Lille et Nord (59)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 10 Mar 2017, 02:37

Samedi 11 mars 2017

Manifestation contre les violences policières

à 15h, Parvis des halles Wazemmes

https://lille.demosphere.eu/rv/5095

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 16 Mar 2017, 09:21

Jeudi 16 mars 2017

Projection - débat "La bataille de l'eau noire"
Benjamin Hennot | docu | Belgique | 2015 | 73'

à 20h30, L'Univers, 16 rue Georges Danton, Lille

Ils ont perpétré des chahuts et des chaulages, des sabotages et des saccages, des occupations et des "visites", des campements sauvages et des corsos fleuris. Ils ont converti des billets de banque en vecteurs de propagande. Ils ont lancé la première radio libre de Belgique, dont les fugaces émissions étaient traquées (sans succès) par la gendarmerie. En cette tumultueuse année 1978, ces "Irréductibles Couvinois" étaient alors fermier, ouvrier en poêlerie, pompier, instituteur, professeur, assureur, naturaliste, jeune "lascar" ou étudiant en droit. Ensemble, et par-delà les convictions religieuses, politiques, idéologiques, par-delà les catégories sociales et culturelles, ils se sont unis et ont remporté une victoire fulgurante contre un projet de barrage inutile, qui aurait englouti la superbe vallée de l'Eau Noire et menacé leur cadre de vie. Neuf mois d'une lutte inventive, humoristique et furieusement déterminée. "C'était dur" confient-ils unanimement, mais pour ajouter aussitôt que ce fut aussi la période la plus intense de leur vie.

Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=oSO6Dvky9MU

https://lille.demosphere.eu/rv/5061

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 20 Mar 2017, 07:40

Mardi 21 mars 2017

Projection du documentaire d'Antoine Costa, Les Dépossédés

à 19h, Centre Culturel Libertaire (CCL), 4 rue de Colmar à Lille

Image

Le capitalisme a véritablement crée des richesses. Il a su en trouver là où l'on n'en voyait pas. Ou plutôt, il a crée de la valeur là où l'on ne voyait que des richesses. En monétarisant la nature, en donnant une valeur à chaque chose, un prix à la biodiversité, il achève dans un même mouvement de la saccager en la protégeant. À l'époque de l'anthropocène et de la sixième extinction des espèces, la compensation biodiversité pourrait bien constituer l'ultime fuite en avant du nihilisme marchand.
A l'heure où une nouvelle loi sur la biodiversité, dix mois après son passage devant l'Assemblée est présentée au sénat, ce documentaire revient sur un amendement faisant débat : celui concernant la compensation. Inscrit dans la législation dès 1976 mais jamais appliqué, le principe de compensation oblige un aménageur à compenser les dégâts qu'il cause sur la nature, en protégeant ou en restaurant un territoire équivalent à celui qu'il vient de détruire. Mais cette nouvelle loi qui autorise la création de « réserves d'actifs naturels » ouvre aussi la voie à une monétarisation de l'environnement qui attise les craintes de certains écologistes. S'il suffit maintenant de compenser et d'acheter de la nature, qu'est-ce qui arrêtera celui qui à les moyens de payer ? Quelques mois après la COP21 et alors que l'État s'apprête à reprendre l'offensive contre Notre-Dame-des-Landes, la monétarisation de l'environnement semble être ici l'ultime fuite en avant du nihilisme marchand : protéger la nature en continuant de la saccager. L'économie arrivera-t-elle à sauver la biodiversité ? En revenant sur l'exemple du marché carbone et l'histoire des régulations environnementales du début du 19ème siècle, les dépossédés tente de répondre à la question.

http://lille.cybertaria.org/spip.php?article3544
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 25 Mar 2017, 12:38

Dimanche 26 mars 2017

Manif contre le FN

Manif contre le meeting du FN et le bar raciste la citadelle, dimanche à Lille. Dans le cadre d'un week end de mobilisation antifasciste, contre les violences policières le samedi à Montigny, et le dimanche à Lille. 15h place du marché !

Week end de mobilisation le 25/26 mars à Lille

ça y est, la campagne présidentielle est bien lancée, et avec elle le bal des hypocrites et des mythos. Qu'ils n'espèrent pas une seconde mettre nos luttes en suspend :
Adama, Rémi, Amine, Lahoucine, Zyed, Bouna et tant d'autres sont morts tués par la police, une police protégée par tous les partis qui se sont succédés au pouvoir depuis trop longtemps.

Ce 25 mars a lieu une marche en l'hommage de Lahoucine tué il y a 5 ans à Montigny en gohelle, elle est organisée par sa famille et des associations de victimes de la police, l'occasion de nous rassembler pour dénoncer l'impunité des policiers et nous battre afin d'obtenir la vérité et la justice pour toutes les victimes.

Le discours sécuritaire des gouvernants ne date pas d'hier, et il se durcit d'années en années, le Front National a toujours été à la pointe des revendications policières, que ce soit quand il réclame l'intervention de l'armée dans les banlieues, pour démanteler la jungle à Calais, ou lorsqu'il exige l'interdiction des manifestations.

Le Front national, loin d'être le parti des travailleurs, a toujours été du parti de la bourgeoisie, de l'ordre, de la coercition et de la répression. Pas étonnant donc qu'il fasse des scores aussi largement majoritaires dans les rangs de la police nationale.
Puisque Marine Le Pen espère pouvoir mener une campagne tranquille dans les villes qu'elle vient visiter, montrons lui qu'elle et son parti d'ordures racistes ne sont pas les bienvenus. Le 26 mars le FN organise un meeting à Lille, l'occasion pour nous de manifester et d'occuper la rue contre les menteurs du parti d'extrême droite.

Ce week end sera aussi l'anniversaire de la Citadelle, bar raciste du vieux Lille tenu par les identitaires. Ces derniers fêtent leurs "2 ans", (tandis que leur ouverture était en septembre 2016, cherchez l'erreur), faisons d'une pierre 2 coups, puisque les identitaires sont des soutiens actifs de la campagne de Marine Le Pen.
Pas de trêve sociale pendant la campagne, nos luttes valent mieux que leur cirque électoral, ce week end là, tenons le terrain contre les fascistes et les violences policières.
#blocusPourTheo #adamaTraoré #justicePourAdama #urgenceNotrePoliceAssassin #lahoucine #FN #MLP #lePen #LeFNenPLS #Lille #antifa #acab

https://lille.demosphere.eu/rv/5129
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 29 Mar 2017, 01:29

Samedi 1er avril 2017

Conférence débat sur l'histoire coloniale

Guerres de libération et relations de dépendance : l'invention de la Françafrique. Regards croisés sur le Cameroun et le Togo

Interventions de Thomas Deltombe et Georges Agbodjan

Diffusion d'un film court sur la censure subie par Mongo Beti, écrivain camerounais, lors de la parution de son livre "Main basse sur le Cameroun : Autopsie d'une décolonisation", publié chez François Maspero et immédiatement censuré en 1972 par le ministre de l'Intérieur français de l'époque.

à 15h, Maison de Quartier les Moulins, 1 rue Armand Carrel, Lille Moulins

Image

http://www.maisondequartierlesmoulins.f ... eturnid=15
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 06 Avr 2017, 21:04

Dimanche 9 avril 2017

Projection-débat-repas
La Commune ( version longue)

à l'Univers, 16 rue Georges Danton, Lille

le film dans sa version longue dure 5h30 ; il sera diffusé de 13h30 à 17h30, avec entracte. Le spectateur est invité à entrer et sortir de la salle quand il le désire.

La Commune (Paris, 1871)

- en présence de membres de Rebond pour la Commune, qui ont participé au film -

Contexte : Napoléon III perd la guerre contre la Prusse après un siège de Paris particulièrement dur pour le peuple parisien. Les 17 et 18 mars 1871, le peuple parisien, qui refuse la capitulation, se révolte. La Commune de Paris est née.
Tandis qu'un journaliste de la Télévision Versaillaise diffuse une information consternante et tronquée, se crée une Télévision Communale, émanation du peuple de Paris insurgé…

11h30 repas partagé avec des communards

13H30 diffusion première partie

16h30 Goûter-repas communard !

17h30 diffusion seconde partie

20h30 Place à l'échange !

+ exposition, buvette, petite restauration bio / locale / glanée / végé-végan…

Tarifs : Prix Libre
Proposé par Lent Ciné, collectif audiovisuel des Objecteurs de Croissance de Lille

Image

https://www.facebook.com/events/1237693396280515/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 08 Avr 2017, 20:48

Dimanche 9 avril 2017

Syrie: Arrêtons le massacre

à 14h, Place de la République, Lille

Six ans de guerre, de tortures et d'humiliations.

Ce triste schéma est devenu le quotidien malheureux de millions de syriens. Certains ont décidé de fuir cette barbarie, d'autres, au contraire, sont restés tels une ancre à son navire, par manque de moyens ou tout simplement, afin de rester soudés face à ce régime despotique.

Aujourd'hui, la Syrie est meurtrie, la même histoire se répète guerre après guerre, inéluctablement. Hier, la France était assiégée sous les troupes allemandes, c'est maintenant le tour d'Alep, qui croule sous les bombes. La violence n'a plus de limite, les Aleppins peuvent en témoigner pendant qu'ils sont encore vivants.

Nous ne pouvons rester de marbre face à cette sauvagerie humaine. Nous nous devons d'élever la voix et de leur manifester notre soutien, malgré la distance qui nous sépare.
Ceci est un message de paix, d'amour et d'humanité. Unissons-nous pour la cause syrienne afin que leurs cris ne restent pas vains.

https://www.facebook.com/events/2515988 ... discussion
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 11 Avr 2017, 19:42

Jeudi 13 avril 2017

AG pour continuer la contre-campagne

Après le carnaval du 1er avril, on s'organise pour continuer la contre-campagne des élections. L'Assemblée Générale, c'est le 13 avril à 18h30 à la bourse du travail à fives.

On discutera de ce qu'on fera le soir du 1er tour dans la rue mais aussi ce qu'on fera si, encore une fois, les responsables politiques appelent à faire barrage contre le FN.

Et après les élections ? Qu'est-ce qui va se passer ? En tout cas, peu importent les résultats, nous continuerons ! Soyons ingouvernables !

https://lille.demosphere.eu/rv/5156

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 22 Avr 2017, 18:14

Dimanche 23 avril 2017

Appel à prendre la rue le soir du premier tour

à 19h, Parvis des halles Wazemmes

Image

y'est ! Nous nous approchons dangereusement de la première date fatidique que tous les commentateurs, candidats, partis, politiciens et consorts attendent avec impatience : le premier tour des élections présidentielles. Pour la démocratie et son système de représentation, le 23 avril constituera un enjeu de taille. Un enjeu pour toutes celles et ceux qui croient encore que le changement se fera dans les urnes. Pour tous ceux qui voteront pour la première fois pour un candidat d'une nouvelle couleur politique, ceux qui iront un peu plus à gauche, ou un peu plus à droite. Ceux qui tenteront le grand écart. Ceux qui pensent qu'il s'agira là d'un nouveau défi, d'une nouvelle aventure. Ou même, ceux qui voteront pour le candidat qu'ils pensent voir remporter l'élection, en croyant qu'en élisant le gagnant, eux aussi gagneront peut-être quelque chose. Avec des intentions qui vont de la plus cynique à la plus noble, des milliers de « citoyens » vont se retrouver devant les urnes le week end prochain. Pour une bonne partie d'entre eux, le vote fait figure de solution de la dernière chance, alors que pour d'autres, il est vu comme un jeu où le vote et la vie réelle n'ont aucune chance d'entrer en contact.

Bien entendu, nous ne disons pas que les résultats du scrutin n'auront aucune influence sur la suite des événements. Qu'il s'agisse du climat plus ou moins morbide qui s'ensuivra, ou de la conduite du pouvoir, pas mal de choses concrètes s'en ressentiront. On a conscience notamment que les luttes à venir auront plus ou moins d'obstacles policiers et judiciaires à affronter en fonction du grand vainqueur. Pour autant, on ne se leurre pas : même un candidat ayant les meilleures intentions, la plus grande honnêteté, la plus limpide des transparences ne pourra jamais nous satisfaire. Et pour cause, être président, c'est d'abord gouverner, diriger un état. Autrement dit, prendre des décisions techniques pour que le pays puisse naviguer au mieux dans les eaux du capitalisme. À cela, aucun modèle ni aucune solution institutionnelle ne pourront être trouvés. La gauche, dans toutes ses tentatives, ne fait qu'entretenir des illusions que seuls les plus naïfs peuvent encore avaler. Les souvenirs du mouvement contre la « loi travail », passée à grands renforts de 49-3 alors que les manifestations se faisaient brutalement réprimer par la police et enterrer par la justice sont encore frais.

Par ailleurs la gauche, en plus de nous faire croire qu'elle peut (ou veut) encore quelque chose contre le capitalisme, n'hésitera pas à nous ressortir le désormais bien connu « vote utile » censé faire « barrage au FN ». Notons qu'elle n'est pas seule dans ce cas, et qu'en matière de barrage, elle avance main dans la main avec les républicains. Là le discours, à force d'être répété et repris à toutes les sauces par des personnalités politiques diverses et variées, commence à nous donner la nausée. Il parait qu'il en va de notre responsabilité si le FN passe, que c'est de notre devoir d'aller voter pour les contrer, que l'important est de faire front ensemble, de s'allier, se rassembler. Peu importe si le PS a profité de ces 5 dernières années pour appliquer une politique qui a dû bien donner le sourire à Le Pen à certains moments. L'important là ne se joue pas au niveau des idées, il suffit seulement de choisir un camp, et gare à ceux ou celles qui voudraient choisir l'équipe bleue marine. Avec les tentatives de dédiabolisation du FN lancées par Marine Le Pen, ça s'agite dans tous les sens pour, plus que jamais, rappeler que l'extrême droite n'est pas une équipe comme une autre.

Bien entendu, on n'a surtout pas envie de voir la gueule triomphante de Marine jubiler sur tous les plateaux télé. Cette seule évocation fait froid dans le dos. Mais en réalité, on ne voudrait en voir aucun. Alors de là à s'allier avec nos ennemis pour construire un soi-disant barrage, faudrait peut-être pas exagérer. De une, si le barrage est déjà criblé de fuites, c'est que le gouvernement cautionne, applique et propose depuis longtemps déjà des politiques fascistes qui ne disent pas leur nom. De deux, tout le monde sait pertinemment que, quand bien même ce pseudo barrage fonctionnerait pour les élections de 2017, tous les politicards se jetteraient les uns sur les autres pour aller noyer le voisin dès le lendemain de leur supposée victoire. Bref, on a aucune envie de participer à ce petit jeu aussi cynique qu'hypocrite. Merci mais non merci.

Pour finir, on aurait envie de dire « les élections, on s'en fout » (« kejné? »); et ce ne serait pas complètement faux puisqu'on n'en attend absolument rien. Seulement, ces élections, on les subit depuis longtemps déjà. Entre le bourdonnement incessant de la radio et les portraits 3 mètres sur 2 qui pullulent aux quatre coins des villes, impossible de faire l'impasse. Alors, plutôt que subir encore cette mascarade tout.e seul.e devant la télé, autant qu'on se retrouve dans la rue. D'abord, parce qu'à plein, ce sera toujours moins déprimant. Ensuite, parce qu'on est bien conscients que si on a des choses à exprimer, ce ne sera pas sur un petit bout de papier mais dehors, où on vit, dans les quartiers, ce sera avec les gens, pas avec les « citoyens ». Prendre la rue, c'est ce qui nous permettra de nous rencontrer, de nous organiser, de confronter nos accords et nos désaccords. C'est là que se joue le politique.

Le 23 avril, RDV à 19H place des halles de Wazemmes.
Fais péter tes chips !

Quelques ingouvernables.


https://lille.demosphere.eu/rv/5191
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 23 Avr 2017, 18:40

Lundi 24 avril 2017

Projection et discussion sur l’Amérique Latine, avec Clifton Ross

18:30 au Centre Culturel Libertaire, 4 rue de Colmar à Lille

Au XXIe siècle, l’arrivée au pouvoir de Chávez au Venezuela et de Morales en Bolivie ont fait espérer des changements majeurs en Amérique Latine. Cependant, après la "Vague Rose" et la puissante activité du mouvement social de la dernière décennie, aujourd’hui l’espoir s’est affaibli et les dernières années ont vu un inquiétant retour à droite dans la région.

Clifton Ross sera au Centre Culturel Libertaire pour projeter un court documentaire et discuter de la situation en Amérique Latine, notamment autour de ces questions :
• D’où vient le récent virage à droite en Amérique Latine ?
• Que signifie ce virage pour le futur des mouvements sociaux, la "Révolution bolivarienne" et le "Socialisme du XXIe siècle" ?
• Quelles leçons pouvons-nous tirer des succès et échecs des gouvernements de gauche et des mouvements sociaux en Amérique Latine ?
• À quoi ressemble la solidarité internationale avec le Venezuela en 2017 ?

Image

Clifton Ross est auteur, traducteur et réalisateur. Il vit à Berkeley en Californie. Au cours des trente-cinq dernières années il a raconté les mouvements sociaux et révolutionnaires d’Amérique Latine et aux États-Unis, traduit et publié des poèmes, essais et autres travaux depuis l’espagnol. Il a publié en 2016 "Home from the Dark Side of Utopia", qui détaille sa vie "encrée à gauche" et l’évolution de ses options politiques au Venezuela. En 2014, il a co-édité avec Marcy Rein "Until the Rulers Obey : Voices from Latin American Social Movements" qu’il avait ensuite présenté au Centre Culturel Libertaire.

https://lille.cybertaria.org/spip.php?article3599
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 11 Mai 2017, 16:35

Vendredi 12 mai 2017

Suite à la révélation de l'assassinat de notre camarade Hervé Rybarczyk par les fascistes lillois, rassemblement hommage vendredi 12 mai à 19h sur la Grand Place de Lille (plus d'infos à la fin de l'article).

Image

La police couvrait-elle les assassins identitaires lillois qui ont également armé le terroriste de l'Hyper Cacher Amedy Coulibaly ?

Edit : Libération révèle que la police était au courant depuis au moins l'automne 2015 mais n'avait pas donné suite.

3 fascistes nordistes connus pour leurs nombreux méfaits viennent d'être emprisonnés [1] [2]. Ils sont accusés d'avoir assassiné Hervé Rybarczyk, guitariste du célèbre groupe de rock'n'roll « Ashtones » mais surtout infatigable militant révolutionnaire et antifasciste.

Hervé a mystérieusement disparu dans la nuit du 11 au 12 novembre 2011 après un concert à La Chimère (Boulevard Montebello à Lille). A l'époque le parquet de Lille n'envisageait pas « l'hypothèse d'un crime » [3] (nous y reviendrons).
Pourtant, suite au récent procès du tortionnaire néo-nazi Jérémy Mourain [4], l'enquête sur la disparition de Hervé et des 4 autres victimes dites « du pousseur de la Deûle » fut réouverte. En effet, Mourain, alors en prison, déclare « Pourvu que le juge n'aille pas chercher trop loin dans ma période lilloise. » [5] ou encore « À ma période lilloise, j'ai tué un homme, là-bas. ». La Voix du Nord abonde : « [Cette] bagarre se serait terminée dans la Deûle » [6].

Hier, 3 membres de la mouvance identitaire lilloise ont été placés en détention à la suite de ces révélations.

Pour bien comprendre le sens de ces informations, il s'agit de les replacer dans leur contexte de l'époque.

Mourain était alors un membre important de Troisième Voie. Ce groupuscule néo-nazi fut dissout après que l'un de ses nervis, Esteban Morillo, a assassiné Clément Méric, un jeune membre de l'AFA Paris Banlieue et du syndicat SUD étudiant-es. Morillo comme Mourain étaient originaires de Picardie.

Mourain était le bras droit de Serge Ayoub en Picardie (le chef de Troisième Voie et de son service Action, les « Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires »).
A son arrivée dans le groupuscule, il fut « parrainé » par le lillois Yohan Mutte [7], un membre de Troisième Voie et des JNR déjà condamné pour avoir attaqué le bar gay « Le Vice Versa » en marge d'une « Manif pour tous » [8]. Il a également participé à de nombreuses actions violentes dans la métropole comme les attaques du bar « le Resto Soleil » [9] (au cours d'une desquelles était présent… Jérémy Mourain) ou encore celle ayant visé le local du syndicat CNT (opérations toujours mises en échec par les antifascistes présents).

Yohan Mutte est l'un des 3 interpellés d'hier… Il semble qu'au moins l'une de ces ratonnades a entrainé la mort d'un homme, celle d'Hervé.

Mais ce n'est pas tout. A l'époque, Troisième Voie travaillait en étroite collaboration avec la Maison de l'Identité Flamande (Vlaams Huis), l'ancêtre de La Citadelle, au sein du « Front Populaire Solidariste ».

La Maison de l'Identité, comme le mouvement identitaire lillois, furent fondés par le tristement célèbre Claude Hermant, un indic et barbouze formé au service Action du Front National [10]. La Vlaams Huis servait de point de rendez-vous aux néo-nazis de Troisième Voie, aux identitaires d'Opstaan (l'ancêtre de « Génération Identitaire »), aux autres groupuscules de l'extrême-droite nordiste… mais aussi aux forces de sécurité.
Le lieu pouvait compter parmi ses adhérents le chef de la police municipale de Lambersart et des policiers y fêtaient même leurs anniversaires. [11]
Les flics sympathisants n'hésitaient pas non plus à renseigner les néo-nazis sur les militants de gauche (on verra que le trafic d'armes a dû créer des liens étroits entre fascistes et flics) ; ainsi la Maison Flamande publia à plusieurs reprises des noms et adresses de militants libertaires collectés suite à des interpellations [12]. Une plainte collective fut déposée mais cette affaire fut - bien entendu - classée sans suite.
Est-ce par ce biais que les assassins d'Hervé ont ciblé leur victime ? Nous ne le saurons probablement jamais… Ce qui est certain c'est qu'Hervé avait été identifié par les fascistes comme « antifa ».

Au sein de ce panier de crabes on retrouvait bien sûr Mourain et Mutte, mais aussi Aurélien Verhassel (qui participait fréquemment aux activités - dont les tournois de boxe - organisées par « la Vlaams ») et Antoine Denevi.

Verhassel est l'actuel chef de Génération Identitaire Lille et de « La Citadelle ». Il a lui aussi un casier judiciaire chargé : « violences aggravées, violation de domicile, violences avec préméditation et usage d'une arme… Et même une peine de 80 jours/amende en Allemagne pour «détention et importation de substance explosive» et «utilisation de caractéristiques d'organisations anticonstitutionnelles» » (Libération [13]). Sa proximité avec Troisième Voie, Mutte et Mourain n'est pas récente. Déjà en 2014, Verhassel avait été épinglé pour sa proximité avec les ex du groupuscule dissous. Les mêmes aujourd'hui accusés d'avoir assassiné Hervé [14].
Depuis, les choses ne se sont pas arrangées. Leur nouveau local « La Citadelle » héberge fréquemment des membres de cette bande néo-nazie. Il sert également de base arrière pour leurs ratonnades, comme celle ayant ciblé des étudiants des Jeunes Communistes en novembre dernier [15].

Abordons maintenant le cas de Denevi et découvrons pourquoi la police avait tant intérêt à étouffer l'affaire « du pousseur de la Deûle » : Denevi était le chef de Troisième Voie dans le Nord de La France. Mourain et Mutte (tous deux membres de l'organisation dans le Nord) étaient donc sous son autorité. Mais Denevi ne se contentait pas de ratonner : comme l'a révélé il y a quelques semaines Mediapart, il participait à un important trafic d'armes de guerre dont était à la tête… Claude Hermant [16]. Le réseau Hermant-Denevi (c'est à dire le groupe de personnes également accusé d'avoir assassiné Hervé) a, semble-t-il, procuré au djihadiste Amedy Coulibaly le fusil d'assaut et les pistolets Tokarev qui lui ont servi à massacrer des juifs à l'Hyper Cacher, près de la porte de Vincennes à Paris.

L'histoire ne s'arrête pas là : Hermant était en fait un indic de la police et dit avoir livré ces armes sur demande des forces de sécurité. Comme l'ont révélé Mediapart et la Voix du Nord, rien de moins que la police, la DCRI, la gendarmerie et la douane étaient impliquées dans ce trafic [17]. L'enquête de Mediapart est surréaliste, extrait :

« À Mediapart, le commissaire divisionnaire Patisson, chef du SDIG du Nord de 2008 à 2011, avant de diriger le CCPD de Tournai, confirme que Christophe Dubroeuq, alias « Monstro », a été l'un de ses informateurs sur l'extrême droite radicale lilloise, et qu'il a communiqué des informations sensibles, avant de devenir « un bon copain ». « Je m'inquiétais de ne pas avoir de nouvelles de "Tof", dit-il. Puis j'ai appris par mes collègues qu'il avait été interpellé en République tchèque. Je lui avais dit clairement quelques jours avant : "Tu ne mets pas ton nez là-dedans." On savait que ces armes slovaques avaient été retrouvées dans la filière Kouachi. »

Quelques années plus tôt, l'ancien chef des RG du Nord avait réussi, par le truchement de « Tof », à approcher Claude Hermant, ancien militaire, figure de l'extrême droite identitaire locale et lui-même informateur de la gendarmerie et des douanes, identifié comme l'un des acheteurs officiels d'une partie des armes slovaques retrouvées entre les mains d'Amedy Coulibaly, en janvier 2015. »

Résumons, Hervé Rybarczyk (et peut-être d'autres victimes) a probablement été assassiné par un groupe de néo-nazis également trafiquants d'armes. Ces néo-nazis trafiquants d'armes étaient aussi des indics, et ils ont armé Daesh avec l'aval des forces de police.
Bien qu'il soit invraisemblable que 5 personnes soient accidentellement mortes noyées dans la Deûle en quelques mois alors que cela n'était jamais arrivé (et n'est plus arrivé depuis) ; malgré le vent de panique qui avait alors parcouru la ville ; le parquet n'envisageait pas à l'époque « l'hypothèse d'un crime » et évoquait « la loi des séries ». Or dans le même temps, les services de sécurité couvraient le groupe dans le cadre de son trafic d'armes…

Encore aujourd'hui, des membres de ce groupe se réunissent toutes les semaines dans le bar raciste qu'ils ont ouvert à l'automne, « La Citadelle », situé 8 rue des Arts à Lille. Malgré les nombreuses manifestations et protestations de la population, ni Martine Aubry ni la police n'a jugé opportun de fermer ce lieu.
Est-ce que la révélation du meurtre d'Hervé suffira à faire fermer La Citadelle [18] (mais aussi « la Friterie » [19], commerce appartenant à Claude Hermant, rue Solférino à Lille) ou faudra-t-il que les fascistes pro-FN tuent encore ?

Rendez-vous vendredi 12 mai à 19h sur la Grand Place de Lille afin de rendre hommage à notre camarade Hervé et rappeler aux assassins fascistes que nous leur rendrons coups pour coups.

Action Antifasciste NP2C


https://lille.demosphere.eu/rv/5231
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede bipbip » 17 Mai 2017, 20:53

Jeudi 18 mai 2017 à Grande-Synthe

Le Sacrifice des paysans - conférence avec Pierre Bitoun - Université Populaire

à 18h30, Cinéma "le Varlin", rue Denis Papin

Pourquoi les sociétés modernes ont-elles décidé de sacrifier les paysans ? Qui est responsable de ce processus qui semble irréversible ?

Pour tenter de répondre à ces questions fondamentales, ce livre montre comment, depuis des décennies, en France comme ailleurs, le productivisme s'est étendu à l'ensemble des activités humaines. Avec pour conséquences : déracinement et marchandisation, exploitation du travail et des ressources naturelles, artificialisation et numérisation de la vie. L'époque est aujourd'hui aux fermes-usines et aux usines que l'on ferme ou délocalise, tandis que dominent, partout, finance et technoscience.

Le sacrifice des paysans est l'un des éléments du processus global de transformation sociale dont il faut, au préalable, comprendre les causes. Ainsi, les auteurs analysent le mouvement historique au sein duquel s'est déployé le projet productiviste au cours des 70 dernières années, des « Trente Glorieuses aux Quarante Honteuses ». Puis ils expliquent comment le long travail d'« ensauvagement des paysans » a mené à la destruction des sociétés paysannes et des cultures rurales.

De ce véritable ethnocide, qui a empêché l'alternative au capitalisme dont une partie des paysans était porteuse, nous n'avons pas fini, tous, de payer le prix.

https://dunkerque.demosphere.eu/rv/886
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 20 Mai 2017, 00:43

Lille, samedi 20 mai 2017

Rassemblons-nous contre Linky

Le Comité anti Linky de Lille organise un rassemblement ce samedi à 14h30 sur la Grand'Place.

À Lille, des premiers courriers ont été adressés prévenant de la pose, d'ici juin, du compteur. En ce moment, ENEDIS appelle chez les particuliers pour prendre rendez-vous avec l'installateur. Jusqu'alors, les membres de notre comité coupent court à la conversation.

Si vous aussi avez été contactez par ENEDIS, écrivez au Comité anti Linky. Nous devons et pouvons refuser ce compteur pour toutes les raisons qui se trouvent en pièce jointe, qu'elles soient sanitaires, économiques ou pour des raisons de liberté individuelle. Pour plus d'informations, vous pouvez lire aussi le petit livre "Sexy Linky" paru aux éditions du Passager clandestin.

Ce rassemblement est régional mais répond à un appel national.

Nationalement, il est un premier message envoyé à la fois à notre premier ministre, passé par la nucléocratie française (AREVA) ; et à notre ministre de l'environnement dont la fondation qui porte son nom soutient Linky au motif de la "Transition énergétique".

Localement, il est un message envoyé à la direction régionale d'ENEDIS, dont les sous-traitants ne rentreront pas chez nous. Ainsi qu'à la MEL, promotrice de la ville intelligente et moucharde, depuis les cartes RFID Pass-Pass jusqu'aux smart grids et le projet "So Mel, So connected".

Ne restons pas cobayes, rassemblons-nous samedi !

Le contact du Comité est : comite.anti.linky.lille@laposte.net

https://lille.demosphere.eu/rv/5254



Marche contre Monsanto 2017

à 14h30, Grand Place de Lille

Le samedi 20 mai, pour la 5ème année consécutive, à Lille et dans le monde entier des citoyens font converger leurs luttes contre Monsanto, Bayer et les multinationales de l'empoisonnement, lors d'une journée mondiale de marches et d'actions. La Marche contre Monsanto est un événement citoyen et militant, autogéré localement par les personnes qui s'en emparent et qui s'organisent, dans une logique horizontale de convergence et de non-violence, afin d'assurer la participation du plus grand nombre,- POUR une agriculture relocalisée, écologique et productive, capable d'assurer aux producteurs un revenu juste, et aux consommateurs des produits sains et accessibles à tous les budgets- CONTRE une agriculture intensive, usant de semences génétiquement modifiées (OGM) et dépendantes de pesticides toxiques, sous la coupe de multinationales s'appropriant le vivant, et dont Monsanto est le symbole planétaire, mais pas l'unique représentant (Dow Chemical, Syngenta, Bayer, BASF, DuPont, Limagrain,...).

La Marche contre Monsanto est un événement citoyen et militant, autogéré localement par les personnes qui s'en emparent et qui s'organisent, dans une logique horizontale de convergence et de non-violence, afin d'assurer la participation du plus grand nombre,
- POUR une agriculture relocalisée, écologique et productive, capable d'assurer aux producteurs un revenu juste, et aux consommateurs des produits sains et accessibles à tous les budgets
- CONTRE une agriculture intensive, usant de semences génétiquement modifiées (OGM) et dépendantes de pesticides toxiques, sous la coupe de multinationales s'appropriant le vivant, et dont Monsanto est le symbole planétaire, mais pas l'unique représentant (Dow Chemical, Syngenta, Bayer, BASF, DuPont, Limagrain,...).

http://lille.marche-contre-monsanto.fr/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 26 Mai 2017, 08:27

Samedi 27 mai 2017

Manifestation pour Johnny dans le coma suite à l'intervention de la police

à 14h30, 18, rue Paul Ramadier, Lille


Image

https://lille.cybertaria.org/spip.php?article3625
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lille et Nord (59)

Messagede bipbip » 02 Juin 2017, 08:36

Vendredi 2 juin 2017

Meeting Front social à 17h30 à la bourse du travail

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22302
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités