Luttes dans les médias

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 04 Oct 2016, 02:20

Grève "ras-le-bol" à France 3 Pays de la Loire

Près de 80 % des personnels de France 3 Pays de la Loire sont en grève depuis ce matin pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail.

"Obligés de faire toujours plus avec toujours moins, de travailler à flux tendu, les salariés n’en peuvent plus", expliquent les syndicats CGT et FO.
Ces derniers mettent en avant "des arrêts maladie non remplacés, des postes qui restent vacants » et « un manque d’anticipation et d’organisation" de la part du management. Résultat : une « ambiance délétère » en interne et des absences pour maladie qui ont augmenté « de 75 % en un an ».
"Ça fait des années que ça couve, témoigne un journaliste de la rédaction. On a saisi l’encadrement à plusieurs reprises. On a eu des réunions, des ateliers, un psychologue qui vient deux fois par mois. Mais ça ne fonctionne pas"

... http://www.presseocean.fr/actualite/tel ... 016-205368
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 22 Oct 2016, 16:32

Une bonne nouvelle sur iTélé : la grève !
Ce vendredi 21 octobre, la grève, soutenue par 90 % des votants en assemblée générale, a été reconduite pour le cinquième jour consécutif. L’arrivée à l’antenne de Jean-Marc Morandini a été l’étincelle qui a lancé cette mobilisation, mais les revendications des salariéEs de la chaîne vont bien au-delà.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Une- ... e-la-greve


Mobilisation à i-Télé : un exemple à suivre ?
Quand les salariés des médias se mobilisent contre les actionnaires et les chefferies.
Une grève qui vient de loin
Le jeudi 20 octobre 2016, les salariés d’i-Télé, réunis en assemblée générale, reconduisaient leur mouvement de grève entamé quatre jours plus tôt. Si l’arrivée de Jean-Marc Morandini à l’antenne est l’un des éléments déclencheurs de cette mobilisation, la plate-forme revendicative des salariés est beaucoup plus large :
... http://www.acrimed.org/Mobilisation-a-i ... e-a-suivre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 04 Nov 2016, 12:31

Itélé. La grève dure

Cela fait maintenant trois semaines que la deuxième chaîne d’information de la TNT, Itélé, appartenant au groupe Canal, est en grève. En cause, principalement, l’ingérence beaucoup trop importante pour les journalistes, du nouvel actionnaire, Vincent Bolloré, qui a racheté le groupe il y a moins d’un an et a voulu en faire une part intégrante de Vivendi. L’étincelle de la lutte a été l’annonce de Jean-Marc Morandini à l’antenne, alors que celui ci est accusé de corruption de mineurs aggravée.

La grève a été reconduite ce jeudi, jusqu’à vendredi midi, à 95% des votants (87 pour, 6 contre, 18 abstentions ; contrairement au calcul de tous les médias, les règles de vote communément admises donnent les voix de ceux qui s’abstiennent au camp gagnant le vote). C’est donc le 19ème jour de grève dans l’une des quatre chaines d’information en continue du PAF. Alors que la chaine diffusait durant le mouvement seulement d’anciens reportages et quelques émissions, les grévistes ont tout de même souhaité que la chaine puisse diffuser le débat (si s’en est un…) des candidats républicains, comme le fait par ailleurs BFM TV.

La reconduction intervient dans un contexte de plus en plus tendu, où, malgré les caisses de grèves soutenues par de plus en plus de journalistes et de personnalités, certains commencent à quitter la chaine vers des carrières plus prometteuses, comme Amandine Bégot ou Olivier Ravanello, qui ont tout deux quittés la boite.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Itele-La-greve-dure
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 11 Nov 2016, 14:46

i-Télé : cagnotte de grève

En lutte pour l’indépendance de la rédaction, face aux abus de pouvoir extravagants de l’actionnaire de la chaîne Vincent Bolloré, les salariés d’iTélé sont entrés dans leur quatrième semaine de grève. L’Union syndicale Solidaires et le SNJ soutiennent pleinement ce mouvement exemplaire, inédit, et qui fera date chez les journalistes.

Une cagnotte de grève a été ouverte : https://www.lepotcommun.fr/pot/9cnyg7wm

Elle est destinée à aider les salariés grévistes, et en particulier les plus précaires d’entre eux, à passer le cap et à poursuivre le combat.

L’Union syndicale Solidaires et le SNJ encouragent chacun à faire un petit geste. Pour eux, pour l’éthique, et pour l’honneur d’une rédaction.

https://www.solidaires.org/i-Tele-cagnotte-de-greve
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 18 Nov 2016, 13:06

Conflit à Itélé. La fin d’une grève dure au goût amer

Durant 31 jours, Itélé a vécu au rythme de la grève. Un mouvement historique, le plus long de l’histoire de l’audiovisuel depuis 1968, mais qui se termine avec un goût amer. La faute, évidemment, à un patronat très dur, droit dans ses bottes. Bolloré n’a rien voulu lâcher. Mais la faute, également, non pas aux grévistes mais aux positionnements de la Société des journalistes, qui a grandement œuvré à la fin du conflit sans que des avancées majeures ne soit actées.

Le cœur des revendications non satisfait. Une vague de départ importante et... Morandini reste

« Quinzième discours de départ… Rien qu’aujourd’hui… L’édifice s’effondre comme un château de cartes… i-Télé est morte », a tweeté le journaliste Stefan Etcheverry. Au total, ce sont plus de 35 journalistes sur 120 qui ont annoncés leur départ avec la fin de la grève. Une véritable saignée qui a poussé un engagement de remplacement de tous les départs par Maxime Saada, directeur général de Canal +, le propriétaire de la chaine.

Sur le fond, cette vague de départs est avant tout motivée par le fait que les grévistes n’ont obtenu que des avancées très partielles sur les revendications, et que le climat restera irrespirable à Itélé. En effet, Morandini est maintenu à l’antenne, mais les journalistes ont obtenu le droit de ne pas travailler avec lui s’ils le souhaitent. Une concession insuffisante, puisqu’elle n’exclut pas des pressions en tout genre pour la contourner. Mais d’un point de vue général, la direction a surtout fait des concessions sur... les conditions des départs. Les salariés pourront ainsi quitter Itélé avec deux mois d’ancienneté par année de présence, avec un plancher à six mois pour les moins anciens. Cependant, sur les concessions sur le plan éditorial, au niveau de la charte d’indépendance et de la création d’un comité d’éthique, ce sont le CSA et la loi à venir qui obligent le groupe Bolloré à leur mise en place. Mais c’est au niveau de la séparation des rôles de directeur de la chaîne et de la rédaction que le bât blesse, ce qui a amené une journaliste à déclarer que « Vincent Bolloré a été au bras de fer pour obtenir une forme de soumission de la rédaction ».

... http://www.revolutionpermanente.fr/Conf ... -gout-amer
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 22 Nov 2016, 01:55

Grève à i-Télé : la brutalité de Vincent Bolloré et de ses affidés

Le mercredi 16 novembre, les salarié-e-s d’i-Télé, en grève depuis 31 jours, ont voté la reprise du travail. De leur aveu même, les revendications portées par leur mouvement sont loin d’avoir été satisfaites, à un point tel que le protocole d’accord négocié avec la direction n’a pas été soumis au vote de l’assemblée générale car jugé « humiliant ».

« Négocié » est d’ailleurs un bien grand mot, tant les dirigeants de la chaîne ont fait preuve de surdité, pour ne pas dire de mépris, à l’égard des grévistes et de leurs exigences. Le « management » de cette grève, de la part de la direction, est à l’image du « management » à la Bolloré : arrogance, brutalité et politique de la terre brûlée.

Briser la grève et démoraliser les grévistes

Désinformation, communiqués méprisants, refus de recevoir les grévistes, déménagement de bureaux en pleine grève, en mettant au passage les affaires de certain-e-s salarié-e-s à la poubelle, désactivation des badges des pigistes pour les empêcher d’entrer dans les locaux et de participer aux assemblées générales… Rien n’aura été épargné aux grévistes, qui ont pourtant tenu bon pendant 31 jours, soit la plus longue grève dans l’audiovisuel français depuis mai 1968.

... http://www.acrimed.org/Greve-a-i-Tele-l ... Bollore-et
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 16 Déc 2016, 13:12

Pourquoi les journalistes de France Info sont en grève ?

Parce que la direction de cette chaîne de radio a décidé de créer un "média global" avec France Télévisions sans transparence ni concertation.

Parce que depuis le 1er septembre les journalistes de radio sont incités à "faire de la télévision" sans réflexion sur le sens de ce travail, ce qu’il implique pour leur cœur de métier, et les contreparties financières qu’il suppose.

Parce que les journalistes de radio savent que, parfois, un témoignage fort s’obtient plus facilement avec un micro qu’une caméra. Ils savent aussi que toutes les infos ne sont pas simples à illustrer. Et que les programmes "télé compatibles" ne font pas toujours de la bonne radio.

Depuis le 1er septembre, France Info la radio produit quelques émissions de télévision pour la chaîne télé franceinfo : Nous ne les remettons pas en cause.

Nous ne refusons pas d’innover ou d’être à l’avant-garde.

En revanche nous refusons de transformer progressivement nos journaux radio en modules faits pour la télévision.

Nous refusons également d’être un laboratoire social de fabrication de produits télévisés à moindre coût. Non, Radio France ne peut ignorer certains accords d’entreprise au nom de "l’expérimentation".

La radio n’a jamais été meilleure que la télé, mais elle est différente.

France Info est forte de ses 30 ans d’expérience. Elle réunit chaque jour plus de 4 millions d’auditeurs. Ils méritent mieux que ce bricolage

Les journalistes de France Info exigent une radio fière et forte, digne du service public.

Ils exigent la transparence sur l’avenir de ce mariage avec France Télévisions.

SNJ-CGT

http://www.snjcgt.fr/_front/Pages/page.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 12 Jan 2017, 18:07

Casse « sociale » à La Voix du Nord : merci la loi Travail !

Lors du comité d’entreprise extraordinaire, qui se tenait hier à Lille, la direction de La Voix du Nord a confirmé et officialisé le plan « social » qui prévoit la suppression de 178 postes, dont 72 emplois de journalistes, au sein du grand quotidien régional du Nord. C’est une triste première, dans l’histoire récente de la presse, de voir des dirigeants supprimer « préventivement » un quart des effectifs dans une entreprise qui a dégagé en 2015 cinq millions d’euros de marge bénéficiaire.

Le Syndicat National des Journalistes, première organisation de la profession, apporte tout son soutien aux salariés de La Voix du Nord, et à l’intersyndicale, en lutte contre un projet aventureux, consistant à réduire la voilure éditoriale du support papier pour développer son offre numérique, dépourvue de modèle économique. Le SNJ ne remercie pas le gouvernement, et sa loi El Khomri contre le Travail, qui offre aux patrons la possibilité de licencier au nom de justifications économiques plus que douteuses. Il étudiera toutes les voies, y compris juridiques, pour éviter que cette casse « sociale » ne soit validée par la DIRRECTE.

Le SNJ partage les doutes des salariés quant à ce projet « Demain La Voix » qui « ambitionne » de laisser 178 salariés sur le carreau. Le SNJ espère que la vente du siège du journal au groupe Rossel, il y a quelques semaines, pour la modique somme de 36 millions d’euros, ne servira pas à régler les indemnités de licenciement. Et que les salariés de La Voix du Nord ne sont pas en train de payer le prix social de la stratégie d’expansion du groupe Rossel, qui s’est positionné pour le rachat de Paris Normandie.

http://www.snj.fr/article/casse-%C2%AB- ... l-54044076
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 13 Jan 2017, 17:20

Image

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 16 Jan 2017, 17:52

Suppressions de postes à "La Voix du Nord" : les salariés en assemblée générale pour lancer la mobilisation
Mardi dernier, la direction de la Voix du Nord a annoncé un plan de sauvegarde de l'emploi qui prévoit la suppression de 178 postes sur 710. Tous les métiers sont concernés. Une première assemblée générale des salariés s'est tenue ce samedi matin dans les locaux de l'imprimerie du journal.
... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 75051.html


La lutte s'organise à la Voix du Nord contre les licenciements. Soutenez la page VDN en lutte.
https://www.facebook.com/VDN-en-lutte-580036422189455/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede Pïérô » 18 Jan 2017, 22:32

Plan social à «La Voix du Nord», 200 personnes manifestent devant le siège du journal à Lille

SOCIAL Environ 200 personnes ont manifesté devant le siège de « La Voix du Nord », à Lille, pour protester contre le plan social qui prévoit 178 suppressions de postes…

La colère monte contre le plan social qui prévoit la suppression de 178 emplois. Environ 200 personnes, surtout des salariés du quotidien, se sont rassemblées, ce mercredi, devant le siège de La Voix du Nord, sur la Grand-Place de Lille. L’entreprise, qui compte 710 salariés, va perdre environ un quart de son effectif.

... http://www.20minutes.fr/lille/1998151-2 ... iege-lille
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21646
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 19 Jan 2017, 18:54

La Voix du Nord : les cachotteries de Myriam El Khomri

La ministre du Travail, mise en cause par Benoît Hamon, nie à tort la responsabilité de sa loi dans le plan social qui menace aujourd’hui La Voix du Nord. Et un document que s’est procuré Regards confirme que le ministère était prévenu dès juillet dernier.

... http://www.regards.fr/web/article/la-vo ... -el-khomri
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 22:10

Grève à Prisma Media pour une revendication salariale
Paris - Les salariés du groupe de magazines Prisma Media (1.000 salariés) ont voté massivement mercredi pour la grève lors d'une assemblée générale vers 16 heures, a annoncé mercredi soir l'intersyndicale CGT/SNJ dans un communiqué.
"La direction nous a fait des propositions d'augmentation générale des salaires mardi et, à notre stupéfaction, les a reniées hier après-midi", déclarent les syndicats qui appellent à une nouvelle AG jeudi à 11 heures pour poursuive le mouvement.
"Dans une entreprise fortement bénéficiaire, avec un résultat d'exploitation de 40 millions d'euros et des dividendes de 25 millions d'euros, il est temps d'écouter le mécontentement des salariés", ajoutent les syndicats.
... http://lexpansion.lexpress.fr/actualite ... 85048.html


Presse : 25 suppressions d’emploi annoncées à « La Marseillaise »
Le journal imprimé à Marseille, en redressement judiciaire depuis novembre dernier, contraint de réduire encore ses effectifs.
C’est à l’occasion d’un comité d’entreprise, le 27 février, que la direction du journal La Marseillaise, dont la forte orientation rédactionnelle à gauche ne fait pas mystère, a annoncé un nouveau plan de suppression de 25 postes. « Un nouveau coup dur pour les salariés » disent les syndicats SNJ-CGT et Filpac.
... http://www.humanite.fr/presse-25-suppre ... ise-632941
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede bipbip » 11 Mar 2017, 19:47

Paris-Normandie en quête de repreneur : des journalistes en grève pour la première fois depuis 1994

Le quotidien régional Paris-Normandie attend de connaître l'identité de son repreneur. Une partie des journalistes se met en grève pour protester contre le plan de l'actuel patron.

C’est une crise grave que traverse actuellement le journal Paris-Normandie. Face aux inquiétudes qui pèsent sur leur avenir, une partie des journalistes de la rédaction du quotidien sera en grève vendredi 10 mars 2017. Une première depuis 1994.

... http://www.normandie-actu.fr/paris-norm ... 94_259045/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30383
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les médias

Messagede Pïérô » 11 Mai 2017, 17:27

Le journalisme sacrifié

La Voix du Nord fait rarement sa Une sur les plans de licenciements ou alors pour critiquer les syndicats et les manifestant.es, créer des « casseurs » et sanctifier le patronat. Quand il s'agit de sa propre liquidation, c'est le vide sidéral. Pourtant un plan de licenciement concerne directement les 700 salarié.es du groupe VDN, 178 vont perdre leur emploi dont 55 journalistes. Pour la holding Rossel, propriétaire de dizaines de quotidiens, un journal se doit d'être rentable. Le combat des syndicats était-il perdu d'avance ?

... http://www.labrique.net/index.php/thema ... e-sacrifie
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21646
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 3 invités