casse-croûte pour défendre une idée de société plus à même de relever les défis environnementaux et sociaux qui nous font face.
Nous rédigeons ce texte sous l’œil des caméras de la gendarmerie et de la police municipale qui ont été dépêchées sur place suite à cette occupation.
Nous nous opposons à l’usage systématique de la violence par l’Etat.

Contre les expulsions à la ZAD comme ailleurs, du pays, des facs, des squats,...DALC’H MAD (« tiens bon ») !

Bisous, et à bientôt !


https://brest.mediaslibres.org/spip.php?article1030

Suivi samedi 19 mai
https://zad.nadir.org/spip.php?article5855

Dimanche 20 mai: Appel à mobilisation et à reconstruction de la zad

Dim. 12h Bellevue - zad vitam aeternam !

Ce dimanche, nous appelons à converger sur la zad après cette seconde vague d’expulsion pour que l’opération policière et les destructions cessent enfin, pour que le printemps arrive vraiment. Et parce qu’en ce jour de pentecôte et malgré ces semaines dramatiques, la nouvelle doit se propager : zad vitam aeternam !

Au programme de ce week-end prolongé : travaux des champs et semis printaniers, plantation d’épouvantail à gendarmes, repas syndical, constructions, concours d’insultes littéraires, apéro sur bétaillère, fête et feu sacré, musiques fantasques et projections de renom. Un lieu commun naîtra ce dimanche quelque part dans le bocage. Il faudra l’entourer et y festoyer. Prévoyez de quoi camper !

Dans l’ordre :

Dès 12h à Bellevue sous le hangar de l’avenir : repas syndical

A partir de 14h :
- Epouvantails : fabrication d’épouvantails à gendarmes et plantations sur les champs de la zad pour qu’ils ne reviennent jamais. Habillages d’épouvantail et incantations vaudoues bienvenues
- Cultures : départ sur divers jardins et champs pour des travaux de printemps et semis entravés des semaines durant par le dispositif policiers. Amenez des outils de jardin.
- Balades et ballades sur les chemins du bocage
- Assemblages et travail de charpente pour que la zad se reconstruise

A partir de 16h :
- Quolibets : En cas de restes égarés de membres du dispositif policier, grand concours d’insultes littéraires ! - Apéro prolongé

A partir de 18h :
- Repas prolongé - Début de la fête, danses, concerts

A la nuit tombée :
- Feu de camps - Projections, popcorn. jean-luc Godard a snobbé Cannes, il sera parmis nous.

Au petit matin :
- l’important c’est d’être là pour le petit dej’


https://zad.nadir.org/spip.php?article5850
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 21 Mai 2018, 20:41

Notre-Dame-des-Landes : pique-nique et semailles pour rebondir
Deux jours après la deuxième vague d’expulsions sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, les militants se sont réunis pour reconstruire, mais aussi travailler aux champs. Une journée qui a peu mobilisé. Fatigue, fortes tensions internes et un certain abattement. Mais la volonté de rester est bien enracinée.
... https://reporterre.net/Notre-Dame-des-L ... r-rebondir

Actions/Rassemblements en solidarité Part 4
On recense ici toutes les actions décentralisées/rassemblements de soutien qui sont organisés. Ça nous donne vraiment de la force sur place de voir l’ampleur de la mobilisation. Le fait de voir toutes ces démonstrations de solidarité, de colère et de détermination, doit empêcher la préfète de dormir paisiblement !
SI vous vous organisez par chez vous pour peser dans le rapport de force, faites-nous le savoir à soutienzad (@) riseup.net
Voici les récits Part1 - Part2 - Part3 - ceux de Samedi 14 et ceux de Dimanche 15 !
ICI sont recensées les communiqués de soutien, ici les mots de soutien qu’on reçoit par paquets de 1000, et ici la liste des rassemblements
https://zad.nadir.org/spip.php?article5867
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 26 Mai 2018, 14:06

Habiter la zad, rencontres et échanges les 26 et 27 mai

HABITER LA ZAD, OUVRIR D’AUTRES MONDES

Rencontres et échanges pour défendre les différentes formes d’habiter la ZAD

26 et 27 mai sur la ZAD et à Notre-Dame-des-Landes

Image

Les destructions des habitats de la ZAD en cours depuis le 9 avril tentent de faire disparaître, petit à petit, les traces de la présence d’autres mondes ici. Des habitats ont disparu, des habitant.e.s ont mal, beaucoup se demandent comment continuer à habiter ici. Suite à ces interrogations un groupe d’habitant.e.s, de paysan.e.s, de naturalistes en luttes et de soutiens se sont retrouvés pour ouvrir ce champ de réflexion. Nous organisons ce week-end prochain du 26 et 27 mai, deux journées pour lancer les premières pistes collectives d’une réflexion complexe, conflictuelle et nécessaire sur les modes d’habiter la ZAD et les perspectives d’avenir de l’habitat sur la zone. Le programme mêle des temps de témoignages de celles et ceux qui vivent le quotidien des lieux, de celles et ceux qui le traversent ponctuellement, et de certain.e.s qui l’observent d’un peu plus loin. L’envie pour ce week-end est d’avoir de longs moments de partages et débat sans enjeux de décision à court terme le premier jour afin de pouvoir échanger sur nos manières de vivre ici. La matinée du deuxième jour sera un moment d’élaboration collective des suites de ce que nous voulons porter ici. L’après-midi une contre-réunion publique est organisée à Notre Dame des Landes. Nous invitons toutes les personnes proches de ce qui s’élabore ici à venir participer à ces moments d’échange. Car même si les temps sont incertains, que les corps et les esprits sont fatigués, ce week-end peut être l’impulsion humble d’une reconquête de la lutte pour habiter autrement le monde, ensemble.

Programme : https://zad.nadir.org/spip.php?article5876


En soutien en Maxime. Appel à rejoindre ganté de rouge la manif du 26 mai, à Nantes et partout en France.

En soutien en Maxime. Appel à rejoindre ganté de rouge la manif du 26 mai, à Nantes et partout en France.

Mardi 22 mai, Maxime s’est fait arracher la main droite par une grenade en défendant la zad de Notre-Dame-des-Landes. Il fuyait une charge policière non loin du hameau détruit de la chateigne. Cette mutilation a eu lieu dans le cadre d’une opération militaire qui dure désormais depuis un mois et demi. Dès le 9 avril, les gendarmes ont fait un usage quotidien de cette arme nommée dans leur jargon GLI-F4. Elle contient 25 grammes de TNT, on peut voir un peu partout les cratères noirs qu’elle a creusés dans la terre du bocage. Il était évident qu’elle causerait des blessés, et des blessés graves. Des dizaines de personnes en ont senti les éclats dans leur chair en quelques semaines. Des pieds ont été broyés, des peaux lacérées. Aujourd’hui c’est une main qu’elles ont déchiquetée.

Ces armes n’ont d’autre but que de terroriser les manifestants en faisant peser sur eux le risque des blessures qu’elles entraînent. Cette peur là, nous sommes nombreux ici à l’avoir ressentie. Des explosions en rafale qui vous étourdissent et vous rendent sourds de longues minutes, hébétés dans les gaz. L’angoisse d’être aveuglés et donc incapables de les voir arriver, ne sachant où fuir, nous la connaissons bien désormais. C’est la technique qu’ils ont appliqué chaque jour : d’abord les gaz puis une pluie de grenades. Paniqués dans les nuages en entendant autour d’eux une explosion répétée, en recevant la terre qu’elles soulevaient sans savoir s’il s’agissait d’éclats, ou tout simplement en tombant blessés ? A propos de Maxime, d’un groupe aggressif, mais la même chose s’est produite lors du pique-nique pacifique initié par les cheveux blancs le 11 avril. La même chose s’est produite avec des tracteurs. Tous les jours. Il les ont envoyées à plusieurs centaines de mètres grâce à des fusils lanceurs à longue portée, sans voir où ni sur qui elles atterrissaient. Il les ont fait cracher à la tourelle de leurs blindés en tirs tendus. Qu’on ne nous dise pas qu’elles ont une visée autre qu’offensive.

Qu’on ne nous dise pas non plus que la mutilation de Maxime est une bavure ou un accident. La préfète peut ravaler ses regrets hypocrites. Cette amputation est la menace toujours contenue dans la pratique du maintien de l’ordre, la condition de son efficacité sur la population. C’est afin de camoufler cette évidence que le récit des autorités transforme systématiquement ceux qui en sont victimes en responsables. On nous dit en l’occurence que Maxime armait son bras pour lancer la grenade sur les forces de l’ordre. Ce serait donc sa faute si sa main a été amputée par l’explosion d’une arme de guerre lancée sur quelques manifestants par un des 1600 gendarmes présents ce jour-là. Comme si l’un d’entre nous pouvait sciemment concevoir l’idée d’attraper une grenade dégoupillée contenant du TNT...L’acte de ce jeune homme a consisté à se saisir de ce qu’il croyait être une grenade lacrymogène pour la lancer loin des autres manifestants afin qu’ils aient le passage libre pour fuir les gendarmes sans étouffer dans les gaz. Un geste d’attention que des dizaines d’opposants ont accompli ces dernières semaines. Un geste pour prendre soin de celles et ceux qui nous entourent. Une marque de solidarité qui a transformé son avenir et que nous n’oublierons pas. Nous appellerons donc dans l’immédiat à rejoindre la manifestation de samedi 26 mai à nantes et partout en France, armés de notre colère, de nous y retrouver et d’y arborer un gant rouge.

Des habitant.e.s de la zad.

RDV à la manif à Nantes, 14h30 au miroir d’eau et aussi devant le CHU à la fin de la manif pour exprimer notre soutient à Maxime


https://zad.nadir.org/spip.php?article5902
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede clateuf » 27 Mai 2018, 21:50

Communiqué
Notre-Dame-Des-Landes, la police mutile en toute impunité

Après une première vague d'expulsion particulièrement violente sur la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes il y a un mois (+ de 11 000 grenades lancées et plus de 250 blessé-e-s dont plusieurs graves), l'Etat a lancé une deuxième vague il y a quelques jours.
Comme on pouvait malheureusement s'y attendre, les violences policières furent encore très fortes, un manifestant a été mutilé par une grenade offensive qui lui a explosé à hauteur de sa main. Le pouvoir s'est empressé à grand renfort de relais médiatiques de disculper les « pauvres » forces du désordre en surnombre « lâchement » attaquées par quelques dizaines de Zadistes.
Rappelons que le ministère de l'intérieur a dépêché sur place plus de 15 000 gardes mobiles accompagnés de blindés et d'un hélicoptère pour une dizaine d'expulsions. Le but réel de ces opérations était et est bel et bien de « casser » du Zadiste pour anéantir la résistance sur place et décourager les personnes voulant venir soutenir la lutte.
La violence physique comme sociale de l'Etat s'affiche chaque jour un peu plus, les seuls casseurs sont Macron et sa clique. Il est temps d'organiser la résistance et de passer à l'offensive !

Juste une étincelle Noire - Fédération Anarchiste - 23/05/2018
Avatar de l’utilisateur-trice
clateuf
 
Messages: 121
Enregistré le: 01 Mar 2015, 20:55

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 02 Juin 2018, 21:03

Manger l'espace, et éradiquer toute forme de vie, le rouleau-compresseur en marche continue à effacer...

Près de 900 hectares de la Zad pourraient revenir au département
Si la nouvelle se confirme, elle pourrait considérablement changer la donne concernant l’avenir des terres agricoles de la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Ouest France a révélé hier jeudi 31 mai que l’État avait pris « discrètement » la décision de revendre 895 hectares de terres au département. Le quotidien précise que cette vente se fera « soit au prix des domaines, soit à un prix fixé à l’amiable ». Citant une source ministérielle, il ajoute que « dès l’annonce officielle, qui tombera avant la fin de l’été, il faudra encore six mois pour mettre en œuvre cette décision ».
... https://reporterre.net/Pres-de-900-hect ... epartement

Sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, les « conflits d’usage » opposent anciens exploitants agricoles et zadistes paysans
Ils sont zadistes et paysans et veulent continuer à cultiver les terres qu’ils occupent à Notre-Dame-des-Landes. Seulement, les agriculteurs expropriés les réclament. La préfecture s’est donnée jusqu’en octobre pour régler ces délicats conflits d’usage.
Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), reportage
... https://reporterre.net/Sur-la-Zad-de-No ... nt-anciens
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 13 Juin 2018, 21:14

N’être pas gouvernés

Des communautés d’une vaste région du sud-est asiatique rejettent obstinément leur intégration aux État-nations. Cette zone, c’est la « Zomia » — « Zo » signifie « retiré » et « Mi » le « peuple ». 100 millions de personnes y vivent, loin des gouvernements des plaines, sur une superficie correspondant à environ 55 % de l’Union européenne. L’auteur, fort d’une lecture du libertaire James C. Scott, nous invite à considérer la ZAD nantaise comme une formulation possible, à bien moindre échelle, de cette expérimentation non-étatique.

... https://www.revue-ballast.fr/netre-pas-gouvernes/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 26 Juin 2018, 21:53

Photos - Elles étaient nos maisons et nos lieux de vie
Rubrique nécrologique comme devoir de mémoire contre l’amnésie suicidaire. Elles étaient nos maisons et nos lieux de vie.
... https://zad.nadir.org/spip.php?article5905


Sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, la bataille des terres continue souterrainement
Sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, les expulsions ont cessé, mais l’avenir des terres n’est en rien assuré. Les tenants d’une agriculture productiviste veulent reprendre le terrain, alors que les néo-paysans zadistes défendent leurs « fermes à taille humaine ». L’Etat et le conseil départemental laissent planer l’incertitude sur leurs décisions.
Après l’épisode violent des expulsions, on pourrait croire le calme enfin revenu, sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes. Le bruit des grenades ne couvre plus celui des oiseaux, les gendarmes se font moins nombreux, les routes rouvrent à la circulation, 15 conventions d’occupation précaires (COP) pour des projets agricoles ont été signées entre les zadistes et la préfecture. « Le processus de retour à une situation de droit sur la zone est en bonne voie. Mme la préfète est confiante sur le fait que chacun, avec sa propre sensibilité, a désormais à cœur de contribuer à sa réussite », écrit dans un courriel à Reporterre la préfecture de Loire-Atlantique.
Mais en coulisses, la bataille des terres, elle, se poursuit. L’avenir des 1.650 hectares de la Zad reste incertain. Les convention COP signées avec les zadistes sur 140 hectares ne sont valables que jusqu’à la fin de l’année 2018. « Il s’agit d’une phase transitoire […]. Ces projets doivent encore faire l’objet des autorisations agricoles nécessaires », écrit la préfecture dans son communiqué. D’ailleurs, aucun agriculteur de la Zad ne peut se prévaloir d’un droit pérenne à y cultiver, tous n’ayant pour l’instant que des COP arrivant à échéance à la fin de l’année. « Il aurait fallu geler la situation avec les COP pour au moins deux ans, regrette Vincent Delabouglise, du collectif d’agriculteurs opposants à l’aéroport Copain 44. C’est le temps qu’il faut pour dépatouiller les questions de propriété et d’usage. Mais ce n’est pas dans la temporalité du gouvernement, qui a besoin de montrer que ça se solutionne rapidement. »
Tout reste donc à régler, alors qu’une autre annonce est venue rebattre les cartes : fin mai, Ouest France révélait que l’État avait pris acte de la revente au département de Loire-Atlantique de 895 hectares de terres de la Zad. « Les services de l’État travaillent à cette hypothèse », se contente d’indiquer la préfecture à Reporterre. La confirmation officielle devrait venir avant la fin de l’été, puis la vente se faire dans les six mois qui suivent. Le prix reste à déterminer. Ces terres avaient été achetées par le département depuis 1974 en vue du projet d’aéroport, puis vendues à l’État en 2012 afin de permettre sa mise en œuvre. À l’annonce de son abandon au début de l’année, la Loire-Atlantique avait lancé une procédure juridique pour les récupérer. Une façon de reprendre la main alors que le département avait fortement défendu le projet d’aéroport.
... https://reporterre.net/Sur-la-Zad-de-No ... s-continue
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 05 Juil 2018, 22:27

Dissolution de l’Acipa

La question qui ressort, qu’on se pose tous à la sortie de cette assemblée de votes pour ou contre la dissolution de cette composante du mouvement de Nddl, c’est : « … Mais pourquoi dissoudre ? Pourquoi ceux qui en ont assez n’ont-ils pas purement et simplement démissionné ?? « ( Ce qui d’ailleurs aurait été envisagé par l’Acipa elle-même au cas où le vote aurait ( soi-disant ), pu conclure à la poursuite de l’Acipa… ).

... https://nantes.indymedia.org/articles/42076
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 06 Juil 2018, 00:02

ZADenVIES : semaine de rencontres à Notre-Dame-des-Landes

Echanges, transmission, rencontres des luttes, ateliers, création d’habitats mobiles...

Après les grenades, les lacrymos, les buldozers, la violenence dévastatrice... l’espoir repousse !

La ZAD est en vies et la convergence des luttes toujours d’actualité ici comme ailleurs. Du 7 au 14 juillet, il y aura des ateliers, chantiers, discussions, actions... Partageons autour des différentes manières d’habiter, de construire, de cultiver, de prendre soin, de vivre ensemble, de lutter et de se soutenir.

Image

Programme : http://www.zadenvies.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (2015..

Messagede bipbip » 20 Juil 2018, 11:16

ACIPA

On ne va quand même pas se quitter comme ça ?

Situation étonnante que cette AG extraordinaire de l’ACIPA du 30 juin 2018 :

Plus de 900 votants – plus de 300 personnes présentes – 531 OUI - 389 NON – Une vingtaine de bulletins Nuls ou Abstensions.

Les militants présents à cette assemblée générale ont pourtant exprimé majoritairement le souhait de voir l’ACIPA continuer, des déclarations de comités de soutien allaient dans le même sens. Or, la forte quantité de "pouvoirs nominatifs" (environ 400) a entraîné un résultat pour la dissolution, contredisant l’esprit de la salle et des comités.

Les idées échangées et les réactions à la lecture de notre argumentaire nous ont laissés largement espérer continuer l’aventure, ensemble. Sur cette "vague" porteuse du nombre important de votants pour le NON, nous pensons lancer une nouvelle association citoyenne. Car nous, le groupe opposé à la dissolution, sommes toujours là et réfléchissons à une suite qui permettra de nous retrouver.

Parmi nos objectifs ?

Une partie de ceux-ci se trouve dans les statuts de l’ex-ACIPA et d’autres les complèteront.

Nous nous engageons dans un rôle d’information au plus près de la réalité du terrain sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et un rôle de mobilisation pour :

- Accompagner le développement, l’existence et la pérennisation des projets de vie agricoles, écologiques, artisanaux, éducatifs, sociaux et culturels sur la ZAD. Nous venons d’apprendre que la création d’un Fonds de dotation est confirmée.

- Refuser l’acquisition par certains agriculteurs candidats à l’agrandissement et aux pratiques peu respectueuses de l’environnement, des terres cédées au département.

- Protéger la biodiversité, les forêts et les bois, les cours d’eau, les plans d’eau et les zones humides, les sites et paysages situés dans le secteur géographique concerné avec les espèces végétales et animales et biotopes qui les peuplent.

- Nous opposer à la disparition programmée des terres agricoles et de la paysannerie, soutenir le choix d’autres manières solidaires de vivre, d’habiter, de travailler et de cultiver. Favoriser un usage partagé et une gestion collective des terres agricoles.

- Continuer, comme nous le faisions toutes et tous, à participer aux instances de fonctionnement mises en place par l’ensemble du mouvement. L’idée est de rester en liaison avec les comités de soutien, les habitants de la ZAD, l’association ACB, le groupe Sentiers, les Naturalistes en lutte, COPAIN 44 et la Coordination sous sa prochaine nouvelle formule...

Plus largement :

- Agir en faveur de la sauvegarde de l’Environnement en promouvant des aménagements sobres et harmonieux selon le principe "Eviter, Réduire, Compenser".

- Soutenir, encourager les luttes contre les Grands Projets Inutiles et Imposés. Le groupe GPII de la Coordination vient de se joindre à nous.

- Contribuer à la réflexion sur le développement des transports en général, notamment le transport aérien.

- Appuyer les actions d’associations dont les objectifs sont communs aux nôtres.

- Porter les valeurs de non-violence et de solidarité.

Chers ex-adhérents de l’ACIPA et chers comités de soutien, si pour vous comme pour nous, le grand vide laissé par la disparition de l’ACIPA après toutes ces années de lutte est inconcevable, rejoignez-nous.

Nous réfléchirons avec vous à la mise en place d’un fonctionnement vous permettant d’être acteur de la vie de l’association que nous allons créer et auteur de décisions à prendre.

Etre prêts au plus tard en septembre est une nécessité.

Pour le groupe opposé à la dissolution :

Christian GRISOLLET - Isabelle BAGAGLIA - Joël QUELARD.

Contact si vous voulez vous associer : nddl.poursuivre.ensemble@orange.fr

Merci d’indiqueexpédition de messagesr vos coordonnées :

→ Particulier : Nom, prénom(s), adresse postale, tél., adresse électronique. Si appartenance à un comité de soutien, lequel ?

→ Comité de soutien : Nom et adresse électronique au minimum (n° de tél. très utile néanmoins).

A bientôt, nous vous recontacterons

Ps : pour chaque comité, il vous est possible bien sûr de fournir vos coordonnées en répondant directement à ce message pour vous faire (re)connaître des autres comités, mais en mettant également en copie l’adresse ci-dessus.


https://zad.nadir.org/spip.php?article6036
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités