Critique des médias

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 27 Mai 2017, 19:10

Lire : Pour une socioanalyse du journalisme, d’Alain Accardo

Publié par les éditions Agone, Pour une socioanalyse du journalisme est l’introduction remaniée d’un précédent ouvrage publié en 2007, Journalistes précaires, journalistes au quotidien [1].

Le sous-titre de l’ouvrage – « Du journalisme considéré comme une fraction emblématique de la nouvelle petite bourgeoisie intellectuelle » – en définit la problématique qui prolonge un précédent travail de recherche de l’auteur portant sur les classes moyennes [2].

En une centaine de pages (en petit format), Alain Accardo propose une analyse très dense qu’il est difficile de résumer sans la mutiler. On n’en retiendra ici que les aspects les plus saillants, en soulignant la question qui traverse cet ouvrage : dans quelle mesure les journalistes sont-ils individuellement et collectivement responsables de l’état de l’information et des médias ? Dit autrement : le déficit de pluralité, la course aux scoops et la pêche aux buzzs sont-ils imputables à des journalistes qui cavaleraient derrière les desiderata des chefferies, servant diligemment les intérêts et les volontés des puissants au sein du champ, ou bien aux structures économiques, juridiques, sociales et politiques de la production de l’information ? La question interpelle directement les militants politiques eux-mêmes, parfois prompts d’un côté à dénoncer certains comportements dont les journalistes seraient responsables, ou au contraire à les présenter comme surdéterminés par l’organisation de la profession et, littéralement, irresponsables de l’état de la presse.

... http://www.acrimed.org/Lire-Pour-une-so ... me-d-Alain
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 28 Mai 2017, 16:15

Autopsie d’un (mauvais) article pronucléaire

Le 23 mai, suite à la votation suisse décidant d’arrêter le nucléaire, le journal 20minutes a publié un article (*) qui mérite de rester dans les annales tant il est bourré d’erreurs, d’inexactitudes et d’idées reçues, bien loin d’un vrai travail journalistique.

[AJOUT du 24 mai à 20h20 : à la suite de la parution de la présente analyse, l’auteur a discrètement (pas de mention des corrections opérées) modifié son article en plusieurs points : rectification des confusions énergie/électricité, les 52 réacteurs sont redevenus 58, et surtout « pollution » a été remplacée par « émissions de gaz à effet de serre » : ce faisant, l’auteur se soumet au lobby nucléaire qui exige qu’on ne parle que de co2, et il ne répond pas… à sa propre question, à savoir le rapport à l’écologie. Il faudra encore attendre pour qu’il reconnaisse enfin l’évidence : le nucléaire est une énergie terriblement polluante et, de fait, pas du tout « écolo ». SL]
.
... http://www.anti-k.org/2017/05/27/autops ... nucleaire/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 10:44

Les bacchanales de la vertu : retour sur l’entre-deux-tours de la présidentielle

Si la campagne pour le premier tour de l’élection présidentielle de 2017 nous a offert une belle illustration des tares et autres dérèglements de l’information politique [1], la période de l’entre-deux-tours a fourni une somme de matériaux plus complète et instructive encore pour la critique des médias [2].

Alignement éditorial général en faveur du vote Macron, culpabilisation unanime des abstentionnistes et acharnement démesuré contre Jean-Luc Mélenchon : voilà l’unique et simpliste mélodie qui fut jouée pendant deux semaines dans toutes les « grandes » rédactions de France par des éditocrates de tout poil et de tout grade. Face à la candidate du Front national, le choix de l’abstention ou du vote blanc, comme la décision de Jean-Luc Mélenchon de ne donner d’autre consigne de vote que celle de ne pas offrir une seule voix à Marine Le Pen étaient évidemment discutables. Mais de discussion il n’y eu point, les grandes consciences médiatiques préférant au débat démocratique qu’ils chérissent tant – et qu’ils piétinent si allègrement –, asséner à tour de bras des leçons de bienséance républicaine, de morale civique et de tactique électorale aux électeurs déviants. Un journalisme de prescription des choix électoraux légitimes et d’écrasement des opinions dissidentes.

Il faudrait la minutie d’un chirurgien et la patience d’un archéologue pour rendre compte de cette période courte mais riche en enseignements. Ce travail titanesque – et indigeste – mériterait du temps et du recul, et peut-être même un autre format que celui d’un simple article. Tentons toutefois d’en faire une ébauche.

... http://www.acrimed.org/Les-bacchanales- ... ur-l-entre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 17:15

Actualité des médias n°5 (mai 2017)

Avec cet article, nous poursuivons notre série d’information mensuelle sur l’actualité des médias [1].

http://www.acrimed.org/Actualite-des-me ... 5-mai-2017
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 07 Juin 2017, 01:05

Sur Bolloré TV, la dose de Macronite est quotidienne

"Brillant", "extrêmement brillant", "très bon", "formidable","très juste"

A midi, sur Bolloré TV, on commente l'actualité au sens large ("Les Français aiment-ils les chats ?", "C'est vrai que Thomas Pesquet a grandi de 3 centimètres ?"). Mais il est surtout question de politique. Dans les épisodes précédents, on s'était étonné de l'overdose de Macronite chez les décrypto-rigolos. Mais à La Nouvelle édition (C8 donc), depuis l'élection d'Emmanuel Macron, on est proche de la dose létale. Ce n'est plus une émission de télévision, mais la cellule de communication de l'Elysée. Pas un jour sans que Daphné Burki, Nicolas Domenach et Ariel Wizman ne fassent l'éloge de Super Macron ou Magique Philippe. Mettez vos lunettes 3D, c'est du grand spectacle.

... http://www.arretsurimages.net/chronique ... nne-id9924
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede Pïérô » 11 Juin 2017, 00:36

Hommage à David Pujadas, l’homme-tronc qui a mis le service public au service du libéralisme
Ce jeudi 8 juin 2017, après seize ans d’exercice, David Pujadas a présenté son dernier JT de 20 heures. Notre chroniqueur Samuel Gontier rend hommage, à sa façon, à celui qui nous permettait de distinguer les gagnants des perdants...
... http://television.telerama.fr/televisio ... 159269.php


Avant de quitter le JT, David Pujadas se paie une dernière fois les fonctionnaires
Eloge du libéralisme, dénigrement de la fonction publique, déférence vis-à-vis du pouvoir, abus de micro-trottoirs : pour célébrer les adieux de David Pujadas, le “20 heures” de France 2 a présenté quelques-unes de ses spécialités.
Tout n’a pas été rose, admet David Pujadas. Tout n’a pas été parfait, loin de là. » Ça y est ! Pour son dernier JT, le présentateur va enfin s’excuser d’avoir annoncé un deuxième mort jamais décédé lors d’un attentat sur les Champs-Elysées, il va enfin préciser que le bar-PMU de Sevran n’est pas interdit aux femmes comme l’a prétendu une enquête malhonnête… Mais non. Jeudi dernier, David Pujadas préfère se vanter de pratiquer « un journalisme de la pédagogie qui donne à réfléchir, indépendant de tous les pouvoirs y compris celui, invisible, du conformisme et du suivisme »… Hum-hum.
... http://television.telerama.fr/televisio ... 159282.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Critique des médias

Messagede Pïérô » 12 Juin 2017, 10:02

Interpellation d'Amal Bentounsi : des médias propagent des faits alternatifs

Parce qu'elle filmait une intervention policière, la cofondatrice du collectif Urgence notre police assassine a été placée en garde à vue dans la nuit du 7 au 8 juin. Alors que la vidéo de son interpellation était diffusée sur les réseaux sociaux, les journaux y sont allés de leurs propres versions des faits.

https://www.politis.fr/articles/2017/06 ... ifs-37119/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 15 Juin 2017, 16:03

Ces chiens de garde qui ne sont pas nouveaux

En novembre-décembre 1995, des millions de personnes se mobilisèrent contre le plan Juppé sur les retraites et la Sécurité sociale. Le traitement de cette mobilisation par les grands médias permit de mettre au jour une autre mobilisation, celle-ci en faveur des intérêts des différentes fractions de la classe dominante. Cette (contre-) mobilisation permanente est celle d’un petit groupe médiatiquement omniprésent et composé d’une vingtaine d’individus, les éditocrates épinglés par Serge Halimi dans Les nouveaux chiens de garde [1], ouvrage auquel nous empruntons la quasi-totalité des citations datées de 1995.

... http://www.acrimed.org/Ces-chiens-de-ga ... s-nouveaux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 18 Juin 2017, 21:57

« Incarner le renouveau » : programme politique ou marotte journalistique ?

Du Front national à la France insoumise, en passant par La République en marche, la plupart des forces politiques concourant aux élections législatives mettent en avant le « renouveau » du personnel politique qu’incarneraient leurs candidates et candidats à la députation – si bien que le mot « renouvellement » a été désigné « mot de l’année » par le festival du mot). Certes, chaque campagne électorale se doit rituellement d’annoncer un renouveau de la vie politique, surtout quand la législature précédente et le président de la République associé battent les records d’impopularité.

Mais ce qui frappe ici, c’est l’accompagnement médiatique de ce supposé renouveau. Fascinées par la jeunesse, le parcours et la stratégie politique d’Emmanuel Macron, prédisposées par déformation professionnelle à voir de la nouveauté partout, emboitant le pas des communicants et des responsables politiques qu’ils cornaquent, la plupart des « grandes » rédactions claironnent la bonne nouvelle depuis quelques semaines : la prochaine fournée de députés incarnera « le renouveau » de la vie politique française. Et tant pis si la nouveauté a un petit air de déjà-vu, et si l’information a tout l’air frelatée, la nouvelle est si réjouissante !

... http://www.acrimed.org/Incarner-le-reno ... litique-ou
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede Pïérô » 20 Juin 2017, 21:39

Damien Philippot viré par la CGT : pourquoi France 2 ne l'a pas montré

France 2 a-t-elle enjolivé la visite d'un candidat FN en campagne dans une usine en grève? Un sujet consacré à la campagne de Damien Philippot dans la circonscription de l'Aisne, diffusé le 15 juin 2017 au journal de 20 heures, le montre discutant avec les ouvriers de l'usine MATT, à Chaourse, alors bloquée. A en croire le sujet, il est bien accueilli, et repart satisfait de ses échanges. Mais selon les militants CGT et un réalisateur témoin de sa visite, vidéo à l'appui, il aurait en fait été prié par les syndicalistes

... http://www.arretsurimages.net/articles/ ... tre-id9974
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Critique des médias

Messagede Pïérô » 25 Juin 2017, 11:14

Quand l’AFP étouffe des informations gênantes pour le nouveau pouvoir

Communiqué du SNJ-CGT de l’AFP

L’affaire Richard Ferrand, sortie par Le Canard Enchaîné dans son édition du 24 mai, aurait pu être révélée par l’AFP. Des journalistes de l’Agence étaient en effet en possession des informations, mais la rédaction en chef France n’a pas jugé le sujet digne d’intérêt. Qu’un possible scoop sur une affaire politico-financière impliquant le numéro deux du nouveau parti au pouvoir ne soit pas jugé intéressant, voilà qui est troublant. Surtout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la campagne présidentielle, et alors que le nouveau président Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique.

Généralement, un média met les bouchées doubles pour enquêter sur ce type d’informations quand elles se présentent. Pas à l’AFP, où les courriels de journalistes adressés à la rédaction-en-chef France soit sont restés sans réponse, soit ont reçu une réponse peu encourageante. Faute d’avoir pu donner l’affaire Ferrand en premier, ces mêmes journalistes de l’AFP ont eu la possibilité de sortir un nouveau scoop deux jours après l’article du Canard : le témoignage exclusif de l’avocat qui était au coeur de la vente de l’immeuble litigieux des Mutuelles de Bretagne en 2010-11.

Mais avant même qu’une dépêche ait été écrite, la rédaction en chef France a refusé le sujet. C’était pourtant la première fois qu’une source impliquée dans le dossier confirmait les informations du Canard et pointait la possibilité d’une infraction pénale de Monsieur Ferrand. L’AFP se contentera, quelques jours plus tard, de mentionner d’une phrase le témoignage de l’avocat interviewé par Le Parisien. Ce même témoignage qui conduira à l’ouverture d’une enquête par le parquet de Brest...

INTÉRÊT "TROP LIMITÉ"

Ce n’est pas tout : avant l’affaire Ferrand, le 17 mai, juste après la nomination du nouveau gouvernement, une dépêche annonce que François Bayrou, nouveau garde des Sceaux, devra lui-même faire face à des juges, dès le 19 mai, après son renvoi en correctionnelle pour diffamation. Mais la dépêche n’a pas été diffusée, la rédaction en chef France trouvant son intérêt "trop limité". Deux jours plus tard, l’info sera en bonne place dans les médias nationaux. L’AFP décidera alors de la reprendre ! Interrogée jeudi par les syndicats lors de la réunion mensuelle des délégués du personnel, la direction de l’information de l’AFP s’est montrée incapable de justifier de manière argumentée les choix de sa rédaction en chef.

Tout cela fait beaucoup d’infos sensibles étouffées en quelques jours. Pour ceux qui ont travaillé sur le dossier, il y a de quoi être écoeuré et découragé. L’Agence France Presse, l’une des trois grandes agences d’informations mondiales, dont le statut rappelle l’indépendance, a-t-elle peur de diffuser des informations sensibles quand celles-ci risquent de nuire au nouveau pouvoir politique élu ? Le SNJ-CGT appelle la direction et la rédaction en chef de l’AFP à s’expliquer sur le traitement incompréhensible de l’affaire Ferrand. Le SNJ-CGT rappelle que l’AFP est et doit rester indépendante, que ses journalistes doivent pouvoir enquêter librement et publier toute information même si elle est gênante pour tout type de pouvoir, en particulier le pouvoir politique.

Le SNJ-CGT, Paris le 20 juin 2017

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 08 Juil 2017, 13:01

Actualité des médias n°6 (juin 2017)

Avec cet article, nous poursuivons notre série d’information mensuelle sur l’actualité des médias

http://www.acrimed.org/Actualite-des-me ... -juin-2017
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 16 Juil 2017, 14:36

Quand la critique des médias rencontre l’opinion publique (un micro-trottoir d’Acrimed)

Le 25 mars 2017, Acrimed organisait à Paris la 3e Journée de la Critique des médias. Entre deux tables rondes, le public a eu l’honneur de découvrir le premier micro-trottoir réalisé par Acrimed, consacré, comme il se doit, à la critique des médias. Il est désormais temps de mettre à la disposition de l’ensemble de nos lecteurs et lectrices ce court reportage, première réalisation de la chaîne d’information en discontinu Acrimed-News.

... http://www.acrimed.org/Quand-la-critiqu ... -l-opinion
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 21 Juil 2017, 11:25

Le Figaro refuse la « main de fer » d’Erdogan mais pas l’argent de ses partisans

http://www.acrimed.org/Le-Figaro-refuse ... dogan-mais
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 27 Juil 2017, 18:55

Un barrage peut en cacher un autre

L’accession de Mme Marine Le Pen, la candidate du Front national (FN), au second tour de l’élection présidentielle aura au moins eu pour vertu d’éliminer les prudences et rondeurs déontologiques qui d’ordinaire enrobent le discours journalistique. Et de donner à voir les grands médias pour ce qu’ils sont : une force politique, celle qu’on oublie de décompter dans les temps de parole. Un titre de Libération (6 mai 2017) a résumé la ligne de ce parti non déclaré : « Faites ce que vous voulez mais votez Macron ».

... https://www.monde-diplomatique.fr/2017/06/RIMBERT/57603
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22332
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité