PSA, mobilisation

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 28 Juin 2017, 08:46

Halte à la répression anti-syndicale

Solidarité ouvrière devant le tribunal de Versailles, pour exiger la relaxe de Farid, militant CGT à PSA Poissy

C'est une belle ambiance de convergence et de solidarité ouvrière qui résonnait ce vendredi 23 juin au matin, sous les fenêtres du Tribunal correctionnel de Versailles où était convoqué Farid Borsali, secrétaire CGT à PSA Poissy.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Soli ... tant-CGT-a
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 08 Juil 2017, 17:51

Sans « immunité ouvrière », Philippe Poutou et trois ouvriers Ford condamnés

Mauvaises nouvelles en cascade pour l’ancien candidat NPA à la présidentielle. La direction de Ford Europe a eu gain de cause sur deux plaintes déposées contre l’ouvrier et trois de ses collègues. En plus, leur usine à Blanquefort « ne vaut plus rien » selon un syndicaliste.

Face à Marine Le Pen, lors du débat de la campagne présidentielle, Philippe Poutou rappelait qu’il n’existe pas « d’immunité ouvrière ». Il disait vrai, le voici condamné avec trois collègues.

L’ouvrier-mécanicien CGT chez Ford Blanquefort a reçu le 1er juin sa condamnation, avec trois collègues, pour avoir jeté des confettis, collé des autocollants et grimpé sur une voiture aux Salon de l’automobile de Paris de 2012 et 2014. Ces manifestations protestaient contre la suppression des emplois sur le site girondin. Ces « dégradations en réunion » valent une amende 231 euros et une inscription au casier judiciaire.

... http://rue89bordeaux.com/2017/07/immuni ... condamnes/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede Pïérô » 09 Juil 2017, 01:37

Caen. Les salariés de PSA débrayent « contre les pressions »

Une petite trentaine de salariés du site PSA Peugeot Citroën de Caen a quitté les chaînes de production, vendredi 7 juillet 2017, pour dénoncer « les pressions de la direction ».

Ils entendaient protester contre la dégradation du climat social. Des salariés de l’usine PSA Caen, à Cormelles-le-Royal, ont débrayé durant une heure, ce vendredi, à l’appel de la CGT et de Sud Solidaires.

... http://www.ouest-france.fr/normandie/ca ... ns-5119575
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 11 Juil 2017, 09:18

PSA Poissy : unité contre la répression

Samedi 8 juillet : nous voici de retour devant le siège de PSA, avenue de la Grande Armée, trois ans après les multiples rassemblements contre la fermeture du site d’Aulnay. Cette fois, c’est la lutte cotre la répression dans le groupe PSA qui nous rassemble. La veille même la condamnation de Farid Borsali, secrétaire du syndicat CGT de l’usine Peugeot de Poissy à six moins de prison avec sursis et à 2 600 € d’amende par le tribunal correctionnel de Versailles venait confirmer que l’objectif de la direction du groupe PSA est de prévenir toute possibilité de résistances dans les batailles qui sont inéluctables au vu des objectifs du groupe.

Le rassemblement s’est tenu à l’initiative du Comité de défense des libertés ouvrières et syndicales à PSA constitué sous le parrainage de Gérard Filoche. Des représentantEs de la Fédération CGT de la métallurgie, de SUD automobile, du PCF, de la France insoumise, de Lutte ouvrière et du NPA se sont retrouvéEs autour des militantEs CGT du site de Poissy et de l’avocate Marie-Laure Dufresne-Castests. ChacunE faisant le lien entre la politique de PSA et plus largement celle du gouvernement combinant attaques brutales contre les moyens de vivre des salariéEs et répression de touTEs celles et ceux qui résistent. Des batailles à renforcer, à unifier. La pétition lancée en ligne pour dénoncer ces attaques chez a déjà recueilli plus de 3 000 signatures. Partageons et signons cette pétition !

... http://www.anti-k.org/2017/07/10/psa-po ... epression/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede Pïérô » 05 Oct 2017, 14:51

Pétition : STOP aux atteintes aux libertés ouvrières et syndicales dans le groupe PSA

Image

Les signataires de cette pétition dénoncent les violations constantes des libertés ouvrières et syndicales dans le groupe PSA. Ils exigent le respect de ces libertés et l'arrêt de la politique de criminalisation de l'action syndicale.

... https://www.change.org/p/carlos-tavares ... groupe-psa
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 11 Oct 2017, 18:21

Communiqué de presse CGT PSA Mulhouse

PSA annonce la production d’un nouveau véhicule à Mulhouse… mais sans embauche en CDI !

PSA a annoncé ce mardi 10 octobre qu’une nouvelle voiture devrait être produite dans son usine de Mulhouse d’ici 4 ou 5 ans. Pourtant, il n’est pas question pour la direction du groupe d’embaucher en CDI. Bien au contraire, la CGT alerte sur la baisse constante des effectifs, et l’augmentation des cadences et de la précarité. Nous relayons ci-dessous son communiqué.

... http://www.revolutionpermanente.fr/PSA- ... hes-en-CDI
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 23 Oct 2017, 12:03

Intérimaires en grève à l’usine PSA La Janais de Rennes

Une grève d'intérimaires a démarré jeudi 19 octobre à l'usine PSA La Janais de Rennes. Le débrayage a commencé à 9h30 avec 85 grévistes, dont au moins 60-70 intérimaires. Ils ont défilé dans les ateliers, revendiquant des augmentations de salaires et de la prime de panier.

Jeudi , une délégation de grévistes composée de 7 intérimaires à raison de 2 par boites d'intérim, et 1 délégué CGT, a rencontré 2 représentants de la direction de PSA, ainsi qu'un représentant de chacune des 3 principales boîtes d'intérim, Manpower, Synergie et Adecco.

Inquiète du démarrage de ce mouvement, la direction avait très rapidement proposé cette rencontre mais il n'en est rien sorti faute de la moindre satisfactions aux revendications. Les intérimaires ont décidé en AG de recommencer la grève vendredi 20 octobre à 9h30. La grève continue.

... https://npa2009.org/actualite/entrepris ... -de-rennes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 27 Oct 2017, 21:27

PSA Sochaux : des intérimaires dénoncent des salaires bien plus bas que ceux promis par la direction

La CGT de PSA Sochaux dénonce une arnaque. Elle estime que les intérimaires recrutés en septembre pour l'équipe de week-end ne sont pas payés autant que l'avait promis la direction.

Les intérimaires de PSA à Sochaux sont "truandés sur leur paye", "victimes d'une arnaque", selon la CGT. Le syndicat réagit après le versement des premiers salaires pour les intérimaires recrutés pour l'équipe de week-end mise en place en septembre. Selon le syndicat on est loin des promesses faites par la direction au moment de l'embauche. La direction avait promis un salaire à 2.200 euros bruts soit 1.800 nets environ.

“ On a l'impression d'un grand mensonge"

Mais quand ce salarié, qui préfère rester anonyme, a reçu son bulletin de paye, il a constaté qu'il n'avait touché que 1367 euros nets en septembre :"J'ai des collègues qui ont touché plus, un autre qui a touché seulement 1.200 euros. C'est inadmissible. Quand on fait des promesses, on les applique. Je fais 600 kilomètres par week-end pour venir travailler. A ce tarif là c'est un gouffre financier. Il me reste 1.100 euros pour vivre." Ce salarié a sollicité son agence d'intérim et la direction de PSA mais il n'a pas eu de réponse : "Chacun se renvoie la balle. On se demande qui dit la vérité. On a l'impression d'un grand mensonge."

... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1508998211
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 01 Nov 2017, 14:39

Les intérimaires de l’usine PSA La Janais au journal télévisé de FR3

Alors que le Groupe PSA renoue avec les bénéfices et que l’usine de Rennes La Janais augmente ses cadences, les intérimaires se plaignent de plannifications aléatoires et de diminutions d’heures. Ils voient leurs salaires amputés par ces périodes de chômage en violation de leur contrat d’embauche.

À La Janais les salariés intérimaires de PSA représentent en ce moment les deux tiers des effectifs (3200 salariés au total). Ils ont été embauchés par vagues à grands renforts de « job dating » et de sélections organisés avec Pôle-emploi. Objectif : faire face aux besoins de main-d’œuvre en attendant le démarrage d’installations plus robotisées au printemps 2018.
Les équipes de matin, d’après midi et de nuit, construisent encore quelques 508 et surtout des SUV 5008 et sans-doute qu’en 2018 ils fabriqueront un nouveau Cross Over. Pour l’heure le Peugeot 5008 se porte bien sur le marché et le constructeur automobile doit tenir la cadence pour honorer les commandes. Actuellement l’usine produirait jusqu’à 560 véhicules par jour.

... http://www.anti-k.org/2017/11/01/interi ... se-de-fr3/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 19 Nov 2017, 00:09

Rassemblement réussi devant le Tribunal de Versailles

500 travailleurs en colère, en soutien aux 9 militants CGT de PSA Poissy menacés de prison

La répression à laquelle font face 9 militants CGT de l’usine PSA de Poissy est ni plus ni moins qu’une attaque scandaleuse contre le droit syndical, qui vise à faire taire l’ensemble des travailleurs qui relèvent la tête contre l’exploitation patronale. C’est ce qu’ont dénoncé les 500 travailleurs venus depuis toute la France manifester leur soutien aux ouvriers de Poissy devant le tribunal correctionnel de Versailles ce jeudi.

... http://www.revolutionpermanente.fr/500- ... -de-prison
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 27 Nov 2017, 19:58

PSA St Ouen vouée à la fermeture ? La direction balade les ouvriers, ils répondent par la grève

L’usine PSA de Saint-Ouen (93) était bien calme ce jeudi après-midi. Pendant une heure, des dizaines d’ouvriers ont cessé le travail, rompant la chaîne de production et mettant les presses à l’arrêt. Les raisons de leur colère ? Malgré les symptômes chaque fois plus évidents de la fermeture programmée du site, la direction refuse de répondre à leurs interrogations.

... http://www.revolutionpermanente.fr/PSA- ... r-la-greve
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 22 Déc 2017, 21:46

PSA Poissy : on déteste tous ce jugement inique

Le syndicat CGT de l’usine PSA de Poissy transmet :

Affaire de la fausse séquestration : sans surprise, la justice aux ordres de Peugeot a rendu son verdict à Versailles : les 9 militants CGT sont condamnés à 5 mois de prison avec sursis et au total 11 000 € de préjudice. Nous avons immédiatement fait appel. Le jugement ne s’applique pas.
Tous les militants CGT sont encore plus déterminés à se battre pour défendre les intérêts des salariés contre les attaques de la direction.

Les juges du tribunal de Versailles ont suivi les réquisitions du procureur . Les travailleurs condamnés en première instance s’étaient rendus dans le bureau d’un chef d’équipe suite à un accident du travail. «C’est insensé, a déclaré Me Marie-Laure Dufresne-Castets, l’avocate des prévenus. Le fait de discuter avec un chef d’équipe dans son bureau pendant 17 minutes n’est en rien de la séquestration ! Nous avions plaidé la relaxe.»
Une telle action syndicale semblable à des milliers d’autres dans les usines et les services a été scandaleusement qualifiée de séquestration pour entraîner cette condamnation inique. La seule nouveauté c’est l’impunité dont bénéficie le patronat soutenu par une politique gouvernementale qui cherche à briser droits et résistances des travailleurs
Le jugement n’est pas exécutoire et il y aura appel suite à la décision du syndicat CGT de Poissy. Il faut être prêt à répondre aux appels du comité de défense des libertés ouvrières et syndicales à PSA mise en place à l’initiative du syndicat CGT de l’usine de Poissy. Pour empêcher la confirmation de ce jugement inique, la mobilisation des salariés de PSA et de leurs syndicats doit s’élargir à toutes les victimes des répressions patronales.


http://www.anti-k.org/2017/12/22/psa-po ... nt-inique/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 26 Déc 2017, 15:57

Répression antisyndicale. Cinq mois avec sursis pour 17 minutes de discussion chez PSA

Neuf salariés dont huit syndicalistes CGT de PSA Poissy ont été condamnés hier à la suite d’une entrevue dans le bureau d’un chef d’équipe. Ils font appel d’une décision de justice qui s’inscrit dans la criminalisation de l’action syndicale.

«J’ai mis quatre ans à poursuivre Renault pour un accident mortel du travail et là, des syndicalistes discutent 17 minutes dans un bureau et ils sont condamnés dans les six mois, que dire de plus ? » soupire leur avocate, Marie-Laure Dufresne-Castets, au sortir du tribunal correctionnel de Versailles, hier après-midi. En écho, la première phrase qui résonne dans la salle d’audience après l’énoncé du lourd verdict est : « C’est une justice de classe ! » La présidente vient de déclarer les neuf salariés de PSA Poissy « tous coupables des faits qui leur sont reprochés ». « On n’a rien fait ! » clament les syndicalistes en sortant de la salle, dans laquelle de nombreux policiers font soudain irruption. Ils sont condamnés à cinq mois de prison avec sursis. C’est ce qu’avait requis la procureure lors du procès le mois dernier. Pour 17 minutes passées dans le bureau d’un chef d’équipe, le 17 février dernier quand, vers 10 heures, huit syndicalistes CGT ont accompagné un collègue de retour après un arrêt maladie de deux mois, lequel s’était vu arbitrairement changé de poste. « Pour faire respecter ses droits », assurent-ils. Violences psychologiques en réunion et séquestration, a considéré de son côté le tribunal.

« On s’y attendait vu ce qu’il s’était dit au procès »

Les neuf accusés étaient présents hier au tribunal, sauf un, qui subissait une opération chirurgicale. De son côté, la partie civile était représentée par son beau-père. Le chef d’équipe a été débouté du gros des dommages et intérêts demandés, la présidente du tribunal ayant estimé les préjudices impossibles à démontrer… « Il y a quand même une contradiction flagrante entre le fait que la juge rejette les demandes de la victime mais qu’elle condamne les syndicalistes au maximum ! » réagit Me Dufresne-Castets. D’autant que tous l’affirment : aucune violence n’a été commise. La défense a d’ailleurs voulu appeler à témoigner lors du procès un autre cadre entré dans le bureau de la partie civile pendant les 17 minutes en question, mais celui-ci ne s’est jamais présenté et son témoignage devant les policiers n’a pas été versé. Le chef d’équipe s’est lui senti « emprisonné » et « oppressé » durant cette brève entrevue.

« On s’y attendait vu ce qu’il s’était dit au procès », soupire Jean-Pierre Mercier, délégué syndical central CGT de PSA Poissy. La procureure avait alors lancé : « Ce 17 février, les prévenus » ne se sont pas « comportés en syndicalistes » mais « en délinquants », parlant même « d’un véritable coup de force ». Ce qui explique que la vingtaine de militants venus hier soutenir leurs collègues étaient plutôt stressés. « On pourrait les mettre dans cette cage », a rigolé l’un d’eux dans la salle d’audience en pointant le box en Plexiglas avant d’ajouter, pour détendre l’atmosphère : « les séquestrer », déclenchant tout de même quelques francs rires.

L’audience expédiée par la présidente, les accusés et leur avocate ont immédiatement interjeté appel. « Le fait que mon licenciement a été invalidé par l’inspection du travail pourra nous aider pour l’appel », espère Rachid, l’un des syndicalistes condamnés. Il était le dernier d’entre eux encore menacé de perdre son emploi. La direction en avait même appelé, en vain, au ministère pour faire annuler la décision de l’inspection du travail. « On garde notre poste, mais on a tous été mis à pied huit à dix jours, poursuit le syndicaliste. Cela reste bon signe et montre que leur dossier est vide s’ils n’arrivent pas à nous virer. »

... https://humanite.fr/repression-antisynd ... psa-647728
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 02 Mar 2018, 00:50

En réponse à Corinne Spilios directrice de l’usine de PSA Mulhouse : l’interview d’un ouvrier du montage

Corinne Spilios directrice de l'usine de PSA Mulhouse a donné une interview au journal l'Alsace le 7 février dernier. En reprenant les questions qui lui ont été posées, nous avons décidé d'écrire nos réponses : celles des ouvriers qui travaillent sur les lignes de montage de l'usine de Mulhouse. Une réalité bien différente de celle qu'exprime la directrice, elle qui se fait prendre en photo en tenu de travail alors qu'elle n'a jamais travaillé en chaîne de montage, ni à Mulhouse, ni ailleurs. Il est essentiel de rétablir la vérité sur la réalité de la vie au travail, notamment à PSA. Notre histoire, nos conditions de travail. Et c'est sur Révolution Permanente, le média du bon côté de la barricade, qu'on vous la raconte.

... http://www.revolutionpermanente.fr/En-r ... ouvrier-du
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: PSA, mobilisation

Messagede bipbip » 19 Mai 2018, 19:39

Débrayages en pagaille

PSA Vesoul. Les ouvriers reconduisent leur journée d’action et préparent le 22 !

Alors que la direction du groupe PSA annonçait une augmentation des heures de travail, en s’appuyant sur les ordonnances Macron, les ouvriers du site de Vesoul commencent à riposter en organisant depuis hier plusieurs séries de débrayage.

Le groupe PSA, qui avait annoncé en début d’année la suppression de milliers d’emplois, continue sa casse sociale. Pour le site de Vesoul, où sont fabriqués et stockés des pièces détachées, la direction prévoit un passage à 37h45 par semaine. Une augmentation du temps de travail qui ne sera même pas compensée par la hausse salariale symbolique de 2,8 % annoncée. « On refuse de travailler plus pour gagner moins », a déclaré à France 3 Franck Guénot, de la CGT.

A côté de cette hausse du temps de travail, c’est aussi de nouvelles suppressions d’emploi qui sont prévues sur le site où sont employés 3000 personnes. En effet, la direction a annoncé vouloir supprimer 150 CDI par an jusqu’en 2020 sur le site. Un accord d’entreprise qui doit avoir la validation des syndicats présents sur le site, où FO est majoritaire. FO qui approuvait en début d’année avec les syndicats CFDT, CFTC et GSEA la suppressions de 2200 emplois.

... http://www.revolutionpermanente.fr/PSA- ... rent-le-22
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33099
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité