ZAD l’Amassada en Aveyron

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Re: ZAD l’Amassada en Aveyron

Messagede bipbip » 27 Oct 2017, 00:48

Samedi 28 octobre 2017

Repas festif à l’AmbaZADa

Le projet d’aéroport international de Nantes Atlantique s’enlise. L’AmbaZADa, cabane intergalactique pour lier les luttes et les peuples du monde, sort de terre. Cet été, un camp a réuni des centaines de personnes, venues d’horizons aussi divers que l’Italie, les pays-basques, les USA, le Chili... pour participer au chantier et se former en construisant le bâtiment. Celui-ci a été érigé dans l’inventivité et les pratiques de partage cultivées sur la zad : mutualisation des outils et des compétences, expérimentations architecturales...

- Le bois de la charpente a été -prélevé dans la forêt de Rohanne et scié à la ferme de Bellevue
- des poteaux électriques récupérés constituent les fondations,
- Du chanvre cultivé sur zone a fourni l’isolation,
- 1000 briques ont été confectionnées à partir de l’argile du bocage.

Cet espace a vocation à accueillir les rencontres et échanges entre les luttes d’ici et d’ailleurs, pour les lier et les renforcer. Quiconque le souhaitera pourra organiser discussions, ateliers, formations, présentations, expositions, projections, assemblées et toute forme encore à inventer.

La semaine intergalactique et le camp du mois d’août ont donné un aperçu de ce qui pourrait se dérouler dans cet espace. A cette occasion, plusieurs passerelles se sont ouvertes, telle que celle entre la Zad et le pays basque. Un appel du quartier occupé d’Errekaleor à renouveler nos échanges, sous la forme d’un jumelage entre les deux lieux en lutte, va mener à une nouvelle rencontre au printemps prochain. Cette rencontre est l’une d’une longue série à venir.

Afin de célébrer la fin de la première phase du chantier de l’Ambazada, et remercier toutes les énergies déployées pour le chantier, les apports en matériaux et en coups de mains nous vous invitons à un grand repas festif sous la charpente du bâtiment, le midi du samedi 28 octobre. La fête durera jusqu’au soir. L’auberge du Limimbout et la cantine Vegan de la Zad s’occupent de la bouffe et de la buvette. Pour faciliter le ravitaillement, merci de confirmer votre venue par mail*, ou de vous inscrire sur le tableau mis en place à l’Ambazada avant le 25 octobre.

A bientôt !

*nous contacter : ambazada.nddl@riseup.net

https://zad.nadir.org/spip.php?article4815



LA LUTTE DE SAINT-VICTOR (12) CONTRE LE MÉGA-TRANSFORMATEUR A BESOIN DE NOUS !

Lorsque aux derniers mois de l’année 2012 le bocage de Notre-Dame faisait face aux coups de boutoir des troupes de César, des soutiens éblouissants s’allumèrent aux quatre coins du pays. Des comités étendirent la lutte partout où ils le pouvaient. Dans le département de l’Aveyron, la besogne fut bien remplie : occupation de nombreuses mairies, du viaduc de Millau, manifestation aux flambeaux, construction d’une cabane ensuite acheminée jusqu’à la zad…

Mais la chose ne s’arrêta pas en si bon chemin : dans cette contrée, le slogan « zad partout » fut pris avec le plus grand sérieux. À la fin de l’année 2014 alors que le village de Saint-Victor s’opposait depuis 2010 à l’installation par RTE d’un énorme transformateur électrique, l’organisation des comités zad permit l’édification d’une première cabane sur les terrains menacés. Elle fut baptisée d’un terme qui désigne l’assemblée en occitan : l’Amassada. Pendant trois ans de procrastination de RTE, elle s’est multipliée jusqu’à former aujourd’hui un petit village. Cette année, une indivision de 200 personnes a racheté une partie des terres que les agriculteurs ont refusé de vendre au promoteur.

Cependant cet automne les événements vont s’accélérer : l’enquête d’utilité publique, premier acte réel du projet, est annoncée du 6 novembre au 4 décembre 2017. Le commissaire enquêteur pourra-t-il accéder à la mairie ? Quel sera le sort réservé au volumineux dossier de l’enquête publique ? Entre les actions de blocages dans le village et des manifestations dans la ville voisine de Saint-Affrique, le mois s’annonce intense. En prévision de cet événement, dans l’idée de comprendre dans le détail les tenants et les aboutissants de la lutte ainsi que la stratégie envisagée pour l’enquête, nous proposons une première discussion à l’Ambazada le samedi 28 octobre à 15h.

https://zad.nadir.org/spip.php?article4829
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ZAD l’Amassada en Aveyron

Messagede bipbip » 02 Nov 2017, 16:27

Appel de soutien au rassemblement du 4 novembre

Depuis quelques années, nombreux sont ceux et celles qui ont décidé de vivre sur ce territoire. Certains ont fait le choix de s’installer ici apportant la richesse de leur diversité, d’autres sont « revenus au pays », d’autres encore ont décidé de ne pas quitter les terres qui les ont vu naître. Ce qui fait l’attrait de nos contrées c’est sans doute à la fois la diversité des paysages, l’existence d’une vie sociale intacte, des manières de vivre qui s’opposent au modèle consumériste prévalant en bien des lieux. Pour tous ceux qui font le choix de vivre ici, la qualité de vie est plus déterminante que le carriérisme, l’ambition individuelle et l’appât du gain.

Les élus qui veulent transformer cet eldorado de simplicité en vaste zone industrielle, en favorisant l’implantation d’un transformateur à Saint Victor et Melvieu, en acceptant et en soutenant l’implantation de nouveaux parcs éoliens, ne voient pas le champ des possibles qui est en train d’émerger.

Des jeunes et des moins jeunes s’installent : paysans, artisans, soignants…

Des projets intégrant les nouvelles données environnementales produisent des biens et des services pour le bien-être de la communauté locale.

Une vie associative s’est développée, foisonnante et créatrice de liens.

Des jeunes souvent diplômés préfèrent vivre ici avec peu de revenus mais en créant leur propre projet dans l’espace qu’ils ont choisi pour que vivent et s’épanouissent leurs enfants.

Ce mouvement fait de nos territoires des lieux d’expérimentation uniques pour développer une société débarrassée des défauts qui nous ont conduits à l’état de catastrophe dans laquelle les sociétés humaines se trouvent actuellement.

C’est pour préserver et continuer à développer cette dynamique qu’il faut s’opposer aujourd’hui à l’industrialisation coloniale de nos espaces à travers le projet de transformateur et des éoliennes qui l’accompagnent dans son sillage.

Ce Samedi 4 Novembre, soyons nombreux à nous retrouver à Saint Affrique, Place de la Liberté à 11 heure pour affirmer notre attachement à ces terres qui nous accueillent et aux valeurs humaines qui nous lient.


https://douze.noblogs.org/post/2017/10/ ... -novembre/


4 jours pour dénoncer la mascarade de l’enquête publique

Au programme pour commencer, 4 jours de lutte et de mobilisation pour dénoncer la mascarade de l’enquête publique :

– le samedi 4 à 11h, grande mobilisation à Saint Affrique (affiche disponible sur le blog)- témoignage de lutte d’ici et d’ailleurs, lâché de feuilles. A 15h, balade champêtre à la découverte du village de Saint Victor. Soirée chansons.
– le dimanche 5, toute la journée, préparation et pose de banderoles et autres décorations dans le village et ses alentours ; assemblée de lutte à 16h, à la salle des fêtes de Saint Victor.
– le lundi 6 à partir de 9h, l’enquête démarre… allons voir ensemble à quoi ressemble un ennemi de papier.
– le mardi 7 à partir de 9h : réservons un accueil digne de l’Amassada au commissaire enquêteur

En parallèle de ce programme, on continue les chantiers pour finir les halles de l’Amassada ; Nous avons besoin de scies, de marteaux, de visseuses, de clous et de vis.

Nous avons à notre disposition la salle des fêtes de Saint Victor (du samedi soir au mercredi midi), qui pourra nous servir pour le couchage et le repas. Pensez à apporter le nécessaire : matelas ou tapis de sol, duvet, de quoi manger et boire (il y a une cuisine, nous vous laissons vous organiser pour faire à manger), de quoi faire de la musique. Il y a aussi des chambres chez l’habitant ainsi que des gîtes gratuits pour les familles. N’hésitez pas à nous contacter, les enfants sont les bienvenus.

https://douze.noblogs.org/post/2017/10/ ... -publique/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ZAD l’Amassada en Aveyron

Messagede bipbip » 16 Nov 2017, 17:20

Le Tocsin de Saint-Victor

Commissaires enquêteurs de RTE chassés, les aveyronnais refusent-t-ils le progrès ?

Saint-Victor est une commune du sud Aveyron sur laquelle RTE, le géant de l’acheminement électrique, souhaite installer un énorme transformateur de 10 ha. Le projet fortement contesté date de 2010, l’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, qui durera un mois, a commencé lundi dernier.

Saint-Victor, le mardi 7 novembre 2017, 13h55.

De notre vie, nous ne l’avions entendu sonner. Pourtant quand les cloches se mettent à battre le tocsin au sommet du vieux donjon, son timbre nous imprègne immédiatement d’une certaine gravité. On se prend à rêver que ce jour entre dans l’histoire rouergate aux côtés du serment des 103 paysans du Larzac, des insurrections de croquants villefranchois et des grèves des mineurs de Decazeville. Notre mémoire, quoi qu’il arrive, l’inscrira comme un tournant de la résistance au méga-transformateur. Comme le jour où trois commissaires enquêteurs ont dû se retirer, piteux, face à la détermination du village.

... https://lundi.am/Le-Tocsin-de-Saint-Victor
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22381
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité