Suisse

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Suisse

Messagede bipbip » 30 Mar 2017, 17:21

Vendredi 31 mars 2017 à Genève

Rencontres de Lissignol ; présentation des IWW

Les Rencontres de Lissignol 8 continuent, le vendredi 31 mars, dès 18h30, présentation des IWW, les Industrial Workers of the World, figure historique du syndicalisme révolutionnaire.

Le vendredi 31 mars, dès 18h30, nos rencontres élargiront le débat militant avec une présentation des IWW, les Industrial Workers of the World, figure historique du syndicalisme révolutionnaire. Vanessa, de la section suisse Jura-Alpen-Mittelland (JAM) viendra parler de l’histoire, riche, de ce syndicat radical, et de ces actions aujourd’hui, notamment en Suisse. Une soupe et une projection d’extraits de films sur les IWW aura lieu avant la présentation. Cela nous ferait plaisir de vous y rencontrer à cette occasion.

Les rencontres du Lissignol 8
8 rue Lissignol, Genève

https://renverse.co/Geneve-Rencontres-d ... s-IWW-1013
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 16 Avr 2017, 17:56

Jeudi 20 avril 2017
[Genève] Autonomie italienne : Présentation du livre "La horde d’or"

Paru pour la première fois en 1988, "La horde d’or" est l’un des ouvrages de référence sur l’histoire de l’autonomie italienne. Sa sortie en français est donc une excellente nouvelle, la richesse de l’ouvrage méritant amplement une présentation/discussion au Théâtre de l’Usine.

19h, Théâtre de l’Usine, 11 rue de la Coulouvrenière, Genève.

La présentation sera suivie d’une discussion avec le public.


Image

« Au commencement, il y avait les villes, les jeunes, les ouvriers. »

Du communisme aux révoltes anti-travail, des contre-cultures aux contestations féministes, cet ouvrage collectif rend compte de cette "grande vague révolutionnaire et créative, politique et existentielle" et propose une interprétation subjective et nuancée des formes variées prises par la contestation durant cette période.

"La horde d’or" est un pari réussi, parce que le livre retrace avec une grande finesse le paysage politique et social italien de 1968 à 1977. On y trouve des analyses politiques, une innovation conceptuelle foisonnante et de nombreux récits à la première personne. L’une des principales qualités de l’ouvrage est sans doute la place centrale qui est accordée aux sources et autres archives, une méthode qui nous rapproche d’une compréhension globale du "Mai rampant" italien et donne aussi des outils pour lutter contre la rhétorique réductrice et malhonnête des "années de plomb", qui veut ramener toute la richesse de ces années à une discussion abstraite et confuse sur l’illégitimité de la "violence".

"En définitive, plutôt qu’une somme historique exhaustive – qui reste à faire – nous avons voulu présenter aux lecteurs, et en particulier aux plus jeunes, une fresque, la plus large et la plus claire possible, de cette extraordinaire révolte existentielle et politique" Primo Moroni (préface à la deuxième édition)

Le sommaire et le lyber du livre sont disponibles à l’adresse ordadoro.info. Il n’est bien sûr pas nécessaire d’avoir lu le livre en entier pour participer.


https://renverse.co/Geneve-Autonomie-it ... -d-or-1045
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 03 Mai 2017, 08:05

Mercredi 3 mai 2017

[Genève/Lausanne]
Présentation : Pas d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure !

Après 20 ans de lutte contre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires, la détermination des militant-e-s ne cesse d’augmenter. L’année 2016 a permis grâce à diverses stratégies (bataille juridique, occupation de la zone des travaux, manifestations…) d’entraver la mise en oeuvre par l’Agence national pour la gestion des déchets radioactif de centaines de forage dans la foret du bois Lejuc. Les murs que l’ANDRA a érigés n’ont pas suffit à contenir notre colère qui les a fait exploser.

Des vrai.e.s militant.e.s burien.ne.s viendront à la Makhno ce mercredi 3 mai et à L’espace Autogéré de Lausanne le 4 mai pour faire un Café Politique et raconter leurs expériences de lutte dans cet environnement extraordinaire !

A Genève :
19h : Présentation
22h : DJ Maybe —> prix libre

A Lausanne :
20h Bouffe pop en soutien —> prix libre
21h Présentation

https://renverse.co/Geneve-Presentation ... -Bure-1074
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 17:00

Mercredi 7 juin 2017 à Genève

Présentation anti-G20 Hambourg

Dans le cadre de la mobilisation contre le G20 à Hambourg les 6-7-8 juillet 2017, une séance d’information aura lieu à la Makhno lors du Café Politique du mercredi 7 juin.

Image

Suite à la présentation qui aura lieu à 20h30, le film "la quatrième guerre mondiale" sera projeté.
Voici un résumé :

Filmé simultanément aux premières lignes des conflits au Mexique, en Argentine, en Afrique du Sud, en Palestine, en Corée, en Afghanistan et en Irak, mais aussi lors des grands rassemblements de Seattle, de Gênes et de Québec, ce film engagé témoigne des luttes que mènent des hommes et des femmes contre l’oppression, l’injustice et la violence qui leur sont imposées. The Fourth World War traite de cette guerre sournoise que les États, en concomitance avec les grands groupes financiers et industriels, livrent contre les intérêts et les besoins des citoyens du monde.
Des millions de sans-abris en Afrique du Sud luttent pour le droit au logement et contre la privatisation de l’eau. Au Chiapas, les indigènes Zapatistes chassent l’armée du gouvernement mexicain qui vend leurs terres au marché mondial. Après l’effondrement économique en Argentine en décembre 2001, nous assistons à un soulèvement populaire et à une tentative d’organisation au delà des structures de l’Etat et du marché. Après une subite libéralisation des conditions de travail en Corée du Sud en 1997, des millions de salarié(e)s descendent dans les rues lors d’une des plus grandes grèves de l’histoire récente. Des actions massives de désobéissance civile contre des sommets économiques au Québec et à Gênes déclenchent des conditions ressemblant à une guerre civile dans les métropoles des Etats industrialisés.

Dans La 4ème Guerre Mondiale, ce sont des personnes qui refusent de se soumettre à la terreur qui prennent la parole et qui ne laissent pas que leurs rêves d’un monde juste et sans oppression soient occupés par des armées, par la peur ou le désespoir.

Tourné sur cinq continents durant plus de deux ans, The Fourth World War fait l’inventaire des nombreux mouvements citoyens qui ont pris naissance un peu partout sur la planète, comme pour écrire une nouvelle page d’histoire composée d’actes de résistance au néo-libéralisme.
Produit grâce à un réseau international de médias indépendants et de groupes activistes, ce film est ironiquement un pur produit de la mondialisation par son contenu et son processus de création.

Big Noise Films est un collectif bénévole et sans but lucratif de réalisateurs internationaux, qui se consacre à la production et à la distribution de films à caractère révolutionnaire.

https://renverse.co/Geneve-Presentation ... bourg-1125
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 02 Oct 2017, 12:04

Vendredi 6 octobre 2017 à Berne

Manifestation antifasciste

Récemment, des incidents fascistes, racistes et sexistes se sont accumulés à Berne et dans les environs. Comme antifascistes nous trouvons important de ne pas simplement détourner les yeux, mais de faire de ce développement un thème de discussion et d’agir de manière cohérente. Pour cela, nous appelons à une manifestation antifasciste bruyante et colorée le 6 octobre.

Des attitudes néo-fascistes et racistes apparaissaient souvent dans les zones rurales au cours des dernières semaines et mois. Ainsi, à Wileroltigen (BE), un soi-disant « Bürgerkomitee », qui voulait aller contre un lieu de transit pour « des gens du voyage », a été formé en juillet. Une grande manifestation annoncée contre la zone de transit a été annulée par crainte de la foule de droite incontournable qui était attendue. Les groupes extrémistes de droite tels que Blood and Honour, les Hammerskins ou le mouvement identitaire voient une retraite sûre dans l’arrière-pays idyllique, où ils peuvent se rencontrer sans être perturbés ou organiser des concerts notoirement connus.

Cependant, les jeunes de droite et les néo-nazis essaient de plus en plus d’apparaître dans les périphéries et les villes. À Berne dans les heures du matin du 2 septembre, le parti PNOS a distribué plus de 10 000 dépliants dans les rues de la vieille ville de Berne. Les dépliants, qui ressemblaient visuellement aux billets d’avion, demandaient le retour des fugitifs avec l’inscription : „départ : Suisse, destination : Erythrée, one-way“. Cette action était dirigée contre la course solidaire annuelle de Sans-Papiers. Le parti PNOS essaie de s’imposer dans divers cantons, comme la fondation de la section récente trouvée à Soleure.

Dans les fêtes de ville tels que Berne (Bümplizer Chilbi), Thun (Thunfest) ou Soleure (Biertage), les extrémistes droite et des suiveur*euse sont venus en avant en utilisant des symboles fascistes, le braillement des slogans de droite et la démonstration des salutations d’Hitler. À Thun et à Soleure, les ésotériques droites du groupe « Wedia Helvetia » ont appelé à des discussions pour échanger des idées nationalistes et néo-nazies.

Ces incidents s’accompagnent du glissement droit social des dernières années. Combien des mécanismes de discrimination, comme le racisme et le sexisme, sont entrés dans la normalité de la vie quotidienne, a montré un incident à la fin du mois de juin 2017 dans le parlement municipal de Berne. Le conseiller municipal de l’UDC, Erich Hess, a pu exprimer des remarques racistes et sexistes sans rencontrer de résistance du public. Même dans les partis de gauche, la pensée droite semble d’être devenu convenable : Des partis comme la parti socialiste suisse sont impliqués dans la politique d’asile répressive, au lieu de se positionner contre elle.

Le glissement droite parlementaire et social, ainsi que le nouvel activisme des groupes fascistes, ressemblent aux développements de 2007. Le moment fort des événements à cette époque était la tentative de l’UDC de mobiliser le 6 octobre 2007 une « marche sur Berne », basée sur la rhétorique fasciste. Cependant, les néo-nazis, les indignés et les membres du parti ont essayé en vain de porter leurs opinions racistes dans les rues de Berne. 10 ans plus tard, notre critique n’a pas diminué. L’antifascisme est toujours nécessaire !

Manifestation antifasciste, le 6 octobre 2017, 19:30 au Zytglogge à Berne.


https://renverse.co/Manifestation-antifasciste-1227
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 30 Oct 2017, 21:58

Mercredi 1er novembre 2017 à Genève

Café Politique - Projection "Rojava, une utopie au coeur du chaos syrien"

Le rendez vous mensuel du Café Politique à La Makhno a lieu tous les premiers mercredis de chaque mois. Ce mois de novembre aura pour thème le Kurdistan syrien plus connu sous le nom de Rojava.

Au programme :

- 20H - Projection "Rojava, une utopie au coeur du chaos syrien" de Chris Den Hond et Mireille Court - 45min. - Juillet 2017

- 21H - Discussion & débat

- 22H - DJ Heval

- Stands & matériel de soutien

- Présentation et collecte pour la campagne "Celox"

Image

https://renverse.co/Cafe-Politique-Proj ... yrien-1269
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 07 Nov 2017, 20:43

Le mois de novembre au Silure (Centre autogéré à Genève)

On trouvera ici des choses installées, régulières et organisées : l’Infokiosque de Genève, bibliothèque militante qui foisonne d’ouvrages fabuleux ; des permanences sur l’actualité des luttes locales, internationales, féministes. Le Silure, dont l’origine de l’arrivée dans les eaux du Léman est encore discutée, a aussi à cœur le travail sur l’exil : ne connaissant pas de frontières, ou plutôt ayant franchi celles qui existent en toute clandestinité, il est sensible à accueillir de partout.

“L’espace” du Silure c’est le désir de créer ensemble un réseau, des solidarités, partager un café, se raconter nos histoires. C’est l’envie de lire, de voir, de regarder le monde ensemble et de le discuter, de construire un regard critique. C’est la volonté d’agir ensemble pour repousser des frontières, en détruire certaines, en tout cas rompre avec l’habitude de nos vies cloisonnées.
Le Silure c’est l’ambition d’aller au-delà de l’a priori, du préjugé, pour regagner ensemble notre
liberté.

... https://renverse.co/Le-mois-de-novembre ... eneve-1282

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 09 Nov 2017, 13:16

Les journées kurdes de Saint Imier

A l’Espace Noir de Saint Imier (Canton de Berne), se tiendront deux journées kurdes, les 10 et 11 novembre prochain.

Vendredi 10 novembre 2017

18h30: Conférence – débat « Confédéralisme démocratique »

20h00: Projection du film « Kurdistan, rêve de printemps »


Samedi 11 novembre

13h00: Atelier cuisine kurde sur inscription (disponible à la taverne)

17h00: Conférence – débat “Engagement des femmes kurdes”

19h00: Buffet issu de l’atelier cuisine kurde

20h00; Projection du film « Kurdistan, rêve de printemps »

Extraits de la présentation sur le site :

”… A la fin du XXème siècle le PKK subit une série de revers qui entraîne sa dissolution en 2002 : arrestation du leader et théoricien du parti A. Oecalan, querelles internes, diminution des effectifs suite aux combats des années 1990 et expulsion de son refuge syrien. En 2005, il se reconstitue sur des bases nouvelles plus conforme avec l’ère du temps.

Il adopte à partir de 2005 le “Confédéralisme démocratique” , alternative politique théorisé par Abdullah Öcalan .

Un programme qui rejette le nationalisme et la prise de pouvoir en tant qu’objectif du parti. Ses grandes lignes sont définies par un projet de démocratie assembléiste proche du municipalisme libertaire, une économie de type collectiviste, un système de fédéralisme intégral entre communes et une coopération paritaire et multiethnique dans des systèmes organisationnels et lésionnels autogérés. Cette réorientation sera principalement l’oeuvre des relations entretenues par Abdullah Oecalan lors de sa détention avec l’essayiste libertaire Murray Bookchin. En 2006, à la suite de la mort du théoricien, l’assemblée du PKK se réfère à Bookchin pour la construction d’un nouveau modèle de socialisme démocratique : le municipalisme libertaire. »

Ces concepts seront repris par le PYD en Syrie proche du PKK, mais ne connaîtra une application pratique qu’en 2012 avec l’autonomie kurde acquise par la province de Rojava.

Les femmes jouent un rôle essentiel à l’intérieur du mouvement kurde. Elles seront de toutes les discussions lors de la défense de la ville de Kobane contre l’Etat Islamique. Ces femmes ne se battent pas seulement pour la libération nationale, mais aussi pour leurs propres droits….

http://www.kedistan.net/2017/11/03/jour ... int-imier/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 17 Jan 2018, 17:43

Jeudi 18 janvier 2018 à Genève

Discussion sur le "Droit à la ville" au Silure

Après les fortes mobilisations de l’année passé et l’occupation d’un bâtiment commercial vide la nuit du 31 décembre, le mouvement pour le droit à la ville semble se renforcer, prendre de l’ampleur et diversifier ses stratégies.

Dans les prochaines semaines, différentes composantes du mouvement s’apprêtent à remettre leurs revendications au Conseil d’État. Rendez-vous le jeudi 18.01 au Silure pour discuter des différents enjeux de la lutte pour le droit à la ville et réfléchir aux nombreuses façons de s’emparer collectivement de ses revendications.

Alors que le « Matin » annonce que « Le temps des occupations renaît à Genève » quelle forme prendra la lutte pour le droit à la ville cette année ?

Comment mettre en pratique les revendications qui seront remises au Conseil d’Etat ?

Comment construire ensemble des projets et des alternatives qui sortent des logiques capitalistes ?

Comment faire de la diversité des pratiques des acteur/trices du mouvement une force et non un facteur de division ?

Comment répondre à la répression du mouvement ?

Autant de questions auxquelles nous tenterons de réfléchir collectivement.

Il y a de la lecture sur le droit à la ville sur renverse.co :
"C’est nous le Grand Genève"
Thématique Logement - Squat
Thématique Urbanisme - Transport

Le Silure
3 sentier des Saules
Début à 19h

P.-S.
Le Silure sera ouvert dès 17h. N’hésitez pas à venir bouquiner et boire un thé avant le début de la discussion.

https://renverse.co/Discussion-sur-le-D ... ilure-1361
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 24 Jan 2018, 10:00

Mercredi 24 janvier 2018

Rassemblement et manifestation pour Afrin (Rojava)

à 14h Places des Nations, Genève .

Les bombardements de l’aviation turque sur le canton d’Afrin (au Rojava) se poursuivent depuis hier (20 janvier 2018). Jusqu’à présent, ce canton avait été relativement préservé depuis le début de la guerre en Syrie et il accueille de ce fait de nombreux réfugiés ayant fui le reste de la Syrie. Les cibles des chasseurs turcs ne sont pas seulement les positions des unités de protection du peuple (les YPG-YPJ membres des Forces Démocratiques Syriennes - les FDS - qui ont défait Daech et d’autres djihadistes en Syrie du nord). Beaucoup de zones civiles sont également bombardées par l’aviation d’Erdogan (centre ville d’Afrin, villages, fermes et même le camp de réfugiés de Roubar abritant 20000 personnes). Nous avons la tristesse de déplorer de nombreuses victimes civiles (nous vous épargnons les images insoutenables qui commencent à circuler, malgré les tentatives de black-out de la Turquie). Ces bombardements aériens, en plus des tirs d’artillerie, sont parallèles à des tentatives d’invasions terrestres de la part non seulement de supplétifs djihadistes d’Erdogan (membre de l’Armée Syrienne Libre, formés, équipés et payés par la Turquie) mais aussi de militaires turcs assistés de blindés (plusieurs d’entre-eux ont d’ailleurs été détruits par les unités de protection du peuple et de nombreux soldats turcs ont déjà été capturés).

Comme l’a déjà signalé hier le Commandement Général des Forces Démocratiques Syriennes, la guerre lancée par Erdogan risque bien évidemment de profiter à Daech et aux autres groupes djihadistes. D’ailleurs, le projet d’Erdogan pour Afrin est dans la même veine que ceux de ces barbares : invoquant des menaces imaginaires et sous prétexte d’occuper une « zone de sécurité de 10 000 km2 » nettoyée de ceux qu’il considère comme des « terroristes » (les YPG-FDS), Erdogan déclare vouloir diminuer la proportion de kurdes vivant à Afrin afin d’obtenir une composition ethnico-confessionnelle conforme à sa vision raciste et confessionnelle du monde. L’épuration ethnique n’est donc pas une ligne rouge pour Erdogan. Personne ne devrait rester silencieux face aux annonces et aux agissements criminels de ce néo-calife. Celles et ceux qui défendent la démocratie, la tolérance et la paix encore moins que les autres.

L’urgence est de faire cesser cette agression par tous les moyens possibles afin de protéger la population, diverse aux plans ethnique et confessionnelle. A cet égard, l’établissement d’une zone d’exclusion aérienne (une « No Fly Zone ») est un minimum.

https://renverse.co/Rassemblement-et-ma ... ojava-1372
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 13 Fév 2018, 12:24

Genève

Le mois de février au Silure

On trouvera ici des choses installées, régulières et organisées : l’Infokiosque de Genève, bibliothèque militante qui foisonne d’ouvrages fabuleux ; des permanences sur l’actualité des luttes locales, internationales, féministes. Le Silure, dont l’origine de l’arrivée dans les eaux du Léman est encore discutée, a aussi à cœur le travail sur l’exil : ne connaissant pas de frontières, ou plutôt ayant franchi celles qui existent en toute clandestinité, il est sensible à accueillir de partout.

“L’espace” du Silure c’est le désir de créer ensemble un réseau, des solidarités, partager un café, se raconter nos histoires. C’est l’envie de lire, de voir, de regarder le monde ensemble et de le discuter, de construire un regard critique. C’est la volonté d’agir ensemble pour repousser des frontières, en détruire certaines, en tout cas rompre avec l’habitude de nos vies cloisonnées.
Le Silure c’est l’ambition d’aller au-delà de l’a priori, du préjugé, pour regagner ensemble notre
liberté.
Une brève description des collectifs y vivant :

Les permanences autogérées féministes ont lieu au Silure un mercredi sur deux, de 16h à 22h, selon des modalités de mixité indiquées dans le programme. L’espace du Silure est alors réservé aux personnes concernées par ces permanences.

Le collectif SANS RETOUR propose des permanences de soutien aux luttes des personnes en exil. Tous les vendredis, 17h à 20h, viens t’informer ou nous informer, témoigner, dénoncer, soutenir ou organiser des luttes pour des conditions de vie dignes pour toutes et tous.

Les jeuDi permanence de 17h à 20h, discussions, présentations et activités ouvertes à tou.te.s.

L’INFOKIOSQUE (bibliothèque de critique sociale et de luttes politiques) tient une permanence tous les mardis
de 16h à 20h à l’écurie de l’ilot 13, 14 rue de Montbrillant. Au Silure, la bibliothèque de l’Infokiosque est ouverte durant les autres permanences. Il est alors possible de venir consulter ou emprunter des livres et des brochures. Des moments de projections, présentations et discussions sont également proposés de manière occasionnelle.

En dehors des permanences adressées à un public spécifique, le Silure est un lieu ouvert à tou.te.s où il est aussi possible de venir proposer durant les permanences ou par mail des idées d’activités, discussions, présentations pour le mois suivant.

Contact : silure@riseup.net

Adresse : 3 sentier des Saules 1205

Détails PDF : https://renverse.co/home/chroot_ml/ml-g ... evrier.pdf

P.-S.
Le silure est un espace entièrement autogéré et autofinancé. Pour l’instant, nous ne pouvons pas nous passer complètement d’argent donc si vous voulez soutenir l’espace vous pouvez nous faire des dons, soit sur place soit sur le compte de l’association du collectif du Silure.

Vous pouvez nous contacter par mail pour obtenir les coordonnées bancaires à silure@riseup.net

https://renverse.co/Le-mois-de-fevrier-au-Silure-1389
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 13 Fév 2018, 22:10

Jeudi 15 février 2018 à Genève

Soirée d’information sur la situation au nord de la Syrie (Rojava)

à 19h, Uni-Mail (Genève), salle MR060

Exemple de coexistence pacifique et de tolérance multiculturelle, Afrin, ville kurde au nord de la Syrie, subit des attaques de l’armée turque depuis le 20 janvier 2018.
Les civil-e-s mort-e-s et les blessé-e-s se comptent par centaines.

Afrin fait partie du Rojava, la région syrienne gouvernée par un système politique démocratique, féministe, écologiste et pluriconfessionnel, représentant une véritable alternative de paix, de démocratie et de stabilité dans une région ravagée par l’autoritarisme, l’impérialisme et le radicalisme religieux.

Les agressions turques, y compris l’utilisation du napalm contre les civil-e-s, mettent en péril la seule alternative démocratique dans la région. Afrin abrite déjà 284’727 réfugiés.

Lors de cette soirée d’information nous aurons l’occasion d’entendre le témoignage directe de personnes du Rojava, ainsi que de discuter avec des représentant-e-s de la communauté kurde en Europe.

Organisée par : Plateforme de soutien à Afrin - Suisse romande

https://renverse.co/Soiree-d-informatio ... ojava-1392
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 02 Mar 2018, 00:33

Vendredi 2 mars 2018

Les Rencontres du Lissignol 8 : "La soumission par la propagande - les pistes pour en sortir."

Image

https://renverse.co/Les-Rencontres-du-L ... -pour-1399
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 17:29

A la veille du 8 mars, deux projections du film documentaire Baska Bir Dag / Une Autre Montagne

Mardi 6 Mars. 20h - LAUSANNE / Cinéma Oblò
Avenue de France 9 (1003, Suisse)
Entrée normal 10CH / réduit 5CHF, http://oblo.ch/cinema/

Mercredi 7 mars. 19h - GENEVE / Cinéma Le spoutnik
11 rue de la Coulouvrenière, 1er étage (1204, Suisse)
Tarifs habituels, http://spoutnik.info/film/une-autre-montagne/

A la veille de la marche nocturne féministe, projection en présence des réalisatrices Anouck Mangeat et Noémi Aubry, du film documentaire " Baska Bir Dag / Une Autre Montagne ", portraits croisés de trois femmes kurdes de Turquie et leurs luttes intimes et publiques des années de dictature 80’s à aujourd’hui.

Film documentaire sur les luttes des femmes en Turquie des années 80 à aujourd’hui, par les yeux d’Ergül, de Sinem et de Burcu.

Réalisé par Anouck Mangeat et Noémi Aubry.
2017, 82 min, France/turquie
MENTION SPECIALE du jury au Festival du film de femmes de Salé, Maroc 2017
Festival des Cinémas de Turquie de Paris, avril 2017
London Turkish film festival 2017
Berlin Feminist Week 2018
Festival de Mar Del Plata, Argentine

Trailer ici https://vimeo.com/209661727

Synopsis
Sur les terres d’Anatolie, un dicton dit « Si l’un de tes yeux pleure, l’autre ne peut rire ». Burcu et Sinem vivent à Istanbul avec cet œil qui pleure en entendant que l’est du pays, le Kurdistan de Turquie, est sous couvre-feu, blocus, occupé par l’armée turque depuis plus de 40 ans.
Sur les traces des luttes des femmes, elles vont rencontrer Ergül à Safranbolu, ancienne activiste des luttes révolutionnaires de la fin des années 70 étouffées par le coup d’état militaire de 80. Les époques se mêlent et c’est toujours la guerre, la répression et une violence au quotidien. Kurdes, mères, féministes. Il y a de la résistance et de la solidarité dans leurs mots, dans leurs pas, dans leurs cris, dans les rythmes des « erbané » (percussion) contre le nationalisme, la guerre, le patriarcat.
Si là-bas, les femmes font face en prenant les armes dans les montagnes, C’est Une autre montagne / Başka bir dağ, que Burcu, Sinem et Ergül gravissent chaque jour.
Bese Bese Bese ! Assez Assez Assez !

Produit par Ozho Naayé
Quelques liens :
Le site du Collectif Ozho Naayé : http://nomiozho.wixsite.com/ozhonaaye
Un article sur le site Kedistan : http://www.kedistan.net/2017/03/26/docu ... -montagne/
Un article sur Basta Mag par Les Lucioles du Doc https://www.bastamag.net/Une-autre-mont ... en-Turquie

https://renverse.co/A-la-veille-du-8-ma ... g-Une-1410
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Suisse

Messagede bipbip » 06 Mar 2018, 21:45

Samedi 10 mars 2018 à Lausanne

Manif pour Mike, contre le racisme et les violences policières

Mike Ben Peter, du collectif Jean Dutoit, est mort dans la nuit de mercredi à jeudi dernier à Lausanne, suite à / lors d’une intervention policière. Venez manifester samedi 10 mars à 13h à Lausanne !

Pour honorer la mémoire de Mike, pour dire notre peine et notre colère...

Pour dire STOP au racisme et en particulier au racisme anti-noir, pour dire STOP aux amalgames concernant les personnes qui migrent, pour dire STOP aux violences de la police, venez manifester avec nous !

Nous sentons très fort le besoin de nous rassembler pour dire notre détermination à lutter. Une marche pacifique, pour faire savoir, pour être ensemble, pour exprimer nos voix !

Nous espérons que vous serez nombreux à entendre cet appel et à le partager largement.

ONE LOVE

*
Mike Ben Peter est mort dans la nuit de mercredi à jeudi dernier à Lausanne, suite à / lors d’une intervention policière à proximité de la gare CFF. Les circonstances de sa mort n’ont pas été éclaircies à ce jour. Il était le père de deux enfants, notre compagnon, notre frère, notre ami.

https://renverse.co/Manif-pour-Mike-con ... ieres-1419
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 6 invités