Mac Donald en luttes

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 15 Jan 2018, 22:06

McDo : la grève de cinq employés se poursuit

Depuis le 23 août dernier, cinq employés du McDonald's de Villefranche, soutenus par le syndicat CGT, observent un mouvement de grève. Quatre mois et demi plus tard, le conflit se poursuit toujours. Pour soutenir les grévistes, l'union locale de Villefranche CGT appelle à un rassemblement ce samedi 13 janvier devant l'établissement de la route de Montauban, «à partir de 10 heures et tout au long de la journée».

«Les salariés en grève revendiquent de meilleures conditions de travail, de meilleurs salaires, la valorisation de leur emploi et le respect du droit syndical», communique l'union locale CGT. Le syndicat demande «un large soutien pour dire non aux bas salaires, à la précarité et la flexibilité».

... https://www.ladepeche.fr/article/2018/0 ... rsuit.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede Pïérô » 17 Jan 2018, 01:46

Au McDonald’s de Villefranche-de-Rouergue, cinq mois de grève n’ont entamé ni la volonté de blocage de la direction, ni la détermination des salariés. Une lutte exemplaire dans un univers peu syndicalisé.

142e jour de grève. Soit près de cinq mois de cessation de travail pour les salariés du McDonald’s de Villefranche-de-Rouergue, dans l’Aveyron. Cela fait beaucoup, mais pas assez pour décourager les cinq grévistes, dont Quentin Leyrat, délégué du personnel et délégué syndical de la franchise qui emploie trente-trois salariés.

À vingt-six ans, ce travailleur handicapé, qui a découvert le monde du travail en rentrant chez McDo il y a à peine trois ans, n’avait aucune culture militante, politique ou syndicale, et se retrouve aujourd’hui chef de file d’un bras de fer musclé avec le patronat.

Le point de départ de sa lutte ? Une prise de conscience. Celle d’un management considéré comme abusif par une partie des salariés mais qui était auparavant accepté au nom de "l’esprit d’équipe" que martèle tous les managers de l’enseigne. « Mais comment justifier qu’un équipementier doive demander à son manager l’autorisation pour aller dépointer ? », nous raconte l’un des grévistes.

... http://www.regards.fr/web/article/greve ... ociallymap
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21662
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Mac Donald en luttes

Messagede Pïérô » 29 Jan 2018, 04:05

Après plus de 5 mois de grève les précaires McDo disent STOP ! Aidez nous.

Nous sommes 5 salariés du McDonald's Villefranche de Rouergue (Aveyron) en grève depuis le 23 août 2017, cela fait plus de 5 mois maintenant et nous sommes toujours dans l'impasse, nous aurions besoin de votre soutien.

Pétition : https://www.change.org/p/apr%C3%A8s-plu ... utopublish
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21662
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 21 Fév 2018, 17:58

Vendredi 23 février 20148

Tempête sur Ronald

Toujours motivé-e-s,
Toujours mobilisé-e-s


Après une première victoire contre McDo, et le refus de l'inspection du travail de transférer les élus SUD SOLIDAIRE, suite à la franchise du McDonald's des Champs Elysées, prouvant par la même occasion la discrimination syndicale qui règne au sein de cette enseigne ! Notre combat continue, notre collectif continue à crier :

✔ STOP A L'EXPLOITATION SALARIALE
✔ STOP A L'EVASION FISCALE
✔ STOP A LA DISCRIMINATION SYNDICALE

Nous appelons toutes les forces associatives, syndicales, individuelles, jeunes, moins jeunes, à soutenir notre actions, car nous sommes tous concernés par les agissements de certains grands groupes de la restauration rapide, qui non contents d'exploiter les salariés et d'intimider les syndicats, se permettent d'envoyer leurs bénéfices dans des paradis fiscaux, pour éviter de payer des impôts en France, mettant ainsi en péril : nos écoles, nos hôpitaux, notre sécurité sociale !

Nous vous donnons donc rendez vous le VENDREDI 23 FEVRIER 2018 à 18:00 devant le McDo des Champs Elysées 75008 PARIS (métro/RER : Charles de Gaulle Étoile), pour nous diriger ensuite vers d'autres McDo, pour leur montrer que nous ne sommes pas des vaches à lait !! Salariés, syndicats, contribuables, consommateurs : tous ensembles !!!

Collectif de soutien aux salarié.e.s de la restauration rapide. Pour nous contacter : contact@lutterestorapide.org


https://www.facebook.com/events/335455230295223/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 23 Fév 2018, 21:42

NON AU MICMAC DU BIGMAC !

Les multinationales de la restauration rapide sont des spécialistes de l’exploitation des salariés, de l’évasion fiscale et de la malbouffe. Non contentes de pratiquer des salaires très bas et des temps partiels imposés, elles recourent de plus en plus au passage en franchise des restaurants ce qui leur permet de diminuer encore les droits des employés. Dans ce monde de la surexploitation, McDo règne en maître en s’arrogeant tous les droits au détriment :

- des salariés : à des jeunes auxquels on impose des horaires flexibles avec des coupures de 3 à 5 heures qui ne leur permettent pas d’occuper un autre travail, ni de subvenir à leurs besoins, les salaires dépassant rarement 750 € par mois. Leurs conditions de travail sont déplorables, debout, dans le bruit et la pression, et s’ils se syndiquent pour se défendre, la guerre leur est déclarée sous toutes les formes, des sanctions au licenciement infondé.

Le passage en franchise des restaurants permet de diminuer encore les salaires et de supprimer les primes comme celle de treizième mois ou les chèques vacances mais aussi les instances représentatives du personnel liées à une certaine taille d’entreprise.

- des clients : on vous promet du QSP (qualité, service, propreté) mais en réalité, ce n’est pas le cas et la qualité peut laisser à désirer, l’attente en caisse est due au manque d’effectifs ; quant à la propreté, les employés peuvent passer sans pouvoir se changer et se laver les mains de la cuisine au nettoyage des toilettes !

- des contribuables : McDo est passé maître en matière d’évasion fiscale, comme le reconnaît la Commission Européenne elle-même, puisqu’il déclare une partie de ses bénéfices au Luxembourg, et économise ainsi sur le dos des contribuables un milliard d’impôts sur quatre ans… alors que nos hôpitaux, nos EHPAD, nos écoles et nos facultés subissent des coupes budgétaires dramatiques !

Cette situation caractérise tous les fast-foods (Burger King, KFC, Quick, etc.).
C’est tous ensemble, salariés et leurs syndicats, clients et contribuables que nous devons y mettre fin :
- en nous opposant au passage en franchise,
- en exigeant des salaires décents et des conditions de travail correctes, avec le respect des droits syndicaux,
- en surveillant la qualité des produits,
- en imposant la taxation des bénéfices faramineux de ces géants de la restauration rapide !

Aussi nous vous appelons à rejoindre notre comité de soutien aux salariés de la restauration rapide et à soutenir nos prochaines mobilisations, notamment celle du 23 février.

Contacts :
- Comité de soutien : https://www.facebook.com/Comité-de-soutien-aux-salariés-de-la-restauration-rapide-1737142243248881/lutterestorapide.org/contact@lutterestorapide.org
- CGT : 06.03.68.39.59/cgtmcdoparisnord1@gmail.com
- SUD : 01.40.55.58.22/snhr@orange.fr


https://www.solidaires.org/NON-AU-MICMAC-DU-BIGMAC
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 19:17

McDonald’s Villefranche-de-Rouergue

Un protocole de fin de conflit signé après six mois de grève

Les grévistes du McDonalds de Villefranche-de-Rouergue ont signé un protocole de fin de conflit le 28 février et réintègreront leurs postes.

Ceci met un terme à six mois de lutte (lire ici), avec l’obtention de garanties et d’avantages pour tous les salariés du restaurant et l’engagement de la direction d’établir un dialogue social dans son établissement.

Il y a quelques jours, trois d’entre eux étaient venus à Paris soutenir leurs camarades du McDonald’s des Champs-Elysées à Paris, et dénoncer les conditions de travail dans le secteur de la restauration rapide :

... http://www.cgt.fr/Un-protocole-de-fin-d ... greve.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 08 Mai 2018, 17:29

Manifestation McDo à Paris

Vendredi 11 mai à 18 h : manifestation McDo au départ du restaurant situé au 25 rue de Dunkerque (M° Gare du Nord) jusqu’à Opéra

Image

https://solidaires.org/Manifestation-McDo-a-Paris
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 10 Mai 2018, 17:45

Manifestation McDo à Paris

Le collectif de soutien aux salariés de la restauration rapide, la CGT et SUD organisent une manifestation vendredi 11 mai à 18h, du Mc Do gare du Nord jusqu'à Opéra pour
• l'arrêt de la franchisation
• la fin de l'évasion fiscale
• un salaire horaire à 13 euros

Départ du restaurant situé au 25 rue de Dunkerque (M° Gare du Nord)

Le 11 mai, c'est la fête à McDo !

Les salarié.e.s sous-payé.e.s manifestent contre le « système McDo »Les salarié.e.s sous-payé.e.s manifestent contre le « système McDo »

Vendredi 11 mai, à 18h, les salarié.e.s de la multinationale, de plusieurs villes de France et soutenu.e.s par des militant.e.s, vont manifester sur un parcours de sept restaurants franchisés McDonald's à Paris. Un cortège allant de Gare du Nord jusqu'à Opéra, qui dénonce les bas salaires, l'évasion fiscale de la multinationale vers le Luxembourg et la discrimination syndicale dont sont victimes les salarié.es.

Evasion fiscale : "McDo passe à la caisse !"

Grâce à un système permettant de délocaliser ses profits au Luxembourg, la multinationale ne paie quasiment aucun impôt en France. Au lieu de se voir appliquer un taux d'impôt sur les bénéfices de 29%, comme toute entreprise "luxembourgeoise" McDonald's n'a payé qu'1% en 2014 et 0,7% en 2015. En lien avec la campagne mondiale Fight for 15, les salariés se mobilisent depuis 2016 pour un salaire à 13 euros de l'heure.

Les actions seront cette fois-ci ciblées sur les restaurants d'un franchisé qui fait figure de bon élève dans le système McDonald's : Michel Parmentier propriétaire d'une grande partie des McDonald's parisiens dont celui de la Gare du Nord. Si ce franchisé paye correctement ses dus aux succursales financières de McDonald's, il ne déclare pas ses comptes annuels et les conditions de travail sont inacceptables pour les salariés : pas de 13ème mois, droit de la représentation du personnel détourné, pas de primes de participation...

Alors que la direction de McDonald's refuse de payer correctement ses impôts, elle impose aussi un régime sec à ses salariés en refusant de redistribuer ses profits.

Selon le rapport Système McDo, produit en 2017 par ATTAC, la CGT et le ReAct, l'enseigne McDonald's et ses franchises emploient actuellement 73.000 personnes en France dont la plupart travaillent à temps partiel, payés au SMIC horaire (9,67 euros brut de l'heure) et sans aucune majoration de salaire pour les heures travaillées de nuit ou le dimanche. Les salariés ne touchent même pas leurs primes d'intéressement car les profits sont déclarés hors de France dans des succursales de McDonald's. C'est la raison pour laquelle, ce vendredi, l'une des principales revendications des salariés sera la meilleure répartition des profits pour des salaires plus élevés. Les salariés demandent l'augmentation de leur salaire à 13 euros brut de l'heure.

Une honteuse stratégie antisyndicale

Mc Donald's utilise également le système de franchises pour maximiser ses profits et empêcher l'accès des syndicats aux comités d'entreprises, en divisant ses restaurants. En parallèle, les syndicalistes deviennent la cible de pratiques éhontées cherchant à les isoler et les faire taire, comme récemment Massamba Dramé, délégué Sud Solidaires qui dénonçait la mise sous franchise du Mc Do des champs Elysées. L'inspection du travail a d'ailleurs reconnue le 22 décembre 2017 que McDonald's visait à entraver l'implantation de son syndicat.

Et ce procédé est aussi à l'œuvre à Marseille. Pour Kamel Guemari, « à Marseille, alors que nous avons obtenu le 13 e mois et les primes trimestrielles, grâce à des syndicats combattifs, la direction de McDonald's veut nous éliminer car nous résistons. Mais cela ira devant la justice pénale».

Les salariés demandent la relocalisation des profits pour l'augmentation des salaires et la fin des discriminations syndicales.

"McDo se reverse un loyer à lui-même, mais au Luxembourg. Ils disent que ça relève de l'optimisation fiscale. Pour nous, c'est illégal. Nous, salariés, n'avons pas de prime de participation, parce que les bénéfices sont minorés. Ça fait dix ans que je travaille chez Mc Do, pendant des années, nous n'avons jamais touché un centime de participation sur les bénéfices.»
explique Gilles Bombard, salarié de McDonald's, syndicaliste à la CGT .

"Aujourd'hui, pour tous les salariés, la revendication est simple, nous voulons 13€ de l'heure, le fruit de notre travail » Gilles Bombard, CGT McDonald's Paris-IDF

« 25 ans que je travaille chez McDonald's, 25 ans que je ne vois pas de trace de leurs bénéfices. On nous refuse le 13 e mois, les augmentations salariales. On augmente les cadences avec les nouvelles bornes et le service à table sans recruter, faut que cela change... »


https://solidaires.org/Le-11-mai-c-est- ... ent-contre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 12 Mai 2018, 20:59

Le McDo de Gare du Nord fermé par des syndicalistes
Le restaurant de Gare du Nord de la célèbre chaîne américaine de fast-food a été fermé ce soir par des syndicalistes de la CGT et de SUD.6 Leurs revendications concernent de meilleures conditions de travail pour les employé-es du restaurant et un salaire à 13€/h. L’entreprise est une championne de l’évasion fiscale avec une méthode pour payer le moins d’impôts possibles en France. McDonalds fait payer des loyers colossaux à ses franchisés pour que leurs bénéfices soient les plus faibles possible et ainsi payer moins d’impôts.7 Cette action syndicale fait suite à la mobilisation d’employé-es américain-es de McDonalds. En effet depuis 2013, ces dernier-ères luttaient pour un salaire de 15$/h alors que celui-ci n’était que de 7$/h. Il avait été partiellement augmenté année après année, calqué sur l’inflation (donc finalement pas vraiment augmenté). Cela illustre l’hégémonie mondiale des méthodes managériales modernes, qui exploitent les travailleur-ses partout à travers le monde.
... https://perspectives-printanieres.info/ ... -mai-2018/

La valse des franchisés durcit le climat social chez McDo
Les salariés de six restaurants McDonald's vont bientôt changer de patron. Une nouvelle que beaucoup voient d'un mauvais œil : leur repreneur a fait récemment parler de lui pour ses méthodes managériales musclées. Quant aux représentants du personnel, ils considèrent que cette reprise vise à les écarter.
... https://marsactu.fr/la-valse-des-franch ... chez-mcdo/


Paris : les salariés de McDonald's font une tournée des fast-foods

Certains ont fait le déplacement depuis Marseille : 150 salariés de McDonald's sont allé de restaurant en restaurant de la gare du Nord au boulevard des Italiens : ils réclament une égalité salariale, la fin des franchisés et un salaire de 13€ de l'heure.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 13 Mai 2018, 18:36

Contre le «système Mc Do», salariés marseillais et parisiens se mobilisent

Les salariés dénoncent une « stratégie anti-syndicale » et demandent de meilleurs salaires…

Il est rare de voir marseillais et parisiens côte à côte et pourtant, des salariés marseillais et parisiens de l’enseigne McDonald's se sont réunis vendredi à Paris pour dénoncer une « stratégie anti-syndicale » et demander de meilleurs salaires, avec une revendication de « 13 euros de l’heure » pour tous.

« Les casse-pieds » syndicaux, McDonald’s « n’en veut pas » et il « essaie de les faire taire » via des changements de franchise, a résumé Kamel Guemari, délégué FO de Marseille, à l’occasion d’une conférence de presse dans les locaux de l’union syndicale Solidaires.

... https://www.20minutes.fr/societe/226962 ... mobilisent
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 15 Mai 2018, 09:23

Appel de soutien au McDo Magenta occupé !

Les salarié.e.s du McDo Magenta (métro Gare de l’Est) sont en grève avec occupation du restaurant depuis vendredi, et reconduisent le mouvement pour au moins une journée supplémentaire.

Les revendications des salarié.e.s :
• un salaire de base à 13euros/heure
• un 13e mois pour tous et toutes
• effectif en bon nombre.
Face à eux un système hiérarchique pensé pour paralyser ce genre de résistance car McDonald, à qui revient une grande partie des bénéfices, fonctionne par franchises avec droits ajustables.

Dans ce contexte ces trois jours d’occupation ont été une vrai réussite, notamment grâce à la présence précieuse de salarié.e.s, d’un restaurant Marseillais en lutte, qui se sont rendus à Paris spécialement pour l’occasion. Des manifs sauvages très dynamiques ont bloqué plusieurs restaurants dans Paris. Au delà de ça, les différentes prises de paroles ont été de vraies moments forts pour tous et toutes. La parole de ces salarié.e.s, qui sort de la rhétorique syndical pour simplement exprimer des récits de lutte ou des témoignages sur les conditions de travai, le simple fait de voir ces camarades mobilisé.e.s lorsque tout est pensé pour les en empêcher, toutes ces énergies et ces intelligences sont de celles qui redonnent à chacun.e espoir en la lutte. Dès ce soir donc, tous les soutiens sont les bienvenus, aide matérielle ou gestes de solidarité, il est primordial de maintenir une présence massive sur place, notamment la nuit, afin de prévenir le risque d’évacuation.

Nous avons lancé le #occupetonmcdo à relayer sur twitter.

P.-S.
McDonald Magenta : 84 Boulevard de Magenta, 75010 Paris, Métro gare de l’Est.


https://paris-luttes.info/appel-de-sout ... enta-10233
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 18 Mai 2018, 12:59

A McDo, une grève pour des augmentations et contre l’évasion fiscale

« Le franchisé nous a envoyé des vigiles les premières nuits, pour nous intimider », dit Gilles Bombard, de la CGT McDonald’s. Depuis vendredi 11 mai, le restaurant Mc-Donald’s du boulevard Magenta, près de la gare de l’Est à Paris, est occupé par des salariés grévistes et leurs soutiens. Vendredi, 200 travailleurs grévistes de « Macdo » parisiens et marseillais s’étaient mobilisés. Ils demandent notamment un salaire de base à 13 euros bruts de l’heure. Ils sont actuellement payés au Smic, soit 9,88 euros bruts de l’heure, « avec beaucoup de temps partiels imposés », ajoute Gilles Bombard.

Les salariés de McDonald’s dénoncent aussi l’évasion fiscale pratiquée par le géant du fast-food. « McDonald’s délocalise les profits, ce qui aboutit à rendre certains secteurs de l’entreprise déficitaires. Ainsi, McDonald’s ne paie presque pas d’impôt et pas de participation aux bénéficies pour les salariés », explique le représentant syndical. « Il y a de la richesse créée, mais elle n’est pas partagée avec les salariés. » La Commission européenne elle-même avait lancée une enquête fin 2015 sur les pratique de contournement fiscal de McDonald’s via le Luxembourg [1]. Les bénéfices générés par les redevances que paient les restaurants franchisés d’Europe et de Russie sont directement transférés vers le Luxembourg. Grâce à des accords spéciaux entre la multinationale et les services fiscaux luxembourgeois, McDonald’s ne paie aucun impôt sur ses revenus issus des restaurants franchisés. Le groupe de fast-food fait aussi depuis 2016 l’objet d’une enquête du parquet financier français pour fraude fiscale.

... https://www.bastamag.net/A-McDo-une-gre ... on-fiscale
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede Pïérô » 19 Mai 2018, 12:32

Manif des salariés grévistes de Macdonald's : 4 restos bloqués à Paris - 11/05/18

Le 11 mai 2018 à Paris, près de 200 personnes ont manifesté pour le respect des droits des salariés de MacDonald's, notamment en ce qui concerne la représentation syndicale, ou encore un salaire à 13 euros/heure.
Des salariés grévistes de Marseille sont venus pour l'occasion.
4 MacDo ont du fermer devant le passage de la manif.

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21662
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 19 Mai 2018, 20:16

Mc Grève : Cantine de soutien aux grévistes de Mac Donald's !

Dimanche 20 mai 2018 à partir de 17h30 au Centre Social Autogéré d'Ivry, événement en soutien aux travailleureuses en grève de Mac Donald's. À 18h, projection de « Nous ne sommes pas des steaks hachés ». À 19h, discussion avec des salarié-e-s en grève. À 20h, cantine "Mc Grève" végane à prix libre pour la caisse de grève.

Des salarié-e-s de Mac Do sont en grève à Paris mais pas que ! Depuis vendredi 11 mai 2018, le Mac Donald's Gare de l'Est était occupé par des salarié-e-s en grève. Leurs revendications :
• 13€ de l'heure travaillée
• le 13ème mois pour tou-te-s
• arrêt de l'évasion fiscale
• stop aux discriminations sociales

Dès le premier jour de la grève, Mc Donald's a recruté de nombreux vigiles (en sous-traitance) pour s'assurer que rien ne bouge dans les autres restaurants. Ces mêmes vigiles ont été mobilisés le mercredi 16 mai pour expulser les salarié-e-s et leurs soutiens de l'occupation à Gare de l'Est. Suite à l'expulsion, une manifestation sauvage a fait fermer plusieurs Mac Donald's des environs.

Une cantine sauvage est même venue ramener son falafel juste devant le Mac Do métro Strasbourg-Saint Denis, qui est resté fermé jusqu'à ce que tout le monde ait bien mangé malgré que le manager ait appelé les keufs à l'aide, criant qu'une bande de black blocks était venue pour saccager son resto. Continuons les actions directes contre Mac Donald's et son monde de merde, et les actions de solidarité avec les salarié-e-s en lutte.

Car Mac Donald's « C'est tout ce que je déteste » :
• Exploitation directe de beaucoup de travailleureuses précaires (notamment des étudiant-e-s dans les restaurants) et indirecte via la sous-traitance de la production des ingrédients
• Vente de malbouffe nocive pour nos corps, assemblée à partir de cadavres d'animaux-esclaves et de légumes clonés et calibrés
Contrôle de grandes monocultures pleines de pesticides, qui détruisent notre planète et sa biodiversité
• Travail en prison, mal payé et sans protection sociale (notamment aux USA)
• Financement et soutien à la colonisation en Palestine
• Évasion fiscale via des montages financiers aux Luxembourg pour ne pas payer ses impôts
• Imposition de normes binaires de genre dès le plus jeune âge (avec les menus enfants)

Le 1er mai à Austerlitz, la casse du Mac Donald's a rempli nos cœurs de joie. Pourtant ce n'est pas suffisant, et pour tous les jours où Mac Donald's n'est pas en train de brûler, soutenons ses salarié-e-s dans leurs luttes et leurs revendications !

Pour cela, nous vous invitons à une soirée de soutien aux grévistes de Mac Donald's, le dimanche 20 mai 2018 à partir de 17h30 au Centre Social Autogéré Vaydom, 37 rue Marceau, Ivry-sur-Seine. À 18h, projection de « Nous ne sommes pas des steaks hachés ». À 19h, discussion avec des salarié-e-s en grève. À 20h, cantine "Mc Grève" végane à prix libre. Tous les bénéfices seront reversés aux grévistes via la caisse de grève.

https://paris.demosphere.eu/rv/62418
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Mac Donald en luttes

Messagede bipbip » 29 Mai 2018, 08:20

Grève des salariés de McDonalds : malgré les menaces, la lutte continue

Depuis le 11 mai 2018 les salariés du McDo Magenta sont en grève. Pour quelles revendications ? Pour obtenir un salaire de 13 euros/heure, un 13ème mois pour tous, l’arrêt de l’évasion fiscale et le respect du droit syndical.

Réponse de la direction au bout de six jours d’occupation de l’établissement : envoi d’une quinzaine de vigiles pour procéder à l’évacuation des lieux, de manière musclée cela va sans dire. Pour parfaire l’opération la Direction de McDo assigne au tribunal six salariés et le syndicat CGT.

Riposte des salariés en grève : ce matin (mercredi 23 mai) un rassemblement s’est tenu près du Forum des Halles, qui s’est transformé en manifestation faisant la tournée des McDo du coin afin de sensibiliser non-grévistes et même clients. Empoignades et bousculades pour pénétrer dans le premier établissement, intervention de la police à la demande du « manager » de l’établissement, discussion, blocage du lieu pendant une demi-heure (aucun client ne pouvait rentrer « manger »), puis départ vers un second McDo, même opération de la part des grévistes, même intervention de la police (c’était pas les mêmes), même impossibilité pour les clients de pénétrer pour consommer ; poursuite de l’opération vers un troisième puis quatrième, puis ainsi de suite. Le tout aux heures de pointe, la Direction appréciera au vu du chiffre d’affaire réalisé. Tout ça noyé sous les slogans du genre : « Frite par frite, nugget par nugget, nous reprendrons le frice à Mc Donalds » et « un salaire de 13 euros, c’est ce qu’il faut pour les McDo ». Au fait, pourquoi 13 euros ? Actuellement les salaires tournent autour de 9,76 euros de l’heure. Il y a un an Mc Donalds a lancé pour son personnel un jeu « Monopoly » attribuant au vainqueur un salaire mensuel net de 1600 euros pour un an. Salaire que McDo considérait comme minimum pour pouvoir vivre décemment dans une ville comme Paris. Les salariés ont dit banco. Ramené à l’heure ça leur faisait 13 euros nets. Alors pourquoi ne pas leur donner ces 13 euros « minimum vital pour vivre décemment » ?

En attendant menaces et intimidations continuent. Il faut préciser que le gérant du McDo Magenta en possède 23 autres en région parisienne. Concernant celui de Magenta, sur 37 salariés seuls 8 sont employés à plein temps. Les 24 McDo appartenant au même gérant sont considérés légalement comme autant d’entités indépendantes, conséquence : nombre de salariés trop faible pour avoir droit à délégués du personnel, comité d’entreprise etc.

Aux dernières nouvelles, la Direction renoncerait à poursuivre en justice les six salariés incriminés. La CGT maintient quand même son rassemblement jeudi 24 mai à 14h00 devant le nouveau Palais de Justice de Paris (métro Porte de Clichy) afin d’informer sur la suite du mouvement.

Groupe anarchiste Salvador-Seguí
Paris, le 23 mai 2018


https://salvador-segui.org/2018/05/23/g ... mcdonalds/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité