Luttes dans les transports aériens

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 28 Mar 2018, 03:01

Air France : la direction choisit le durcissement du conflit

Image

https://www.solidaires.org/Air-France-l ... du-conflit
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 31 Mar 2018, 21:36

UN RAPPORT DE FORCE QUI SE DURCIT

Grève à Air France : une nouvelle date de mobilisation aux côtés des cheminots annoncée

Vendredi 30 mars, le personnel d'Air France était en grève pour la troisième journée depuis le début du conflit. Les onze syndicats y appelant exigent une augmentation des salaires de 6%. Prochaine date de grève annoncée : le 3 avril, aux côtés des cheminots, des éboueurs et des travailleurs de l'énergie.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Grev ... s-annoncee
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 02 Avr 2018, 17:16

Grève à Air France : 75% des vols assurés mardi, selon la direction

La compagnie prévoit 70% des vols long-courriers, 67% des vols moyen-courriers au départ et vers Paris-Charles de Gaulle et 85% des vols court-courriers.

Si vous ne pouvez pas prendre le train mardi à cause de la grève à la SNCF, pas sûr qu'Air France soit une solution de repli fiable. Air France prévoit en effet d'assurer 75% de ses vols mardi, à l'occasion de la quatrième journée de grève pour les salaires, indique la compagnie aérienne, lundi 2 avril.

Dans le détail, 70% des vols long-courriers, 67% des vols moyen-courriers au départ et vers Paris-Charles de Gaulle et 85% des vols court-courriers seront assurés, a précisé Air France. La compagnie recense 32,8% de grévistes parmi les pilotes, 20,5% parmi les personnels navigants commerciaux (PNC) et 14,5% parmi les personnels au sol.

https://www.francetvinfo.fr/economie/tr ... 86272.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 08 Avr 2018, 00:03

30% des vols suspendus ce samedi

Grève chez Air France : échec des négociations, les salariés d’Air France ne lâchent rien

Jeudi soir, après une nouvelle tentative de négociation entre la direction d'Air France et les organisations syndicales représentantes du personnel qui s'est soldée par une fin de non recevoir par la direction, les travailleurs ont appelé à une nouvelle journée de grève pour samedi. Après une fin de rendez-vous « tendu », la compagnie est obligée de suspendre 30 % de ses vols ce samedi, jour des départs en vacances. C'est déjà le cinquième jour de grève dans ce conflit.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Grev ... chent-rien
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 12 Avr 2018, 16:35

Air France. « Des pépètes, pas des miettes »

La mobilisation des salariés de la compagnie aérienne n’a pas fléchi après la promesse de la direction d’ouvrir des négociations.

L’intersyndicale est sceptique. Et attend sans illusions sa rencontre, ce matin, avec les responsables d’Air France. « Nous verrons ce que nous dit la direction. De toute façon, les annonces ne répondent pas à notre revendication d’augmentation de 6 % des salaires », explique Karine Monségu, cosecrétaire de la CGT d’Air France. Mardi, en fin d’après-midi, au septième épisode de grève des salariés, toutes catégories confondues, la direction de la compagnie s’est dite prête à ouvrir des négociations sur les salaires « pour sortir du conflit », a-t-elle indiqué dans un communiqué, promettant « en cas d’accord » et de « suspension du conflit » : une revalorisation de 2 % des grilles salariales, contre 1 % en deux fois concédé pour 2018. Pour les syndicats, le compte n’y est évidemment pas et la « main tendue », selon les termes employés par le directeur général d’Air France, Franck Terner, risque de tomber dans le vide. Le message des 300 salariés rassemblés sous les fenêtres du siège d’Air France à Roissy, hier matin, le laisse présager. « Des miettes, c’est niet, nous on veut des pépètes ! » ont scandé des manifestants très déterminés.

... https://www.humanite.fr/air-france-des- ... tes-653642
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 16 Avr 2018, 11:31

Les négociations reprennent...

Grève à Air France : « On ira chercher nos 6 %, c’est un dû »

Depuis le début de la grève qui a poussé à l'annulation de 30% des vols les jours de grève, Air France aurait perdu plus de 170 millions d'euros. Pression nécessaire pour que la direction entende la colère des employés qui demandent une hausse des salaires ainsi que de meilleurs conditions de travail.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Grev ... -est-un-du
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 17 Avr 2018, 09:20

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 22 Avr 2018, 10:40

Air France : La grève commence à faire bouger la direction

Image

https://www.solidaires.org/Air-France-L ... -direction
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 26 Avr 2018, 22:30

Grèves des pilotes Air France : 4 nouveaux préavis pour mai

Trois syndicats de pilotes de la compagnie aérienne Air France ont déposé un préavis de grève pour les 3 et 4 mai, puis les 7 et 8 mai, afin de peser sur les négociations salariales en cours. L’intersyndicale représentant tous les corps de métiers doit se réunir aujourd’hui pour décider des suites du mouvement, qui a déjà entrainé 11 jours de grève depuis février, alors que la direction ouvre sa consultation sur l’accord proposé à la signature de tous les employés.

... http://www.air-journal.fr/2018-04-26-ai ... 97948.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 30 Avr 2018, 23:37

Air France : Sans accord négocié, la mobilisation continue les 03, 04 et 07, 08 mai

Image

https://www.solidaires.org/Air-France-S ... -07-08-mai
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 02 Mai 2018, 15:19

Air France : les pilotes annoncent quatre nouveaux jours de grève en mai

Un préavis de grève est déposé pour les jeudi 3, vendredi 4, lundi 7 et mardi 8 mai

Trois syndicats de pilotes d’Air France ont annoncé mercredi avoir déposé un préavis de grève pour les jeudi 3, vendredi 4, lundi 7 et mardi 8 mai afin de peser dans les négociations pour les salaires.

Il faut "continuer à mettre du poids sur nos revendications salariales", ont affirmé le SNPL (premier), le Spaf et Alter (non représentatif) dans un communiqué, assurant que l’objectif est "de signer un accord raisonnable pour tout le monde".

L’annonce de ces nouvelles journées de mobilisation, après déjà 11 jours de grève, à l’appel de syndicats de tous métiers, pilotes, stewards et hôtesses de l’air, personnels au sol, intervient à la veille du lancement d’une consultation des salariés de la compagnie aérienne sur les propositions salariales de la direction.

... https://www.sudouest.fr/2018/04/26/air- ... 8-4755.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 05 Mai 2018, 11:27

Air France : première victoire pour les travailleurs, les travailleuses et l’intersyndicale de lutte !

Le référendum organisé à l’initiative du PDG a fait plouf. L’accord salarial refusé par les organisations syndicales (mais la CFDT et la CGC ont fait campagne pour le oui) a été rejeté par 55% du personnel (avec 80% de votant-es).

Le chantage n’y aura rien fait : ni les menaces de démission du PDG (bon vent !), ni les menaces sur l’emploi, sur l’embauche des apprenti-es…

Face aux profits accumulés (le secteur aérien se porte bien), aux salaires mirobolants des cadres dirigeant-es nommé-es par l’Etat, les travailleur-euses exigent leur dû depuis plusieurs semaines par la grève, et maintenant ils-elles l’ont exprimé par un vote.

C’est un encouragement pour leur lutte, pour de véritables augmentations de salaires, et de nouvelles dates de grèves sont annoncées.

Au-delà, c’est un signe fort pour tous ceux et celles qui luttent aujourd’hui : cheminot-es, hospitalier-es, travailleur-euses des Ehpad, des finances, et salarié-es en grèves dans de nombreuses entreprises pour leurs salaires leurs emplois.

C’est enfin une autre indication : on ne peut pas faire une croix sur les organisations syndicales dès lors qu’elles sont unies dans la lutte.

Alors bravo aux aérien-nes, et pour tous et toutes la lutte continue !


https://solidaires.org/Air-France-premi ... euses-et-l
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 08 Mai 2018, 15:02

Air france. Les salariés laissent Janaillac sur le tarmac
Fin de partie pour le PDG de la compagnie, qui avait lié son sort au résultat d’une consultation d’entreprise sur les salaires. Les syndicats sortent renforcés de cette séquence houleuse.
Tel est pris qui croyait prendre. En voulant contourner les organisations syndicales et s’en remettre directement aux salariés via une consultation d’entreprise, le PDG d’Air France-KLM s’est vu infliger, vendredi, un camouflet. Il avait mis son mandat dans la balance. Jean-Marc Janaillac quittera donc ses fonctions le 15 mai, après moins de deux ans à la tête de la compagnie aérienne.
... https://www.humanite.fr/air-france-les- ... mac-654934


(Air France) NON, évidemment !!

Image

Image

https://solidaires.org/Air-France-NON-evidemment
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans les transports aériens

Messagede bipbip » 08 Mai 2018, 17:02

Référendum-boomerang à Air France

Référendum-boomerang à Air France : le moral est au plus haut

80% de participation, 55% en faveur du « non », le président d’Air France qui démissionne, et c’est reparti pour deux jours de débrayage les 7 et 8 mai. Presque 15 journées de grève organisées depuis la mi-février, une inter­syndicale de 10 organisations qui reste soudée, des pilotes de ligne qui ne la jouent pas corpo… Mais que se passe-t-il dans cette boîte  ?

Cela fait trois ans que le climat social se durcit à Air France, après plusieurs épisodes orageux.

Octobre 2015 : la direction d’Air France annonçait 2 900 suppressions d’emplois, dont 1 700 dans le personnel au sol, 900 stewards et hôtesses et 300 pilotes. Cette annonce donna lieu à l’épisode du DRH se faisant arracher sa liquette. Résultat : 5 licenciements décidés par un patron sarkozyste chaudement félicité par Valls et Macron qui qualifieront respectivement les grévistes de « voyous » et de « stupides ».

Novembre 2017 : les mécanos avion partaient spontanément en grève, réinventant des pratiques radicales des années 1980-1990, notamment la fameuse « minute africaine » – sorte de tintamarre infernal ou de casserolade géante paralysant les ateliers.

Enfin, depuis février 2018, nouvelle offensive. Il faut dire qu’après des années d’enfumage sur les mauvais résultats économiques, largement relayé par les médias as usual, le constat est là : 11 000 suppressions d’emplois en huit ans ; blocage répété des salaires ; hausse du taux de remplissage des avions (+ 4,2 % de productivité en 2017) ; baisse de la masse salariale de 11,5 % depuis 2012 ; retour des bénéfices depuis 2013… « Et en même temps » : un grand bond en avant de la rémunération de la direction exécutive (+ 30 % !).

Les pilotes marchent sur des œufs

L’intersyndicale actuelle regroupe dix organisations de pilotes (SNPL, Spaf, Alter), de personnels navigants commerciaux et de personnels au sol (SNPNC, Unsa, CFTC, SNGAF, CGT, FO, SUD). La revendication centrale : 6 % d’augmentation générale des salaires, ce qui correspond à la perte de pouvoir d’achat depuis 2012 selon l’Insee. La grève est très bien suivie chez les stewards, hôtesses et pilotes, moins dans les personnels au sol, hormis les mécanos. Il faut dire que beaucoup sont échaudé.es par les trahisons passées du principal syndicat de pilotes de ligne, le SNPL, et par le caractère inégalitaire de la revendication salariale : 6 % d’augmentation pour toutes et tous, ça veut dire beaucoup pour les hauts salaires, et pas grand chose pour les ouvriers et ouvrières…

Pourtant les syndicats de pilote s’efforcent de redorer leur image auprès de la masse des salarié.es. Le SNPL et deux syndicats minoritaires de pilotes (le Spaf et Alter [1]) ont intégré leur échec de 2015 et la mauvaise image de leur mouvement dans l’opinion publique. Par ailleurs, les évolutions technologiques et la progression du low cost ont affaibli le rapport de force des pilotes, qui ont intérêt à ne pas rester isolés. Ils ont par exemple abaissé leurs prétentions salariales pour rester crédibles auprès de la masse des salarié.es.

Malgré tout, la direction a rejoué sa stratégie habituelle, à savoir négocier séparément avec certains pour semer la division. Hélas pour elle, pour l’instant, ça ne marche pas. D’une part, les syndicats de pilotes sont restés fidèles à l’intersyndicale ; d’autre part, l’intersyndicale a rejeté unanimement la tentative de la direction de négocier un accord avec les seuls syndicats représentatifs… ce qui aurait inclus la CFDT et la CGT, mais exclu SUD-Aérien et Alter.

Et enfin, il y a eu cette tentative de référendum auprès des salarié.es pour tenter de faire approuver la position de la direction. Violent désaveu : 80% de participation, 55% en faveur du "non", le président d’Air France qui démissionne [2].

La plupart des syndicalistes de lutte se félicitent donc de la mobilisation actuelle, même s’ils et elles s’inquiètent de la difficulté, dans les métiers spécifiques, à se dégager des revendications catégorielles – pas par égoïsme, plutôt par désespoir d’imposer une augmentation générale des salaires.

L’enjeu est déterminant pour l’avenir. L’intersyndicale tiendra-t-elle dans la durée ? La tentation catégorielle sera-t-elle écartée ? Pour l’instant, chaque secteur mobilisé est plus ou moins autonome dans ses modes d’actions. Si la grève gagne sur la revendication salariale unique pour toutes les catégories – même revue à la baisse –, ce sera une première depuis de longues années et ça redonnera confiance à beaucoup de salarié.es qui n’y croyaient plus !

P. Semeniouta (AL Banlieue sud-est)


[1] Affilié à Solidaires, Alter pousse à davantage de solidarité avec les autres catégories de personnel.

[2] Les conséquences du référendum seront analysées dans un prochain article.


https://www.alternativelibertaire.org/? ... -plus-haut
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité