Luttes dans la grande distribution

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 18 Fév 2017, 19:38

Grève chez Primark

La CGT appelle les salariés du magasin Primark de Créteil Soleil à cesser le travail ce samedi.

En cause, les augmentations de salaires consenties par la direction du groupe, très nettement insuffisantes aux yeux du syndicat et la pénibilité du travail. « En dépit d’un chiffre d’affaires de 306 044 400 € en 2015 et l’ouverture prochaine de nouveaux magasins, Primark continue de pratiquer des salaires plus bas que la concurrence, assure la CGT dans un communiqué.

... http://m.leparisien.fr/creteil-94000/cr ... 1481423553
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 22 Fév 2017, 09:05

Lutte à l’heure anglaise pour Marks & Spencer

Commerce. Des salariés français de Marks & Spencer, sous le coup d’un plan social, ont manifesté mercredi, devant le siège du groupe à Londres, à l’appel de la CGT.

Londres (Royaume-Uni), envoyée spéciale. « Integrity » (1). Le mot est écrit en grandes lettres à l’entrée du building en verre de Marks and Spencer (M&S), à Londres. Un slogan marketing pour la poignée de salariés français fraîchement débarqués de la région parisienne pour manifester ce mercredi à l’appel de la CGT. Nul ne croit plus aux prétentions éthiques du géant de l’habillement et de l’alimentation. Le 8 novembre dernier, sept fermetures de magasins ont été annoncées. 516 emplois disparaîtront dans l’Hexagone. Quinze ans après son premier départ de France avec pertes et fracas, la marque, incarnation du style british, jette à nouveau ses employés d’outre-Manche comme de vieilles chaussettes. Ni une ni deux, après une nuit mouvementée dans le bus, tous s’attellent au petit matin à la confection de pancartes. Installés au bord de la Tamise, l’inspiration fuse dans la langue de Shakespeare.

... http://www.humanite.fr/lutte-lheure-ang ... cer-632289
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 23 Fév 2017, 09:22

Amiens. Grève surprise à Simply Market contre les bas salaires et le management de la terreur !

A Simply Market, les négociations annuelles obligatoires sur les salaires (NAO) sont comme ailleurs une véritable mascarade qui ressemble à s’y méprendre à une véritable humiliation pour les travailleurs, sous couvert de « dialogue social ». Alors que les salaires sont au plus bas dans cette enseigne du groupe Auchan où les travailleurs ne parviennent pas à boucler leurs fins de mois, la direction vient de proposer une augmentation de 0,6%, soit environ 6,60€ par mois. Du « foutage de gueule » pour Claude Leclercq, délégué syndical CGT d’un entrepôt de la zone industrielle d’Amiens où 80% des effectifs en CDI de l’équipe du matin a décidé de se mettre en grève ce mercredi. Un mouvement très réussi pour ce site qui compte 350 salariés, et qui a fortement bousculé la livraison des 78 magasins de la région. Les travailleurs espèrent ainsi faire entendre leurs revendications à une direction qui fait la sourde oreille : augmentation de 150€ net par mois, embauche des intérimaires et fin du « management de la terreur ». Entretien avec Claude Leclercq.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Amie ... la-terreur
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 03 Mar 2017, 19:14

Salaires de février partiellement versés. Débrayage à Intermarché Caen

Vingt-cinq salariés ont débrayé ce vendredi matin, au supermarché de la rue Guynemer à Caen. La direction évoque des soucis informatiques mais s’engage à verser la totalité des salaires dès le 10 mars.

« On a eu un salaire approximatif en janvier. Pour février, c’est entre 60 et 70 %. Mais nous avons travaillé 100 %. » Une partie des 85 salariés du supermarché Intermarché rue Guynemer, à Caen, ont débrayé une heure ce vendredi matin.

... http://www.ouest-france.fr/normandie/ca ... en-4832959
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 22:14

New Look
Licenciement refusé de Moussa, vendeur à St Antoine

Formidable !

Bilan de la semaine d’action New Look

Nous avons appris avec satisfaction le 3 février que l’inspection du travail refusait, de manière particulièrement motivée, la demande de licenciement de Moussa, vendeur à St Antoine et l’un de nos délégués.

Nous avons cependant décidé de maintenir les actions prévues dans le cadre de la semaine internationale contre l’enseigne et sa politique « sociale », là aussi avec un grand succès : du 8 au 14 février, notre organisation est allée à votre rencontre et à celle de la clientèle pas moins que sur les magasins de Calais, des Halles, de Lyon, de Dijon, de Marseille, de Rouen et de Villetaneuse. Une délégation s’est y compris rendue, le 10 février dernier, au siège londonien de New Look et des miltant-es polonais aux magasins de Varsovie et de Poznan.

En effet, nous sommes bien déterminés à maintenir la pression tant que nous n’aurons pas l’assurance que la direction met fin à la répression envers nos représentant-es. Quant au magasin de Créteil où toute cette affaire a démarré, la balle est dans le camp de la DRH alors que les prud’hommes jugeront, le 24 mars prochain, du bien-fondé de l’éviction de deux employé-es, la responsabilité de certains managers étant mis en exergue par l’inspection.

Moussa a depuis repris son poste de travail ; la CFDT, dont les élu-es ont voté son licenciement, est interpellée sur l’attitude de ces derniers.

Continuez à le soutenir en signant la pétition en ligne : https://www.mesopinions.com/petition/so ... ussa/27145


https://www.solidaires.org/Formidable
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede Pïérô » 24 Mar 2017, 00:17

Puy-de-Dôme
Le directeur du Leclerc de Thiers condamné pour harcèlement moral

Le directeur général du Leclerc de Thiers a été condamné à un an de prison avec sursis, 5.000 euros d’amende et à payer un total de 8.500 euros au titre du préjudice moral à quatre parties civiles.

A la colère et la souffrance des uns (presque tous anciens) employés répond la froideur et la rigidité de l’autre. Devant le tribunal correctionnel de Clermont-Ferrand, le 25 janvier, le directeur général du Leclerc de Thiers devait faire face à neuf de ses salariés, qui se plaignent d’avoir été victimes de harcèlement moral.

... http://www.lamontagne.fr/clermont-ferra ... 27558.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 15 Avr 2017, 21:08

Nouradine, licencié de l'absurde

Employé d’un Leader Price à Saint-Jean de Védas, Nouradine Brikil avait jusqu’en mars 2016 « une vie normale ». Avant d’être licencié pour « faute grave » par le Leader Price de La Paillade à Montpellier, avec lequel il n’avait pas de contrat de travail...

Cheveux courts, yeux bruns, Nouradine Brikil, 43 ans, a le physique d’un solide gaillard. Plutôt baraqué. Posé, il parle un français parfait. Il reste digne. Mais l’homme est blessé. Profondément. La veille, son avocate Me Traguet, évoquant son affaire qui sera jugée au Conseil des prud’hommes de Montpellier le 17 mai prochain*, a eu ces mots : « Pour beaucoup moins que ça, des salariés se sont jetés par la fenêtre... ». L’histoire, bien réelle, paraît inconcevable. Et pourtant. Me Traguet retrace, avec une précision clinique, les faits. « Le 1er janvier 2010, Nouradine Brikil est engagé par la SARL Distrileader à Saint-Jean de Védas. Il a un contrat de travail. Les responsables sont contents de lui. En août 2015, on lui demande d’aller travailler dans le Leader Price de La Paillade. Ce renfort, qui devait durer 15 jours, perdure jusqu’en décembre. En janvier 2016, Nouradine reprend son poste à Saint-Jean de Védas. Il pose des congés du 7 au 20 mars. A son retour, le 21 mars, le cauchemar démarre.» C’est alors comme si la réalité basculait dans une oeuvre de Kafka. Dans l’absurde. Ce jour-là, son patron l’interroge : « Qu’est-ce que tu fais là? Tu n’es pas censé travailler ici, mais au magasin de La Paillade...» . A La Paillade, l’adjointe du directeur est formelle : « Tu as un contrat à Saint-Jean de Védas, ta place est là-bas et pas ici. » Il est comme un ballot de marchandises qu’on se renvoie de magasin en magasin. Du 21 mars à fin avril, il va se présenter, chaque jour avec témoin, à son poste védasien. Le 9 septembre 2016, il reçoit une lettre de licenciement pour abandon de poste à La Paillade...

... http://www.lamarseillaise.fr/herault/so ... -l-absurde
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 29 Avr 2017, 20:16

Calais
Mim a fermé ses portes
Le tribunal de commerce de Bobigny a ordonné mercredi la liquidation judiciaire de l’enseigne de mode à petits prix Mim et la fermeture immédiate de 162 boutiques. Cela devrait entraîner la suppression de 791 emplois en CDI,
... http://www.nordlittoral.fr/28096/articl ... ses-portes


Fonds vautours
Près de 800 employés licenciés chez Mim, le vendeur de vêtements
Pendant qu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen tentaient de racheter l’électorat populaire en visitant l’usine d’Amiens de Whirlpool, un autre licenciement massif avait lieu : chez Mim, le vendeur de vêtement mis en liquidation, ce sont 792 employés qui sont sur le carreau.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Pres ... -vetements
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 30 Avr 2017, 21:07

Fontenay. Une quinzaine de grévistes à la plateforme de Système U

En l’espace d’une semaine, deux préavis de grève ont été déposés à la direction de XPO Logistics, le prestataire de la plateforme de distribution de l’enseigne coopérative. Elle existe à Fontenay-le-Comte depuis quatre ans.

... http://www.ouest-france.fr/pays-de-la-l ... -u-4953559
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 07 Mai 2017, 20:42

Grève chez Bricorama, ça continue après le magasin Italie 2, Châtillon, c’est au tour d’Orgeval de se mobiliser

Ce 9 mai, après le succès des grèves du magasin d’Italie 2 et de Châtillon qui se sont déroulées les samedis 25 avril et 2 mai dernier, un autre rassemblement est prévu au magasin d’Orgeval.

Cette mobilisation sera suivie par d’autres appels pour d’autres magasins dans les jours à venir.

... https://www.force-ouvriere.fr/greve-che ... n-italie-2
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 12 Mai 2017, 16:30

Vénissieux : des employés de Casino en grève ce mercredi matin

Une dizaine d’employés du supermarché Casino du centre-ville ont débrayé pendant une heure, ce mercredi matin.

Ils ont voulu dénoncer leurs conditions de travail, pointant notamment un sous-effectif, un manque de communication de la direction et des problèmes de sécurité.

... http://www.leprogres.fr/rhone/2017/05/1 ... redi-matin
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 26 Juil 2017, 08:40

Groupe Auchan : 800 licenciements confirmés par affichage sauvage en plein été

Le plan de licenciements à l’étude depuis des mois dans le groupe Auchan vient d’être validé par la DIRECCTE de Lille, suite au vote de la CFTC et de la CGC, organisations syndicales majoritaires. Le bien mal nommé « PSE » (Plan de Sauvegarde de l’Emploi) implique la suppression de 824 emplois sur l’ensemble du groupe comprenant les magasins Auchan, ATAC et Simply Market. Les salariés des entrepôts Simply Market à Amiens l’ont appris le jour même par voie d’affichage sur leur lieu de travail, à la veille des départs en vacances. Une annonce vécue comme une provocation par la CGT, qui n’entend pas en rester là et dont nous reproduisons ci-dessous le communiqué.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Grou ... -plein-ete
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 27 Juil 2017, 18:40

La direction d’atac Amiens joue une fois de plus la provocation et affiche le procès-verbal de la direccte des hauts de France sur la validation du PSE comme un véritable trophée.
C’est à notre grande surprise que ce vendredi nous découvrons à l’entrée de l’entrepôt du site de la route de Poulainville sur la zone industrielle d’Amiens, un affichage pour le moins « sauvage » sur un panneau réservé aux accidents du travail même pas à l’intérieur mais scotché sur la vitre ,la direction affiche fièrement la validation du PSE en cours, une provocation pure et simple pour mettre la pression sur les salariés.
Ce courrier daté du 21 juillet de la direccte de Lille est affiché le jour même, un courrier attendu avec plus qu’impatience par la direction qui se réjouit de cette validation qui pense-t-elle , à tort, scelle le sort des salariés, un coup de pression sur les salariés, une énième provocation, un tel affichage à l’entrée et sortie du secteur où les gens sont concernés par le PSE travaillent, juste avant un week-end de grands départs en vacances, ce n’est que de la provocation.

La direction, qui brandit fièrement ce trophée car après des mois sans communication par mail le transmet ce samedi matin à tous les élus, avec un petit « bien cordialement » formule de politesse tu parles foutage de gueule oui, croit vraiment que tout s’arrête ici et que nous étions pas préparés à cela, elle se trompe clairement on le savait que la Cftc et la CGC syndicat toujours bien compatissant se coucheraient devant ce PSE au détriment des salariés, la vraie question était quand allaient-ils le faire, nous savions aussi que la puissance de Mulliez ferait signer la direccte de Lille, et que celle-ci se baserait sur un accord majoritaire signé par toujours les mêmes signataires, voilà tout le monde dégagé de toutes responsabilités enfin presque car maintenant tous vont devoir affronter la colère des salariés qui va s’exprimer de plus en plus.

Nous syndicat Cgt annonçons clairement à la direction que rien n’est joué et que maintenant nous entrons à partir de maintenant plus en discussion mais en résistance, cela était prévu mais devient officiel, ça tombe bien notre premier rendez-vous de la semaine prochaine, la direccte de Lille mardi, le hasard fait parfois bien les choses.

https://www.facebook.com/CgtSimplyRacke ... f5Df5-1Cro
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 18 Aoû 2017, 15:55

Auchan City Tourcoing

Une journée et demi de lutte et les 28 salariés obtiennent le maintien de leur prime de congés payés et l’abandon des mesures de chômage partiel.

Lisez aussi l'article de presse en cliquant sur le lien :
http://www.lavoixdunord.fr/51768/articl ... ge-du-nord

Dès 6 heures, les automobilistes qui empruntent la rue de Paris à Tourcoing ont pu apercevoir une petite trentaine de salariés dresser un piquet de grève sur la rue devant l’enseigne Idea Emballage, qui fait de l’emballage maritime. À leurs côtés, le délégué du personnel Philippe Hallaert syndiqué à la CGT et une équipe de l’union locale CGT représentée par Hamdoud Habib.

Leurs revendications : le rétablissement de la prime de congés payés qui n’a pas été payée en totalité en juin – et qui serait supprimée à l’avenir – et l’annulation de la procédure de mise en chômage partiel que les salariés ont appris en lisant une note d’info transmise par la direction au délégué syndical le 21 septembre. Pour ces deux faits, « pas de concertation », expliquent-ils. Et des incohérences : « Comment peut-on expliquer la mise au chômage partiel de salariés et la possibilité – pour d’autres – de pouvoir faire des heures supplémentaires sur des chantiers ? » La direction leur demanderait de chômer trois à quatre jours par semaine. « Comment on fait pour régler les factures à la fin du mois ? », demandent-ils encore.

On nous a alors certifiés qu’il n’y aurait aucun changement par rapport à notre ancien employeur.
Ils rappellent que la Société d’emballage industriel du Nord (SEIN) a été rachetée en janvier 2013 par le groupe Idea Emballage (au niveau national, plus de 700 salariés répartis à Idéa Emballage, Idea logistique, Idea Transports). « On nous a alors certifiés qu’il n’y aurait aucun changement par rapport à notre ancien employeur, se souvient Philippe Hallaert. Et depuis, il faut continuellement se battre pour avoir notre dû. » Les salariés estiment être « des salariés low-cost , payés 10 €/h alors que dans les autres sites du groupe ils touchent 16 €/h » et connaître des conditions de travail dégradées.

À 16 heures, les salariés ont décidé de poursuivre la grève ce vendredi. Et d’aller au tribunal d’instance demander la constitution d’une unité économique et sociale : « Nous appartenons à un grand groupe. On doit bénéficier des mêmes droits et avantages. »

Bruno Fruchard, directeur du site, n’a pas souhaité s’exprimer. Ce vendredi matin, un directeur du groupe – dont le siège social est à Nantes – et une personne de la Direction des ressources humaines se présenteront aux salariés.


https://www.facebook.com/Auchan-City-se ... c4&fref=nf
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 03 Sep 2017, 15:08

Castelnaudary

Grève à Géant Casino : 80% des salariés mobilisés

Ce samedi matin, les salariés de la grande surface de Castelnaudary, sous l'impulsion de leur syndicat majoritaire Force Ouvrière, ont manifesté leur mécontentement. Des revendications signalées à plusieurs reprises lors des instances du personnel.

Cette grève suivie par 80% des salariés avait pour but d'informer la clientèle sur les conditions de travail du personnel. Le non-remplacement des départs en congés entraîne une surcharge de travail, des rayons vides alors que la marchandise est en réserve. Une autre revendication porte sur le travail dominical. «Les salariés et le Comité d'Entreprise ont donné un avis négatif sur ce point, et ce même si pour le moment ils ne sont pas obligés de venir travailler. Nous sommes opposés à cette ouverture car nous sommes ouverts du lundi au samedi de 8h30 à 20h30 et le drive vient renforcer tout achat des clients», précise Olivier Juve. Le délégué syndical revendique également la fermeture hivernale à 20 heures, comme le principal concurrent, Intermarché.

... https://www.ladepeche.fr/article/2017/0 ... lises.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité