Angers (49)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Angers (49)

Messagede Pïérô » 03 Nov 2017, 13:47

Mardi 7 novembre 2017

La librairie Les Nuits Bleues organise une conférence mardi 7 novembre à 20h :

Espagne 1936 : les milices anarchistes et les volontaires internationaux

Image


« Après le coup d’État militaire des 17 et 18 juillet 1936 contre le gouvernement républicain, les milices anarcho-syndicalistes et anarchistes de la Confédération nationale du travail et de la Fédération anarchiste ibérique jouent un rôle déterminant dans la défense de la République durant les premiers mois de la guerre civile. Elles prennent également une part active à la Révolution sociale espagnole de 1936. Dans ces milices, les volontaires refusent l’uniforme, le salut militaire et autres marques de respect à la hiérarchie. Les officiers, élus, pouvaient se succéder rapidement à la tête d’un groupe et les hommes s’estiment en droit de discuter les ordres et de ne les appliquer que s’ils sont d’accord. Des volontaires internationaux vont rejoindre les milices anarchistes : c’est leur histoire qui sera abordée par les Giménologues lors de cette conférence. »

Les Nuits Bleues

http://gimenologues.org/spip.php?article748
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 04 Nov 2017, 13:38

Samedi 4 novembre 2017

Il y a cent ans, la Révolution russe du côté des anarchistes

La Révolution russe - événement d'envergure planétaire dont on fête le centenaire cette année - ne se limite pas à un affrontement binaire entre tsaristes et bolcheviks.

Des forces politiques ont agi, à l'époque, pour proposer un autre modèle qu'une monarchie cruelle d'un côté, une dictature cynique de l'autre.

Le mouvement anarchiste s'est battu pour une démocratie fondée sur les soviets libres, et non inféodés au Parti communiste ; un socialisme fondé sur l'autogestion, et non sur l'étatisation totale de la vie économique.

En première ligne, mais minoritaires en 1917, les anarchistes et anarcho-syndicalistes s'efforcèrent de rattrapper leur retard et de créer la surprise. Nous raconterons comment.

à 18h30, La Tête dans le Guidon, Les Nuits Bleues, Le 21, 21 rue Maillé, 49100 Angers

Image

http://alternativelibertaire49.fermeasi ... ?article14
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede Pïérô » 19 Nov 2017, 15:08

24 et 25 novembre 2017

Rassemblement vendredi 24 novembre 18h Ralliement - Journée de lutte contre les violences de genre

Le collectif Emancipation appelle :

Vendredi 24 novembre 2017
18h Place du Ralliement
Rassemblement contre les violences de genre

Combien de 25 novembre faudra-t-il encore pour que les violences patriarcales soient réellement, sérieusement, et définitivement combattues? Chaque année, les chiffres des violences de genre sont
donnés. Et pourtant, ça recommence.
Il s’agit bien d’une domination de genre systémique, historique qui n’est autre que la domination masculine. Et pourtant, nous entendrons encore parler de « faits divers », « crime passionnel», « drame familial » pour
parler de violences de couple, de « gestes déplacés » ou de « dérapages » pour parler de viol, harcèlement ou agressions sexuelles.
L’actualité récente (#balancetonporc, #Metoo etc.) a encore démontré la persistance de ces violences et de la culture du viol. Les commentaires nauséabonds sur la parole des femmes nous rappellent que si nous
parlons, il est préférable de le faire « convenablement » ou alors continuer à se taire. Nous refusons ces injonctions.

La honte doit changer de camp.

Retrouvons-nous le 24 novembre le temps d’un rassemblement et
tout le reste de l’année pour lutter contre le patriarcat.

Et le lendemain,samedi 25 novembre, toujours dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, rejoignons le rassemblement à 18h devant le Palais de Justice appelé par le Planning familial49.

http://collectifemancipation.fermeasite ... s-de-genre
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 20 Nov 2017, 21:54

une nouvelle Etincelle
au 56 boulevard du Doyenné

Pour que le feu reprenne

Plus brillante, plus belle pour une autre étincelle


Ça y est, on touche au but ! On vous en parlait depuis de très nombreuses semaines. Ça va enfin arriver. L’Étincelle va rouvrir. Dans un nouveau local où de nombreux travaux ont eu lieu pour nous permettre de poursuivre nos activités dans de super conditions. Franchement on va pas se mentir on y sera, sur le plan matériel, bien mieux qu’à l’ancienne étincelle : des fenêtres(!), chauffage central, un taux d’humidité normal, etc.

C’était un secret de polichinelle sur Angers pour celles et ceux qui ont le plaisir de croiser régulièrement des membres de l’étincelle : notre nouveau local se trouve au 56 boulevard du Doyenné à côté de la Cité et du Chabada.

Oui on sait c’est plus dans le centre-ville. Croyez bien que ce n’est pas de gaieté de cœur que nous quittons l’hypercentre de la ville. Mais il n’y avait aucune proposition de la mairie dans cette zone et nous ne pouvions pas prétendre à louer quelque chose de correct dans cette zone avec nos moyens financiers qui ne sont pas ceux d’une agence bancaire ou d’une boîte d’intérim…
À pied, de la rue Maillé à l’Étincelle boulevard du Doyenné vous en avez pour 25 minutes. En Vélo entre 5 et 10 minutes ( en fonction de si vous êtes en mode balade ou en mode chasse patate). Un arrêt de bus se trouve juste à côté, c’est la ligne 9 qui y passe. Mais dans les environs il y a d’autres arrêts de bus, notamment vers le centre commercial Saint-Serge.

Tout ça pour dire que l’Étincelle rouvre ses portes le samedi 25 novembre à partir de 16h. On vous y attendra pour partager un petit goûter. On enchaînera avec une petite présentation du nouveau lieu et de ce qu’on compte y faire. On pourra ensuite tranquillement prendre l’apéro. La journée se poursuivra avec un concert de folk (profitez-en ça sera calme pour les oreilles!) avec Oldseed.

On a tellement hâte de vous accueillir de nouveau !

Franchement le 25 novembre à l’Étincelle, tu viens ou tu crains !



Image

https://etincelleangers.wordpress.com/2 ... -reprenne/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 22 Nov 2017, 10:02

Mercredi 22 novembre 2017

Poubelle nucléaire, ni à Bure ni ailleurs !

à 19h30, Bar Le Challenge, 12 place Mendès France, Angers

Image

Nous sommes tous Lorrain-nes !


Dans le département de la Meuse (Lorraine), entre les villages de Saudron, Bure et Mandres-en-Barrois, l'état français via l'agence ANDRA ( Agence Nationale pour la gestion des Déchets RAdioactifs) tente d'implanter une décharge souterraine de déchets nucléaires, baptisé poétiquement CIGEO ( Centre Industriel Géologique).
Il s'agit selon leur propre dire du PLUS GROS CHANTIER JAMAIS ENVISAGÉ EN FRANCE. Pour ordre de comparaison, le volume de terre excavé du site serait équivalent à entre 5 et 10 fois le volume excavé pendant la construction du tunnel sous la manche. Mais ceci n'est qu'une petite partie de ce qu ils prévoient : à terme c'est toute la région qui sera nucléarisée, invivable pour l'éternité.

Après les échecs et revers cuisants qu'a subis l'agence dans ces tentatives d'implantation ailleurs en France ( comme à Segré dans le Maine et Loire), l'état a affuté sa tactique d'occupation. Après des années d'arrosage financier de la région afin de faire passer la pilule radioactive aux habitants, alors même que le projet n'est toujours pas légalisé, une phase de passage en force antidémocratique a été entamée.
Après le vol de la forêt de Mandres en Barrois par l'agence, et l'occupation de celui-ci par des militant-es, meusiens, meusiennes, personnes de tout horizon, la ZONE EST DÉSORMAIS SOUS OCCUPATION MILITAIRE. Les gendarmes locaux sont confinés dans leur casernes, et le relais est pris par des gardes mobiles. 24h sur 24, des forces d'intervention ( PSIG), des services de renseignements, des vigiles de sécurité privés, des GMs rodent dans les bois, mettent la pression sur les habitants, usent de violence, d'insultes, enferment pour des délits mineurs.

Parmi les personnes victimes de cette répression, un agriculteur a été, par exemple, condamné à 3 mois de prison avec sursis et 5 ans de mise à l'épreuve pour avoir simplement prêté sa bétaillère aux personnes en lutte. D'autres sont enfermés en détention préventive en attente de leur procès. Au mois d'aout 2017, une personne a été gravement blessée au pied par une grenade offensive.
Au mois de septembre 2017, une barrière est à nouveau franchie par la mise en place de perquisitions dans la maison associative du centre du village de Bure, ainsi chez des particuliers, perquisitions qui se sont soldées par la destruction de biens personnels et la confiscation, entre autres, de tout le matériel informatique.

Devant ces faits inadmissibles, des comités de soutien se sont formés un peu partout en France. A Angers, un groupe de personnes solidaires a décidé de se regrouper régulièrement.
Ce groupe envisage de faire connaitre la situation lorraine aux Angevins et Angevines qui pour la plupart ne savent pas que, quelque part en France, une ligne de front est ouverte avec affrontements réguliers, blessé-es graves et enfermements, le tout sous la couverture bien confortable pour les autorités que forme l'état d'urgence.

Angevins et Angevines qui, pour la plupart, ne savent pas que cette zone est aussi une zone d'espoir, où les cultures, les connaissances et la solidarité se partagent à l'infini, où des jeunes et moins jeunes réapprennent à faire du pain , des légumes, construire des maisons, font du théâtre, tournent des films et font vivre et repeuplent une zone que l'état et le lobby nucléaire aimeraient désertifier. Une zone où la société de consommation, du paraitre, de l'accumulation sans fin des richesses, de l'agriculture industrielle et toxique n'est plus envisageable pour personne.
Pour se faire, ce groupe organisera, des soirées de soutien, d'informations, des convois et des départs pour se rendre sur place.

Pour nous rejoindre : soutien-bure49@riseup.net

https://lecercle49.wordpress.com/2017/1 ... -la-lutte/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 16:47

Vendredi 24 novembre 2017

Contre la venue de Jean-Yves Le Gallou : Rassemblement

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 04 Déc 2017, 21:54

le mardi 5 décembre 2017

Café repaire : ZAD, quel avenir ?

à 19h30, Bar Le Challenge
12 place Mendès France - Angers

Rendez-vous mardi 5 décembre pour un nouveau Café repaire
consacré à la lutte du côté de Notre-Dame des Landes.
Nous accueillerons Julien Durand, porte-parole de l'ACIPA.
L'ACIPA est une association citoyenne intercommunale en lutte contre le projet d'aéroport qui participe avec l'ensemble du mouvement à la réflexion sur l'avenir de la zone en cas d'abandon du projet.

Appel en vue de la prise de position annoncée par le gouvernement.
( jeudi 9 novembre 2017 )

Le gouvernement a fait savoir qu'il « trancherait » sur la question du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, en principe avant Noël.
Nous appelons les comités et soutiens partout en France et au-delà à se préparer à se retrouver le soir de cette annonce dans la rue - devant les mairies, préfectures ou ailleurs - pour prendre ensemble la mesure de cette décision. Aux comités locaux de préciser par avance les lieu de rendez-vous les plus adéquats dans leur contexte.
Nous appellerons aussi à converger et se retrouver nombreux/ses sur la ZAD environ un mois après la décision, quelle qu'elle soit.
Contre l'aéroport. Pour l'avenir de la Zad !
L'assemblée du mouvement anti-aéroport du 7 novembre 2017

https://nantes.indymedia.org/events/39294
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 23:22

L'Etincelle

Pour notre autonomie : adhérez !

Pour remplir sa tirelire et son bas de laine l’Étincelle ne compte que sur ses propres moyens. Ici point de subvention, de mécénat ou tout autre lien financier qui nous ferait perdre notre autonomie d’action. Pour être autonomes, nous disposons de différentes solutions. L’une d’entre elles est de proposer à toutes et tous de devenir adhérent·e·s de l’Étincelle. On vous explique rapidement comment et pourquoi.

L’Étincelle a toujours été composée de deux types d’adhésions : les adhésions de groupes, collectifs, syndicats, associations, etc. (aujourd’hui une dizaine de groupes adhérents) et les adhésions individuelles. Il existe également deux types d’adhésions individuelles : mensuelles ou annuelles.

Aujourd’hui une grosse poignée de personnes sont adhérent·e·s annuellement. Et ce qu’on aimerait c’est que vous soyez pleins à adhérer individuellement, parce qu’on le sait, au fond de vous, chaque soir en posant votre chevelure soyeuse (ou votre calvitie naissante) sur votre oreiller, vous rêvez vous aussi de pouvoir soutenir le projet Étincelle. Mais on ne sait pas toujours comment faire…

Eh bien c’est très simple ! D’abord pour pouvoir adhérer à l’Étincelle il faut être en accord avec sa charte. Elle est disponible dans le lieu ou sur notre site internet.

Ensuite plusieurs options : soit vous habitez dans le coin et lors d’un de vos nombreux passages à l’Étincelle vous demandez un bulletin d’adhésion, vous le remplissez, vous le donnez à un-e déjà membre de l’Étincelle (le·la veinard·e), vous vous délestez de 15€ minimum et vous adhérez pour un an (de date à date). Vous aurez l’immense honneur de vous voir remettre une carte d’adhésion à l’Étincelle.

Soit vous n’habitez pas dans le coin et il vous suffit de remplir le bulletin d’adhésion et de nous le renvoyer avec un chèque au 56 boulevard du Doyenné 49 100 Angers. En prime, si vous voulez recevoir votre carte d’adhérent·e vous pouvez ajouter un timbre pour qu’on vous envoie tout ça dans votre chez vous.

Mais au final vous allez nous demander à quoi ça sert d’être adhérent·e à l’Étincelle. Premièrement, ça vous permet de participer à tous les événements publics du lieu sans avoir à payer une adhésion mensuelle à chaque fois. Deuxièmement, ça vous donne le droit (mais vous n’êtes évidemment pas obligé·e) d’avoir une voix délibérative lors de nos Assemblées Générales mensuelles. Enfin, ça vous permet de soutenir financièrement le projet, une fois par an — évidemment il faudra toujours vous acquitter du prix de l’entrée lors des événements publics ! — et de faire un peu partie de ce beau projet collectif qui dure déjà depuis plus de 20 ans.

Si vous faites partie de ces gens qui considèrent que parce que vous adhérez à quelque chose vous perdez votre sacro-sainte liberté individuelle, on est désolé·e, le libéralisme vous a déjà trop gangrené·e·s le ciboulot, on peut plus rien pour vous !

Et si vous êtes membre d’un groupe qui pourrait avoir envie d’adhérer, en soutien, à l’Étincelle, c’est-à-dire d’adhérer sans avoir un besoin particulier d’utiliser les locaux pour diverses raisons, on accepte aussi les adhésions de soutien collectives !

Alors qu’est-ce que vous attendez pour adhérer en masse ?


Bulletin d’adhésion : https://etincelleangers.files.wordpress ... ncelle.pdf

https://etincelleangers.wordpress.com/2 ... e-adherez/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 09 Jan 2018, 02:46

Mardi 9 janvier 2018

Bure : le projet, la lutte

A 500 mètres sous terre, dans les entrailles du sous-sol meusien,
la filière nucléaire projette de creuser un caveau pour l'éternité.
Ce qui se joue là-bas est essentiel.
S'opposer au projet CIGEO, c'est refuser de devenir cogestionnaire
du désastre atomique qui en suivra.
Alors des militants ont convergé pour lutter sur place pour faire, face à la menace d'une contamination, le pari d'une contestation joyeuse !

RENDEZ-VOUS MARDI 9 JANVIER
à partir de 19h30 au bar Le Challenge :
- Rappel du projet par les camarades de SDN49
- Témoignages de la lutte et de la vie sur place
- Actions futures du Comité angevin de soutien

https://lecercle49.wordpress.com/2017/1 ... e-repaire/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 12 Jan 2018, 00:02

L'Etincelle

Programme du mois de janvier 2018

Dimanche 14, à partir de 16h00 – prix libre
Concert avec Ze Revengers, trio riot punk à violons et saxophone, de Grenoble
goûter vegan sur place

Jeudi 18, 19h30 – proposé par LEA 49
ouverture de la réunion mensuelle de Liberté Egalité Animale 49
cette réunion sera ensuite le premier jeudi de chaque mois. Apportez des plats, boissons à partager si le coeur vous en dit!

Samedi 20, 20h00, prix libre, concert proposé par Le Cri Des Caves
avec Grumi Cisum, jazz soul d’Angers
Loove, powerviolence de Tours
Low Relief, emo HxC de Poitiers
Péniche, post-rock de Cholet
+ bouffe vegan sur place

Mercredi 24, 20h00, proposé par la Bibliothèque de l’Etincelle
Soirée Lecture : espace temps pour partager écouter des coups de coeurs, morceaux choisis, que vous pourrez lire ou faire lire…

Vendredi 26, 20h30, prix libre, concert proposé par Donnez-Moi Du feu
Rraouhhh, duo electro de Brussels
Mr Marcaille, solo violoncelle double grosse-caisse de Brussels
Gstrq B, Solo batterie hip-hop- indus noise et sombre d’Angers
grignotages vegan sur place

On vous souhaite une bonne année étincelante !

https://etincelleangers.wordpress.com/2 ... vier-2018/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 24 Jan 2018, 09:41

Jeudi 25 janvier 2018 à Mûrs-Erigné (49)

"Sur la route d’Exarchia"

Récit d'un convoi solidaire en utopie

Le 28 mars 2017, un mystérieux convoi de 26 fourgons venus de France, Belgique, Suisse et Espagne arrive au centre d'Athènes, dans le quartier rebelle d'Exarcheia. Les chaînes de télé grecques évoquent une grave menace. Le ministre de l'intérieur annonce qu'une enquête est ouverte. La fabrique de la peur tourne à plein régime. En réalité, il s'agit d'un convoi solidaire qui vient apporter
un soutien matériel, politique et financier au mouvement social grec et aux réfugiés bloqués aux frontières de l'Europe. Parmi les 62 visiteurs, 4 enfants participent à cette aventure humaine : Achille, Nino, Capucine et Constance. Ce film raconte cette odyssée fraternelle et rend hommage aux solidarités par-delà les frontières

Soirée projection-débat en présence de la réalisatrice Eloïse Lebourg qui signe là son 6ème film. Journaliste engagée, elle est l'une des spécialistes de la question des lanceurs d'alerte en France et a créé son propre média Mediacoop, une coopérative indépendante et participative, afin de relayer les alternatives citoyennes mais aussi les luttes sociales et environnementales.

JEUDI 25 JANVIER à 20H30 au Bistrot des Citoyens du Monde
( 45 route de Cholet à Mûrs-Érigné )
Documentaire ( 57 min ) Participation libre
Partenariat Le CERCLE 49 - ATTAC 49 - Le BCM

https://alter49.org/rv/5113

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 22:39

Samedi 3 février 2018

Education Populaire Projection-débat : Les enjeux de l'indépendance en Kanaky

à 20h30, L'étincelle, 56 boulevard du Doyenné,49000 Angers

A la veille du référendum sur l'indépendance en Kanaky, Projection de l'enquête "La grotte d'Ouvéa, autopsie d'un massacre" réalisée par Elizabeth Drévillon suivie d'un débat sur les enjeux de l'indépendance. En soutien à l'USTKE. Prix libre.

Image

https://nantes.indymedia.org/events/39850
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 22:23

Mardi 20 février 2018

Rencontre avec le CSSP 49

à 20h30, Bar Le Challenge, 12 place Mendès France, Angers

Aujourd'hui, nous soutenons des migrants mineurs et majeurs
dans des lieux auto-réquisitionnés
sur le plan matériel, moral et administratif.
Toutes les formes d'aides sont les bienvenues
face à l'incurie des pouvoirs publics à l'égard de ces personnes.
• Fourniture de vêtements, nécessaire de couchage, de toilette, vélos
• Fourniture de nourriture, récupération des invendus en boulangerie
• Prise en charge d'un demandeur d'asile pendant un weekend ou des vacances
• Accompagnement des demandeurs d'asile devant les administrations.
• Transport ponctuel
• Petits travaux d'entretien
• Dons par chèque à l'association Asile et partage

Mardi 20 février à partir de 20 heures 30 au bar Le Challenge ( 12 place Mendes France ), venez nous rencontrer, discuter et pourquoi pas, décider de faire un bout de chemin ensemble.
La soirée se déroulera au rythme des chansons humanistes de Brassens. Apportez vos textes préférés de tonton Georges, nous les chanterons pour fêter l'amitié et la solidarité qui nous unit tous au-delà des frontières !

https://lecercle49.wordpress.com/2018/0 ... le-cssp49/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 23 Fév 2018, 21:58

Samedi 24 février 2018

Ensemble fermons le local fasciste et raciste de l'avenue Pasteur !

à 15h, Place Imbach, Angers

Image

Depuis La Manif pour Tous de 2012-2013, l'extrême-droite locale a repris du poil de la bête. Pire, elle bénéficie d'une relative impunité. La liste des méfaits d'une petite bande de jeunes gens de bonnes familles est longue : perturbation en 2011 d'un conseil municipal affublés de masques de cochons pour brailler contre le projet de nouvelle mosquée, destruction à plusieurs reprises de l'arbre de la laïcité depuis 2012, virées nocturnes en entonnant des chants nazis, insultes et violences racistes à la sortie d'un bar au printemps 2017, graffiti pro-Bachar el-Assad sur la maison de quartier de Belle-Beille la veille d'une soirée caritative il y a quelques semaines, etc. Très récemment cette mouvance s'en est pris au chantier de la mosquée en déposant deux têtes de sangliers fraîchement découpées. Trop souvent ces identitaires et cathos intégristes n'ont pas eu à répondre de leurs actes.

Mais leur dernière provocation ne restera pas impunie.

Cette petite bande occupe depuis quelque temps un appartement au rez-de-chaussée du 85 avenue Pasteur, à Angers. Y traînent des têtes connues pour leur engagement à la droite de l'extrême-droite : ceux-là même qui ont été condamnés pour insultes et agressions racistes dans les rues d'Angers en 2017. Parmi ces personnes on retrouve les deux fils d'un élu du Front National au conseil régional des Pays de la Loire.

Fascinée par le mouvement néofasciste italien Casapound, dont un des membres dernièrement en Italie a tiré sur cinq personnes parce qu'elles étaient noires, la bande a décidé de transformer cet appartement en « bar associatif ». Il est plus exact de parler d'un bar clandestin. Ce petit musée des horreurs a été baptisé « Alvarium » (la ruche) et a été inauguré en catimini fin janvier. Disposer d'un lieu de sociabilité est pour eux un enjeu crucial afin de garantir leur recrutement et amplifier leur capacité de nuisance. Nous ne pouvons accepter une telle menace tapie aux marges d'un quartier populaire. Déjà des agressions verbales à caractères racistes ont eu lieu contre des habitant·e·s du quartier.

C'en est trop. La riposte est déjà engagée. Si les autorités s'accommodent d'un tel local et fuient une fois de plus leurs responsabilités il n'en est pas de même du mouvement social, syndical et associatif. Nous prenons les choses en main et avons engagé des actions dans de nombreuses directions en vue de la fermeture rapide de l'Alvarium. Pour marquer notre détermination une manifestation s'impose. Nous comptons sur votre présence parce que, loin des clichés, l'antifascisme c'est l'affaire de tou·te·s.

Pas de fascistes dans nos quartiers, pas de quartier pour les fascistes ! Fermeture de L'Alvarium !

Rdv à 15h, samedi 24 février, place Imbach, devant la Bourse du Travail.

Premiers signataires : Alternative Libertaire 49, Le Cercle, Le Cri des Caves, Coordination Pas Sans Nous 49, Collectif Émancipation, CNT 49, Collectif de Soutien Aux Sans-Papiers 49, France Insoumise 49, FSU 49, Jeunes Communistes 49, Liberté Égalité Animale 49, Nouveau Parti Anticapitaliste 49, Nuit Debout Angers, Réseau Angevin Antifasciste, Rudy's Back, UNEF Angers, Union Syndicale Solidaires 49, des individu·e·s,


https://alternativelibertaire49.fermeas ... ?article16
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 24 Fév 2018, 20:18

Mercredi 28 février 2018

Alexandre Marius Jacob, voleur et anarchiste

20h, les Nuits Bleues, 21 rue maillé, Angers

avec Jean-Marc Delpech, historien et enseignant

En ce début de XXe siècle, la criminalité augmenterait dans des proportions inquiétantes. La France a peur et la Belle Époque n'est qu'un leurre.
Tout en haut, une bourgeoisie arrogante et triomphante. Tout en bas, la masse des traîne-misère et l'ordre répressif. Pas bouger, le pauvre ! Sinon, prison, bagne, échafaud.
Le droit de vivre ? Il ne se mendie pas pour le voleur Alexandre Jacob.
Le droit de vivre ? Il se prend, nom d'une pince-monseigneur !
Avec Jacob et sa bande, le vol se pratique de manière industrielle et la rapine devient politique. Travailleurs de la nuit, maison anarchiste fondée en 1900. Mais l'honorable entrepreneur de démolition sociale va payer cher ses atteintes à la propriété.

Anarchiste de la Belle-Époque, illégaliste et insoumis, Alexandre Marius Jacob est de ces figures exemplaires que l'histoire a trop souvent laissées dans l'ombre.

Sa vie riche et mouvementée - marin, cambrioleur, bagnard, propagandiste, forain - est celle d'un révolté qui a toujours eu le souci de concilier une théorie et une action politiques radicales avec un haut niveau d'exigence éthique. Défenseur d'une position anarchiste au sein d'un mouvement ouvrier en butte à la répression féroce du début du XXème siècle, adepte de la propagande par le fait tout en refusant la tactique terroriste, il monte le groupe des "Travailleurs de la nuit", dont le but est l'expropriation des exploiteurs. On lui attribue ainsi entre 100 et 500 cambriolages brillant d'ingéniosité et d'humour, dont il reversera presque intégralement les fruits au mouvement ouvrier, vivant lui-même dans le dénuement propre à la classe à laquelle il appartient et dont il tient à partager les conditions d'existence.Retour ligne automatique
Il paiera cher son illégalisme. Jugé au procès d'Amiens en 1906 pour 156 cambriolages et le meurtre d'un agent de police après une opération qui a mal tourné, il tiendra une ligne de défense sans compromis dans une ville en état de siège. La déclaration qu'il fera à son procès, souvent rééditée sous le titre "Pourquoi j'ai cambriolé", est un modèle en ce sens. Il écopera de longues années de bagne à Cayenne, dont il reviendra sans avoir cédé d'un pouce sur ses convictions pour continuer à mener une activité de propagandiste.

Jean-Marc Delpech est l'auteur de plusieurs biographies sur Alexandre Marius Jacob, dont "Alexandre Jacob, l'honnête cambrioleur. Portrait d'un anarchiste (1879-1954)" et "Voleur et anarchiste - Alexandre Marius Jacob". Il viendra présenter son travail sur la vie de cet infatigable révolté. La présentation pourra être suivie d'une discussion pour approfondir les questions soulevées par son parcours, tant sur la nature du mouvement ouvrier du début du XXème siècle que sur les rapports entre stratégies individuelles et collectives dans le constitution d'un mouvement révolutionnaire.

http://lesnuitsbleues.blogspot.fr/2018/ ... ur-et.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité