Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede SchwàrzLucks » 27 Aoû 2014, 22:40

D'accord, tu parles donc de standardisation à l'échelle mondiale. J'avais compris par là standardisation dans le sens "production standardisée dans une même usine localement implantée".

Je comprends mieux le lien que tu fais dans ce cas.
SchwàrzLucks
 
Messages: 406
Enregistré le: 18 Oct 2010, 21:39

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 19 Juin 2015, 01:12

Mouvement de grève chez Ikéa Lomme

Des salariés de l’enseigne de la zone du Grand-But se sont mis en grève ce matin. Leurs revendications sont à la fois nationales et locales.

... http://www.lavoixdunord.fr/region/mouve ... 65n2894317
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 20 Juin 2015, 23:56

Lomme: les grévistes d’Ikea ont suspendu le mouvement… mais reprendront ce samedi

Les salariés d’Ikea Lomme qui s’étaient mis en grève ce jeudi (entre 15 et 25 selon la direction ou les syndicats) ont repris le travail ce vendredi dans le magasin de la zone du Grand But. Le mouvement n’est cependant pas fini. À l’appel de la CGT, de FO et de la CFDT, les salariés sont de nouveau appelés à cesser le travail ce samedi, jour de forte activité, « pour bien nous faire entendre », souligne la représentante de la CGT Élisa Fonteyne.

... http://www.lavoixdunord.fr/region/lomme ... 65n2896468
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 12 Nov 2015, 13:19

Lisses : grève à IKEA

Lundi 9 novembre, une partie des salariés du centre d’appel d’IKEA situé à Lisses ont fait grève pour revendiquer sur leurs conditions de travail.

Ce lundi matin, des salariés du centre d’appel d’IKEA, situé à Lisses, ont fait grève durant toute la matinée. Ils souhaitaient dénoncer leurs conditions de travail et leurs salaires. En effet, ce n’est pas la première fois que les salariés descendent devant leur entreprise pour faire grève. « Il y a 2 ans, on avait déjà fait grève » affirme Jean-Louis Betoux, secrétaire de l’union locale de la CGT. C’est donc devant le centre de relation clients (CRC) que les salariés se sont retrouvés pour protester.

... http://essonneinfo.fr/91-essonne-info/8 ... ve-a-ikea/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 25 Juin 2016, 11:17

ARLON : des piquets de grève chez Ikéa

Ce vendredi, des piquets de grève empêchent l’accès aux parkings chez Ikéa à Arlon.

Difficile d'effectuer des achats chez le géant suédois Ikéa ce vendredi à Sterpenich (Arlon), un piquet de grève empêche l'accès aux parkings. Quelques clients se risquent à pied après avoir abandonné leur voiture sur le parking de Decathlon.

«Oui, quelques managers principalement, ont accédé au commerce, mais majoritairement les 300 travailleurs ont montré leur volonté de faire grève», explique Jennifer Bergmann la secrétaire permanente SETCA Luxembourg. Le site est bouclé pour la journée à l'appel de la journée de grève nationale lancée par la FGTB. Chez Décathlon (Sterpenich), la centrale syndicale ne veut pas pénaliser la majorité des travailleurs encore sous contrat CDD, vu la récente ouverture. Ailleurs dans la province, des actions visent également d'autres commerces à Arlon et à Marche (magasins Aldi, Lidl, Delhaize, Colruyt), des administrations (Le Forem à Libramont) et des entreprises industrielles (Burgo Ardennes à Harnoncourt, Jimda et Mima Films à Latour, Fédéral Mogul et CMI à Aubange) et aussi Eurolocks, Saint-Gobain et Autolever à Bastogne. Après la pause de midi, les piquets pourraient voyager vers d'autres enseignes.

... http://www.lavenir.net/cnt/dmf20160624_00845724
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 31 Déc 2016, 12:55

Derrière les profits d’Ikea, la vie brisée des forçats de la route

La Fédération internationale des travailleurs des transports multiplie les actions pour faire reconnaître la responsabilité de la multinationale suédoise en ce qui concerneles conditions de travail déplorables de ses transporteurs sous-traitants.

Le 17 octobre dernier, un routier lituanien était retrouvé mort sur le parking d’Ikea à Metz (Moselle). Employé par la compagnie néerlandaise Samskip, sous-traitante du géant suédois, il est le macabre symbole d’un système inhumain qui a érigé la rentabilité en dogme, au mépris des conditions de vie et de travail de milliers de conducteurs. Un système rendu possible par la législation communautaire, via la directive sur le travail détaché, contournée allégrement par les multinationales.

Le scandale de la sous-traitance en cascade, dénoncé à de multiples reprises par les syndicats du secteur, a atteint, ce jour d’octobre, son paroxysme. En réaction, et à l’appel de la Fédération internationale des travailleurs des transports (ITF), les actions revendicatives se sont multipliées cette semaine aux Pays-Bas, en Allemagne, en Belgique… Hier, c’est à Metz, sur le site du plus gros entrepôt Ikea d’Europe, qu’une vingtaine de routiers se sont rassemblés à l’appel de la CGT, du syndicat belge FGTB et du néerlandais FNV. « Les conducteurs, qui garantissent l’économie d’Ikea, sont plus occupés à survivre au jour le jour qu’à conduire », déplore Lars Lindgren, président du syndicat suédois des travailleurs des transports, cité par l’ITF, qui appelle une nouvelle fois la multinationale suédoise à prendre en compte les conditions de travail des salariés qu’emploient ses fournisseurs. « Ikea est le donneur d’ordres, il doit passer à l’action pour stopper ces abus », assènent les syndicats européens.

Payés 800 euros pour travailler et vivre en France ou en Allemagne

«Ikea fait travailler pour son compte des dizaines de boîtes de transport routier. Une grande partie de ces entreprises ont leurs sièges sociaux en République tchèque, en Hongrie ou en Slovaquie, et embauchent aux conditions des pays de l’Est. Les autres sont des entreprises françaises, comme XPO Logistics – ex-Norbert Dentressangle –, qui créent des filiales dans les pays de l’Est au prétexte d’une activité économique sur place et envoient en réalité les salariés de ces filiales sur les routes d’Europe de l’Ouest », explique Alain Sutour, responsable internationale à la CGT transports. Victimes du contournement des règles européennes, « ces conducteurs sont payés au tarif du pays d’origine, soit environ 200 euros mensuels auxquels s’ajoutent 600 euros maximum de défraiement », poursuit le syndicaliste. En tout donc, 800 euros pour travailler et vivre en France ou en Allemagne. Leur mission dure « de trois à six mois », précise Alain Sutour, « ils dorment dans leur cabine, mangent au cul du camion, dehors même en plein hiver, préparent leur repas sur un réchaud, dans les odeurs d’échappement et de gasoil »… Pis, alors que la loi communautaire exige qu’une nuit de repos hebdomadaire soit prise à l’hôtel, « cette mesure n’est strictement jamais appliquée », poursuit le syndicaliste. Selon les dernières informations, le conducteur lituanien décédé à Metz a succombé à un infarctus. « Il avait 60 ans, trente ans de route derrière lui dans les conditions dont je viens de parler, loin de chez lui, sans pouvoir se soigner, seul toute l’année », déplore Alain Sutour.

... http://www.humanite.fr/derriere-les-pro ... ute-629139
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 25 Mai 2017, 20:04

Plaisir : des salariés d’Ikea investissent le siège social
Plaisir, ce mardi. Le siège d’Ikea France a été investi par une vingtaine de salariés affiliés au syndicat CGT. Ils réclament des primes impayées selon eux. LP/L.MT.
Alors que s’ouvraient les négociations annuelles obligatoires (NAO) ce mardi entre les représentants des employés et la direction d’Ikea, un peu plus d’une vingtaine de salariés affiliés au syndicat CGT ont investi le siège social de la célèbre enseigne d’ameublement à Plaisir. « Il s’agit d’une occupation pacifique, prévient l’un des syndiqués sur place. Nous sommes là pour obtenir au moins une prime en récompense des efforts fournis en faveur de l’entreprise. Elle nous avait été promise, nous n’avons rien vu venir et nous sentons floués. » La CGT réclame, par ailleurs, une augmentation de 4 % des salaires ainsi qu’un 14e mois. Les grévistes ont prévu de rester sur place durant la nuit de mardi à mercredi.
... http://www.leparisien.fr/plaisir-78370/ ... 977202.php


Le zéro pointé des salariés au suédois Ikea
Le mouvement de grève du personnel des dépôts et magasins de la marque de meubles en kit s’étend alors que doivent débuter, demain, les négociations salariales.
Côté magasins, c’est le Petit Poucet du réseau Ikea français qui a donné le top départ de la mobilisation. Depuis samedi, un piquet de grève accueille la clientèle de la vitrine du groupe, situé à Vélizy-Villacoublay dans les Yvelines, une banlieue socialement privilégiée de Paris. « Ce magasin est le plus petit d’Ikea mais le plus grand d’Europe à être entièrement dédié à la cuisine. Grâce à notre zone de merchandising, notre chiffre d’affaires est très élevé. Il est considéré comme une pépite par nos dirigeants », explique Mohamed Bouchtat, délégué CGT et élu au CE de l’établissement. Si le recours à la grève est, ici, exceptionnel, les réticences ont volé en éclats face aux propositions salariales de la direction d’Ikea France : zéro pour les augmentations de salaire, zéro pour la prime d’intéressement et zéro pour la prime de bonus. « Malgré les pressions sur les salariés pour faire échouer la grève, le rappel de ceux qui ne devaient pas travailler et la mobilisation de l’encadrement pour ouvrir le magasin, vingt-cinq collègues ont suivi le mouvement sur la cinquantaine présents. Comptables et RH ont même été contraints d’assurer le service logistique et des ventes d’occasion », s’amuse le syndicaliste.
... http://www.humanite.fr/le-zero-pointe-d ... kea-636397
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 27 Mai 2017, 20:55

Des salariés d’Ikea en grève à Lyon et en région parisienne

Plusieurs dizaines de salariés étaient en grève vendredi pour des revendications salariales sur les sites des magasins Ikea de Saint-Priest, près de Lyon, et Villiers-sur-Marne, en région parisienne.

... http://www.leprogres.fr/rhone/2017/05/2 ... parisienne
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Ikéa en lutte, le monde d'Ikéa

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 19:16

Ikea : La grève n’est pas en kit !

Entretien. Depuis début mai, Ikea, le géant suédois de l’ameublement, est secoué par une série de grèves sur fond de négociation salariale. Nous avons demandé à Fathia Belhaoui1, employée au magasin de Villiers-sur-Marne et élue du SCID (ex-CFDT), de nous en dire davantage.

... http://www.anti-k.org/2017/06/05/ikea-% ... %e2%80%89/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité