L'accaparement des terres

Re: L'accaparement des terres

Messagede bipbip » 31 Aoû 2017, 13:36

Crise agricole : comment empêcher banques et créanciers de s’enrichir grâce au sur-endettement des paysans

Le monde rural ne cesse de s’enfoncer dans la crise. D’après la Mutualité sociale agricole (MSA), un tiers des agriculteurs vive avec moins de 350 euros par mois. Cette pauvreté monétaire pourrait encore s’amplifier cette année. Pour faire face à ces difficultés, les agriculteurs surendettés sont souvent bien seuls. Ils peinent à tenir tête aux banques et à leurs nombreux créanciers, dont certains profitent de la situation pour prospérer. L’association Solidarité paysans accompagne ces agriculteurs au bout du rouleau, soumis à une pression intolérable, pour les aider à sortir de l’ornière. Reportage.

... https://www.bastamag.net/Crise-agricole ... r-grace-au
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21508
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'accaparement des terres

Messagede bipbip » 09 Sep 2017, 21:09

Appel pour sauver les sols

En France, chaque semaine, 1.300 ha de terres sont bétonnés, rappellent les auteurs de cette tribune. Qui ont lancé l’Appel du sol pour que l’Union européenne considère enfin la protection des terres à la hauteur de leur valeur : le sol est un bien commun au même titre que l’eau et l’air.

... https://reporterre.net/Appel-pour-sauver-les-sols
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21508
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'accaparement des terres

Messagede digger » 10 Sep 2017, 12:39

Une des manières possibles est le renoncement à la propriété individuelle pour la propriété collective des terres sous forme de Groupements Fonciers Agricoles Mutualisés. Le système de parts lors de l'acquisition des terres - ce qui suppose une implantation "militante" sur le terrain - permet de ne pas recourir à l'emprunt, ou du moins de le réduire considérablement. Mais aucun montage juridique ne remplacera la volonté de s'organiser et de créer des milieux d'entraide. C'est un travail long et ingrat, mais largement récompensé par l'autonomie gagnée et les dynamiques crées localement.
digger
 
Messages: 1964
Enregistré le: 03 Juil 2011, 08:02

Re: L'accaparement des terres

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 18:23

Radio. Normes, traçabilité, administration… L’Etat élimine les agriculteurs.

Rencontres avec Yanick Ogor (le paysan impossible, ed. du bout de la ville), Floéral Klein éditeur et Fabrice agriculteur de Saône et Loire. Prendre à contre pied quelques mythes, et en premier lieu celui d’un amoncellement de normes qui serviraient à protéger la nature, le consommateur et les travailleurs de la terre. Bien au contraire nous verrons comment la pression administrative élimine les agriculteurs. Nous évoquerons l’histoire de Jérôme Laronze qui illustre tragiquement cette situation.

Emission à écouter : http://www.canalsud.net/?Normes-tracabi ... nistration
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21508
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'accaparement des terres

Messagede bipbip » 04 Oct 2017, 01:25

Radio
CONTRÔLE ET GESTION DU MONDE PAYSAN

Prendre à contre pied quelques mythes, et en premier lieu celui d’un amoncellement de normes qui serviraient à protéger la nature, le consommateur et les travailleurs de la terre.

pour cela,nous vous proposons l’écoute d’une émission diffusée sur Canal sud,le front du Lundi.

Rencontres avec Yanick Ogor (le paysan impossible, ed. du bout de la ville), Floéral Klein éditeur et Fabrice agriculteur de Saône et Loire. nous entendrons de quelle manière, la pression administrative élimine les agriculteurs.Il sera également question de l’histoire de Jérôme Laronze qui illustre tragiquement cette situation.

Emission à écouter : https://actualitedesluttes.info/?p=2692
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21508
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'accaparement des terres

Messagede bipbip » 05 Oct 2017, 21:23

Accaparement

En France et dans le monde, la ruée vers la terre agricole s’accélère

Sa superficie médiatique est inversement proportionnelle à son ampleur géographique. Des millions d’hectares à travers le monde, à l’étranger et en France, sont « accaparés » par des agents privés ou publics, nationaux ou internationaux. Avec des conséquences désastreuses : « De plus en plus de gens se voient dépossédés de leurs ressources naturelles grâce auxquelles elles subsistent. Cela entraîne un appauvrissement direct, une perte de savoirs, des sources de confits et d’immigration », explique Mathieu Perdriault de l’association Agter (Améliorer la gouvernance de la terre, de l’eau et des ressources naturelles). Avec d’autres associations formant le collectif citoyen en France contre l’accaparement des terres, Agter organisait un colloque sur le sujet à l’Assemblée nationale, le 25 septembre.

Le phénomène est d’abord local : les terres agricoles françaises sont progressivement grignotées par des activités industrielles, la construction de logements ou de zones commerciales. C’est ce qu’on appelle l’artificialisation des terres. « En 2016, 50 000 hectares de terres agricoles ont disparu », rappelle Sabine Agofroy, de la Fédération nationale des Safer. Autre statistique régulièrement mise en avant : l’équivalent de la superficie d’un département agricole disparaîtrait tous les huit ans. Même si la pertinence de ce chiffre est questionnée, la tendance reste inquiétante.

C’est aussi la concentration des terres dans les mains de certains acteurs, agricoles, industriels, commerciaux, qui est pointée du doigt. Au moins 20 exploitations agricoles disparaissent tous les jours en France ! Les fermes sont agrandies, spécialisées en mono-culture, et intégrées aux industries, sans parfois que la société ni les territoires n’aient leur mot à dire. « Nous sommes dans l’ignorance des effets de ces monocultures sur la biodiversité et sur la valeur ajoutée », estime le député Nouvelle gauche Dominique Potier. « Il n’y a pas de ruralité vivante sans paysan », rappelle de son côté la confédération paysanne.

... https://www.bastamag.net/En-France-et-d ... s-accelere
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21508
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: L'accaparement des terres

Messagede bipbip » 08 Oct 2017, 17:17

Florac (48) lundi 9 octobre 2017

Soirée Projection Ciné et Doc

La terre en morceaux de Ariane Doublet

à 19h, La Maison Commune 4, rue des Marchés Florac

Ce film coup de poing aborde frontalement la question de la disparition des terres agricoles sous la pression de l'urbanisation. Intégralement tourné sur la côte havraise, le film fait un petit détour vers une zone de résistance, sur les hauteurs de Rouen… à la ferme des Bouillons, dont Ariane Doublet a été un des premiers soutiens.
La France des ronds-points et des zones d'activité dévore l'équivalent d'un département de terre fertile tous les 7 ans. La terre devient rare, la terre devient chère. Promoteurs, jeunes agriculteurs, hypermarchés se la disputent. Le film met en évidence la logique folle qui change en profondeur le paysage et l'agriculture."
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 21508
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité