Eboueurs en lutte

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Eboueurs en lutte

Messagede Pïérô » 16 Oct 2017, 11:22

Grève des éboueurs à Marseille: Jean-Claude Gaudin demande l'intervention du préfet

Alors que le mouvement de grève des éboueurs à Marseille se durcit dimanche, le maire de Marseille et président de la métropole Jean-Claude Gaudin (LR) demande l'intervention du préfet pour libérer les centres de transfert d'ordures bloqués.

Dans un communiqué, Jean-Claude Gaudin a déploré: "A cause de ce blocage, aucune poubelle n?a pu être ramassée au cours de la nuit dernière. C'est inadmissible!".

En plus de l'arrêt du ramassage des ordures dans 3 arrondissements de la ville, le blocage par des grévistes de centres de transfert de déchets provoquait l'amoncellement d'ordures dans plusieurs quartiers de Marseille.

... http://www.france24.com/fr/20171015-gre ... ion-prefet
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 21 Oct 2017, 13:53

Grève des poubelles à Marseille : le juge prononce une astreinte en cas de nouveau blocage des centres de transferts

Le juge des référés du tribunal de grande instance de Marseille vient de rendre son ordonnance dans l'affaire du blocage des deux centres de transferts des ordures des 10e et 15e arrondissements. Il a décidé de prononcer l'expulsion des deux syndicalistes qui avaient donné leur identité, mais aussi de tout autre occupant éventuel, voire des véhicules et biens qui seraient entreposés devant les centres. Le magistrat a accordé le concours de la force publique le cas échéant.

... http://www.laprovence.com/actu/en-direc ... ntres-de-t
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede Pïérô » 25 Oct 2017, 23:28

Marseille. Fin du conflit des éboueurs après 13 jours de grève

A Marseille, les éboueurs ont repris le travail ce lundi soir après avoir obtenu ce que les syndicats réclamaient. Dans trois arrondissements (2e, 15e et 16e), les poubelles débordaient toujours lundi matin, après 13 jours de grève des éboueurs de la société Derichebourg.

... https://www.ouest-france.fr/provence-al ... ve-5333961
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 28 Oct 2017, 21:12

À Saint-Brice-Courcelles, la grève continue chez les éboueurs

Les salariés réclament une indemnité à la suite de la vente de leur activité à un nouveau groupe.

La douzaine de salariés chargés de la collecte de déchets sanitaires (ou dasri, déchets d’activités de soins à risques infectieux et assimilés) du groupe Suez à Saint-Brice-Courcelles, dans l’agglomération de Reims, sont en grève depuis une dizaine de jours.

« Notre activité a été vendue par Suez à un nouveau groupe, MNH (mutuelle nationale des hospitaliers) explique un délégué syndical, les salariés réclament à ce titre une indemnité, une forme de reconnaissance financière, estimant qu’ils sont vendus comme des machines ».

... http://www.lunion.fr/57317/article/2017 ... -eboueurs#
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 01 Nov 2017, 14:30

ARRAGEOIS

Collecte des déchets: préavis de grève pour le mardi 7 novembre

Le syndicat FO du syndicat mixte Artois Valorisation (SMAV), qui assure notamment la collecte des déchets sur les territoires de la communauté urbaine d’Arras, mais aussi des Campagnes de l’Artois et du Sud Artois (197 communes au total), a déposé un préavis de grève pour le mardi 7 novembre.

... http://www.lavoixdunord.fr/256516/artic ... 7-novembre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede Pïérô » 07 Nov 2017, 12:59

Primes des éboueurs : une ardoise de 10 millions d'euros sur la table...

Par un jugement en référé de la cour d'appel administrative de Bordeaux, un agent a obtenu la régularisation de ses heures de nuit. Une décision qui pourrait coûter très cher à la métropole.

On savait que la création de la métropole et les transferts de compétence entre collectivités territoriales qui vont avec ne sont pas forcément très simples à gérer. Et il est un domaine au moins où l'addition risque d'être salée pour le contribuable. Celui du ramassage des ordures...

On savait que la création de la métropole et les transferts de compétence entre collectivités territoriales qui vont avec ne sont pas forcément très simples à gérer. Et il est un domaine au moins où l'addition risque d'être salée pour le contribuable. Celui du ramassage des ordures ménagères, qui se traite désormais au niveau de l'agglomération. En 2009, quand les éboueurs de Colomiers ont été rattachés à la métropole de Toulouse, il était évidemment entendu que les régimes indemnitaires seraient harmonisés pour tout le monde. «L'administration nous avait même expliqué que tout serait égalisé par le haut», explique Benoît Fontanilles, le secrétaire général du syndicat LSAutonome affilié à la fédération autonome de la fonction publique territoriale. Mais il est difficile de penser à tout et les agents columérins qui n'avaient droit, à l'époque, ni à la prime de travaux dangereux, ni aux heures de nuit octroyées à leurs collègues, toulousains n'ont rien vu venir. Une grève de trois semaines, en 2015, n'ayant rien changé, Benoît Fontanilles a décidé de porter l'affaire devant le tribunal administratif par le biais d'un agent qui s'estimait lésé. Décédé en décembre 2016, l'agent a pourtant obtenu gain de cause devant le juge. Au mois de février dernier, le tribunal administratif de Toulouse a constaté une rupture d'égalité dans le traitement des éboueurs métropolitains et accordé 4 000 euros au plaignant au titre, notamment, du paiement rétroactif de la prime de dangerosité de 73 € mensuels. L'affaire est partie en appel, mais entre-temps, l'avocate du syndicat, Me Sophie Lafargue, a levé un nouveau lièvre, en exhumant un texte communautaire oublié, jamais appliqué, et pourtant adopté sous l'ère de Pierre Cohen, ancien maire socialiste de Toulouse, qui stipule que les heures de nuit des éboueurs de toute la métropole doivent être payées double. Loin des 4 euros quotidiens qui leur sont actuellement alloués… Un argumentaire repris par la cour d'appel de Bordeaux qui a, il y a quelques jours, confirmé le jugement de première instance et accordé une provision au défunt estimée, cette fois, à 14 000 euros. «C'est une décision qui valide notre démarche», s'enthousiasme Benoît Fontanilles, en sortant aussitôt sa calculette. «Il y a environ un millier d'agents qui sont concernés, ce qui représente 10 millions d'euros que la métropole va devoir payer rétroactivement»…

... https://www.ladepeche.fr/article/2017/1 ... table.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 04 Déc 2017, 21:34

Plusieurs centaines d'éboueurs en grève à Paris

Plusieurs centaines d'éboueurs et agents de la propreté de la Ville de Paris ont démarré lundi un mouvement de grève, bloquant des garages de bennes, afin d'obtenir des augmentations de salaires, a-t-on appris de source syndicale.

Quelque 400 grévistes ont commencé aux premières heures à bloquer quatre garages sur six, a indiqué à l'AFP la CGT-FTDNEEA (Filière Traitement des Déchets Eaux Egouts Assainissement) à l'origine du mouvement "reconductible", empêchant la moitié des bennes de sortir.

Les deux usines de retraitement de déchets, à Ivry-sur-Seine dans le Val-de-Marne et Romainville en Seine-Saint-Denis, sont également bloquées par des piquets de grève, selon Régis Viéceli, secrétaire général de cette branche de la CGT qui a fait scission en mai dernier de la CGT-Nettoiement de la Ville.

Des éboueurs mais également des égoutiers, fossoyeurs, agents techniques ou encadrants des directions de la propreté ou des espaces verts, poursuivent le mouvement visant à demander l'"ouverture de négociations sur le déroulement de carrière" des agents et leurs points indiciaires.
Ils refusent également une réforme des primes qui met le mérite en place selon eux, selon la même source.

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 77951.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 05 Déc 2017, 23:23

Interview. Gronde en Ile-de-France

Des centaines d’éboueurs bloquent par surprise déchetteries, stations de gaz et garages

Près de 400 éboueurs et agents de la propreté de la Ville de Paris sont en grève depuis ce lundi matin, pour des augmentations de salaires. Dès l’aube, ils ont bloqué par surprise des garages de bennes, ainsi que les usines de traitement de déchets d’Ivry-sur-Seine, Saint-Ouen et Romainville. Nous avons interviewé Olivier Goldfarb, délégué CGT FTDNEEA (filière de traitement des Déchets Nettoiement Eau Egouts Assainissement).

Ce mouvement spectaculaire est parti d’un appel à la grève de la CGT FTDNEEA, après l’échec des négociations de la semaine dernière avec la Ville de Paris. Qu’ils soient éboueurs, égoutiers, conducteurs de camions-bennes, balayeurs ou agents de maîtrise, ils réclament l’ouverture de négociations sur le déroulement de carrière, pour des revalorisations salariales pour toute leur filière. La semaine dernière, la déchetterie de Saint-Ouen avait déjà été bloquée pendant 2 jours par une grève des travailleurs du site passée inaperçue dans les médias, témoignant d’un mécontentement plus large dans le secteur du nettoiement.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Des- ... et-garages
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 20:07

Collecte des déchets : les agents CGT en grève illimitée à Bastia

La collecte des ordures ménagères risque d'être perturbée dans les prochains jours, sur le territoire de la communauté d'agglomération de Bastia (CAB). En cause, le mouvement de grève initié jeudi soir par une quinzaine d'agents - sur les 70 que compte le service - tous affiliés à la CGT. Lors d'une conférence de presse organisée hier, le syndicat a fait connaître les raisons de cette action.

Ses adhérents protestent, en premier lieu, contre leurs conditions de travail. Particulièrement contre l'état des installations. "Un audit , rendu en septembre dernier par un cabinet spécialisé, a identifié des risques graves pour la sécurité et la santé des agents, souligne Louis Tomei, représentant de la CGT au comité d'hygiène et de sécurité du service. La liste est longue : manque d'hygiène, infiltrations d'eau près des installations électriques, exposition des personnels à des produits toxiques, système de lavage des camions non-conforme aux normes..."

... https://www.corsematin.com/article/arti ... 57838.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 23:40

Collecte des ordures : grève illimitée lancée ce mardi matin dans l'agglomération clermontoise (mis à jour)
Elle avait été annoncée par Sud Solidaires et Force Ouvrière, la grève illimitée a été suivie par la majorité des salariés de Véolia Propreté, dès 5 heures ce mardi matin, puisque seulement neuf camions sur 46 sont partis au cours de la journée. Les négociations entreprises au cours de la journée n'ont pas abouti. La grève est reconduite demain à partir de 4 heures.
À l’approche des fêtes de fin d’année, la majeure partie des éboueurs de Véolia propreté a décidé de se faire entendre. Depuis 5 heures du matin, ce mardi matin, ils ont planté leur piquet de grève devant les locaux de l’entreprise, avenue Jean-Mermoz à Clermont-Ferrand. Une grève illimitée qui va poser de gros problèmes de collectes des déchets sur les trois quarts des communes de Clermont Auvergne Métropole.
... http://www.lamontagne.fr/clermont-ferra ... 66204.html


Bastia : Fin de la grève de la collecte des déchets de nuit
Après 4 journées de grève les salariés de la collecte - équipe de nuit - de la communauté d'agglomération de Bastia ont repris le travail ce mardi soir.
Dans un communiqué la CGT annonce en effet queL le protocole d'accord qui est intervenu "prend en compte la majoration du taux horaire pour le travail du dimanche . De plus une réorganisation du travail de la collecte des déchets sera mis en place en 2018 afin d'offrir un meilleur service public avec des conditions de travail améliorées.
Les revendications en matière d'hygiène et de sécurité sont enfin satisfaites. Lavage des vêtements réfection et mise en sécurité des locaux et construction d'un nouveau bâtiment technique.
Ce conflit mené par des salariés et leur syndicat CGT effectuant des tâches pénibles voire dangereuses est un encouragement pour tous les salariés qui en Corse travaillent durement tout en ayant le plus grand mal à joindre les 2 bouts."
... https://www.corsenetinfos.corsica/Basti ... 30777.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 21 Déc 2017, 14:38

Bordeaux : menace de grève chez les éboueurs

Après avoir déposé un préavis, le syndicat Sud part seul à la bataille et réunissait les agents mardi soir pour décider.

Le syndicat Sud tente un dernier coup de force à l’approche des fêtes. Le syndicat, qui est minoritaire chez les agents de la Métropole, a déposé un préavis de grève illimité pour ce jeudi 21 décembre dans le service de collecte des ordures ménagères. Il réunissait mardi soir les agents pour décider de lancer ou non la grève, sachant que l’impact de ce mouvement serait de toute façon limité puisque Sud n’a pas le poids de la CGT ou FO chez les éboueurs.

Les revendications indiquées par Sud dans un communiqué sont les suivantes : « Le refus d’Alain Juppé d’abandonner le projet de privatisation de la collecte et de la propreté sur une partie de l’hyper-centre de Bordeaux, ainsi que l’absence de réponse à une demande d’examen des propositions des agents remises le 7 octobre dernier », et enfin une revendication technique sur la redevance spéciale aux restaurateurs du centre.

... http://www.sudouest.fr/2017/12/20/colle ... 6-2780.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 23 Déc 2017, 18:57

Grève victorieuse des éboueurs de Véolia propreté à Clermont

Un appel de FO et Solidaires à la grève illimitée dès le 12 décembre a été lancé, suivi par 90 % des éboueurs de Véolia propreté. Leurs revendications portaient sur des augmentations de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail. La direction n’était pas disposée à négocier avec les salariés en lutte et de prendre en compte leurs revendications. Les salariés ont tenu un piquet de grève, chaque jour de 4h à 22h devant l’usine, avec des AG quotidiennes pour décider des suites à donner au mouvement. Au 4e jour, ils ont décidé d’interpeller les élus de l’agglomération clermontoise qui finance Véolia pour assurer le service de ramassage des ordures et doit s’assurer du respect du contrat inclus dans l’appel d’offre. Ils ont expliqué aux élus la dégradation de leurs conditions de travail (camions dans des états déplorables qui tombent en panne tous les quatre matins, pas suffisamment de mécaniciens pour les réparer, diminution des équipages à deux sur certaines tournées de ramassage au lieu de trois) et leurs salaires insuffisants pour les tâches demandées et la pénibilité de ce travail. Ils ont eu une écoute attentive des élus qui ont écrit à Véolia pour lui demander des comptes, pour qu’il répondre et écoute les revendications des salariés afin que cesse ce mouvement et que le service pour lequel l’agglomération clermontoise paye soit rendu.

Pendant quatre jours, la solidarité entre les salariés n’a eu de cesse de s’amplifier, le mouvement s’est maintenu comme au premier jour, le relais médiatique important, les ordures commençant à s’empiler dans la ville, la direction a dû revoir sa copie et a accepté de négocier.

Après quatre jours de luttes, la direction a été obligée d’accorder une prime exceptionnelle de 55 euros mensuels pendant un an renouvelable, que les intérimaires aient la même organisation que l’ensemble des salariés, la mise en place de groupes de travail entre syndicats et direction pour agir sur l’amélioration des conditions de travail et aussi le maintien des équipages à trois.

Cette lutte a redonné confiance aux salariés, les a motivés pour ne plus se laisser faire et ne plus accepter l’inacceptable de la part de la direction. Cette lutte a permis que des liens de solidarité se tissent et de démontrer que les salariés unis ont la force nécessaire pour faire face à leur direction et obtenir gain de cause sur leurs revendications.


http://www.anti-k.org/2017/12/23/greve- ... -clermont/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 26 Déc 2017, 15:51

Clermont-Ferrand : Victoire des éboueurs de Véolia propreté après 4 jours de grève massive

Par la lutte on peut gagner !

Suite au refus de la direction de l’entreprise de négocier, dès le 12 décembre, 5 heures du matin, à l’appel de SUD Solidaires et de FO, les éboueurs de Véolia propreté se sont mis en grève illimitée à 90 %. Leurs revendications portaient sur des augmentations de salaires et l’amélioration de leurs conditions de travail.

Face à l’intransigeance de la direction, la grève a été reconduite. Chaque jour de 4h00 à 22H00, les salariés ont tenu un piquet de grève devant l’usine, avec des AG quotidiennes pour décider des suites à donner au mouvement.

Les négociations étant dans l’impasse, le 4ème jour, ils ont décidé d’aller à la rencontre des élus de l’agglomération clermontoise qui finance Véolia pour assurer le service de ramassage des ordures et qui à ce titre doit s’assurer du respect du contrat inclus dans l’appel d’offre. Ils ont expliqués aux élus la dégradation de leurs conditions de travail (camions dans des états déplorables qui tombent en panne tous les quatre matins, pas suffisamment de mécaniciens pour les réparer, diminution des équipages à 2 sur certaines tournées de ramassage au lieu de 3) et leurs salaires insuffisants pour les tâches demandées et la pénibilité. Cette rencontre n’a pas été inutile, puisque manifestement suite à l’intervention des élus afin que la direction de Véolia écoute les revendications des salariés et cherche une issue positive à ce conflit, une dernière négociation a eu lieu qui a abouti à un accord.

Après 4 jours de lutte, la direction a été obligée d’accorder une prime exceptionnelle de 55 Euros mensuelles pendant 1 an renouvelable. Les intérimaires bénéficieront désormais de la même organisation de travail que l’ensemble des salariés. Les équipages à 3 seront maintenus. Un groupe de travail syndicat et direction sera mis en place pour agir sur l’amélioration des conditions de travail

Grace à la solidarité sans faille entre les salariés, le mouvement s’est maintenu comme au premier jour.

Le relais médiatique important, les ordures commençant à s’empiler dans la ville, l’intervention des grévistes auprès des élus pour qu’ils s’impliquent ont contraint la direction à revoir sa copie et à accepter de négocier. Le soutien et la compréhension des usagers salués par les représentants SUD ont aussi été déterminants dans l’issue du conflit

Solidaires Auvergne salue l’unité et la détermination les éboueurs de Véolia qui ont montré que par la lutte on peut gagner !


https://www.solidaires.org/Clermont-Fer ... 4-jours-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 03 Fév 2018, 18:58

Les éboueurs du Grand Avignon sont en grève illimitée

Un syndicat d'éboueurs du Grand Avignon a lancé une grève illimitée depuis jeudi matin. Une trentaine d'agents suit le mouvement reconduit ce vendredi. Les revendications portent sur les primes et les disparités salariales.

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 14141.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Eboueurs en lutte

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 19:54

Voici pourquoi les employés de Pizzorno vont se mettre en grève ce lundi dans 98 communes varoises

Les employés du groupe chargé de la collecte, du traitement et de la valorisation des ordures cesseront le travail dimanche, à minuit. 98 communes devraient être touchées par cette grève.

"Nous aussi, nous sommes Varois. Les élus ont des comptes à nous rendre. Cela fait plus de seize ans qu’ils auraient dû prévoir une solution à la gestion des déchets. Aujourd’hui, rien n’a été fait, ou presque. L’État impose la fermeture du seul site capable de continuer à recevoir des déchets et veut laisser se mettre en place une solution coûteuse et anti-écologique."

... http://www.varmatin.com/greve-mouvement ... MDQ3MTk%3D
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité