Amazon en luttes

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Amazon en luttes

Messagede bipbip » 07 Jan 2017, 16:32

Interview d’Alain Jéault, délégué CGT à Amazon

Amazon : « La possibilité pour avancer c’est d’être plus nombreux et de s’organiser contre la précarité »

Nous dévoilions hier la dernière politique d’Amazon France en date pour précariser toujours plus l’emploi : offrir des primes de départ aux CDI pour les remplacer par de l’intérim, ou des travailleurs moins expérimentés. Alors qu’Amazon a fait des profits records ce mois-ci avant les fêtes de Noël, c’est une véritable insulte que de proposer aux travailleurs de risquer de se retrouver sans subsistance en leur faisant miroiter un avenir professionnel que le chômage de masse ne leur donne pas. Face à la politique de la direction, la CGT a décidé de réagir ; nous interviewons ici Alain Jéault, délégué syndical central chez Amazon.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Amaz ... -precarite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Amazon en luttes

Messagede bipbip » 03 Fév 2017, 21:54

Amazon, les syndicats saisissent I'Inspection du travail pour « plan de départs volontaires déguisé »

Le géant de la vente en ligne offre jusqu’à 8 000 euros de primes aux salariés en CDI contre démission. Une « aide à la réalisation de projets personnels » pour la direction, un « plan de départs volontaires déguisé et sans concertation » pour les syndicats qui contre-attaquent en saisissant l’inspection du travail.

C’est une tradition qui passe mal. Depuis deux ans, Amazon propose à ses salariés en CDI de démissionner en contrepartie d’une « prime » comprise, en fonction de l’ancienneté, entre 2 000 et 8 000 euros. Cette grande braderie annuelle de l’emploi, connue en interne sous le nom de « the offer » s’étale, comme les soldes, sur une période donnée, cette année du 23 janvier au 5 février.

Si la direction fait promotion de son initiative par un discours bien rodé sur l’aide à la réalisation d’ « un projet personnel », pour les syndicats, il s’agit bel et bien d’un « plan de départs volontaires déguisé ». Ainsi lundi, CGT, SUD, CFDT et CAT, ont voté la saisine de l’inspection du travail sur ce point (la CFE-CGC s’est abstenue). « Cette mesure n’a été discutée dans aucune des instances représentatives du personnel, ni même annoncée en CE » déplore Alain Jeault, délégué syndical central CGT chez Amazon. « Nous avons donc décidé de saisir l’inspection du travail à qui on demande d’intervenir auprès de la direction pour faire respecter les procédures légales en cas de plan de départs volontaires » poursuit le syndicaliste.

... http://www.humanite.fr/amazon-les-syndi ... es-deguise
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Amazon en luttes

Messagede Pïérô » 02 Mar 2017, 15:33

Arrivée d'Amazon à Boves : une bonne nouvelle, vraiment ?

Le géant du e-commerce a annoncé hier la création de 1500 CDI sur le territoire français. C'est à première vue une bonne nouvelle dans une région comme la Picardie, très touchée par le chômage. Pourtant, de nombreuses enquêtes et témoignages poussent à relativiser...

Amazon veut créer "1.500 emplois en CDI supplémentaires d'ici la fin de l'année 2017" dans l'Hexagone, selon un communiqué publié lundi.

Une grande partie de ces recrutements se feront à Boves, près d'Amiens, sur un nouveau centre de distribution où l'entreprise promet d'employer 500 personnes en contrat à durée indéterminée dans les trois années suivant l'ouverture du site, en 2017.

Bonne ou mauvaise nouvelle ?
Une annonce accueillie comme une bonne nouvelle à priori... Et pourtant. De nombreuses enquêtes et témoignages prouvent que travailler pour Amazon est loin d'être la panacée. Chaque année, de nouveaux scandales éclatent quant aux conditions de travail dans l'entreprise, en France et ailleurs en Europe.

La firme américaine a par exemple été accusée d'exploiter les travailleurs de l'un de ses entrepôts en Ecosse, obligés à dormir dans des tentes pour économiser de l'argent. Une autre enquête portant sur le sort des livreurs, a révélé qu'ils étaient forcés de faire leurs besoins dans leurs camions pour tenir le rythme.

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 01053.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21674
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Amazon en luttes

Messagede bipbip » 11 Juin 2017, 16:45

Des débrayages se succèdent à Amazon à l’appel de la CGT

Pas du tout satisfaite du résultat des négociations annuelles obligatoires, la CGT a mobilisé ses adhérents pour une série de débrayages qui pourraient se poursuivre la semaine prochaine. L’impact sur l’activité du site reste limité.

À l’appel de la CGT, des salariés d’Amazon, l’entrepôt logistique situé sur la zone industrielle de Lauwin-Planque, ont commencé des débrayages depuis jeudi. En cause les négociations annuelles obligatoires (NAO) qui viennent de se terminer. « Elles se sont très très mal passées, souligne Lætitia Spychala, une responsable de la CGT du site, comme celles de l’année dernière. » En réaction quelques dizaines de salariés cessent le travail au moment des gros départs de camions. « Ils ont ainsi du mal à envoyer les commandes en temps et en heure. »

Est-ce que ce mouvement est bien suivi ? A priori la mobilisation est plutôt faible, même si la CGT dit le contraire. Aujourd’hui samedi, en début d’après-midi sur le parking de l’entreprise, une cinquantaine de salariés étaient réunis pour discuter. Mais des débrayages ont bien lieu dans les deux équipes, celle du matin et de l’après-midi.

Selon la CGT, ce qui a mis le feu aux poudres, sur fond d’une politique salariale qui mécontente la majorité du personnel, est la décision suivante : « La direction a carrément baissé la rémunération des nouveaux embauchés pour payer l’augmentation des salariés qui vont passer la barre des deux ans dans l’entreprise. »

... http://www.lavoixdunord.fr/176060/artic ... -de-la-cgt
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Amazon en luttes

Messagede bipbip » 28 Juin 2017, 08:52

Soutien à Sandrine RS CGT CHSCT licencié par Amazon

Rassemblement de soutien pour notre camarade Sandrine, licencié sur dénonciation calomnieuse, mercredi 28 juin 2017 à partir de 10h devant le site Amazon ZAC du Parc d'Activité du Val de Bourgogne Distripôle Chalon, 71100 Sevrey.
La CGT éxige la réintégration immédiate de Sandrine.
"Quand on touche une camarade de La CGT, on touche toute la CGT"

https://www.facebook.com/events/1872505 ... %223%22%2C%
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Amazon en luttes

Messagede bipbip » 04 Aoû 2017, 11:57

Dix caristes assignent Amazon en justice

Malgré les menaces et les intimidations proférées par le géant du e-commerce Amazon, dix caristes ont saisi la justice pour faire reconnaitre leurs droits et leurs statuts. Depuis son installation en France en 2013, Amazon sous-qualifie et sous-paye ses caristes. Dix d’entre eux intentent donc une action en justice pour faire appliquer la convention collective nationale du commerce du détail non alimentaire (CDNA) et faire en sorte qu’ils soient reconnus au niveau 5, alors qu’ils ne sont pour le moment qu’au niveau 2.
Cette reconnaissance portera leur rémunération de 1671 euros à 2254 euros. Les caristes réclament aussi le paiement des arriérés de salaire et des dommages et intérêts à hauteur d’environ 32 000 euros chacun. "Je suis cariste à Amazon depuis septembre 2012. Je devrais être au niveau 5 selon la convention collective, mais Amazon refuse de nous reconnaitre notre statut de cariste. En négociation, la direction argue qu’il n’y a pas de caristes chez Amazon, mais uniquement des conducteurs d’engins", explique Alain Jeault, délégué syndical central chez Amazon, l’un des dix caristes qui a porté l’affaire en justice. "Amazon a peur que la reconnaissance de notre statut fasse jurisprudence dans les pays qui n’ont pas encore de convention collective, où Amazon est implanté. Pour eux le niveau 5 est réservé au techniciens en informatique par exemple, ils n’y mettent pas les caristes, alors que la convention leur donne tort."
Confiant, Alain Jeault pense gagner la reconnaissance de son statut de caristes, même s’il avoue que la bataille est semée d’embûche. "Outre cette procédure, avec notre avocat nous avons déposé une plainte pour discrimination syndicale et non-paiement d’un droit de retrait."

http://cgt.fr/Dix-caristes-assignent-Am ... stice.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Amazon en luttes

Messagede bipbip » 02 Mai 2018, 15:14

Des salariés d'Amazon manifestent contre leurs conditions de travail à Berlin

Plusieurs centaines de salariés d'Amazon ont manifesté contre leurs conditions de travail et salariales mardi à Berlin, où le patron du géant américain du commerce en ligne, Jeff Bezos, devait recevoir un prix.

"Nous avons un problème international, nous avons un patron qui veut dans le monde entier américaniser les conditions de travail. Cela signifie un retour (à celles) du XIXe siècle", a dénoncé Frank Bsirske, le dirigeant de Verdi, principal syndicat allemand des services, lors du rassemblement devant le siège du puissant groupe de presse allemand Axel Springer.

C'est une "provocation" de la part d'Axel Springer de lui remettre ce prix, a-t-il estimé.

Munis de sifflets, de tambours et de pancartes proclamant "Make Amazon pay" ("Faites payer Amazon"), les salariés - près de 800 selon Verdi - ont bruyamment manifesté alors que Jeff Bezos, l'homme le plus riche du monde, devait recevoir le Prix 2018 Axel Springer.

... https://www.voaafrique.com/a/des-salariés-d-amazon-à-berlin-manifestent-contre-leurs-conditions-de-travail/4363090.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Re: Amazon en luttes

Messagede bipbip » 17 Juil 2018, 16:50

Amazon : mouvement de grève en Europe pour le «Prime Day»

Un syndicat allemand a annoncé lundi des actions de blocage au niveau européen chez Amazon, à l’occasion de l’opération de super-promotions «Prime Day», afin de protester contre la pénibilité des conditions de travail.

«Jusqu’à minuit les prix vont baisser et les profits vont grimper, les employés d’Amazon quitteront leur poste et manifesteront pour l’obtention d’une convention collective protégeant leur santé», a déclaré dans un communiqué le principal syndicat du secteur tertiaire, Verdi, sans préciser le nombre d’employés mobilisés.

Le syndicat évoque les maux physiques qui frappent les employés des sites où transitent jour et nuit les centaines de milliers de colis commandés en ligne : «des kilomètres parcourus», «des taches répétitives» ou encore une «station debout prolongée».

Le «Prime Day», pour les abonnés premium, a lieu de lundi minuit à mardi minuit. Des arrêts de travail et des actions de sensibilisation sont aussi prévus en Espagne et en Pologne, ajoute le syndicat allemand.

Les salariés du plus grand centre logistique d’Amazon en Espagne ont ainsi entamé lundi une nouvelle grève de trois jours pour réclamer une hausse de salaire supérieure à ce que propose le géant américain, a-t-on appris à Madrid auprès du syndicat espagnol Commissions ouvrières.

Selon Ana Berceruelo, représentante des CCOO, qui se revendique premier syndicat au sein de l’entreprise au niveau national, 1.200 salariés ont participé au mouvement, soit «environ 80%» du personnel du centre de San Fernando de Henares, près de Madrid.

... http://www.liberation.fr/futurs/2018/07 ... ay_1666927
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités