Verreries en luttes

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Verreries en luttes

Messagede Pïérô » 20 Jan 2015, 19:03

Arc International
Manifestation samedi 24 janvier à Arques

Arc International : non aux suppressions d’emplois !

Suite à l’arrivée de Peaked Hill Partners, nouvel actionnaire majoritaire au sein du groupe industriel français Arc International (dont le siège social et l’un des sites de production sont situés à Arques dans le Pas-de-Calais)*, 556 emplois sont menacés de suppression et un « plan de sauvegarde de l’emploi » (PSE) – appellation utilisée officiellement pour désigner les plans de licenciements économiques – devrait être bouclé d’ici la fin du mois de janvier 2015.

Une manifestation « pour la sauvegarde des emplois, zéro licenciement et le maintien du plan amiante » aura lieu samedi 24 janvier à Arques à l’initiative de SUD. Afin de soutenir les salarié-e-s de l’entreprise, les habitant-e-s de la région de Saint-Omer sont appelé-e-s à y participer. Rendez-vous à 10h30, place de la mairie. La CNT tient à affirmer sa solidarité envers les travailleuses et travailleurs menacé-e-s de licenciement. Les patrons licencient, licencions les patrons !

* Arc International est une société française créée en 1825, œuvrant dans les arts de la table et de la verrerie, et commercialisant en France et à l’international les marques déposées Luminarc, Cristal d’Arques, Arcoroc et Chef & Sommelier. Son siège social est situé à Arques (Pas-de-Calais). Sites de production : Arques (Pas-de-Calais), Millville (USA), Nankin (Chine), Gus-Khrustalny (Russie) et Ras el Khaïmah (Émirats arabes unis).

http://www.cnt-f.org/59-62/2015/01/arc- ... -demplois/

Communiqué Solidaires 59/62 : http://www.solidaires.org/IMG/pdf/20_01 ... presse.pdf

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Arc International : non aux suppressions d’emplois !

Messagede Pïérô » 25 Jan 2015, 03:11

Mobilisation réussie avec les Verriers de la cristallerie d'ARQUES (62) à l'appel de la toute nouvelle section SUD cristallerie d'Arques soutenue par SUD chimie et SOLIDAIRES 59/62.

Bien qu'ils ne soient pas encore représentatifs dans l'entreprise les Camarades de SUD chimie en lien avec SOLIDAIRES avaient appelé à manifester ce samedi 24 janvier à 10 h 30 à Arques.
La semaine dernière CFTC, UNSA, et une partie de l'UL CGT ont fait savoir qu'ils rejoignaient cet appel.. Grands absents La CGT et FO de l'entreprise..
La Verrerie d'Arques a compté dans le passé jusqu'à 12 000 salariés et était le 3ème site industriel de France pour 5700 salariés aujourd'hui.
le patron la famille Durand qui était à la tête d'ARC international a cédé la majorité des parts au fond de pension américain Peaked Hill Partners LLC (PHP) qui prévoit 500 licenciements et pose comme clause résolutoire le refus d'assumer le dossier Amiante.
l'issue de la manifestation s'est tenue un meeting unitaire, ou ont pris la parole successivement : Union syndicale SOLIDAIRES 59/62, UNSA, CFTC, CGC.
L'union syndicale solidaires à pris l'initiative de l'annonce de la création d'un comité régional de défense de l'emploi et de soutien à la lutte dont l'appel sera lancé prochainement.

Ce 24 janvier 2015, ce sont 1500 manifestants qui ont défilé dans cette ville de moins de 10 000 habitants contre les menaces de licenciement et pour la reconnaissance de l'entreprise dans le plan amiante.

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22293
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 25 Aoû 2015, 01:01

Les Verreries de Masnières réclament de l’argent aux salariés qu’elles ont licenciés cet été

Ils sont 27 à avoir reçu l’assignation en justice, ce jeudi matin. Les Verreries de Masnières leur demandent de régler 1 000 € par personne et par jour de conflit et de verser solidairement 7 000 €. Ils sont là depuis mardi pour réclamer qu’on leur paie enfin leurs salaires et qu’on leur délivre leurs feuilles de paie et leur attestation de fin de contrat. Le tribunal de grande instance de Cambrai tranchera demain, vendredi, à 14 h 30.

Ils ont dû régler 100,34 euros à l’huissier qui est venu leur apporter l’assignation en justice, eux qui campent à tour de rôle devant les Verreries, depuis mardi, pour obtenir qu’enfin leur soient payés leurs salaires du mois de juin, voire du mois de juillet pour ceux concernés, et que leurs attestations de fin de contrat soient enfin délivrées.

... http://www.lavoixdunord.fr/region/les-v ... 29n2999328



VERRIERS DE MASNIERES : LES SALARIES OBTIENNENT GAIN DE CAUSE

Pour rappel, nos Camarades de la Verrerie de Masnières occupaient le site appartenant au groupe autrichien Stoelzle depuis le 18 août et réclamaient le versement de leurs salaires et attestations de fin de contrat.

La direction de l’usine avait alors engagé une action en référé le 21 août pour le blocage du site !

Suite à la mobilisation, la direction et les AGS s’engagent à verser le solde de tout compte des salariés licenciés au plus tard le 31 août 2015. Au niveau du référé, les camarades ont obtenu par écrit l’annulation au TGI de la part de la direction.

Dimitri DHERBECOURT Délégué CGT remercie toutes celles et ceux qui ont apporté leur soutien.

https://communismeouvrier.wordpress.com ... de-la-cgt/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 23 Sep 2015, 01:11

Bernouville [Social] Altuglas : Une poignée de salariés saccage les bureaux de la direction

Bureaux saccagés et documents dispersés dans la cour de l'usine... Plusieurs salariés du site d'Altuglas s'en sont pris aux locaux de la direction, sur fond de fermeture du site.

Une poignée de salariés en colère a vandalisé les locaux administratifs de l’usine Altuglas, à Bernouville, ce vendredi 18 septembre.

Aux alentours de 14h40, plusieurs portes de bureaux ont été fracturées, les armoires fouillées et renversées… Principales cibles : les bureaux de cadres ainsi que celui du directeur, Marc Onolfo, absent du site depuis plusieurs semaines.

Les ouvriers vont jusqu’à briser l’une des vitres des locaux, jetant de nombreux documents dans la cour de l’usine.

D’après nos informations, ces actes de vandalisme auraient été perpétrés en réaction à la divulgation par les représentants du personnel de la dernière mouture du plan de sauvegarde de l’emploi, négocié avec la direction depuis plusieurs semaines.

La CGT, principal syndicat de l’usine a indiqué “ne pas revendiquer cette action”, qui a donc tout l’air d’une initiative spontanée de salariés en colère

... http://www.limpartial-andelys.fr/2015/0 ... direction/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 16 Avr 2016, 14:05

Grève illimitée à Arc International

Le syndicat SUD Chimie d’Arc International (ex- Verrerie Cristallerie d’Arques) a lancé une grève illimitée à compter de ce mardi 12 avril.

voici leurs revendications :
• Contre les modifications des horaires de travail.
• Conditions de travail
• Respect de la vie privée et familiale des salarié(e)s.
• Embauches notamment grâce à l’utilisation du CICE.
• Salaires
• Droit syndical
• Paiement des jours de grèves
• Postes et heures supplémentaires uniquement sur volontariat

http://solidaires.org/Greve-illimitee-a ... ernational

Tract PDF : http://solidaires.org/IMG/pdf/tract_sud ... 31bb4a67fa
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 12 Mai 2016, 08:38

Châteaubernard: Verallia en grève deux heures par jour

Le site Verallia de Châteaubernard subit une grève reconductible de deux heures par jour depuis le 13 avril dernier. Selon Dominique Spinali, délégué CGT, «une grande majorité» des 340 salariés charentais du fabriquant de bouteilles suit le mouvement.

... http://www.charentelibre.fr/2016/05/11/ ... 033355.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 15 Juil 2018, 23:18

Arques - Grève de deux heures chez Arc qui sonne comme «une première sommation»

Une trentaine d’ouvriers de la cristallerie se sont mis en grève à 21 heures, pendant deux heures à l'appel du syndicat SUD. Ils dénoncent des cadences infernales et la hausse des profits aux dépens des ouvriers.

... http://www.lavoixdunord.fr/416976/artic ... -sommation
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 21 Oct 2018, 19:05

Usine d’Arc : trois débrayages

Jeudi 4, lundi 8 et jeudi 11 octobre, à chaque date, entre 70 et 100 salariés de l’usine d’Arc, à Arques dans le Pas-de-Calais, ont débrayé à l’appel des syndicats SUD et FO, et se sont rassemblés à l’entrée de l’usine. Depuis des années, les conditions de travail se dégradent : accélération des cadences, postes supplémentaires imposés, bruit, vapeurs de toutes sortes, poussière, pressions de l’encadrement. Ces derniers mois, après avoir été exploités pendant des années, plusieurs dizaines de salariés en invalidité ont été licenciés. La précarité est la règle dans cette entreprise où 1 000 salariés sur 5 500 sont intérimaires ou en contrat.

À cela s’ajoute que les actionnaires, les anciens comme les nouveaux, font planer le doute sur la viabilité de l’usine.

Alors les salariés qui ont tenu à dire qu’ils en ont assez ont eu raison. Ils ont peut-être été minoritaires mais ils montrent le chemin à suivre. Ce n’est qu’un début, le combat continue…


https://journal.lutte-ouvriere.org/2018 ... 14274.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 01 Nov 2018, 17:17

CHALON-SUR-SAÔNE
Les salariés de Verallia en grève

Ayant repris le travail mardi après-midi, les salariés de Verallia ont décidé de se mettre en grève aujourd'hui, mercredi, à partir de midi.

Suite au suicide de l'un de leurs collègues, les salariés de Verallia avaient décidé d'user de leur droit de retrait le 23 octobre, pour "un danger grave et imminent pour la vie et la santé des salariés". Le droit de retrait a stoppé l'outil de production jusqu'à mardi après-midi, les salariés se prononçant majoritairement pour la reprise du travail en assemblée générale, ce mardi 30 octobre. Ce mercredi, le secrétaire général CGT de Verallia, Philippe Girardot a contacté par téléphone Le JSL afin d'informer que les salariés ont décidé de se mettre en grève : "les chefs de service ont reçu ce jour un document de la direction leur demandant de faire le décompte des heures de grève. C'est pour nous une nouvelle provocation dans un climat social déjà extrêmement tendu. L'équipe d'après-midi, soit une trentaine de salariés, s'est mis en grève à 100 % de l'effectif, car seule une décision de justice peut remettre en question le droit de retrait. Les agissements de la direction ont déjà mis l'outil de travail en péril, et cela se poursuit."

... https://www.lejsl.com/edition-de-chalon ... u-en-greve
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 27 Déc 2018, 17:27

Arques - Pas-de-Calais
24 décembre : une manifestation réussie devant la cristallerie

A l’appel de deux syndicats, SUD et FO, près de 200 travailleurs de la cristallerie Arc ont manifesté pour réclamer le paiement d’une prime de fin d’année, le paiement double des jours de noël et du nouvel an.

Lundi 24 décembre, certains de ceux qui travaillaient ont débrayé deux heures et sont sortis rejoindre leurs camarades rassemblés devant l’entrée de l’usine. Les ouvriers voulaient exprimer leur ras-le-bol devant les conditions de travail qui se dégradent et les salaires qui sont très bas. Certains ouvriers, avec 30 ans d’ancienneté, touchent moins de 1 200 euros par mois ! Les travailleurs voulaient aussi donner un avertissement aux patrons qui disent vouloir s’en prendre au temps de travail.

Des gilets jaunes, dont quelques uns avaient travaillé dans cette usine, sont venus apporter leur soutien et ils ont été applaudis.

Un autre appel à débrayer et à manifester est prévu pour le 31 décembre. Une bonne façon de terminer l’année. Les vœux pour 2019 : que les travailleurs réussissent leurs luttes contre le patronat !


https://www.lutte-ouvriere.org/en-regio ... 15941.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 03 Jan 2019, 01:24

Cristallerie Arc : ouvriers et gilets jaunes ensemble

Le 24 décembre, à l’appel des syndicats SUD et FO, près de 200 travailleurs de la cristallerie Arc avaient déjà manifesté leur colère contre les conditions de travail qui se dégradent, les salaires très bas, pour le paiement d’une prime de fin d’année et pour que les 25 décembre et 1er janvier travaillés soient payés double. Ce jour-là, ils avaient été rejoints par quelques gilets jaunes.

Le 31 décembre, c’est à une cinquantaine que les gilets jaunes ont retrouvé une centaine de travailleurs de l’usine Arc, dans le Pas-de-Calais, à nouveau rassemblés pour faire savoir aux patrons qu’ils réclamaient leur dû et qu’ils n’étaient pas prêts à accepter de nouveaux sacrifices.

Le 10 janvier, un comité d’entreprise extraordinaire est en effet prévu et la direction a laissé volontairement filtrer des informations sur de nouvelles attaques : perte de jours de RTT, modification des horaires des ouvriers postés avec une éventuelle suppression de la 5e équipe. Or, il y a quelques années, des travailleurs avaient fait grève pour la création de cette 5e équipe.

Les deux syndicats ont donné rendez-vous aux ouvriers pour une assemblée générale devant l’usine, à l’issue de ce CE extraordinaire, pour informer et décider.


https://journal.lutte-ouvriere.org/2019 ... 16077.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Verreries en luttes

Messagede bipbip » 22 Jan 2019, 23:26

Arc International : la direction veut économiser 9 million sur le dos des ouvrier·e·s

Il y avait vendredi dernier un débrayage à l'usine Arc International (5500 travailleurs dont 900 cadres, fabrication de verre) suite aux annonces de la direction il y a quelques semaines. La boîte veut économiser 9 millions d'euros sur la masse salariale pour des « problèmes de trésorerie ». Elle explique (y compris par tract sur les chaînes) que si ces économies ne sont pas faites rapidement, elle ne peut plus payer les salaires à partir du 10 mars prochain. Son projet initial est de faire passer le régime de travail du 5x8 à une sorte de 4x8 sur certaines périodes de l'année. Cela revient à faire bosser les ouvriers des équipes postées 20 jours en plus par an (à raison de deux jours par mois entre mai et septembre). Et le projet prévoit que ces 20 jours ne soient pas payés ! Pour les ouvriers en horaires de journée, il s'agirait de la suppression de 11 jours de RTT. Bref, une attaque très importante. Mais qui a suscité une mobilisation significative en retour.

Depuis deux semaines environ, les premiers débrayages ont commencé, emmenés par Sud et FO, à une cinquantaine, couplés avec des ouvriers qui allaient au boulot en mettant le gilet jaune. Et en début de semaine, les débrayages ont grossi, montant jusqu'à 200/300 mercredi soir.

Venredi, ce sont plus de 600 ouvriers qui ont débrayé. C'est ce qu'on a compté au rassemblement qui a eu lieu à 9h devant les bureaux de la direction (pendant une séance de négociation avec les syndicats), sachant qu'une partie des ouvriers de l'équipe de nuit qui débrayait à partir de 3h ne sont sans doute pas revenu pour 9h (une journaliste de la Voix du Nord donne le chiffre de 1000). La composition du rassemblement était très largement les ouvriers du rang, dont plusieurs dizaines dans le lot qui étaient en gilet jaune. Tous les présents indiquaient qu'ils n'avaient pas vu ça depuis très longtemps, les derniers débrayages remontant à 2015 selon certains, d'autres étant là pour la première fois, etc.

La bonne nouvelle, c'est que la direction a immédiatement remballé son plan initial devant l'ampleur pas du tout anodine du rassemblement et du débrayage (la production étant par ailleurs largement à l'arrêt d'après ce qu'on a compris). Mais la réunion de négociation avec les syndicats a permis à tous ce beau monde de se mettre d'accord sur un communiqué commun. Celui-ci explique que les 9 millions d'euros d'économie ne se feront donc pas en touchant au temps de travail (un recul à mettre au compte de la mobilisation) mais que l'argent sera pris sur la masse salariale autrement et qu'un cycle de négociation est ouvert dès lundi prochain pour trouver des solutions communes. Les syndicats ont pris la parole dans la foulée, appelant donc explicitement à reprendre le travail le jour même en annulant la manifestation prévue demain pour « laisser une chance aux négociations »…

Difficile de dire si la réussite du débrayage et l'ambiance « gilet jaune » donnera envie aux ouvriers de faire sauter le couvercle. Dans les réactions qu'on a capté autour de nous la satisfaction d'avoir fait reculer le patron se mélangeait au mécontentement face aux discours syndicaux et à la perception que ce n'est que la première manche.


https://npa2009.org/actualite/entrepris ... le-dos-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité