Lille et Nord (59)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Lille

Messagede Pïérô » 01 Oct 2008, 07:26

Manif unitaire antifa, Lille, 4 oct

NE LAISSONS PAS L’EXTRÊME DROITE S’INSTALLER DANS NOS QUARTIERS


Racisme d’Etat débridé, répression de militant-e-s syndicaux, démantèlement des conquêtes sociales et crise du capitalisme international permettent aujourd’hui à l’extrême droite de se refaire une santé et de travailler à sa réorganisation.
L’extrême droite régionale, nouant des contacts avec des organisations comme le Vlaams Belang, le mouvement Nation ou encore le Voorspost, s’appuie sur un contexte transfonstalier en crise (tensions entre les communautés flamande et wallone) pour favoriser des regroupements sur des bases culturelles, religieuses, communautaires mais aussi sociales.
Le FN Nord/Pas de calais a aussi effectué récemment un ‘ toilettage interne ‘ de manière à favoriser le courant de Marine Le Pen. En parallèle, certain-es exclu-es ou démissionnaires du FN se sont eux rapproché des groupuscules identitaires et régionalistes à l’image de Luc Pécharman récent allié du Bloc identitaire aux dernières élections lommoises.
C’est ainsi que s’est ouverte à Lambersart la « Maison du peuple flamand ».
Sous cet intitulé d’apparence anodine et sous couvert de folklore flamand, se dissimulent en réalité des organisations radicales d’extrême droite.


Cette maison, créée par les groupuscules « Jeunesses Identitaires » et « Terre Celtique », est un lieu de rassemblement de divers mouvements fascistes qui ne cachent en rien leurs affinités avec la mouvance extrémiste européenne, et notamment néo-nazie.
« Terre Celtique » est une association fondée par un ancien mercenaire d’extrême droite, ex-membre de la sécurité du FN. Les « Jeunesses Identitaires », groupuscule d’extrême droite radicale, affichent sans complexe leur idéologie xénophobe. Ils tentent, par exemple, d’organiser chaque hiver la distribution aux plus démuni-es de la « soupe au cochon», action interdite dans plusieurs villes pour discrimination manifeste envers les personnes de confession juive ou musulmane.

C’est très prochainement dans le quartier de Fives-Lille que les groupes identitaires entendent déverser leurs idées nauséabondes. En s’installant dans un quartier populaire, c’est encore sous des apparences socio-culturelles que la future maison du peuple flamand ouvrira ses portes aux habitants et habitantes afin d’attirer et d’embrigader les déçu-es de la politique institutionnelle.
Le fascisme se veut social afin de gagner les masses populaires. Il a su adopter certaines idées venant du socialisme comme du syndicalisme, pour attirer les classes défavorisées. Aujourd’hui, c’est sous couvert de la défense des identités régionales qu’il répand son idéologie révisionniste, nationaliste, raciste, homophobe et clairement anti égalitaire.


NE LAISSONS PAS L’EXTRÊME DROITE S’INSTALLER DANS NOS QUARTIERS,

IMPOSONS NOTRE UNITE ET NOTRE SOLIDARITE!

Laisserons-nous s’installer et prospérer près de chez nous un véritable foyer d’extrême droite?
Nous appelons les habitants et habitantes du quartier à s’organiser afin de ne pas laisser la gangrène fasciste gagner du terrain, et à prendre toutes les mesures pour empêcher son développement.



MANIFESTATION le SAMEDI 4 OCTOBRE 2008

RDV 14H30 métro Bois Blancs



Signataires : SOLIDAIRES, CHICHE, MRAP LILLE/NORD PAS DE CALAIS, LIGUE DES DROITS DE L’HOMME , CNT UL, SUD SANTE SOCIAUX 59/62, SUD ETUDIANT-ES, SCALP, SUD EDUCATION, ALTERNATIVE LIBERTAIRE, COMITE SANS PAPIERS 59, GDALE, FLAMANDS ROSES, NPA Lille, LCR, INDIVIDU-ES ANTIFASCISTES …..



. . . . . . . . . . . . .Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: manif unitaire antifa, Lille, 4 oct

Messagede Makhno » 24 Oct 2008, 21:18

De toute façon je pense que l'extrême droite a moins de chance de passer que la gauche, voire extrême-gauche. L'extrême droite fait plus peur au capitalisme que la gauche (juste la simple gauche). S'est quand même bien de lutter contre la fascisme ! :antifa:

"Le drapeau français n'appartient pas au FN !" Bérurier noir :guitare:
Modifié en dernier par Makhno le 26 Oct 2008, 19:16, modifié 1 fois.
Makhno
 

Re: manif unitaire antifa, Lille, 4 oct

Messagede Pïérô » 26 Oct 2008, 01:33

:gratte: ...j'ai pas bien tout compris....
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

turbulences sociales : un nouveau groupe libertaire à Lille

Messagede Pïérô » 24 Fév 2010, 00:39

Un nouveau groupe libertaire à Lille, http://lille.indymedia.org/article19389.html :

turbulences sociales : un nouveau groupe libertaire à Lille !

Turbulences Sociales

Nous, militants libertaires lillois, en provenance d’horizons divers, avons décidés de nous rassembler au sein d’un nouveau groupe d’action politique nommé Turbulences Sociales.

Notre objectif est de bâtir une société dans laquelle les libertés individuelles et collectives ne seront pas entravées, une société dans laquelle les richesses et le travail seront partagés de façon égalitaire, une société nouvelle, sans classes sociales, ni État, ni bureaucratie ; sans chefs ni hiérarchies, fondées sur les principes d’autogestion, de collectivisme, de décentralisation, de fédéralisme et d’écologie.

Révolutionnaires et internationalistes, nous pensons que seule la guerre des classes, qui amènera la grève générale expropriatrice et l’abolition du salariat, nous permettra d’atteindre ce but.

Par tous les moyens nous lutterons contre l’ensemble des formes de dominations de discriminations et d’oppressions, qu’elles soient économiques, sociales, raciales, sexuelles, carcérales ou religieuses.

Notre approche se veut complémentaire du travail militant généralement effectué dans notre ville. Elle a pour objectif de restaurer la solidarité de classe que devraient avoir tous les exploités.

En plus de notre participation active au mouvement social, aux grèves, manifestations, rassemblements et autres formes de luttes du mouvement ouvrier, c’est grâce à l’organisation d’évènements contre-culturels libertaires et subversifs, à l’animation de lieux et activités collectives autogérés ainsi qu’à la création et à la diffusion de brochures, fanzines, livres, disques, sites internet et autres matériels militants que nous comptons nous développer et développer le mouvement libertaire lillois.


Pourquoi une nouvelle structure ?

Parce-que nous en ressentons le besoin.

Parce-que la diversité est gage de richesse.

Parce-que nos champs d’actions et notre projet de développement est différent de ceux du GDALE, du SCALP, des groupes autonomes ou de la CNT.

Notre objectif n’est bien sur pas de concurrencer mais bien de compléter les groupes pré-cités. Nous ne voyons aucun inconvénient aux affiliations multiples tant que l’indépendance de tous les groupes reste respecté.

Quels relations aurez-vous avec les autres composantes du mouvement libertaire lillois ?

Dès notre création effective nous comptons nous investir dans le collectif anarchiste unitaire et travailler au maximum avec l’ensemble du mouvement libertaire lillois.

Si la diversité et le respect des identités de chacun est indispensable, l’unité face au capital et à l’État et primordial en ces temps de répression intensive.

Quel est votre mode de fonctionnement interne ?

Nous nous réunissons en Assemblée Générale de manière bi-mensuel au CCL. Pour que l’Assemblée Générale ainsi que les décisions qui y sont actées soient valides, un quorum du 3/4 des membres de l’organisation doit être atteint.

Les décisions sont prises tant que possible au consensus, à la majorité des 3/4 des personnes présentes à l’Assemblée Générale le cas échéant. Les statuts ne peuvent être modifiés qu’à l’unanimité des personnes présentes à l’Assemblée Générale.

Lorsque nécessaire, nous pratiquons le mandatement impératif et immédiatement révocable par l’Assemblée Générale. Les mandats ne doivent pas être cumulés et doivent tourner régulièrement. Les mandatés sont tenus d’effectuer un compte rendu de leur mandat auprès de l’Assemblée Générale lors de leur remise et à intervalle régulier si jugé nécessaire par l’Assemblée Générale.

Des groupes de travail, eux aussi sous mandats impératifs, pourront être constitués pour mener à bien les projets et stratégies décidés par l’Assemblée Générale.

Le groupe refuse toute subvention de fonctionnement en provenance de l’État et privilégie l’autofinancement.

Le nouveaux membres sont cooptés par les membres actuels, les membres des forces répressives de l’État ou du capital (flics, bidasses, vigiles, contrôleurs de métro, de bus et de train, ...) ne peuvent en aucun cas nous rejoindre.

Les membres doivent régulièrement s’acquitter d’une cotisation dont le montant est laissé à leur appréciation (prix libre). Ils fixent eux-même le tarif et la régularité de leurs cotisations et se doivent de les payer à temps.

Pourquoi avoir choisi le Centre Culturel Libertaire comme siège ?

Parce-qu’il nous semble important de faire de ce lieu la figure de proue du mouvement libertaire lillois et qu’il mérite plus d’investissement qu’il n’en bénéficie actuellement.

Comment comptez-vous lutter sur le terrain économique ?

Pour nous révolutionnaires, la lutte sur le terrain économique, l’organisation et la rébellion des travailleurs contre la bourgeoisie qui les exploite revêt une importance capitale. Sans la négliger, de par la stratégie qui est la notre, notre groupe ne sera certainement pas le moyen plus adapté à la lutte sur les lieux de travail (pour ceux qui en ont un !).

Il serait judicieux de rejoindre ou de créer en parallèle une structure en accord avec nos principes dont c’est la vocation première.

Comment vous rejoindre, vous contacter ?

Vous pouvez nous contacter par courrier électronique : turbulences-sociales riseup.net

Vous pouvez également nous écrire à cette adresse : Turbulences Sociales Centre Culturel Libertaire 4, rue de Colmar, 59000


j'ai intègré le contact dans la liste des " Contacts locaux, groupes et organisations" : viewtopic.php?f=7&t=1327#p21567
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

turbulences sociales : un nouveau groupe libertaire à Lille

Messagede Pïérô » 24 Fév 2010, 00:39

Un nouveau groupe libertaire à Lille, http://lille.indymedia.org/article19389.html :

turbulences sociales : un nouveau groupe libertaire à Lille !

Turbulences Sociales

Nous, militants libertaires lillois, en provenance d’horizons divers, avons décidés de nous rassembler au sein d’un nouveau groupe d’action politique nommé Turbulences Sociales.

Notre objectif est de bâtir une société dans laquelle les libertés individuelles et collectives ne seront pas entravées, une société dans laquelle les richesses et le travail seront partagés de façon égalitaire, une société nouvelle, sans classes sociales, ni État, ni bureaucratie ; sans chefs ni hiérarchies, fondées sur les principes d’autogestion, de collectivisme, de décentralisation, de fédéralisme et d’écologie.

Révolutionnaires et internationalistes, nous pensons que seule la guerre des classes, qui amènera la grève générale expropriatrice et l’abolition du salariat, nous permettra d’atteindre ce but.

Par tous les moyens nous lutterons contre l’ensemble des formes de dominations de discriminations et d’oppressions, qu’elles soient économiques, sociales, raciales, sexuelles, carcérales ou religieuses.

Notre approche se veut complémentaire du travail militant généralement effectué dans notre ville. Elle a pour objectif de restaurer la solidarité de classe que devraient avoir tous les exploités.

En plus de notre participation active au mouvement social, aux grèves, manifestations, rassemblements et autres formes de luttes du mouvement ouvrier, c’est grâce à l’organisation d’évènements contre-culturels libertaires et subversifs, à l’animation de lieux et activités collectives autogérés ainsi qu’à la création et à la diffusion de brochures, fanzines, livres, disques, sites internet et autres matériels militants que nous comptons nous développer et développer le mouvement libertaire lillois.


Pourquoi une nouvelle structure ?

Parce-que nous en ressentons le besoin.

Parce-que la diversité est gage de richesse.

Parce-que nos champs d’actions et notre projet de développement est différent de ceux du GDALE, du SCALP, des groupes autonomes ou de la CNT.

Notre objectif n’est bien sur pas de concurrencer mais bien de compléter les groupes pré-cités. Nous ne voyons aucun inconvénient aux affiliations multiples tant que l’indépendance de tous les groupes reste respecté.

Quels relations aurez-vous avec les autres composantes du mouvement libertaire lillois ?

Dès notre création effective nous comptons nous investir dans le collectif anarchiste unitaire et travailler au maximum avec l’ensemble du mouvement libertaire lillois.

Si la diversité et le respect des identités de chacun est indispensable, l’unité face au capital et à l’État et primordial en ces temps de répression intensive.

Quel est votre mode de fonctionnement interne ?

Nous nous réunissons en Assemblée Générale de manière bi-mensuel au CCL. Pour que l’Assemblée Générale ainsi que les décisions qui y sont actées soient valides, un quorum du 3/4 des membres de l’organisation doit être atteint.

Les décisions sont prises tant que possible au consensus, à la majorité des 3/4 des personnes présentes à l’Assemblée Générale le cas échéant. Les statuts ne peuvent être modifiés qu’à l’unanimité des personnes présentes à l’Assemblée Générale.

Lorsque nécessaire, nous pratiquons le mandatement impératif et immédiatement révocable par l’Assemblée Générale. Les mandats ne doivent pas être cumulés et doivent tourner régulièrement. Les mandatés sont tenus d’effectuer un compte rendu de leur mandat auprès de l’Assemblée Générale lors de leur remise et à intervalle régulier si jugé nécessaire par l’Assemblée Générale.

Des groupes de travail, eux aussi sous mandats impératifs, pourront être constitués pour mener à bien les projets et stratégies décidés par l’Assemblée Générale.

Le groupe refuse toute subvention de fonctionnement en provenance de l’État et privilégie l’autofinancement.

Le nouveaux membres sont cooptés par les membres actuels, les membres des forces répressives de l’État ou du capital (flics, bidasses, vigiles, contrôleurs de métro, de bus et de train, ...) ne peuvent en aucun cas nous rejoindre.

Les membres doivent régulièrement s’acquitter d’une cotisation dont le montant est laissé à leur appréciation (prix libre). Ils fixent eux-même le tarif et la régularité de leurs cotisations et se doivent de les payer à temps.

Pourquoi avoir choisi le Centre Culturel Libertaire comme siège ?

Parce-qu’il nous semble important de faire de ce lieu la figure de proue du mouvement libertaire lillois et qu’il mérite plus d’investissement qu’il n’en bénéficie actuellement.

Comment comptez-vous lutter sur le terrain économique ?

Pour nous révolutionnaires, la lutte sur le terrain économique, l’organisation et la rébellion des travailleurs contre la bourgeoisie qui les exploite revêt une importance capitale. Sans la négliger, de par la stratégie qui est la notre, notre groupe ne sera certainement pas le moyen plus adapté à la lutte sur les lieux de travail (pour ceux qui en ont un !).

Il serait judicieux de rejoindre ou de créer en parallèle une structure en accord avec nos principes dont c’est la vocation première.

Comment vous rejoindre, vous contacter ?

Vous pouvez nous contacter par courrier électronique : turbulences-sociales riseup.net

Vous pouvez également nous écrire à cette adresse : Turbulences Sociales Centre Culturel Libertaire 4, rue de Colmar, 59000


j'ai intègré le contact dans la liste des " Contacts locaux, groupes et organisations" : viewtopic.php?f=7&t=1327#p21567
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Lille et Nord (59)

Messagede Pïérô » 01 Juin 2013, 23:40

Lille:alternataire
Lille bouge, frémit même régulièrement. Vous pouvez suivre, sur ce portail, la vie libertaire régionale et lilloise par l’agenda et l’actualité des participants (le GDALE et le CCL ou Centre culturel libertaire, par exemple). D’autres rubriques sont hébergées. http://lille.cybertaria.org/
Le GDALE (Groupe d’anarchistes de Lille et des environs), outre sa page, a installé son périodique La Sociale, http://lille.cybertaria.org/rubrique1.html, téléchargeable aussi en .pdf.
D’autres pages ont été hébergées ici : ainsi L’Écho des sans-voix, http://lille.cybertaria.org/rubrique4.html, du Collectif des sans (attention à son réveil toujours possible !-, (Basta (fanzine féministe non-mixte, http://lille.cybertaria.org/rubrique63.html), etc.


Centre Culturel Libertaire,
CCL, 4 rue Colmard (métro Porte des Postes), Lille.

Implanté à Lille depuis 1987 - et dans ses locaux actuels du quar­tier de Wazemmes depuis 1999, le CCL est un lieu auto­géré par un col­lec­tif de mili­tan­tEs, sans hié­rar­chie ni auto­rité. Ce lieu d’expres­sion et de dif­fu­sion des pra­ti­ques et des com­bats liber­tai­res est un espace de convi­via­lité, d’échange, de réflexion favo­ri­sant l’auto­no­mie et la prise de res­pon­sa­bi­lité des indi­vi­duEs.

Image


Le Centre Culturel Libertaire : lieu auto­géré, sans hié­rar­chie, ni auto­rité !

Pour faire vivre ce lieu, les indi­divu-e-s qui le fré­quen­tent
appor­tent ce qu’ils et elles sou­hai­tent y trou­ver...
- des livres pour la biblio­thè­que
- leur groupe de musi­que
- leur troupe de théâ­tre
- une expo­si­tion
- des vidéos (pro­jec­tion ou/et biblio­thè­que)
- de la récup’ pour orga­ni­ser un resto végan
- adhé­sion de sou­tien ou/et par­ti­ci­pa­tion active :
- ren­dez-vous à l’AG men­suelle (( assem­blée géné­rale ))
- tu peux pro­po­ser un pro­jet
- cha­que per­ma­nence a besoin de bras
- enfin, tu don­nes ce que tu veux ou alors selon tes reve­nus
- être uti­li­sa­teur/trice de la biblio­thé­que néces­site une carte à prix libre par an (date de l’ins­crip­tion).

Pour pour­sui­vre ce pro­jet liber­taire en toute auto­ges­tion et dans le res­pect de la diver­sité artis­ti­que, nous appe­lons toute per­sonne ou groupe de per­son­nes sou­hai­tant dif­fu­ser sa pro­pre musi­que ou son pro­pre spec­ta­cle dans la salle de spec­ta­cle du CCL a nous join­dre (tex­tes/démo/inti­tulé/style/site/contact) :
- de pré­fé­rence par mail ✉CCL : mailto:ccl59@no-log.org
- ou en pas­sant le samedi (( 15h-18h pile poil, per­ma­nence biblio­thè­que ))
- ou pen­dant les événements du CCL
- ou la boite aux let­tre (( CCL — 4, rue de col­mar - 59000 lille ))


agenda CCL : http://lille.cybertaria.org/rubrique12.html

Blog Lille:alternataire : http://lille.cybertaria.org/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 09 Juin 2013, 11:34

samedi 15 juin 2013 au CCL

Forum contre les projets inutiles, nuisibles et imposés

Projection et discussion sur la ligne anti-THT à 17h

Suivi à 20H d'un Concerts Sous Haute Tension :
- Joujou (Duo Boum Boum Poetry)
- Anonyme (Hip-Hop)
- Maxime Petit, "basse solo project"


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 18 Sep 2013, 00:06

vendredi 20 septembre 2013, à 19h au CCL

Soirée de Soutien à La Mutuelle des Fraudeurs


Image



Concerts de soutien :

21h "Captain Koharsky" primary punk
https://fr-fr.facebook.com/captainkoharski

22h "Jitterbug" duo Folk-Blues
https://www.facebook.com/jitterbugmusic
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 20 Sep 2013, 10:05

Mardi 24 septembre

20h CHILI, SEPTEMBRE 1973

Septembre 1973, Pinochet renverse par un coup d’Etat militaire Salvador Allende. Dix jours après, un cinéaste va à la rencontre des chilien.ne.s.

Image



Dimanche 29 Septembre

19h, projection et discussion avec le réalisateur NE VIVONS PLUS COMME DES ESCLAVES
Organisée par la FA
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 15 Oct 2013, 00:58

Mardi 15 octobre à 20h

PROJECTION : JP, ARCHIE ET LES AUTRES DE J.C. JULIEN (64’)

Ce film n’est pas un document sur les soins psychiatriques, encore moins sur la folie. À partir de témoignages, il aborde essentiellement le rôle sécuritaire, renforcé par des lois récentes, que l’état peut faire jouer à la psychiatrie en France.
Prix Libre


lundi 21 octobre à 19h30

Discussion sur les mouvements sociaux brésiliens.

Le groupe de Lille de la Fédération Anarchiste vous convie à une discussion sur les mouvements sociaux Brésiliens.
Manifestations au Brésil
En juin 2013, la mobilisation massive - d’environ 1 million de personnes –
dans une dizaine des principales villes du pays et du monde est un
événement unique dans l’histoire politique brésilienne. A l’origine des
mouvements populaires, on retrouve la hausse des tarifs du transport
public. Tout commence à Sao Paulo, la plus grande ville et capitale
économique du pays, par le Movimento Passe Livre – MPL (mouvement pour le
tarif zéro).
Rodrigo, membre de Biblioteca Terra Livre (Sao Paulo), sera là pour
témoigner et apporter une analyse anarchiste sur les soulèvements et
l’évolution du mouvement par la suite. Une traduction sera assurée pour
cette présentation.


Mardi 22 octobre à 20h

PROJECTION : ENFERMÉS VIVANTS DE F. GONZALES (90’)

Deux anciens prisonniers et un acteur sont invités dans un décor de cellule. Tout les trois vont jouer dans une fiction racontant le quotidien de deux taulards chamboulé par la venue de Jean, « l’arrivant ».
Prix Libre

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 19 Oct 2013, 12:19

Dissolution du GDALE
Chères toutes, chers tous,

Le GDALE (Groupe d'Anarchistes de Lille et Environs) cesse ses activités
en ce mois d'octobre 2013.

La liste d'information AmiEsGdale sera donc fermée et le Blog du groupe
restera en ligne mais ne sera plus mis à jour.
L'adresse mail du groupe sera également désactivée.

Il est toujours possible de trouver des lieux et des organisations
libertaires à Lille, nous vous conseillons notamment de passer au Centre
Culturel Libertaire (CCL) au 4 rue de Colmar, Métro porte des postes.
(lille.cybertaria.org, ccl59@no-log.org)
Vous pouvez également contacter le groupe lillois de la CGA:
groupe-lille@c-g-a.org
Ainsi que le groupe lillois de la FA: lille@federation-anarchiste.org et
sur http://lille.cybertaria.org/fa
Un autre groupe anarchiste est également en formation, vous pouvez le
contacter à plancton@herbesfolles.org

À bientôt dans les luttes !
Les ancienNEs membres du GDALE.
info mail
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 29 Nov 2013, 15:36

Appel à soutien
Et si on parlait d’argent ?

Depuis plus de vingt cinq ans, le Centre Culturel Libertaire de Lille est un lieu d’organisation et d’activité anarchiste. Différents collectifs s’y réunissent. Des projections et discussions y sont organisées. Des groupes de musiques et des troupes de théâtre s’y donnent en spectacle. Une bibliothèque-librairie permet d’emprunter ou d’acheter des livres, des brochures, des journaux, des revues. Le Centre Culturel Libertaire participe également à l’émission de radio La Voix Sans Maître, le vendredi à 20h sur Radio Campus (106,6 MHz). Le CCL est un lieu autonome et autogéré. Toutes les décisions sont prises lors des assemblées générales mensuelles. Le CCL ne reçoit d’argent d’aucun mécène ni d’aucune institution. Cette autonomie financière nous permet de pouvoir faire vivre ce lieu comme nous l’entendons sans avoir de compte à rendre à aucune institution.

Le Centre Culturel Libertaire a fait le choix d’être dans un local loué afin de garantir un tant soit peu sa pérennité. Avec les charges (internet et électricité : 100€/mois), le loyer (512€/mois) et l’assurance (400€/ans), il nous faut trouver 780€ tous les mois pour être à flot et pouvoir passer l’été sans souci. La recettes du bar, les dons et les cotisations sont nos seules sources de financement. Aujourd’hui, ce sont les ventes du bar qui représentent notre principale entrée d’argent. En fonction de la fréquentation du lieu, notre trésorerie fluctue d’un mois à l’autre et l’équilibre est toujours précaire. Notre compte en banque s’approchait ainsi dangereusement de zéro en septembre dernier.

Pour nous assurer d’avantage de sérénité, nous partons à la recherche de personnes prêtes à verser périodiquement une participation financière au Centre Culturel Libertaire. Cela nous permettrait d’avoir une entrée d’argent régulière sur laquelle compter (et aussi de moins dépendre de la vente d’alcool pour financer nos activités...) Comme ordre d’idée, cinq euros par mois seraient déjà vraiment chouette.

Vous pouvez passer nous voir (et aussi pour bien d’autres choses que pour parler d’argent...), nous envoyer vos chèques (à l’ordre du Centre Culturel Libertaire) à Centre Culturel Libertaire, 4, rue de Colmar, 59 000 LILLE. Virement possible (RIB : 20041 01005 0116220W026 18 ; IBAN : FR7020041010050116220W02618 - BIC : PSSTFRPPLIL). Pour toutes questions, n’hésitez pas à nous écrire à ✉ccl59@no-log.org.

A bientôt dans les luttes,

Salutations libertaires,

L’Assemblée Générale du Centre Culturel Libertaire réunie le samedi 26 octobre 2013



mardi 3 décembre 2013 à 20h au CCL

Soirée Projection : Afrique 50 de René Vautier

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 19 Déc 2013, 12:50

jeudi 19 décembre au CCL
20h Projection marécageuse

Image

En cette fin d’année grisonnante, le Centre Culturel Libertaire vous propose un conte philosophique et féérique dans les marais de l’Adour. Une histoire d’amour entre deux murènes, des naissances par milliers, des feux follets et un blaireau. Mais aussi une technique imparable pour attraper des couleuvres à main nue* !
Ramenez vos bottes ! Et votre plaid !
[Prix Libre]
* que l’on relâche et qu’on n’embête pas trop, bien sûr.



Samedi 21 décembre au CCL

Journée de soutien à La Brique

- 15 heures : "Quand les habitants prennent l’initiative, tout peut changer", documentaire sur le quartier de l’Alma-Gare dans les années 1970.
- 16 heures : Discussion sur le logement - Histoire de luttes et résistances d’aujourd’hui.
- 18 heures : The Gendarme - The bal de The Police.
- 19 heures 30 : Auberge espagnole - On ramène la soupe...
- Et à partir de 21 heures : The Groovin Jailers - Catchy Reggae ; DJ Tropical - Afro, funk, cumbia ; et d’autres surprises musicales !
- La journée : tables de presse et d’infos et sérigraphie sur textile à prix libre par l’atelier Sabordage. Alors ramène ton t-shirt !
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 28 Jan 2014, 12:56

Mardi 28 janvier 20h

Projection-discussion
"SOMOS VIENTO"
Nous Sommes Le Vent - La Mer et l’Air, notre vie et notre lutte.
Kolectivo Kolibri - 35’

L’isthme de Tehuantepec (état de Oaxaca, Mexique) est une des régions les plus venteuses du monde. Pour cette raison, depuis 1994 se contruisent beaucoup de parcs éoliens, promettant le développement mais en réalité trompant les propriétaires terriens.

En 2012, un des nombreux conflits s’intensifia par la tentative de construction du parc éolien de San Dionisio del Mar. Plusieurs communautés issues de différents villages indigènes s’unissent alors pour résister au mégaprojet.

Ce documentaire se concentre sur les réalités et opinions des habitants de cette région, donnant la parole à ceux qui n’apparaissent pas dans les médias de masse.

De plus, il montre le discours de l’"énergie verte" et le "développement propre", offrant un panorama plus large pour nous aider à comprendre la logique et le fonctionnement de ce genre de mégaprojets.

Prix Libre - Table de presse et grignoterie sur place

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Centre Culturel Libertaire Lille & Lille:alternataire

Messagede Pïérô » 05 Fév 2014, 13:49

Les 8 et 9 février à Lille : débats, rencontres, librairies, repas…

Image

Samedi 8 et dimanche 9 février 2014, la bouquinerie occupée L’Insoumise et l’union locale des syndicats CNT de Lille vous invitent à découvrir et à échanger autour de pratiques et d’écrits subversifs, autonomes, libertaires, qui se rejoignent dans une même aspiration à vouloir transformer les rapports sociaux déterminés par le pognon et le salariat. Le choix de ce weekend de résistances, de rencontres et de discussions est d’autant plus pertinent qu’il se tiendra la veille de la date officielle de l’expulsion de L’Insoumise. Comme une manière de signifier aux supplétifs de l’État que la bouquinerie occupée le restera jusqu’au dernier jour.

Durant ce weekend, vous pourrez venir vous nourrir autant spirituellement (bouquins et brochures épicées, tchatches pimentées) que physiquement (cantine végan contre toute forme de régimes politiques). Autour des tables de cuisine, de presse et de librairies à prix libre, nous vous proposons deux temps de réflexion et d’échanges

http://www.cnt-f.org/59-62/2014/01/les- ... ies-repas/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 20295
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité