Caterpillar en luttes

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Caterpillar en luttes

Messagede L'autre facteur » 14 Mai 2009, 19:57

Les syndicats de Caterpillar divisés sur l'offre de la direction
14.05.09 | 19h21

LYON (Reuters) - Les syndicats de Caterpillar sont divisés sur une solution permettant de réduire le nombre de salariés qui perdraient leur emploi sur les sites isérois du fabricant américain d'engins de chantier.

La CFDT, la CFTC et FO se sont rapprochés des propositions de la direction pour tenter de ramener de 733 à 600 le nombre de licenciés, tandis que la CGT restait opposée au protocole d'accord présenté par le constructeur.

La tension est montée jeudi matin entre les deux groupes de syndicalistes qui en sont venus aux mains.

Alors que la direction avait décidé lundi suspendre les négociations et de procéder au licenciement de 733 salariés en raison du blocage, les trois syndicats majoritaires sont prêts à négocier de nouveau pour limiter les dégâts.

"La direction a maintenant décidé d'abandonner l'idée des horaires tournants, ce qui gênait le personnel de production", a expliqué à Reuters Alain Massy, délégué CFDT.

"Nous sommes persuadés que, dans ces conditions, les salariés seraient prêts à accepter l'accord et le 'oui' l'emporterait si un nouveau référendum était organisé."

"Nous allons tout faire pour que ça se passe comme ça", a-t-il ajouté, espérant que la direction acceptera de reprendre les négociations et de passer à 600 suppressions d'emploi.

Pour François Meyer, chargé de la communication de Caterpillar, "la porte est ouverte".

Il a confirmé que la direction était prête à revenir sur les horaires tournants, qui obligerait les salariés à travailler de nuit. "Il serait effectivement stupide de laisser partir 133 postes supplémentaires", a-t-il ajouté.

Il a précisé que la direction étudiait comment les discussions pouvaient être réengagées et dans quelle mesure un nouveau référendum pouvait être organisé.

Seule la CGT campe pour l'instant sur ses positions.

"Nous n'entrerons pas dans une polémique inutile, mais pour nous, seuls les intérêts des salariés comptent", a déclaré Nicolas Benoît, délégué CGT.

"Si la direction de Caterpillar a de nouvelles propositions modifiant l'accord cadre qui a été rejeté le 7 mai, alors elle doit le soumettre à un nouveau référendum", a-t-il ajouté.

Les sites isérois de Caterpillar à Grenoble et Echirolles sont actuellement fermés pour deux semaines pour cause de chômage partiel.
Avatar de l’utilisateur-trice
L'autre facteur
 
Messages: 220
Enregistré le: 15 Juin 2008, 20:06

Re: Caterpillar en luttes

Messagede Pïérô » 10 Sep 2016, 13:19

Caterpillar Grenoble fera grève en solidarité avec Gosselies

Les travailleurs se croiseront les bras le 15 septembre.

Il y a une semaine, la direction de Caterpillar annonçait vouloir fermer le site de Gosselies, qui emploie plus de 2.000 personnes. Une partie de sa production pourrait être transférée en France, à Grenoble, indiquait encore la direction dans un communiqué.

Ce vendredi, les travailleurs du site français ont annoncé qu’ils seront en grève, le 15 septembre, par solidarité avec Gosselies. Une délégation sera également présente à la marche prévue le 16 septembre à Charleroi.

... http://www.lesoir.be/1312891/article/ec ... -gosselies
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22435
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Caterpillar en luttes

Messagede bipbip » 22 Sep 2016, 15:29

Communiqué commun Union syndicale Solidaires et Solidaires industrie

Solidarité internationale avec les ouvrier-e-s de Caterpillar Gosselies (Belgique)

Vendredi 16 septembre : Plusieurs milliers de personnes étaient présentes dans le centre de Charleroi pour témoigner leur soutien aux travailleurs et travailleuses de Caterpillar.

Cette action d’ampleur faisait suite à l’annonce par Caterpillar, le 2 septembre, de vouloir fermer son site de production à Gosselies (Charleroi).

Une fermeture d’autant plus mal vécue par les salarié-e-s que, contrairement à ce qu’avait promis la direction de Caterpillar, la lourde restructuration annoncée au site de Gosselies en 2013 n’a pas garanti l’avenir du site.

Les travailleurs-euses avaient notamment accepté plus de flexibilité et une moins bonne paie tandis que 1331 personnes s’étaient retrouvées licenciées en 2014.

Aujourd’hui, c’est de la fermeture pure et simple du site dont il est question. 2200 travailleurs-euses sont menacé-e-s et, avec les emplois indirects, on parle de 8000 personnes.

Et tout ceci à Charleroi, une ville et une région déjà profondément marquées par les fermetures d’entreprise, le marasme économique et un taux de chômage le élevé du pays avec 22,8%.

Les cadeaux du gouvernement à Caterpillar ont pourtant été nombreux. Le groupe ne paie en Belgique que 3% d’impôts depuis 10 ans au lieu du taux officiel de 34%.

L’entreprise a utilisé ses filiales (notamment en Suisse) pour réduire ses comptes en Belgique et ensuite demander de l’aide à l’Etat belge.

Elle a bénéficié de millions d’euros de cadeaux fiscaux et de subventions publiques. En 2015, elle a réalisé plus de 2 milliards de bénéfices.

Ses actionnaires ont reçu 1,6 milliard de dividendes.

Pour quel résultat ?

Une fois de plus, le cynisme des patrons est révoltant autant qu’il est écoeurant.

Peu importe le coût humain, des vies brisées, celles des ouvrier-e-s et de leurs familles, seul compte, aux yeux des puissants, le fric. Les salarié-e-s de PSA Peugeot, du site d’Aulnay Sous Bois, en grève durant de longs mois en 2013, en savent quelque chose.

En tout état de cause, notre Union syndicale Solidaires (qui regroupe, entre autre, les différents syndicats SUD) ainsi que notre fédération Solidaires Industrie, soutiennent pleinement la légitime lutte des ouvrier-es de Caterpillar de Charleroi.

Nous appuierons notre soutien de classe par des actions, ici en France devant les sites de production et de vente du groupe Caterpillar, si besoin est.

Un coup contre l’un-e d’entre nous est un coup contre nous tous et toutes !

Solidarité internationale !

https://www.solidaires.org/Solidarite-i ... -Gosselies
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Caterpillar en luttes

Messagede Pïérô » 08 Fév 2017, 22:48

Des salariés de Caterpillar Grenoble en grève contre la modération salariale

Une cinquantaine de salariés de l’entreprise Caterpillar à Grenoble se sont réunis ce 7 février au matin devant le portail de l’usine pour manifester leur mécontentement. À l’origine de leur colère, la remise en cause des acquis sociaux et les faibles augmentations salariales.

« On nous laisse dans la merde », estime Patrick Martinez, délégué syndical de la CGT sur le site Caterpillar de Grenoble. Présent ce matin aux alentours de 9 heures aux côtés d’une cinquantaine d’ouvriers révoltés, devant l’usine située rue Léon Blum, celui-ci entendait dénoncer des conditions de travail dégradées.

... http://www.placegrenet.fr/2017/02/07/sa ... ale/122146
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22435
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Caterpillar en luttes

Messagede bipbip » 09 Fév 2017, 18:05

Gosselies (Charleroi)
Caterpillar: les travailleurs lancent une grève de 24 heures (vidéo)

Un engin de chantier a été incendié.

Les travailleurs de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) ont décidé lundi matin de partir en grève durant 24 heures au terme d’une assemblée générale du personnel. « Le mécontentement sur le site des travailleurs a clairement franchi un palier », a indiqué Ivan Del Percio, président de la délégation syndicale ouvrière (FGTB).

Selon ce dernier, les ouvriers du site ont très mal vécu les premières propositions de la direction concernant les primes de départ. Inférieures à celles proposées en 2013 lors de la précédente restructuration, elles ont nourri le mécontentement de nombreux travailleurs qui l’ont exprimé lundi matin lors de l’assemblée générale. En marge de celle-ci, quelques travailleurs ont bouté le feu à un engin mécanique, ce qui a nécessité l’intervention des pompiers sur le site.

... http://www.lesoir.be/1434085/article/ec ... ures-video
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité