Val-de-Marne (94)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 24 Mar 2016, 20:51

Samedi 26 mars 2016, Saint Maurice

Soirée de soutien à la ZAD Notre-Dame-Des-Landes

Contre l'expulsion des paysans et habitants historiques de la ZAD

Le collectif parisien de soutien à Notre-Dame-des-Landes et des copIn.e.s d'IVRY organisent une soirée de soutien à la lutte Notre-Dame-des-landes, au Cinéma AVESSO squatté de St Maurice, le samedi 26 mars 2016.

La soirée du 26 mars interviendra à la suite de deux journées d'actions décentralisées, appelées par le mouvement d'occupation et d'opposition à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. En effet, le 25 et 26 mars, la ZAD et l'ACIPA ont appelé tous les comités de soutien de France et de navarre à organiser simultanément des actions ciblées dans le but de faire pression sur le PS et le gouvernement, pour montrer la force du mouvement d'opposition à l'aéroport et la solidarité qu'il rencontre à travers tout le territoire. Nous appelons bien évidemment à prendre part à ces journées d'action et relayons le souhait que ces actions ne portent pas préjudice à celles et ceux qui luttent sur place.

Cette soirée interviendra au lendemain de l'échéance ultime du 25 mars, date à laquelle le juge a fixé l'expulsabilité de tous les habitants et paysans historiques de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. A compter du 25 mars, il n'y aura plus aucun.E habitant.E légal.E sur cette Zone à Défendre, ce qui donnera à l'État toute la légitimité, du point de vue juridique, de mener une opération policière...et nous ne les laisserons pas faire !

Il est donc indispensable que nous restions toutes et tous en alerte et que nous anticipions le coup de force à venir.

Cette soirée est l'occasion également de reconstituer une caisse de soutien très affaiblie pour les actions menées sur la ZAD et dans le collectif parisien, les derniers épisodes ayant été très répressifs, comme en janvier lors de "l'Opération Escargot" qui a été menée sur le périph' nantais.

Au programme :

Le programme de la soirée est encore en cours d'élaboration, c'est pourquoi il suivra dans les prochains jours!

Projections de films sur la lutte de Notre-Dame-des-Landes, suivies de discussion avec (dans l'attente de confirmation) des copin.E.s de la ZAD, des concerts (musique brésilienne, fanfare, electro), à manger et à boire !!!

On vous attend dès 17H au Cinéma squatté AVESSO, au 1 rue des épinettes, métro Charenton Ecoles.

http://www.nddl-idf.fr

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 08 Avr 2016, 22:30

Samedi 9 avril 2016 à Créteil à 10h30

Rassemblement à Créteil contre l'état d'urgence

Réjouissons-nous : Notre mobilisation a payé !

Grâce à la mobilisation de milliers de personnes, le gouvernement s'est vu contraint de renoncer à faire entrer l'état d'urgence et la déchéance de la nationalité française dans la Constitution.

Il a néanmoins montré que pour lui, il existait deux catégories de Français. Il a ainsi contribué à renforcer le racisme et les discriminations, qui ne cessent d'augmenter.

Quant à l'état d'urgence, il a été prolongé jusqu'au 26 mai et le Parlement peut le prolonger encore si le gouvernement le propose. Pourtant, l'État dispose d'assez de lois pour protéger les citoyens face au terrorisme sans remettre en cause les libertés et l'égalité des droits.

Aujourd'hui, il faut sortir de l'état d'urgence !

Car l'état d'urgence conduit à des décisions arbitraires et représente une menace pour les libertés publiques. Il permet aux préfets de prendre des mesures de restriction de libertés sans aucun contrôle de la justice. L'état d'urgence permet à la police d'empêcher des militants de diffuser des tracts pour alerter la population contre ces restrictions de nos libertés.

Au moment où l'offensive patronale et gouvernementale contre le code du travail, l'emploi et les salaires est féroce, les syndicats dénoncent une véritable chape de plomb sécuritaire qui entrave leur action. L'état d'urgence se révèle une arme pour étouffer la contestation sociale.

Diviser pour régner telle est la politique menée qui s'attaque aux droits sociaux conquis par les luttes. Ce climat de repli sur soi identitaire cherche aussi à monter les travailleurs français contre les travailleurs étrangers avec ou sans papiers alors que leurs intérêts sont communs !

Le maintien de l'état d'urgence permet de cacher des TAS d'urgences :

Nous voulons qu'en France, chacun ait droit à l'éducation, aux soins, à un travail rémunéré correctement et à un logement décent, dans un quartier où l'on peut vivre en toute sécurité, de nuit comme de jour. Voilà les vraies urgences.

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Venez échanger avec nous samedi 9 avril à partir de 10h30 place de la Habette

Collectif de Créteil contre l'état d'urgence
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 10 Avr 2016, 02:12

Débat public à Ivry le 12 avril :

face à la répression et à la criminalisation des luttes...

Intimidation, stigmatisation, assignation, inculpation, condamnation !

Sont invité-e-s à intervenir :

- Amal Bentounsi, du collectif Urgence Notre Police Assassine, attaquée en diffamation par Manuel Valls pour avoir dénoncé les violences policières et le système d’impunité qui les entourre.

- Alima Boumedienne-Thierry, avocate militante, inculpée pour sa participation à la campagne BDS.

- C., militant anti-sécuritaire, assigné à résidence durant la COP 21 et dans le cadre de l’Etat d’Urgence.

- André Villanueva, secrétaire de section CGT Air France.

- Sarah Benichou, militante du collectif féministe "8 mars pour touTEs", attaquée en diffamation par la maire PS du 20ème arrondissement de Paris pour avoir dénoncé la censure exercée contre Rokhaya Diallo.

Les interventions seront suivie d’un débat avec la salle.

Nous assistons à une répression politique et une criminalisation croissante à l’encontre de ceux qui dénoncent et luttent contre les licenciements, les atteintes à nos droits sociaux, l’impérialisme, le néo-colonialisme, les discriminations institutionnelles, les violences policières, les projets inutiles à « l’intérêt général » comme celui de Notre Dame des Landes…

Le but de ces répressions : nous faire taire, étouffer les mobilisations, anéantir toutes critiques et toutes formes de contestations et de résistance.

Ne nous laissons pas faire ! Nos combats sont légitimes ! Venez en débattre et construisons nos solidarités !

C’est à Ivry le Mardi 12 Avril à 19h
A l’espace Robespierre, 2 rue Robespierre, 94200 Ivry sur Seine


https://paris-luttes.info/projection-de ... de-la-5295
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 18 Avr 2016, 00:52

Lundi 18 avril 2016 à Arcueil

Conférence de Roland Desbordes

« L'art de mentir sur la radioactivité »

à 20h, Anis Gras, le Lieu de l’autre, 55 avenue Laplace, Arcueil (94)

Soirée sur l'après Tchernobyl, l'après Fukushima, le nucléaire, la radioactivité ou comment le français Jacques Lochard utilise la population japonaise (il est le principal conseiller du gouvernement japonais) pour tester là-bas la meilleure manière de gérer l'accident nucléaire majeur qui se passera un jour en France :
• l'art de ne pas évacuer les gens (trop coûteux et "anxiogène") donc l'art de mentir sur les taux de radioactivité et des conséquences sanitaires ;
• l'art de modifier les normes, les seuils ;
• l'art d'étaler dans le temps l'arrivée progressive et dispersée des maladies thyroïdiennes, les cancers, les fatigues juvéniles dues aux maladies du cœur, les troubles de la vue, la surmortalité des fœtus, les naissances de monstres, et autres inconvénients désormais bien documentés avec la situation sanitaire calamiteuse en Biélorussie suite au vent de Tchernobyl qui a tout soufflé vers ce pays, avec les études du médecin Bandajevsky...

Tout faire pour "invisibiliser" les conséquences d'une catastrophe et obtenir l'acceptabilité, la passivité de la population.

http://www.lelieudelautre.com/events/up ... arcueil-3/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 07 Mai 2016, 13:14

Ce samedi 7 mai 2016 Saint Maurice

Journée contre la répression et la tyrannie sécuritaire
+ concert de soutien aux inculpé-e-s

• 16h30 : présentation débat sur les outils de défense collective
• 18h00 : présentation débat sur les armements des forces du maintien de l'ordre
• 19h30 : discussion sur la répression politique et les évolutions sécuritaires
• 21h00 : concert de soutien aux inculpés


Image


Le 7 mai à partir de 16 heures aura lieu au cinéma occupé Avesso une journée contre la répression et la tyrannie sécuritaire, ainsi qu'un concert de soutien aux inculpé-e-s des mobilisations pour Rémi Fraisse et contre la loi El Khomri, de Notre Dame des Landes et de l'Etat d'urgence.

Depuis deux mois, le mouvement contre la loi "Travaille !" ne faiblit pas, la violence de l'Etat s'est abbatue sans mesure. Chaque jour a vu son lot d'arrestations et de violences policières, de placements en garde-à-vue et de comparutions en justice.

Le gouvernement s'en glorifie, veut faire passer les manifestant-e-s pour des personnes écervelées, manipulé-e-s, qui ne savent pas ce qu'elles font là ou bien se greffent au mouvement avec pour seule motivation d'exercer des violences gratuites. C'est le leitmotiv contre-révolutionnaire du pouvoir. La réalité est pourtant toute autre, et celleux qui gouvernent le savent bien. Leur objectif est de casser le mouvement, pour tuer dans l'oeuf toute perspective insurrectionnelle. Car la détermination ou la radicalité de celles et ceux qui sont dans la rue reflète avant tout la défiance ou le rejet d'un nombre toujours plus grand de personnes à l'égard du système représentatif, de ses institutions et de ses lois.

A chaque journée de mobilisation, mais aussi au cours des actions qui ont émergé autour de l'occupation de la place de la République, les forces de police ont exercé des violences, utilisant contre la foule des armes offensives (grenades lacrymogènes instantannées dites "assourdissantes", grenades dites "de désencerclement", balles de défenses...) et occasionnant de nombreuses blessures.

Et face à la résistance des manifestant-e-s, les forces de l'ordre (dont beaucoup interviennent en tenue civile et sans brassard) ont interpellé à tout-va, chargeant indisctinctement leurs prisonniers de faits de "violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique" et de "jets de projectiles".

Certaines d'entre elles - souvent les moins "normé-e-s", parce que pauvres, sans domicile ou étranger-e-s - ont pris de la prison ferme, tandis que d'autres sont mises en examen. Et c'est sans compter les perquisitions, qui ont commencé durant les vacances d'avril, profitant de l'Etat d'urgence pour intervenir en pleine nuit.

Le mois de mai sera donc le mois de la répression judiciaire. En effet, les nombreuses demandes de renvoi lors des comparutions immédiates des mois de mars et avril, se voient audiencées en mai. On a déjà quelques dates, pour lesquelles il y aura des appels à solidarité.

C'est donc l'occasion de faire une grosse soirée de soutien, qui servira à payer les frais d'avocats et les amendes de celles et ceux qui vont devoir payer. Celles et ceux de la mobilisation contre la Loi El Khomri, mais aussi tou-te-s celleux qu'on a un peu oublié-e-s, condamnées depuis quatre ans pour avoir protesté contre la mort de Rémi Fraisse en 2014, pour avoir soutenu la lutte contre l'aéroport de Notre Dame des Landes depuis 2012 ou interpellé-e-s et assigné-e-s à résidence dans le cadre de l'Etat d'Urgence...

Le 7 mai 2016 aura donc lieu une journée contre la répression et la tyrannie sécuritaire, au cours de laquelle nous auront l'occasion de faire un bilan et de discuter de la mobilisation en cours, d'échanger sur les outils en notre possession et de s'informer sur les moyens sécuritaires de l'Etat, avant de terminer par un concert de soutien, dont la totalité des revenus sera reversée à la caisse de solidarité qui paiera les frais d'avocats, de justice et les amendes des inculpé-e-s.

Le 7 mai 2016 à partir de 16h au cinéma occupe Avesso, 1 bis rue des Epinettes à Saint Maurice (métro ligne 8, arrêt "charenton-écoles").

Venez nombreuse-x !
La solidarité est notre arme !

https://paris-luttes.info/journee-contr ... on-et-5453
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede bipbip » 17 Mai 2016, 08:59

Mardi 17 mai 2016 à Ivry-sur-Seine

« Notes pour servir à l'histoire de la commune de Paris » 1871

à 19h30, Librairie « Envie de lire », 16, rue Gabriel Péri, Ivry-sur-Seine

Image

Rencontre

C'est pas de notre faute, c'est plutôt de la leur... Si année après année, on se retrouve à causer de la dernière perle publiée par nos amis des éditions Libertalia à propos de la Commune de Paris. S'ils s'obstinent à dépoussiérer l'historiographie de cet événement singulier, aussi bref qu'éclatant, à l'instar d'une étoile filante. À contre-courant de toutes les images d'Épinal, de Versailles ou de Belleville, ils creusent hardiment le sillon ouvert par leur collection «Ceux d'en bas»... Cette fois, avec un témoignage de première main : les «Notes pour servir à l'histoire de la Commune de Paris», de Jules Andrieu. Où celui qui fut membre de la minorité du Conseil, délégué aux services publics, livre ses impressions à chaud sur les lacunes, les hésitations et les erreurs de ses compagnons de lutte et de gouvernement. De quoi donner du grain à moudre à celles et ceux qui voudraient, suivant l'exemple des anciens, se lancer «à l'assaut du ciel». De leur faute, à ces bougres d'éditeurs, qu'on disait, parce que quand on nous montre un manuscrit d'époque extirpé d'un grenier, ayant traversé les bourrasques du temps, on piaffe d'impatience. De la nôtre aussi, un peu, si chaque année, avec le retour du printemps, on éprouve le même désir de revenir sur cet épisode vivifiant de notre histoire, en trinquant autour d'un petit «communard», avant de causer en écoutant souffler, dans l'air, le vent de la fraternité. Et on compte bien que, cette année encore, vous serez de la partie! Le tout en compagnie d'Eric Fournier, historien fin connaisseur de la Commune et ami de la maison.

http://www.envie-de-lire.fr/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 27 Mai 2016, 11:20

Vendredi 27 mai 2016 à Créteil

Rassemblement des travailleurs sans papiers de Vitry
à 17h, Rassemblement devant le métro Créteil Préfecture (à la sortie vers Créteil Soleil)

Comment le ministère du travail maintient les travailleurs sans papiers dans l'illégalité ?

Voilà maintenant plus de deux mois que les mobilisations ont lieu contre le projet de loi El Khomri. Cela ne veut pas dire pour autant que le Code du travail qui s'applique aujourd'hui soit satisfaisant. Ce sont les règles par lesquelles les patrons exercent leur dictature sur les salariés. Elles vont s'aggraver avec la nouvelle loi, mais elles étaient déjà dures. Un exemple concernant une travailleuse qui il y a quelques mois était sans-papier.

Mlle O... travaillait au magasin Carrefour de Créteil Soleil. C'était un contrat dit de « professionnalisation ». Elle possède un titre provisoire. Elle devait, afin d'obtenir ce titre « temporaire » d'un an, fournir une « promesse d'embauche » de Carrefour. Elle l'a obtenu, l'a produit à la DIRECCTE, mais cela n'a pas suffi à cette administration pour lui délivrer l'autorisation de travail préalable à la délivrance du titre. La DIRECCTE a conditionné la délivrance d'une autorisation de travail à la prolongation du contrat.

Or Carrefour a remercié Mlle O... à l'issue de son contrat pour embaucher une autre personne dans les mêmes conditions précaires.

L'hypocrisie de l'État est sans limites

L'État affirme protéger la main-d'œuvre avec titre (française et immigrée). Ce serait pour cela que les conditions de régularisation seraient très difficiles. Mais comment le croire, car dans le même temps il explique qu'il faut baisser le coût du travail. C'est cela le véritable but de la loi El

Khomri et de toutes les aggravations précédentes de la réglementation (loi Macron, ANI etc.). Et c'est cela la véritable raison du maintien dans l'illégalité de 400 000 Sans-Papiers. Ils sont livrés aux patrons qui les surexploitent. Et ces patrons cherchent ensuite à généraliser les conditions de travail et de salaire qu'ils ont expérimentées sur les travailleurs sans-papiers.

Autre hypocrisie, le contrat de professionnalisation. L'employeur, par ce moyen, récupère des aides versées par l'UNEDIC et donc par l'ensemble des salariés du territoire. Aucun contrôle, aucune limite ne sont fixés, ce qui permet à Carrefour de remplacer des salariés en CDI par des personnes qui se succèdent sur ce type de contrat.

Si Mlle O... ne retrouve pas son emploi, elle sera ainsi doublement victimes d'un CDD non renouvelé, additionné d'un refus d'autorisation du travail qui conduira ensuite à une OQTF (Obligation de quitter le territoire) l'obligeant à travailler de nouveau dans l'illégalité.

Pour protester contre cela et obtenir un titre de séjour pérenne avec autorisation de travail et sa réembauche :

Embauche en fixe à carrefour de tous les contrats de professionnalisation

Régularisation de tous les sans-papiers

Rassemblement devant le métro Créteil Préfecture (à la sortie vers Créteil Soleil),
Vendredi 27 mai 2016 à 17h00

Contacts
tél : 06 29 82 52 96 twitter : @ctspv_94 e-mail : ctspv94@gmail.com

http://paris.demosphere.eu/rv/48083



Vendredi 27 mai 2016 à Champigny-sur-Marne

Nuit des écoles

Image

Stop aux fermetures de classes

Pour faire suite aux nombreuses actions déjà engagées (pétitions, courriers, audiences, manifestations...) afin de lutter, avec le soutien de la Mairie, contre les fermetures de classes prévues pour l'année prochaine dans plusieurs écoles de Champigny, nous vous confirmons que nous organisons une nouvelle « Nuit des Ecoles » qui aura lieu le vendredi 27 mai 2016 de 19 h 30 à 23 h 00 à l'école maternelle Politzer.

Cette « Nuit de l'Ecole Politzer » sera donc une nouvelle occasion de manifester, tous ensemble, dans une ambiance conviviale et festive, notre désaccord avec ces mesures de fermetures qui mettent en péril les conditions d'apprentissage et, à terme, de réussite, de nos enfants.

En pièce jointe, vous trouverez l'affiche que nous avons préparée afin de favoriser la communication de cet événement.

Pour être entendus, nous devons être nombreux ! Alors, nous vous invitons avec vos enfants afin de partager un moment agréable autour d'un buffet. Merci de penser à amener de quoi boire et manger (salades, quiches, gâteaux, boissons...). Nous comptons sur vous.

Bien cordialement,

Les parents d'élèves de la « Liste Plurielle » de l'école maternelle Politzer

http://solidaires94.overblog.com/2016/0 ... ies-causes
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 18 Juin 2016, 21:33

Anniversaire de la librairie « Envie de lire »

Dimanche 19 juin 2016
à 14h, Librairie « Envie de lire », 16 rue Gabriel Péri Ivry-sur-Seine (94)

Cette année encore nous ne manquerons pas de souffler les bougies. Dix-sept ans que ça dure, et on fait le nécessaire pour que l'histoire continue.

Pour l'occasion, on vous propose de se retrouver à la librairie pour discuter de la suite, rigoler et danser.

Apportez de quoi grignoter dès 14h, les ami-e-s de la Charrette pleine d'étoiles s'occupent des rafraîchissements. C'est le dimanche 19 juin, save the date !

http://www.envie-de-lire.fr/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 04 Juil 2016, 22:48

Mardi 5 juillet à Ivry-sur-Seine,

Soirée de lutte en musique

Contre la loi travail on lâche rien


Soirée de lutte en musique à l'invitation de la CGT, la FSU et Solidaires

Mardi 5 juillet à partir de 19H
3-5 Rue Raspail, cour du tremplin, derrière la mairie, Ivry-sur-Seine.

Bar et restauration sur place.

Les fonds récoltés seront reversés à la caisse de solidarite mobilisation loi travail

http://solidaires94.overblog.com/2016/0 ... ies-causes

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede bipbip » 06 Oct 2016, 14:30

Samedi 8 octobre 2016 à Choisy-le-Roi

La CNT 94 et l’Association 24 août 1944 vous proposent une après-midi consacrée à l’Espagne républicaine antifasciste et libertaire

1936-2016 : du frente popular à l’exil en France

Bourse du travail de Choisy-le-Roi, 27 Bvd des Alliés

Image

http://www.cnt-f.org/8-octobre-journee- ... taire.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 13 Oct 2016, 22:12

Samedi 15 octobre 2016 à Champigny-sur-Marne

Débat « Les nouvelles formes de précarité au travail »

à 16h, Théâtre Gérard Philippe, 54 Bd du Château, Champigny-sur-Marne

Image

Rencontre avec Evelyne Perrin, sociologue et co-auteure notamment de Désobéir à la précarité (éditions le passager clandestin). Elle évoquera sa participation à différents collectifs contre la précarité, ainsi que ses recherches et parutions en tant que sociologue. En écho à la représentation Les Misérables au Centre Gérard-Philipe, un membre de la compagnie Karyatides sera aussi présent pour évoquer son travail de mise en scène.

Médiathèque Gérard-Philipe 54, bd du Château 94500 Champigny-sur-Marne samedi 15 octobre à 16h.

Entrée libre
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede bipbip » 20 Oct 2016, 16:47

Ivry-sur-Seine (94) jeudi 20 octobre 2016

La revue Z invite Martin Winckler

à 19h30, Espace Robespierre, 2 rue Robespierre, Ivry-sur-Seine (94)

En partenariat avec la librairie SCOP Envie de Lire

Le dixième numéro de la revue Z, publication annuelle d'enquête et de critique sociale, vient de sortir. Intitulé «Bonnes femmes, Mauvais Genre», il propose un dossier entier sur la question du corps des femmes face au pouvoir médical.

Dès la puberté, les femmes fréquentent les gynécologues. Depuis la chasse aux sorcières de la fin du Moyen-Âge, leur dépendance aux médecins s'est ancrée au cours des siècles avec le remplacement des accoucheuses par des obstétriciens puis la surmédicalisation de la procréation.

Si l'évolution du champ médical a inversé certaines tendances - réduction drastique des morts en couche - les cabinets gynécologiques ou les hôpitaux réservent encore aux femmes de dures expériences : humiliations feutrées, gestes déplacés, diagnostics erronés, culpabilisation... Comment se positionner face à une institution campée dans ses hiérarchies, baignée de sexisme et captive de sa croyance dans le progrès technologique ?

Prendre le droit de disposer de nos corps, c'est aussi, et surtout, le prendre au corps médical. Ne plus subir les décisions mais les comprendre. Retrouver la transmission étouffée des vécus et des savoirs entre femmes et entre générations. Et avoir le choix.

C'est avec un immense plaisir que nous en discuterons avec le médecin Marc Zaffran, plus connu sous son nom de plume, Martin Winckler. En visite en France à l'occasion de la sortie le 5 octobre chez Flammarion de son dernier ouvrage Les Brutes en blanc, il est l'un des rares à critiquer publiquement la profession et à proposer une relation différente aux patient.es. Que ce soit dans ses romans - La Maladie de Sachs (1998), Le choeur des femmes (2009) - ou ses essais - Choisir sa contraception (2007),Tout ce que vous vouliez savoir sur les règles... sans jamais avoir osé le demander (2008) -, il donne des clés précieuses pour retrouver confiance et pouvoir face aux professionnels de la santé.

https://paris.demosphere.eu/rv/50632

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede bipbip » 01 Nov 2016, 14:25

Vendredi 4 novembre 2016 à Ivry-sur-Seine

Soirée de lancement d'un comite 94 pour défendre la ZAD

Contre l'aéroport de Notre-Dame des Landes

Depuis la tentative d'expulsion de la ZAD de Notre-Dame des Landes en 2012, des centaines de comités locaux de soutien se sont constitués dans toute la France. Partout, ils relayent les infos, organisent le soutien à la ZAD, font vivre le refus de l'aéroport et son monde. Mais il n'y en a pas encore dans le Val de Marne : il est l'heure de réparer cet oubli !

Du point de vue écologique, l'hypocrisie est à son comble : la ratification du traité final de la COP21 s'accompagne d'une détermination sans faille de Manuel Valls à construire un nouvel aéroport grandiose près de Nantes. Est-il utile ? Non, tout le monde le sait et même Ségolène Royal le répète à longueur de journée. Mais finalement peu importe puisque son utilité, si elle était prouvée, serait de développer le trafic aérien au moment même où l'urgence est de le réduire.

Du point de vue démocratique, le gouvernement entend bien finir son mandat toujours plus à droite, sans jamais écouter les revendications populaires qui ont pourtant repris du souffle avec la contestation de la loi Travail.

Du point de vue politique, un conflit se développe autour non seulement de l'aéroport mais aussi de la zone agricole occupée par celles et ceux qui s'y opposent : la ZAD, pour Zone A Défendre. Nombreux sont les responsables politiques qui affirment désormais qu'il faut d'urgence « en finir avec la ZAD ». Ils ne supportent plus la construction de pratiques d'autonomies qui dure maintenant là-bas depuis des années. Ils ne supportent plus que des centaines de gens s'organisent par eux-mêmes pour cultiver des terres, pour élever des bêtes, pour vivre sur un territoire à partir de leurs besoins et de décisions collectives. Ils ne supportent plus les alliances étonnantes qui se nouent à Notre-Dame des Landes : entre mouvements paysans et militants proches des idées anarchistes, entre des personnes membres de partis politiques et d'autres qui s'en sentent très loin, entre gens de tous âges venus de tous bords.

Tout ça, ce qu'ils ne supportent pas, c'est justement ce que nous voulons défendre ! Nous pensons que des centaines, peut-être des milliers de personnes dans le Val de Marne sont contre cet aéroport et qu'elles pourraient participer à de futures mobilisations. Manifestations à Paris et à Nantes, rassemblements, actions en tous genre pourraient avoir lieu dans les semaines qui viennent pour arracher l'abandon du projet. Les récentes déclarations contradictoires du gouvernement concernant l'aéroport ne font pas dévier le mouvement de défense de la ZAD : si une opération d'expulsion était déclenchée, une réaction immédiate aurait lieu dans toute la France. Nous avons envie de contribuer à notre modeste mesure à ce qu'elle soit réussie dans le Val de Marne. C'est pourquoi nous proposons de constituer un comité 94 pour la défense de la ZAD contre l'aéroport de Notre Dame des Landes.

Des habitantes et des habitants du 94 qui sont déjà allés un jour, une semaine ou des mois sur la ZAD et se préparent à la défendre

Pour se rencontrer, échanger sur les différentes formes de soutien possible à la ZAD et préparer la réaction en cas de nouvelle tentative d'expulsion, venez donc à la

Soirée de lancement du comité ZAD94

Vendredi 4 novembre 2016 / 18h-21h
Maison de la citoyenneté
25 rue Jean Jacques Rousseau, Ivry sur Seine

https://paris.demosphere.eu/rv/50692
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede bipbip » 13 Nov 2016, 17:46

Mardi 15 novembre 2016 à Ivry-sur-Seine

Projection-débat « Vérités et mensonges sur la SNCF »
Réalisé par Gilles Balbastre - France, 2014, 56 min

à 19h, Médiathèque d'Ivry-sur-Seine, Auditorium Antonin Artaud, 152, avenue Danielle Casanova

Des rails ébréchés aux boulons mal vissés, des conducteurs qui adaptent la vitesse de leur train à l'état de la voie, la ligne Ascq-Orchies qui ferme faute d'entretien alors qu'elle longe une autoroute saturée… Gilles Balbastre (qui avait réalisé précédemment « Les Nouveaux Chiens de garde ») donne ici la parole à des professionnels qui, peu ou pas invités dans les médias, développent devant la caméra un point de vue précis, réfléchi, étayé, sur la SNCF et son évolution depuis ces vingt dernières années.

En présence
• de Gilles Balbastre (sous réserve) et
• d'Hervé Gomet, secrétaire adjoint du comité central du groupe public ferroviaire SNCF.

http://mediatheque.ivry94.fr/Default/doc/AGENDA/40

Image



Mardi 15 novembre 2016 à Créteil

Ensemble, refusons la répression syndicale
à 14h, Hôpital Henri Mondor à CRETEIL, au niveau de la DRH.

Halte à la répression syndicale

Mardi 15 novembre 2016 à 14h, Hôpital Henri Mondor à CRETEIL, au niveau de la DRH.

Une fois de plus la machine administrative, judiciaire et policière est activée pour réprimer, tenter de museler des militants syndicaux dont le seul crime est celui de défendre les acquis sociaux des agents-e-s, leur intégrité physique et morale, des conditions de travail et de soins satisfaisantes.
La direction du GH Henri Mondor, s'attaque et remet en cause les libertés syndicales en mettant en entretien disciplinaire 2 collègues, un secrétaire de CHSCT et un élu CTEL, pour le motif suivant :
« Débrayage portant atteinte à la continuité de service public et​ ​non-respect des délais à se porter gréviste »

En clair, ces camarades sont convoqués pour​ ​s'être mis en grève avec l'ensemble de leurs agents, dans le cadre d'un préavis de grève illimité sur le sujet de la nouvelle organisation du Temps de Travail à l'APHP, qui les impactait.
Ceci est une attaque contre le droit syndical et contre nos camarades​ ​les plus qu'impliqués dans​ l'​activité de la CGT​.​

L'Union Syndicale Départementale Santé et Action Sociale du Val-de-Marne, dénonce cette machine de guerre entreprise par le patronat qu'il soit​ ​public ou privé, par le pouvoir politique qui, depuis la mobilisation contre la loi travail ne cesse d'utiliser le pouvoir judiciaire contre tous les militants syndicaux et plus particulièrement ceux de la CGT.

Dans ce contexte, l'USD appelle les syndicats du département à venir soutenir nos camarades du GH Mondor à l'occasion d'un entretien disciplinaire le​ ​
Mardi 15 novembre 2016 à 14h, Hôpital Henri Mondor à CRETEIL, au niveau de la DRH.

Ils attaquent un camarade, ils attaquent toute la CGT !!


http://www.cgt94.fr/spip.php?article1583
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Val-de-Marne (94)

Messagede Pïérô » 23 Nov 2016, 00:11

Samedi 26 novembre 2016 à Gentilly

8 heures pour la Palestine

à 15h, CMAC (Salle municipale d’activité culturelle), 2 rue Jules-Ferry, Gentilly (94)

Le comité France-Palestine solidarité de Gentilly organise une journée avec au programme:
• un film: les 18 fugitives de Amer SHOMALI et Paul COWAN( 1987) un film humoristique
• un débat avec Bernard Ravenel ex président de l'AFPS et Pierre Stambul coprésident de l' UJFP
• un repas convivial ,un bar
• des stands et expositions

2 objectifs:
• faire connaître la situation en Palestine
• recueillir des fonds pour aider un centre d'enfants handicapés à El-Khader près de Bethleem

Image

http://www.france-palestine.org/8-heure ... tine-29583
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités