Lutter contre le fascisme sanitaire !

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede joe dalton » 08 Oct 2008, 17:16

croquemitaine a écrit:Sur l'industrie des drogues (alcool et tabac donc pour ce qui est des plus courantes et répandues) en société libertaire c'est compliqué de faire des prévisions. Enfin à mon avis il est peu probable que ça saute - entièrement en tout cas - à court terme (après la révolution sociale).

En tout cas la fin de la production a la chaine et de masse, ou alors se seras sans moi! Mais à autre manière de produire la drogue et autre distribution, correspondra un autre rapport avec elle, ou le choix d'en prendre ne se réduiras pas a un choix de consommation, et passer un certain niveau de prise,le drogué devras la produire lui même.Car une caumunauté ne vas pas se casser le cul a fournir quelqu'un"un qui ne participe plus,rien que pour le voir se détruire(vu qu'il n'y aura plus de profit.
joe dalton
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede sebiseb » 08 Oct 2008, 18:27

The Koala Avenger a écrit:Pour moi la consommation de drogue ne se base pas sur la liberté, donc ce raisonnement n'est pas le mien.

Disons plutôt que la consommation ne se base pas seulement sur la liberté, parce que je pense qu'il y a quand même une part plus ou moins choisi de le faire (voir simplement de tester).. Sinon, je comprends mieux ton point de vue, et le partage assez.
$apt-get install anarchy-in-the-world
$world restart
Avatar de l’utilisateur-trice
sebiseb
 
Messages: 1093
Enregistré le: 14 Aoû 2008, 13:51
Localisation: Île de France - Centre

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede RickRoll » 09 Oct 2008, 13:01

Oui pour simplifier mettons qu'il y a un choix libre au départ, par la suite le fait de devoir reproduire régulièrement la prise de drogue n'est plus de la liberté.

100% avec joe dalton sur la production de drogue.
RickRoll
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede LeoKarim » 10 Oct 2008, 02:45

Mais franchement ! Lire ça sur un forum anarchiste ! Alors bientôt vous allez nous dire que "la drogue c'est de la merde". Puis vous allez nous faire des campagnes sanitaires pour empêcher les gens d'avoir des états modifiés de conscience. Non mais ! ça veut dire quoi "La Drogue" ? Il n'y a pas une drogue il y a des drogues. Et chaque drogue a ses propres risques et non risques. Je ne suis addict qu'au tabac et je ne veux pas y faire grand chose - qu'on en discute ! - et je consomme occasionnellement d'autres drogues pour obtenir des EMC. Il est vrai que j'évite l'héro, la coc, et que je les déconseille. Je fais gaffe à pas devenir dépendant de l'alcool mais je me prend des cuites de temps à autres. J'utilise aussi des drogues psychoactives légales en vente libre qui procures des effets genre LSD, Opium, Cannabis et je ne suis dépendant d'aucune d'entre elles, je n'en fait qu'un usage occasionnel et dans un cadre artistico-créatif. Que vous parliez de non choix du à une dépendance est digne d'un forum catho !
Même pour le tabac il y a des méthodes pour ne pas devenire dépendant. Tout est question d'éducation. On doit apprendre à faire un bon usage des drogues et garder une certaine discipline. Pas de mélanger genre alcool cannabis. Une herbe ou un champi seul ça peut être anodin mais deux mélangés ça peut être grave. Toujours faire de longues pauses sans consommation. Pour certaines drogues se faire surveiller par un proche. Si on respecte quelques règles de base tout se passe bien.
J'aimerais que ce débat sorte du moralisme...

LéoK. :fume:
"Pourquoi autoriser la vie alors qu'on finit toujours par en mourir ?" Léopold Fidel Privares.
http://www.survitualisme.org
http://www.survitualisme.info
Avatar de l’utilisateur-trice
LeoKarim
 
Messages: 25
Enregistré le: 03 Oct 2008, 20:09
Localisation: Cyber City

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede Ellaurenzovfoot » 10 Oct 2008, 04:35

je dirais que je trouve les propos de joe logique dans un système donné de consommation. Ensuite, je suis aussi tout à fait d'accord avec léoK sur la consommation. Disons aussi qu'on analyse tous "les drogues" par rapport à ce système. Et pour beaucoup, la drogue peut être une échappatoire ou autre, tant et aussi bien qu'un plaisir comme autre, une manière de créer différemment, etc.

Ce qu'il faut se dire aussi, c'est que la drogue a tjs existé et fut produite de maintes manière, alors je ne pense pas que le problème de la production locale et à petite échelle soit le problème finalement. Mais c'est cette production de masse qui amène notre vision dessus.

S'altérer l'esprit ne peut qu'être bon une fois de temps en temps et faut tout essayer pour critiquer/s'amuser/vivre/gueuler!
Ellaurenzovfoot
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede RickRoll » 10 Oct 2008, 14:11

@LéoK.
C'est toi qui parles de moralisme ? Laisse moi rire ! Tu me fais la morale en m'assimilant à un fasciste catho, en me disant ce que je dois penser pour être un bon anarchiste.

Je ne disais rien sur ta consommation personnelle, je constate simplement avec les addictologues que 99% des gens qui prennent des drogues sont dépendants.
La drogue et la dépendance ce n'est pas une question d'éducation, ça ne peut pas se contrôler.
Schématiquement, on a un système de récompense dans notre cerveau, qui fait que l'on a du plaisir quand on réalise certaines choses (faire l'amour, manger etc). Ce système est le fruit d'une longue évolution, est destiné à nous motiver à faire les choses essentielles à notre survie, par exemple ceux qui ont ce système défectueux ne se reproduisent pas ou se laissent mourir de faim. Les drogues détournent ce système en l'activant de la même manière, souvent plus fort que les objets qui l'activent normalement. C'est ce qui crée la dépendance.

Après si tu veux on peut en parler de ta consommation personnelle puisque tu as l'air d'avoir envie de te justifier.

Contrairement à ce que tu penses je suis très tolérant. Tu te drogues si tu as envie, et d'ailleurs (à mon humble avis) tu ne te drogues probablement pas par pure envie car pour chercher des états de conscience modifiée il faut avoir des problèmes avec son état de conscience normal, ne pas le supporter. Tu es peut-être dans la phase "lune de miel" de ta consommation de drogue. Celle où tout le monde aura beau te dire que ta copine a plein de défauts tu vas la défendre becs et ongle. Donc je m'attends bien à une réaction violente de ta part contre mes propos.
RickRoll
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede LeoKarim » 10 Oct 2008, 14:21

Monstrueusement violente ! Je suis outré. Phase lune de miel ? Au cas où tu l'aurais pas compris je suis consommateur occasionnel.
Ce que tu dis est faux sur la dépendance, il est prouvé qu'il n'y a pas de dépendance physique au cannabis. Bon quand je passe huit dix mois sans rien consommer tu me parle de phase lune de miel. Phase lune de miel pour une conso de temps à autre ? Ridicule.
Ceci dit non ça me choque pas.
"Pourquoi autoriser la vie alors qu'on finit toujours par en mourir ?" Léopold Fidel Privares.
http://www.survitualisme.org
http://www.survitualisme.info
Avatar de l’utilisateur-trice
LeoKarim
 
Messages: 25
Enregistré le: 03 Oct 2008, 20:09
Localisation: Cyber City

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede bédé » 10 Oct 2008, 14:29

99% de dépendants !

il n'y en a p'tete qu'un pour cent, mais ils existent

perso , j'fume autre chose que du tabac taxé quand ma p'tite production me le permet et le reste du temps je m'en passe sans probleme de dépendance .
par compte la fumette provoque une addiction a laquelle j'suis sensible... et des fois je tousse , je tousse, je tousse...

faudra sans doute qu'un jour j' arrète de tousser....

bd
bédé
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede RickRoll » 10 Oct 2008, 14:52

Mais tu sais, dépendance est un terme qui désigne à la fois la dépendance physique et psychique. Le cannabis n'entraîne pas de dépendance physique (sauf quelques cas extrèmes genre 20 joints par jour), mais entraîne à moyen terme une dépendance psychique.

Je ne comprends pas, tu défends les dorgués en citant ton exemple, alors que tu n'as pas une consommation de drogué visiblement ? Il n'en reste pas moins que ceux qui posent problème ne sont pas les consommateurs occasionnels ou récréatifs, qui sont soit dit en passant une minorité des usagers, mais les drogués.
RickRoll
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede LeoKarim » 10 Oct 2008, 15:06

Je veux bien défendre les drogués pourquoi pas mais là en l'occurence je soulève un autre problème. Pourquoi alors que je n'ai qu'une conso de temps à autres on me fait de grands discours sanitaires. Y a un copain qui s'est fait envoyé par un juge en cure pour un join. Les médecins quand ils ont vu ça ils ont en pas cru leurs yeux et ils se sont demandé si ce juge était un imbécile parce que eux ils ont autre chose à faire... Moi on a voulu m'envoyer au réseau d'alcoologie pour une cuite tous les six mois. Là encore les médecins ont bien rigolé. Faut pas déconner. Je me fou pas en l'air alors on me fait pas chier ! Le tabac je dis pas, c'est vrai je suis addict.
Mais bon l'état modifié de conscience est inaccessible à un individu normal sans la prise d'une drogue. Inutile de chercher : impossible d'y arriver sans drogue. Et rien à voir avec un mal être. La folie je la revendique, je n'appelle pas ça un mal être.

LéoK.
"Pourquoi autoriser la vie alors qu'on finit toujours par en mourir ?" Léopold Fidel Privares.
http://www.survitualisme.org
http://www.survitualisme.info
Avatar de l’utilisateur-trice
LeoKarim
 
Messages: 25
Enregistré le: 03 Oct 2008, 20:09
Localisation: Cyber City

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede RickRoll » 10 Oct 2008, 15:23

LeoKarim a écrit:Pourquoi alors que je n'ai qu'une conso de temps à autres on me fait de grands discours sanitaires. Y a un copain qui s'est fait envoyé par un juge en cure pour un join. Les médecins quand ils ont vu ça ils ont en pas cru leurs yeux et ils se sont demandé si ce juge était un imbécile parce que eux ils ont autre chose à faire... Moi on a voulu m'envoyer au réseau d'alcoologie pour une cuite tous les six mois. Là encore les médecins ont bien rigolé. Faut pas déconner. Je me fou pas en l'air alors on me fait pas chier !
LéoK.

Parce que t'es pas tout seul, il y a des drogués. C'est un discours collectif. Et c'est aussi pour éviter que toi tu tombes dans la dépendance.
Ce sont les médecins, pas les juges qui diffusent ce message de santé publique.
Même dans une société anarchiste il faudra veiller à ce que les gens ne se détruisent pas par dépendance à l'égard d'un produit.
RickRoll
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede joe dalton » 10 Oct 2008, 15:46

koala a écrit:Ce sont les médecins, pas les juges qui diffusent ce message de santé publique.
Même dans une société anarchiste il faudra veiller à ce que les gens ne se détruisent pas par dépendance à l'égard d'un produit.

Le médecin de part son autorité peut vite se transformer en flic si l'on y prend garde!
Perso je ne crois pas que l'on ait "a veiller" ! par contre mettre en garde, prévenir et surtout pas sponsoriser la déchéance, oui!
Sur l'aspect enrichissant, et subversif de la drogue,vraiment faut relativiser! C'est sur que si le seule truc qu'on peut faire ce soir, c'est regarder "demolition man" avec stalone,vaut mieux fumer un joint.
Leok, tu voit d'autant plus l'aspect positif de la def, que tu m'as l'air de quelqu'un de fort psychologiquement(je me trompe peut-elle) qui a moins de chance de s'y perdre.
joe dalton
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede LeoKarim » 11 Oct 2008, 00:29

Je m'oppose à tout message de prévention prônant l'abstinence. Je pense qu'il faut éduquer le consommateur de drogues. Personnellement je n'ai aucune envie de me détruire prématurément ou de devenir dépendant. Pour cela je respecte des règles. Alors il est vrai que les pauvres (imbéciles) qui font n'importe quoi avec les drogues, prennent n'importe laquelle finissent toujours très mal. Et j'accuse les médecins sanitaristes d'être à l'origine de cette catastrophe. Il faut une politique de santé publique collective mais pas des slogans bidons du genre "La drogue c'est de la merde". ça ne mène nul part. Ensuite il faut savoir lire les rapports sanitaires. Dans un rapport sanitaire c'est comme sur la notice des médicaments, tu vas à la rubrique effets indésirables et tu lis des truc qui te donnent pas envie d'en prendre. Ors ce qu'il faut savoir c'est que s'il y a un seul cas sur cent mille ça figure dans la rubrique. Les rapports sanitaires sur le cannabis fonctionnent sur le même principe. Il a quelques cas d'un effet quelconque sur 1,2 millions de consommateur et ça figure dans le rapport.
Pour ta gouverne toutes les drogues ne provoquent pas accoutumance ou déchéance si on en consomme pas en excès. A telle point que certaines sont légales tu peux même les commander sur internet. De toute façon en excès tout est mauvais pour la santé par exemple le lard.
Donc plutôt que de dire "c'est de la merde" il vaut mieux apprendre aux consommateurs à bien consommer et respecter certaines règles de prudence pour éviter qu'ils finissent dépendants ou gagas.
ça fait dix ans que je suis consommateur occasionnel et c'est gentil de vouloir me protéger mais je me protège déjà tout seul.

LéoK.
"Pourquoi autoriser la vie alors qu'on finit toujours par en mourir ?" Léopold Fidel Privares.
http://www.survitualisme.org
http://www.survitualisme.info
Avatar de l’utilisateur-trice
LeoKarim
 
Messages: 25
Enregistré le: 03 Oct 2008, 20:09
Localisation: Cyber City

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede pizza » 11 Oct 2008, 01:00

Dans un rapport sanitaire c'est comme sur la notice des médicaments, tu vas à la rubrique effets indésirables et tu lis des truc qui te donnent pas envie d'en prendre. Ors ce qu'il faut savoir c'est que s'il y a un seul cas sur cent mille ça figure dans la rubrique. Les rapports sanitaires sur le cannabis fonctionnent sur le même principe. Il a quelques cas d'un effet quelconque sur 1,2 millions de consommateur et ça figure dans le rapport.


Et c'est comme pour la sécurité routière, la prévention des tempêtes, les chutes de pierres et les traversées de sangliers, à l'heure actuelle, le moindre incident de la vie quotidienne, autrefois attribué au hasard ou à la fatalité, est mis sur le compte de la puissance publique qui se doit d'indemniser et de légiférer au plus vite pour interdire tous ces accidents. Ainsi, le citoyen est déresponsabilisé par rapport à ce qui lui arrive, littéralement infantilisé. Et en même temps, il a besoin qu'on lui rappelle tous ces dangers qu'il aurait pu courir, tous ces risques auxquels il a échappé. Via les notices de médicaments, les messages de prévention sanitaire, ou les faits divers qui émaillent le 20h de TF1. "Tout ceci [...] c'est notre quiétude scéllée par la distance au monde et que berce, plus qu'elle ne la compromet, l'allusion même violente au réel" (Baudrillard, "La société de consommation")
pizza
 

Re: Lutter contre le fascisme sanitaire !

Messagede joe dalton » 11 Oct 2008, 11:28

pizza a écrit:Et c'est comme pour la sécurité routière, la prévention des tempêtes, les chutes de pierres et les traversées de sangliers, à l'heure actuelle, le moindre incident de la vie quotidienne, autrefois attribué au hasard ou à la fatalité, est mis sur le compte de la puissance publique qui se doit d'indemniser et de légiférer au plus vite pour interdire tous ces accidents. Ainsi, le citoyen est déresponsabilisé par rapport à ce qui lui arrive, littéralement infantilisé. Et en même temps, il a besoin qu'on lui rappelle tous ces dangers qu'il aurait pu courir, tous ces risques auxquels il a échappé. Via les notices de médicaments, les messages de prévention sanitaire, ou les faits divers qui émaillent le 20h de TF1.

ça ramène bien le propos sur l'hygiénisme et son pourquoi.
Le système, outre le fait qu'il a intérêt à nous rendre le dehors menaçant dans son soucie permanent de nous isoler,voir même de nous incarcérer dans notre propre vie y trouve 1000 fois son compte!
La mort y est devenue scandaleuse . Le vraie scandale c'est la maladie, l'accident(pauvre Jörg Haider),le meurtre ; pendant que l'exploitation humaine doit faire de moins en moins scandale.
Par une une formidable inversion c'est ce sur quoi l'on a le moins de prise qui fait débat!
mais infantilisation, culpabilisation de chacun, biocontrole,... on n'en finirais pas d'énumérer les enjeux du système avec l'hygienisme et son apparente bienveillance a notre égard
joe dalton
 

Précédente

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité