Lorient et Morbihan (56)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Lorient et Morbihan (56)

Messagede bipbip » 22 Nov 2017, 10:04

Lorient jeudi 23 et samedi 25 novembre 2017

Violences faites aux femmes, ça suffit !

Inégalités hommes/femmes, discriminations sexistes, violences faites aux femmes, de quoi parle-t-on ? pour nous il s’agit d’un système de domination : le patriarcat. La création d’un rapport de force féministe contre ce système et ceux qui le défendent est indispensable. Mais comment ?

Alternative Libertaire vous invite à en débattre le jeudi 23 novembre, à partir de 18h30 à la Cité Allende (maison des associations de Lorient), 12 rue Colbert, en salle audiovisuelle.

A partir de courts support vidéo et audio, nous aborderons les violences sexistes et celles au travail et expliquerons ce qui fonde notre engagement féministe comme étant partie intégrante d’un combat contre toutes les formes de domination et d’exploitation.

Sur place : petite restauration et table de presse des éditions AL

Un Rassemblement sur le même thème sera organisé le 25 Novembre :

Image

Image

Image

http://www.alternativelibertaire.org/?V ... -ca-suffit
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27118
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lorient et Morbihan (56)

Messagede bipbip » 11 Jan 2018, 23:47

Vendredi 12 janvier 2018 à La Roche-Bernard

Soirée infos "Bure et lutte contre la poubelle nucléaire CIGEO"

à 19h, au café-associatif le Pisse-Mémé
13 rue du docteur Cornudet, La Roche-Bernard

Image

Discussion avec projection, photos et présentation du livre "Bure la bataille du nucléaire" de Gaspard d'Allens et Andrea Fuori.

"Bravant le froid de l'hiver quelques chouettes et hiboux de Bure s'invitent dans vos contrées pour vous donner quelques nouvelles de la lutte contre la poubelle nucléaire CIGEO "

Soupe à prix libre en soutien à l’infotour de Bure.

Une soirée solidaire initiée par le comité Sud-Vilaine en lien avec les acteurs de la lutte de Bure et le Pisse-Mémé.

https://nantes.indymedia.org/events/39661
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27118
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lorient et Morbihan (56)

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 17:57

Vendredi 19 janvier 2018

Conférence-débat sur les compteurs Linky

co-organisée par Pourquoi pas ?, Stop Linky Auray et l'Association Anti Linky Gazpar Aquarius de Bretagne.

20h30, Petit théâtre, Auray

http://anars56.over-blog.org/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21217
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lorient et Morbihan (56)

Messagede Pïérô » 07 Mar 2018, 09:34

8 mars à Lorient

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21217
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lorient et Morbihan (56)

Messagede bipbip » 25 Mar 2018, 17:49

Mardi 27 mars 2018

Vidéo-débat : les services publics, comment les reconquérir ?

à 20h, Cité Allende, salle A02, 12 rue Colbert, Lorient.

Alternative Libertaire Lorient vous invite à une projection-débat.

Au programme, un documentaire de Gilles Balbastre « Vérités et mensonges sur la SNCF », suivit d’un débat sur les services publics et leur reconquête.

Hier, les PTT, EDF-GDF, Air France... aujourd’hui, la SNCF. Et pour les autres services, des méthodes de management pour les personnels et une « offre de services rendus » à minima pour les usagers. Comment sortir de l’impasse dans laquelle les néolibéraux nous entraînent? Si la défense des missions et des statuts est importante, elle ne saurait suffire tant on nous martèle depuis des années que la solution aux problèmes, c’est d’appliquer aux services publics les lois du marché : concurrence et compétition entre tous. Il y a donc bien une bataille des idées à mener, un projet à opposer au libéralisme et à l’État (qui n’a pas été le garant des services publics comme des protections sociales). Un projet qui défende le pouvoir des salarié.es et des usager.es sur les services publics : quel domaine devrait être public ? A qui doivent-ils appartenir ? Qui doit décider ? Dans quel but ? Sur Lorient agglomération : les transports urbains, l’eau, le nettoyage ne devraient-ils pas être public plutôt que délégués à des entreprises privées qui ponctionnent sur les revenus des usagers.es une partie de l’argent pour leurs dividendes ? Plus largement, l’alimentation, le logement, l’énergie ne devraient-ils pas relever de la collectivité face au désastre écologique qui s’annonce ?

https://www.facebook.com/events/1728363160584493/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27118
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lorient et Morbihan (56)

Messagede Pïérô » 31 Mar 2018, 10:21

Samedi 31 mars 2018 à Lorient

Manifestation régionale « Solidarité Afrin »

Solidarité Afrin !

Depuis le 20 janvier 2018, l’armée d’occupation turque poursuit ses exactions dans le canton d’Afrin au Rojava (Kurdistan occidental syrien) et le peuple kurde d’Afrin fait face à un nettoyage ethnique par l’armée turque et ses alliés djihadistes.

La communauté internationale, elle, continue de garder le silence et ferme les yeux sur ces massacres. Malgré l’adoption d’une résolution par le Conseil de Sécurité de l’ONU pour l’arrêt des opérations militaires en Syrie, les attaques de l’armée turque continuent. Le cessez-le-feu est présent seulement sur les papiers et il n’y a aucune force qui gère son application. Cela fait de la France, de l’Union Européenne, des États-Unis, de la Russie et des Nations Unies des complices de ces crimes.

Situation dramatique à Afrin

Depuis le début des attaques des centaines de civils ont été tués, on soupçonne que des villages ont été victimes d’attaques au gaz et des milliers de civils ont été forcés de fuir les raids aériens et les bombardements.

Actuellement, la ville d’Afrin est occupée par l’armée turque et ses milices religieuses. Les combattant-es YPG/YPJ/FDS qui défendent la fédération démocratique du Rojava ont été contraint-e-s d’évacuer la ville et de se replier dans les montagnes du canton pour mener une résistance sous forme de guérilla. Ce choix difficile s’explique par la volonté d’éviter que se poursuive le massacre des civils et la destruction totale de la ville. L’armée turque est l’une des principales forces de l’OTAN ; elle dispose d’appui aérien, des dernières technologies et d’artillerie lourde : c’est encore une raison pour les combattants du Rojava de préférer une lutte de harcèlement à partir des montagnes de la région.

Le canton d’Afrin résiste donc toujours mais l’armée Turque continue ses opérations criminelles dans les villages environnants. La crainte de la multiplication de crimes de guerre -pillages, épuration ethnique par le remplacement forcés des populations- est plus que jamais d’actualité de même que la perspective annoncée par le dictateur Erdogan d’étendre ses opérations armées illégales dans le reste des cantons du Rojava ainsi qu’en Irak.

Soutien au Rojava

L’occident subit aussi les conséquences de cette politique impérialiste et fasciste de l’état Turc. L’actualité récente nous en fait tristement la démonstration avec l’attentat revendiqué par l’état islamique en France il y a quelques jours.

En effet la solution la plus efficace et pérenne à la lutte contre les terroristes de Daesh est incarnée par les forces arabos-kurdes au Rojava. Ce sont ces forces qui ont battu l’état islamique dans tout le nord syrien et l’ont réduit à quelques foyers éparses. Or, en lançant cette guerre, Erdogan affaiblit gravement la lutte contre Daesh en détournant les Kurdes du combat crucial qu’ils mènent contre cette organisation en Syrie. Les force Kurdes ont ainsi été contraintes à stopper leur progression contre l’EI sur le front de Deir ez-Zor pour porter secours au canton assiégé de Afrin. Pire encore, l’EI en est sortie renforcé et l’occupation d’Afrin favorise aussi l’implantation d’autres groupes djihadistes alliés à la Turquie. Soutenir la fédération du Rojava c’est donc combattre les djihadistes là-bas mais aussi ici.

De plus, le projet de confédéralisme démocratique qui se construit au Rojava est l’option la plus progressiste dans la région. Il vise à une société plus égalitaire, démocratique, pluraliste (Kurdes, Syriaques, Arabes...) et à l’égalité homme-femme. En ce sens soutenir le Rojava c’est aussi œuvrer en faveur d’une expérience sociale qui est un exemple pour les peuples de la région mais aussi pour l’ensemble des peuples opprimés dans le monde et qui luttent pour leur émancipation.

Mobilisons nous !

C’est à nous de rappeler à nos gouvernements qu’ils ont leur triste part de responsabilité dans les événements en cours en ne condamnant que du bout des lèvres ces crimes par de timides et ridicules « appels à la retenue », ou pire, en disant « comprendre » leur alliés de l’OTAN. Il est insupportable de continuer à traiter sur un plan diplomatique et économique avec une dictature fondamentaliste et belliciste comme la Turquie au lieu de faire pression sur cet état pour qu’il cesse immédiatement ses agressions.

En lançant cette campagne criminelle il est clair qu’Erdogan s’attaque à tous les kurdes du monde. En s’opposant par la force à la révolution au Rojava il s’attaque à toutes celles et ceux qui luttent pour un monde plus juste, démocratique et égalitaire !

Toutes et tous dans la rue le 31 mars, 14h, Lorient, église de Kerentrech (place de l’Yser).

Solidarité Afrin !

Stop à l’occupation Turque !

Soutien aux peuples du Rojava !

À l'appel de :
La communauté des Kurdes de Lorient / L'Association culturelle des Alévis de Lanester et du Morbihan / Conseil Démocratique des Kurdes de Rennes / Amitiés Kurdes de Bretagnes / Union Départementale CGT 56 / CGT-educ'action 56 / UD-CNT-29 / Interco CNT-22 / SLB (syndicat des travailleurs de Bretagne) / Union syndicale SOLIDAIRES 56 / Alternative Libertaire / Breizhistance / Collectif de vigilance antifasciste 22 / Ensemble 56 / France insoumise Hennebont / France insoumise Pontivy / Groupe libertaire René Lochu / Génération S / Insoumis du centre Finistère / Insoumis du pays de Lorient / Ligue des droits de l'Homme Concarneau, Riec sur Belon, Quimperlé / Nouveau Parti Anticapitaliste Bretagne / Parti Communiste Français 56 / Union démocratique bretonne

http://anars56.over-blog.org/2018/03/lo ... -mars.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21217
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lorient et Morbihan (56)

Messagede Pïérô » 14 Avr 2018, 18:13

Mardi 17 avril 2018

Ciném'anar "L'amour et la révolution. Non, rien n'est fini en Grèce" avec Yannis Youlountas

20 h, maison des associations, Amphithéâtre, 31 rue Guillaume Le Bartz, Vannes.

L'amour et la révolution. Non, rien n'est fini en Grèce

Cinéma. Projection-débat : Yannis Youlountas, réalisateur de "Ne vivons plus comme des esclaves" et de "Je lutte donc je suis", présente son troisième film qui vient de sortir.

Il sera question des luttes sociales, du soutien aux migrant.e.s et des alternatives solidaires autogérées en Grèce.

Une soirée ciném'anar du groupe libertaire René Lochu et de la liaison Vannes de la Fédération anarchiste

Entrée libre

Image

http://anars56.over-blog.org/2018/04/ci ... untas.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21217
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités