Toulouse et Haute-Garonne (31)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 10 Mar 2018, 13:18

Samedi 10 mars 2018

Projection et concert en soutien à la caisse de solidarité des avortements hors délais du Planning 31

Le Planning Familial de Haute-Garonne vous invite à une soirée en soutien à la caisse IVG hors délais. Les caisses sont vides, et on a besoin de votre soutien à tou.te.s !

Venez le samedi 10 mars à La Chapelle soutenir le Planning et sa caisse IVG Hors Délais (retrouver le texte en soutien à cette caisse dans l’onglet Caisse IVG du site internet).

Au programme :

17h : projection du film Lute Como Uma Menina (Lutte comme une fille), de Flavio Columbini et Beatriz Alonso (Brésil)

19h : Apéro / Repas Concert avec MyMytchell

La Chapelle, 36 rue Danielle Casanova, métro Compans, à Toulouse.

L’évènement FB ici : https://www.facebook.com/events/1956562141327212/

Trailer ici : https://www.youtube.com/watch?v=WFwSs3ARAZg

https://iaata.info/Lute-Como-Uma-Menina ... -2456.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 12 Mar 2018, 12:14

Mardi 13 mars 2018

Conference-débat : " L’envers de Flins "

L'Université Populaire de Toulouse invite Fabienne Lauret le mardi 13 mars à 20H30 au Bijou, 123 avenue de Muret, Toulouse.

Image

Une féministe révolutionnaire à l'atelier.

Le 3 mai 1972, Fabienne Lauret est embauchée à l'atelier couture de Renault-Flins. Issue de la génération de Mai 68, membre du groupe Révolution !, elle est une établie, comme on appelle ces jeunes militant·es qui entraient en usine pour changer le monde. Elle y restera plus de trente-six ans.
Loin des clichés habituels, elle nous raconte la condition ouvrière moderne, la souffrance au travail, l'exploitation quotidienne.
Féministe, elle est plus particulièrement sensible à la condition des ouvrières et au sexisme dont elles sont victimes, tant de la part de leurs collègues ouvriers que de la direction patronale. La bataille qu'elle mène avec détermination est longue, rude et exige une infinie patience.

Militante CFDT, puis déléguée syndicale, elle anime ses premières grèves. Indissociables de son parcours professionnel, ses activités syndicales nous plongent au cœur des fortes luttes sociales qui ont secoué l'usine de Flins.
Élue au comité d'entreprise, puis salariée de celui-ci, elle participe au développement d'une autre conception de cette institution sociale, qui heurte les conservatismes de la direction syndicale qui succède à la CFDT et qui utilise contre elle les méthodes patronales les plus éculées.

L'Envers de Flins, parcours de vie, parcours de lutte, est aussi le témoignage vivant et fort d'une féministe ouvrière qui n'a jamais renoncé à transformer le monde.

Fabienne Lauret est née en 1950 à Boinville-en-Mantois (78), étudiante puis établie ouvrière mécanicienne à Renault-Flins, elle est ensuite bibliothécaire et animatrice du comité d'entreprise. Militante CFDT (1973-2008), elle a été membre du groupe Révolution ! devenu Organisation communiste des travailleurs (1972-1979), puis du Nouveau Parti anticapitaliste.
Aujourd'hui retraitée, elle vie dans les Yvelines et est militante associative à Attac, féministe et altermondialiste.

https://toulouse.demosphere.eu/rv/16731
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 17 Mar 2018, 08:01

Samedi 17 mars 2018

Marche des Solidarités à 14h30 Place Arnaud Bernard

Image

Image

https://toulouse.demosphere.eu/rv/17006
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 20 Mar 2018, 14:01

Mercredi 21 mars 2018

Conférence-débat : " 1968. De grands soirs en petits matins "

à 20h30, Bourse du travail, 19 place Saint Sernin, Toulouse

L'Université Populaire de Toulouse invite Ludivine Bantigny le mercredi 21 mars à 20H30 à la Bourse du Travail, place Saint Sernin, Toulouse.

À partir d'un travail dans les archives de toute la France, pour beaucoup inédites, Ludivine Bantigny restitue l'énergie des luttes, des débats, des émotions et des espoirs portés par les acteurs de 68 : toutes celles et tous ceux - ouvriers, étudiants, militants mais aussi danseurs, médecins, paysans, artisans, poètes d'un jour, et les femmes à parts égales avec les hommes - qui ont participé au mouvement. Elle s'intéresse aussi à « l'autre côté » : la police, le pouvoir et les oppositions à la contestation.

Son livre s'attache au vif des événements : à la diversité de leurs protagonistes plus qu'aux seuls porte-parole désignés, à leurs pratiques plus qu'à la rhétorique dont on les a ensuite enveloppés, à la grève qui met le temps en suspens. « Les événements » : si la formule est restée vague faute de pouvoir à coup sûr qualifier ce qui s'était passé, du moins a-t-elle le mérite de revenir précisément aux faits, aux projets, à l'inventivité, à tout ce qui a été imaginé, de grand et de petit, pour réellement « changer la vie ».

Ludivine Bantigny est historienne, maîtresse de conférences à l'université de Rouen Normandie. Ses recherches portent sur les engagements politiques et la conscience historique au XXe siècle. Elle a notamment publié La France à l'heure du monde. De 1981 à nos jours (Seuil, 2013 ; « Points Histoire », 2018).

https://toulouse.demosphere.eu/rv/16758

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 22 Mar 2018, 23:01

Vendredi 23 mars 2018

Conférence/débat sur la Révolution russe

à 19h, la Chapelle 36 rue Danièle Casanova, Toulouse

L’Alternative libertaire 31, vous invite à une conférence/débat

Pourquoi parler de la la Révolution Russe de 1917 en 2018 ?

Parce que le mouvement libertaire russe est décapité après son action en 1917, tout d’abord à Moscou, dans la nuit du 12 au 13 avril.

Derrière, cette répression sanglante ce sont des désaccords profonds sur la conduite de la révolution d’octobre 1917 qui opposent bolcheviques aux anarchistes : Soviétisation de l’économie contre socialisation, autoritarisme étatique contre démocratie directe, Armée rouge contre milices populaires, paix avec l’Allemagne ou bien développement de la guérilla.

Les masses populaires russes qui s’étaient mises en mouvement dès février 1917 ont été les grandes perdantes de la Révolution et cent années plus tard, la Russie ne s’est toujours pas sorti du carcan autoritaire étatique.

Comme le disait justement l’anarcha-féministe américaine Emma Goldman :

« Les méthodes des bolcheviques ont démontré de façon concluante comment il ne faut pas faire la révolution »

Nous réfutons, le monopole de la critique qu’exercent la droite et l’extrême droite sur le Régime soviétique naissant, car les anarchistes ont dès 1922 dénoncé la « terreur rouge » et le capitalisme d’État.

Se pencher sur la période révolutionnaire russe est-il toujours d’actualité ?

Oui car les enseignements du passé peuvent nous permettre d’éviter de reproduire des écueils qui ferait barrage à l’établissement futur d’une société communiste libertaire.

https://alternativelibertairetoulouse.w ... ion-russe/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 27 Mar 2018, 11:42

Jeudi 29 mars 2018

L'après 68 à Toulouse : Rencontre avec Gilbert Laval

à 20h30, Librairie « La Préface », 35 Allées du Rouergue, Colomiers

A l'occasion des 50 ans de mai 68, La Préface a le plaisir d'accueillir Gilbert Laval le jeudi 29 mars à 20h30 pour la parution de son ouvrage « Le gauchisme flamboyant : L'après 68 à Toulouse » aux éditions Cairn. Ancien journaliste au quotidien Libération et historien de formation, il s'est appliqué à recueillir les témoignages des protagonistes de cette époque haute en couleurs en créant « comme un reportage dans l'histoire ». Un récit vif et passionnant où les nombreuses tendances politiques du moment, rêvent communément de révolution et d'amour dans la région toulousaine.

https://toulouse.demosphere.eu/rv/17043
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 03 Avr 2018, 10:51

Jeudi 5 avril 2018

Projection du film Alexandre Marius Jacob et les travailleurs de la nuit et rencontre avec le réalisateur Olivier Durie.

à 20h, Librairie Terra Nova, 18 rue Gambetta, Toulouse

Entrée Libre

Olivier Durie a réalisé - durant plusieurs années, un film très documenté à partir de ses recherches et des travaux de Jean-Marc Delpech (auteur d'une thèse sur le personnage) autour de la figure d'Alexandre Jacob, dit Marius, anarchiste, voleur en soutien à la cause, et auteur de plusieurs écrits. Un "entrepreneur de démolition" ingénieux et organisé, un travailleur de la nuit revendiquant la liberté de refuser dos à dos mendicité et exploitation salariale, à une époque qui ne fut "Belle" pour aucun miséreux.

Un portrait en images sous forme de mise en abyme, fait d'humour, de finesse et de bonnes idées cinématographiques...

Malgré les réticences de sa rédaction, un journaliste de la RTF part sur les traces de l'honnête cambrioleur, afin d'en faire un sujet. À l'heure où l'Algérie s'embrase et où la création du marché commun européen suscite autant d'espoir que d'inquiétude dans la presse de l'époque, le journaliste voit dans l'histoire de Marius Jacob des correspondances évidentes avec l'actualité brûlante.

http://www.librairie-terranova.fr/338-a ... jacob.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 19 Avr 2018, 20:22

Vendredi 20 avril 2018

Rencontre autour du livre "Temps obscurs"

à 19h, Librairie Terra Nova, 18 rue Gambetta, Toulouse

Image

Synopsis du livre:

L'objectif de cet ouvrage est de comprendre pourquoi l'extrême droite a fait ces dernières années un tonitruant retour au premier plan de la scène politique en Europe et particulièrement en France. Sa dynamique est-elle similaire au fascisme des années 1930 ?
Après avoir étudié le fascisme historique, nous proposons d'analyser son renouveau idéologique, ainsi que son rapport au localisme et à l'international. Dans une perspective de synthèse, avec un langage simple et clair, cet ouvrage entend offrir une analyse matérialiste pensant en termes de classes sociales le nationalisme et l'extrême droite.

https://unionantifascistetoulousaine.wo ... rencontre/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 28 Avr 2018, 01:13

Dimanche 29 avril 2018

Petit déj / Débat interZAD !!

Espace Bazacle, Parc des sports du Bazacle
1 Impasse du Ramier des Catalans, Toulouse

Les ZAD, Zones A Défendre !
L'expression vient de Notre-Dame-des-Landes, où elle a remplacée "Zone d'Aménagement Différée" lorsque des militant·e·s sont venu·e·s occuper le lieu pour bloquer le projet d'Ayraulport des édiles locales et de Vinci.

La ZAD de NDDL est un symbole : celui de la contestation face aux Grands Projets Nuisibles et Imposés en créant des zones autonomes face au pouvoir et à l'économie de marché.
Cette lutte CONTRE l'aéroport ET SON MONDE est devenue une lutte POUR pérenniser cette expérience territoriale qui démontre qu'un autre mode de vie est possible !

Mais les ZAD effrayent l'oligarchie.

Ces résistances aux grands projets capitalistes dérangent gouvernements et financiers. Représentant des expériences d'alternatives sociales concrètes, elles sont insupportables pour l'ordre établi ! Au delà de NDDL, nous pensons à la forêt de Roybon, à Sivens, à Bure et d'autres encore, en France et au delà.

Depuis 3 semaines à NDDL, mobilisation militaire sur zone et répression ont repris de plus belle. L'état n'hésite pas à faire des blessé·e·s et risque même pire avec son arsenal militaire, les grenades jetées et les LBD 40 (ex-Flash ball) tirées ! Ces armes - soi-disant non létales - ont déjà tué !!

Au Bazar au Bazacle ce dimanche, vous êtes chaleureusement invité·e·s à un "Café Inter-Luttes" avec différents collectifs qui s'organisent contre certains de ces Grands Projets Nuisibles et Imposés : réouverture de la mine de Salau (09), méga centre commercial de Val Tolosa (31), quartier d'affaires toulousain TESO et gratte ciel associé, golf des Sept Deniers, ainsi que les collectifs locaux de soutien aux résistances à NDDL, à Bure et ailleurs.

Venez vous informer et échanger sur ces luttes et les moyens d'actions associés : ZAD partout, ou les luttes écolos à la rencontre des luttes sociales... et réciproquement !

https://toulouse.demosphere.eu/rv/17336
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 01 Mai 2018, 08:05

1er mai 2018

Cortège révolutionnaire

Image

Le 1er Mai, toutes et tous dans la rue pour une riposte sociale !

Les attaques contre les travailleuses et travailleurs se multiplient à un rythme effréné. En moins d'un an, ce sont tous les secteurs d'activité qui ont subi de violentes réformes : le rail, l'éducation, la santé, la poste, les communications, l'énergie… Sans oublier les suppressions d'emplois dans le privé pour assouvir la voracité des actionnaires et sous couvert de chantage à l'emploi.

Les chômeuses et chômeurs vont également devoir endurer une réforme qui va encore plus les marginaliser et les rendre responsables de leur situation. Le chômage de masse est pourtant l'un des résultats directs de l'application des politiques libérales menées depuis 50 ans.

Les étrangères et étrangers, avec ou sans papiers, en plus d'avoir quitté leur pays, payent le prix fort de leur condition avec la réforme du droit d'asile, la perpétuation du racisme d'État et l'impunité dont jouissent les fascistes. Alors même qu'ielles fuient souvent les guerres que nos gouvernements font ou laissent faire.

Les personnes victimes de l'oppression patriarcale souffrent toujours d'agressions sexistes et LGBTQI-phobes. Ce système hétéro-normatif et cis-genré opprime celleux qui revendiquent ou non leurs différences par rapport à la norme de ceux qui ont le pouvoir.

Les militantes et militants politiques et syndicaux de gauche continuent de faire l'objet d'une répression féroce de la part de la police et des institutions judiciaires.

Cela démontre encore la dérive de plus en plus autoritaire de l'État. Dernière en date pour preuve, le licenciement du délégué départemental de Sud PTT 92.

On l'observe aussi dans la constitutionalisation de l'état d'urgence, véritable légitimation d'un mode de gouvernement par la peur !

Sous prétexte d'anti-terrorisme, il a servi et sert encore et surtout à faire taire le camp des progressistes et des révolutionnaires.
Face à toutes les violences de l'État et de ses institutions, la réponse réformiste est un échec dont il faut prendre conscience, sous peine de laisser la voie libre aux fascistes et autoritaires.

C'est déjà ce que l'on peut constater en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis et en France. Très récemment, des fascistes ont attaqué des militant.e.s étudiant.e.s à la fac de droit de Montpellier et, depuis déjà des années, le lycée autogéré de Paris est victime de harcèlement de la part de militants du GUD.

Nous ne pouvons pas continuer à nous voiler la face et penser que seul un populisme de gauche peut répondre au populisme de droite ou que seule la réforme de gauche peut répondre à la réforme de droite. L'histoire des expériences révoltionnaires et l'état actuel du mouvement social en France et dans le monde confirment la défaite des stratégies réformistes face au capitalisme.

Unissons-nous, travailleurs et travailleuses, chômeuses et chômeurs, précaires, opprimé·e·s de genre, de race, sur des bases égalitaires et autogestionnaires !

Construisons dès maintenant la riposte à ce capitalisme et cet État qui tue, emprisonne, oppresse et détruit les personnes et l'environnement !

Ripostons par l'organisation et la solidarité de, par et pour toutes et tous ! Dans nos lieux de vie et de lutte, au travail et dans la rue !

Contre le patriarcat, le fascisme, le capitalisme, l'État et ses institutions, révolution sociale !

Organisateurs : Union Antifasciste Toulousaine (UAT), Coordination des groupes Anarchistes - Toulouse (CGA), Alternative Libertaire - Toulouse (AL), Confédération Nationale du Travail 31 (CNT 31)


https://unionantifascistetoulousaine.wo ... -mai-2018/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 04 Mai 2018, 11:07

Dimanche 6 mai 2018

Projection : Sur la route d'Exarcheia avec la réalisatrice

à 11h, American Cosmograph, 24 rue Montardy

Projection unique suivie d'une rencontre avec la réalisatrice Éloïse Lebourg, des « convoyeur-se-s » et des membres de Krav Boca.

SUR LA ROUTE D'EXARCHEIA, RÉCIT D'UN CONVOI SOLIDAIRE EN UTOPIE
• Réalisateur : Éloïse Lebourg
• Durée : 0h57
• Année : 2017
• Pays : France

Le 28 mars 2017, un convoi solidaire arrive dans le quartier autogéré d'Exarcheia d'Athènes avec 26 camions et 62 personnes venant de France, Belgique, Suisse et Espagne. Parmi eux, quatre enfants participent à cette aventure humaine qui a pour but d'apporter un soutien matériel, politique et financier destiné au mouvement social grec et aux réfugiés bloqués aux frontières de l'Europe. Ce film raconte cette aventure fraternelle et rend hommage aux solidarités par-delà les frontières.

Dans le cadre du « rendez-vous des possibles » : dorénavant, la séance du dimanche matin est régulièrement consacrée à des films pouvant nourrir la réflexion collective sur le monde tel qu'il est et sur celui à construire pour demain, des œuvres qui ouvrent de nouveaux horizons ou mettent en lumière des initiatives, des propositions cinématographiques qui nous prouver chaque dimanche matin que, quoiqu'il arrive, la messe est loin d'être dite. Ce nouveau « rendez-vous des possibles » est destiné à ouvrir un espace de réflexion et d'échanges. La suite, nous vous proposons de l'inventer ensemble.

Image

https://www.american-cosmograph.fr/sur- ... topie.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 11 Mai 2018, 07:11

Samedi 12 mai 2018

Manifestation en soutien au soumoud, a la resistance palestinienne

à 15h, Métro Jean-Jaures, Toulouse

Le 15 mai 2018 marquera les 70 ans du Soumoud, de la résistance palestinienne à la Naqba (la catastrophe en arabe). Le 15 mai 1948, la Palestine est rayée des cartes au lendemain de la proclamation de l'État d'Israël. Dans les mois qui ont précédé et suivi ce jour funeste, 400 villages palestiniens furent détruits par les forces armées sionistes, forçant 800000 palestinien.ne.s à prendre la route de l'exil vers les pays voisins , où ils s'entassent dans des camps de réfugiés.

Depuis le 30 mars 2018, tous les vendredis, des dizaines de milliers de Palestinien.ne.s - en particulier à Gaza - manifestent dans le cadre de la Grande marche du retour (qui doit se terminer le 15 mai) pour le droit au retour sur les terres dont ils ont été dépossédés en 1948 et pour la levée du blocus israélien sur la bande de Gaza, qui dure depuis près de 11 ans. Depuis le 30 mars, chaque vendredi l'armée israélienne ouvre le feu sur des civils totalement pacifiques. A ce jour le bilan de ces massacres préméditées est terrible : au moins 40 morts, 3500 blessés. Des massacres de plus qui ne suscitent que l'appui des USA à Israël ou le silence complice du gouvernement français et de l'Europe.

Alors ensemble, disons ça suffit !

Le blocus criminel et illégal de Gaza doit être rompu, Israël doit respecter le droit international dont la résolution 194 de l'ONU sur le droit au retour. L'impunité doit cesser ! Il faut mettre fin au régime d'occupation et d'apartheid israélien en développant notre solidarité avec le peuple palestinien en particulier à travers la campagne Boycott Désinvestissement Sanctions [tant que l'État d'Israël ne respectera pas le droit international, il doit être sanctionné et rendu comptable de ses crimes].

Le 12 Mai, soyons nombreux dans les rues de Toulouse pour la PALESTINE.

Manifestation dans le cadre de "2018 LE TEMPS DE LA PALESTINE" avec les premiers signataires: Association France Palestine Solidarité 31, Attac31, Association des Palestiniens de Toulouse, BDS France Toulouse, Comité 31 du Mouvement de la Paix, Couserans Palestine (09), Front Populaire Tunisien, NPA 31, Maison Blanche, Parti des Travailleurs (Tunisie), Union des Etudiant.e.s de Toulouse (UET), Union Juive Française pour la Paix (UJFP) ...


https://toulouse.demosphere.eu/rv/17376
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 25 Mai 2018, 11:46

Vendredi 25 mai 2018

Rencontre avec José Ardillo : écologie et pensée libertaire

à 19h, Librairie Terra Nova, 18 rue Gambetta, 31000 Toulouse

Rencontre avec José Ardillo autour de son livre La liberté dans un monde fragile. Écologie et pensée libertaire, paru aux éditions L'échappée.

Peut-on construire une société libre dans un monde aussi fragile que le nôtre ? Au cours des deux derniers siècles, la plupart des projets politiques qui avaient l'émancipation pour horizon ne se sont pas posé cette question, car tout leur paraissait possible. La raréfaction des ressources, la disparition des espèces et la pollution n'étaient pas prises en considération, la puissance des sciences et des technologies semblait alors sans limites. A contrario, l'écologie nous enseigne aujourd'hui que la liberté de l'être humain doit être mise en regard des restrictions qu'impose le monde physique.

Des auteurs comme Thoreau, Reclus, Kropotkine, Landauer, Huxley, Mumford, Ellul, Illich ou Bookchin ont compris très tôt que la nature et les limites de la planète et du monde vivant ne sont pas des chaînes qui entravent nos désirs et nos actions : elles sont au contraire les conditions de leur réalisation la plus authentique. Le point commun de ces penseurs : ils se sont tous situés, d'une manière ou d'une autre, au croisement de l'écologie et de la pensée libertaire.

Dans un style vivant et un langage accessible à tous, ce livre fait l'inventaire des jalons philosophiques et politiques posés par ces penseurs hors normes. Il est une invitation à revisiter leurs oeuvres et à reprendre leur réflexion, en vue d'une critique radicale de la société industrielle.

Image

http://www.librairie-terranova.fr/350-a ... dillo.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede Pïérô » 30 Mai 2018, 22:32

Jeudi 31 mai 2018

Projection : Usines en Films - discussion avec Bruno Muel

Une expérience inouïe dans l'Histoire - celle des luttes comme celle du cinéma : au CRATÈRE à 20h30 ce jeudi 31 mai 2018, Cinéma 'Le Cratère',95, grande rue Saint Michel, 31400 Toulouse.

Quelques années d'échanges politiques et techniques, de création artistique et d'espoirs, autour de Films en usine, qui débutent en 1967 dans l'usine textile de la Rhodiaceta à Besançon et se poursuivent de 70 à 1974 autour du travail à la chaîne des usines Peugeot à Sochaux. Les 2 films programmés ce jeudi soir, très différents formellement, restituent, chacun à sa manière, l'emprise de Peugeot sur la vie ouvrière.

Sochaux, 11 juin 68 rend hommage à Pierre Beylot et Henri Blanchet, morts suite à un assaut de CRS dans l'usine occupée. Le film alterne des images de ses affrontements avec des passages rythmés faisant écho à la restitution, par Engels, quartier par quartier, des journées de juin 1848. Volonté d'émancipation et d'accès à une vie digne sont là encore violemment réprimées.

Week-end à Sochaux est un bijou d'humour et de dérision sur toile de fond tragique : entièrement scénarisé par les ouvriers qui pointent l'absurdité du système Peugeot qui régente leur vie de A à Z.

Bruno Muel sera accueilli la veille, Mercredi 30 mai 2018 à 20H30 à la Librairie Terra Nova, pour un échange autour de toute l'aventure Medvedkine, depuis 1967 à Besançon. Projection d'extraits et discussion ENTRÉE LIBRE à la librairie.

Tarifs cinéma Le Cratère : 3,50 euros - 4euros - 6 euros

http://www.cinemalecratere.com/les-renc ... -a-sochaux
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22042
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Toulouse et Haute-Garonne (31)

Messagede bipbip » 06 Juin 2018, 07:00

Mercredi 6 juin 2018

Un volontaire communiste libertaire au sein des YPG raconte

Image

Depuis 2014, son rôle de rempart face aux atrocités djihadistes au Moyen-Orient a placé la gauche kurde sous les feux de la rampe.

Ce que l’on sait moins, c’est que dans les zones qu’elle contrôle, et notamment au Kurdistan syrien (Rojava) elle a favorisé l’essor d’une contre-société sur des bases féministes, sociales, démocratiques et, d’une certaine façon, laïques.

Pour cette raison, elle fait peur aux tyrans de la région : les régimes turc, iranien ou syrien.
Cette situation inédite appelle un soutien de toutes et tous les révolutionnaires et anticolonialistes sincères.

Un soutien acritique ? Nullement car, comme tout processus révolutionnaire, celui-ci court des risques : une dérive autoritaire est toujours possible, de même qu’une instrumentalisation par des puissances étrangères (États-Unis, Russie, France…).

C’est de tout cela que nous voulons parler. Alternative Libertaire Toulouse et la Coordination des Groupes Anarchistes – Toulouse vous invitent donc mercredi 6 juin à partir de 19h à La Chapelle.

PROGRAMME

– Projection du film de Chris den Hond et Mireille Court, « Rojava, une utopie au cœur du chaos syrien » (45 minutes) ;

– Présentation du livre « Kurdistan Autogestion Révolution », éd. AL, mars 2018 ;

– Intervention d’Arthur Aberlin, militant communiste libertaire français engagé dans les YPG en 2017.

– Intervention (sous réserve) de deux autres militants révolutionnaires engagés entre 2016 et 2018.

Image

https://alternativelibertairetoulouse.f ... .jpg?w=705
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34477
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité