Luttes dans le nettoyage

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Luttes dans le nettoyage

Messagede bipbip » 04 Jan 2018, 19:17

La grève de 45 jours des agents de nettoyage ONET, une histoire de France, mon histoire de France

Notre reporter Mohammed Bensaber a suivi de près la longue grève de 45 jours des agents de nettoyage ONET. Dans ce billet, il livre son regard sur ce mouvement inédit pour la dignité de femmes et d’hommes sacrifiant leur santé pour nourrir leurs familles. Une histoire de France

2 novembre 2017. Le premier jour du reste de leur vie. La formule n’est pas exagérée tant la victoire est grande et inédite pour ces plus de cent agents de nettoyage dont certains vivaient leur première grève. C’est ce 2 novembre 2017 que les salariés H. Reinier du groupe de nettoyage ONET ont démarré leur mouvement. Une lutte sociale débutée dans l’indifférence la plus totale. Soyons honnêtes : nous non plus nous n’avions pas couvert depuis le début. J’ai proposé de nous y intéresser en conférence de rédaction le 21 novembre, mon premier papier a été publié le 27 novembre. Puis jusqu’à la signature de l’accord le 15 décembre, je ne les ai pas lâchés. Nous étions conscients de ce qui était en train de se jouer, du caractère historique du mouvement.

C’est à Saint-Denis, dans une pièce assez glauque collée à la gare RER D, sans fenêtre et sans lumière naturelle, que j’ai souvent rencontré ces femmes et ces hommes, qui “luttaient pour plus de dignité au travail” comme ils me le répétaient souvent. Ni plus ni moins. Juste de la dignité. Des choses s’en sont passé dans ce lieu, que je n’ai pu raconter dans mes différents papiers. C’est le moment de vous en parler.

... http://www.bondyblog.fr/201801021418/la ... k5hPmeWy1v
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans le nettoyage

Messagede Pïérô » 02 Fév 2018, 12:41

Sous-traitance = Maltraitance ! Grève au Formule 1 porte Montmartre (Paris 18°)

La CNT-Solidarité Ouvrière a mené jeudi 01/02 une nouvelle action dans le combat contre la sous-traitance hôtelière avec un débrayage déclenché par l’équipe syndicale du sous-traitant LCS, au Formule 1 de la porte Montmartre (29 rue du docteur Babinski – 75018 PARIS). L’action a été rapidement suspendue sur l’hôtel avec l’ouverture de négociations avec l’employeur. La suite va dépendre de l’éventuelle signature d’un protocole d’accord lors d’une réunion programmée la semaine prochaine.

Au FORMULE 1 les salariées doivent mettre le turbo

Les salariées de la société LCS qui font le nettoyage des chambres du FORMULE 1 de la Porte Montmartre sont pressurées :
- 39 chambres pour 4 heures contractuelles
- Non paiement de toutes les heures travaillées ;
- Non prise en compte du temps d’habillage et de déshabillage ;
- Précarité des contrats de 4 heures par jour ;
- Maltraitance par la gouvernante générale.

Aujourd’hui, toutes disent ça suffit !

Avec la CNT – Solidarité Ouvrière nous exigeons :

- le paiement de toutes les heures travaillées ;
- pas de contrat de travail inférieur à 130 heures par mois ;
- l’augmentation des qualifications ;
- le départ de la gouvernante générale qui insulte les femmes de chambre ;
- un 13è mois.

L’hôtel est responsable de cette situation en contractant avec des sociétés sans scrupule comme LCS.

Sous-traitance = Maltraitance

Section LCS 1er février 2018


http://www.cnt-so.org/Sous-traitance-Maltraitance-Greve
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans le nettoyage

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 17:08

ONET
(Vidéo) Grève victorieuse !

Grève victorieuse from Union Syndicale SOLIDAIRES on Vimeo.
Solidaires national - 2018 - durée 4 mn

Après 45 jours de grève les salarié.es du nettoyage de plusieurs gares d’Ile-de-France gagnent un bras de fer contre la société H-Reinier du groupe ONET, prestataire de la SNCF.

Les femmes ont joué un rôle déterminant dans cette lutte.
Au delà d’avoir obtenue satisfaction sur leurs revendications, elles ont en plus gagné le respect et la dignité.

La grève émancipe
Elle permet de sortir de l’invisibilité
Elle nous rend plus forte
Et le 8 mars on continue !

Vidéo réalisée dans le cadre des émissions "Expression directe" diffusées sur les chaînes du service public : diffusion sur France 3 le 18 février 2018 vers 11h15.
Série Expression Directe 2018 n°1
Réalisation : Canal Marches / Union syndicale Solidaires
Illustration : Emma : emmaclit.com/
Photos de la grève : LouizART : facebook.com/loulou.timri

https://www.solidaires.org/Greve-victorieuse
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans le nettoyage

Messagede bipbip » 28 Mar 2018, 01:52

Oumou Gueye (SUD-Rail) : « On a obtenu le respect et la dignité »

En novembre-décembre 2017, les ouvrières et ouvriers qui nettoient les gares du nord de l’Île-de-France ont mené une grève de 45 jours. Leur employeur, H. Reinier, une filiale ­d’Onet, l’un des géants du nettoyage industriel, a fini par céder.

AL : Qu’est-ce qui a changé pour vous avec cette grève ?

Oumou Gueye : On était unis, vraiment unis, on a fait bloc. Cette grève nous a apporté beaucoup : 11 revendications sur 12 ont été satisfaites. Par exemple la prime de panier a été augmentée de 2,10 euros. Avec les 1,90 qu’on avait déjà, ça fait 4 euros. On a obtenu que les cinq responsables ne soient pas réduits à quatre. On a obtenu le retrait de la clause de mobilité [1]. Mais le plus grand changement, c’est qu’on a obtenu le respect et la dignité sur le lieu de travail.

Toutefois, le protocole de fin de grève n’est pas respecté par H. Reinier. Ils avaient dit que les CDD seraient embauché.es dès la reprise du travail ; or ce n’est toujours pas le cas. Ils di­sent maintenant qu’il faut une visite, et on attend toujours qu’ils viennent nous voir. On manque aussi de matériel, et on a des problèmes avec nos salaires.

Quel rôle ont joué les syndicats dans la lutte ?

Presque tout le monde était déjà syndiqué.e. La grève nous a donné du courage, et aujourd’hui, si c’est à refaire, on refait. La clause de mobilité a été retirée, mais ils sont déjà en train de remettre ça, ils veulent mettre une équipe qui va aller de gare en gare. Nous on n’est pas contre cette équipe, mais alors qu’ils prennent les CDD qui sont là. Sur les salaires aussi, on est prêts à bouger.

On avait une caisse de grève organisée par SUD-Rail sur Internet. Ça nous a beaucoup aidé.es. Sans cette fédération, je ne sais pas où on allait. C’est la première fois qu’on mène une grève aussi dure, contre une grande entreprise en plus. SUD-Rail, mais aussi la CFDT, FO c’est grâce à eux.

Ils nous ont donné de la force, du courage, tous les matins. Mais nous avions le dernier mot, c’est toujours nous qui prenions les décisions.

Comment envisagez-vous l’avenir à présent  ?

Pour commencer, on a plein de remerciements à distribuer : à la fédération SUD-Rail, aux politiques qui sont venu.es nous rencontrer, à la population, à celles et ceux qui ont contribué à la caisse de grève : plus de 65 000 euros ! Des gens venaient chaque matin, et le plus important c’est le soutien moral. Merci aussi aux médias qui nous ont fait connaître.

Aujourd’hui on est optimistes, on est solidaires : tous les salarié.es, on se voit, on s’appelle, on fait une réunion, on se rencontre. La grève a créé beaucoup de liens. Avant, on ne se connaissait pas, c’est des lignes qui étaient séparées, chacun était dans son coin. A présent on a échangé les numéros, on se voit tout le temps. Après avoir gagné contre la SNCF et Onet, on peut affronter n’importe qui.

Propos recueillis par François Dalemer (AL Paris-Sud)


[1] Cette clause, introduite par H. Reinier, a déclenché la grève. Elle prévoyait que la société puisse déplacer les agents comme bon lui semblait, parfois loin de chez eux


http://www.alternativelibertaire.org/?O ... la-dignite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans le nettoyage

Messagede bipbip » 21 Mai 2018, 23:43

5000 € pour les salarié.e.s du nettoyage du site Edf de Nanterre

Ils s'appellent Magui, Cavita, Aziz, Vincent, Fatiha, Mamadou… et sont salarié.es d'un sous traitant d'EDF du site de Nanterre (société La Providence, filiale du groupe Samsic). Ils se sont battus pendant 70 jours en grève reconductible (de février à mai) pour demander l'accès à l'emploi à temps plein (dans cette société qui impose le temps partiel), le reclassement de collègues et les reclassifications qu'ils ont obtenu par la lutte.

Un combat exemplaire qui font parti de ces Luttesinvisibles qui démontrent que l'on peut obtenir gain de cause quand nous sommes unis et déterminés malgré les manœuvres de la direction pour tenter de diviser ou menacer certains salariés de licenciement !

Bravo à tout.es !

Pour l'occasion la Caisse de grève animée par Info'Com-CGT et cogérée par Amiens Goodyear, Sudposte Hauts de Seine
a remis un chèque de 5000 euros pour aider ces salarié.es à finir les fins de mois difficiles.

Une solidarité rendue possible par les milliers de dons de donateurs… Pour soutenir les salarié.es actuellement en lutte (cheminots, postiers, personnels hospitaliers…) faites comme eux et alimentons la Caisse de grève :

Donnez, partagez, investissez dans la lutte si vous voulez que ça change ✊

Faire un don en ligne
https://www.lepotcommun.fr/pot/solidarite-financiere

Faire un don par chèque ou par virement bancaire
Toutes les infos dans le bulletin ici : https://goo.gl/THDgBD. Le bulletin est à renvoyer accompagné de votre chèque à Info'Com-CGT, 4 rue Guyton de Morveau 75013 Paris (ordre du chèque : Info'Com-CGT Caisse de solidarité)

Nous contacter
solidarite-financiere@infocomcgt.fr

En savoir plus
https://www.infocomcgt.fr/caisse-de-sol ... inanciere/

Premier bilan de la Caisse de grève
https://goo.gl/zNpHVm


https://www.facebook.com/story.php?stor ... 0982847628
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans le nettoyage

Messagede bipbip » 13 Juil 2018, 12:11

VIDEO Interview : ONET ne respecte pas le protocole de sortie de conflit !

Après la grève de 45 jours victorieuse des agents du nettoyage des gares franciliennes de la société H. Reinier ONET, le protocole d'accord de sortie de conflit n'est pas respecté. Les anciens grévistes étaient mobilisés ce Vendredi 6 Juillet afin de montrer à la direction qu'ils ne se laisseraient pas faire face au mépris patronal ! Prime de remise en état, primes de vacances, montant des payes... Interview de 3 anciennes grévistes qui nous expliquent point par point en quoi cet accord n'est pas respecté.



http://www.revolutionpermanente.fr/VIDE ... de-conflit
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité