Compétitions sportives et société

Compétitions sportives et société

Messagede Phébus » 03 Déc 2009, 04:07

L’arnaque olympique

Des membres du Collectif anarchiste La Nuit (UCL-Québec) se sont joints aux camarades de «Flamme Québec» pour un rassemblement mercredi soir, à Québec, dans le cadre du relais de la flamme olympique. Voici le texte du tract que nous allons diffuser aux passant-e-s.

L’arnaque olympique

Du 12 au 28 février prochain, la ville de Vancouver aura «l’honneur» d’accueillir les Jeux Olympiques d’hiver. Alors que l’on se rapproche de l’événement, une pression de plus en plus forte s’exerce sur celles et ceux qui tentent de faire valoir un autre point de vue sur ces Jeux. Harcèlement policier, arrestations « préventives », visite de courtoisie du SCRS chez des militants et des militantes : tout est bon pour justifier le budget gigantesque (près d’un milliard de dollars!) que les divers paliers de gouvernement ont investi pour assurer la « sécurité » et le bon déroulement du cirque olympique.

Pourquoi investir autant d’argent dans ces dispositifs policiers? Sans doute pour faire taire l’opposition de plus en plus farouche qui s’élève contre la tenue de cet événement. Comme l’explique le Réseau de résistance aux Olympiques, les Jeux n’ont rien à voir avec la promotion de la paix et de l’humanisme. Ils sont d’abord et avant tout une entreprise multinationale générant des milliards de dollars en retombées économiques pour les promoteurs immobiliers, l’industrie touristique et les médias de masse. Les Jeux permettent également d’engraisser une vaste bureaucratie, regroupée au sein du Comité international olympique (CIO), dont la corruption à tous les échelons est notoire.

Bien sûr, il faut remettre en question le fait que des multinationales comme McDonalds ou Coca-Cola profitent des Olympiques pour mousser leur image de marque, pour tenter de faire oublier leurs coups tordus (1) et de nous convaincre qu’on peut manger leur « junk » tout en restant pétant de santé. Cette association avec de grandes entreprises n’est pas nouvelle en soi, comme le souligne candidement le CIO sur son site internet : « Depuis sa fondation en 1894, le Mouvement olympique a été dépendant des partenariats avec la communauté des affaires afin de faire connaître les Jeux Olympiques et de soutenir les athlètes olympiques. Aujourd’hui, les partenaires marketing font partie intégrante de la famille olympique. »

Retombées : pas que du positif

La commercialisation à outrance du sport-spectacle ne doit pas nous faire oublier l’essentiel. Plus fondamentalement, la présence des Jeux Olympiques dans une communauté signifie généralement de gros problèmes pour les classes populaires qui ont le malheur de vivre à proximité. C’est ce que de nombreux groupes autochtones sur la Côte Ouest ont rapidement compris en dénonçant l’organisation des Jeux Olympiques sur leurs terres ancestrales, notamment à cause de l’impact désastreux de l’industrie touristique (tout particulièrement les centres de ski) sur les milieux naturels. À Vancouver, le centre-ville a fait l’objet d’un nettoyage social en règle, la police s’acharnant particulièrement sur les populations «indésirables» (itinérant-e-s, marginaux et prostitué-e-s) pour faire de la place aux touristes et à l’establishment sportif, politique et économique. Pendant que la police s’attaque aux sans-voix et aux sans-droits, elle ferme les yeux sur l’important trafic sexuel qui accompagne tous les grands événements sportifs à l’échelle internationale.

Faut-il à notre tour s’inquiéter du fait que nos élites locales proposent de se lancer dans la course pour obtenir la présentation des Jeux Olympiques d’hiver d’ici 2030? Nous pensons que oui. Les Olympiques sont une manne pour les capitalistes qui, à Québec, ont besoin d’une offre constante de grands événements culturels et sportifs pour maintenir à flot leur business. Louer des chambres, vendre de la marchandise, remplir des restaurants, construire des infrastructures, entretenir le verni lustré de Québec comme carte-postale tout en chassant les pauvres des derniers quartiers populaires du centre-ville. Tout cela financé par de l’argent public (plus de 6 milliards de dollars dans le cas de Vancouver!), sans lequel aucune ville ne peut aspirer à être sélectionnée pour tenir les Jeux. Des gens se poseront la question : en quoi tout cela est-il négatif? Après tout, ça fait rouler l’économie, non? Le problème est le suivant: en dépossèdant les habitants de leur ville et en attaquant nos droits collectifs, la classe politique prends des décisions qui ne profitent véritablement qu’au secteur privé (ex : construire un nouveau colisée au lieu de fermer définitivement l’incinérateur de Québec, qui empoisonne littéralement le quartier Limoilou). On se balance des conséquences sociales et écologiques au nom du prestige associé à la tenue de l’événement.

Les Olympiques sont l’arnaque par excellence, en permettant le transfert massif de fonds gouvernementaux vers les poches des capitalistes, tout cela au nom des vertus proverbiales du sport pour notre belle jeunesse. Ils servent aussi d’excuse pour nous expulser des quartiers où nous habitons, afin de laisser le champ libre aux promoteurs en tout genre. Les Jeux mettent l’activité sportive au service d’intérêts économiques et politiques qui n’ont rien à voir avec le soi-disant idéal olympique («l’important, c’est de participer»). Comme le disait Pierre de Coubertin: « La première caractéristique essentielle de l’olympisme ancien aussi bien que de l’olympisme moderne, c’est d’être une religion. En ciselant son corps par l’exercice comme le fait un sculpteur d’une statue, l’athlète antique honorait les dieux. En faisant de même, l’athlète moderne exalte sa patrie, sa race, son drapeau. » Les Olympiques symbolisent aujourd’hui ce qui tue justement l’activité sportive: le chauvinisme, la marchandisation, l’élitisme, le culte de la performance à tout prix.

La farce a assez duré : à Québec comme ailleurs, allumons la flamme de la résistance!

Note :
1) Pour ces deux entreprises, on n’a qu’à penser à leur politique ouvertement anti-syndicale, allant jusqu’à l’assassinat pur et simple de travailleurs (dans le cas de Coca-Cola, en Colombie notamment).
Modifié en dernier par Phébus le 04 Déc 2009, 13:41, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur-trice
Phébus
 
Messages: 325
Enregistré le: 03 Nov 2008, 20:59
Localisation: Québec

Re: L’arnaque olympique

Messagede raspoutine » 03 Déc 2009, 12:53

j'espere que vous arriverez a faire quelques choses qui a de la gueule !
parce que c'est le genre d'événement qui permet d'avoir de la visibilité, et qui n'est pas du tout aussi trivial qu'il n'y parait !
derrière l'olympisme et son fameux esprit, il y a la sanctification de la libre concurrence, en même temps qu'un art consommé de la diversion mondiale ! c'est quelque chose de répugnant qui génère plein d'effet pervers ! de sa genèse par l'infâme coubertin ce truc pue et ne sert pas du tout a rapprocher les "peuples" comme le dit la légende, et un bref examen historique illustre que c'est bien le contraire(36,80, 84,72, en particulier) !
il est triste que les protestation au dernières olympiade ne soit faites que sur le mode le plus minable qui soit, c'est a dire par le prisme étroit de l'oppression du tibet, et de l'attaque d'un État en particulier(et qui faisait plutôt le relaie d'un racisme économique enti-chinois que l'on essaye de créer depuis plusieurs années d'en haut) ! je précise qu'il ne s'agit pas là de nier l'oppression que subit le tibet !
Bien sûr, il faut remettre en question le fait que des multinationales comme McDonalds ou Coca-Cola profitent des Olympiques pour mousser leur image de marque, pour tenter de faire oublier leurs coups tordus (1) et de nous convaincre qu’on peut manger leur « junk » tout en restant pétant de santé

oui, tout les 4 ans c'est un scandale ! et il y a aussi ce délire de choisir une ville magnifique, de l'elire ; ou le critère de magnificence est avant tout économique ! pourquoi Atlanta en 96 ? Atlanta est elle connu dans le monde, si ce n'est pour coca-cola ? c'est bien sa seule raison de "rayonner" internationalement !
les forums : c'est vraiment de la merde !
Avatar de l’utilisateur-trice
raspoutine
 
Messages: 167
Enregistré le: 26 Aoû 2009, 16:57

Re: L’arnaque olympique

Messagede Phébus » 03 Déc 2009, 14:57

Avatar de l’utilisateur-trice
Phébus
 
Messages: 325
Enregistré le: 03 Nov 2008, 20:59
Localisation: Québec

Re: L’arnaque olympique

Messagede Phébus » 03 Déc 2009, 20:47

La couverture de presse:

Image

«Flamme Québec» ont aussi publié un communiqué que nous avons mis sur notre blogue.
Avatar de l’utilisateur-trice
Phébus
 
Messages: 325
Enregistré le: 03 Nov 2008, 20:59
Localisation: Québec

Re: L’arnaque olympique

Messagede Pïérô » 04 Déc 2009, 13:16

C'est plutôt bien. :D
Et, lié à ce type d'activité de perturbation de ces grandes messes sportives, j'ai vu qu'il était annoncé aussi que la police de Vancouver était en train d'acquerir un "Taser sonore" pour réprimer les manifs hostiles aux JO d’hiver de 2010, sur HNS : http://www.hns-info.net/spip.php?article20396 .
Evidemment pour blaguer, on pourrait dire : vous nous en direz des nouvelles, si çà fait mal, etc... :lol: . :oops: , mais il est clair que le pouvoir n'aime pas trop ce genre de perturbation, et qu'il faut s'attendre à ce que les gèneurs ne soit pas bien traités. Y a t'il une initiative en réseau dépassant le cadre du Canada ?
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20649
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: L’arnaque olympique

Messagede Phébus » 04 Déc 2009, 15:38

Je ne crois pas que le réseau dépasse les limites du Canada (quoi qu'on ne sait jamais avec les anglophones...). Ceci dit, le Canada c'est grand! La flamme va parcourir 45 000 km au total dans le pays! Il est hors de question que nous allions manifester à Vancouver, c'est dans le même pays mais c'est à plus de 5 000 km de chez-nous!

P.S.: Les coûts de sécurité risquent de dépasser le milliard de dollars canadien...
Avatar de l’utilisateur-trice
Phébus
 
Messages: 325
Enregistré le: 03 Nov 2008, 20:59
Localisation: Québec

Re: L’arnaque olympique

Messagede RickRoll » 08 Déc 2009, 22:25

Est-ce que les JO sont anarcho-compatibles ? Est-ce qu'à votre avis le sport de compétition peut être anarcho-compatible ? Je me pose la question parce que j'ai discuté avec un "décroissant" pour qui le sport en général, et le sport de compétition en particulier, n'était pas éco-compatible.

La relation avec l'entraîneur par exemple, est assez hiérarchisée.
RickRoll
 

Re: L’arnaque olympique

Messagede Phébus » 09 Déc 2009, 06:18

Je ne suis pas un spécialiste de la question, ni même un sportif. Toutefois, si je crois que le sport en soit est anarcho-compatible (y compris le sport «de compétition») je ne crois pas que le JO et le sport d'élite en général le soit. Quant au sport professionnel, je ne suis pas encore branché.
Avatar de l’utilisateur-trice
Phébus
 
Messages: 325
Enregistré le: 03 Nov 2008, 20:59
Localisation: Québec

Re: L’arnaque olympique

Messagede Tuxanar » 09 Déc 2009, 23:44

Je ne penses pas que le sport de compétition soit vraiment compatible avec l'anarchisme.

En général, le sport de compétition est faite par des athlètes qui représentent un pays, une Nation, une ville, un club. Ètant internationaliste, je ne crois pas que mettre en concurrence différents groupes sociaux, géographiques, ethniques ... soit dans la philosophie de l'anarchisme.

Ensuite, même s'il s'agit de compétition à une échelle plus basse où l'aspect représentation d'un groupe est moins importante, il reste toujours l'aspect entraîneur. Là, je ne suis pas spécialiste, mais j'imagine que l'entraîneur commande et qu'il y a un rapport de hiérarchie.

Ce qui est sure, c'est qu'aucun JO communiste libertaire ou anarchiste ne pourra exister au moins car il n'y aura plus de Nation, et sans Nation, pas d'intérêt de représenter un pays.

À l'inverse, dans une pratique quotidienne, le sport est anarchiste, et est, sans entrer dans un débat sur l'hygiénisme, bien plus utile qu'une beuverie.
Avatar de l’utilisateur-trice
Tuxanar
 
Messages: 485
Enregistré le: 25 Mai 2009, 20:58

Re: L’arnaque olympique

Messagede Phébus » 11 Déc 2009, 20:50

Image

Il y avait une manifestation à Montréal pour protester contre les jeux olympiques. Selon nos camarades du groupe local de l'UCL ce fut une bonne manifestation qui a atteint son objectif malgré quelques coups de matraques.

Selon Radio-Canada,

Les célébrations, qui devaient commencer vers 18 h 30, ont débuté aux alentours de 20 h. Le spectacle, qui devait durer deux heures, n'a duré qu'une demi-heure, la prestation de Gregory Charles ainsi que les feux d'artifice prévus ayant été annulés.

Le dernier relayeur de la flamme était attendu à 19 h 30 pour allumer une vasque communautaire, qui a finalement été allumée aux alentours de 20 h 30.

Source: http://www.radio-canada.ca/regions/Mont ... aval.shtml


Communiqué des groupes montréalais:

Des manifestants perturbent le passage de la Flamme olympique à Montréal

MONTRÉAL – Le 10 décembre 2009 - En réponse à l’appel lancé par le Réseau de résistance aux Olympiques de Vancouver, quelque deux cents manifestants ont bruyamment perturbé la célébration marquant le passage de la Flamme olympique à Montréal. Le groupe, formé d’activistes de solidarité avec les Peuples autochtones et de plusieurs groupes et individus affiliés au chapitre montréalais de l’Action mondiale des peuples (AMP), un mouvement anticapitaliste international, a chahuté pendant plusieurs heures les activités prévues au programme de la célébration, malgré une présence policière musclée et une ambiance plutôt tendue sur la Place Jacques-Cartier, dans le Vieux Montréal.
Rest of the text:

Les manifestants ont suspendu plusieurs banderoles et pancartes et scandé les slogans « Pas de Jeux sur des terres volées ! », « Flamme de la honte ! » et « Des logements, pas des Jeux ! ». Ils ont aussi lancé des dizaines de milliers de confetti dans la foule, où figurait le message « Pourquoi fêter la colonisation des terres des autochtones, l’embourgeoisement et les subventions aux grosses entreprises ? ». Ils avaient aussi un puissant système de son portable, et une fanfare a fait dansé la foule pendant plusieurs heures.

Juste avant l’arrivée de la flamme (avec près d’une heure de retard dû à l’action des manifestants !), la brigade d’intervention du SPVM a brutalement repoussé les protestataires et les a encerclés à quelque distance de la scène principale pour permettre à la célébration officielle de commencer. Plusieurs manifestants ont été violemment poussés, frappés et insultés par les policiers, qui ont néanmoins continué à chanter et à scander pour perturber l’animation. À un moment donné, le film de propagande nazie « Olympia », de Leni Riefenstahl, a été projeté sur un écran géant, alors que les manifestants étaient gardés de force et brutalisé par la police !

« Ce n’est pas les raisons qui manquent de s’opposer au Relais de la flamme ! », a indiqué Pat Cadorette, un des organisateurs de la manifestation. « Les Jeux olympiques sont d’abord et avant tout un gros trip nationaliste doublé d’un coup de force capitaliste. C’est l’occasion pour les élites politiques et financières de capitaliser sur le sentiment patriotique et la pulsion de compétition des gens. Les Olympiques sont toujours organisés par et pour les riches, au détriment des segments les plus opprimés de la population : les pauvres, les peuples autochtones, les travailleurs migrants, etc. C’est une tradition coloniale de déplacements forcés, de nettoyage social, de dévastation environnementale et de répression. En fait, pour ce qui est du Relais de la flamme olympique, on oublie facilement que c’est les Nazis qui l’ont inventé pour faire la promotion du Troisième Reich ! Ce n’est pas le CIO ni les commanditaires comme Coca-Cola et la Banque Royale qui vont s’en vanter, mais c’est un fait historique ! »

« En 2010, à Vancouver et à Whistler, les seuls qui vont tirer profit des Olympiques sont les promoteurs immobiliers et les commanditaires », explique une sympathisante du Réseau de résistance aux olympiques. « En même temps, c’est six milliards de fonds publics qui sont engloutis là-dedans ! On chasse les pauvres du centre-ville pour faire de la place aux touristes, on passe des lois pour criminaliser la pauvreté, on installe des caméras partout, on dépense un milliard dans la sécurité. C’est même rendu interdit d’afficher des signes anti-olympiques à Vancouver ! C’est du délire ! »

Selon le Réseau de résistance aux Olympiques, les Jeux sont organisés sur des terres volées aux Peuples autochtones de Colombie-Britannique. La vaste majorité des territoires de cette province n’ont effectivement jamais été cédés par traité, ce qui contrevient à la Proclamation royale de 1763. Les intérêts privés qui occupent ces territoires où en tirent profit par l’extraction des richesses naturelles le font donc illégalement.

Ironiquement, il y a huit ans aujourd’hui, le 10 décembre 2001, des employés de la station de ski SunPeaks ont été engagés par le promoteur BC Assets & Land pour démolir des résidences traditionnelles et des sweatlodges sacrées du peuple Secwepemc à McGillivary Lake, C.-B, et ce, sous la supervision d’agents de la GRC. Les Secwepemc ont depuis lancé un appel au boycott de la chaîne d’hôtels Delta, qui était alors le principal bailleur de fonds de cette expansion de 40 millions de dollars de la station de ski.

« C’est exactement ce genre d’expansion colonialiste et capitaliste qui caractérise la machine olympique », rappelle Billie Pierre, une activiste Secwepemc qui participait à la manifestation d’aujourd’hui à Montréal. « Voilà ce que représente les Jeux olympiques : le mépris des Peuples autochtones, la dévastation du territoire et les déplacements forcés. »

Renseignements : blocampmontreal@gmail.com
http://olympicresistance.net/ - http://www.amp-montreal.net/ - http://no2010.com/ - http://www.dominionpaper.ca/olympics/
Avatar de l’utilisateur-trice
Phébus
 
Messages: 325
Enregistré le: 03 Nov 2008, 20:59
Localisation: Québec

Re: L’arnaque olympique

Messagede raspoutine » 12 Déc 2009, 00:36

Phébus a écrit:Je ne suis pas un spécialiste de la question, ni même un sportif. Toutefois, si je crois que le sport en soit est anarcho-compatible (y compris le sport «de compétition») je ne crois pas que le JO et le sport d'élite en général le soit. Quant au sport professionnel, je ne suis pas encore branché.

oulah !
"Quant au sport professionnel, je ne suis pas encore branché" professionnel déjà ça me botte pas mais payer pour pousser la baballe alors qu'a la base c'est un jeu et un plaisir...

"je ne crois pas que le JO et le sport d'élite en général le soit" je vois pas comment les jo ne le serait pas dans la mesure ou cela implique nécessairement un état, ou au moins un quartier, c'est a dire une identité avec a la clef, des identité de gagnant et des identité de perdant ! au mieus c'est un pis allez qui se substitue au guerre !

"Toutefois, si je crois que le sport en soit est anarcho-compatible (y compris le sport «de compétition») "
là, je suis d'accord ! il ne faut pas confondre la compétition, et la compétition en tant que valeurs ! dans la compétition c'est aussi contre moi même que je me bats, que "j'améliore", c'est aussi un jeu, le plaisir de gagner, parce que je me suis pris la tête pour, que j'ai repousser mes limites, que j'ai du me concentrer !
le probleme c'est que quand c'est une valeur, ce n'est plus un plaisir personnelle(qui se partage dans les sports co) c'est une distinction sociale, et que la compétition est obligatoire partout, surtout au taf ! et que chacun dans sa compétition prioritaire(pour les sportifs leurs sports) en vient a légitimer un pouvoir, alors que les talents sont multiples, et qu'au fond des gens qui dans les faits ne font pédaler plus vite(alors que la voiture existe) en viennent a croire qu'il ont un supplément d'âme !
les forums : c'est vraiment de la merde !
Avatar de l’utilisateur-trice
raspoutine
 
Messages: 167
Enregistré le: 26 Aoû 2009, 16:57

Re: L’arnaque olympique

Messagede chaperon rouge » 28 Déc 2009, 22:00

À quelques semaines des jeux, voici un petit reportage (quand même pas si mal) sur l'opposition aux JO de Vancouver

http://www.dailymotion.com/video/xbjmrc ... sundefined


Les protestations se suivent le long du parcours de la torche qui est rendu quelque part en Ontario ou au Manitoba. http://no2010.com/
GUERRE À LA GUERRE, À BAS TOUTES LES ARMÉES
chaperon rouge
 
Messages: 380
Enregistré le: 20 Sep 2008, 23:13

Re: L’arnaque olympique

Messagede chaperon rouge » 29 Déc 2009, 17:55

Source: http://ucl-saguenay.blogspot.com/

Les centaines de millions de dollar investis afin de museler toute opposition aux Jeux Olympiques de Vancouver n'auront pas empêché hier la chute au sol de la flamme, et semble même l'avoir plutôt précipité malgré les allégations de la police. Comme dans de nombreuses autres villes canadiennes, dont Québec et Montréal, la flamme olympique, création du régime nazi aux Olympiques de Berlin en 1936, a été accueillie hier par des manifestant-e-s à Guelph, en Ontario. L'histoire fait déjà le tour des médias, la police a accusé, Brittney Simpson, une jeune militante de l'organisation anti-raciste AW@L http://peaceculture.org/drupal/ , d'avoir poussé une relayeuse de la flamme olympique, la faisant tomber au sol sans toutefois que l'incident n'éteigne la flamme. La police se réjouit d'avoir aussi tôt trouvé une coupable, mais selon un reportaire local et les manifestant-e-s sur place, se serait plutôt la panique des policiers sur place, réagissant de façon disproportionné à la présence de manifestant-e-s pacifiques le long du relais, qui aurait fait trébucher la relayeuse de la flamme. [Source http://www.theprovince.com/news/Olympic ... story.html ] Il est déjà annoncé que la jeune militante sera jugée pour assaut au mois de février.


Il n'y a qu'un pas entre l'État de droit et l'État autoritaire. Devant la contestation de leur régime, il n'y a aucun État qui ne soit pas prêt à le franchir. Ce devrait être quelque chose que l'on se souvienne, après la crise d'Octobre et la crise d'Oka...
GUERRE À LA GUERRE, À BAS TOUTES LES ARMÉES
chaperon rouge
 
Messages: 380
Enregistré le: 20 Sep 2008, 23:13

Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede Ulfo25 » 07 Juil 2014, 19:54

Bon, pour mon retour, je lance un petit débat sur la place d'une compétition telle que la Coupe du Monde de Football dans nos sociétés contemporaines. Pour ma part j'avoue suivre les matchs de temps à autre mais m'étonne quand même de la place primordiale de cet évènement dans l'actualité. Surtout quand on note l'occultation des problèmes sociétaux au Brésil. Et avec le lancement du Tour de France cela nous donne l'occasion de débattre également sur ce grand évènement médiatique.
Donc, à vos claviers pour débattre. :lool:
Ulfo25
 
Messages: 354
Enregistré le: 04 Juil 2012, 17:09
Localisation: Besançon

Re: Coupe du Monde (ou compétitions sportives) et société

Messagede Blackwater » 07 Juil 2014, 20:40

Mon point de vue sur les compétitions sportives, c'est surtout que ça se base sur des valeurs semblables à celles du capitalisme. Compétition, discipline sportive et mentale, travail en équipe bien cadré etc. Je ne parle même pas des valeurs chauvines identitaires qui sont véhiculées.
Ce qui n'empêche pas que le sport puisse également être un plaisir personnel contre lequel je n'ai rien dans l'absolu (pour le sport solitaire), et un jeu sain entre personnes ou entre équipes, dans le cadre d'un fonctionnement non compétitif.
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 328
Enregistré le: 18 Mar 2012, 12:57
Localisation: Ardèche, Loire, Isère

Suivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités