Toulouse et Haute-Garonne (31)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 12 Juin 2018, 07:04

Mardi 12 juin 2018

Du Rail au Mirail : même Macron, même combat !

Après plusieurs semaines de lutte contre Macron et son monde, les
principaux acteurs de la mobilisation ont tissé de profonds liens de convergence.

Afin d’échanger autour de ces expériences croisées, cheminot.e.s,
étudiant.e.s et personnels du Mirail se retrouveront à l’occasion d’une table ronde/débats.

Ils et elles vous invitent à venir nombreux et nombreuses pour échanger sur les premières leçons à tirer des mobilisations, et pour discuter des perspectives pour construire une riposte de combat face à Macron et son gouvernement !

Après le débat, moment festif et convivial sur de la bonne musique et autour d’un bon verre !

Soirée organisée par Sud Rails Toulouse, Sud Education Mirail et Solidaires EtudiantEs Mirail

MARDI 12 JUIN à 18H, à la Cave Rock (3 bd des Minimes (Métro Marengo)
Programme de la soirée :

18h accueil
19h table ronde
21h concerts

Entrée prix libre argent reversé pour la caisse de grève des cheminot-e-s

https://alternativelibertairetoulouse.w ... me-combat/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 26 Juin 2018, 07:42

Mardi 26 juin 2018

"LIBRE" avant première , rencontre avec Cédric Herrou

En partenariat avec le RETSER, Réseau des Étudiants Toulousains en Soutien aux Exilés et Réfugiés et Le Cercle des Voisins du Centre de Rétention Administrative de Cornebarrieu, avant-première suivie d'une rencontre avec Cédric Herrou.

à 20h30, American Cosmograph, 24 rue Montardy, Toulouse

Image

Cédric Herrou est devenu une figure de la résistance à la politique anti-migratoire de la France et plus largement de l'Europe. Depuis sa modeste ferme dans la vallée de la Roya, près de Nice et de la frontière italienne, il a aidé des centaines de migrant-e-s, en leur offrant refuge sous son propre toit puis en les accompagnant dans leurs démarches de demande d'asile. Le point de départ de son combat a été la réalité du terrain, des dizaines de personnes arrivaient chez lui, jour après jour, affamées et épuisées, certaines très jeunes... Rapidement, il s'est aperçu que la préfecture des Alpes maritimes était totalement hors la loi dans la gestion de l'arrivée de ces réfugié-e-s, puisque les mineurs étaient systématiquement renvoyés à la frontière italienne au lieu d'être pris en charge par la France, et que les majeurs n'avaient pas la possibilité de déposer leur demande d'asile avant d'être eux aussi renvoyés en Italie...

Michel Toesca, réalisateur et ami de Cédric, a commencé à tourner ce documentaire pour témoigner de cette réalité, avant même que son protagoniste ne soit inquiété par la justice. Il y raconte une aventure humaine, la nécessité éthique de la solidarité et l'absurdité d'une loi qui en fait un délit. Porté devant les tribunaux, ce « délit de solidarité » est revendiqué haut et fort par Cédric Herrou, affirmant plus que jamais sa liberté de penser et d'agir pour une cause humaine et juste. Un bel exemple à suivre.

https://toulouse.demosphere.eu/rv/17552
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Blackwater » 28 Juin 2018, 13:58

Salut les camarades,

A Toulouse, nous nous associons, entre Alternative Libertaire (AL), Coordination des Groupes Anarchistes (CGA), Confédération Nationale du Travail (CNT) 31 et Union Antifasciste Toulousaine (UAT) pour un local commun et nous créons un pot commun en ligne pour nous aider à lancer ce projet. https://www.lepotcommun.fr/pot/w9n5az5v

Vers un local révolutionnaire et antifasciste à Toulouse !

Besoin de votre soutien financier !


Face aux attaques capitalistes et gouvernementales sans précédent que nous subissons actuellement, nous devons plus que jamais nous organiser de manière efficace. À Toulouse nous manquons cruellement d'un lieu de rassemblement antifasciste et libertaire. Sans un local, nous sommes souvent contraint de brider nos activités et notre visibilité locale.


C’est pour combler ce manque qu'Alternative libertaire, la Coordination des Groupes Anarchistes, la Confédération Nationale du Travail et l'Union Antifasciste Toulousaine ont décidé d'initier un projet de local commun. Nous voulons faire de ce local un outil au service des luttes, un espace ouvert de rencontre et de solidarité. Débats, soirées, projections, bibliothèque, permanences... en perspective. Bref, un lieu d'organisation pour la lutte sociale et la révolution.


Nous comptons ouvrir ce local pour la fin de l'année 2018. Nos finances n'étant pas celles des macronistes, nous avons besoin de votre participation financière pour rassembler la somme de départ nécessaire au lancement du projet. Nous lançons donc une campagne de financement participatif afin que les personnes qui luttent contre le fascisme, le capitalisme et toutes les oppressions puissent le soutenir et disposer d'un lieu pour se réunir, s'informer et s'organiser.


POUR QUE NOTRE UNION FASSE NOTRE FORCE, VIVEMENT UN LOCAL ROUGE, NOIR ET ANTIFASCISTE À TOULOUSE !


Alternative Libertaire (AL) - Toulouse, Union Antifasciste Toulousaine (UAT), Coordination des Groupes Anarchistes (CGA) - Toulouse, Confédération Nationale du Travail (CNT) 31


Contact : toulouserevolution@riseup.net


Il est préférable de faire le virement directement sur le compte bancaire suivant :

IBAN : FR66 3000 2040 3900 0011 7110 Z91

BIC : CRLYFRPP

L'objectif de cette cagnotte fixé, à titre indicatif, à 7000€ correspond à 4 voire 6 mois de loyer ainsi que divers frais (caution, frais d'agence, travaux, etc).
https://www.lepotcommun.fr/pot/w9n5az5v
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 333
Enregistré le: 18 Mar 2012, 12:57
Localisation: Toulouse, Grenoble

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 01 Juil 2018, 16:56

Une première affiche pour notre futur local

Image

https://unionantifascistetoulousaine.wo ... tur-local/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 14 Juil 2018, 13:31

Dimanche 15 juillet 2018

Cine club de L’Obs Baska Bir Dag - Une autre montagne

On se retrouve pour le Ciné Club de L’obs le 15 juillet 2018 à partir de 19h pour la projection de Baska Bir Dag - Une autre montagne en présence des réalisatrices , Noémi Aubry et Anouck Mangeat.
Ce film fait parti notamment de la programmation du festival Résistances de Foix, alors si vous ne pouvez pas y aller ça sera l’occasion de le voir à l’Obs.

Un repas estival (!) sera prévu.

La soirée est à prix libre et sera reversé aux réalisatrices pour qu’elle puisse continuer leurs projets, notamment l’édition du DVD.

Başka Bir Dağ - Une autre montagne
France, Turquie - 2017 - 82 min
- SYNOPSIS
Sur les terres de Turquie, un dicton dit « Si un de tes yeux pleure, l’autre ne peut rire ».
A l’est, le Bakur, le Kurdistan de Turquie. A l’est, ce sont les couvre-feux, les blocus, les occupations de l’armée turque. C’est une paix qu’on espère et qui n’arrive jamais. Ce sont des femmes dans les montagnes, qui se lèvent, qui font face, quitte à prendre les armes.
Burcu et Sinem vivent à Istanbul avec cet œil qui pleure. Elles vont rencontrer Ergul dans un petit village de la région de la Mer Noire. Ergul a participé aux luttes révolutionnaires de la fin des années 70 étouffées par le coup d’état militaire de 80.
Le temps d’échanger leurs expériences d’organisation de femmes et du çay. Les époques se mêlent et c’est toujours la guerre, la répression et une violence au quotidien contre laquelle elles se soulèvent. Kurdes, mères, féministes. Il y a de la résistance et de la solidarité dans leurs mots, dans leurs pas, dans leurs cris, dans les rythmes qu’elles tapent sur leurs percussions contre le nationalisme, la guerre, le patriarcat.
C’est Une autre montagne, Baska bir dağ, qu’elle gravisse chaque jour.
Bese, Bese, Bese, Assez assez assez !

Plus d’infos sur le film :
http://nomiozho.wixsite.com/ozhonaaye/baska-bir-dag

L’Obs, 87 rue du 10 avril
31000 Toulouse

https://iaata.info/Cine-club-de-L-Obs-B ... -2703.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 29 Aoû 2018, 11:13

Dimanche 2 septembre 2018

Projection de "L’amour et la révolution"

Projection, rencontre et débat à Toulouse en présence de camarades libertaires et antifascistes venus d’Exarcheia qui ont participé au film L’Amour et la Révolution.

à 15h, Le Hangar, 8 rue de Bagnolet, 31100 Toulouse

Synopsis du film :

Dix ans après les premières émeutes, les médias ne parlent plus de la crise grecque. Tout laisse croire que la cure d’austérité a réussi et que le calme est revenu. Ce film prouve le contraire. A Thessalonique, des jeunes empêchent les ventes aux enchères de maisons saisies. En Crète, des paysans s’opposent à la construction d’un nouvel aéroport. À Athènes, un groupe mystérieux inquiète le pouvoir en multipliant les sabotages. Dans le quartier d’Exarcheia, menacé d’évacuation, le cœur de la résistance accueille les réfugiés dans l’autogestion.

Plus d’information sur le film et la tournée : http://lamouretlarevolution.net/spip.php?rubrique19

Prix libre mais nécessaire

Les urnes de soutien :
A chaque rendez-vous, des urnes seront à disposition du public pour participer aux frais de la tournée (déplacements depuis la Grèce, tour de France, etc.) et venir en aide aux collectifs concernés (frais de justice de Rouvikonas, besoins vitaux de Notara 26…).

Organisé par l’Union Antifasciste Toulouse et le groupe ELAFF du Tarn (écolos, libertaires, antifascistes et féministes), avec le soutien d’Alternative Libertaire Toulouse et de la CGA Toulouse (coordination des groupes anarchistes)

https://iaata.info/Projection-de-L-amou ... -2729.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 01 Sep 2018, 13:06

Samedi 1er septembre 2018

Rassemblement Kurdistan

Nous vous appelons à la manifestation le samedi 1er septembre 2018, de 18h00 à 20H00 du Métro François Verdier à la place Wilson avec un rassemblement.

Notre rassemblement a pour objectif de protester contre l’isolement total de leader Kurde Abdullah OCALAN par les autorités turques et aussi contre les attaques de l’armée turque au Sud du Kurdistan.

Il n’y a toujours aucune nouvelle du prisonnier politique et leader du peuple kurde Abdullah Ocalan. L’Etat turc interdit tout contact avec M. Ocalan. Le peuple kurde et ses amis sont sérieusement préoccupés concernant sa vie et sa santé

* Le traitement de M. Ocalan est une question vitale pour le peuple kurde

* Les Kurdes et leurs amis demandent une rencontre urgente avec M. Ocalan et sa libération

* L’approche vis-à-vis de M. Ocalan est vitale pour la foi placée dans les valeurs européennes des droits humains

* L’Union européenne, le Conseil de l’Europe et le CPT sont responsables de la santé et de la sécurité .

Amicalement

Centre de l a Communauté Démocratique Kurde de Toulouse


https://alternativelibertairetoulouse.w ... kurdistan/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 13 Sep 2018, 16:25

Vendredi 14 septembre 2018

Réunion d'information sur le système Linky

à 20h, Salle des fêtes, 31350 Sarremezan

Image

https://comminges.demosphere.eu/rv/8957
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 15:35

Jeudi 20 septemre 2018

Réunion du collectif Bure Partout Nucléaire Nulle Part

Nouvelle réunion du comité de lutte Toulouse-Bure

18h30 , Le Hangar, 8 rue de Bagnolet, Toulouse (métro Arênes)

Salut à toutes et à tous,

En mode auberge espagnole (chacun ramène de quoi partager à grignoter).

Retour sur la semaine d’organisation qui s’est tenue à Bure du 3 au 10 septembre et perspectives d’actions.

La répression sur place (contrôles d’identité intempestifs,interdictions de territoire délivré en pagailles, instructions visant la Maison de la résistance et le site vmc.camp, etc (https://vmc.camp/wp-content/uploads/2018/08/e…) n’a pas pour seul effet de vider le territoire meusien, elle répartie également nos forces en France et au-delà.

On ne compte, aujourd’hui, pas moins de 70 comités de lutte buriens sur l’ensemble du territoire national.

Faire converger ces énergies et renverser encore un peu plus le rapport de force afin de mettre le gouvernement, publiquement et médiatiquement, le nez dans sa bêtise en perspective, notamment, de son prétendu débat national (https://reporterre.net/Le-gouvernement-lance-…). Débat qui sera, à n’en pas douter, un moment de franche rigolade !

On espère vous voir nombreux et nombreuses !


https://iaata.info/Reunion-du-collectif ... -2763.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 03 Oct 2018, 16:58

Festival Origines Contrôlées 2018

du 3 au 6 octobre

Plus que jamais, "Origines Contrôlées" reste un festival engagé qui joue son rôle dans l'espace culturel et citoyen. Bien installé dans le quartier populaire des Izards, et sur les quartiers nord de Toulouse, le festival Origines Contrôlées est le point d'orgue d'une année de travail quotidien sur les questions de mémoires et de société.

C'est également l'occasion de mettre en lumière la dynamique de celles et ceux qui se mobilisent tout au long de l'année, dans ce quartier mais aussi ailleurs, à Toulouse et dans le pays.

PROGRAMME :

JEUDI 04 OCTOBRE :

18h : RADIO LIVE : PÉRIPHÉRIES
> "Raconter les quartiers"

Pendant 12 ans dans "Périphéries", Édouard Zambeaux a ouvert l'antenne de France Inter aux gens "normaux", ceux qui habitent en marge des hyper centres économiques, politiques et médiatiques. En 2018, l'émission revient dans une version augmentée en podcast et en ligne sur le site Périphéries.fr. Reportages, débats, émissions participatives et formats documentaires se succèderont avec la même ambition, raconter et décrypter les réalités sociales et urbaines.
A l'occasion du Festival Origines Contrôlées, périphéries.fr sera enregistrée dans sa formule débat en public avec des invités et en donnant la parole aux habitants pour entendre leur point de vue, et réfléchir à la manière de "raconter les quartiers"


VENDREDI 05 OCTOBRE :

18h : RENCONTRE / DÉBAT
> "Écologie et quartiers populaires : Une autre face du combat pour l'égalité"

Avec Paul Ariès, politologue, essayiste et rédacteur en chef du mensuel Les Z'indigné(e)s et Fatima Ouassak, politologue et fondatrice du réseau Front de Mères.

Il n'est pas rare d'entendre ici ou là que l'écologie et le bio c'est pour les "bobos"... pourtant, les initiatives citoyennes sont nombreuses. S'emparer de cette question écologique, c'est pointer les difficultés économiques des quartiers favorisant les produits bon marché de mauvaise qualité et inventer de nouveaux liens de solidarité

Animé par Pouria Amirshahi, directeur de l'hebdomadaire Politis.


SAMEDI 06 OCTOBRE

18h : RENCONTRE / DÉBAT
> "Ces chansons qui font l'histoire des quartiers populaires"

Bertrand Dicale, journaliste et auteur spécialiste de la chanson française, animera une rencontre sur ce que la chanson raconte des quartiers populaires. Ils sont riches d'histoires et de mémoires, de leur construction à leur peuplement, de leurs revendications à leurs mobilisations... Comme souvent, ce sont les artistes et en particulier les chanteurs et chanteuses populaires qui disent le quotidien des habitants, leurs joies, leurs peines bien sûr, mais aussi les grands moments de la vie collective, les changements, les rencontres, les préoccupations sociales et politiques...

> Lorsque l'on s'interroge sur le sens de notre action, il y a bien entendu l'idée que le combat pour l'égalité et contre les discriminations est central, et c'est le quotidien de notre mobilisation. Mais il y a aussi cette idée plus subtile, comme une question que l'on se pose aussi à soi-même : « Sommes-nous légitimes ? ».
Se sentir, être légitime, c'est, ne pas accepter les assignations à ne s'exprimer que sur certains sujets. C'est, ne pas se réduire soi-même à des sujets spécifiques et affirmer que les habitants ; celles et ceux qui agissent ; ont beaucoup à dire sur tous les sujets de société. Qu'il s'agisse de culture, d'éducation, ou d'écologie…que ce soit pour le quartier, le pays ou le monde, ils, nous avons beaucoup à dire.
Cette légitimité nous la revendiquons, à partir de nos expertises du quotidien, avec l'idée que ces expériences de vie produisent un regard particulier et des points de vues enrichissants pour l'ensemble des habitant-e-s de ce pays.
C'est peut-être cela le sens, l'utilité, de ce festival et de notre action. À partir de ces expressions artistiques, de ces rencontres, ne nous limitons pas et affirmons que nous sommes légitimes sur tous les sujets.
Il y a une expression qu'emploient parfois les exilés
« il n'y a de distance que dans le cœur », alors pour la paraphraser, à « Origines Contrôlées » nous dirons, « il n'y a de distance que dans la tête ».

https://alternativelibertairetoulouse.w ... -festival/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 08 Oct 2018, 21:22

Mercredi 10 octobre 2018

Kurdistan : Auto-organisation, écologie, jinéologîe, syndicalisme

à 19h, Locaux de SUD CT, 1 rue Jacques Delpech, Toulouse

Image

https://www.sudeduc31.org/event/10-octo ... kurdistan/



ciné-bouffe autour de l'actualité Zapatiste

à 19h30, Le Hangar, 8 rue de Bagnolet, Toulouse

Le Cambuche vous invite à un ciné-bouffe,

LES FEMMES CARACOLENT, LES HOMMES AUX CASSEROLES ET TOUS·TES ZAPATISTENT !

Nous vous proposons deux documentaires sur le mouvement zapatiste et ses alentours.

Le premier film se situe dans le nord est du Chiapas dans une communauté tseltal proche de Palenque, le célèbre site maya. Un des anciens de la communauté nous retrace le long combat des paysans pour se réapproprier les terres dont ils avaient été dépossédés depuis plus de deux siècles ; jusqu'à, dit-il, " la révolution zapatiste ", quand les grands domaines sont occupés collectivement. La vidéo s'achève par l'intervention du sous-commandant Galéano lors de la réunion pour le 15ème anniversaire des caracoles zapatistes à Morélia.

(Les caracoles sont le siège des conseils de bon gouvernement (junta de buen gobierno, JBG) qui coordonnent les activités d'une région dans les domaines de l'éducation de la santé...)

Le deuxième film est un reportage sur la "1ère rencontre internationale politique, artistique, sportive et culturelle des femmes qui luttent" qui s'est déroulée pendant 3 jours au caracole de Morélia à partir du 8 mars 2018. Voici les paroles de "l'insurgée Erika" qui, au nom des femmes zapatistes, souhaite la bienvenue aux milliers de femmes qui ont participé à cette rencontre dans laquelle les hommes n'étaient pas invités . « Nous avons pensé que ce devait être juste entre femmes pour pouvoir parler, écouter, regarder, fêter sans le regard des hommes, et peu importe que se soit de bons ou de mauvais hommes. L'important, c'est que nous sommes des femmes et nous sommes des femmes qui luttons, c'est à dire que nous ne nous contentons pas de ce qui se passe et chacune agit selon ses manières de faire, son temps, son lieu. Elle se rebelle, s'énerve et fait quelque chose."

Nous espérons que ce programme sera l'occasion de riches échanges.

Horaires :

19h30 : Accueil

20h : Repas , Paf 5€

20h45 : Projection-débat

Image

https://toulouse.demosphere.eu/rv/18018
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 12 Oct 2018, 13:36

Samedi 13 octobre 2018

Soirée de soutien pour le local

à 18h, Café culturel et politique Itinéraire Bis, 22 rue de Périole, Toulouse

Plusieurs concerts, à manger et à boire sont prévus.
On espère vous y voir nombreux.ses, aussi n’hésitez pas à partager l’information et inviter vos ami.e.s à l’événement.

Programmation :

Lucie Laricque -> https://www.facebook.com/puissantcathartique/
Mister Bishop -> https://misterbishop.bandcamp.com/releases
Puissant et cathartique –>
https://www.facebook.com/puissantcathartique/

Entrée : prix libre ou soutien de 5€.

Événement Facebook : https://www.facebook.com/events/2112431519074587/

Plus d’informations sur ce projet de local : https://unionantifascistetoulousaine.wo ... -toulouse/

Image

https://unionantifascistetoulousaine.wo ... -le-local/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 17 Oct 2018, 16:05

Jeudi 18 octobre 2018

LINKY : NON MERCI

à 13h30, Salle Hermès, Rue de la mairie, Eaunes

à l'occasion de la tenue de l' Assemblée générale du Syndicat Départemental d' Électricité de Haute Garonne
Exigeons des élus que soient respectés les refus des usagers !

https://comminges.demosphere.eu/rv/9284

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 18 Oct 2018, 19:14

Samedi 20 octobre 2018

Journée de solidarité avec le peuple Kanak

à partir de 15h au Hangar de la Cépière, Toulouse

Survie Midi Pyrénées vous invite à une journée d’échange, de films et de témoignages pour s’informer sur la Kanaky/Nouvelle Calédonie et la situation du peuple Kanak. La France colonise officiellement ce pays depuis 1853, date depuis laquelle le peuple Kanak n’a cessé de résister. Suite aux accords des années 1980, un premier référendum pour l’indépendance du pays aura lieu le 4 novembre prochain.

Samedi 20 octobre à partir de 15h au Hangar de la Cépière à Toulouse.

Cette journée est l’occasion de mieux connaître l’histoire et les luttes du peuple Kanak, le caractère colonial de la présence française et de s’informer sur les enjeux actuels.

Survie invite des militant.es indépendantistes ainsi que des membres de l’AKT (Association des Kanaks de Toulouse) pour faire connaître leurs activités, leurs vécus et leurs luttes.

Déroulé de la journée (qui sera peut-être modifié) :

15h Accueil, présentation et coutume.
16h Présentation par Survie de la situation coloniale de la Kanaky-Nouvelle Calédonie et du contexte.
16h30 Quelques projections vidéo pour mieux connaître.
17h Prise de parole par deux militants indépendantistes : projet politique indépendantistes, parcours militant. Comment réaliser l’émancipation kanak ?
17h30/18h échange et micro ouvert pour les personnes qui souhaitent témoigner sur la réalité du pays, la situation du peuple Kanak, les enjeux et luttes actuelles. Présentation des activités de l’AKT.
19h/19h30 Apéro dînatoire et coutume de remerciement.

Le Hangar de la Cépière se trouve au 8 rue de Bagnolet. On s’y rend en métro depuis la station Arènes. On peut ensuite marcher ou prendre le bus 14 jusqu’à l’arrêt Pech.

Image

https://iaata.info/Journee-de-solidarit ... -2807.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 23 Oct 2018, 15:37

Mardi 23 octobre 2018

Soirée courts-métrages et actualité NDDL et autres ZAD

Nouvelle projection de courts-métrages sur les ZAD avec le Collectif Auto Média étudiant et le Collectif ZAD31 : la programmation est à venir ! Ça se passe le mardi 23 octobre à l’Itinéraire Bis (22 rue de Périole) à 20h30.

Des courts-métrages sur différentes luttes contre de grands projets nuisibles et imposés seront projetés pour une durée d’1h environ. Puis une discussion ouverte sur les différentes ZAD !

La ZAD de Notre-Dame-des-Landes est toujours en lutte pour son avenir. La bataille pour les terres n’est pas terminée !

Le 12 octobre, un nouveau comité de pilotage (ne réunissant pas toutes les composantes des collectifs, usager.e.s, habitant.e.s, paysan.e.s, assoc naturalistes de la lutte contre le bétonnage) a reporté la décision. Le statu quo des conventions d’occupations signées en juin est toujours précaire : Aucune consolidation de ce qui s’est construit de singulier sur la ZAD (rapport aux communs, terres de résistances, soin du bocage, des habitats ..) !
L’Etat cherche à refiler la patate chaude en revendant au plus vite les terres de la ZAD au conseil départemental et aux anciens propriétaires privés !!
Mais il y a aussi de l’actualité sur les autres résistances territoriales !
Cette soirée sera l’occas de s’informer et d’échanger sur l’actu des résistances aux grands projets nuisibles et imposés alors venez nombreux et nombreuses !!
- Bure et la répression actuelle
- Sivens et l’éventualité d’un barrage "redimensionné"
- La lutte contre le transformateur en Aveyron
- La résistance à la réouverture de la mine à Salau (Ariège)
etc ...

Infokiosque et DVD des Scotcheuses en vente sur place.

https://iaata.info/Soiree-courts-metrag ... -2817.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité