Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en grève

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 22:38

(Paris) Les sans papiers chez le défenseur des droits

Action de la campagne "Travail-au-noir des Sans-papiers"

Image

https://solidaires.org/Paris-Les-sans-p ... des-droits
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede Pïérô » 25 Fév 2018, 13:49

VIDEO. Travailleurs sans-papiers en grève: ils veulent en finir avec les fausses identités

160 travailleurs sans-papiers sont en grève depuis dix jours dans sept entreprises d'Ile-de-France. Ils travaillent sous des noms d'emprunt mais veulent en finir avec ce système. Ils demandent à leurs employeurs de reconnaître leur situation : un premier pas vers leur demande de régularisation.

Ils travaillent dans l’illégalité mais ils ont décidé de se dévoiler. 160 travailleurs sans papiers, en grève depuis 10 jours, demandent leur régularisation. Dans une vidéo, sur la page Facebook de la CGT Massy-Essonne, certains scandent: “On bosse ici, on reste ici !” Comment font-ils pour travailler sans papiers ? Que savent leurs entreprises de leur situation ?

Nuits et jours, 33 salariés du BTP, sans papiers, campent dans l'agence d’intérim parisienne qui les emploierait depuis des années. "Moi je travaille depuis 4 ans, nous explique l'un d'eux. Je n’ai jamais manqué de boulot ici." Samba, 30 ans précise : "On fait tout, de la démolition, on coupe les câbles, on casse des bâtiments avec des marteaux-piqueurs !”

... https://www.francetvinfo.fr/replay-jt/f ... 24022.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 21:27

Grève des travailleurs sans-papiers en IDF

La direction de GLS Roissy persiste et signe, les grévistes aussi !

GLS est une entreprise de transports de colis dans toute l'Europe. Elle a plus de 9000 salariés dans toute la France, dont une centaine sur le site de Roissy (29 rue Jean Moulin, 95700 Roissy-en-France). Depuis le 12 février les travailleurs sans-papiers de ce site se sont mis en grève en même temps ceux de cinq puis six autres entreprises en Île-de-France sous la bannière de la CGT et occupent l'usine où ils travaillent. Alors que sur d'autres sites comme dans le 94 les négociations pour obtenir les documents nécessaires à la régularisation des travailleurs en grève, Christian (prénom modifié) représentant des grévistes nous explique la situation à GLS Roissy. Un rassemblement aura lieu devant l'usine mardi 6 mars à 16 heures.

... http://www.revolutionpermanente.fr/La-d ... stes-aussi
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 04 Mar 2018, 20:48

Rassemblement
soutient aux 34 travailleurs sans papiers de GLS Roissy

Les salariés sans papiers exigent leur régularisation.

Mardi 6 Mars soyons nombreux devant l'entreprise GLS.

Image

https://fr-fr.facebook.com/Union-R%C3%A ... 127762148/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 11 Mar 2018, 01:01

Roissy : les salariés sans papiers mettent fin à l’occupation de GLS

Ils prévoient de tenir un piquet devant l’entreprise pour continuer à demander leur régularisation.

« So-so-solidarité, avec les salariés sans papiers. » Une centaine de militants CGT a scandé ce message devant l’entreprise GLS à Roissy, ce mardi, en voyant sortir leurs camarades. Dix-huit salariés sans papiers, qui occupent les lieux depuis le 12 février, sont sortis en laissant exploser leur joie, ravis d’être soutenus aussi largement. Ils étaient 33 au début du mouvement, mais la direction les aurait empêchés de revenir sur place à l’occasion d’une sortie.

« On a tenu cinq jours sans eau, sans chauffage, sans électricité, a déclaré l’un d’eux. Ça ne nous empêche pas de tenir. » Comme les autres sans papiers, ils demandent que leurs employeurs - GLS et ses sous-traitants - signent les formulaires sans lesquels ils ne peuvent pas être régularisés. De retour d’une réunion à la préfecture de Cergy, une militante CGT a annoncé que 20 de ces formulaires avaient pu être obtenus.

... http://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/ ... 594038.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 22 Mar 2018, 21:36

Sans-papiers : Nouvelle étincelle gréviste

En Île-de-France, la CGT a lancé le 12 février une nouvelle grève de 120 travailleuses et travailleurs sur six entreprises différentes. Pour obtenir la régularisation des grévistes, mais aussi pour dénoncer la surexploitation de ces salarié.es sans droits et le projet de loi Asile-Immigration présenté par le «  socialiste  » Gérard Collomb.

Beaucoup d’ouvrières et d’ouvriers subsahariens travaillent en France grâce à la solidarité familiale ou villageoise, avec les papiers d’un autre. Ils paient donc leurs cotisations sociales sans pouvoir profiter de la Sécurité sociale. Et en général les patrons, notamment dans l’intérim, profitent de leur fragilité et pour leur attribuer les travaux les plus pénibles, sans le respect des protections personnelles, des salaires minimum, de la durée du travail, du paiement des heures sup’... Pour les patrons, un sans-papier, c’est avant tout un travailleur qui ne peut rien refuser, d’autant qu’il doit envoyer au pays de quoi rembourser son voyage et entretenir sa famille.

Depuis des années, entre les collectifs de sans-papiers, leurs soutiens et la CGT, il y a eu bien des tiraillements sur la stratégie à suivre  : «  Des papiers pour toutes et tous  » ou «  Des papiers pour les travailleuses et les travailleurs  »  ? Fausse opposition en réalité, entre d’une part un objectif général juste, et d’autre part la réalité du rapport de force face à l’État.

Une stratégie payante

Avec le durcissement progressif de la législation, les collectifs de sans-papiers n’obtiennent plus de victoires. A contrario, les grèves organisées par la CGT, qui organise un tri préalable – et contesté – des dossiers, ont permis d’obtenir des pourcentages spectaculaires de régularisations. Cette grève de sans-papiers a valeur de test face au duo Macron-Collomb, qui apparaît très déterminé sur ce dossier dont la dimension électoraliste n’échappe à personne  : expulser des Africains musulmans, ça doit rapporter des voix  ! Mais il y a plus. Macron a fait un deal avec les États d’Europe de l’Est  : OK pour davantage de travailleurs détachés, à la condition d’un meilleur contrôle. En remplaçant les musulmans africains par des polonais catholiques, il ferait donc coup double  !

Le ministre de l’Intérieur présente une loi sur l’immigration tellement répressive qu’elle est contestée jusque parmi les députés macronistes  ! Deux points font particulièrement blocage  : primo, l’extension de 45 à 90 jours de la rétention légale des sans-papiers (parce qu’au-delà de 45 jours, si le dossier d’expulsion n’est pas bouclé, il faut libérer le sans-papiers)  ; secundo, la pénalisation du travail sous un faux nom (amende, prison et expulsion) alors que jusqu’ici le bon sens l’emportait et permettait justement de régulariser celles et ceux qui avaient un travail (même sous un faux nom). La grève est aussi une réaction à cette loi.

Loi «  asile-immigration  »

Depuis ce coup d’envoi, des dizaines de sans-papiers se bousculent sur les piquets de grève et dans les permanences syndicales pour rejoindre le mouvement. Il faut donc s’attendre à d’autres occupations. Et si Macron s’enferme dans le refus de régulariser, il faut aussi nous préparer à des occupations qui bloquent réellement la production.

Jean-Yves (AL 93 Centre)


https://www.alternativelibertaire.org/? ... e-greviste
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 24 Mar 2018, 13:49

Victoire des 160 travailleurs sans-papiers d'Ile de France

Image

https://www.facebook.com/69006812776214 ... =3&theater
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 31 Mar 2018, 20:59

Ile de France : grève victorieuse pour 160 sans-papiers !

Après près de 40 jours de grève, partis 120 et arrivés 160, des sans-paps de région parisienne ont obtenu une promesse de régularisation de l’État !
Illes bossaient pour six boites habituées à exploiter des sans-paps, forcément plus vulnérables face aux pratiques d’enfoirés. C’est une goutte d’eau par rapport au nombre de sans-paps bossant dans des secteurs pourris en IDF et ailleurs, mais celà prouve que la lutte paie, surtout quand elle est massive !

Un tour de chauffe contre la loi sur l’immigration !

https://paris-luttes.info/greve-victori ... -sans-9826
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28917
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité