Nantes et Loire Atlantique (44)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 09 Sep 2016, 12:12

Samedi 10 septembre 2016

Assemblee "à l'abordage"

à 14h, B17, 17 rue Paul Bellamy, Nantes

Nouvelle assemblée à l'abordage ce samedi 10 septembre à 14h à B17 (17 rue Paul Bellamy)
n'hésitez pas à faire tourner le mot ou même à l'anoncer sur internet par les sites existants et les réseaux sociaux.
Il sera question pour l'essentiel de la préparation de la journée du 15 septembre qui marquera l'éventuelle reprise du mouvement du printemps interrompu par les vacances estivales.

https://nantes.indymedia.org/events/35563
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 15 Sep 2016, 07:45

Journée de lutte contre la loi travail

Programme

Ce jeudi 15 septembre, grande journée de lutte :

7h30, arret chantier naval: Blocage et petit dej' partagé

10h00, place du Commerce : manifestation à l'appel de l'intersyndicale

dès 14h00, au miroir d'eau (square Élisa Mercoeur) : Repas prix libre

16h00 au même endroit : Assemblée Générale de lutte : « après l'appel des centrales syndicales, qu'est-ce qu'on fait ? »

20h00 miroir d'eau ou place Bouffay : « reportage » sur mai 68 à Nantes (projections,lectures...) et buvette à l'initiative de "A l'abordage!"

https://nantes.indymedia.org/events/35608

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 17 Sep 2016, 11:42

Samedi 17 septembre 2016

[ZAD] Rencontre autour de L’arme à l’oeil

à 18h au Taslu, Pierre Douillard présente son livre « L’arme à l’oeil ».
Le taslus, bibliothèque de la zad en construction (https://nantes.indymedia.org/events/35518). La rolandière 44130 NOtre-Dame-des-Landes


« En 2007, je perds l’usage d’un œil touché par un tir de lanceur de balles. C’est en spectateur d’une époque résolument sécuritaire que j’écris les pages qui vont suivre. Analyse sociale et politique autant que recension de faits contemporains, cet écrit s’adresse autant à ceux qui ignorent tout des logiques policières qu’à ceux qui cherchent à aiguiser une légitime défiance vis-à-vis de l’État et de sa violence. »

Les rues nantaises arborent encore les traces des batailles du printemps entre manifestants et policiers.

Deux jours après le premier appel national à retourner dans la rue contre la loi travail, nous accueillerons un jeune nantais plein de ressources, Pierre Douillard, qui présentera son livre L’arme à l’oeil. Violence d’état et militarisation de la police sorti ce printemps aux éditions du bord de l’eau.


Image




Lundi 19 septembre

[Saint-Herblain] Rencontre avec des habitants de la ZAD de Notre-Dame des Landes

à 20h30, Salle du Vigneau, boulevard Salvador Allende (tram 1 arret Frachon), Saint-Herblain

Le Collectif Saint-Herblain/Indre organise, avec le soutien des comités (3) de Chantenay-Bellevue (4) et de Couëron (5), une rencontre avec des habitants de la ZAD (Zone À Défendre) de Notre-Dame des Landes, lundi 19 septembre 2016, de 20h30 à 22h30, salle associative du Vigneau à Saint-Herblain.

Image

Programme de la soirée

1) Projection d'un film court de 26 minutes :
" Une réponse à la COP21 et à son monde : Construire la zad ".
Il est également disponible sur YouTube : (voir le site) et présenté ainsi :
Automne 2015.
À l'heure du grand jeu théâtral de la COP21, cette vidéo présente ce qui se construit collectivement sur la zad de Notre-Dame des Landes.
Elle a été réalisée par des personnes habitant sur place, depuis le mouvement d'occupation de la Zone à Défendre, pour être projetée à chaque étape du convoi en vélo et tracteur depuis la Zone à Défendre jusqu'à Paris.
Ne pouvant présenter en 25 minutes tous les aspects de ce qui se vit, se tente, se veut et se concrétise sur place, cette première vidéo montre surtout les chantiers collectifs autour de projets agricoles ou de construction, qui autonomisent le mouvement vis-à-vis de l'économie marchande.
Mais cette seule approche ne suffit pas à résumer ce qu'est politiquement la zad - qui n'est d'ailleurs pas unitaire. D'autres aspects de cette lutte qui manquent dans ce film (liés notamment à l'autogestion, à la construction d'un vivre ensemble et sans chef, dans toute notre diversité) feront l'objet de prochaines vidéos.
De l'occupation aux constructions, en passant par les projets agricoles et les moments de fêtes, à peu près tout ce qui se vit dans cette lutte est hors-cadre légal, et constitue une nécessaire réponse au ravage généralisé que produit la société économique occidentale.
Les solutions ne sont pas à attendre d'en haut, de la bureaucratie, de l'approche gestionnaire : elles résident dans les luttes visant à s'émanciper des lois du marché aussi bien que des lois légales qui protègent l'ordre économique.
Des habitant-e-s de la zad de Notre-Dame-des-Landes : (voir le site) de la Zad.

2) La projection sera suivie d'échanges directs, avec des Questions sans tabous.

https://nantes.indymedia.org/events/35577
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 18 Sep 2016, 13:13

Mardi 20 septembre 2016

AG de lutte contre la loi travail

à 19h, Jardin des Fonderies, Rue Louis Joxe, 44200 Nantes

Après quatre mois de mobilisation contre la loi travail en mars-avril-mai-juin dernier et cette première manif d'après vacances d'été du 15 septembre, l'AG interprofessionnelle de lutte de Nantes (issue de l'appel « On Bloque Tout ») continue à débattre et à construire la suite du mouvement social.

La prochaine assemblée se déroulera le mardi 20 septembre à 19h00 au jardin des Fonderies à Nantes. Il y sera fait un retour sur les discussions du 15 septembre concernant l'avenir du mouvement ainsi qu'un travail sur la concrétisation des conclusions de ces débats.

https://nantes.indymedia.org/events/35617
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 20 Sep 2016, 15:29

Premier communiqué du collectif jeunes contre NDDL

Alors qu'une grande mobilisation se prépare le 08 octobre à Notre-Dame-Des-Landes contre le projet d'aéroport et qu'une tentative d'intervention sur la zone semble se préciser, nous, jeunes opposant-e-s, nous sommes réunis ce samedi 17 septembre à Nantes pour le lancement d'un collectif "jeunes".

Le projet de construction d'un aéroport à NDDL est l'affaire de tous et nous souhaitons, grâce à ce collectif, sensibiliser et mobiliser les jeunes autour des enjeux de la lutte contre cet aéroport. Entre disparitions d'espèces protégées et destruction de zone humide, les conséquences écologiques de ce projet seraient irréversibles et ce sont encore les plus jeunes générations qui en subiraient les conséquences. Un an à peine après la COP21, il est irresponsable de s'entêter avec ce projet vieux de plus de cinquante ans...

Les promesses sur l'emploi sont aussi difficiles à croire: entièrement automatisé, NDDL serait plus petit, avec moins de guichets et de passerelles qu'à Nantes Atlantique. Son implantation fait aussi l'impasse sur l'avenir des autres aéroports de l'Ouest. Les coûts du projet sont tout autant contestables: ils ne prennent pas en compte les investissements liés à l'aéroport (tram-train, ponts, ...) et il est difficile d'accepter une avance de 85M€ des collectivités à Vinci quand on sait que cette multinationale à fait un résultat de 2 milliards d'euros net l'année dernière. Cet argent ne serait-il pas plus utile dans les lycées et les universités ?

Les raisons de lutter contre NDDL sont nombreuses, qu'elles soient écologiques sociales ou économiques, et la mascarade du 26 juin dernier n'a pas atteint notre détermination. Nous appelons donc tous les jeunes opposé-e-s au projet d'aéroport à rejoindre le "collectif jeunes contre NDDL" et soutenir la lutte dans toutes ses formes, notamment lors de la grande mobilisation du 08 octobre prochain.

Contact:
Mail jeunescontrenddl[at]riseup.net
Twitter @jeunesvsnddl

https://nantes.indymedia.org/articles/35636
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 22 Sep 2016, 12:07

Samedi 24 septembre 2016

Solidarité avec le Rojava !

En résistant avec courage contre Daesh, en luttant pour ses droits démocratiques, le peuple kurde a été projeté sur le devant de la scène mondiale. Cette résistance a provoqué l'attention et la solidarité partout dans le monde.

Le gouvernement turc a déclenché une répression massive contre le mouvement kurde et démocratique. Les États réactionnaires de la région comme les puissances impérialistes à l'origine de la déstabilisation de la région craignent par dessus tout le combat d'un peuple pour sa liberté.

La solidarité avec le peuple kurde s'est déjà mise en marche. En 2015, la Coordination Internationale des partis et organisations révolutionnaires (ICOR) a organisé des Brigades de solidarité pour la reconstruction d'un hôpital à Kobané (Rojava).

La lutte se poursuit et il faut continuer les actions de solidarité. Cette soirée-débat permettra de mieux connaître la lutte du peuple kurde à travers le film « Assurer la victoire » qui retrace la construction du centre de santé. Nous pourrons également mieux comprendre la situation actuelle grâce aux membres du Centre culturel Kurde de Nantes, co-organisateurs de cette soirée.

Soirée-débat en présence d'un brigadiste et des membres du Centre Culturel kurde (Nantes)

samedi 24 septembre, 18h30
Centre Culturel kurde, La Rabotière, Saint Herblain

La rencontre sera suivi d'un encas et des tables de presse permettront de poursuivre les discussions.

https://nantes.indymedia.org/articles/35599
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 29 Sep 2016, 18:19

Samedi 1er octobre 2016

Forum des luttes et du livre anticapitaliste

Le Front Anticapitaliste 44 — dont AL nantes est partie prenante —prépare la tenue d’un Forum des luttes et des livres anticapitalistes le 1er octobre à la Manufacture de Nantes.

Films documentaires, stands des plus de quinze maisons d’éditions présentes, restauration et buvette sur place, le tout à prix libre, une journée pour échanger, débattre, se rencontrer, s’organiser, soutenir les luttes en cours et préparer les luttes à venir !

Le Front anticapitaliste 44est un collectif militant de lutte. il est possible de le contacter à anticapitaliste44@gmail.com

PROGRAMME :
• Rez-de-chaussée → Salon du livre anticapitaliste.
• 1er étage → Rencontre avec différents collectifs de luttes
• 2ème étage → 14H Grand débat : Après un printemps des luttes, quelle convergence des mouvements sociaux ?
• 2ème étage → 17H Projection du film documentaire : « d’égal à égales », portraits de femmes syndicalistes immigrées ou filles d’immigrés
• 2ème étage → 21H Conférence gesticulée sur les classes sociales

http://www.alternativelibertaire.org/?F ... t-du-livre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 13 Oct 2016, 14:40

Samedi 15 octobre 2016

Fête de rentrée de B17

à partir de 18h, B17, 17 rue Paul Bellamy, 44000 Nantes

C'est un moment convivial, un temps de rencontres, un moment pour échanger sur les luttes. C'est aussi une soirée de soutien à B17, des jeux, un repas, un bar, une boum.

Tu peux ramener ta musique et tes jeux préférés.

Prix libre en soutien à B17

http://bellamy17.free.fr/

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 16 Oct 2016, 16:26

Ce dimanche 16 octobre 2016 à 19h

Banquet contre les répressions

à B17 - 17 rue Paul Bellamy à Nantes

La configuration de la manifestation du 15 septembre à Nantes était exemplaire en terme de maintien de l'ordre. Toutes et tous, nous avons dans la tête les images de cette manif encagée, cerclée par les forces de l'ordre, suivant du regard et du corps les manifestant-e-s médusé-e-s. L'objectif est très clair, empêcher la tenue même de manifestation. A cette répression collective, oppressante, s'ajoutent les répressions individuelles. On pense notamment aux interdictions de manif, délivrées nominalement par arrêté préfectoral, ainsi que le permet l'état d'urgence. Mais
aussi, bien entendu, aux arrestations musclées, aux garde-à-vues, aux comparutions immédiates et son lot de peines lourdes, aux nombreuses blessures et mutilations, comme le camarade de sud santé sociaux à Paris le 15 septembre.

S'y ajoute également la répression patronale. Elle s'abat sur
les salarié-e-s qui luttent, syndiqué-e-s ou non, et prend la forme de sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu'au licenciement,
largement facilité par la loi travail d'ailleurs. Tout ceci avec une bonne dose de harcèlement. On ne peut pas oublier non plus les lycéen-ne-s engagé-e-s qui reçoivent des coups de pression de la part des directions des établissements.

En parallèle, des menaces lourdes pèsent simultanément sur les exilés de Calais et sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. A chaque fois, le gouvernement entend expulser les indésirables, détruire leurs lieux de vie, à l'aide d'opérations policières de grande envergure.

Nous qui faisons partie d'une même lutte, nous nous devons de réagir collectivement à ces attaques de plus en plus fortes et étouffantes.

Afin d'envisager ensemble de quelles façons nous pouvons y répondre, et enrayer la machine à réprimer, retrouvons-nous dans un espace convivial autour d'un repas dimanche 16 octobre, à 19H, à B17 (17 rue Paul Bellamy).

https://nantes.indymedia.org/events/35919
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 18 Oct 2016, 23:47

Mercredi 19 octobre 2016

Apéro-débat de présentation d’AL

de 19h à 22h, Le Baroudeur (43, rue du Maréchal Joffre), Nantes.

Apéro-débat de présentation d’AL, le 19 octobre à Nantes

Anticapitaliste, autogestionnaire, féministe, syndicaliste… venez discuter avec nous du projet politique d’Alternative libertaire. Comment lutter aujourd’hui ? Quel projet de société proposer ?

Alternative libertaire Nantes, regroupe des militant-e-s révolutionnaires de Nantes et de Loire Atlantique qui se reconnaissent dans l’anticapitalisme, l’autogestion et la lutte des classes.

Travailleurs et travailleuses du public ou du privé, avec ou sans emploi, étudiant-e-s, lycéen-e-s, retraité-e-s ou précaires, nous militons au quotidien sur nos lieux d’études, de travail et de vie. Partisans d’un syndicalisme de lutte, nous sommes investi-e-s dans différentes structures syndicales (Sud Rail et CGT à la SNCF, CGT Carquefou, Sud Rural, Solidaires étudiant-e-s Nantes…).

Nous militons également au travers de collectifs de luttes ou des associations (Université Populaire de Nantes). Nous tâchons à notre échelle de contribuer au développement des luttes sociales et de tous les combats émancipateurs. Pour le droit au logement, le féminisme, la régularisation des sans-papiers, contre les licenciements (Seita, Chapitre, Air France..) ou bien sûr contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Nous travaillons également à l’unité des anticapitalistes sur Nantes à travers la construction du Front Anticapitaliste 44, regroupant des militant-e-s organisé-e-s ou non, pour sortir de l’isolement, promouvoir les luttes et rendre audible la critique radical du capitalisme.


http://alternativelibertairenantes.fr/i ... ibertaire/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 21 Oct 2016, 06:39

Samedi 22 octobre 2016 à St Brevin Les Pins

Rassemblement à 10h30, Marché De Saint Brévin, Place Henri Basle, Saint-Brévin-Les-Pins

POUR ST BREVIN
un accueil des migrants pacifié et humain, au lieu de la haine et des fusils


Selon la définition de lONU les demandeurs dasile sont des personnes contraintes de fuir leurs pays en raison de guerres, de persécutions religieuses ou politiques. La liste des pays concernés (Erythrée, Soudan, Syrie…) est révisée régulièrement.

Y a-t-il eu un problème dans leurs lieux daccueil à Gétigné, St Herblain, St Nazaire…? NON
Dans ces communes, il ny a eu aucun incident. A St Brévin, les opposants agissent au nom dintérêts politiques racistes et xénophobes En manipulant les brévinois, ils répandent un climat de peur et de rejet qui nuit gravement à limage de notre commune. Ils portent une lourde responsabilité en continuant de la salir.

Les migrants sont-ils les premiers étrangers à séjourner sur la commune ? NON
Depuis des années, St Brévin accueille des « déplacés économiques », des étrangers célibataires dont profite STX, et qui vivent sans problème dans notre commune. Qui en parle?

Les migrants ont-ils des indemnités supérieures au SMIC ? NON
Dans les CAO (Centres dAccueil et dorientation) leur nourriture et leur hébergement sont assurés par l'état. Ils reçoivent en plus, par lassociation gestionnaire, 6 euros par jour.

Sans l'arrivée des migrants, les personnes à la recherche de logement à St Brevin en trouveraient-ils un ? NON
Les personnes, les familles aux revenus modestes doivent migrer dans dautres communes pour se loger.
La pauvreté, le manque de logements, ici et ailleurs, ne datent pas de l'arrivée de migrants.

La raison doit lemporter, il en va de lintérêt de notre commune qui na rien à gagner à entretenir un climat de haine.


https://nantes.indymedia.org/events/35972
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 23 Oct 2016, 15:32

Lundi 24 octobre 2016 à Chateaubriant

Rassemblement de soutien aux migrants

A l’annonce du démantèlement de la zone dite "jungle" de Calais Lundi 24 à 8h par le gouvernement.

Nous appelons à un rassemblement de soutien aux migrants ce même Lundi à 18h30 devant la mairie de Chateaubriant.

Ras le bol de la politique répressive et xénophobe d’état vis à vis des migrants. Nous ne sommes pas dupes de l’opération de communication orchestrée par le gouvernement, qui ne cherche pas à accueillir décemment les personnes mais bien à les contrôler pour mieux les isoler et les expulser hors des frontières européennes.

Pour exemple, les initiatives populaires et citoyennes d’accueil ces derniers jours dans la vallée de Roya ( Alpes-maritimes) et à Brest (Finistère) se voient réprimées par les flics (évacuation de squats, reconduites aux frontières...).

Soyons nombreuses et nombreux.

Des individu-e-s du pays de Chateaubriant

https://zad.nadir.org/spip.php?article4139




Mercredi 26 octobre 2016

Saint-Nazaire

Appel à Rassemblement - NDDL – Saint-Nazaire - Nous ne sommes pas expulsables !


Des habitant.e.s de la zad veulent toujours avoir accès aux procédures les concernant.

Après être allé demander les procédures juridiques nous concernant aux avocats d’AGO-Vinci la semaine dernière, nous, groupes d’habitant.e.s de la ZAD, appellons à un rassemblement public ce mercredi devant le tribunal de Saint-Nazaire. Notre objectif reste intact : que les procédures mises en place de manière abusive à notre encontre soient révélées afin que nous puissions leur opposer des recours au tribunal. Une demande a été faite en ce sens par nos avocats au tribunal de Saint-nazaire il y a quinze jours mais est restée sans réponse. Pourtant toute décision de justice est censée être publique et accessible aux personnes concernées. Nous retournerons donc ce mercredi demander l’accès à ces procédures aux greffes du tribunal de Saint-nazaire. Nous appelons à être soutenu.e.s dans cette démarche par un rassemblement public.

Le gouvernement annonce toujours vouloir nous expulser de la zad et détruire nos habitats, espaces d’activités et fermes à la veille de la trêve hivernale. Pourtant, cette expulsion pose un sérieux problème en termes juridiques : la plupart d’entre nous n’avons jamais reçu de visites d’huissiers. Nous n’avons pas non plus été informé.e.s de procédures nous concernant pour nous rendre expulsables. Les habitant.e.s de la zad ont pourtant théoriquement droit à des procédures nominatives, à être défendu.e.s par un avocat et sont donc susceptibles d’obtenir des délais. Si des procédures anonymes ont été mise en oeuvre par Ago-Vinci, celles-ci sont abusives et contestables en droit.

Depuis plus de quinze jours, AGO-Vinci, la Préfecture et les tribunaux de Nantes et Saint-nazaire refusent de répondre aux demandes faites avec nos avocats de communiquer sur les procédures d’expulsion mises en oeuvre. En les cachant, Vinci, les tribunaux et la Préfecture nous mettent dans l’incapacité d’engager des recours face aux procédures qui nous visent. Nous devons en effet préalablement avoir accès à ces procédures pour en obtenir la rétractation. Cette rétention d’information montre qu’AGO-VINCI et la Préfecture, qui se targuent dans ce dossier de respecter la légalité, sont en réalité déterminés à passer outre le droit au logement.

C’est pourquoi nous avons décidé d’aller demander collectivement les informations nous concernant là où elles sont. Nous continuerons à le faire et ne lâcherons pas tant qu’on nous les cachera.

http://zad.nadir.org/spip.php?article4135



Nantes

Marche pour la mort de Rémi Fraisse


à 18h30, de la préfecture au Commisariat de Waldeck

Pour une marche le 26 octobre 2016 à 18h30 de la préfecture, où des objets pourront être déposés en hommage, jusqu'au Commisariat de Waldeck.
En mémoire à Rémi, afin que l'espoir revive et que cessent les violences de l'État, des milices et l'impunité policière

Le 8 octobre 2014 nous dénoncions, jusque dans la cours même de la préfecture, le jet de grenades sur des manifestant-e-s occupant une caravane, geste criminel si il en est. 18 jours plus tard, c'est précisément ce geste qui a tué Rémi.

Parce que nous n'allons rien lâcher, parce que nous avons encore en tête la relaxe, 10 ans après, des 2 policiers responsables de la mort de Zyed et Bouna, parce que nous n'oublions pas non plus les morts d'Adama Traoré, 24 ans (2016, Val d'Oise), Timothée Lake, 20 ans (2014, Toulouse), Wissam El Yamni, 30 ans (2012, Clermont Ferrand), Ali Ziri, 69 ans (2009, Argenteuil), Habib Ould Mohamed , 17 ans (1998, Toulouse), Malik Oussekine, 22 ans (1986, Paris), Vital Michalon, 31 ans (1977, Creys-Malville), et tant d'autres, tout-e-s victimes des « forces de l'ordre ».

Comme annoncé il y a un an : « Nous entendons pérenniser cette date anniversaire, pour la défense de l'environnement comme condition nécessaire à la survie de l'humanité, et contre l'individualisme, facteur d'inégalités. »

https://nantes.indymedia.org/events/35990
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 27 Oct 2016, 15:22

Vendredi 28 octobre à Saint Brévin les Pins

Appel à soutenir les réfugiés expulsés de Calais devant le centre d’accueil (CCAS)

Bienvenue sous l’ère de la démocratie néo-pétainiste !

Sous prétexte de leur donner des conditions dignes, il sera proposé aux migrants de monter dans un bus parmi la centaine qui sera déployée pour partir dans un coin de France qu’ils n’auront aucunement choisi pour retrouver souvent un racisme et une xénophobie de plus en plus décomplexée !

Après avoir parcouru des milliers de kilomètres pour fuir la misère, la guerre, la torture, la privation de leurs libertés fondamentales, après s’être arraché à leur terre et leur famille pour survivre tout simplement et souvent pour aider les proches qui sont restés dans le pays, nous proposons aux réfugiés de briser leur espoir et de leur montrer le vrai visage du monde occidental : on veut bien de vous si vous la fermez, si vous restez isolés, si vous travaillez pour un sou dans des restos de luxe pour bourgeois, si vous acceptez que vous êtes des "citoyens" qui avez plus de devoirs que les citoyens lambdas mais sans leurs droits, si vous acceptez d’être déplacés, humiliés et réprimés comme on peut le faire face à du bétail qui ne rentrerait pas dans le rang et qui refuse sa fonction productive obéissante !

Si vous êtes trop nombreux, si vous êtes trop voyants, si vous commencez à vous organisez et vous rassemblez entre vous pour tenter de reconstruire une vie collective, de rebâtir un espoir, de retrouver votre dignité, de vivre tout simplement comme c’est le cas à Calais, vous pouvez compter sur l’état pour vous briser et vous rappeler que l’accueil n’est qu’à sens unique, c’est à dire qu’il doit profiter avant tout à l’économie capitaliste et que vous devez accepter de ne plus être humain, mais être esclave. Et si vous refusez de rentrer dans le rang, attendez-vous à ce que l’état et d’autres institutions bien pensantes profitent de votre désir de vie incontrôlable pour faire de vous les boucs émissaires du désastre économique, social et culturel du pays !

Nous sommes tellement cyniques, inhumains et hypocrites ! Nous créons les conditions de leur misère, nous leur exportons nos guerres pour nos ressources stratégiques, nous graissons la patte de leurs dictateurs et bourreaux (cf la Françafrique), nous pillons leurs ressources naturelles en détruisant leurs espaces de vie et nous les exploitons dans nos usines délocalisées pour la continuation de notre croissance économique et nous crions au scandale dès qu’à peine quelques milliers d’entre eux demandent asile en Europe ! L’Europe est une forteresse d’institutions et de "citoyens" gavés de leur richesse, prête à tout pour ne pas partager le gâteau et le défendre à tout prix, mais bien contente d’aller y trouver tous les ingrédients dans les pays du tiers-monde et ce en détruisant la vie de millions de personnes !

La grande menace qui sourde derrière ce cynisme économique et étatique est qu’il donne caution au thèses du fascisme. Pour le fascisme, le vrai ennemi ce n’est pas tant le capital et encore moins l’état, mais bien "les hordes de barbares qui veulent assaillir l’Europe et violer nos femmes" (propos entendus).

Depuis la fin des trente glorieuses, les états demandent à leurs "citoyens" de travailler encore plus pour un avenir de plus précaire, instable, environné de menaces écologiques, de crises économiques (pas pour tout le monde...), tout en préservant l’engraissement de leurs élites et en garantissant de plus en plus de passe-droits aux multinationales. La misère s’installe, la désillusion aussi et puis la rage ! Comment la contenir, comment préserver ses intérêts ainsi que celle de sa classe (l’oligarchie financière et économique) ? Rien de mieux que rendre responsables de tous les maux des ennemis extérieurs et intérieurs tels que "l’ultra-gauche"(sic) ou les musulmans, mais la meilleure des constructions est celle de la menace des migrants !

Par leur propagande médiatique, par un renversement de valeurs insidieux et pervers, par un jeu politique gerbant de celui qui sera le plus réactionnaire, l’idée s’installe de plus en plus parmi la population qu’effectivement les migrants sont la plus grande partie du problème !

Le racisme ambiant qui gagne du terrain depuis quelque temps prend ainsi ses aises et s’installe dans la rue. Ce n’est pas tant Marine le Pen qui en profite (pour l’instant), mais bien des groupes identitaires et milices fascistes qui recrutent de plus en plus, et ce parmi des personnes qui sont les premières à subir le cynisme et l’exploitation de l’oligarchie !

Le parallèle est malheureusement évident avec les années 30 où des milices fascistes circulaient dans les rues des villes d’Europe en toute impunité, en terrorisant celles et ceux qui refusaient leur haine de l’autre et leur emprise sur la société et en tuant celles et ceux qui étaient pointés comme étant les responsables de tous les maux (juifs, tziganes et migrants). Ces milices se nourrissant de l’échec de la social démocratie de l’époque qui avait tant promis, mais qui n’avait offert que désillusion face à la crise de 1929, en préservant la caste des plus riches à l’origine même de la crise tandis que des millions de personnes crevaient de faim !

Nous n’en sommes pas encore là, mais si nous ne faisons rien dès maintenant, nous laissons la porte ouverte à l’affirmation décomplexée de la peur et de la haine de l’autre et au recrutement dans la population de personnes prêtes à passer à l’acte. A cette époque là déjà, la majeure partie de la population ne voyait pas le danger derrière le déploiement du fascisme dans la rue... nous savons ce qui est arrivé par la suite ! Nous ne pouvons donc que réagir d’ors et maintenant dans tous les coins de France pour occuper la rue et ne pas laisser au futurs nazillons la possibilité de prendre de l’assurance et de s’attaquer aux réfugiés !

A saint brévin les pins, et dans d’autres communes de France, des centres d’accueil temporaire pour les réfugiés ont été visés par des tirs de fusil ! Des manifestations réactionnaires ont eu lieu dans de nombreuses villes de France avec l’apparition décomplexée de saluts nazis, d’insultes xénophobes et de slogans dangereux et nauséabonds tel que "la chienlit ça suffit" ou ridicules mais révélateurs tels que "on est chez nous ! on est chez nous !".

Nous ne pouvons que soutenir les réfugiés, tout simplement parce que nous sommes humains, que nos frontières ne sont que dans nos têtes, et que céder à la peur et eu rejet de l’autre c’est déjà abdiquer aux puissances de la mort et à l’annihilation de notre humanité !

Nous ne pouvons que soutenir les réfugiés et leur montrer que nous les protégerons contre toute attaque fasciste à leur encontre ! Ne laissons pas l’histoire se répéter !

Battons-nous pour un monde enfin libéré de toutes les dominations, exploitations et frontières !

Reprenons en main nos existences, nos espaces de vie et recréons les conditions d’une solidarité directe, d’une culture de l’entraide, du partage et l’empathie !

En ces temps sombres, l’utopie n’est plus que jamais d’actualité, la lutte n’est plus que jamais une nécessité !

A Saint brévin les pins, comme dans d’autres communes qui doivent accueillir des réfugiés de Calais, nous appelons à ne pas laisser le fascisme s’exprimer impunément et à soutenir les migrants !

Nous appelons à organiser des rassemblements de soutien devant les lieux qui accueilleront les réfugiés expulsés de Calais ! Ne laissons pas certaines associations, qui accompagnent souvent la "paix sociale" répressive de l’état, à être les seuls soutiens des réfugiés !

Rendez-vous est pris à 19h devant le Centre communal d’action social de Saint-Brévin les Pins (44) à leur arrivée dans la commune (n’hésitez pas à faire tourner des sms quand l’info sera confirmée) ! Amenez de quoi pique niquer devant le centre et de quoi partager avec les migrants si la possibilité nous en est donnée ! Nous appelons également à êtres réactifs par rapport à leur arrivée, à ce que des personnes nous préviennent de l’arrivée du bus qui les amènera dans la commune (laisser un commentaire sur l’appel sur Indymedia Nantes) !

Si nous ne parvenons pas à être au courants à temps de leur arrivée, le rassemblement est fixée à 19h le vendredi 28 Octobre devant le centre d’accueil ! On confirmera le rassemblement sur Indymedia Nantes (regarder les commentaires).

Le comité anti-fasciste du Sud de la Loire-Atlantique


http://brest.mediaslibres.org/spip.php?article572
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 31 Oct 2016, 10:22

Mardi 2 novembre 2016

AG interprofessionnelle de lutte

à 19h, B17 : 17, rue Paul Bellamy à Nantes (seconde cour, à gauche, au dessus de l'Atelier).

Après quatre mois de mobilisation contre la loi travail en mars-avril-mai-juin dernier et cette première manif d'après vacances d'été du 15 septembre, l'AG interprofessionnelle de lutte de Nantes (issue de l'appel « On Bloque Tout ») continue à débattre et à construire la suite du mouvement social.

La prochaine assemblée se déroulera à B17 à Nantes. Il y sera fait un retour sur les discussions et décisions prises lors de la précédente Assemblée Générale, du travail effectué depuis,des perspectives de luttes, etc.

https://nantes.indymedia.org/events/36036
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nantes et Loire Atlantique (44)

Messagede bipbip » 10 Nov 2016, 10:57

Samedi 12 novembre 2016

Contre le racisme et les oppressions fascistes

à 15h, Place du Bouffay à Nantes

Nantes contre le racisme et les oppressions fascistes

Après un printemps de luttes sociales d'espoirs, et de complicités, les semaines qui viennent de s'écouler marquent, sur le plan local comme national, un véritable retour à l'ordre raciste et sécuritaire.
Tous les jours, l'Europe forteresse tue. Des milliers de personnes meurent chaque année, à nos frontières, après avoir quitté au péril de leurs vies les guerres, les gouvernements corrompus, ou le désastre économique. En France, la campagne présidentielle démarre sur un ton ouvertement identitaire et autoritaire, avec une omniprésence des discours hostiles aux migrants et aux musulmans vivant en France. En parallèle, le gouvernement socialiste met en scène l'expulsion médiatique du campement de Calais, dispersant des milliers d'exilés sur le territoire, sans véritable solution. D'autres expulsions à coups de matraque continuent, notamment à Paris où des centaines de migrants sont également délogés. Nourris par ce climat politique, les groupes racistes passent à l'acte. Des centres d'accueil pour réfugiés sont incendiés en Isère, en Gironde ou dans l'Essonne.

Sur le plan local, Nantes et ses environs demeurent des terres de lutte et d'accueil, où l'extrême droite n'est jamais parvenue à s'enraciner. Pourtant, le contexte récent n'est guère plus réjouissant. Un centre d'accueil pour les personnes migrantes est la cible de tirs d'arme à feu à Saint-Brévin, sur la côte Atlantique. Un an plus tôt, à Nantes, des cocktails molotov étaient envoyés sur des bâtiments occupés par des exilés. Les incendiaires n'ont jamais été retrouvés. L'extrême droite, hégémonique dans les médias, passe désormais à l'acte, et prétend s'emparer de la rue, ou s'infiltrer dans certains mouvement locaux. Ainsi, des dizaines de militants néo-nazis ont paradé à Nantes, au mois de septembre, en marge d'une manifestation. Aujourd'hui, ces individus entendent créer une antenne du GUD - groupuscule néo-fasciste violent, implanté à Lyon et Paris - dans notre ville.
Il n'y a pas de place pour l'extrême droite à Nantes. Le Front National qui avait essayé d'ouvrir un local a du fermer boutique cet été après avoir subi d'innombrables dégradations. Au printemps dernier, des militants d'extrême droite venus agresser les manifestants opposés à la loi travail ont été chassés.

Le 12 novembre, nous prendrons la rue pour rappeler que Nantes est et restera anti-raciste.


https://nantes.indymedia.org/events/36118
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités