Tours, et Indre et Loire 37

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 28 Sep 2016, 01:22

Mercredi 28 Septembre 2016

Nouveau collectif anti-pub

Le mouvement anti-pub a été très actif sur Tours il y a quelques années, avec notamment un procès de 2 déboulonneurs, le 5 juillet 2011, pour barbouillage sur panneau publicitaire (le jugement était 120 euros avec sursis + 50 euros de dommages et intérêts à JCDecaux). 5 ans plus tard, le mercredi 14 septembre 2016, quelques personnes se sont rencontrées pour relancer un collectif anti-pub à Tours.

... http://larotative.info/nouveau-collecti ... -1861.html

Prochaine réunion :
Le Mercredi 28 Septembre 2016 à 20h30
Au bar Serpent Volant, 54 Rue du Grand Marché, 37000 Tours.
L’objectif de cette réunion sera de préciser quelles seront les futures actions !
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 09 Nov 2016, 09:45

11 novembre 2016

Rassemblement à 10h, devant le parvis de la faculté de lettres de Tours, rue de Tanneurs (entrée Thélème).

GUERRE A LA GUERRE !

Les organisations SUD/SOLIDAIRES 37, SUD Rail 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, Retirada 37 , NPA 37, MJCF 37 appellent les Tourangelles et les Tourangeaux à se réunir le 11 novembre lors d’un rassemblement qui se déroulera devant le parvis de la faculté de lettres de Tours, rue de Tanneurs, à 10 heures (entrée Thélème).

Ce monde, malgré les douloureux exemples des deux premières guerres mondiales, est toujours un monde en guerre. La France est malheureusement bien placée dans cette course à l’horreur : elle s’évertue à être dans le leadership des marchands de canons.

Au nom de considérations diplomatiques douteuses, elle intervient dans telle ou telle partie de la planète développant un chaos mondial dont les fondamentaux restent, derrière les discours lénifiants, la recherche effrénée du profit.

Sur tous les continents la guerre sévit, au profit des mafias locales et/ou des Etats nationaux et toujours au détriment des populations et des salariés.

Le douloureux exemple des demandeurs d’asile qui viennent se réfugier, par centaines de milliers, en Europe est là pour nous le rappeler au quotidien.
L’armée, quelle qu’elle soit, est l’école du crime. Il faut inlassablement le dire, le répéter et la combattre. C’est ce que nous ferons, avec "nos armes" (la parole, l’humour, le cri, etc.), le 11 novembre prochain.

Premiers signataires : SUD/SOLIDAIRES 37, SUD Rail 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, Retirada 37, Alternative Libertaire 37, NPA 37, MJCF 37...


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1636
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 14 Nov 2016, 12:35

Mardi 15 novembre 2016

Rassemblement À 13h devant le Palais de justice, place Jean Jaurès à Tours.

NON A LA RÉPRESSION DES MOUVEMENTS SOCIAUX !

Depuis les huit derniers mois, un grand mouvement s’exprime contre la loi Travail et son monde. Il s’ensuit une répression, touchant des syndiqués ou non, très forte :

- blessures et mutilations de manifestants
- emprisonnements de certains d’entre nous
- condamnations à des amendes
- intimidations diverses, etc.

Cette répression s’opère sur tout le territoire et sous couvert de l’état d’urgence.
Tours ne fait pas exception ! Ainsi plusieurs camarades ont été suivis jusque chez eux par des flics, arrêtés, violentés…

Le 15 novembre prochain, l’un d’entre eux, membre de Sud-Étudiant et du mouvement des Tourangeaux Contre la Loi Travail (TCLT), va être poursuivi pour avoir stationné momentanément un camion servant de sono sur les rails du tramway place Anatole France, dans le cadre de la manifestation du 17/05/2016. C’est une première à Tours.

La voix publique appartient à toutes et tous. Elle ne sert pas uniquement à la circulation de véhicule tel qu’il soit, mais à la liberté d’expression notamment lors de mouvement sociaux Fil Bleu, la compagnie des transports urbains de Tours et son agglomération, a porté plainte contre notre camarade. Selon La Nouvelle République (23/05/2016) c’est une première pour le groupe dans ce contexte. Fil Bleu aurait-il été incité à entreprendre cette démarche ? Par qui ? Cette entreprise aurait-elle été instrumentalisée à des fins de répression du mouvement social ?

Notre camarade est convoqué devant le Tribunal correctionnel de Tours le 15 novembre à 13 h 30. Il est poursuivi pour « Entrave à la mise en marche ou à la circulation d’un véhicule de chemin de fer. Pénétration, circulation ou stationnement dans une dépendance de la voie ferrée interdite au public. »

Nous exigeons :

- la relaxe de notre camarade

- la levée de toutes les condamnations

- l’arrêt de toutes les poursuites à l’encontre des personnes arrêtées et/ou poursuivies lors des manifestations contre la loi Travail.

Nous appelons à un rassemblement solidaire
MARDI 15 NOVEMBRE À 13 H
devant le Palais de justice, place Jean Jaurès à Tours.

Signataires : Les Tourangeaux contre la loi Travail et son monde, Collectif Résistance Centre, Antirep37, SUD/SOLIDAIRES 37, SUD-Rail Tours, CGT 37 .


http://www.solidaires37.org/spip.php?article1093
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 16 Nov 2016, 21:27

Jeudi 17 novembre 2016

POUR LE MAINTIEN DU SERVICE PUBLIC POSTAL DE PROXIMITE

Les comités de quartier de Tours : St Radegonde, Rochepinard, Colbert Cathédrale, Monjoyeux , la petite boucherie

Les organisations syndicales CGT 37, FSU 37 et SUD/Solidaires 37.

Les associations Convergences services publics 37, INDECOSA CGT 37

POUR LE MAINTIEN DU SERVICE PUBLIC POSTAL DE PROXIMITE
La direction de la Poste a décidé, brutalement, sans en informer la population de fermer les bureaux de poste de St Radegonde, Rochepinard, Colbert-Cathédrale et Monjoyeux.

Les habitants sont attachés à leur bureau, pour le lien social et la vie de leur quartier. Avec cette décision, ce sont des quartiers entiers avec les commerçants qui sont menacés.

C’est une présence postale sous-traitée, au rabais qui est mise en place : les opérations bancaires sont limitées, sans confidentialité, sans distributeur automatique de billets. Les services courriers et colis ne répondent qu’aux opérations simples car le commerçant n’aura pas la formation d’un postier et ne conseillera pas.

En conséquence, nous exigeons le maintien de ces bureaux avec des personnels qualifiés pour un service public de qualité

Appel au rassemblement le jeudi 17 novembre à 10h30 devant la direction de la Poste, rue Flemming, au champ Girault à Tours

USAGERS, SALARIES DE LA POSTE, TOUS ENSEMBLE


http://www.solidaires37.org/spip.php?article1094
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 22 Nov 2016, 22:35

Vendredi 25 novembre 2016

Rassemblement contre les violences faites aux femmes, à 18h, place Jean Jaures

25 NOVEMBRE 2016 : DEBOUT CONTRE LES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES RASSEMBLEMENT 18H PLACE JEAN JAURES à Tours

Nous vivons dans un pays

• où il y a 86 000 viols par an dont seulement 1,5% sont condamnés. 216 000 femmes sont victimes de violences conjugales, 122 ont été assassinées en 2015. Stop aux violences faites aux femmes !

• où on enferme une femme, Jacqueline Sauvage, qui a enduré, ainsi que ses enfants, 47 ans de coups, sévices et viols de la part de son mari et a fini par le tuer. Liberté pour Jacqueline Sauvage !

• où, par manque de volonté politique, les lois et leur application ne sont pas à la hauteur de l’enjeu que représentent ces violences. Pour une loi cadre contre les violences faites aux femmes !

• qui a adopté une loi courageuse de lutte contre le système prostitutionnel et pour l’accompagnement des personnes prostituées. Application complète de cette loi, avec des budgets suffisants, notamment pour financer les parcours de sortie du système prostitutionnel !

• où le gouvernement, pliant devant des intégristes religieux, a supprimé les ABCD de l’égalité qui visaient à lutter contre les stéréotypes de sexe à l’école. Pour une réelle éducation à l’égalité, qui ait les moyens concrets d’être effective et de qualité, obligatoire à chaque niveau du système éducatif !

• où chaque jour 10 viols ou tentatives de viols sont commis sur le lieu de travail, sans parler du harcèlement sexuel, des blagues graveleuses, des remarques sur le physique…. avec en plus le risque pour la victime de perdre son emploi. Adoption d’une norme internationale de l’OIT contre les violences sexistes et sexuelles !

• où être lesbienne expose encore à des violences physiques et verbales dans tous les milieux : public, professionnel, familial, amical. Sensibilisation à la lesbophobie dans toutes les actions et campagnes contre les violences faites aux femmes !

• où 4 femmes handicapées sur 5 vivent des violences physiques, psychologiques, institutionnelles, sexuelles, de discrimination professionnelle etc. Accessibilité, formation des professionnel-les (Santé, Justice, Police) et quota obligatoire d’emploi de 6 % dont 3 % de femmes !

• où l’État consacre 0,05 % de son budget (soit 221,2 millions d’euros) à l’égalité femmes-hommes et où les subventions accordées aux associations qui hébergent et accompagnent les femmes victimes de violences sont rognées constamment. Augmentation du budget du Ministère et des subventions pour que les associations qui remplissent des missions de service public puissent fonctionner !

• où les discours populistes et réactionnaires augmentent et veulent faire croire que fermer les frontières suffirait à arrêter les violences faites aux femmes, dans un pays dont le gouvernement a déclaré ne vouloir recevoir en 2 ans que 30 000 exilé-e-s qui fuient la guerre, les persécutions et la terreur, notamment de Daesh en Syrie. Halte aux mensonges, aux amalgames et à la stigmatisation ! Bienvenue aux exilé-e-s !

Nous vivons dans un pays où, malgré les grands principes d’égalité femmes/hommes inscrits dans tous les textes fondamentaux dont tout le monde se félicite, sévissent toujours domination patriarcale, inégalités et violences.

Au pays des « droits de l’homme » et de l’égalité, on frappe, on viole, on tue tous les jours.

Pour que le pays des droits de l’Homme devienne enfin, aussi, le pays des droits des femmes !

Premiers Signataires en Indre et Loire : Attac, Les Amis de Demain le Grand Soir, Centre LGBT de Touraine, Osez le féminisme !, Peuples Solidaires, Solidaires, Sud éducation, Sud santé sociaux, NPA, PCF, UEC, MCJF …


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article913
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 29 Nov 2016, 14:50

Jeudi 1er décembre 2016

Projection-débat
LE FRONT POPULAIRE : QU'EN RESTE T'IL ?

à 20h, aux studios, 2 rue des ursulines, Tours

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 08 Déc 2016, 20:43

Vendredi 9 décembre 2016

Image

17h30, halles de Tours, salle 121
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 29 Déc 2016, 20:38

Vendredi 30 décembre 2016

Soutien occupation foyer hébergement

Manifestation de soutien ce vendredi 30 décembre 2016 : Rendez vous au 12 rue Albert Thomas, à 10h30, à Tours, avant de se diriger vers la mairie de Tours.

Nous avons demandé une entrevue avec le maire de Tours ce vendredi 30 décembre. Voir ci-dessous :

" Le 28 décembre 2016

Monsieur Serge Babary
Maire de Tours

Nous, citoyens tourangeaux, avons appris par la presse la situation dans laquelle se trouvent les résidents du Foyer Albert Thomas, menacés de se retrouver à la rue à brève échéance, à la suite de la liquidation de l’association qui gérait le Foyer, aucune solution d’hébergement digne et pérenne ne leur ayant été proposée, ainsi qu’en atteste le communiqué de presse que vous avez publié cet après-midi même.

Afin de mieux apprécier leur situation, nous nous sommes mis en rapport directement avec eux, ce qu’à ce jour vous n’avez pas accepté de faire.
Après les avoir écoutés et avoir constaté qu’aucune réponse pertinente n’avait été apportée par les Pouvoirs Publics (Préfecture d’Indre et Loire et Mairie de Tours) à leur besoin d’hébergement autre qu’un hébergement précaire de quelques jours dans un gymnase de la Ville, sans perspective de logement au delà de début janvier 2017, nous ne pouvons que comprendre et approuver leur décision de se maintenir dans les lieux en attendant qu’un hébergement digne et durable ne leur soit proposé. Et ce alors que les conditions d’accueil dans ce Foyer n’ont en aucune manière été dégradées.

Tout à fait conscients des difficultés qui les attendent dans la situation incertaine qui veut que le Mandataire désigné par le Tribunal de Grande Instance n’ait pas encore pris contact avec eux, qu’elles soient juridiques ou pratiques (comme la simple question de leur approvisionnement en nourriture), non seulement nous approuvons leur maintien dans les lieux mais nous sommes résolus à nous organiser pour leur apporter tout le soutien nécessaire dont ils ont et auront besoin.

C’est ainsi que nous nous sommes organisés en un « Comité de soutien citoyen aux résidents du Foyer Albert Thomas ».

Il nous apparaît que pour trouver une solution humaine à une situation dont la complexité n’est pas telle que vous puissiez vous abriter derrière des « arguments » juridiques pour la rechercher, il serait de l’intérêt de tous, y compris de la Ville, qu’un dialogue direct s’instaure entre vous et les représentants des résidents. Autrement préférable à une bataille de « communiqués de presse » ! Ils vous en ont fait la demande et nous ont affirmé souhaiter vous rencontrer le vendredi 30 décembre prochain.

Nous nous associons à cette demande et nous tenons prêts à participer à cette démarche ".

Pour appuyer cette démarche, nous appelons à une manifestation de soutien ce vendredi 30 décembre 2016 : Rendez vous au 12 rue Albert Thomas, à Tours, à 10H30, avant de se diriger vers la mairie de Tours,

Le « Comité de soutien citoyen aux résidents du Foyer Albert Thomas », auquel s’associent les organisations : SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37.


http://solidaires37.org/spip.php?article1106
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 11 Jan 2017, 23:21

Jeudi 12 janvier 2017

Manifestation de soutien pour le foyer Albert Thomas

SOUTENONS LES RESIDENTS ET LES SALARIES DU FOYER ALBERT THOMAS !

TOUTES ET TOUS A LA MANIFESTATION DE SOUTIEN ! JEUDI 12 JANVIER 2017, à 18H, PLACE JEAN JAURES, A TOURS

Le 22 décembre dernier, le Tribunal de Grande Instance de Tours a décidé la liquidation judiciaire de « l’association Albert Thomas », gestionnaire du foyer d’urgence Albert Thomas (accueillant 36 résidents) et bailleur d’appartements comptant 21 places d’hébergement d’urgence. Cette liquidation peut entraîner de facto l’expulsion des 36 résidents actuels du Foyer.

Une solution d’accueil temporaire et inadaptée a été proposée par “les autorités” avec la mise à leur disposition par la Ville de Tours d’un gymnase. Cette proposition est indigne et ne constitue en aucun cas une réponse pertinente alors que les locaux même du foyer, qui appartiennent à la Ville de Tours, sont conçus et équipés pour accueillir des personnes dans un hébergement stable et durable. Alors qu’au contraire, dans un gymnase, les accueillis doivent quitter celui-ci entre 9h et 18h, ce qui est inconcevable dans les conditions climatiques actuelles et alors que la santé de certains nécessite la permanence de leurs soins.

Nous, “comité de soutien citoyen aux résidents du foyer Albert Thomas”, réclamons l’application immédiate de l’article 4 de la loi du 5 mars 2007, dite loi DALO, qui reconnaît à la personne bénéficiant d’un hébergement d’urgence un « droit au maintien dans les lieux », selon le principe dit de continuité. Le non-respect de ce droit engagerait la responsabilité du représentant de l’État dans notre département, en la personne du Préfet d’Indre et Loire. Ce droit a pour effet que la personne accueillie peut rester dans la structure où elle est hébergée jusqu’à ce qu’une solution adaptée à ses besoins la conduise vers une structure d’hébergement stable ou un établissement de soins, ou, mieux encore, vers un logement.

Nous demandons donc à la Mairie de Tours, propriétaire des lieux, d’autoriser les 36 résidents actuels à se maintenir dans les locaux constituant le Foyer Albert Thomas jusqu’à ce qu’une éventuelle solution alternative adaptée, durable et digne, leur soit dès que possible proposée.

Nous demandons également au Préfet que la DDCS 37 garantisse la pérennité des 36 places d’hébergement d’urgence disponibles sur le département :

 en lançant dès maintenant un appel d’offre à d’autres associations gestionnaires pour la reprise de l’activité du Foyer,

 lesquelles veilleront au respect de la décence de l’accueil,

 se verront attribuer par les pouvoirs publics des moyens de fonctionnement suffisants

 en veillant à ce que les libertés individuelles des résidents soient respectées

 laquelle association devrait également s’attacher à la reprise des contrats de travail de l’équipe professionnelle en place actuellement, compétente et expérimentée.

Le principe de continuité a été acté pour les appartements extérieurs gérés jusqu’à sa liquidation par l’association Albert Thomas. Nous demandons qu’il en soit de même pour le foyer lui-même.

Par ailleurs, au regard de la situation dramatique de l’hébergement d’urgence dans le Département d’Indre et Loire, nous demandons que les 36 places d’hébergement déployées en urgence au gymnase de la Ville soient maintenues au profit d’autres personnes sollicitant le 115, lequel ne peut actuellement répondre à la demande faute de places d’hébergement d’urgence en nombre suffisant.

TOUTES ET TOUS A LA MANIFESTATION DE SOUTIEN, JEUDI 12 JANVIER 2017, à 18H, PLACE JEAN JAURES, TOURS

Le " Comité citoyen de soutien aux résidents du Foyer Albert Thomas "
soutienfoyeralbertthomas@gmail.com (téléphone : 06 75 47 19 10)
auquel s’associent les organisations SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37, FSU 37, LGBT 37, Le Ptit Kawa de Tours, PCOF 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, ATTAC 37, Alternative Libertaire 37, Resf37, « Touraine je t’aime », Chrétiens-Migrants, POID 37 .


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1656
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 23 Jan 2017, 02:37

Jeudi 26 janvier 2017

[Soirée CNP] Les ZAD, nouvelles formes d’expérimentation sociale ?

Le jeudi 26 janvier 2017, ATTAC, Convergence Services Publics 37, le NPA, Sortir du Nucléaire 37 et le CNP proposent, avec la participation du Collectif Notre-Dame-des-Landes, une projection-débat sur le thème des ZAD.

Les ZAD ou Zones à Défendre sont le symbole vivant d’une génération politique protéïforme, désireuse de réinventer les outils du mouvement révolutionnaire. Pour les ZADistes, la politique se passe en dehors des organisations, partis et syndicats. D’autres formes d’organisation sont expérimentées comme à Notre Dames des Landes, Bure... où l’on s’organise en autogestion.

Le rejet et l’émancipation d’une société déshumanisée, désormais de plus en plus digitalisée et virtuelle, guident ces nouveaux activistes pour nous interpeller. Sont-ils en train fonder une nouvelle société, de donner tort à Antonio Gramsci lorsqu’il disait : « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres » ?

Films :
Construire la ZAD (2015 – France – 26’) réalisé par les ZADistes
Que sera la ZAD dans 10 ans ? (2016 – France – 16’) du Collectif Lundi AM.

Suivi d’un débat en présence de deux habitants de la ZAD.

Le 26 janvier 2017 à 20h, aux cinémas Studio, rue des Ursulines à Tours.

http://larotative.info/soiree-cnp-les-z ... -2037.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 03 Fév 2017, 15:17

Samedi 4 février 2017

Repas de bienvenue aux migrants du CAO de Saint-Pierre-des-Corps

Un repas franco-soudainais est organisé le samedi 4 février à Saint-Pierre-des-Corps pour accueillir dignement les 46 réfugiés du CAO. Venez Nombreux !

Depuis fin octobre 2016, 46 hommes sont hébergés au Centre d’accueil et d’orientation de Saint-Pierre-des-Corps. Un collectif d’habitant-es s’est spontanément constitué pour leur venir en aide. Un repas collectif est organisé le 4 février à 19 heures, à la salle Jolliot-Curie.


Image

http://larotative.info/repas-de-bienven ... -2058.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 08 Fév 2017, 20:52

Jeudi 9 février 2017

Rassemblement pour le respect du droit d’asile

Appel de RESF 37, du Collectif corpopétrussien de solidarité avec les migrants, de l’association « Coup de pouce aux migrants » et de Chrétiens Migrants pour la mobilisation du 9 février contre le délit de solidarité.

Pour le respect du droit d’asile
Contre la fermeture du foyer « Albert Thomas »
Contre la fermeture du café associatif « La Barque »
Contre le « délit de solidarité »

Rassemblement le 9 février à 17h30 , place de la préfecture à Tours.


Le Réseau Éducation Sans frontières d’Indre-et-Loire et l’Association Chrétiens-Migrants s’inquiétaient récemment, dans un communiqué de presse, du devenir des exilés envoyés dans les « Centres d’Accueil et d’Orientation » de notre département, venant de Calais et de campements parisiens. Des promesses leur avaient été faites lors de l’évacuation de ces camps : le dispositif dit « Dublin » ne leur serait pas appliqué. Selon cette réglementation, une personne sollicitant l’asile en France alors qu’elle est entrée dans l’espace européen par un autre pays, doit être renvoyée dans ce pays, et ne peut être enregistrée comme demandeuse d’asile en France. Cet engagement oral de Bernard Cazeneuve, alors ministre de l’Intérieur, a été récemment réaffirmé par Bruno Leroux, le nouveau ministre, lors d’un déplacement à Rennes. Mais ce ne sont que des mots !

La réalité est toute autre : sur les CAO du département, ce sont plus de la moitié des accueillis à qui la Préfecture d’Orléans refuse le dépôt d’une demande d’asile (17 actuellement au CAO de St Pierre), refus suivi de notifications de transfert dans tel ou tel autre pays européen par la Préfecture d’Indre-et-Loire (5 vers l’Italie à Saint-Pierre). Dans certains départements, des résidents ainsi « dublinés » sont assignés à résidence dans leur CAO – transformé à cette occasion en Centre de rétention masqué, avant une tentative d’expulsion du territoire.

Les associations de solidarité avec les migrants d’Indre-et-Loire appellent donc à un rassemblement le jeudi 9 février à 17h30 Place de la Préfecture, pour dénoncer ces mensonges d’État et le déni de leurs droits dont sont victimes les résidents des CAO du département et exigent qu’ils puissent déposer une demande d’asile en France.

A l’issue de ce rassemblement, nous appelons à participer à la réunion publique à 18h00 au Foyer des Cheminots rue Blaise Pascal, réunion de soutien aux résidents du Foyer Albert Thomas qui sont à tout moment menacés d’être tout simplement mis à la rue, du fait de la fermeture du Foyer. Nous sommes également solidaire du Café Associatif La Barque qui est mis en redressement judiciaire pour des motifs financiers qui ne sont que des manœuvres destinées à chasser les pauvres, les démunis, les précaires et tous les accidentés de la vie que l’on veut rendre invisibles.

Ces deux initiatives ne sont pas appelés le 9 février par hasard. C’est ce même jour que, dans de nombreuses villes de France, se tiendront des actions pour protester contre le « délit de solidarité », c’est-à-dire contre les poursuites engagées à l’encontre des militants solidaires des migrants : les organisations nombreuses qui appellent à cette protestation ont dénombré 17 poursuites en 2015 et 2016, auxquelles il faut ajouter 13 personnes poursuivies actuellement dans les Alpes Maritimes, près de la frontière italienne. Leur crime ? Porter secours et mettre momentanément à l’abri des migrants venant d’Italie, épuisés, affamés, parfois blessés ou malades, adultes et enfants, mineurs isolés…


http://larotative.info/pour-le-respect- ... -2066.html


Réunion publique

LA CHASSE AU PAUVRE ET AU TRAVAIL SOCIAL EST OUVERTE A TOURS. NON A LA FERMETURE DU FOYER ALBERT THOMAS ET DU CAFE LA BARQUE

La fermeture des deux sites du Foyer Albert Thomas et du Café La Barque, à un mois d’intervalle, n’est pas le fait du hasard.

En effet, après avoir laissé fermer le foyer, les pouvoirs publics reproduisent le même scénario pour la Barque.

Dans les deux cas, les salariés avaient averti leurs employeurs et les financeurs
des difficultés économiques rencontrées par leurs associations. Dans les deux
cas, les administrateurs n’ont pas entendu ces alertes, qui auraient permis
d’anticiper des solutions viables, afin de maintenir ces deux activités,
indispensables dans le centre-ville de Tours.

On ne nous fera pas croire que les pouvoirs publics ne sont pas complices de ces fermetures qui permettent de « nettoyer » le centre-ville, en écho à l’arrêté anti-mendicité que le Maire de Tours tente de faire appliquer. Dans cette
continuité, le quartier du Sanitas est dans le collimateur de la municipalité, avec un projet urbain visant à éloigner les classes populaires du centre-ville.
Les conséquences de ces fermetures sont multiples : résidents du foyer sans
solution digne, pérenne et humaine à ce jour, licenciement des salariés, plus
de lieu permettant aux sans-abri et précaires de se poser la journée, disparition
d’un lieu de mixité et de lien social, précarisation du travail social…

 NOUS REFUSONS une ville vitrine dans laquelle les malades, les pauvres, les handicapés, les fous, les étrangers, les migrants…n’ont pas le droit de Cité(er).

 NOUS REFUSONS une ville sans mixité sociale, où les salarié-es du travail social deviennent les agents d’une politique sociale incohérente.

 NOUS VOULONS une ville ouverte, où chacune et chacun trouve sa place, reflet d’une société plurielle, tolérante, accueillante et qui s’enrichi de nos différences, sans discrimination.

 NOUS VOULONS une ville dans laquelle la solidarité n’est pas un
délit mais un devoir.

 NOUS SOUTENONS celles et ceux qui sont poursuivis pour avoir
apporté de l’aide aux migrant-es et aux plus fragiles.

REUNION PUBLIQUE LE 9 FEVRIER 2017 (journée du refus du délit de solidarité)
Au foyer des cheminots, 11 rue Blaise Pascal, de 18h à 22h, pause repas prévue

Pour s’opposer à la fermeture du foyer Albert Thomas et du café La Barque.

Pour s’opposer à la chasse aux pauvres et à la casse du travail social.

Pour s’opposer au déplacement des classes populaires.

SI LA SOLIDARITE EST UN DELIT, NOUS REVENDIQUONS LA DESOBEISSANCE CIVILE. LA RIPOSTE S’IMPOSE ET DOIT ETRE LA PLUS LARGE POSSIBLE.

Organisé par SUD-Rail et Le " Comité citoyen de soutien aux résidents du Foyer Albert Thomas, "soutienfoyeralbertthomas@gmail.com (téléphone : 06 75 47 19 10) auquel s’associent les organisations SUD Santé-Sociaux, SOLIDAIRES 37, JC 37, UEC 37, NPA 37, SDAS-FO 37, PCF 37, CGT 37, « Les Verts » 37, FSU 37, LGBT 37,
Le Ptit Kawa de Tours, PCOF 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, ATTAC 37, Alternative Libertaire 37, Resf37, « Touraine je t’aime », Chrétiens-
Migrants, POID, 37 les" Insoumis Val de Brenne ", les salariés de "La Barque", CATDP, Convergence des services publics, LO 37, sections Sud, CGT et CFDT de l’Entraide Ouvrière, Bercail, DAL 37.

Baisser les subventions

Ne pas contrôler les fonds publics

NON COUPABLE !

Etre solidaire

Défendre la mixité et le lien social

COUPABLE !

Rentabiliser et marchandiser le travail social

Chasser les pauvres

NON COUPABLE !

Faire la manche

Aider un migrant

COUPABLE !


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1671
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 02 Mar 2017, 10:32

Manifestation ce jeudi 2 mars à Tours
à 17h30 place Jean Jaurès


Image

Albert Thomas, La Barque, le CAO (Centre d’Accueil et d’Orientation) de Saint Pierre et de Grandmont, Toutes et tous dans le même bateau !

La situation des personnes exilées sur notre territoire ne s’améliore pas, que ce soit pour les demandeurs et demandeuses d’asiles, les dubliné-es, les débouté-es et tous les autres…. L’Etat ne respecte pas ses engagements et les pouvoirs publics fuient leurs responsabilités.

En Touraine, tout s’accélère depuis le début de l’hiver :

 Depuis la liquidation de l’association Accueil Albert Thomas le 22 décembre, le foyer est en situation d’autogestion, la solidarité palliant les manquements des autorités. Les résidents sont pourtant contraints de continuer à payer 120 € de frais d’hébergement chaque mois ! Le 8 février, la Croix-Rouge Française a été choisie par la DDCS 37 (Direction départementale de la Cohésion Sociale) comme repreneur du foyer. Même si celle-ci refuse de communiquer son projet écrit, elle a néanmoins fait l’annonce de la dégradation des conditions d’accueil et d’accompagnement (non reprise des résidents, fermeture la journée entre 8h et 18h, obligation journalière de rappeler le 115, diminution des effectifs et non reprise des salariés compétents et expérimentés dans l’accompagnement.

 Malgré la promesse qui leur avait été faite par le ministre de l’intérieur lors du démantèlement du camp de migrant-es à Calais, les résidents des CAO de Saint Pierre des Corps et de Grandmont reçoivent chaque jour de la part de la Préfecture d’Indre et Loire des procédures dites « Dublin), destinées à les expulser du territoire français. Cette situation est semblable à celle du CAO de Chinon, dont les résidents, à 80% dublinés, ont finalement été discrètement éparpillés suite à sa fermeture en février. La fermeture des CAO de Saint Pierre des Corps et de Grandmont sont annoncées d’ici la fin du mois de juin.

 Un mois après Albert Thomas, c’est le café associatif La Barque qui se retrouve en situation de redressement judiciaire. Ce lieu de mixité et de lien social est important pour l’accueil de jour des sans domiciles fixes, des plus précaires mais aussi des habitant-es du quartier. Ces habitué-es et les salarié-es se retrouvent donc à assumer la mauvaise gestion des administrateurs, qu’ils et elles ont pourtant régulièrement dénoncée.

Face à cette situation, les comités de soutien et les résidents
des différentes structures concernées appellent
à un rassemblement le jeudi 2 mars
à 17h30 place Jean Jaurès
afin de défendre collectivement les droits des personnes.

Nous revendiquons :

 Le refus des reconduites des personnes ayant reçu une notification
de transfert et l’abrogation des accords de Dublin,

 La régularisation de toutes et tous,

 Le droit au logement pour toutes et tous,

 Le maintien de lieux en centre ville valorisant une société plurielle.

Les comités de soutien et les résidents des 3 structures concernées.

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 04 Mar 2017, 11:43

Appel à l’action et à la grève le mercredi 8 mars 2017 pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes

Nous appelons à l’action et à la grève le mercredi 8 mars 2017
pour la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.


Elles étaient plus de 300000 à manifester en Pologne pour le droit à l’avortement.

Elles étaient en grève en Islande pour obtenir l’égalité des salaires.

Elles étaient en grève en Argentine contre les violences.

Elles étaient des millions contre Donald Trump.

En France, elles étaient des dizaines de milliers à manifester contre la loi El Khomri, puis dans l’action le 7 novembre dernier à 16h34 pour l’égalité salariale et partout elles continuent à se battre pour leurs conditions de travail.

La journée du 8 mars ne se « fête » pas par un cadeau ou une distribution de fleurs sur le lieu de travail. La journée internationale pour les droits des femmes est une journée de lutte pour l’égalité.

Aujourd’hui, le contexte politique, social et économique international comme national n’offre pas de répit pour tout-es celles et ceux qui oeuvrent à plus d’égalité et de justice sociale. La banalisation des idées d’extrême droite, la montée des conservatismes dans les élections (aux Etats-Unis, dans différents pays européens notamment) sont des signes inquiétants pour les droits des femmes, pour les droits des populations qui fuient les guerres, la tyrannie, l’homophobie ou tout simplement la misère.

En France, le contexte social et politique avec les dernières lois (Travail, Macron, Rebsamen, …), la répression du mouvement social, comme la banalisation de l’extrême droite obligent nos organisations syndicales et féministes à s’allier pour contrer pied à pied leur propagande mensongère et les reculs sociaux pour les salarié-es, chômeur-euses, précaires, étudiant-es et retraité-es.

L’égalité entre les femmes et les hommes est pour nous incontournable parce qu’elle participe du progrès social. Laisser perdurer les inégalités entre les femmes et les hommes et s’exercer les violences contre les femmes, c’est porter une responsabilité sur le fait que les idées rétrogrades et les organisations qui les portent progressent. Des mesures ambitieuses avec des moyens dédiés doivent être mises en place de façon urgente. Des mobilisations d’ampleur, combatives et solidaires nous permettront de les imposer.

Nous voulons que cessent enfin les inégalités au travail, en termes de salaire, d’accès à l’emploi, de carrière, de temps de travail.

Nous voulons l’égalité salariale et la revalorisation des salaires dans les métiers à prédominance féminine.

Nous voulons que soit garanti le droit d’accès à l’avortement et à la contraception dont la légitimité est sans cesse remise en cause.

Nous voulons un égal accès à la santé et aux services publics garants d’une égalité de traitement pour toutes et tous.

Nous voulons que cessent les violences, les violences sexuelles et sexistes à l’encontre des femmes : au travail, dans l’espace public comme à la maison.

Nous voulons des politiques volontaristes contre les stéréotypes de genre : à l’école, dans les médias, dans la vie publique et privée.

Nous voulons le partage des tâches domestiques et des services publics de prise en charge de la petite enfance et des personnes âgées dépendantes.

Les femmes sont toujours payées en moyenne un quart en moins que les hommes. Ceci signifie donc que chaque jour, elles travaillent gratuitement à partir de 15h40.
Aussi, nous appelons à faire du 8 mars, une journée d’actions et de grèves pour les droits des femmes. Pour refuser le travail gratuit et exiger l’égalité professionnelle, nous appelons à des arrêts de travail à 15h40 sur tous les lieux de travail et à manifester.

Montrons que nos luttes sont des conditions nécessaires et indispensables pour l’émancipation des femmes et des peuples. Et montrons que nous devons toutes et tous rester solidaires, vigilant-es et combatif-ives pour renforcer nos acquis et obtenir de nouveaux droits.

Le mercredi 8 mars 2017 à 15h40 : toutes et tous dans l’action et la grève !

Rassemblement à 15h40, place Jean Jaurès à Tours, Puis manifestation
(rue de bordeaux, gare, bd Heurteloup, place Jean Jaurès, rue nationale, rue des halles)

Des préavis de grève ont été déposés nationalement pour vous permettre de débrayer.

Premiers signataires locaux : Solidaires, SUD Santé Sociaux, Solidaires Etudiant-es, SUD Education, UD CGT, L’Engrenage, Osez Le Féminisme, LGBT, Peuples Solidaires, Réseau féministe 37, Les amis de Demain Le Grand Soir, PCF, JC, UEC, Collectif féminisme/révolution, NPA, AL …


Tract unitaire pdf : http://demainlegrandsoir.org/IMG/pdf/tr ... 7-1_2_.pdf

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1677
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 16 Mar 2017, 10:15

Vendredi 17 mars 2017

réunion publique avec Omar Slaouti (Collectif Vérité et Justice pour Ali Ziri) et Farid El Yamni (Collectif Vérité et Justice pour Wissam El Yamni)

à 20h, Foyer des cheminots, 11 rue Blaise Pascal à Tours. En face de la gare (côté Arrêt Tram « Gare de Tours »).

Du 9 mars au 19 mars, mobilisé·es contre les violences policières et le racisme d’Etat
http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1686



Samedi 18 mars

Terre agricole : après-midi de décryptage et atelier pour imaginer des actions locales

Les cas de prix exorbitants de foncier agricole ou encore d’accaparement de grandes surfaces de terre sont de plus en plus fréquents [1]. Ces actualités ne concernent pas que le monde agricole, elles sont en lien avec les enjeux de paysage, d’environnement et d’alimentation. La terre agricole est un sujet d’intérêt public ! La Confédération paysanne de Touraine organise une après-midi ouverte à toutes et tous samedi 18 mars à Tours pour comprendre les enjeux et imaginer ensemble des actions à mener localement.

Spéculation, montée des prix de l’hectare agricole, accaparement des terres par des investisseurs, agrandissement des fermes : ces tendances inquiétantes s’accélèrent. Pas une semaine d’ailleurs sans que la presse locale en fasse écho. Par exemple dans La Nouvelle République (La Touraine menacée par la spéculation foncière) ou encore le reportage Vox Pop sur Arte (Terres à vendre), avec l’exemple de l’Indre.

Pour la Conf’, il est urgent de sortir ces questions foncières du microcosme agricole et de les rendre publiques et accessibles. On y travaille, on s’y promène, on y habite ou on s’en nourrit : tout le monde est concerné par la terre agricole.

Dans la première partie de l’après-midi du 18 mars, la Conf’ souhaite donner des clefs de compréhension à toutes celles et ceux qui veulent comprendre le paysage agricole d’aujourd’hui : comment évolue la taille des fermes ? Et le nombre de paysan-nes ? Combien de paysan-nes ont plus de 55 ans en Touraine ? Que deviendra leur ferme à leur retraite ? D’ailleurs, combien un paysan touche-t-il à la retraite ? Qui fixe le prix de la terre à vendre ou à louer ? Et les aides de la PAC dans tout ça ? Est-ce difficile de trouver de la terre à louer ou à vendre aujourd’hui ?

Ensuite, un atelier animé par l’Engrenage permettra d’imaginer des actions concrètes à mener ensemble localement. La transparence sur les achats de terre et la fin de la spéculation foncière ne tomberont pas du ciel, à nous de nous organiser pour les revendiquer.

La terre, un bien commun à partager ?

Samedi 18 mars de 14h00 à 18h00
Au Foyer des jeunes travailleurs 16 rue Bernard Palissy à TOURS


Entrée libre !

Notes
[1] Voir par exemple http://indre-et-loire.confederationpays ... hp?id=5500

http://larotative.info/terre-agricole-a ... -2109.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité