La Guerre des Semences

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 24 Juin 2017, 13:55

Pourquoi nous n’irons plus acheter nos graines chez Kokopelli
https://www.lejardindespossibles.org/di ... us-acheter


Kokopelli, c’est fini...
Le monde associatif n’est pas toujours plus reluisant que celui de l’entreprise. Il même s’avère parfois pire. Illustration avec le cas d’une association reconnue, figure de la défense de la diversité des semences, Kokopelli.
Elle entend œuvrer « pour la Libération de la semence et de l’humus et la protection de la biodiversité alimentaire » – rien de moins. Depuis 1999, Kokopelli diffuse des semences de variétés libres de droits et édite un catalogue devenu référence. De quoi faire de l’association une icône de la défense des semences face à l’agro-industrie. En apparence, du moins. Parce qu’en réalité, exploitation et management moderne, théorie du complot et tromperie humanitaire ont cours au sein de Kokopelli. Une réalité décrite dans Nous n’irons plus pointer chez Gaïa https://www.hobo-diffusion.com/catalogu ... -chez-gaia, paru récemment aux éditions du bout de la ville. Interview avec quelques-uns des auteurs de ce livre collectif : Martin, salarié à Alès avant que l’association ne déménage brutalement, Julie et Laura, anciennes salariées en Ariège, et Bénédicte, jardinière et cofondatrice d’un réseau d’échange de semences en Ariège.
... http://cqfd-journal.org/Kokopelli-c-est-fini-1831
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 17 Aoû 2017, 17:30

Semences en Open Source : un projet pour contrer Monsanto

Pour contrer Monsanto, Bayer et Syngeta (le fameux trio propriétaire de la quasi totalité des semences mondiales), des paysans épaulés par des juristes ont mis sur pied le projet Semences en Open Source. Objectif : créer des légumes libres de droit qui échapperaient complètement au contrôle des géants de l’industrie des semences. Explications.

Contourner l’omnipotence de Monsanto et Cie permettrait plusieurs choses : remettre de la diversité dans nos champs et dans nos assiettes, créer des légumes plus résistants et s’adaptant plus facilement à tous les terrains, mais aussi et surtout favoriser l’autonomie financière des paysans.

La plupart des semences industrielles étant stériles, elles forcent ceux qui travaillent la terre à se réapprovisionner à prix d’or auprès des rares fournisseurs qui tiennent le marché d’une main de fer. Avec les semences en open source (non stériles), les agriculteurs pourraient enfin assurer seuls l’avenir de leur exploitation…

Pour des tomates sous licence libre et contre le brevetage du vivant, une initiative en or. Découverte de l’initiative portée par Open Source Seeds :

... http://positivr.fr/semences-open-source ... res-droit/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 29 Aoû 2017, 12:57

Vers la possibilité d’un Copyleft pour libérer les semences

Le mois dernier, la nouvelle s’est diffusée qu’une initiative avait été lancée depuis l’Allemagne pour proposer une licence libre applicable aux semences. Ce projet, porté par l’organisation à but non-lucratif Agrecol, s’intitule Open Source Seeds et il a pour objet d’appliquer à la culture des végétaux les principes du Copyleft appliqués depuis les années 90 dans la sphère du logiciel libre, par le biais d’instruments comme la licence GNU-GPL. Le journal d’Arte a consacré un court reportage à ce sujet, qui permet de bien cerner l’intérêt et les enjeux de la démarche.

A vrai dire, ce n’est pas la première fois que des licences libres applicables aux semences sont proposées et j’ai déjà eu l’occasion d’en parler deux fois sur ce blog : la première en 2013 et la seconde l’an dernier, à propos de deux licences en provenance des Etats-Unis. Les deux fois, j’avais souligné l’importance de tels projets, mais aussi les questions juridiques épineuses qui se posent au sujet de la validité de tels instruments. En effet, les semences ne relèvent pas des mêmes types de droits que les logiciels, qui sont automatiquement protégés par le droit d’auteur. En Europe, les variétés végétales sont couvertes par des COV (Certificats d’Obtention Végétale) et aux Etats-Unis, les caractéristiques des plantes peuvent aussi être protégées par le biais de brevets. Or l’acquisition de ces droits s’opèrent par le biais de procédures de dépôt, ce qui complique sensiblement l’articulation avec une licence libre

Mais ce nouveau projet Open Source Seeds ne se positionne pas de la même façon et il semble avoir trouvé une manière d’appuyer sa licence sur un fondement juridique original, qui permettra peut-être enfin de contourner les difficultés auxquelles se sont heurtées les tentatives précédentes. Cette prouesse mérite d’être saluée et je voulais prendre le temps d’expliquer la manière dont cette licence fonctionne.

... https://scinfolex.com/2017/07/22/vers-l ... -semences/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 10 Sep 2017, 12:48

5e édition de la Semaine des semences paysannes, partout en France

Image

Pour la 5e édition de la Semaine des Semences Paysannes, venez (re)découvrir en région les semences paysannes et rencontrer les paysans et jardiniers qui les cultivent !

Aujourd’hui, les semences paysannes sont menacées par l’industrialisation toujours plus grandissante de l’agriculture : dans la conjoncture de négociation des traités commerciaux transatlantiques, les multinationales agrochimiques et semencières développent de nouveaux OGM et déposent des brevets à tour de bras sur les plantes et les animaux. Leur dissémination à l’insu des citoyens équivaudrait à programmer la disparition des semences paysannes.

Du 16 au 24 septembre 2017, des événements seront organisés partout en France pour fêter la biodiversité cultivée et dire non aux nouveaux OGM. Au programme, bourses de semences, fête des battages, semis collectifs, visites de collections, journées d’échanges de savoir-faire, dégustations, formations, marchés de producteurs, ciné-débats, conférences, etc.

Retrouvez tous les événements
http://semencespaysannes.org/retrouvez_ ... us_507.php

https://reporterre.net/5e-edition-de-la ... -en-France
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 23 Sep 2017, 15:22

Gignac (34) dimanche 24 septembre 2017

Fête des Semences Paysannes, par le Collectif des Semeurs du Lodévois-Larzac

En ce mois de septembre fleurissent les initiatives questionnant notre système alimentaire : les français s'alimentent de plus en plus mal (2); les crises agricoles et leur gestion éliminent peu à peu ce qu'il reste du monde paysan; les nouveaux OGM (et les brevets associés) se développent dans l'opacité la plus totale ; la dégradation des espèces et de l'environnement est en passe de devenir irréversible (3).

Dans ce contexte, nous tenons à rappeler que le renouveau actuel des semences paysannes est dû à un travail collectif et patient, issu d'une multitude de regards croisés paysans, jardiniers, chercheurs : une démarche à l'opposé des stratégies marketing de l'agro-business toujours avide de nouvelles niches commerciales à exploiter.

Dans le cadre de la Semaine des Semences Paysannes organisée nationalement par le Réseau Semences Paysannes, nous vous invitons à découvrir à Gignac cette multiplicité de mondes qui participe à une démocratie alimentaire réelle. A rebours du modèle techno-industriel, nos organisations se rapprochent de la démarche des Communs : libre de droits de propriété, la semence y est partagée selon des règles d'usage collectives recréant ainsi des réseaux d'échanges sources de biodiversité et d'autonomie. Une conférence par une thésarde de l'INRA nous ouvrira à la pertinence des SP dans un sol vivant au regard des hybrides F1, une performance artistique soutiendra la poésie, le rêve nécessaire pour faire société apaisée

C'est à deux pas de Montpellier, au Lycée agricole de Gignac, organisé par le Collectif des Semeurs du Lodevois-Larzac.

Programme PDF : https://herault.demosphere.eu/files/doc ... lename.pdf
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 19 Oct 2017, 18:24

Carrefour et les semences paysannes : coup de com’ ou vraie mutation ?

L’enseigne Carrefour a surpris les pionniers des semences paysannes en ouvrant ses rayons à des légumes de terroir. Derrière le coup de communication et l’écoblanchiment, c’est l’esprit et les pratiques des défenseurs des semences paysannes qui sont chamboulés. Faut-il aller en grande distribution ou privilégier les circuits courts ?

... https://reporterre.net/Carrefour-et-les ... e-mutation
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 02 Nov 2017, 18:16

VIIe Réunion du Traité international sur les semences : ne tirons pas le rideau sur les droits des paysan.ne.s aux semences

(Kigali, le 30 octobre 2017) La 7e réunion de l’Organe directeur du Traité International sur les Ressources Phytogénétiques pour l’Alimentation et l’Agriculture (TIRPAA) s’ouvre aujourd’hui à Kigali (Rwanda). Cependant, le Traité pourrait bien être menacé par l’évolution des nouvelles technologies génétiques qui facilitent l’obtention de brevets sur les informations génétiques.

Une délégation de La Via Campesina composée de membres d’Amérique latine, d’Asie, d’Afrique et d’Europe, et accompagnée de représentant.e.s d’autres organisations du CIP (Comité international de Planification pour le Souveraineté alimentaire*), a fait le déplacement pour convaincre les délégué.e.s des gouvernements de prendre les bonnes décisions pour sauver le Traité d’une mort certaine.

Chaque année, les paysan.ne.s participent considérablement au renouvellement et à la diversité des semences. Pourtant, ces brevets permettent de privatiser toutes les semences conservées dans les banques de gènes et dans les champs des paysan.ne.s. C’est contraire aux droits des paysans et aux objectifs du Traité qui visent à les rendre disponibles pour assurer une production de nourriture saine, suffisante et locale et à faire face aux défis posés par le changement climatique, l’abandon indispensable des pesticides toxiques, les crises socio-économiques et les guerres.

La Via Campesina appelle l’organe directeur du TIRPAA à interdire la brevetabilité des informations génétiques et toute autre mesure limitant l’accès et l’utilisation des ressources phytogénétiques du Système multilatéral. Elle l’exhorte également à faire appliquer intégralement les droits des agriculteurs – consacrés dans le préambule et l’article 9 du Traité ­– de conserver, utiliser, échanger et vendre des semences de ferme.

Délégation de La Via Campesina à Kigali – Rwanda

Pour joindre la délégation, veuillez contacter :
Marciano Silva (ES, PT) +39 347 596 6424 ou Stefano Mori (EN, FR, ES) +55 4999 199 5595

* Le Comité international de Planification pour le Souveraineté alimentaire est la plate-forme qui regroupe les producteurs de petite échelle, les organisations de travailleurs ruraux, les mouvements sociaux de base locale et qui fait avancer la souveraineté alimentaire au niveau régional et mondial. Les organisations qui participent au niveau international au CIP sont : La Via Campesina (LVC), World Forum of Fishers People (WFFP), World Forum of Fish Harvesters & Fish Workers (WFF), World Alliance Mobile Indigenous People (WAMIP), Mouvement International de la Jeunesse Agricole et Rurale Catholique (MIJARC), The International Union of Food, Agricultural, Hotel, Restaurant, Catering, Tobacco and Allied Workers’ Associations – (IUF), URGENCI, International Indian Treaty Council (IITC), Habitat International Coalition (HIC), World March of Womens and International Federation of Rural Adult Catholic Movements (FIMARC).


https://viacampesina.org/fr/vii-reunion ... -semences/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 18 Jan 2018, 22:39

Rencontre sur les semences

ZAD Notre Dame Des Landes

Rencontres sur les semences, le 3 février à 14h, au local d’accueil de la Rolandière. Discussion sur l’autoproduction de semences potagères et présentation du projet d’échanges de semences avec le Liban.

Image

https://zad.nadir.org/spip.php?article5031
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: La Guerre des Semences

Messagede bipbip » 09 Fév 2018, 02:06

La filière semences en France : deux plans, deux visions

Le 12 décembre dernier, le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis, interprofession), a présenté à la presse son plan semences pour la France. Conjointement, les deux syndicats Confédération paysanne et Modef en ont fait de même... Deux plans, deux visions de l’agriculture et de la société...

Lors des États généraux de l’alimentation (EGAlim), le président Macron a demandé que toutes les interprofessions rédigent leur plan de développement. Pour les semences, le plan élaboré par le Gnis [1] a été remis officiellement le 15 décembre au ministre de l’Agriculture, Stéphane Travers. Il comporte pas moins de 30 engagements, votés « par le Conseil d’administration du Gnis le 8 décembre 2017 » sur la base d’une consultation déclarée par le Gnis comme « la plus large possible » de ses 41 membres et d’acteurs non membres. Mais pour mieux comprendre d’où vient ce plan, petit retour en arrière.

... https://www.infogm.org/6492-france-fili ... ux-visions
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30546
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité