Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 18:56

Mobilisation du 6 au 9 juin 2017

Journées d'actions pour défendre nos droits
et conquérir une convention collective nationale

CGT Métallurgie

L'élection d'un nouveau Président de la République, dont le premier objectif est de casser le Code du travail, donne une importance supplémentaire à la semaine d'actions et de mobilisations autour de notre campagne pour une Convention Collective Nationale.
N'attendons pas les législatives pour porter nos propositions et marquer notre opposition à la politique gouvernementale qui se profile.
Durant plusieurs mois, avec des millions de salariés, nous nous sommes mobilisés contre la loi Travail et pour imposer un Code du travail du XXIe siècle.
Dans la métallurgie, cette mobilisation se concrétise autour de notre campagne pour une Convention Collective Nationale, et pour peser sur les négociations que le patronat souhaite utiliser pour faire table rase des garanties collectives existantes.
Face à la volonté assumée du patronat et du nouveau Président d'amplifier la loi Travail, la semaine de mobilisation initiée par la FTM-CGT du 5 au 9 juin avec un temps fort le 8 juin n'est que plus déterminante.
Ainsi, la FTM-CGT, 1ère organisation syndicale dans la Métallurgie appelle tous les salariés à se mobiliser le 8 juin : CONTRE les projets de reculs sociaux et de casse du droit du travail dont l'inefficacité n'est hélas plus à prouver,

POUR tous les salariés de la Métallurgie :
• Le respect de la construction du débat démocratique,
• Un Code du travail du XXIe siècle,
• Le respect de la hiérarchie des normes et le principe de faveur,
• Une Convention Collective Nationale permettant :
- Les mêmes droits pour tous les salariés,
- Une grille unique de classifications et de rémunération de l'ouvrier au cadre, avec comme fondement la reconnaissance des diplômes et de l'expérience professionnelle acquise,
- L'égalité professionnelle,
- L'amélioration et la réduction du temps de travail,
- La défense de l'emploi industriel.

Face aux attaques de nos garanties collectives,tous dans l'action le 8 juin, grèves, mobilisations dans les entreprises,
rassemblements devant les chambres territoriales de l'UIMM, signatures de pétitions, réunions d'information des salariés, sont autant d'actions pour faire grandir le rapport de forces.

https://ftm-cgt.fr/mobilisation-6-9-jui ... nationale/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25303
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 11 Oct 2017, 18:27

Les métallos ont tous RDV le 13 octobre à Paris, à partir de 13h porte Maillot

Pour gagner de nouvelles garanties collectives !
Les métallos ont tous RDV le 13 octobre à Paris, à partir de 13h porte Maillot, pour marcher vers le 56 Avenue de Wagram, siège de la chambre patronale de la Métallurgie (l'UIMM). En lien avec les ordonnances Macron/MEDEF, cette mobilisation porte sur l'amélioration et la défense de leur convention collective. Stéphane Flégeau, de la CGT Métallurgie, explique ...

vidéo http://www.anti-k.org/2017/10/04/les-me ... e-maillot/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25303
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 20:24

Bogny-sur-Meuse : mouvement de grève dans les Ateliers des Janves

La fonderie serait quasiment à l'arrêt depuis lundi. Le site emploie 240 salariés. Ils protestent contre la mise à pied de deux d'entre eux pour dégradation volontaire de matériel. Ils contestent les faits mais risquent un licenciement.

Deux salariés sont en effet mis à pied, avec mesure conservatoire. Ils sont sous le coup d'une procédure de licenciement pour faute grave. La direction de l'entreprise leur reproche des dégradations volontaires du matériel car une nacelle aurait été perforée en divers endroits.

Les deux mis en cause contestent être à l'origine des dégradations, et reçoivent depuis lundi le soutien de leurs collègues. De source syndicale, 70% de l'entreprise est à l'arrêt et les grilles sont fermées (l'entreprise compte 240 salariés (sans compter les intérimaires (jusqu'à 80)).

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 83895.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25303
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede Pïérô » 31 Jan 2018, 13:52

La grève se poursuit chez TLD à Sorigny

A Sorigny, le site de construction des tracteurs aéroportuaires est bloqué depuis vendredi. Les salariés dénoncent des négociations salariales au rabais.

La contestation porte sur les augmentations de salaires abordées lors des deux premières réunions des négociations annuelles obligatoires (NAO). A ce jour, la direction décide d'une augmentation générale de 1 % au lieu de 0,7 % et de maintenir la part individuelle à + 0,8 %. Ces propositions sont jugées inaudibles par la CGT qui demande 4 %.

Près de la moitié de l'effectif salarié s'est mise en grève depuis vendredi

... https://www.lanouvellerepublique.fr/ind ... 52008b4796
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20842
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la sidérurgie et la Métallurgie

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 18:12

Ascométal : mouvement de grève reconduit à Hagondange

En grève depuis mercredi, les salariés de l'aciérie Ascométal en Moselle ont décidé de reconduire le mouvement vendredi pour protester contre la fermeture du site.

Les salariés d'Ascométal, à Hagondange, en Moselle, ont décidé jeudi de reconduire le mouvement de grève observé à l'appel de la CGT depuis mercredi pour protester contre l'annonce de la fermeture de l'aciérie. Une soixantaine de salariés, rassemblés sous une tente pour se protéger de la pluie, ont débattu plusieurs minutes avant de se prononcer en faveur de la poursuite du mouvement vendredi. "S'ils veulent qu'on reprenne le boulot, ils nous donnent du positif", a estimé un salarié.

Des centaines d'emplois menacés. Des représentants de Schmolz + Bickenbach doivent se rendre sur le site d'Hagondange vendredi après-midi pour rencontrer les salariés et la direction. Le groupe suisse de sidérurgie-métallurgie Schmolz + Bickenbach a été désigné lundi par la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg comme repreneur d'Ascométal, en redressement judiciaire depuis novembre. Le plan industriel prévoit de fermer l'aciérie de Hagondange, le train à fil à Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône, et le laminoir à Dunes, dans le Nord, ce qui entraînerait la suppression de 101 emplois d'ici mi-février et 250 emplois à terme, redoutent les syndicats.

... http://www.europe1.fr/societe/ascometal ... ge-3562670
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25303
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 3 invités