l’hôtellerie en luttes

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: l’hôtellerie en luttes

Messagede Pïérô » 09 Nov 2016, 09:03

Non aux licenciements boursiers dans l’hôtellerie !

Un rassemblement devant l’hôtel aura lieu le 9 novembre à 14h et sera suivi d’une manifestation en direction du Ministère du Travail où une délégation demandera à être reçue

Non aux licenciements boursiers dans l’hôtellerie !

La fermeture de l’hôtel PULLMAN MONTPARNASSE est programmée pour le 31 août 2017 pour 3 années de travaux, avec de premiers départs de salariés prévus en mars 2017, donnant lieu à des centaines de licenciements.
Un rassemblement devant l’hôtel aura lieu le 9 novembre à 14h et sera suivi d’une manifestation en direction du Ministère du Travail où une délégation demandera à être reçue.


La fermeture de l’hôtel PULLMAN MONTPARNASSE est programmée pour le 31 août 2017 pour 3 années de travaux, avec de premiers départs de salariés prévus en mars 2017.

UNIBAIL-RODAMCO, propriétaire des murs de l’hôtel PULLMAN PARIS MONTPARNASSE et le groupe ACCOR, gestionnaire de l’hôtel, sont main dans la main pour supprimer plus de 650 emplois, CDD et sous-traitance compris !

La direction se prétend favorable au reclassement des salariés dans le groupe ACCOR alors que dans plusieurs hôtels ACCOR, par exemple au PULLMAN et au SOFITEL La Défense, des mesures de chômage partiel sont mises en place, que partout les directions d’hôtels ACCOR n’ont qu’une obsession, réduire la masse salariale.
Dégraisser Paul pour reclasser Jacques, très peu pour la CGT.

Quant au plan de départs volontaires proposé il n’est pas à la mesure des bénéfices colossaux réalisés par ces deux grandes entreprises !

Ces deux groupes font partie du CAC 40 et ont engrangé 244 millions d’euros de bénéfices nets pour ACCOR en 2015 et 1 milliard 159 millions pour UNIBAIL-RODAMCO ! C’est dire que les moyens existent pour mettre en place un Plan de sauvegarde de l’emploi de haut niveau.

La CGT revendique principalement le maintien de l’emploi pour ceux qui souhaitent le conserver, avec la mise en place de conventions de mises à disposition dans les hôtels du groupe ACCOR où des reclassements seront proposés, et d’un plan ambitieux de formation pendant la fermeture de l’hôtel !

UNIBAIL et le groupe ACCOR doivent entendre les revendications des salariés.

L’immense majorité des salariés souhaitent conserver le lien contractuel avec le PULLMAN MONTPARNASSE. Concrètement cela signifie qu’en cas de détachement dans d’autres hôtels du groupe ACCOR l’emploi, la rémunération et le statut seront maintenus.
Ils auront ainsi la certitude de retrouver leur emploi à la réouverture.
Par ailleurs, ceux qui veulent opter pour le départ volontaire n’acceptent pas les cacahouètes annoncées par la direction après tant d’années au service d’une entreprise prospère !

Rendez vous le Mercredi 9 novembre entre 14h et 17 heure devant l’hôtel Pullman ; 19 Rue du Commandant René Mouchotte, 75014 Paris (métro Montparnasse).


https://paris-luttes.info/non-aux-licen ... siers-7019
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 18409
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: l’hôtellerie en luttes

Messagede bipbip » 13 Nov 2016, 13:37

Ils bossent au Pullman, ils veulent rester au Pullman !

A l’appel de la CGT, les salariés de l’hôtel Pullman-Montparnasse à Paris ont manifesté ce midi pour dénoncer les 650 suppressions d’emplois à l’occasion de la fermeture pour travaux pendant deux ou trois ans.

« Non aux suppressions d’emplois », proclame la banderole déployée dans le hall de l’hôtel Pullman, mastodonte quatre étoiles de 1.000 chambres situé derrière la gare Montparnasse à Paris. Au milieu des clients d’affaires qui tentent de se frayer un passage, quelque 150 salariés de l’hôtel ont débrayé à l’appel de la CGT et manifesté ce midi leurs craintes sur leur avenir, alors que se profilent plusieurs années de fermeture pour travaux. Avec la sous-traitance, quelque 650 emplois sont concernés.

... http://www.humanite.fr/ils-bossent-au-p ... man-620272
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 16307
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: l’hôtellerie en luttes

Messagede bipbip » 18 Nov 2016, 12:21

Pullman-Montparnasse. Rénovation et casse sociale

A l’appel de la CGT, syndicat majoritaire, 150 salariéEs grévistes de l’hôtel Pullman-Montparnasse à Paris et de nombreux soutiens manifestaient mercredi 9 novembre pour dénoncer les 650 suppressions d’emplois à l’occasion de la fermeture pour rénovation.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Pull ... se-sociale
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 16307
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: l’hôtellerie en luttes

Messagede Pïérô » 21 Nov 2016, 11:22

Mardi 22 novembre 2016
lutte hôtel Pullman
Rassemblement à 10h30 devant le 19 rue du Commandant Mouchotte, Paris 14e

On bosse au Pullman, on reste au Pullman

La fermeture de l'hôtel Pullman Montparnasse est programmée pour le 31 août 2017 pour 3 années de travaux, avec de premiers départs de salariés prévus en mars 2017, donnant lieu à des centaines de licenciements. 650 emplois, CDI et sous-traitance comprise, vont être supprimés.

UNIBAIL (1,16 milliards de bénéfices en 2015) et ACCOR doivent entendre les revendications des salariés.

L'immense majorité des salariés souhaitent conserver le lien contractuel avec le Pullman Paris Montparnasse. Concrètement cela signifie qu'en cas de détachement dans d'autres hôtels du groupe ACCOR notre emploi, notre rémunération et notre statut seront maintenus, que nous bénéficierions de formations qualifiantes et du maintien de notre niveau de salaires toutes primes incluses.

Nous aurons la certitude de retrouver notre emploi à la réouverture.

Par ailleurs, ceux qui veulent opter pour le départ volontaire n'acceptent pas les propositions tronquées et limitées annoncées par la direction après tant d'années au service d'une entreprise prospère !

L'heure est grave, il nous faut continuer à agir.
Tous dans l'action mardi 22 novembre !
On bosse au pullman, on reste au pullman !

Rendez-vous à 10h30 devant le 19 rue du Commandant Mouchotte, Paris 14e, métro Gaité
départ manifestation à 11h en direction Pullman Tour Eiffel, 18 avenue de Suffren, 15e, pour un picnic puis direction siège UNIBAIL 7 place Adenauer, 16e où une délégation demandera à être reçue.



http://paris-luttes.info/nouvelle-actio ... re-on-7076
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 18409
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: l’hôtellerie en luttes

Messagede bipbip » 21 Déc 2016, 08:36

Témoignages sur les luttes des femmes de chambres (cnt-so) à Marseille

De plus en plus d’hôtels, y compris des palaces, pratiquent la sous-traitance du service de l’hébergement dont le seul but est de faire éclater la communauté de travail et de réaliser plus de profits en sous-payant les femmes de chambre, gouvernantes et équipiers (en général de -15 à -40%) qui ne bénéficient pas du statut collectif de l’hôtelier (niveau de salaire, indemnités nourriture, 13ème mois, primes, etc.).
Ainsi "utilisées", elles sont les variables d’ajustement du taux d’occupation des hôtels…

Patricia G. et Camille E. nous éclairent ici sur des luttes que le syndicat CNT-Solidarité Ouvrière mène à Marseille dans le secteur de l’hôtellerie depuis quelques années, à partir de l’exemple de l’hôtel Villa Massalia.

... http://www.autrefutur.net/Temoignages-s ... -Marseille
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 16307
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: l’hôtellerie en luttes

Messagede Pïérô » 02 Mar 2017, 14:41

Nouvelle avancée pour les femmes de chambre marseillaises !

L’équipe syndicale de la CNT – Solidarité Ouvrière sur l’hôtel Suites Novotel (Marseille Joliette) a obtenu, avant le déclenchement d’un mouvement de grève, un accord gagnant avec PRIMIUM (société liée à ACQUA) sous-traitant le nettoyage du site.

L’accord signé le 10/02 permet d’obtenir : la mise en place progressive sur 3 ans d’une prime de fin d’année équivalente à un treizième mois ; la création d’une prime de panier quotidienne de 4€ nets ; des augmentations de qualifications (passage de AS1 à AS3).
Ces avancées salariales sont similaires à celles obtenues sur les sites hôteliers touchés par les mouvements de grève de femmes de chambre et équipiers en 2016.

Contrairement au Radisson Blu (ACQUA) en novembre 2016, le sous traitant et son donneur d’ordre auront préféré la négociation plutôt que d’affronter un mouvement de grève.

Les luttes de 2016 ont clairement fait évoluer le rapport de force, l’unité et la détermination de l’équipe syndicale auront fait le reste !

La lutte continue !

CNT Solidarité Ouvrière 13


http://www.cnt-so.org/Nouvelle-avancee-pour-les-femmes
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 18409
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: l’hôtellerie en luttes

Messagede bipbip » 20 Mar 2017, 12:22

Hôtel Hilton d’Orly (94) : grève contre le plan social !


Un mouvement de grève illimité des personnels a démarré, dans un cadre intersyndical, ce jeudi 16 mars 2017 à l’hôtel Hilton de l’aéroport d’Orly (94). Les salarié-e-s protestent contre le plan social prévu suite à la fermeture de l’établissement à l’occasion de la rénovation de l’aéroport.


Face à la volonté de la direction de jouer l’usure, la détermination des grévistes ne faiblit pas et ils exigent toujours la réouverture des négociations du plan social.
L’Hôtel doit fermer fin 2017, le bail avec Aéroport de Paris arrivant à son terme. D’ici là, les salariés exigent que les mesures de reclassement se fassent sur l’ensemble des hôtels du groupe y compris les franchisés. Un nouvel hôtel doit même prochainement ouvrir à Paris. L’Inspection du travail a déjà rappelé la direction sur cette obligation d’étendre les recherches de reclassement à tous les hôtels en région parisienne.

La direction doit d’urgence se remettre autour de la table. Les grévistes ne laisserons pas passer la casse sociale d’autant plus scandaleuse dans un groupe de taille mondiale et générant plusieurs milliards de chiffre d’affaire ! La lutte continue !

Syndicat des Travailleurs de Hôtellerie de la Restauration et du Tourisme de la RP - CNT-Solidarité Ouvrière

http://www.cnt-so.org/Greve-et-blocage-en-cours-au
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 16307
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité