Les travailleurs de Ford en lutte !

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 08 Mar 2017, 09:58

Ford Blanquefort. La lutte continue

Rassemblement jeudi 9 mars à 11h devant la préfecture à Bordeaux pour sauver les emplois chez Ford !

Suite à la montée à Bercy le 22 février dernier pour être présent à la réunion entre le gouvernement et la direction Ford Europe, les salaries de Ford se mobilisent dans une nouvelle journée de débrayage et mobilisation devant la préfecture de la Gironde, pour réclamer une fois de plus la pérennité de l’usine et les investissements qui sont nécessaires au maintient de la production dans le site de Blanquefort. Malgré les menaces et les avertissements de la part de la direction les employés ne se laissent pas duper par le discours d’appel au calme et à l’ordre. La mémoire des Fords n’est pas courte et ils sont toujours le souvenir des mêmes menaces et pressions suivies pendant les années 2008-2011 lors du premier combat victorieux à l’encontre de la fermeture. Les souvenirs sont toujours d’actualité, seule la lutte et la mobilisation pourront empêcher la direction de Ford Europe de fermer le site de Blanquefort, les prochaines échéances de ce nouveau combat sont à venir. Le 9 mars toutes et tous devant la préfecture pour soutenir la lutte des Fords !!!

http://www.revolutionpermanente.fr/Rass ... plois-chez
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 11 Mar 2017, 20:01

Blanquefort (33) : nouveaux débrayages ce jeudi chez Ford

e nouveaux débrayages ont eu lieu ce jeudi, entre 13 heures et 15 heures, au sein de l’usine Ford Aquitaine Industrie (FAI) de Blanquefort.

Une cinquantaine de personnes ont participé à ce mouvement selon Gilles Lambersend, secrétaire CGT du comité d’entreprise. Il s’agissait, une nouvelle fois, de demander à la direction de Ford davantage d’informations sur les perspectives d’avenir de l’usine girondine.

... http://www.sudouest.fr/2017/03/09/blanq ... p=1&xtcr=6
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 04 Nov 2017, 19:47

Bordeaux: Ford condamné pour ne pas avoir tenu son engagement de maintenir 1.000 emplois à Blanquefort

JUSTICE Le tribunal de Bordeaux a donné raison à la CGT, en estimant que Ford Aquitaine Industries (FAI) avait bien pris l'engagment de maintenir 1.000 emplois sur son site de Blanquefort en Gironde...

La justice a donné raison jeudi à la CGT, en condamnant Ford à verser des dommages et intérêts pour n’avoir pas respecté son engagement de maintenir 1.000 emplois à Blanquefort (Gironde), où les syndicats craignent pour la pérennité du site de production de boîte de vitesses.

Dans un jugement en délibéré après une audience le 7 septembre, la chambre civile du Tribunal de grande instance de Bordeaux a estimé que Ford Aquitaine Industries (FAI) avait bel et bien « pris l’engagement unilatéral d’un maintien de 1.000 emplois sur le site de Blanquefort de cinq années à compter du 24 mai 2013 », date d’un accord-cadre entre Etat, collectivités territoriales et Ford, moyennant versement d’aides publiques au constructeur.

L’engagement de maintenir 1.000 emplois n’était plus respecté en 2016

Le tribunal constate que si l’engagement était respecté en 2014 et 2015 avec le seuil de 1.000 emplois atteint en incluant les salariés en longue maladie, il n’était plus respecté au 31 décembre 2016 », avec 920 emplois en effectif actif et 58 longues maladies, soit un manque de 22 emplois en CDI et équivalents temps plein. Le tribunal dit avoir manqué d’éléments pour 2017.

Le tribunal condamne FAI à respecter son engagement, en maintenant l’effectif à 1.000 emplois à compter du 1er janvier 2018, jusqu’au 24 mai, terme de l’accord-cadre de 2013, sous peine d’une astreinte de 500 euros par jour de retard.

Le TGI condamne également Ford Aquitaine Industries à payer à la CGT 3.000 euros à titre de dommages et intérêts. Celle-ci avait réclamé 8.000 euros, de même que le comité d’entreprise de FAI, auquel le tribunal n’a par contre pas reconnu capacité à agir.


... http://www.20minutes.fr/economie/216249 ... lanquefort
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede Pïérô » 09 Nov 2017, 21:53

MOBILISATION CHEZ FORD !

Après la condamnation de Ford pour non respect des accords sur la préservation de 1000 emplois sur le site de Blanquefort, les salarié.e.s de Ford ont débrayé ce matin pour protester contre la mise à mort de leur travail par leurs patrons.

Les grévistes se sont rendu à l'usine sœur, GFT, mais la direction n'a pas voulu les recevoir et a interdit aux salarié.e.s de GFT de sortir voir leurs collègues.

Face à ce mépris, les grévistes se réuniront en AG cette après midi pour décider des suites du mouvement.

Face à une direction qui engrange des profits colossaux et qui est condamnée par la justice, face au mépris de classe, face à la violence sociale des patrons, SOUTENONS LES!

Et cela commence par informer ses amis, ses proches, sa famille du scandale qui se passe actuellement sous nos yeux. Faut il attendre que l'usine soit mise à mort pour réagir? Faut il attendre que des ouvriers se suicident après avoir tout perdu pour réagir? C'est maintenant que cela se passe!

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21477
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 11 Jan 2018, 22:28

Un mur symbolique ?

Ford Blanquefort : la direction cherche à diviser les ouvriers en dressant un mur entre les usines !

Ce mercredi 10 janvier, c’est tenu sur le secteur de Blanquefort une « contre inauguration officielle » du mur séparant à présent les deux usines, celle des travailleurs de Ford et celle de GFT qui est elle dirigée par le groupe Magna.

Le mur de la honte

C’est dès le premier jour des vacances d’hiver obligatoire (23 décembre 2017), pendant qu’aucun travailleur n’était sur les sites, que la direction de l’usine de Getrag Ford Transmission (GFT) à lancé la construction d’un mur visant à séparer les deux usines GFT et Ford Aquitaine Industrie (FAI). On rappelle que les deux usines sont légalement séparées depuis 2001 suite au rachat d’une partie de l’usine FAI par GFT, qui est ainsi devenu un sous-traitant de Ford. Cette fois-ci, c’est une séparation physique que GFT effectue, c’est une manœuvre commune aux deux directions est un signal négatif envoyé aux deux sites. Personne n’a été prévenu, mais GFT aurait laissé entendre craindre un débordement des actions des ouvriers de FAI, luttant contre les suppressions d’emploi, sur leur usine… Faisant certainement référence aux liens qui se sont déjà forgés entre les travailleurs, c’est par peur de la solidarité ouvrière entre les deux sites que les directions ont réagi !

Pour marquer leur désaccord avec ces méthodes la CGT Ford Blanquefort a appelé ce mercredi 10 janvier à un rassemblement intitulé « contre inauguration officielle » du mur en question, durant laquelle quelques ouvriers de Getrag les ont rejoints. Un événement symbolique également, mais qui a énervé la direction de FAI qui a fait surveiller le rassemblement par deux agents de sécurité ainsi qu’un huissier ! Certainement pour veiller à ce que les criminels (nous y reviendrons) de Ford Blanquefort ne brisent pas le cadenas du portail séparant les deux sites. Ce n’est par ailleurs pas un simple grillage qui a été installé, car on peut voir des barbelés donnant côté GFT !

... http://www.revolutionpermanente.fr/Ford ... les-usines
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 15 Jan 2018, 00:06

LES FORD EN JUSTICE POUR AVOIR DÉFENDU LEUR EMPLOI !

Rassemblement lundi 15 janvier 2018 à 8H30
Palais de justice 10 Boulevard du Palais 75001 Paris

LES FORD EN JUSTICE POUR AVOIR DÉFENDU LEUR EMPLOI !
Rassemblement lundi 15 janvier 2018 à 8H30
Palais de justice 10 Boulevard du Palais 75001 Paris

Lundi 15 janvier 2018, trois camarades de la CGT Ford Bordeaux sont convoqués au Tribunal Correctionnel à Paris. Parmi eux, l'ex candidat à la présidentielle Philippe Poutou dont la tirade "nous, on n'a pas d'immunité ouvrière !" aura marqué les débats du premier tour et ces convocations démontrent à quel point il était dans le vrai.
Ils sont poursuivis suite à une action syndicale pour la sauvegarde des emplois Ford de l’usine de Blanquefort (Bordeaux). Poursuivis pour avoir participé à la décoration du stand Ford en 2012 et 2014 au salon de l’Auto.
C’est le bassin d’emploi girondin qui était menacé, et qui l’est encore. Oui, lutter pour son emploi est une lutte légitime, pas question d’accepter la criminalisation de l’action !
Ces convocations judiciaires arrivent, alors que la CGT Ford essaie de relancer la mobilisation, car une nouvelle fois l’emploi est sérieusement menacé sur l’usine de Ford Blanquefort y compris les emplois induits que nous n’oublions pas.
Il est hors de question de céder à cette pression, nous soutenons nos camarades et toutes les personnes réprimées !
La répression syndicale-ouvrière se développe : les Goodyear, les PSA, les militants de l’inspection du travail, Air France…, la liste est longue. Soyons solidaire et faisons bloc face à cette répression !
C’est pourquoi, nous appelons à un rassemblement lundi en soutien à nos camarades !

Rassemblement lundi 15 janvier 2018 à 8H30
Palais de justice
10 Boulevard du Palais
75001 Paris

https://www.facebook.com/luttesinvisibles/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 18 Jan 2018, 17:32

Syndicalistes de Ford : relaxe !

Mauvaise habitude : nous voici encore devant un tribunal devant lequel comparaissent des militants syndicaux.

Devant le Palais de justice de Paris se sont retrouvés plusieurs dizaines de soutiens : des militants de la CGT Ford, Jean Pierre Mercier (délégué syndical central de la CGT PSA), Loïc de la compagnie Jolie Môme, Mickaël Wamen ex-CGT Goodyear, la CGT HPE, Sud PTT 92, et Technocentre Renault, CGT inspection du travail, Gérard Filoche, Fédération CGT métallurgie, USTM CGT Flandres-Douaisis et forte délégation du NPA dont Olivier Besancenot.

Cette fois, il s’agit de Philippe Poutou et de Vincent et Laurent, deux camarades de la CGT de Ford Blanquefort en appel suite aux condamnations de juin dernier pour dégradation de véhicules et du stand Ford lors du Mondial de l’automobile de 2012.

Mascarade

Convoqués à 9 heures, les trois camarades ne se présenteront devant le tribunal que vers 10h30 car leur avocate a découvert en arrivant à 9 heures de nouvelles pièces et les conclusions liées de la partie civile (Ford). La plainte de Ford de 2012 qui avait été perdue (sic) est, par miracle réapparue, permettant de mettre en cause la demande de prescription défendue par l’avocate des syndicalistes.

Finalement le Président joint la demande de prescription au fond et se lance dans un résumé des faits et reproches. Il s’étonne lui-même de l’extrême lenteur de la procédure du côté de la police qui, malgré deux prétendues relances de Ford, n’interrogera nos camarades qu’en 2015. Lancement de confetti, autocollants sur les véhicules et surtout détérioration de l’un d’eua par les trois prévenus, hissés sur le capot. Le renouvellement de la plainte à lieu en 2013 en prévision du salon 2014. Le chiffrage des réparations n’a été présenté qu’en 2015 et cinq personnes identifiées grâce aux photos du site de la CGT Ford.

Le représentant de Ford présente les faits comme une destruction du stand, dégradations de véhicules et donc des frais qui alourdissent le budget « Com » de l’entreprise et surtout une grave atteinte à l’image du fabricant d’automobile. Mais face au vide de son propre dossier, il demande une condamnation à l’euro symbolique pour atteinte à l’image de Ford. Et tant pis pour les 6800 euros de prétendues réparations du véhicule présentées sur un devis, en anglais, 6 mois après les faits.

Acharnement

Le Parquet, comme c’est maintenant la coutume, fait un réquisitoire plus sévère. Oui, il y a eu dégradations délictuelles et le mobile, même louable n’est pas une excuse. Le PV de l’huissier permet d’identifier les « coupables » et d’apprécier les dégâts. Mais la Procureure est quand même gênée car le devis de 6800 euros est en fait alourdi par des frais de transport. Elle déclare donc qu’il s’agit de dégradations légères et la transformation du délit en simple contravention, maintenant l’amende de 200 euros, parce que tout cela est grave quand même.

Patrons coupables

L’avocate des camarades est évidemment la seule à revenir sur le contexte : la volonté de Ford de fermer l’usine de Blanquefort. Sa volonté de liquider un site de 2000 salariéEs assurant des centaines d’autres emplois dans les entreprises de la région. Au-delà des salariéEs de l’entreprise et des entreprises alentour, tous les acteurs/trices politiques se sont mobiliséEs depuis la ville jusqu’à l’État. En 2013 l’État, dans le cadre d’un accord avec Ford accorde une subvention de 46 millions avec engagement à maintenir 1000 emplois jusqu ’en 2018. Engagement non tenu qui a conduit à la condamnation de Ford par le TGI de Bordeaux.

C’est cette politique de patron voyou que les salariéEs de Ford ont voulu dénoncer en 2012 comme en 2008, 2010 puis encore en 2014. Sans que Ford ne proteste. Des confetti, des autocollants (« Sauvons les emplois ») non dégradants, des précautions au moment de monter sur le véhicule : la volonté de faire savoir qu’ils/elles se battent pour la sauvegarde d’emplois menacés par une volonté délibérée du groupe de liquider le site.

Pour l’avocate, il n’y a pas de dégradations et surtout pas d’intention, de volonté de dégrader. Le capot en matériau composite ne nécessite pas de réparation en cas de déformation.

Le dossier est vide. Si le Parquet estime qu’il n’y a matière qu’à contravention, une comparution devant le tribunal de police aurait suffi.

Dossier vide, prescription des faits : la demande de relaxe est évidente.

Le ridicule de ce procès ne doit pas nous faire oublier que l’objectif visé est de décourager les militantEs, d’intimider les salariéEs. La longueur des procédures, les frais engagés, la dramaturgie des procès laissent toujours des traces chez les unEs et les autres.

Le jugement sera rendu le 29 janvier. La lutte des Ford, notre soutien, continueront d’ici là et après. Pour le maintien de l’emploi, contre la criminalisation du mouvement social.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 20:25

Acharnement patronal

Ford fait appel suite à la relaxe de Philippe Poutou et ses deux camarades

Philippe Poutou et ses deux collègues avaient été relaxés par la justice le mois dernier mais Ford qui s'accroche comme une moule à son rocher ne l'entend pas de cette oreille. La direction a fait appel, figeant encore le dossier pour quelque temps et lui donnant une issue incertaine.

Philippe Poutou et deux de ses collègues syndiqués CGT avait été poursuivis en justice après une action lors du Mondial de l’automobile de 2012 et 2014 où ils avaient envahi un stand du constructeur Ford et jeté... des confettis. Cette manifestation s’inscrivait dans la lutte contre le plan de licenciements et de fermeture d’usine que Ford essaye tant bien que mal de mettre en place depuis une dizaine d’années.

Les trois ouvriers ont été convoqués par la justice parisienne le mois dernier pour « délit de dégradation » sur les voitures exposées, ce qui leur avait valu une amende de quelques centaines d’euros. Ils ont finalement été relaxés car il n’y avait pas suffisamment d’éléments pour l’inculpation qui rentrait dans le délit de dégradation. Le tribunal avait requalifié les faits en « dégradations contraventionnelles » et avait considéré que « la prescription est acquise » pour d’ « éventuelles contraventions ».

Fidèle à elle même, la direction de Ford continue l’acharnement contre les ouvriers de Ford Aquitaine Industries et a décidé de faire appel après la décision de relaxe du le parquet de Paris, figeant le dossier pour une période indéterminée. La CGT Ford parle de la volonté de la multinationale de faire taire la contestation, une contestation qu’elle a bien du mal à contenir. Si la relaxe avait été prononcée c’est également grâce au soutien large autour des inculpés. Il faudra faire preuve du même soutien de classe jusqu’au procès en appel, où les camarades pourront être condamnés.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Ford ... -camarades
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 17:43

FORD S’ACHARNE… CONTRE NOUS MAIS PAS POUR L’USINE !!!

Nous venons d’apprendre que les dirigeants de Ford faisaient appel de la décision du tribunal correctionnel de Paris. Visiblement ils n’ont pas apprécié la relaxe des militants Cgt alors ils s’acharnent.

Cela révèle des préoccupations négatives. A quoi bon ? Qu’est-ce qui fait que Ford va apporter, la prochaine fois, les preuves de ses accusations ? Et puis pour quel objectif ? Pour un euro symbolique ? Car l’avocat de Ford ne demandait même pas le remboursement des soi-disant frais de réparation ! En vrai c’est autre chose qui se joue.

Que Ford ait l’intention ou pas de participer au prochain Salon de l’Auto à Paris qui aura lieu dans 7 mois, son problème semble bien de freiner nos ardeurs à manifester, à dénoncer sa politique de suppressions d’emplois. Il s’agirait donc de nous faire taire.

C’était clair dans la tirade de l’avocat, porte parole de la direction de Ford, exprimant son ras le bol des manifestations qui abîmaient l’image de marque de la compagnie. Ford veut faire ses affaires tranquillement, veut pouvoir encaisser de l’argent public et en même temps liquider en douce une usine.

Donc évidemment, en ces temps de très lourd danger pour l’usine FAI, où les dirigeants refusent de s’engager au delà de l’année qui vient, il doit être primordial pour Ford de faire taire la contestation.

Il serait plus judicieux que les dirigeants de Ford s’acharnent pour apporter de l’activité pour FAI, à mettre dès maintenant les moyens pour assurer le maintien des emplois.

La meilleure façon d’éviter des manifestations, des envahissements de stand et des autocollants-confetti sur la Mustang-Bullit par exemple, c’est de respecter leur « contrat de travail », leurs engagements, c’est aussi de respecter la collectivité et les pouvoirs publics qui leur ont donné des dizaines de millions d’euros d’aides.

Ce sont les dirigeants de Ford eux-mêmes qui abîment l’image de la compagnie. Par leur politique anti-sociale et par leur comportement d’arnaqueurs.

Question dégradation et violence, Ford a un lourd bian depuis des années par la suppression de plus de 1000 emplois avec des conséquences sociales dramatiques. Alors la bataille au tribunal, ils la veulent et ils l’auront. Nous nous défendrons encore et nous attaquerons.


https://www.frontsocialuni.fr/cgt-ford-blanquefort/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 27 Fév 2018, 23:02

Gironde : la CGT annonce le désengagement de Ford de l'usine de Blanquefort

L'usine Ford a fait part ce mardi aux dirigeants européens de l'entreprise de sa décision de se désengager de l'usine historique de Blanquefort. Les salariés prévoient une assemblée générale mardi après midi.

Un coup de massue pour les quelques 850 salariés de l'usine Ford de Blanquefort. Le constructeur automobile se désengage du site. Elle laisse donc à l'Etat le soin de trouver un éventuel repreneur pour le groupe.

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... 31127.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 20:03

Contre les menaces de fermeture Ford Blanquefort
Appel à débrayer lundi

Image

https://www.facebook.com/cgt.gft/photos ... =3&theater
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 09 Mar 2018, 03:14

Ford Blanquefort : Journée « usine morte » et manifestation contre la fermeture

Après la tentative de criminalisation de leur mouvement, et l'annonce par la direction de l'abandon de l'usine de Blanquefort qui menace encore aujourd'hui un millier d'emplois, les salariés de Ford ont encore une fois bien l'intention de ne pas se laisser faire : demain, vendredi 9 mars, une journée de mobilisation aura lieu, de six heures du matin à 13h30 de l'après-midi.

La bataille des Ford pour leurs emplois continue. Les salariés sont toujours prêts à en découdre avec la direction qui a récemment annoncé son intention d’abandonner l’usine, une décision qui menace près de 1000 emplois. L’intersyndicale a d’ors et déjà appelé à la grève à partir du jeudi 8 mars, dix heures du soir, et à une journée d’action le jour suivant.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Ford ... -fermeture
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 11 Mar 2018, 00:45

Blanquefort : Ford confirme "aucune opportunité de production" au-delà de 2019
VIDEO – Des grévistes sont venus à Bordeaux manifester devant la préfecture où se tenait le comité de suivi portant sur l’avenir de leur usine. Ford a publié un communiqué confirmant ses intentions.
L’intersyndicale de Ford (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE/CGC) a lancé ce vendredi matin l’opération « usine morte » à l’occasion du comité de suivi qui a lieu en ce début de vendredi après-midi, à la préfecture de Bordeaux.
... http://www.sudouest.fr/2018/03/09/ford- ... 5-2774.php

Contre les 1000 licenciements
Bordeaux : Journée de mobilisation en soutien aux Fords
Presque un millier de personnes de ce sont retrouvées au centre ville de Bordeaux, ce vendredi 9 mars, pour manifester leur soutien aux salariés de l'usine Ford Blanquefort en lutte pour leurs emplois.
C’est une usine où travaillent presque mille personnes que la firme veut abandonner, et elle n’en est pas à son premier coup d’essai : en 2009 déjà, Ford cédait le site à une firme allemande, HZ Holding, avant de finalement le reprendre en charge deux ans plus tard. Cette fois ci, Ford annonce vouloir quitter l’usine courant 2019. Etaient notamment présents pour afficher leur soutien des salariés GM&S, mais aussi des travailleurs de La Poste et d’hôpitaux.
La manifestation, prenant pour départ la place des Quinconces dans le centre ville, a démarré à midi et demie pour finalement arriver devant la préfecture de Nouvelle-Aquitaine à 1h30, en passant par le cours de l’Intendance et la place Gambetta. Le choix de l’heure d’arrivée ne s’est pas fait au hasard : une demie heure plus tard commençaient les négociations du comité de suivi de Ford Blanquefort, réunissant représentant syndicaux, élus locaux et délégués Ford. Un échange musclé, si l’on en croit les salariés alors présents.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Bord ... -aux-Fords
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 16 Mar 2018, 23:01

Soutien aux salariés Ford Blanquefort

Le Géant Ford c'est aussi ça. Mettre ses ouvriers à savoir 1000 ouvriers sans compter les autres personnes concernées par cela DEHORS. Sachant que la plupart sont sous l’ovale Ford depuis + de 40 ans.

Cela sans aucune raison valable.

Enfin si au final quand l’argent 15 millions d'euros ne rentre plus par les aides publiques Ford s’en va, comme un VOLEUR !
◦Aujourd'hui, il n'y a aucune raison économique pour justifier l'abandon et la fermeture du site.
◦Aujourd’hui encore Ford préfère importer le travail que pourrait avoir les ouvriers de Blanquefort aux Etats-Unis.

Alors pour montrer votre soutien aux ouvriers de Ford Blanquefort et essayer de faire en sorte que Ford n'agisse pas que pour son intérêt générale à lui.

Signer et partager la pétition.

Et n'hésitez pas à poster sur les réseaux sociaux avec les hashtags ci-contre : #demandeaford #fordfrance #fordcars

MERCI !


https://www.change.org/p/ford-france-so ... lanquefort
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Les travailleurs de Ford en lutte !

Messagede bipbip » 22 Mar 2018, 23:06

Les Ford refusent de partir à la casse

Face au désengagement annoncé du constructeur américain d’ici à la fin 2019, les salariés et les syndicats de l’usine de Blanquefort multiplient les actions.

Ils ne veulent plus laisser Ford jouer la montre. Face au manque d’informations concernant l’avenir de l’usine de Blanquefort (Gironde), syndicats et salariés vont, cette semaine encore, organiser distributions de tracts et manifestations à Bordeaux pour tenter de faire pression sur le constructeur automobile, qui cherche officiellement à céder le site à un repreneur, fin 2019. « Mais qui va reprendre une usine sans activité ? À part un repreneur liquidateur… » alerte Vincent Alauze, délégué CGT dans l’usine.

... https://humanite.fr/automobile-les-ford ... sse-652224
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité