Racisme d'Etat, affaire du burkini ...

Racisme d'Etat, affaire du burkini ...

Messagede Pïérô » 20 Aoû 2016, 12:10

"Il y a une doctrine d'Etat qui crée une continuité entre le terrorisme et l'islam"

L'avocat Arié Alimi dénonce ce jeudi matin sur France info la "doctrine de l'Etat" qui crée "une continuité entre terrorisme et islam". L'avocat au barreau de Paris a réagi après les arrêtés pris dans certaines villes contre le burkini. Des mesures qui s'inscrivent selon lui "dans la droite ligne de ce qui se passe depuis janvier 2015".

Ce jeudi matin Arié Alimi n'a pas caché son inquiétude. Il craint d'autres conflits au sein de la population française. Il affirme que les musulmans sont désormais visés par "le pouvoir exécutif, législatif et désormais judiciaire". "On a franchi un cap" dit-il, "les représentants politiques ne protègent plus les valeurs républicaines".

Le burkini est un "épiphénomène" selon l'avocat qui tient un blog sur Mediapart. Le choix de porter un burkini ou tout autre vêtement ne doit pas être remis en cause. "Les valeurs de la République française c'est de protéger la liberté de conscience même si certains vêtements religieux peuvent avoir une connotation discriminante." Le gouvernement doit, selon lui, pouvoir permettre à chacun de s'exprimer dans l'espace public sans qu'il y ait de nuisances pour autrui.

... http://www.franceinfo.fr/fil-info/artic ... cat-812415
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20649
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Racisme d'Etat

Messagede Pïérô » 21 Aoû 2016, 01:25

Je ne trouve pas de communiqué qui puisse pleinement me satisfaire.
Je dirais qu'il y aurait quelque chose d'important à articuler dans un communiqué à faire avec en résumé :

Le voile et autres tenues vestimentaires liberticides réservées au femmes sont, pour nous libertaires, un symbole de l’oppression spécifique des femmes, mais ce n’est pas ce qui est attaqué dans cette mise en scène, et ce ne sont pas les femmes voilées que nous attaquons. Nous critiquons à la fois l’oppression religieuse et une pseudo laïcité qui cache de plus en plus difficilement une forme de racisme d’Etat.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20649
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Racisme d'Etat

Messagede digger » 21 Aoû 2016, 07:38

Je partage ton insatisfaction, mais je ne pense pas que ce sujet, comme d'autres, puissent être traités par un seul communiqué, parce qu'il pose, comme d'autres, des questions fondamentales sur lesquelles je ne me sens pas obligé d'avoir une opinion définitive mais seulement des interrogations, voire admettre ce qui peut apparaître comme des contradictions.
L'oppression des femmes est un sujet sur lequel nous sommes certainement d'accord. Mais je ne fais pas de différence entre la mini-jupe et le burkini. On va me dire que personne n'oblige des femmes à porter une mini-jupe, ce qui est exact, mais sur le fond, je ressens cela comme une forme plus "sophistiquée" d'une même oppression ou forme de domination. Comme tout regard sur des femmes n'arborant pas une tenue ou un physique répondant à des critères de "féminité" déterminés par la société patriarcale.
Lorsque j'ai entendu parler la première fois de la question du burkini, j'ai pensé "une belle connerie de plus". A savoir, on peut remplacer le terme par arabe, musulman, voile, islam, et par extension, terrorisme, E.I....Mais il n'est pas possible de l'ignorer.
Alors je ne sais pas répondre à la vraie - et éternelle - question du "Il est interdit d'interdire" ou "pas de liberté pour les ennemi-es de la liberté" qui n'est pas seulement vrai pour l’État et ses institutions mais qui doit l'être aussi à un niveau sociétale, individuel et politique.
Le curseur de la liberté varie d'un individu à l'autre. Comment, dès lors, lui fixer un point "acceptable" et pour qui?
Je n'ai pas de réponse, et pour cette raison, je suis libertaire. Je me refuse à déterminer une "norme" vestimentaire ou autre. Et je dénie à quiconque la légitimité d'en établir pour moi. Que ce soit dans le domaine religieux, politique ou autre.
Logiquement donc, pour moi, du moins, je ne reconnais pas de légitimité à un État ou à une institution quelconque pour interdire d'une tenue vestimentaire. Parce que je ne crois pas, par ailleurs, à l'efficacité de la coercition. La coercition revient à cacher la poussière sous le tapis. On interdit, on réprime et on se pose pas les vraies questions. La prison en est un exemple. A l'autre extrémité, l'interdiction de manger de la viande, par exemple. Ni l'interdit, ni la répression n'ont jamais fait évoluer une société. Au contraire, ce sont des formes de régressions sociales et, je pense, pour les libertaires, une régression de la pensée politique.
Pour moi, il n'existe pas de différence entre une société du tout sécuritaire que nous voyons se renforcer tous les jours et une pensée coercitive. C'est la même illusion collective et la mort de la pensée libertaire. Et sécurité et coercition vont main dans la main et servent le même but comme nous le voyons et le verrons toujours plus dans les mois et les années à venir.
digger
 
Messages: 1986
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Racisme d'Etat

Messagede Pïérô » 22 Aoû 2016, 01:33

On ne peut pas mettre le voile, le bonnet et le bandeau, sur le même plan, pas plus que la burka et la minijupe, parce qu'alors on relativise d'une manière libérale ce que l'on devrait analyser et différencier de manière libertaire, même si une forme de pression masculiniste joue sur la mode vestimentaire, le "paraitre féminin", parce qu'il y a là un autre problème qui fait de la tenue des femmes une forme de loi pour les religions, et là pour une religion dans une version exacerbée, comme d'autres ont pu l'être ou le sont encore, qui tend à un universalisme religieux par la pression et la violence.

Une loi contre une autre ne me parait pas vraiment opérationnelle dans un contexte où la république, et ce système capitaliste, repose sur le maintient des inégalités et d'un faux universalisme, où exploitation et oppression se complètent, et qu'il est clair qu'on est là en plein dans une forme de racisme, et pas dans une lutte contre l'oppression spécifique des femmes, religieuse, et plus globalement patriarcale.

Alors je partage le fait qu'un communiqué ce n'est pas facile pour articuler ce qui nous mène dans un combat libertaire et face à des enjeux comme ceux là, pris dans une actualité à prisme d'analyses multiples, mais je déplore quand même un confusionnisme qui fait que par exemple des féministes parmi différentes interventions en viennent à défendre des postures réactionnaires de mon point de vue dans deux camps s'opposant sur la question du burkini, parce qu'elles oblitèrent de chaque côté la dimension "émancipation" en terme de lutte, et à mener en construction de force collective, et une force collective constituée des premières intéressées : les femmes. Et c'est tout un enjeu je pense aujourd'hui en absence d'une expression visible et claire féministe libertaire, parce que cela révèle encore dans ce domaine comme dans d'autres une absence bien regrettable.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20649
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Racisme d'Etat

Messagede digger » 22 Aoû 2016, 07:51

Si je pensais une seconde que l'interdiction (du voile, du burkini....) pouvais servir l'émancipation des femmes, et plus généralement qu'une interdiction ou une loi quelconque pouvait faire progresser l'humanité vers une société disons socialiste libertaire, pour répondre à ton qualificatif de "libéral", je serais pour sans hésitation et passerais outre mes principes (libéraux, ou petits-bourgeois selon la chapelle dont on se revendique)
Je pense simplement que ces débats sont des approches stériles et que les alimenter est une perte de temps.
Il m'apparaît paradoxale qu'à une époque dénuder le corps était considéré de la même façon que le cacher aujourd'hui et que les deux soient jugés inacceptables au nom de je ne sais quoi ( les "valeurs républicaines", l'idée religieuse, ...)
Le réel débat pour moi est ailleurs - et il est vrai, sur la liberté individuelle. Appelle cela libéral, si cela te convient. Je n'irai pas sur le terrain des insinuations et des procès d'intention.
Il est vrai que le libéralisme a gangrené les luttes féministes. Voir La prise de pouvoir libérale sur le mouvement des libération des femmes de Carol Hanisch.
Mais pour moi, le combat est ailleurs, et pas plus sur cette question de burkini que sur une prétendue opposition collectif/individuel, qui est pour moi la perversion même de l'idée anarchiste, la seule pensée politique qui réconcilie et mène de front les deux approches (en théorie).
digger
 
Messages: 1986
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Racisme d'Etat

Messagede Pïérô » 25 Aoû 2016, 18:54

Ne prend par pour toi l'appellation "libéral", je généralise là. Il n'y a donc pas là une attaque qui te serait destinée. :wink:
Il y a de nombreux articles qui justement mettent sur le même plan divers vêtements, en masquant le fait qu'il y en a bien qui sont symbole de l'oppression. Et je range ce type de relativisme dans le discours libéral et pas libertaire. Ce qui m'intéresse est de l'ordre d'une expression libertaire dans le domaine. Je ne suis pas un laïcard défendant des lois liberticides “républicaines”, qui font ce qu’on peut nommer racisme d’Etat, pas plus qu’un confus emballé par le CCIF, le PIR, et autres forces réactionnaires qui font passer l’oppression religieuse pour de la culture, de “l’identité” indépassable, et dans la condescendance d'un "petit blanc" qui devrait culpabiliser sur la question coloniale et post-coloniale, et avaler les couleuvres. L'enjeu se trouve bien dans une expression libertaire en forme de clarification salutaire, comme en forme de dynamique de construction d'un espace politique émancipateur.

Çà bouge
et dans un camp pourtant légaliste, ou on va dire réformiste, sur un plan qui articule les questions qui font enjeu.

Burkini: Pourquoi les féministes volent au secours des femmes voilées sur la plage ?

Après avoir gardé le silence au début du débat concernant ces tenues de bain musulmanes, plusieurs associations sont montées au créneau ce mercredi...

Des soutiens qui peuvent paraitre surprenants au premier abord. En pleine polémique sur les arrêtés anti-burkini adoptés dans certaines communes et après la diffusion ce mercredi de photos montrant des policiers obligeant une femme sur la plage de Niceà ôter sa tunique (qui n’est pas un burkini), plusieurs associations féministes sont montées au créneau pour défendre les femmes visées par ces mesures. Une surprise car les associations féministes ont massivement pris position contre le voile.

Parmi elles, Osez le féminisme a estimé ce mercredi dans un communiqué « que dans ces mesures, les femmes de confession musulmane sont les grandes perdantes, victimes d’actes d’humiliation, sur fond de racisme et de sexisme ». Condamnant les arrêtés anti-burkini, l’association s’interroge sur leur sens : « Quel est le lien entre une femme voilée à la plage et des meurtres de masse commis par des djihadistes ? Est-ce en combattant ces femmes qu’on combat l’intégrisme et l’obscurantisme ? Dans ce cas pourquoi ne pas sanctionner TOUS les signes ostentatoires religieux et non pas uniquement celui-ci porté exclusivement par des femmes ? ». Sans pour autant renier sa position sur le voile : « Nous ne pouvons pas passer sous silence le combat de ces femmes iraniennes, saoudiennes, et de bien d’autres pays, qui réclament simplement le droit de se balader les cheveux au vent, dans l’espace public. Nous ne pouvons pas passer sous silence le fait qu’en France, certaines femmes vivent une oppression religieuse, qui va à l’encontre de leurs libertés fondamentales ».

«Double peine»

Même son de cloche du côté des Effrontées, qui ont dénoncé dans un communiqué « une nouvelle oppression des femmes voilées » qui sont « jetées en pâtures, humiliées au grand jour et devant témoins ». « Que se passe-t-il au pays de la déclaration des droits de l’HOMME » ? Le racisme n’est-il plus puni ? Pire, il serait institutionnalisé ? », s’interroge l’association. « Par quel détour retors le voile et le burkini, dénoncés comme étant sexistes, deviennent-ils les instruments d’une double peine ? », s’offusquent-elles.

Sur Twitter, la militante féministe Caroline de Haas, a aussi réagi fermement.

http://m.20minutes.fr/societe/1912687-2 ... lees-plage

Communiqué de "Osez le féminisme" :
Arrêtés anti-burkini, de qui se moque-t-on ? Des femmes pardi !
Depuis début août, plusieurs maires de villes côtières ont décidé de publier des arrêtés “anti-burkini”, au nom “du respect de la laïcité”, au nom du “respect des droits des femmes”, mais aussi pour “apaiser les esprits”. Osez le féminisme ! constate que dans ces mesures, les femmes de confession musulmane sont les grandes perdantes, victimes d’actes d’humiliation, sur fond de racisme et de sexisme, depuis plusieurs jours sur les plages françaises.
... http://osezlefeminisme.fr/arretes-anti- ... mes-pardi/

Communiqué des Effronté-e-s :
Arrêtés anti-burkini = oppression des femmes voilées !
Les effronté-e-s, association féministe, laïque et anti-raciste comme le précise notre texte fondateur, sont extrêmement choquées par les faits qui se sont déroulé sur une plage, à Cannes le mardi 16 août, et dans beaucoup d’autres. Une femme portant un voile a été interpellée par plusieurs policiers qui l’ont sommé de le retirer ou de partir, avant de la verbaliser.
Que se passe-t-il au pays de la déclaration des droits de l’HOMME ? Le racisme n’est-il plus puni ? Pire, il serait institutionnalisé par l’État ?
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20649
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Racisme d'Etat

Messagede Blackwater » 25 Aoû 2016, 22:12

Tu sais, on est quelques un.e.s dans ta propre organisation politique à se poser la question de notre adhésion individuelle au CCIF (certain.e.s l'ont peut-être d'ailleurs déjà fait). Brrrr...tu dois en trembler d'effroi !

C'est quand même fou que tu puisses prétendre savoir pour quelle raison et avec quelle enjeu des femmes mettent tel ou tel vêtement.
Ou comment passer d'une critique légitime d'une institution religieuse et du patriarcat, à une omniscience très bizarroïde visant à déterminer de manière très autoritaire ce qui est réactionnaire/patriarcal à travers la manière dont on s'habille !

Il faut absolument sortir de l'universalisme abstrait descendant des Lumières colonialistes du XVIIIème siècle [dont le mouvement libertaire s'est vautré piteusement fut un temps avec le "ni loi ni voile" -qui subsiste à la FA ou l'OA mais positionnement tendant heureusement à devenir minoritaire chez AL ou la CGA- se rangeant ainsi dans une logique similaire aux mouvements "féministes" blanco-bourgeois-postcoloniaux de type Effronté-e-s et Osez le Féminisme].
Il est 1000 fois légitime de défendre le droit des femmes à ne pas se voiler en Iran, en Arabie Saoudite etc.
Il est 1000 fois légitime de défendre le droit des femmes à se voiler (et plus largement exercer leur culte) en Europe, où État, médias, politiciens et une grande partie de l'opinion publique les humilient, les infantilisent sous couvert de "bonnes moeurs républicaines" pour les uns, de "bonnes moeurs pseudo-anarchistes anti-croyances" pour les autres. Que notre camp social s'en prennent à leurs pratiques, c'est vraiment la double peine...
Derrière les femmes voilées ou en burka, en burkini... il y a des femmes, à qui certain.e.s nient la capacité de réfléchir. A croire que certains mecs passent leur temps à regarder les femmes dans la rue pour savoir si "elles ont choisi de porter leur voile/jupe/short ou je ne sais quoi". DE L'AIR ! De l'air pour les femmes ! De l'air pour les musulmanes !
Modifié en dernier par Blackwater le 26 Aoû 2016, 00:04, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 328
Enregistré le: 18 Mar 2012, 12:57
Localisation: Ardèche, Loire, Isère

Re: Racisme d'Etat

Messagede Pïérô » 25 Aoû 2016, 23:11

Et bien on nage là en plein relativisme et dans le discours libéral. D'ailleurs je renvoie aussi sur la question à "Le voile n’est pas un choix, mais un consentement ! " : viewtopic.php?f=70&t=12657.
Du coup on pourrait te ranger dans le camps d'un patriarcat réac qui laisse penser que les femmes sont actrices de leur propre oppression, alors que la question est un peu plus complexe.

Tu méconnais la porosité d'une organisation comme la FA, parce qu'il y a aujourd'hui par exemple un courant majoritaire pro-prostitution, et libéral, qui a "ringardisé" les anarcha-féministes, libertaires. Et nous sommes là, de mon point de vue sur un même plan. C'est bien pour cela que je pense que l'expression d'un espace Femmes Libertaires doit être transversal, être à l'initiative de femmes déterminées à construire en dehors, et en toute autonomie, et ne pas attendre d'une organisation comme AL, qui est elle aussi traversée pas ce que je nomme du confusionnisme.

Que des camarades adhèrent au CCIF, c'est pour partager quoi, faire avancer quoi ? La bonne conscience du petit blanc culpabilisé ne fait pas avancer pour autant l'émancipation, et il y a des camarades qui vont s'égarer...
Il faut partir des questions sociales pour construire de l'unité à la base et dans les quartiers, et pas philosopher en faisant abstraction des freins à l'émancipation, ou pire collaborer à ce qui fait cadre d'oppression. Quel projet de société on porte ? C'est partagé avec ce type d'association ?

Ce n'est pas un humanisme bon teint qui me mène contre le racisme d'Etat, mais la lutte révolutionnaire, la lutte des classes, lutte contre l'exploitation et l'oppression, et là contre l'oppression des femmes. Et s'il est clair qu'on peut être d'accord sur le fait que la libération des femmes sera l'œuvre des femmes elles mêmes, j'ai l'impression qu'on a pas la même lecture du problème et de l'enjeu.
Et l'expression d'un féminisme libertaire me parait faire vraiment enjeu en ce moment, articulé justement avec les questions sociales en dynamique révolutionnaire. Tu n'es que dans le domaine de la capitulation, et un domaine bien éloigné de ce qui me parait important dans la dynamique révolutionnaire et de la lutte contre l'oppression spécifique des femmes, malgré ce que tu as l'air de penser. Du coup, et sache le, je ne te considère pas comme un ennemi, mais il s'agit là de poser les choses dans ce que je souhaite être un cadre de débat (un peu moins provo, parce que sur ce terrain, et comme tu peux le constater, je peux faire aussi :wink: ).
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20649
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Racisme d'Etat

Messagede Blackwater » 25 Aoû 2016, 23:48

Pïérô a écrit:Et bien on nage là en plein relativisme et dans le discours libéral. D'ailleurs je renvoie aussi sur la question à "Le voile n’est pas un choix, mais un consentement ! " : viewtopic.php?f=70&t=12657.
Tu méconnais la porosité d'une organisation comme la FA, parce qu'il y a aujourd'hui par exemple un courant majoritaire pro-prostitution, et libéral, qui a "ringardisé" les anarcha-féministes, libertaires.


La prostitution, c'est quelque chose qui imbrique le patriarcat à l'économie marchande. Les dérives de la FA (et de certains groupes CNT, et de tous les camarades qui ne sont pas abolitionnistes dans le milieu libertaire) sont effectivement libérales, parce qu'il y a un rapport marchand, et non des moindres, celui de la marchandisation des corps, qui est en jeu.
Tu ne peux pas utiliser l'adjectif libéral quand le sujet n'a rien à voir avec quoi que ce soit de marchand. A moins que tu penses au libéralisme politique en tant que philosophie plus large que la vision économique de la chose, auquel cas je dirais que je m'oppose essentiellement au libéralisme économique (je suis anticapitaliste avant tout. être un partisan de la lutte des classes n'implique pas d'être forcément opposé au libéralisme politique/philosophique dans sa globalité...).

Le fait d'avoir une spiritualité quelle qu'est soit, est d'un sujet très différent. Le fait que je ne sois personnellement pas athée ne te donne pas le droit de me juger comme un "libéral" pour cela. Tu seras d'ailleurs fort en difficulté pour prouver que la théorie libérale existait avant le capitalisme, et surtout avant même l'histoire médiévale. C'est pas parce que quelque chose n'est pas matérialiste qu'elle est forcément libérale. D'ailleurs l'opposition au matérialisme est l'idéalisme, et tout idéalisme n'est pas libéralisme. J'en conclus (si je fais bref, en vrai ça mériterait plus grand développement) que ce n'est pas parce qu'on n'est qu'à 75% matérialiste que les 25% restants correspondent à du libéralisme.
Bref, désolé pour la parenthèse un peu HS, mais c'est pour savoir de quoi on parle.

Revenons-en au sujet qui nous intéresse le plus ici sur ce fil. Une croyance, une spiritualité est évolutive, et n'est pas la même chez toutes les personnes d'une religion donnée. Toutes les femmes portant le voile ne sont pas des musulmanes intégrales. Des personnes se reconnaissent dans certains éléments de l'islam tout en rejetant une autre partie de cette institution religieuse (institution que je trouve légitime de combattre d'ailleurs, sinon je ne serai pas communiste libertaire). Toutes les femmes qui portent le voile ne le font pas forcément en tant que soumission aux hommes. C'est profondément amalgamant de raisonner ainsi. Tu pourras me dire que ce genre de situation est extrêmement minoritaire. Et tu auras peut-être raison, je n'ai pas fait de statistiques.
Mais cela ne t'autorise pas à prétendre qu'il y a patriarcat derrière chaque voile que tu verras.

Adhérer au CCIF, c'est parce que je pense que la situation est profondément urgente et que jusque là je ne trouve pas d'orgas, d'assos, de collectif qui se bouge concrètement contre l'islamophobie rampante qui me révulse au plus haut point. Seul le CCIF (pour l'instant. je préférerais aller ailleurs si y a mieux), et dans une certaine mesure, les camarades du FUIQP (et dernièrement du NPA à Leucate) se bougent vraiment sur le terrain.
Je ne "culpabilise" pas sur ma blancheur, mais je n'accepte pas qu'on prétende juger les croyances de quelqu'un comme réactionnaires ou patriarcales pour le simple motif que cette personne est croyante et qu'elle s'habille de telle ou telle manière.
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 328
Enregistré le: 18 Mar 2012, 12:57
Localisation: Ardèche, Loire, Isère

Re: Racisme d'Etat

Messagede digger » 26 Aoû 2016, 10:52

L'enjeu se trouve bien dans une expression libertaire en forme de clarification salutaire, comme en forme de dynamique de construction d'un espace politique émancipateur.


Je pense qu'il y a eu (qu'il y devrait y avoir?) une expression libertaire claire. Une condamnation et un rejet des institutions religieuses et de leurs sbires, et la défense d'une liberté de conscience (entre autres libertés individuelles)
J'essaie de m'y tenir, même si certaines libertés me dérangent et parce que je n'ai pas trouvé la Vérité Universelle qui dit ce qui doit être permis et doit être interdit et au nom de quoi. Les institutions politiques, religieuses, prétendent détenir ce pouvoir.
Mais Sarkozy a dit que l'autorité régnera bientôt sur chaque centimètre carré du territoire. En fait, nous n'avons plus besoin de lui, ni de l'ED pour çà.
Et sur un plan de terrain, je pense qu'il serait salutaire de se poser quelques questions sur les raisons profondes de la "radicalisation", des sentiments de rejet, de la "montée du communautarisme" en partant de réalités et non de fantasmes. Et là aussi, je pense que l'anarchisme, qu'il soit communiste libertaire ou autre, a quelques repères historiques et théoriques pour aborder ces questions.
digger
 
Messages: 1986
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Racisme d'Etat

Messagede Blackwater » 26 Aoû 2016, 18:24

Bé voilà, le communiqué d'AL est très bien :)

Affaire du « burkini » : ce pays devient fou

En persécutant la minorité musulmane de la façon la plus absurde qui soit, les politiciens français attisent le racisme et creusent les fractures dans la société. Bref, ils font exactement le jeu de l’État islamique, qui recrute sur fond de haine et de ressentiment.

Un scandale provoqué par le FN autour d’une « journée burkini » dans un parc aquatique privé près de Marseille ; une rixe de plage attribuée (faussement) à une histoire de burkini ; plusieurs municipalités emboîtant le pas de la mairie de Cannes qui, le 28 juillet 2016, a interdit l’accès aux plages « à toute personne n’ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes mœurs et de la laïcité » ; des policiers qui se ridiculisent en obligeant une femme à se dévêtir sur la plage au nom de « l’ordre public »…

Triste été, d’abord endeuillé par l’attentat de Nice, puis terni par la polémique pathétique qui s’est s’est déchaînée autour du « burkini », un vêtement de baignade couvrant le corps de femmes musulmanes qui souhaitent ainsi, conformément à leur interprétation de l’islam, « protéger leur pudeur ».

Le porter relève de la stricte liberté individuelle ! Son interdiction par plusieurs municipalités — parfaitement illégale d’ailleurs, suite à l’arrêt du Conseil d’État du 26 août — en dit long sur la furie islamophobe qui gangrène la société française.

Il faut d’ailleurs souligner que le prétexte féministe, usé jusqu’à la corde, n’est même plus mis en avant par les censeurs. C’est désormais « l’antiterrorisme » qui prévaut, quand des juges administratifs justifient les arrêtés anti-burkini en expliquant que cette tenue « peut en effet être interprétée comme n’étant pas qu’un simple signe de religiosité [...] dans le contexte d’état d’urgence et des récents attentats islamistes ».

On mélange tout, en dépit du bon sens, au mépris de la réalité.

Pour les politiciens du PS, de LR ou du FN – et jusque dans les rangs du PCF – l’enjeu est simple : limiter le débat public aux questions d’« identité » pour passer sous silence les vrais problèmes qui minent la société. Car ce qui, chaque jour, pourrit la vie des classes populaires, ce n’est ni la longueur des jupes à l’école, ni les repas de substitution dans les cantines, ni le burkini sur les plages mais bien plutôt l’exploitation, la précarité, le chômage, les discriminations racistes et sexistes…

Alternative libertaire réfute l’amalgame entre la religion musulmane et le terrorisme, et refuse ces tentatives honteuses d’invisibiliser une minorité et de l’exclure de l’espace public. Avec nos collègues, dans nos familles, au travail ou à l’école, ne laissons pas le champ libre au racisme.

Alternative libertaire, le 24 août 2016

http://alternativelibertaire.org/?Affai ... ys-devient
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 328
Enregistré le: 18 Mar 2012, 12:57
Localisation: Ardèche, Loire, Isère

Re: Racisme d'Etat

Messagede Béatrice » 27 Aoû 2016, 09:00

BlackBombA a écrit: Toutes les femmes qui portent le voile ne le font pas forcément en tant que soumission aux hommes.


Maleureusement oui !
Les religions monothéistes dont l'islam sont patriarcales car leur fondement de base repose essentiellement sur la primauté de l'homme sur la femme. En portant le voile, le burkini ou autre affulblement, les femmes ne font que satisfaire aveuglément aux exigences d'une religion qui vise essentiellement à les renvoyer et à les cantonner à leur condition primitive de reproduction et de soumission à l'homme.

( placer cette réflexion au coeur des débats dans les milieux féministes libertaires seraient en effet bien salutaires ! ).
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2763
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Racisme d'Etat

Messagede digger » 27 Aoû 2016, 09:37

Je ne fais pas de différence entre la soumission à l'homme et à la religion, cette dernière étant une invention de l'homme (pour soumettre, et pas seulement la femme)
Le débat me semble t'il repose ici plus sur la liberté individuelle et la légitimité d'un notable local ou de l'Etat à s'ingérer dans la définition d'une tenue vestimentaire "appropriée", pour une raison quelconque (trouble de l'ordre public, laïcité, etc...)
Si je ne me promène pas à poil, c'est que je suis aussi conditionné et soumis à une autorité. On ne peut pas se promener en public nu, ni entièrement couvert. Reste à déterminer la surface de centimètres carrés autorisés par un cacique local ou une institution politique ou religieuse.
Je pense qu'il est possible de combattre et les institutions religieuses, et la liberté individuelle et la cause de l'émancipation des femmes et je trouve aussi très bien rédigé le communiqué de A.L.
Et je suis bien sûr d'accord pour une expression - appelons-la anarcha-féministe - bien trop timide de nos jours.
digger
 
Messages: 1986
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Racisme d'Etat

Messagede Fred1 » 27 Aoû 2016, 09:57

digger a écrit:
L'enjeu se trouve bien dans une expression libertaire en forme de clarification salutaire, comme en forme de dynamique de construction d'un espace politique émancipateur.


Je pense qu'il y a eu (qu'il y devrait y avoir?) une expression libertaire claire. Une condamnation et un rejet des institutions religieuses et de leurs sbires, et la défense d'une liberté de conscience (entre autres libertés individuelles)
J'essaie de m'y tenir, même si certaines libertés me dérangent et parce que je n'ai pas trouvé la Vérité Universelle qui dit ce qui doit être permis et doit être interdit et au nom de quoi. Les institutions politiques, religieuses, prétendent détenir ce pouvoir.
Mais Sarkozy a dit que l'autorité régnera bientôt sur chaque centimètre carré du territoire. En fait, nous n'avons plus besoin de lui, ni de l'ED pour çà.
Et sur un plan de terrain, je pense qu'il serait salutaire de se poser quelques questions sur les raisons profondes de la "radicalisation", des sentiments de rejet, de la "montée du communautarisme" en partant de réalités et non de fantasmes. Et là aussi, je pense que l'anarchisme, qu'il soit communiste libertaire ou autre, a quelques repères historiques et théoriques pour aborder ces questions.


sous couvert de religion, c'est de la politique qui s'exprime derrière les force qui s'oppose, et qui se fout bien de la gueule de nos position. Chacun tente de trouver des réponse mais faut tenir compte que c'est a eux de trouvé des réponses. L'état dans c'est réponse a aggraver la situation pour des raison politique que chacun ici peut imaginer.
http://books.openedition.org/iremam/875?lang=fr

De faite il y a pas un Islam, mais des tradition politique de négociation avec le Maghreb, en lien avec la colonisation. Rajouté a ça l'influence des pays qui négocie avec l'état Français, l'opposition entre sunnite et chiite, les conflit entre l'Arabie et l’Iran, font de l'Islam une religion politique qui renforce les négociation d'état a état.

L'attentat de Karatchi était une vengeance du Pakistan: http://www.verite-attentat-karachi.org/
Et donc pas spécialement lié a la religion, mais aux politique qui sais instrumentalisé l'opinion en racontant des histoire..

En réalité, la gueguere et c'est lois liberticide, c'est juste la partie submerger de se qui se magouille dans le dos des bravent gens, une façon de détournée l'intention des système de malversation financières plutôt minables.

C'est délicat de donné une opinion sans discerné se qui relève de la religion avec parfois des superstition, la tradition et la politique qui l'instrumentalise, avec des relent nationalisme et guerrière, ça va de soit. Tu rajoute a ça la notion des races, tu retire du vocabulaire la notion de race humaine, et puis puisque on y est, on dicte ceux qui son Français, ceux qui sont Européen, ceux qui sont Européen mais n'ont pas vocation a vivre en France, des discours insensé qu'on fait gobé au gens, en proportion du nombres de libertaire caricaturé, notre influence limité a nous même, et alors que nous somme déjà instrumentalisé sur le sujet il me semble.

Vous savez se qu'on dit des bonnes intentions....
Modifié en dernier par Fred1 le 27 Aoû 2016, 10:21, modifié 2 fois.
Nous n’avons pas peur des ruines. Nous sommes capables de bâtir aussi.

Buenaventura Durruti
Fred1
 
Messages: 129
Enregistré le: 14 Déc 2015, 16:04

Re: Racisme d'Etat

Messagede abel chemoul » 27 Aoû 2016, 10:02

blanco-bourgeois-postcoloniaux

tu devrais dire "leuco-bourgeois...", comme ça, tu serais à 100% sur le même langage que Kemi Seba...

Il faut absolument sortir de l'universalisme abstrait descendant des Lumières colonialistes du XVIIIème siècle

tu as raison, liquidons l'héritage des Lumières et tous leurs héritiers indirects: Marx, Proudhon... revenons à une société de Tradition et de soumission...

Mais cela ne t'autorise pas à prétendre qu'il y a patriarcat derrière chaque voile que tu verras.

et toi évite de prétendre qu'il y a une exploitation capitaliste derrière chaque contrat de travail ou que la loi Travail est une merde, tu t'appropries la parole de toute la population, y a des gens de droite qui la trouvent bien. c'est fou comme on a le droit de systématiser dans certains domaines et pas dans d'autres. en fait on peut systématiser seulement quand ça t'arranges! à force de relativiser, corolaire de la lutte contre l'universalisme, vous en venez à nier toute interprétation collective et fatalement englobante. De vrais libéraux politiques pour le coup: l'individu comme unique horizon (individu abstrait né des Lumières et du libéralisme que vous conchiez par ailleurs, mais vous êtes pas à une contradiction près...).

le CCIF c'est pas le truc qui défend la présence d'imams radicaux ou qui se plaint quand on ferme une mosquée salafiste?... et des membres d'AL songent réellement à y adhérer?!
qq'un pourrait signaler blackbombA à la cellule anti-radicalisation, j'ai peur qu'il parte en Syrie défendre les pauvres jihadistes opprimés par l'impérialisme capitaliste et le national-socialisme kurde.

mon pauvre piero, tu deviens minoritaire, entre les pro-PIR, pro-Strass et now les pro-CCIF, même AL est gangrené au final.
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 652
Enregistré le: 26 Mai 2009, 10:40

Suivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités