Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede Pïérô » 23 Juin 2015, 00:35

JURA. Cousance : des salariés de Snop en grève

Une trentaine de salariés de l’équipementier automobile dénoncent la dégradation des conditions de travail.

Un mouvement de grève a débuté ce lundi matin chez Snop Cousance, l’un des sept sites en France de l’équipementier automobile spécialisé dans le découpage et l’emboutissage de pièces métalliques, ainsi que la conception et la réalisation d’outillage de presses.

Une trentaine de salariés sur les 90 que compte l’unité de production jurassienne ont débrayé pour revendiquer une hausse des salaires et dénoncer la dégradation des conditions de travail suite au non remplacement de certains départs en retraite.

http://www.leprogres.fr/jura/2015/06/22 ... a-cousance
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 24 Juin 2015, 00:47

Salaire de la peur chez SNOP à Etupes

Depuis ce lundi matin, une soixantaine de salariés de l’entreprise SNOP à Etupes est en grève illimitée pour réclamer une hausse des salaires.

Après un mois de discussions et de négociations, les syndicats estiment que la direction ne va pas assez loin : alors que la CGT demande une augmentation de 4,5% des salaires, la direction de l’équipementier automobile, qui emploie 275 salariés, ne veut pas aller au delà de 1,5%.

... http://www.francebleu.fr/social/greve-i ... es-2451915
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 09 Juil 2015, 23:44

Les salariés de Cenntro Motors manifestent devant la Métropole de Lyon

Les salariés de Cenntro Motors mobilisés. Ce matin, ils ont décidé de manifester entre la Place Guichard et les locaux de la Métropole de Lyon.De 70 à 80 salariés se trouvaient devant les locaux de La Métropole. Une délégation a été reçue par David Kimelfeld, vice-président à l’économie.

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 66480.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 22 Juil 2015, 23:50

Cenntro Motors : les salariés maintiennent la pression

Les ex Fagor-Brandt mènent une nouvelle action pour exprimer leur refus de voir s'appliquer un plan social dans leur entreprise, qui prévoit la suppression de 263 postes.

... https://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyo ... a-pression
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 02 Sep 2015, 23:09

70 employés de Cenntro Motors au chômage technique depuis plusieurs mois ont manifesté pour dénoncer les 263 licenciements prévus.

... http://rebellyon.info/70-employes-de-Ce ... au-chomage
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 13 Sep 2015, 02:45

Onnaing: les accès à Ogura sont bloqués pour dénoncer neuf prochains licenciements
Depuis ce jeudi matin, 7 heures, comme prévu, le syndicat Sud a posté ses militants au rond-point du parc d’activités de la Vallée de l’Escaut (D101) qui mène à Toyota. Voitures et camions bloqués, les manifestants ont sorti les banderoles, la sono, pour se faire entendre
... http://www.lavoixdunord.fr/region/onnai ... 34n3035189


Le tribunal confirme 263 suppression d’emplois chez Cenntro Motors
Les salarié-e-s de l’entreprise Cenntro Motors, spécialisée dans les véhicules électriques, ont manifesté-e-s devant le tribunal de commerce de Lyon avant de se rendre à la préfecture du Rhône où ils espéraient être reçus, ils revendiquent des mesures d’accompagnement plus importante que ce que propose la direction. Le tribunal a de son coté validé le plan de suppression de 263 emplois déposé par la direction des ex-usines SITL (7e arr). Cent vingt postes sont maintenus.
http://rebellyon.info/Le-tribunal-confi ... pression-d
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 19 Sep 2015, 10:44

Plast Moulding : La direction condamnée en appel pour licenciements abusifs

Ce mardi 15 septembre 2015, la cour d’appel de Besançon a confirmé la condamnation du tribunal des prud’hommes de l’entreprise Plast Moulding (usine plasturgique de sous-traitance automobile) pour le licenciement abusif de deux ouvriers.

... https://communismeouvrier.wordpress.com ... s-abusifs/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede Pïérô » 24 Oct 2015, 12:39

Loir-et-Cher - Theillay

Faurecia : une vingtaine de salariés en grève à Theillay

Une vingtaine de salariés de Faurecia-Theillay ont débrayé hier matin. Ce mouvement de grève au sein de l'équipementier automobile fait suite à l'annonce de la suppression de 92 postes (sur environ 300 salariés) par la direction, lors d'un comité central d'entreprise qui était réuni en Bretagne il y a un peu moins d'un mois (NR du 25 septembre). Le débrayage a duré environ deux heures ce mercredi matin.

... http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir ... ay-2508440
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 27 Nov 2015, 12:40

Claye-Souilly : grève chez Wabco contre la suppression de 178 emplois

La quasi totalité des salariés de Wabco étaient en grève jeudi. Le mouvement avait démarré mardi à 18 heures, à la sortie d’une réunion de négociation entre direction et partenaires sociaux.

Wabco, fabricant américain de systèmes de freinages pour camions, doit fermer son unité de Claye-Souilly -la seule de France- en 2017.

Sur les 231 emplois, 178 seront supprimés, en quatre vagues.

Ce jeudi à 5h30, le personnel a bloqué l’entrée du site, empêchant le passage des camions. Le blocage a été levé à 11 heures, mais des palettes et des feux de tonneaux ont continué de flamber «pour se réchauffer», expliquent les grévistes.

... http://www.leparisien.fr/claye-souilly- ... 315573.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 28 Nov 2015, 16:04

Claye-Souilly : la grève chez Wabco se poursuit ce week-end

La grève chez Wabco, le fabricant de systèmes de freins pour camions, s’est poursuivie vendredi et durera tout le week-end. Les délégués syndicaux et des salariés se relaieront samedi et dimanche, jour et nuit, autour du piquet de grève, sous des barnums. Pour se réchauffer, ils brûlent des palettes dans des braséros fabriqués avec des tonneaux en métal.

... http://www.leparisien.fr/claye-souilly- ... 319127.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede Pïérô » 18 Déc 2015, 12:33

Blois : 240 emplois supprimés chez Delphi d’ici 2018 ?

L’équipementier automobile lance un scénario qui n’est pas sans rappeler ce qui s’est passé pour l’usine Michelin de Joué-Lès-Tours, afin de fermer le plus grand site français du groupe.

... http://larotative.info/blois-240-emploi ... -1326.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 26 Jan 2016, 09:11

Le sang des ouvriers de Forest

Comment le « miracle de l’emploi » d’Audi Forest, pour lequel tous nos gouvernants se disputent les lauriers, s’est-il produit ? Ces lauriers sont pourtant imbibés de la sueur et du sang des ouvriers de l’industrie. La réalité est que le travail a été garanti par des accords iniques mais classiques du chantage à l’emploi : la multinationale menaçant de délocaliser sa production si les ouvriers n’acceptaient pas de dégrader leurs conditions de vie. D’ailleurs, la question du referendum au sein de l’usine était assez simple : « Êtes-vous d’accord ou pas pour poursuivre (l’activité) avec Audi ? ». Comment répondre « non » quand on a un crédit, un loyer ou une famille à nourrir et lorsqu’on se sait condamné au chomdu en cas de refus ? Les managers auraient pu écrire : « Êtes-vous d’accord ou pas pour survivre ? » ça aurait été du pareil au même… Lorsqu’on regarde de plus près cet accord, il faut se rappeler que sur 5400 travailleurs sur le site à l’origine il n’en reste plus que 2200 aujourd’hui. Cela permet déjà de mettre en perspectives les bravades des ministres et autres politiciens.

Les 2200 « chançards » ont eu droit à une augmentation du temps de travail (35h à 38h) sans une thune en plus évidemment … et une flexibilité accrue de leur temps de travail. La D.H nous a offert un aperçu de ce qu’il fallait entendre par flexibilité ici : « en contrepartie d’un accord original et, surtout, très intelligent, sur la flexibilité du travail. Pour faire bref, ce système plus minus conto permet d’adapter le temps de travail à la demande de véhicules. Les ouvriers acceptent, ainsi, de travailler six jours par semaine en période de forte demande, et d’accumuler les congés dans le cas inverse. »1. Pour qualifier ce système d’intelligent, il faut vraiment ne jamais s’être cassé le cul en bas de l’échelle. Ceux qui travaillent réellement savent que cela signifie que ton boss vient te faire bosser quand il veut et donc parfois 6 jours de suite comme un chien dans le présent cas et tu pars en vacances … ben, un peu quand lui ça l’arrange. Tes envies ? Ben, tu te les mets derrière les oreilles. Ce que ne relèvent pas nos journalo-policiers du pouvoir c’est que quand on diminue de moitié le personnel et qu’on maintient le même volume d’activité en réalité on double les cadence de travail…

Et qu’a fait le gouvernement Michel et les autres, hein ne les oublions pas nos chers socialistes qui veulent eux aussi revendiquer l’exploit de Forest ? Diminuer les salaires des ouvriers (via les cotisations patronales ça passe toujours mieux) et augmenter l’âge de la retraite pour ces feignasses d’ouvriers, comme ça, après s’être ravagé la santé avec les augmentations de cadence et en mettant moins de thune pour la sécurité sociale, au moins, on est sûr que les ouvriers mourront plus ou moins avant de bénéficier de leur retraite. Il y’a rien à dire : du point de vue de ces chiens de bourges, c’est assez raccord comme plan. Il faut bien comprendre que « l’exploit » que se disputent les gouvernants, c’est le droit de clamer aux maîtres du monde entier : « regardez comment nous avons écrasé la classe ouvrière belge ». La réalité est là, simple et froid, leurs victoires sont nos défaites et leur profit c’est notre sang qui coule hors de nos veines.

Wildcat

https://albruxelles.wordpress.com/2016/ ... de-forest/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede Pïérô » 20 Fév 2016, 13:59

Marles-les-Mines: un débrayage ce vendredi à Faurecia pour demander une part du gâteau

Il y a une semaine, les chiffres du groupe Faurecia sont tombés : ils sont bons. Regroupés ce vendredi sur le site de Marles qui devrait être revendu à Plastic Omnium au printemps, les salariés ont débrayé pour réclamer une prime, mais pas que.

Ils sont une bonne soixantaine sur le parking de Faurecia Marles. Chasubles fluo sur le dos et café fumant à la main, pour certains. Les sourires sont sur quelques visages mais les traits sont tirés : depuis deux heures, ces salariés débrayent. Eux qui font les trois-huit devaient terminer à 14 heures. Ils sont sortis à midi pour « demander une prime de délestage », précise un responsable syndical qui estime à vue de nez que 98 % des salariés suivent le mouvement. Ceux de la journée et du soir feront la même.

... http://www.lavoixdunord.fr/region/marle ... xtor=RSS-2
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 23 Fév 2016, 02:18

Rouffach: Mahle Behr, l'équipementier automobile, en grève

A l'appel de la CFDT, de la CGT et de l'UNSA , les salariés sont en grève depuis 9 h ce matin. En janvier la site de Rouffach apprenait qu'un nouveau plan social prévoyait de supprimer 110 postes sur 869. Les grévistes souhaitent la reprise des négociations avec la direction

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 33863.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Grèves automobile (sous-traitants, etc)

Messagede bipbip » 05 Mar 2016, 16:40

Audincourt : 150 personnes débrayent à Faurecia Bloc Avant

EST-CE LA RÉCENTE ANNONCE de PSA d’accorder, au regard de ses résultats, une prime de 2000 € à ses salariés, qui a aiguisé les appétits ? « Il y a un peu de ça », reconnaît Christian Gaillard, représentant CGT au comité d’entreprise de Faurecia Bloc Avant (FBA), usine qui emploie 800 personnes sur le site d’Audincourt. Mais pas seulement.

Comme l’explique Valérie Bouchet, déléguée syndicale centrale CFDT, l’entreprise, du moins au niveau mondial, engrange des bénéfices « intéressants ». Enfin, les syndicalistes - CGT, CFE-CGC, CFDT, FO (pour les sites de Marines dans l’Oise et Burnhaupt en Alsace) - mettent en avant la prochaine cession de Faurecia Exteriors au groupe Plastic Omnium. Cette opération, qui concerne 1300 salariés (ceux des sites précédemment cités, plus Marles-les-Mines dans le Pas-de-Calais), pourrait rapporter 280 millions d’euros à l’entreprise.

Un avertissement

Face à ces données, l’intersyndicale ne comprend pas la modestie des propositions patronales à l’heure des négociations salariales. Lors de la deuxième réunion, la semaine dernière, les plus 0,4 % d’augmentation au global et plus 0,2 % en individuel ont sonné aux oreilles des militants et des salariés comme une insulte.

... http://www.estrepublicain.fr/edition-be ... bloc-avant
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité