Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en grève

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 15 Jan 2017, 17:09

Les cotisations sociales des travailleurs sans-papiers rapporteraient 1,3 milliard d’euros à l’état chaque année. Comment est-ce possible ? Sidi, travailleur clandestin sénégalais, explique le système.

Replay - Clandestins : d'autres vies que les vôtres

Sidy, le Sénégalais, est manoeuvre dans le bâtiment. Emma, la Chinoise, est manucure. Rahman, le Bengladais, livre des sushis. Fanny, l'Ivoirienne, garde des enfants. Enfin Armando l'Albanais, est menuisier. Souvent ils gagnent moins que le Smic. Souvent, ils paient des impôts. Fuyant la misère de leur pays,

ils vivent en France depuis cinq, dix ou douze ans, clandestinement, puisque l'Etat, qui ne leur a pas accordé de papiers, les voue à l'expulsion. Malgré les risques, ils prennent la parole pour raconter leur quotidien et tenter d'effacer certains préjugés qui leur sont attachés.

... http://www.france2.fr/emissions/infraro ... 017_537113
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede Pïérô » 18 Jan 2017, 21:44

Paris, vendredi 20 janvier 2017

Contre le travail dissimulé, régularisez !

15h, Métro Rue Du Bac, 75008 Paris

La campagne contre le travail dissimulé et pour la régularisation des sans-papiers s'invite au Ministère du Travail pour qu'il fasse droit à nos revendications et régularise les sans-papiers.

https://www.facebook.com/events/1681704728786717/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 03 Fév 2017, 21:00

Solidarité avec travailleurs sans papiers harcelés par la police, à Montreuil le 4 février

Le voisinage se mobilise pour soutenir les travailleurs du foyer Coallia de Rosny-sous-Bois (93). Depuis plusieurs semaines, la pression policière monte aux alentours. Du respect pour les ouvriers ! Policiers, occupez-vous donc des délinquants en col blanc !

A l’initiative du Collectif des travailleurs sans papiers de Vitry (CTSPV94) et de ses antennes à Montreuil et Rosny, on s’active, depuis quelques semaines, en solidarité avec les résidents des foyers de travailleurs migrants, ciblés par des contrôles policiers qui tiennent du harcèlement.

Ce qu’ils espèrent ? Mettre la main sur des sans-papiers. Une triste conséquence de la politique du chiffre qui n’a pas varié depuis Sarkozy jusqu’à Cazeneuve.

On ne va pas laisser faire. Une manifestation est organisée le 4 février de Montreuil à Rosny, pour laquelle on compte sur la solidarité de proximité.

Les diverses organisations appelant à la manif donnent rendez-vous à qui veut, pour des distributions de tracts afin de sensibiliser la population locale.

L’événement Facebook est ici https://www.facebook.com/events/1157479861035168/

Le tract unitaire :

Harcèlement policier
autour du foyer Jean-Allemane de Rosny :
STOP !


Depuis plusieurs semaines, des policiers organisent régulièrement des contrôles d’identité ciblés à l’encontre des résidents du foyer Coallia, rue Jean-Allemane, dans le quartier Boissière à Rosny-sous-Bois.

En contrôlant systématiquement les résidents et leurs visiteurs, ces policiers espèrent sans doute remplir facilement leur quota d’interpellation de travailleurs en situation irrégulière.

C’est loin d’être un cas isolé : les mêmes pratiques de contrôles systématiques au faciès ont court autour du lieu occupé par le collectif des Baras à Bagnolet, et le même étau policier se resserre aussi autour du foyer de la rue Bara à Montreuil. Ces contrôles, qui ont lieu aux heures où les résidents partent ou reviennent du travail, exaspèrent légitimement les résidents.

Ce harcèlement aggrave l’exploitation intolérable que ces gens subissent au travail.

Depuis un an, avec l’intersyndicale des inspecteurs du travail (CGT-FSU-Solidaires), les collectifs de travailleurs sans papiers de région parisienne multiplient les interventions vis-à-vis du ministère du Travail pour demander la régularisation des travailleurs sans papiers, qui seule pourra mettre un terme à leur exploitation dans le travail au noir forcé.

Ces travailleurs migrants occupent bien souvent les travaux les plus pénibles, pour des salaires les plus minimes. Les patrons utilisent donc les sans-papiers non seulement pour leur fragilité mais aussi pour dégrader d’une manière globale les conditions de travail de toutes et tous.

Enfin nous dénonçons les effets de la loi Cazeneuve de novembre 2016 et en particulier la mesure qui permet de retirer le carte de séjour en cas de licenciement. Ces mesures fragilisant les travailleurs sans-papiers doivent cesser.

Ce sont aussi ces revendications que notre collectif veut faire entendre, en commençant par être reçu en délégation par M. le maire de Rosny- sous-Bois afin qu’il use de ses prérogatives pour faire cesser ces pratiques de harcèlement policier.

Riverain.es, salarié.es,
Rejoignez la grande manifestation de solidarité

samedi 4 février 2017 à 14h30

Départ : mairie de Montreuil — Arrivée mairie de Rosny
Parcours prévu en faisant une halte devant le foyer Coallia et devant le commissariat de Rosny.

Régularisation de toutes et tous les sans-papiers !

Premiers signataires :
• Alternative libertaire 93,
• Asphalte,
• CNT-STE 93,
• Collectif Baras,
• Collectif des travailleurs sans papiers de Vitry (94),
• Ensemble ! Montreuil,
• Ligue des Droits de l’Homme (section de Bondy/Noisy/Rosny/Bobigny),
• Montreuil Palestine,
• MRAP-Noisy-le-Sec,
• Nouveau Parti Anticapitaliste Montreuil,
• Union locale CGT de Montreuil


http://www.alternativelibertaire.org/?C ... licier-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 09 Fév 2017, 17:07

KFC de Saran: six travailleurs sans-papiers soutenus par la CGT

Depuis le 27 janvier, six travailleurs sans-papiers sont interdits d'exercer. Ils faisaient le ménage dans le KFC de Saran depuis près de deux ans, mais leur employeur Europropre, sous-traitant du fast-food, a été épinglé par la DIRECCTE. Ils se sont tournés vers la CGT pour se défendre.

Leur revendication est claire: "on ne demande qu'à travailler". Six travailleurs sans-papiers, maliens et sénégalais, sont interdits d'exercer leur métier d'agent d'entretien depuis le 27 janvier. Plusieurs visites de contrôle de la Direction départementale du travail ont permis de dénoncer l'irrégularité de leur situation. Les inspecteurs ont effectué trois visites de contrôle à KFC et sur leur lieu d'habitation. La DIRECCTE a émis un procès-verbal de travail illicite.

... https://www.francebleu.fr/infos/economi ... 1486576225
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 23 Fév 2017, 08:25

Bruxelles jeudi 23 février

Action contre l’exploitation des travailleurs SP sur les chantiers publics : appel à la solidarité

Rassemblement à 10h30, Devant la station metro art-loi Bruxelles

APPEL À LA SOLIDARITÉ
Les travailleurs-ses sans papiers sont exploités par des employeurs sans scrupules pour faire pression à la baisse sur tous les salaires et les conditions de travail.
Mohamed a travaillé pour TUNA, sous-traitant de CFE, sous-traitant de la STIB via BELIRIS, en 2013. Il était payé en-dessous du salaire minimum et ne bénéficiait d’aucune protection au travail alors qu’il participait aux travaux facilitant l’accès aux 4 lignes dans les tunnels. Le sous-traitant a profité des failles des procédures légales en matière d’occupation des étrangers pour exploiter un travailleur.
Pourquoi le système permet-il qu’il soit exploité et mis en danger mais ne reconnaît ni son travail ni sa situation en le régularisant et participe au Dumping social en ne cadrant pas le système de sous-traitance.
Parce que les sans-papiers sont des travailleuses et travailleurs comme les autres et qu’ensemble, nous sommes plus forts pour défendre la justice sociale !

http://bxl.indymedia.org/spip.php?article13366
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 21:18

Nettoyage. À Saran, le ballet de salariés sans papiers
Trois travailleurs sans papiers exploités par une entreprise de nettoyage sont accompagnés par la CGT du Loiret dans une bataille pour leur reconnaissance.
... http://www.humanite.fr/nettoyage-saran- ... ers-632653


VICTOIRE POUR LES PLONGEURS SANS-PAPIERS DU PALACE « 5 CODET » !!

AU LIEU DE REGULARISER DANS LE CADRE DE LA LOI,...
LE DIRECTEUR DE L’HOTEL AVAIT PREFERE LIVRER A LA POLICE SES PLONGEURS SANS-PAPIERS !

SOUS LA PRESSION D’UN RASSEMBLEMENT CGT
(US CGT COMMERCE PARIS, UD CGT 75, UL CGT 7e, COLLECTIF IMMIGRATION UD CGT PARIS) DYNAMIQUE ET DETERMINE, LA DIRECTION DE l’HÔTEL S’EST TRES VITE RESOLUE A TROUVER UNE ISSUE A CE CONFLIT.

ELLE S’EST ENGAGEE A ACCOMPAGNER SES SALARIES DANS LEUR REGULARISATION ET A LES REINTEGRER DES DEMAIN MATIN !

La CGT reste vigilante et se mobilisera à nouveau
face à de telles attitudes de délation !
Elle ne lâchera rien jusqu’à la régularisation de ces salariés !

TOUT TRAVAIL DOIT ETRE RECONNU !
TOUT TRAVAILLEUR DOIT ETRE RESPECTE !

ON BOSSE ICI, ON VIT ICI, ON RESTE ICI !
REGULARISATION DE TOUS LES TRAVAILLEURS SANS-PAPIERS

Paris, le 02 Mars 2017

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 17 Mar 2017, 19:37

Rungis : la CGT du Val-de-Marne occupe le centre administratif pour obtenir la régularisation de sans-papiers

Depuis 6h ce jeudi matin, la CGT du Val-de-Marne occupe le centre administratif et de sécurité du marché d'intérêt national (MIN) de Rungis pour demander la régularisation d'au moins 105 salariés sans-papiers.

La CGT du Val-de-Marne occupe depuis 6h ce jeudi 16 mars le centre administratif et de sécurité du marché d'intérêt national (MIN) de Rungis pour obtenir la régularisation des salariés sans-papiers travaillant sur place, selon une information de franceinfo.

Le syndicat affirme vouloir occuper les lieux et bloquer l'activité du site jusqu'à la régularisation d'au moins 105 salariés dont le dossier va être déposé aujourd'hui en préfecture.

Plus de 600 salariés sans-papiers travaillent à Rungis

"On bosse ici, on vit ici, on reste ici", crient les manifestants installés dans le hall de l'immeuble. Selon la CGT 94, plus de 600 salariés sans-papiers, dont l'ancienneté va de six mois à cinq ans, travaillent actuellement à Rungis.

... http://www.francetvinfo.fr/economie/emp ... r=CS2-765-[twitter]-
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 18 Mar 2017, 22:10

L'OCCUPATION DE RUNGIS PAR LES TRAVAILLEURS SANS PAPIERS CONTINUE

Depuis hier matin très tôt, avec 105 salariés sans papiers du Min de Rungis, organisés et coordonnés par une trentaine de dirigeants et militants de la CGT 94 (UD, UL et SO de l'UD), nous occupons la tour Semmaris de Rungis (gestionnaire du MIN à capitaux majoritairement publics) pour exiger la régularisation des salariés concernés.

Aujourd’hui, ce weekend et dans les prochains jours, cette solidarité de lutte doit être débattue et s'organiser dans chaque syndicat et UL du département. Nous sommes, parallèlement, en relation étroite avec la confédération et nombre de Fédérations qui sont déjà passées sur le site pour certaines ou qui s'adresseront prochainement à leurs syndicats. Le cabinet de Philippe Martinez est également sollicité et associé.

Notre appel à l'engagement et à la solidarité immédiate de tous nos syndicats, de tous nos élus et militants est lancé. Nous en avons impérativement besoin.

Allez sur place, apportez physiquement votre soutien militant (et financier si possible ?), montrons la diversité et l'ampleur de cette solidarité syndicale et populaire. C'est une des conditions du déblocage de la situation actuelle et de notre victoire à tous !

Une conférence de presse est en préparation pour lundi matin. Nous vous tiendrons au courant, y compris sur place.

Cette bagarre est une lutte déterminante qui va montrer à nouveau ce qu'est la puissance, la solidarité et le militantisme de toute la CGT du Val-de-Marne quand elle se fédère et se met en mouvement.

Nous ne lâcherons rien !
On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

Pour rendre visite aux camarades :
BUS 103 185 192 292 319 396 + TVM arrêt Marché International de Rungis (ci-joint plan et adresse)

https://www.facebook.com/luttesinvisibles/


Solidaires avec les travailleurs sans-papiers en lutte à Rungis

Solidaires avec les travailleurs sans-papiers en lutte à Rungis

Depuis le 16 mars, une centaine de travailleurs sans-papiers grévistes occupent la Tour de la Semmaris sur le MiN de Rungis avec le soutien de la CGT 94. Travaillant dans de nombreux secteurs (intérim, nettoyage, agroalimentaire…) ils exigent leur régularisation .

Une première rencontre avec le préfet du Val-de-Marne s’est soldée par une fin de non
recevoir.

Les camarades grévistes sont déterminés à pour suivre la lutte et l’occupation jusqu’à satisfaction de leurs revendications, à savoir l’obtention des documents employeurs nécessaires à la régularisation, ainsi que d’un récépissé temporaire de la préfecture ouvrant droit à la carte de séjour d’un an pour chacun de ces travailleurs.

Le piquet de grève s’organise jour et nuit sur la base de la solidarité de différentes associations et organisations syndicales.

L’Union Syndicale Solidaires du Val-de-Marne apporte tout son soutien à cette lutte légitime, comme à tous les combats des travailleuses et travailleurs sans-papiers exploité-e-s et contraint-e-s à la plus grande précarité et à la clandestinité.

Elle engage ses militant-e-s et adhérent-e-s à apporter tout le soutien possible à cette lutte en la relayant et en se rendant sur place pour témoigner de notre solidarité et apporter un soutien matériel en fonction des besoins.

Une conférence de presse aura lieu lundi 20 mars à 11h sur place à laquelle participera
Solidaires 94.


https://www.solidaires.org/Solidaires-a ... e-a-Rungis
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede Pïérô » 23 Mar 2017, 23:37

6e jour d’occupation du siège de la Semmaris, gestionnaire du MIN de Rungis

Nous ne lâcherons rien ! On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

Depuis jeudi 13 mars au matin, 105 travailleurs sans papiers grévistes occupent la Tour de la Semmaris au Marché de Rungis avec l’Union Départementale CGT du Val-de-Marne. Ils exigent leur régularisation.

... http://www.cgt94.fr/spip.php?article1643
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede Pïérô » 26 Mar 2017, 04:15

Marché de Rungis : 105 travailleurs sans-papiers occupent l’administration depuis plus de 10 jours

105 travailleurs sans-papiers soutenus par la CGT Val-de-Marne occupent depuis le jeudi 13 mars au matin la tour de la Semmaris, l’administrateur (société public-privé) du marché de Rungis, pour leur régularisation.

... https://paris-luttes.info/rungis-105-tr ... -sans-7795
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 30 Mar 2017, 21:52

Mobilisation. Les sans-papiers tiennent le bon cap

Dernière ligne droite avant la régularisation pour les migrants grévistes de Rungis, dont la plupart ont obtenu les certificats des employeurs.

Au pied de la tour de Rungis, une haie d’honneur de fanions CGT accueille toujours les soutiens aux grévistes et les salariés du centre administratif ­occupé depuis douze jours maintenant.

... http://www.humanite.fr/mobilisation-les ... cap-633991
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 07 Avr 2017, 18:32

Victoire pour les 128 de Rungis !!!

Après trois semaines de grève et d’occupation de la Tour Semmaris, les pressions sur les entreprises pour l’établissement des CERFA, les parties (Préfecture, Min de Rungis, Cgt) se sont mis d’accord sur les points suivants :

- Établissement par les services préfectoraux de récépissés avec autorisation de travail pour l’ensemble des grévistes ;

- Dépôts des dossiers des 128 travailleurs sans papiers en Préfecture du Val-de-Marne.

En conséquence, l’occupation de la Tour Semmaris prendra fin dimanche 9 avril 2017.

Cette victoire est incontestablement à mettre au crédit de la lutte, de la détermination des travailleurs sans papiers, des militants de la Cgt, des nombreux et divers soutiens qui auront pu s’exprimer.

On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

A Créteil, le 7 avril 2017


http://www.cgt94.fr/spip.php?article1651
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede Pïérô » 20 Avr 2017, 14:15

Occupation de la mairie d’Alfortville par le Collectif des Travailleurs Sans Papiers de Vitry
Ce mardi matin, le Collectif des Travailleurs Sans Papiers de Vitry a occupé la mairie d’Alfortville. Ils ont été expulsés par la force vers 10h30 et déplorent plusieurs blessés. Ils sont actuellement devant la mairie. Leur communiqué (avant l’expulsion)
... https://paris-luttes.info/occupation-de ... rie-d-7934


Après l’expulsion violente des travailleurs sans-papiers de la mairie d’Alfortville
Le Collectif des Travailleurs Sans Papiers de Vitry a brièvement occupé ce mardi matin la mairie d’Alfortville avant de se faire expulser par la police sur demande de la mairie socialiste. Plusieurs occupants ont été sérieusement blessés. Le collectif réaffirme ses objectifs : dénoncer les lois anti-ouvrières du gouvernement socialiste et réclamer la régularisation des travailleurs sans-papiers.
... https://paris-luttes.info/apres-l-expul ... e-des-7944
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 12 Mai 2017, 16:22

Pourquoi les patrons embauchent-ils des travailleurs sans titre de séjour ?

Texte du Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry sur l’exploitation des travailleurs sans-papiers et appel à une manifestation devant le siège du groupe de restauration Compass.

Pour réduire considérablement le salaire
C’est le cas le plus courant.
Au 57 boulevard de Strasbourg, les coiffeuses qui avaient fait grève pendant des mois en 2014 et 2015 étaient payées en espèces quelques centaines d’euros par mois alors qu’elles œuvraient à plein temps. C’est systématique dans les salons de coiffure autour de la Gare de l’Est. Mais de nombreuses sociétés font de même. Cela s’étend comme un cancer, en particulier au nettoyage. La découverte que son salarié est sans titre peut conduire aussi l’employeur à lui délivrer un salaire réduit de moitié et en espèces.

Afin de dissimuler les heures à l’URSSAF
Une façon de faire est de ne déclarer qu’une partie des heures. Une feuille de paye délivrée tous les trois mois à 30 heures déclarées (mensuelles) peut cacher un emploi à plein temps depuis des années. Les sommes qui sont versées correspondent à un salaire réel, mais dans ce cas, l’employeur escroque les caisses de solidarité.

Pour intensifier le travail
Un exemple : un membre de notre collectif cherche à être embauché par une société de nettoyage : La Rationnelle. Il produit un titre de séjour à un autre nom. Au vu de la photo, le chef d’agence comprend que la personne est sans titre, mais l’embauche tout de même pour un chantier de trois heures quotidiennes. Un mois après, elle exige que ce qui était en fait en trois heures soit désormais accompli en deux heures. Le travailleur a dû accepter.

Afin de réduire les dépenses de sécurité
De l’amiante, il y en a partout, tout spécialement dans les bâtiments construits après guerre et jusqu’en 1997. Il faut l’enlever, en particulier à l’occasion de travaux. Normalement, réglementation oblige, la zone amiantée doit être alors confinée et les ouvriers intervenants équipés comme indiqué ci-contre. Evidemment cela coute très cher.

La grève des travailleurs sans-papiers du chantier de Breteuil a montré comment de grandes sociétés parviennent à contourner les règles de sécurité. Elles sous-traitent à des sociétés qui ne prendront que des sans-papiers, lesquels feront le désamiantage sans même être prévenus du danger.
Ne croyez pas que ces pratiques soient réservées au patronat voyou. La voyoucratie est en train de s’étendre à tout le patronat. Des sociétés ayant pignon sur rue sont impliquées : La Rationnelle (grande société du nettoyage), CAPRON, dans le bâtiment œuvrant à Breteuil pour COVEA, un consortium d’assurance incluant des mutuelles comme la GMF ou la MAAF. L’exemple suivant implique le groupe COMPASS à travers sa société de restauration collective EUREST qui gère un millier de restaurants.

Pour pouvoir licencier le travailleur plus tard
En janvier 2016, M. SOUKOUNA travaille comme plongeur intérimaire pour la société EUREST qui gère le restaurant interentreprise du Green Office de Rueil. Il est sous une autre identité. Le gérant d’EUREST, satisfait de son travaille, l’embauche sous une troisième identité. Il était donc parfaitement au courant de la situation irrégulière de M. SOUKOUNA. Néanmoins, dix mois plus tard, il le signale comme travailleur sans titre auprès de sa responsable Ressources Humaines. M. SOUKOUNA est convoqué le 5 décembre pour un entretier préalable. Il est licencié le 4 janvier... un mois plus tard... EUREST s’était rendu compte qu’ils avaient besoin de lui pour les fêtes de fin d’année.

Le travailleur sans titre apparaît alors comme une variable d’ajustement des effectifs. Le groupe COMPASS est d’ailleurs coutumier des licenciements de salariés. Plusieurs ont eu lieu récemment et concernent des salariés avec titre : par exemple à l’EVERGREEN de Montrouge ou à la tour FIRST à La Défense. Un autre, mandaté pour la CGT, a eu lieu au restaurant de l’entreprise L’OREAL à Levallois-Perret.

Nous réclamons :
La réambauche de MM. SOUKOUNA et DIARRA ainsi que les documents nécessaires à leur régularisation.

Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry 94

Le Collectif des Travailleurs Sans Papiers de Vitry organise vendredi 12 mai 16h au métro Châtillon-Montouge, une manifestation allant jusqu’au siège du groupe de restauration COMPASS 125 avenue de la République (société EUREST, SCOLAREST...).


https://www.facebook.com/CTSPV94
http://paris-luttes.info/pourquoi-les-p ... chent-8126
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Solidarité avec les travailleurs-euses sans papiers en g

Messagede bipbip » 16 Juin 2017, 06:37

Grenoble vendredi 16 juin 2017

Soirée Discussion sur les droits et non droits au travail des personnes étrangères

Précaires Solidaires vous invite ce vendredi 16 juin à une Soirée Discussion sur les droits et non droits au travail des personnes étrangères (avec ou sans papier). Les échanges seront suivis d’une soupe et d’un apéro et la soirée commence dès 18h30au local de Solidaires, 12 bis rue des trembles Grenoble, arrêt de tram La Bruyere

A qui profite le travail au noir , quels droits pour se défendre ?

Accéder au droit du travail en tant qu’étranger.e

Les mobilisations et luttes des travailleur.euse.s étranger.e.s

Stop à la mise concurrence généralisée des
travailleur.euse.s entre eux et au racisme !

Nous ne sommes pas des expert.e.s sur la question et en tant que personnes organisatrices non directement concernées (par le droit ou non au travail des étranger.e.s), nous avons appelé ça une soirée discussion (plutôt que l’habituel apéro-formation).
Soirée ouverte à toutes et tous : syndiqué.e.s ou non, personnes ayant ou pas accès au travail, collectifs luttant autour de ces questions, etc... afin de partager des connaissances et infos, écouter les témoignages de celles et ceux qui voudront bien partager leurs expériences et éventuellement préparer un événement plus large à la rentrée.

https://cric-grenoble.info/infos-locale ... sonnes-209
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22509
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités