La grève est-elle défaite ?

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede rubion » 03 Oct 2008, 00:14

Alayn tu dis ;
Bonsoir ! La question est toujours: est-ce que des grèves pour gagner juste 100 balles de plus sont révolutionnaires et porteuses d'un véritable changement ? Perso, je ne pense pas.

Une grève générale expropriatrice et autogestionnaire et mondiale pourrait créer une véritable rupture avec le système capitalo.

Es-ce que le populo est prêt à çà ? Rien n'est moins sûr non plus...

Contrairement a ce que tu dis Alayn je pense qui l’y a un lien entre la lutte revendicative et la lutte politique. Je pense qu’au départ il y a toujours une raison objective à la lutte. En fonction de son développement les revendications peuvent s’élargir et la forme que prend la lutte évolue aussi en fonction même de l’élargissement des revendications puisque celle-ci incorpore plus d’ouvriers et différents secteurs dans la lutte. Cette évolution, se développement de la lutte ne peut passer il me semble que par un combat politique contre ceux (les syndicats) qui font tout pour enfermer et diviser les ouvriers
Je pense que pour aller dans le sens du développement de la lutte, comme Quierrot je pense que la discussion est importante et il me semble que ce besoin de discussion est ressenti par nombres d’ouvriers. Peut être que c’est pour cela que les syndicats font tout pour l’empêcher à leur manière.

Rubion Lecteur de Révolution Internationale.
http://fr.internationalism.org/
rubion
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Pïérô » 03 Oct 2008, 00:33

en même temps, je ne mélange pas tous les syndicats...moi... :wink:
le syndicalisme révolutionnaire fait aussi ce lien entre la lutte revendicative et la lutte politique (au sens du politique).
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21805
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede rubion » 03 Oct 2008, 18:17

Qiérrot que veut tu dire par 'au sens du politique '
Rubion
lecteur de Révolution internationale
http://fr.internationalism.org/
rubion
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Pïérô » 03 Oct 2008, 18:48

Qu'au delà de la lutte revendicative, il y a opposition à un système, le système capitaliste, et un combat pour un aute monde...d'ou la question du projet de société. L'appropriation, par le plus grand nombre du politique (ce qui n'est pas la même chose que la politique politicienne), et donc de cette question du choix de société d'un projet de société, est fondamentale si l'on veut construire les conditions de la révolution sociale (sans avant-garde, parti guide ou illusions électoralistes...).
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21805
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Alayn » 04 Oct 2008, 02:16

Bonsoir ! Voui, bon, pour une fois, je vas rejoindre mon caaaamaaaraaade Qierrot: c'est vrai qu'on peut toujours discutailler mais si au départ la grève (et c'est la plupart des cas) n'est que pour gagner 100 balles de +, ben 1 fois que les 100 balles sont gagnés (le patronat les lâche au bout d'un certain durcissement...), la grève s'arrête, tout le monde repart au turbin et basta !

D'un autre côté, les syndicats réformistes et collabos freinent des 4 fers, sur ce point on est d'accord: ils font tout pour éviter les débordements, les revendications trop révolutionnaires, etc... mais si à la base, la revendication n'est que de grapiller 100 balles de + ou quelques améliorations "sociales" et non pas une revendication affirmée de changement révolutionnaire clair, ben au final, on a au mieux les quelques revendications réformistes obtenues et point-barre.

Et tout le monde reprends le turbin et the révolution: que nenni ! Pouêt-pouêt !...

Cela s'appelle du réformisme et du gagnage de réformettes...
Salutations Anarchistes !
Alayn
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Pïérô » 04 Oct 2008, 12:28

Alayn a écrit:une revendication affirmée de changement révolutionnaire clair

parce que çà se revendique la révolution sociale...??
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21805
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Alayn » 05 Oct 2008, 00:22

Voui, haut et fort ! Et que y'en a marre de ces grèves corporatives ne réclamant que 100 balles de + !

Si t'as pas compris çà...Pfiou... (arf !)
Alayn
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede rubion » 08 Oct 2008, 22:37

Quirro je ne dirais pas comme toi :

‘ Qu'au delà de la lutte revendicative, il y a opposition à un système, le système capitaliste, et un combat pour un aute monde...’

Je dirais que dans la lutte revendicative plutôt qu’au dela… . En disant au dela je pense que ça contient l’idée que la lutte revendicative et secondaire par rapport à la lutte politique, ou plutôt que dans la lutte revendicative il n’y a pas de question politique qui se pose, ou une prise de conscience qui s’effectue .
A mon avis il y a un lien entre les deux et dans toute lutte revendicative la question politique est présente. La lutte participe (pas seulement) au développement de la conscience.
Comme je l’ai déjà dit, plus la lutte revendicative se développe, plus la lutte politique prend de l’ampleur elle devient même centrale au point de poser la question de la prise du pouvoir. Tu dis que la révolution sociale ne se revendique pas en répondant à Alayn , mais en disant au dela moi aussi j’ai compris que la lutte revendicative et secondaire par rapport à la lutte politique et c’est pour ça que je fais cette précision , mais peut être que je me trompe.

Quirro quand tu rejette le Parti, l’avant-garde tu veut dire que tu rejette toute forme d’organisation en dehors de la lutte ouverte ?

Rubion.
Lecteur de Révolution Internationale
http://fr.internationalism.org/
rubion
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Pïérô » 09 Oct 2008, 02:20

rubion a écrit:Quirro

j'ai décidemment pas de chance avec ce pseudo...mais dans la case où je voulais marquer "Pïérô", çà m'a répondu "pas de ¨^'..." et donc pensant que pierrot était pris j'ai inversé le "p", mais si techniquement je pouvais avoir le pseudo désiré.....je serais heureux,.... et je n'aurais pas à revenir sur les "interpretations"... :lol:

rubion a écrit:A mon avis il y a un lien entre les deux et dans toute lutte revendicative la question politique est présente. La lutte participe (pas seulement) au développement de la conscience.

et évidemment il y a accord sur cette question, puisque ce sont des fondamentaux de l'anarchisme révolutionnaire, partagés d'ailleurs avec d'autres courants révolutionnaires dont tu fait partie (mais sans rentrer dans le débat et les désaccords qui existent entre nos courants ici).
Après, par rapport à la réponse à ALayn, je n'ai pas très bien compris...Ce que je voulais dire c'est qu'on peut revendiquer, demander une augmentation de salaire, mais demander la révolution...??

rubion a écrit:Quirro quand tu rejette le Parti, l’avant-garde tu veut dire que tu rejette toute forme d’organisation en dehors de la lutte ouverte ?


Non, nous concevons l'organisation comme un outil nécessaire et indispensable et celà dans tous les domaines, mais ce type d'organisation repose sur un contenu libertaire, démocratique (démocratie directe), autogestionnaire, fédéraliste (c'est à dire non centraliste et garantissant l'autonomie des composantes)...et ce ne peut-être ni un parti, ni une avant-garde.
Modifié en dernier par Pïérô le 09 Oct 2008, 02:29, modifié 1 fois.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21805
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Alayn » 09 Oct 2008, 02:26

Ben non (merde, c'est con !) pour moi, demander 100 balles de + et la révolution, c'est antinomique et contradictoire !

Demander 100 balles de +, c'est juste réformiste.
Moi, je souhaite l'abolition du salariat et pas des réformettes ou des augmentations simplement qui tue le mouvement révolutionnaire.
Alayn
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Pïérô » 09 Oct 2008, 02:38

:?:
et qu'est-ce qui se discute plus haut...?
où doit-je comprendre que tu revendiques la révolution, ce qui mettrait le mouvement révolutionnaire dans une position infantile...
on prône la révolution, on la demande pas au patron,... d'autant qu'on lui imposera un peu......non ?
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21805
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede Alayn » 09 Oct 2008, 03:06

Post incompréhensible, distillant le confusianisme...

Néanmoins, oui, la révo sans demander 100 balles de + (j'vois pas ce qu'il y a d'infantile là-dedans !); l'abolition du salariat et du patronat, autogestion des moyens de productions !

Et on gagnera + que 100 balles ! (arf !)

Cappicci ?
Alayn
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede rubion » 23 Oct 2008, 22:23

Qierrot (le pseudo est bien écrit ?) tu dis :

‘Non, nous concevons l'organisation comme un outil nécessaire et indispensable et celà dans tous les domaines, mais ce type d'organisation repose sur un contenu libertaire, démocratique (démocratie directe), autogestionnaire, fédéraliste (c'est à dire non centraliste et garantissant l'autonomie des composantes)...et ce ne peut-être ni un parti, ni une avant-garde. ‘

Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi rejeter le fait d’être une avant-garde. A mon avis quand l’organisation s’engage dans la lutte ou dans une lutte par le biais de c’est militants, dans leurs interventions ils tentent de donner une orientation politique à la lutte qui se concrétise par faire des propositions :
Soit de ne pas engager la lutte jugeant que le rapport de force n’est pas favorable
Soit pousser à la lutte en mettant en évidence l’importance de la discussion la plus large possible au sein des AG, en mettant en évidence l’importance de la solidarité par l’extension de la lutte.
Pour moi c’est ça être à l’avant-garde et je ne comprends pas en quoi cela devrait être rejetait

Rubion. Lecteur de Révolution internationale. http://fr.internationalism.org/
rubion
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede joe dalton » 23 Oct 2008, 23:05

les contre-révolutionnaires

sur un forum anarchiste, c'est pas une insulte ça ! spolier !
faire des chose ? mais les capitalos, ils font des chose ! faut pas faire des chose, mais les bonnes choses !
Vive l'avant garde qu'a toujours tout compris et qui même quand ils avait tort arrive à te démontrer qu'ils avaient raison !
joe dalton
 

Re: La grève est-elle défaite ?

Messagede rubion » 27 Oct 2008, 20:50

Joe dalton je ne comprend pas pourquoi des militants d’une organisation révolutionnaire qui interviendrait pour dire qu’en prenant tel chemin (par exemple en restant enfermait dans le secteur, ou la corporation) la lutte risque d’aller dans une impasse, ou qui interviendrait pour aller dans le sens de la discussion la plus large possible, qui interviendrait pour mettre en avant la solidarité seraient élitiste ? Il faut que tu m’expliques !
Que tu m’expliques comment des militants révolutionnaires (qu’ils soient anarchistes, marxistes) doivent intervenir dans la lutte

Rubion. Lecteur de Révolution Internationale. http://fr.internationalism.org/
rubion
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité