Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede Pïérô » 19 Sep 2016, 11:40

Leffrinckoucke
Le personnel d’Ascométal en grève

Cette semaine, le personnel de l’Ascométal (Usine des Dunes) a entamé un mouvement de grève pour protester contre l’annonce de la suppression de 179 emplois, liée au rachat de l’aciérie de Vallourec Saint-Saulve.

Début septembre, nous évoquions le projet de la direction d’Ascométal, qui prévoit le rachat de l’aciérie de Vallourec à Saint-Saulve, et la fermeture de celle d’Usine des Dunes. Un projet qui prévoit notamment la suppression de 179 postes dans l’usine de Leffrinckoucke, qui emploie 472 salariés, dont 130 dans son aciérie. En contrepartie, la direction du groupe a annoncé le lancement d’une nouvelle activité à Leffrinckoucke, la production de poudre d’acier pour le marché de l’automobile.

Depuis, cette annonce a provoqué la colère et l’inquiétude du personnel de l’Usine des Dunes, qui a entamé un mouvement de grève cette semaine, sous l’impulsion d’une intersyndicale CGT-CFE-CGC-CFDT.

... http://www.lavoixdunord.fr/46221/articl ... l-en-greve
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 29 Sep 2016, 16:32

LEFFRINCKOUCKE

En grève depuis dix jours, les salariés d’Ascometal «ne lâchent rien»

Ils sont en grève depuis le 13 septembre. Après l’annonce, le 31 août, de la suppression de 179 emplois à l’Usine des Dunes, les salariés d’Ascometal, à Leffrinckoucke, ont décidé de se faire entendre.

... http://www.lavoixdunord.fr/48268/articl ... chent-rien
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 31 Oct 2016, 12:18

Leurs profits, notre chômage

Aubert & Duval supprime 70 emplois à Firminy

La direction d’Aubert & Duval a annoncé lundi 24 octobre ce que certains redoutaient : des suppressions d’emplois dans l’aciérie de Firminy, dans la Loire. 70 emplois, sans compter les retombés sur les sous-traitants. Et ceci avec les habituelles excuses bidons. Les salariés sont en grève depuis mardi et ont décidé de ne pas se laisser faire.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Aube ... -a-Firminy
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 04 Nov 2016, 12:05

« Sotralentz, c’est deux Alstom ! »

Les syndicats mobilisent pour sauver 700 emplois en Alsace et en Moselle. L’État peut agir, sous forme d’avance de trésorerie.

Le groupe Sotralentz, avec ses cinq filiales, 1 300 emplois en Europe (Allemagne, Espagne, Pologne et Roumanie) dont 800 en France, a été placé en redressement judiciaire depuis le 28 septembre 2016. Le siège social est implanté dans son berceau d’origine, à Drulingen en Alsace. Depuis 1904, l’activité métallurgique s’est diversifiée en filiales sur plusieurs sites : armatures, treillis, fabrication de pièces de chaudronnerie lourde, matériels pour stocker, récupérer et traiter les eaux de pluie et les eaux usées, packaging avec la fabrication d’emballages industriels (bidons, fûts, contenants en polyéthylène haute densité). Sotralentz, c’est 276 millions d’euros de chiffre d’affaires annoncé pour 2016 et des carnets de commandes pleins. Les sites de Drulingen, en Alsace bossue, et de Sarralbe, en Moselle, sont menacés. Alors comment empêcher de voir filer le savoir-faire et 700 emplois ? C’est la question qui sera posée directement au ministère de l’Économie et de l’Industrie à Bercy, ce mercredi. « Nous avons besoin d’un financement public temporaire et remboursable pour garantir la trésorerie et donner du temps au processus de reprise », explique très clairement la CGT. Près de onze repreneurs se sont manifestés. Tandis que des salariés ont travaillé à un projet de reprise en coopérative (Scop) de la filiale packaging. « Un projet économique démontrant la viabilité de l’entreprise a été fait », précise encore la CGT.

L’intersyndicale (CGT, CFE-CGT, CFDT), appelant à la grève, est parvenue à rassembler 300 personnes lundi 31 octobre pour manifester tandis qu’une audience se tenait au tribunal de commerce pour la remise des offres de reprise. Nouvelle audience prévue le 21 novembre.

... http://www.humanite.fr/sotralentz-cest- ... tom-619590
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 11 Nov 2016, 14:42

16 jours de grève reconductible pour les métallos

Firminy. L’aciérie d’Aubert & Duval à l’arrêt pour le maintien de l’activité

Suite aux annonces de la direction de Aubert & Duval, groupe Eramet, de vouloir supprimer près de 70 emplois en arrêtant l’aciérie de son site de Firminy (Loire), les travailleurs de l’usine ont décidé de ne pas se laisser faire et ont entamé un mouvement de grève qui dure maintenant depuis 16 jours. Face à une direction qui veut avant tout envoyer au cercueil les salariés du groupe alors qu’ils croulent sous les devises, une manifestation avait lieu hier dans la ville de Firminy pour protester contre le chômage et la désindustrialisation du bassin d’emploi.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Firm ... l-activite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 01 Fév 2017, 09:35

Alors que les ouvriers sont en grève…

Ascoval. Quand la CFDT se réjouit de la suppression d’un emploi sur trois

Après plus d’un an de tractations, l’entreprise Ascometal et l’aciérie Vallourec ont signé un accord. Fruit de leur union : l’entreprise Ascoval, détenue à 60% par Asco Industries et à 40% par Vallourec. Et c’est une bien mauvaise nouvelle pour les ouvriers du groupe : l’accord prévoit la suppression de 158 emplois sur les 444 des sites de Saint-Saulve et de l’usine des Dunes. Pourtant, pour le délégué syndical CFDT de Vallourec, il y aurait de quoi se réjouir.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Asco ... -sur-trois
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede Pïérô » 08 Fév 2017, 22:46

Pamiers

Débrayage pour l'emploi et les salaires

Poussée de fièvre hier, à l'usine Aubert et Duval et au-delà, puisque plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées sur les sept sites d'Aubert & Duval en France pour réclamer avec la CGT des augmentations de salaires lors des négociations annuelles obligatoires. selon les délégués CGT «Aubert & Duval, c'est une augmentation constante du chiffre d'affaires, l'objectif pour 2017 c'est 12 % de plus». D'où ce mouvement de mobilisation.

... http://www.ladepeche.fr/article/2017/02 ... aires.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 18 Fév 2017, 19:16

Interforge et Aubert & Duval : en grève pour les salaires à Issoire

Des salariés Interforge et Aubert & Duval observent une à huit heures de grève par jour depuis le 7 février. Ils demandent une revalorisation des salaires.

Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO), la CGT d’Aubert & Duval et d’Inteforge demande une revalorisation salariale de 3 %, alors que la direction proposait 1,1 % au 19 janvier, lors de la première réunion.

... http://www.lamontagne.fr/issoire/social ... 87847.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 26 Fév 2017, 14:22

Jeudi 2 mars 2017, à 10h sur la place d'Armes à Valenciennes, la Région CGT métallurgie a décidé d’appeler à la mobilisation de l’ensemble des métallos de toutes les entreprises de la Région Nord Pas de Calais pour faire entendre les revendications des travailleurs de la Métallurgie...

Image

http://udcgtnord.fr/

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 03 Mar 2017, 19:08

Grève dans l'entreprise Descours et Cabaud, à Nantes

Les salariés de Descours et Cabaud, à Nantes sont en grève depuis ce matin. L’entreprise, qui appartient au groupe Prolials, fournit de l’acier pour l’industrie et le bâtiment.

Une petite vingtaine d'ouvriers grévistes, sur les 33 salariés que compte l’entreprise, a passé la journée devant l'entreprise Descours et Cabaud, dans la zone industrielle de Cheviré. Une grève qui durera jusqu'à vendredi, si la direction ne se décide pas à venir les voir.

... http://www.nantes.maville.com/actu/actu ... 8_actu.Htm
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede Pïérô » 04 Mar 2017, 14:37

Métallurgie. Une centaine de salariés de la CGT devant le siège de l'UIMM

Hier matin, une centaine de salariés de la métallurgie, venus d'entreprises comme Damen, SDMO, Nautis, Thales, Aode Electronics, mais aussi de Quimper ou Douarnenez, se sont rassemblés devant le siège de l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie). À 11 h, David Pico, de la direction fédérale CGT de la métallurgie, a pris la parole : « Une négociation visant à redéfinir l'ensemble des accords régissant les garanties collectives et individuelles des salariés de la métallurgie s'est ouverte en septembre 2016 et devra être terminée fin 2017. Cette négociation se place dans la lignée de la mise en application de la loi Travail que la CGT combat », a précisé David Pico. Cette négociation aura un impact sur les salaires, les primes, l'épargne salariale, le temps de travail, l'accès à la formation professionnelle, la protection sociale et les conditions de travail « Les employeurs ne veulent plus reconnaître les diplômes, l'expérience, la prime d'ancienneté et la rémunération au regard de la fonction tenue », selon la CGT, qui propose « les mêmes droits et garanties pour l'ensemble des salariés, un SMIC à 1.800 €, l'élaboration d'une grille de classifications unique, d'égalité professionnelle et salariale entre femmes et hommes et la réduction du temps de travail à 32 heures ».

... http://www.letelegramme.fr/finistere/br ... pBUy70U.99
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 06 Mar 2017, 17:51

Métallurgie. Chez Descours et Cabaud, 100 % de grévistes 100 % gagnants

Après trois jours de grève, les salariés de l’entreprise nantaise ont obtenu la satisfaction de la quasi-totalité de leurs revendications, parmi lesquelles une augmentation de cent euros net par mois.

... http://www.humanite.fr/metallurgie-chez ... nts-632949
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede Pïérô » 10 Mar 2017, 04:46

Fonderie Bouhyer. 150 militants CGT devant le tribunal de Nantes

Des syndicalistes de la CGT, poursuivis pour injure publique, à l’encontre de la direction des fonderies Bouhyer d’Ancenis, et jugés ce jeudi 9 mars à Nantes.

Un rassemblement de soutien a lieu devant le tribunal de Nantes, à l’occasion de l’audience du Syndicat CGT des Fonderies Bouhyer d’Ancenis. Des syndicalistes poursuivis pour injure publique à l’encontre de l’employeur sont jugés devant le tribunal ce jeudi.

Ce rassemblement était aussi l’occasion de protester de contre " la remise en cause de la convention collective de la métallurgie et les reculs sociaux qu’engendrerait le projet présenté par l’UIMM (patronat de la métallurgie) ", soulève Patrice Marion, secrétaire général de la branche métallurgie à la CGT 44. " On craint une refondation des critères de classification des salariés ayant pour but le paiement au poste

... http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-l ... es-4845919
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede Pïérô » 20 Avr 2017, 15:00

A Feurs, le bras de fer continue entre les salariés et la direction de l'usine Castmetal

C'est le plan social présenté par la direction en janvier dernier qui a mis le feu aux poudres. 55 emplois supprimés (un nombre revu à 51 depuis), 5 ans après un premier plan de licenciement de 25 personnes. Depuis 2 semaines, l'usine est bloquée par une centaine de grévistes qui se relaient.

L'odeur de brûlé est encore dans l'air. Le portail est noirci et à son pied un tas de cendres finit de brûler. Depuis deux semaines, plus de la moitié des 245 salariés de l'usine Castmetal de Feurs, dans le centre de la Loire, sont en grève. Ils s'opposent à un plan social de leur direction. Il prévoit 51 suppressions de poste, dont une quarantaine de licenciements et de reclassements.

... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1492631783
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede Pïérô » 22 Avr 2017, 19:34

CastMétal Feurs : fin de la grève après deux semaines de blocage

Après deux semaines de grève, les fondeurs de CastMétal ont repris le travail. Ils ont obtenu 8000 euros de prime pour les salariés qui seront licenciés.

Le mouvement de grève d’une partie des salariés de la fonderie de Feurs est terminé. Il avait démarré le 6 avril dernier et s’est achevé ce jeudi midi 20 avril. La production dans l'entreprise a été suspendue pendant deux semaines. Un conflit dur. Les syndicats demandaient le retrait du PSE, le Plan de Sauvegarde de l’Emploi qui prévoit la suppressions de 51 postes sur les 245 de la fonderie.

Dans la douleur

Direction et salariés ont finalement trouvé un accord autour d'une prime de 8.000 euros pour les salariés qui vont être licenciés. Ronan Dif, le directeur de CastMétal à Feurs avoue que les négociations se sont faites "dans la douleur". "On a jamais perdu contact. J'ai parlé tous les jours aux salariés, aux élus. La CGT demandait une prime supra-légale extrêmement élevée. Nous on est resté sur nos propositions autour des aides pour le retour à l'emploi. Et finalement on est arrivé à un accord sur une prime de 8.000€ pour les salariés qui vont quitter l'entreprise."

... https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1492706845
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité