Cannabis Social Club, contre la prohibition

Re: Cannabis Social Club

Messagede Pïérô » 20 Aoû 2014, 23:19

abel chemoul a écrit:
pour ce qui est du "un peu d'herbe", avec les concentrations actuelles qui sont de plus en plus élevées dans le cannabis, sélection variétale oblige, un joint=3 verres d'alcool... alors pour le traitement "doux", tu repasseras...

Moi qui suis dans l'équation plutôt pratiquant de la deuxième formule, j'espère que ton esprit recroquevillé et prohibitif ne s'attaquera pas au pinard.
Image
Il ne me semble pas que l'on soit là a défendre la défonse totale, et si je suis plutôt abstinant sur le mauvais schit pour cause d'avoir l'impression de me trimballer deux briques sur la tète, je pense que la légalisation doit prendre le pas sur la prohibition pour ce qui concerne ce qu'on appelle les drogues douces, et surtout l'herbe. Ce topic traitant du combat mené par le Cannabis Social Club est farci d'arguments sur différents plans (casser le marché maffieux, pouvoir produire de manière qualitative et consommer sans épée de Damocles et sans moralistes à la petite semaine sur le paletot, etc...). Je ne sais pas si c'est plus libertaire que libéral, mais je me sentirais mal en tant que libertaire mélanger le fait de faire la morale et le fait de défendre la prohibition. :mexi:
En plus, les camarades notamment tourangeaux qui ont porté cette dimension de lutte en prenant de gros risques assumés consomment sans que cela freine leur activité militante tout terrains, et notamment syndicale, et il ne me semble pas non plus que ma consommation de liquide me transforme encore pour le moment en serpillère.
Il y a une dimension à rajouter, et qui est particulièrement absente de manière inquiétante du débat présent, c'est celle du plaisir, et en plus celle du plaisir à partager... Et ne casse pas l'ambiance avec la problématique de l'adiction !
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Cannabis Social Club

Messagede raspoutine » 21 Aoû 2014, 01:15

a koala
, je n'abordait pas la question de l'usage du cannabis dans le cadre médicale ! je m'en fous un peu, je suis pour comme ça, sans avoir creuser le sujet, et je suis totalement d'acors avec abel sur le fait que c'est un débat technique qui concernent avant tout les médecins : c'est a dire est ce que le canabis est plus efficaces et moins nocif que la morphine(ou autre) pour atténuer la douleur !
je trouve un peu flippant quand tu déclare y en a marre des médecins qui croient qu'ils savent mieux que nous ! si a titre personelle j'ai toujours la plus grande mefiance envers les experts en tout genre et y compris les médecins(souvent des bonimenteurs rémunérer par l'industrie pharmaceutique) ; il est quand même des types de savoir qui ne se maîtrise en lisant des fiches wikipedia, ne serait-ce en le faisant une années a plein temps ! si j'ai un brevet de pilote d'avion et que tu veut prendre le manche parce que sur un forum tu as lue que...
mais il me semble que ce n'est pas l'angle d'attaque du canabis social club !
et j'en ai vraiment marre de voir constamment le cannabis présenter comme un truc anodins, et limite se serait qu'un problème de perception générationnelle ! on nous as fait boufer ça dans notre jeunesse, mais bon il faut se dire que nous arrivons a une époque ou tout le monde sait ce que c'est le cannabis ! et c'est marrant le canabis social club n'abordent plus du tout le précédent hollandais qui perdure et son bilan !
pourtant les anciens cannabis social club de mes couilles(qui avaient d’autre noms a l’époque mais sur les photos je reconnais certaines vielles têtes) nous expliquait que c'etait genial et résolvais tout les problème de drogue dures !
Pïérô a écrit:(casser le marché maffieux,

on voit bien que le commerce illicite a dam c'est justement déporter sur les drogue plus dure ! cela ne fait qu’opérer un déplacement !
bon j'aurais voulut dire d'autre chose, mais je suis surpris par le coté un peu violent du débat !
moi, un rien me fait défaillir!
les forums : c'est vraiment de la merde !
Avatar de l’utilisateur-trice
raspoutine
 
Messages: 167
Enregistré le: 26 Aoû 2009, 17:57

Re: Cannabis Social Club

Messagede Koala » 21 Aoû 2014, 08:43

raspoutine a écrit:a koala
, je n'abordait pas la question de l'usage du cannabis dans le cadre médicale ! je m'en fous un peu, je suis pour comme ça, sans avoir creuser le sujet, et je suis totalement d'acors avec abel sur le fait que c'est un débat technique qui concernent avant tout les médecins : c'est a dire est ce que le canabis est plus efficaces et moins nocif que la morphine(ou autre) pour atténuer la douleur !
je trouve un peu flippant quand tu déclare y en a marre des médecins qui croient qu'ils savent mieux que nous ! si a titre personelle j'ai toujours la plus grande mefiance envers les experts en tout genre et y compris les médecins(souvent des bonimenteurs rémunérer par l'industrie pharmaceutique) ; il est quand même des types de savoir qui ne se maîtrise en lisant des fiches wikipedia, ne serait-ce en le faisant une années a plein temps ! si j'ai un brevet de pilote d'avion et que tu veut prendre le manche parce que sur un forum tu as lue que...
mais il me semble que ce n'est pas l'angle d'attaque du canabis social club !
et j'en ai vraiment marre de voir constamment le cannabis présenter comme un truc anodins, et limite se serait qu'un problème de perception générationnelle ! on nous as fait boufer ça dans notre jeunesse, mais bon il faut se dire que nous arrivons a une époque ou tout le monde sait ce que c'est le cannabis ! et c'est marrant le canabis social club n'abordent plus du tout le précédent hollandais qui perdure et son bilan !
pourtant les anciens cannabis social club de mes couilles(qui avaient d’autre noms a l’époque mais sur les photos je reconnais certaines vielles têtes) nous expliquait que c'etait genial et résolvais tout les problème de drogue dures !
Pïérô a écrit:(casser le marché maffieux,

on voit bien que le commerce illicite a dam c'est justement déporter sur les drogue plus dure ! cela ne fait qu’opérer un déplacement !
bon j'aurais voulut dire d'autre chose, mais je suis surpris par le coté un peu violent du débat !
moi, un rien me fait défaillir!


Il n'est absolument pas question de se prendre pour un médecin. Mais, les médecins le disent eux-mêmes, la maladie c'est:50% mental, 50% physique alors si une personne fait un gros blocage sur un médicament, le traitement ne risque pas d'être bénéfique. D'autant que certaines personnes ont des effets secondaires très désagréables dus à la morphine et ne la supportent pas. Mais il n'est pas question d'établir un diagnostic à la place du médecin. C'est dans la mesure où le diagnostic est déjà établi. Si tu constates qu'un traitement a mieux fonctionné qu'un autre (ou en tous cas t'a aidé à mieux supporter la maladie qu'un autre, puisque la sclérose par exemple ce n'est pas curable), je ne vois pas pourquoi on te le refuse...
Maintenant, que tu t'en foutes de l'usage du cannabis dans le cadre médical, c'est ton droit mais rien n'interdit d'essayer de voir ça sous tous les angles, (en tous cas sous d'autres angles)...
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison."
"Ni Dieu ni Maître!"
Avatar de l’utilisateur-trice
Koala
 
Messages: 121
Enregistré le: 17 Juil 2014, 21:07

Re: Cannabis Social Club

Messagede raspoutine » 22 Aoû 2014, 01:10

Koala a écrit:Maintenant, que tu t'en foutes de l'usage du cannabis dans le cadre médical, c'est ton droit mais rien n'interdit d'essayer de voir ça sous tous les angles, (en tous cas sous d'autres angles).

je me suis mal exprimer : c'est pas que je me foute complètement, mais ce n'est pas le sujet de la légalisation en générale ! et le cannabis social club n'en a rien a foutre !
le cannabis a usage thérapeutique ne saurait justifier la légalisation pour tout le monde ; et cela même le cannabis club(le mot club est tellement haïssable) ne saurait le contester !
le cannabis est un produit nocif, comme l’alcool qui est en vente libre , alors pourquoi ne pas vendre le cannabis aussi . et après quand le cannabis sera vendu, vu que c'est un produit nocif pourquoi ne pas vendre la coke aussi, c'est sans fin !
d'ailleurs pourquoi pas creer des entreprise qui aiderait au suicide, non plus ! parce que il y a du pour et du contre aussi ; après tout le type qui a décider d'en finir avec la vie prend des risque du faite qu'il doit faire toute sa démarche sans aucune aide(le risque de se rater et d’être invalide, le risque de souffrir énormément)
bien évidement mon exemple est une énorme outrance, mais c'est pour te faire comprendre que la légalisation ne propose rien d'autre qu'une normalisation dans le régime de la marchandise(régime qui est un glouton qui a comme programme de tout incorporer, de tout vendre) et que se passera t'il quand les abruti du cannabis social club se feront bouffer par les grosse multinationale du cannabis ? il faudrait aussi penser a, une fois légaliser dans un système capitaliste, a qui toucheras les thunes, comment il produiras, qui distribueras, qui vendras, et avec quelle lot de souffrance !
y a un peu des analogies avec le debat sur la légalisation de la prostitution ! car si elle est légaliser dans un système comme le notre, poussons la logique a sa fin : un cap tailleuse de pipe ?
les forums : c'est vraiment de la merde !
Avatar de l’utilisateur-trice
raspoutine
 
Messages: 167
Enregistré le: 26 Aoû 2009, 17:57

Re: Cannabis Social Club

Messagede Koala » 23 Aoû 2014, 08:41

raspoutine a écrit:
Koala a écrit:Maintenant, que tu t'en foutes de l'usage du cannabis dans le cadre médical, c'est ton droit mais rien n'interdit d'essayer de voir ça sous tous les angles, (en tous cas sous d'autres angles).

je me suis mal exprimer : c'est pas que je me foute complètement, mais ce n'est pas le sujet de la légalisation en générale ! et le cannabis social club n'en a rien a foutre !
le cannabis a usage thérapeutique ne saurait justifier la légalisation pour tout le monde ; et cela même le cannabis club(le mot club est tellement haïssable) ne saurait le contester !
le cannabis est un produit nocif, comme l’alcool qui est en vente libre , alors pourquoi ne pas vendre le cannabis aussi . et après quand le cannabis sera vendu, vu que c'est un produit nocif pourquoi ne pas vendre la coke aussi, c'est sans fin !
d'ailleurs pourquoi pas creer des entreprise qui aiderait au suicide, non plus ! parce que il y a du pour et du contre aussi ; après tout le type qui a décider d'en finir avec la vie prend des risque du faite qu'il doit faire toute sa démarche sans aucune aide(le risque de se rater et d’être invalide, le risque de souffrir énormément)
bien évidement mon exemple est une énorme outrance, mais c'est pour te faire comprendre que la légalisation ne propose rien d'autre qu'une normalisation dans le régime de la marchandise(régime qui est un glouton qui a comme programme de tout incorporer, de tout vendre) et que se passera t'il quand les abruti du cannabis social club se feront bouffer par les grosse multinationale du cannabis ? il faudrait aussi penser a, une fois légaliser dans un système capitaliste, a qui toucheras les thunes, comment il produiras, qui distribueras, qui vendras, et avec quelle lot de souffrance !
y a un peu des analogies avec le debat sur la légalisation de la prostitution ! car si elle est légaliser dans un système comme le notre, poussons la logique a sa fin : un cap tailleuse de pipe ?



C'est bizarre mais je te jure que c'est vrai, pour le suicide, j'ai dit la même chose que toi mais ça allait dans le sens inverse. Je veux dire, je me disais qu'il n'y avait pas de raison pour empêcher les gens (atteints d'une maladie incurable) de choisir leur anti-douleur. Et j'ai ajouté:"pourquoi pas leur interdire de se suicider pendant qu'ils y sont?" Alors ok, ça ne va pas dans ton sens mais c'est curieux quand même, non?
En tous cas, le cannabis social club garde de petites doses de cannabis de côté pour les gens qui l'utilisent à des fins thérapeutiques (en tous cas, c'est ce que j'ai lu dans un des articles), donc je ne crois pas être hors-sujet.
Et puis, en Hollande c'est légal et il me semble avoir lu que c'était un des moins grands consommateurs de cannabis à l'heure actuelle, la Hollande...
Maintenant, si on doit supprimer TOUS les médicaments qui font gagner du fric aux gros cons, il ne va plus en rester un seul, et ce sont les patients qui vont en pâtir. Comment ils vont se soigner?
Pour ce qui est de la légalisation de la prostitution, c'est autre chose parce que si tu files de quoi vivre décemment aux tapineuses, la plupart vont arrêter le tapin. Elles ne sont pas nombreuses à apprécier de se prostituer. Proposes leur de le faire gratuitement et tu verras comme tu te feras envoyer balader...
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison."
"Ni Dieu ni Maître!"
Avatar de l’utilisateur-trice
Koala
 
Messages: 121
Enregistré le: 17 Juil 2014, 21:07

Re: Cannabis Social Club

Messagede Pïérô » 04 Sep 2014, 14:57

puissant ! :D

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Cannabis Social Club

Messagede Pïérô » 29 Sep 2014, 01:28

Comment la France peut légaliser le Cannabis ?

Conférence de Farid Ghehiouèche (Animateur du collectif Cannabis sans frontières)

Vendredi 3 octobre à 19h, au Chat-qui-rail / Shakirail, 72 rue Riquet, Paris 18e

Outre atlantique, on observe que l'Uruguay est le premier Etat du monde à légaliser le cannabis et qu'aux Etats Unis, pays berceau de la prohibition, plus du tiers des Etats ont légiféré pour permettre un accès au cannabis médicinal, rendant inepte la classification du cannabis aux tableaux I et IV des stupéfiants de l'ONU.

En Europe aussi le débat avance, mais en France, la situation semble bloquée. Pourtant, le pays des Lumières peut prendre rapidement -"impossible n'est pas Français"- le chemin d'une forme de régulation innovante, avec quelques mesures politiques simples mais audacieuses dont cette conférence esquissera le contour.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Cannabis Social Club

Messagede bipbip » 03 Déc 2014, 03:04

L’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (A.N.P.A.A.) favorable à une dépénalisation immédiate du cannabis
http://www.chanvre-info.ch/info/fr/L-As ... le-de.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Cannabis Social Club, contre la prohibition

Messagede Pïérô » 01 Fév 2015, 14:14

Légal, illégal ? Le cannabis en Europe (Yourope) (Arte) (2015) (FR)

Aux États-Unis, certains États ont dépénalisé la consommation de cannabis. Depuis, le débat bat son plein en Europe, et il ne se limite pas à l’usage thérapeutique de la substance. Qu’en pense l’Union européenne quand, aux portes de ses institutions, la culture du cannabis - dans les "cannabis social clubs" - et son usage privé sont tolérés ?

Dans les salles de cinéma allemandes, on peut voir actuellement un étrange spot publicitaire : une vieille dame éconduite dans une pharmacie s’acoquine avec des criminels pour se procurer le médicament dont elle a besoin d’urgence : du cannabis ! Aux USA, certains Etats ont dépénalisé la consommation de cannabis. Depuis lors, le débat bat son plein en Europe, et il ne se limite pas à l’usage thérapeutique de cette substance.

Selon le Rapport européen sur les drogues publié en 2014, près de 74 millions de citoyens européens ont déjà consommé de la drogue, soit plus de 20 % de la population. La répression des infractions liées au cannabis engloutit des millions d’euros, c’est pourquoi des spécialistes du droit pénal et même le syndicat allemand de la police préconisent de dépénaliser l’usage de cette substance. Qu’en pense l’UE ? Sachant qu’aux portes des institutions européennes à Bruxelles, la culture du cannabis dans des « cannabis social clubs » et son usage privé sont tolérés…

Le pays d’Europe le plus libéral en matière de consommation de haschich est la République tchèque : chaque citoyen a le droit de cultiver trois plans de cannabis et la fumette en public y est plus ou moins tolérée.

Source: Yourope du 31 Janvier 2015 https://www.youtube.com/redirect?q=http ... IyNzkyNjM1

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Cannabis Social Club, contre la prohibition

Messagede Tails » 01 Mar 2015, 16:30

Du crowdfunding pour envoyer à l'ONU des défenseurs de la légalisation: http://fr.ulule.com/ungass_on_drugs/
Avatar de l’utilisateur-trice
Tails
 
Messages: 19
Enregistré le: 08 Fév 2015, 20:57

Re: Cannabis Social Club, contre la prohibition

Messagede Pïérô » 25 Oct 2015, 15:14

L’autoproduction en France: un phénomène de société.

Aujourd’hui, la France compterait 80 000 cannabiculteurs, chiffre qui a explosé au cours des dernières années. Dans un paysage dominé par la prohibition, cette pratique change les habitudes et les données de base du marché et ouvre aussi de nouvelles perspectives.

... https://www.dinafem.org/fr/blog/autopro ... e-societe/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Cannabis Social Club, contre la prohibition

Messagede bipbip » 16 Oct 2016, 20:47

Revue d’actu : cannabis

Le cannabis en vente libre « éviterait une affaire comme à Viry-Châtillon » (Jean-Michel Costes, qui a longtemps dirigé l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies ; vidéo) : http://www.francetvinfo.fr/sante/drogue ... 66655.html

-« Quand réprimer ne suffit plus » (en débat dans « Ça vous regarde », animé par Arnaud Ardoin ; vidéo) : http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-reg ... us-regarde

Les Français, premiers consommateurs de cannabis en Europe (Juliette Denoyelle ; son) : http://www.sudradio.fr/Podcasts/Les-rep ... -en-France

Les Français et le cannabis (IPSOS) : http://www.ipsos.fr/decrypter-societe/2 ... l-s-ouvrir

http://www.anti-k.org/2016/10/12/revue-dactu-cannabis/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Cannabis Social Club, contre la prohibition

Messagede bipbip » 22 Oct 2016, 15:42

52% des Français favorables à la vente du cannabis sous contrôle de l’Etat

C’est une avancée pour les tenants d’une légalisation du cannabis. Selon un sondage IPSOS, réalisé dans le cadre du colloque sur la légalisation qui se tiendra lundi au Sénat (*) à Paris, A 84 %, les Français jugent la législation actuelle «inefficace» pour limiter le trafic et la consommation de cannabis.

Un échantillon représentatif de la population (1097 personnes) a été interrogé à la demande de SOS addictions, du Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) et du laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (Liepp) de Sciences Po, du 27 au 29 septembre 2016. Un quart des personnes sondées ont reconnu avoir déjà fumé un joint.

La France est un des pays européens les plus répressifs en la matière. L’utilisation de produits stupéfiants y est depuis la loi de 1970 considérée comme un délit. Les contrevenants s’exposent à une peine de prison pouvant aller jusqu’à 1 an et à une amende de 3750 €. Mais, aux yeux des Français, quel que soit leur âge, l’échec est patent.

... http://www.leparisien.fr/societe/sondag ... 188913.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Cannabis Social Club, contre la prohibition

Messagede bipbip » 03 Déc 2016, 15:09

Amendement stupéfiant à l’Assemblée

Les députés ont voté une disposition qui permet de virer de leur location les dealers mais aussi le simple consommateur de cannabis... et sa famille.

Tout le monde dehors en cas de fumette ? C’est bien ce qui risque d’arriver à certains locataires, si l’on en croit l’amendement plutôt stupéfiant adopté par l’Assemblée nationale, la semaine dernière, dans le cadre de l’examen de la loi égalité et citoyenneté. Dans le but – louable – de lutter contre les trafiquants de drogue qui pourrissent la vie de certains quartiers, la députée (PS) du Nord Audrey Linkenheld a suggéré de compléter la loi du 6 juillet 1989 par un alinéa en forme de pétard mouillé.

En clair, cet amendement autorise le bailleur qui en fait la demande à résilier le contrat de location « lorsque le locataire ou l’un des occupants du logement a fait l’objet d’une condamnation » pour trafic, vente, achat ou usage de drogue, en vertu des articles 222-34 à 222-39 du Code pénal. Bref, cette expulsion concerne non seulement l’auteur du délit, mais aussi sa famille qui a le malheur de vivre avec, ou ceux qui l’hébergent ! « C’est-à-dire les parents et les enfants qui n’ont pas été condamnés et n’ont donc pas à voir avec le trafic ou la consommation, mais qui subiront de plein fouet la sanction de l’expulsion », alerte l’association Droit au logement (DAL), qui y voit une entorse aux principes fondamentaux du droit.

http://www.humanite.fr/amendement-stupe ... lee-627314
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Cannabis Social Club, contre la prohibition

Messagede bipbip » 13 Déc 2016, 13:07

Législation sur les stupéfiants : pour une offensive antiprohibitionniste

En 1970 déjà, c’est en catimini, le 31 décembre, qu’une poignée de député(e)s votèrent la loi désormais contestée sur les stupéfiants, sans autre forme de débat.

Proposée par le progressiste ministre de l’Intérieur de l’époque, M. Raymond Marcellin, fonctionnaire zélé du régime de Vichy et par la suite proche de M. Pompidou, cette mesure intégrait parfaitement le dispositif des lois « anti-casseurs » destinées à lutter contre les velléités révolutionnaires d’une partie de la jeunesse d’alors.

Durant ce dernier demi-siècle, nombre d’aménagements en modifièrent le contenu pour en aggraver les peines ou créer de nouveaux délits, la plupart du temps dans un contexte émotionnel intense dépourvu de toute argumentation rationnelle. Ainsi fut notamment adopté le texte dit « loi Marilou » suite à un accident de la route ayant entrainé le décès d’une enfant, le conducteur ayant été révélé positif au cannabis. Désormais la seule présence de traces de cannabis suffit à considérer l’automobiliste incapable de conduire en dépit de la plupart des études menées sur ce sujet.

En matière de drogues, il semble apparaitre qu’aucune place ne soit accordée à la discussion et à la raison. Tout est bon pourvu qu’on abonde dans le sens de la pensée dominante qui considère l’usage de certaines substances psychotropes au mieux comme une pathologie qu’il faut soigner contre la volonté même des individus, au pire comme un vice qu’il faut purement et simplement éradiquer. Afin d’éviter toute contestation, le législateur ajouta dès le début, la notion de « provocation à l’usage » et de « présentation sous un jour favorable » des stupéfiants, délit pouvant être poursuivi sans qu’il ne soit suivi d’effet, un comble !

À aucun moment donc, les piètres résultats du dispositif répressif ne furent réellement dénoncés si ce n’est à l’occasion de rapports ministériels aussitôt enterrés. Ce fut le cas en 1978 avec le rapport Pelletier, en 1990 et le rapport Trautman, en 1995 avec celui du Pr Henrion, en 1997 enfin avec le rapport du Pr Roques. D’autres parutions d’institutions à valeur « consultatives » parvenant aux mêmes conclusions réformatrices connurent un « succès » identique.

Il semble qu’aucun document, aucune étude, aucune expérience révélant le total échec du dogme prohibitionniste n’ait jamais pu le remettre en question. En tout cas dans l’esprit des décideurs politiques pour lesquels le thème des drogues s’est toujours accordé avec celui de la sécurité, depuis peu avec la santé, de façon récurrente à l’approche du renouvellement de leur mandat. Ils/elles sont ainsi nombreux(euses) à s’être fait(e) élire par ce biais sans avoir jamais cependant eu à rendre de compte. C’est pourtant ce que l’on demande aux élu(e)s, des résultats…

... https://blogs.mediapart.fr/kshoo/blog/0 ... itionniste?
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32711
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité