Compétitions sportives et société

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede Pïérô » 22 Fév 2017, 02:14

EN IMAGES. Six mois après les Jeux de Rio, les infrastructures olympiques tombent déjà en ruine

Qu'ils semblent loin les fastes de la compétition : en quelques mois à peine, l'état du parcours de golf, des piscines olympiques et du stade Maracanã s'est fortement dégradé. La preuve en images.

Des pelouses de stade rongées par les vers, un bassin olympique à l'abandon ou encore des zones entières fermées au public : six mois après la fin des Jeux olympiques de Rio, au Brésil, certaines infrastructures sont laissées à l'abandon. Après le faste de la compétition (qui s'est déroulée en août dernier), la décomposition. Ces décors, dignes d'une ville fantôme, cristallisent la colère des habitants de la capitale qui se demandent quand ils pourront y accéder et s'indignent du gaspillage.

... http://www.francetvinfo.fr/meteo/climat ... 56259.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21674
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 04 Avr 2017, 11:05

Paris mercredi 5 avril 2017

Soirée « Non au JO 2024 »

Non aux «jeux » de l'Argent, du béton et des sponsors !

Les Jeux olympiques ne seront pas la fête du sport mais des sponsors !

Les Jeux olympiques seront ceux du béton !
• Accueil à partir de 19h avec petite restauration
• En fin de soirée buffet partagé Garni par les participants

Café associatif « La Commune », 3 rue d'Aligre, Paris 12e

Image

http://local.attac.org/paris12/spip.php?article904
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede Pïérô » 23 Avr 2017, 01:42

Un stade de foot. Coûte que coûte

Le grand stade de Lille résonne plus des plaintes pour faux, usages de faux et favoritisme que des cris des supporters du LOSC. Quand les élu.es et les grands patrons du BTP chuchotent, parfois des échos reviennent. Corruption, dites-vous ?

... http://labrique.net/index.php/thematiqu ... -que-coute
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21674
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede Pïérô » 11 Mai 2017, 15:46

Paris, samedi 13 mai 2017

Rassemblement
Non aux JO 2024 à Paris


à l'appel du Collectif NON aux JO 2024 à Paris

• Une candidature contraire aux engagements électoraux d'Anne Hidalgo
• Une candidature ruineuse : depuis 1988, tous les JO ont été déficitaires (109% de dépassement de budget pour Athènes, 1130% pour Pékin, + 127 pour Londres, + 247% à Rio)
• Les villes de Boston, Toronto, Hambourg, Rome et Budapest ont successivement renoncé
• 5 milliards d'euros de dépassement de budget prévisible pour les JO à Paris
• Plus d'impôts, de taxes, un endettement sur des dizaines d'années
• Une propagande éhontée des fausses valeurs de l'Olympisme
• Une accélération du projet du Grand Paris
• Un projet anti-écologique
• Une main mise des sponsors sur la Ville, sur le droit social, sur le droit environnemental

Tout cela sans que jamais les habitants et habitantes ne soient consultés !!

A l'occasion de la visite de la Commission d'évaluation du CIO, manifestons
Samedi 13 mai 2017 à 15h
Parvis de l'Hôtel de Ville de Paris

https://paris.demosphere.eu/rv/55045
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21674
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 16 Mai 2017, 15:52

Paris promet des Jeux olympiques écolos. Vraiment ?

Alors que le Comité international olympique débute sa visite de Paris ce week-end, une poignée de citoyens proteste contre la candidature de la capitale à l’organisation des Jeux olympiques. Selon eux, il s’agit d’un grand projet inutile, quand le comité de candidature estime préparer les Jeux les plus verts de l’histoire. Qu’en est-il ? Enquête.

... https://reporterre.net/Paris-promet-des ... s-Vraiment
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 17 Mai 2017, 20:06

Il faut retirer Paris de la course folle aux Jeux olympiques

Par Jean-Marie Brohm, professeur émérite de sociologie à l’Université Montpellier III et Fabien Ollier, directeur de publication de la revue «Quel Sport ?» — 10 mai 2017 à 13:53

Estimant que l’événement aura un impact négatif sur l’économie du pays, des intellectuels et des associations appellent Anne Hidalgo à retirer la candidature de la capitale aux JO 2024.

... http://www.anti-k.org/2017/05/11/faut-r ... lympiques/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 27 Mai 2017, 20:17

Le sport, capitaliste par essence

Par Michel Caillat, professeur d’université, membre du mouvement Critique du sport (*).

Le 25 novembre 1892, Pierre de Coubertin lançait à la tribune du " jubilé " de l’Union des sports athlétiques : " Exportons des rameurs, des coureurs, des escrimeurs : voilà le libre-échange de l’avenir et, le jour où il sera introduit dans les murs de la vieille Europe, la cause de la paix aura reçu un nouvel et puissant appui. " On sait ce que fut le XXe siècle : le siècle du mal et de l’indifférence. Non seulement le sport n’a pas limité la barbarie, mais il en fut toujours le complice (à Berlin en 1936, en Argentine en 1978, à Moscou en 1980).

Pourquoi, malgré ses centaines de millions de pratiquants, ses deux milliards de téléspectateurs réguliers, ses milliers d’heures de radio et télévision, ses milliards de francs en jeu, le sport, cette " fiction maîtresse ", reste-t-il encore un sujet tabou et consensuel, exclu de tout débat politique sérieux ? On peut avancer deux raisons essentielles parmi beaucoup d’autres, l’opposition des extrêmes (amour contre aversion ou désintérêt) n’étant pas la plus négligeable.

La première, c’est la volonté d’entretenir le flou sur la définition même du mot. À partir du moment où l’on qualifie pareillement celui qui se balade à bicyclette le dimanche en famille et le coureur du Tour de France, le sport devient intouchable. Qui oserait s’attaquer aux soixante millions de sportifs français ?... Pour ne plus accepter la philosophie (les " valeurs ") inscrite dans le langage spontané, nous devons d’abord dire de quoi l’on parle : du sport compétitif institutionnalisé (de clubs), des pratiques dites de loisirs qui le copient dangereusement, ou de la simple activité physique, le " desport " de l’ancien temps ? (1)

La seconde raison tient au fait que dans l’univers capitaliste du marché, de la mondialisation entropique, de la dictature de l’économie, le sport apparaît encore comme un îlot de pureté, de loyauté, d’amitié. La mythologie entretenue par la toute-puissance du complexe médiatico-politico-industrialo-sportif repose sur l’idéal coubertinien, ce fumeux " esprit sportif " dont on sait pourtant qu’il n’est qu’une vue de l’esprit.

Comment penser le sport du XXe siècle autrement que fidèle à son idéologie du progrès sans fin, de la " liberté de l’excès " et de l’extrême ? Progrès des records, bien sûr, mais surtout progrès du dopage physique et mental, pouvant aller jusqu’à la fabrication du " cyborg sportif " (2), progrès de la violence et des tricheries, des concentrations sportivo-financières et des cotations en Bourse pour des clubs toujours plus riches, progrès dans la manipulation des consciences, dans la volonté du faire-croire aux vertus morales du sport éducatif, progrès dans l’autisme absolu d’une société sportive qui s’autoproclame bulle autonome, neutre, intrinsèquement pure mais déviée, dévoyée et dénaturée.

Bref, sans prise de conscience et mobilisation réelle, le siècle qui pointe risque d’être la sombre photocopie de celui qui s’achève, continuellement marqué par le tragique de répétition : des discours enchanteurs et une funeste réalité. En sport, le présent efface le passé, il n’y a pas d’histoire, il n’y a que des tablettes de résultats ; il n’y a ni éthique ni culture, et quand on y parle d’art (noble), on y voit le visage des 400 boxeurs morts sur le ring depuis 1945.

La mémoire a été chassée de l’institution sportive. Dès 1894, et pendant plus de trente ans, Pierre de Coubertin annonça et dénonça l’argent, " le grand corrupteur, l’éternel ennemi ! ", et toutes les " périlleuses déchéances " : la " fabrication du pur-sang humain ", le " panurgisme " des foules et, dans un langage inquiétant, " les métèques du sport, journalistes en quête de copies, médecins en quête de clients, ambitieux en quête d’électeurs, fainéants en quête de distractions, gens de tout acabit en quête de notoriété ". Le baron était réactionnaire et misogyne mais, à sa manière, il savait anticiper.

Sa faute, et celle de ses laudateurs aveugles, est d’avoir cru qu’on peut fonder une " société humaine " sur le culte du plus fort et du tri physique, sur la concurrence généralisée et la compétition permanente, sur l’idéal du dépassement, du risque et du jeu avec la mort, sur l’apologie de la virilité (3), sur la réification des athlètes, sur la chloroformisation des consciences, les communions magiques et les délires chauvins, sur les identifications les plus pauvres et les émotions les plus fades, sur l’anti-intellectualisme maladif. L’idéologie sportive a conquis la planète entière, et elle est lourde de menaces. Il est grand temps qu’une majorité de citoyens comprenne enfin qu’on ne peut pas être sportif ou non sportif innocemment. Le premier geste symbolique, mais majeur, de l’an 2000 aurait dû être la suppression du " Dakar ", ce rallye de la honte.

Royaume de la pensée et du corps uniques, le sport est capitaliste par essence et l’on ne changera pas sa logique interne sans changer le système qui l’a enfanté. Devant le bilan du siècle, les mots du philosophe allemand Ernst Bloch restent d’une cruelle vérité : " Je ne sais pas si on peut faire autre chose que détruire dans l’état historique actuel. "

MICHEL CAILLAT

(*) Mouvement Critique du sport (58, rue de la Bretonnerie - 45000 Orléans).


(1) Lire Michel Caillat, Sport et civilisation, Paris, éditions l’Harmattan, 1996.

(2) L’implantation d’implants et de puces électroniques dans le corps, voire dans le cerveau, des athlètes est fort probable. Plus que jamais, la lutte antidopage sera lors une vaste hypocrisie !

(3) L’erreur des femmes est de croire qu’elles font avancer leur cause en participant au " laboratoire méthodique de la virilité ".


http://www.socialisme-libertaire.fr/201 ... sence.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 17:29

Débat. Le dopage sans rivages des capitales olympiques

La municipalité de Lausanne (Vaud, Suisse), sur son site, s’attribue une médaille d’or, avec une satisfaction grotesque et le souci d’assouvir les appétits du réseau protéiforme de l’Office du tourisme et de doper des champions de la spéculation immobilière: «Lausanne est Capitale Olympique, LA Capitale Olympique. Ce n’est pas une fanfaronnade de le dire. C’est une réalité: il n’existe qu’une Capitale Olympique, comme Paris, Londres ou Berlin sont les seules capitales de leurs pays respectifs.

Lorsque Juan Antonio Samaranch [ex-ministre de Franco] a offert ce titre à Lausanne en 1994 [sous le règne de la syndique «socialiste» Yvette Jaggi], il l’a fait parce qu’il considérait que pour pouvoir incarner de manière universelle les valeurs qu’il défendait, le mouvement olympique avait besoin d’une expression territoriale claire, d’un lieu identifié par tous comme le réceptacle de ces valeurs. Et il choisit Lausanne…»

... http://alencontre.org/debats/debat-le-d ... iques.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 18:12

Paris mardi 6 juin 2017

Conférence débat d'Attac Paris 15

« Le fléau olympique va-t-il s'abattre sur Paris ? »

avec Marc Perelman (Professeur de Universités - université Paris Nanterre)

http://local.attac.org/paris15/spip.php?article674
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede Pïérô » 11 Juil 2017, 01:51

Tribune

Non aux Jeux 2024 à Paris !

Alors que le CIO devrait entériner mardi la double attribution des Jeux olympiques 2024 et 2028 à Los Angeles et Paris, un collectif affirme son opposition à la candidature de Paris, qui aura selon eux des retombées économiques négatives pour le pays.

... http://www.liberation.fr/debats/2017/07 ... is_1582862
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21674
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 14 Juil 2017, 19:03

Pourquoi plus personne ne veut des Jeux olympiques (sauf Paris)
Le coût titanesque de l'organisation d'un tel événement rebute de plus en plus les opinions publiques. Mais la capitale française pense avoir trouvé la solution.
JEUX OLYMPIQUES - Un accord "gagnant-gagnant?" Paris, emmenée par Emmanuel Macron, et Los Angeles, candidates à l'organisation des JO-2024, passaient ce mardi 11 juillet un grand oral devant les membres du CIO qui devaient valider le même jour le principe d'un double vote garantissant à la ville écartée pour 2024 de recevoir les JO-2028. C'est chose faite, a annoncé le CIO en fin d'après-midi.
"Quand on dispose de deux candidatures aussi solides, ce double vote semble la meilleure solution", expliquait lundi 10 juillet un membre du CIO, reprenant ainsi le credo de Thomas Bach.
... http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/10 ... _23023847/

#JO2024 Paris et Los Angeles assurées d'organiser les Jeux en 2024 ou 2028
Paris et Los Angeles sont assurées d'organiser les jeux Olympiques en 2024 ou en 2028 : le Comité international olympique a voté ce mardi en faveur d'une attribution simultanée des deux éditions.
A l'issue de ce vote, Anne Hidalgo, maire de Paris, et son homologue de Los Angeles, Eric Garcetti, sont montés à la tribune pour dire "merci" de concert.
Le CIO et les deux villes doivent désormais trouver un accord pour déterminer quelle ville organisera les jeux en 2024 et en 2028.
... http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direc ... niser.html

"L'organisation des JO est toujours un gouffre financier"
Le Comité international olympique (CIO) a confirmé que Paris et Los Angeles sont assurées d'organiser les jeux Olympiques 2024 et 2028. Reste à savoir l'ordre d'attribution.
Alexandre Delaigue, professeur d'économie à l'université Lille-I, estime que "les expériences passées nous prouvent bien que le budget alloué à un tel événement dépasse systématiquement ses objectifs". Selon lui, les retombées économiques sont illusoires et les coûts toujours minimisés. Interview.
... http://tempsreel.nouvelobs.com/economie ... ncier.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 27 Juil 2017, 19:58

Contre l’olympisation à marche forcée…

Quel Sport ? propose désormais des Carnets d’enquête

Cette série de « Carnets d’enquête » thématiques est une entreprise de démystification du sport par l’élucidation de ses aspects les plus inavouables, les plus secrets et les plus délaissés par les « sportologues ». La face sombre que les journalistes opposent naïvement à la face lumineuse du sport, avance imperturbablement, tel le côté obscur de la force ou l’étoile noire de l’Empire galactique. Contrairement aux thuriféraires extasiés de la « culture sportive » ou aux nombreux chantres des « passions sportives » qui ont choisi de narrer l’univers enchanté et fantasmagorique des stades, Quel Sport ? entend dessiller les yeux sur les multiples propagandes, mensonges, désinformations de l’univers sportif.

... http://www.anti-k.org/2017/07/11/contre ... he-forcee/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede bipbip » 04 Aoû 2017, 11:27

Grandeur et démesure

Paris obtient les JO dont personne ne veut

Jusqu’ici en compétition avec Los Angeles, cette dernière s’est retirée pour obtenir les JO de 2028, rendant la candidature de Paris gagnante. Cependant, les Jeux Olympique parisiens promettent déjà une montagne de dépenses, au moment où le gouvernement ne parle que de se serrer la ceinture.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Pari ... ne-ne-veut
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Compétitions sportives et société

Messagede bipbip » 09 Sep 2017, 21:13

Contre les Jeux Olympiques et le Grand Paris de la spéculation, tous et toutes à Bercy le 13 septembre 2017 !

Rassemblement à l’initiative de différents territoires en lutte de la région parisienne contre les Jeux Olympiques et leur monde.

Le 13 septembre prochain, le CIO (Comité International Olympique) attribuera les Jeux Olympiques d’été à Paris et à Los Angeles, l’un (très probablement Paris) pour 2024 et l’autre pour 2028

Aussi nous appelons à un rassemblement festif le mercredi 13 septembre à partir de 17 heures devant le Parc de Bercy, Place Léonard Bernstein, contre les Jeux Olympiques et leur monde.
Musique, animations, débats nous occuperont toute la soirée.

Pourquoi ce lieu : sur ce parc, lieu de respiration et de convivialité, doit être construit un lieu sportif , l’ARENA2.

Nous avons tou.te.s de bonnes raisons de refuser les JO :

Tous les Jeux Olympiques se sont révélé ruineux pour les villes retenues, depuis 1988, les budgets ont systématiquement explosé Athènes 2004 +109%, Pékin 2008 + 1130%, Londres 2012 +127%, Rio 2016 + 247%

Alors que d’autres villes étaient candidates, quatre d’entre elles, face au coût exorbitant et à l’impopularité des JO ont retiré leur candidature. Seules Paris et Los Angeles restent en lice.

Les Jeux olympiques ne seront pas la fête du sport mais des sponsors : le CIO opère une prise de contrôle totale lors des Jeux. Les villes et Etats sont mis sous sa tutelle pendant la durée des Jeux par le truchement d’une « loi olympique et paralympique » votée par le Parlement français.

Flambée des prix des logements
Alors que se loger coûte déjà de plus en plus cher et que toujours plus de logements sont réservés au tourisme en Ile-de-France, les Jeux Olympiques auront de graves conséquences sur le logement des Francilen.ne.s. Comme lors de chaque évènement de cette nature, la flambée des prix des loyers va s’accélérer.

Les Jeux servent de caution pour l’accélération du Grand Paris.
Les Jeux olympiques seront ceux des démolitions et du béton. Les destructions de quartiers populaires vont s’accélérer, accentuant ainsi le phénomène d’épuration sociale et de disparition des logements bon marché, laissant place aux immeubles neufs des promoteurs.
Avec eux va s’ accélérer le processus de privatisation des espaces publics, de destruction d’écosystèmes et des terres agricoles qui touche déjà la région parisienne.

Au moment où l’état d’urgence va entrer dans la loi commune, les Jeux Olympiques vont contribuer à la surveillance généralisée.

Alors que l’argent des JO pourrait être employé à la construction d’équipements sportifs pour les habitant.e .s des quartiers populaires, de logements à bas prix, à la préservation des parcs et jardins, les Mairies de Paris et des communes environnantes font le choix, sans consulter les Francilien.ne.s, de dépenser pour des jeux très coûteux, énergivores et qui ne bénéficieront pas aux habitant.e.s.

RDV mercredi 13 septembre à partir de 17 heures

Premiers signataires :
Association Socio Culturelle de La Coudraie (Poissy), Collectif Baron Leroy (Paris : Bercy), COSTIF, CPTG (Triangle de Gonesse), DAL, La Révolution est en marche (Aulnay-sous-Bois) , Non aux JO 2024 à Paris, Quartier Ledoux Le Plessis Robinson, ZAD Patate (Montesson)


https://paris-luttes.info/contre-les-je ... et-le-8538
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Compétitions sportives et société

Messagede bipbip » 14 Sep 2017, 20:16

JO 2024 à Paris : pourquoi le rêve olympique peut se terminer en cauchemar financier

Comme attendu, Paris organisera en 2024 les Jeux Olympiques d’été, qu’elle veut plus écolo que jamais. Mais derrière un discours de façade très écologique, la réalité économique risque de ne pas être beaucoup plus verte qu’ailleurs, avec de monstrueux dépassements de budget. Tour d’horizon des principaux motifs d’inquiétude, qui continuent d’interroger sur la pertinence de tels événements sportifs.

... https://www.bastamag.net/JO-2024-a-Pari ... -cauchemar
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité