Poitiers et Vienne (86)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 15 Déc 2016, 21:18

Samedi 17 décembre 2016

Solidarité avec les victimes à Alep
à 11h, Place du Marché de Notre dame, Poitiers

A l'heure où les forces gouvernementales syriennes sont en train de prendre le contrôle de la quasi-totalité de l'Est de la ville d'Alep, des dizaines de milliers de civils doivent être protégés de toute urgence.

Les événements des dernières 24 heures indiquent que des civils vivant dans ces secteurs seraient victimes d'actes de représailles commis par les forces loyales au gouvernement syrien : détention arbitraire, torture, disparition forcée et exécutions extrajudiciaires. Le Haut-Commissariat de l'ONU (HCDH) aux droits de l'homme dénonce l'exécution d'au moins 82 civils, dont 11 femmes et 13 enfants, par les forces pro-gouvernementales.

« Nous avons été informés que des forces pro-gouvernementales ont pénétré dans des habitations et tué les civils qui s'y trouvaient, y compris les femmes et les enfants », a dit le porte-parole du HCDH, Rupert Colville.

Aujourd'hui, les blessés ne peuvent pas être évacués, et ceux qui essayent de fuir risquent leur vie.

Nous demandons que :
- Les parties au conflit autorisent les civils, s'ils le souhaitent, à quitter la ville sans restriction et en toute sécurité, et que leur évacuation soit facilitée.
• Un accès humanitaire soit garanti pour que l'aide dont ont besoin les civils puisse être acheminée.
• Les bombardements cessent.
• Des observateurs puissent assurer le respect des droits humains et du droit international humanitaire.

Nous vous appelons à venir nombreux pour exprimer votre solidarité avec les civils d'Alep.

Soyons nombreux. Soyons solidaires. Montrons au peuple d'Alep qu'il n'est pas oublié.

Rassemblement samedi 17 décembre à 11h place du marché Notre-Dame.

Premiers signataires : Nouveau Parti Anticapitaliste 86, Ensemble ! 86, Parti Communiste Français 86, Parti de Gauche 86,


http://www.npa86.org/spip.php?article3928
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 10 Fév 2017, 05:41

Samedi 11 février 2017

Discussion
Construire la grève !

à 10h, Hôtel Fumé, 8 rue René Descartes, Poitiers (Salle 203)

Il y a tant de raisons de se révolter, de faire grève. Il y a les problèmes d'accès au logement, les propos racistes, les attitudes sexistes, l'exploitation au travail, les violences policières, le nucléaire, les colonies en Cisjordanie, etc. La liste est longue et accablante. Comment riposter ? Les Mouvements sociaux, comme celui contre la loi Travail, ont le mérite d'effacer le sentiment d'impuissance ressenti quotidiennement. Ils forment un front d'opposition qui s'étend à chaque débordement. Mais ces mouvements s'épuisent aussi bien dans le temps que politiquement. Comment poursuivre la lutte hors des périodes de Mouvements ? Comment construire une grève permanente et consistante, une grève joyeuse, vivante et victorieuse, une grève révolutionnaire ?

13h - [Banquet] Repas à prix libre préparé par la cantine itinérante "Mange ta Langue !"

https://poitiers.demosphere.eu/rv/1111
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 15 Fév 2017, 02:40

Samedi 18 février 2017

La dialectique peut-elle casser des briques ?

Discussion sur le situationnisme

à 16h, Bibliothèque Libre & Populaire, Syndicats CNT 20 rue Blaise Pascal, Poitiers


Image

http://reve86.org/event/la-dialectique- ... s-briques/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 07 Mar 2017, 01:48

La journée du 8 mars à Poitiers

À Poitiers plusieurs événements
• 12h/14h action « porteurs de parole » pour un recueil de paroles de passant-es. Question Posée : Au travail, le masculin l'emporte-t-il sur le féminin ?
• 15h40 Rassemblement devant l'hôtel de ville, exposition des paroles recueillies le matin
• 19h00 apéro débat
• 20h30 théâtre d'improvisation au Local (rue Saint Pierre Le Puellier) sur le thème des paroles recueillies et les prises de paroles lors du débat

En France, les femmes sont toujours payées 26% de moins que les hommes. Comme si, à partir de 
15h40, elles travaillaient à l'oeil !

« En 2017, nous voulons que cessent enfin les inégalités au travail, en termes de salaires, d'accès à l'emploi, de carrière, de temps de travail. Nous voulons l'égalité salariale et la revalorisation des salaires dans les métiers à prédominance féminine.

En 2017, nous voulons que soit garanti le droit d'accès à l'avortement, à la contraception dont la légitimité est sans cesse remise en cause. Nous voulons un égal accès à la santé et aux services publics garants d'une égalité de traitement pour toutes et tous.

En 2017, nous voulons que cessent les violences sexuelles et sexistes à l'encontre des femmes : au travail, dans l'espace public comme à la maison.
En 2017 nous voulons des politiques volontaristes contre les stéréotypes de genre : à l'école, dans les médias, dans la vie publique et privée.
En 2017 nous voulons le partage des tâches domestiques et des services publics de prise en charge de la petite enfance et des personnes âgées dépendantes.
Les femmes sont toujours payées en moyenne un quart en moins que les hommes. Ceci signifie donc que chaque jour, elles travaillent gratuitement à partir de 15h40 […] »

Le 8 mars, pour défendre les droits des femmes, refuser le travail gratuit et exiger l'égalité professionnelle, nous appelons à des arrêts de travail à 15h40 danstoute la France et sur tous les lieux de travail.

Tout l'appel sur le site http://8mars15h40.fr

Premiers signataires : Association Nationale des Etudes Féministes, ATTAC France, CGT, Collectif Libertaire Anti-Sexiste, Collectif 52, Collectif Georgette Sand, Collectif National pour les Droits des Femmes, Femen, Femmes Solidaires, Féministes plurielles, Femmes Egalité, FSU, La Brigade antisexiste, Les Effronté-e-s, Les Glorieuses, Marche Mondiale des Femmes, Osez Le Féminisme, Paye ta Shnek, Planning Familial, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL ….


https://poitiers.demosphere.eu/rv/1137
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 16 Mar 2017, 09:59

Jeudi 16 mars 2017

Devons-nous vivre avec le nucléaire ?
Ad Intinitum de Lydie Jean-Dit-Pannel

à 20h30, Cinéma Le Dietrich, 34 Boulevard Chasseigne, Poitiers

Image

Devons-nous vivre avec le nucléaire ? Dans le prolongement de la venue à l'ÉESI de l'artiste plasticienne Lydie Jean-Dit-Pannel, la coordination VIVONS SANS NUCLÉAIRE vous propose un programme de ses courts métrages sur le thème de l'atome. La projection sera suivie d'un débat en présence de la réalisatrice et d'un pot convivial.

Ad Infinitum
Road trip atomique de Lydie Jean-Dit-Pannel
France - 2017 - 40 min - avant-première
Elle a pris la route au petit matin pour faire un tour de France de l'atome. Et puis... 6 mois, 10 141 km, 37 sites nucléaires. La France est le pays le plus nucléarisé au monde, avec ses 58 réacteurs, ses sites de stockage, ses installations nucléaires militaires, ses anciennes mines d'uranium contaminées, ses déchets, ses sites de stockage, ses sites de démantèlement, ses projets d'enfouissement...
Précédé des films Cela avait commencé par un accident (2014 - 9 min), & A Fade to Grey (2014 - 28 min).

Plein tarif : 5,5€ / Tarifs réduits : 4€ / Bourse spectacle, adhérent Dietrich, étudiant Arts du spectacle ou ÉESI : 3€

https://www.facebook.com/events/177443276093108/



Samedi 18 mars 2017

Contre le racisme, les violences policières, la chasse aux migrant-e-s

à 14h30, devant l'hôtel de ville, "place d'armes", Poitiers

Marche pour la justice et la dignité

Contre le délit de solidarité : isoler les migrant-e-s en réprimant leurs soutiens

Après l'expulsion policière dans des conditions inhumaines du camp de Calais, après la chasse aux migrant-e-s qui n'en finit pas sur les trottoirs de Paris, le gouvernement s'en prend maintenant aux citoyen-ne-s qui refusent cette politique d'exclusion pour briser toute possibilité de résistance et toute manifestation de solidarité active.

Il multiplie les poursuites judiciaires, les condamnations, les mises en garde à vue pour «délit de solidarité» comme c'est actuellement le cas au Havre ou dans la vallée de la Roya, près de Nice.

Mais cette répression ne s'arrête pas là.

Dans les quartiers populaires - et ce n'est pas nouveau - c'est d'abord une pratique de discrimination quotidienne faite de provocation et d'humiliation. Les contrôles d'identité sont 20 fois plus nombreux pour les jeunes noirs et arabes que pour le reste de la population, comme le rappelle Jacques Toubon, le défenseur des droits. Pour cette discrimination, l'État français a déjà été condamné à deux reprises.

Ne pas laisser faire les violences policières.

Avec la chasse aux migrant-e-s ou la chasse aux jeunes dans les quartiers populaires il y a urgence à ne pas laisser se banaliser les violences policières qui visent aussi de plus en plus durement ceux qui participent aux manifestations (contre la loi El Khomri, contre les Grands Travaux Inutiles)

L'État cherche à contrôler ou à briser toute forme de résistance ou d'opposition.

C'est pour cela que nous répondons à l'appel des familles des victimes des violences policières, soutenu par de nombreuses associations, syndicats et partis qui organisent une marche nationale pour la justice et la dignité.

Alors Théo, Adama et tous les autres on ne vous oublie pas !

Nous devons être nombreuses et nombreux à répondre présent :
• pour soutenir la légitime revendication de Vérité et de Justice portée par les familles victimes de violences policières
• pour dénoncer la banalisation inacceptable des discours xénophobes et des actes racistes
• pour en finir avec l'État d'urgence et ses mesures liberticides qui touchent particulièrement celles et ceux qui subissent le racisme
• pour exiger, contre l'Europe forteresse, l'accueil des migrant-e-s dans des conditions dignes et la régularisation des sans-papiers

Manifestation à Poitiers - place d'Armes le 18 mars - 14 h 30

Signataires :
La CIMADE Groupe Poitiers, DAL 86, Éducation-World 86, Sections de Poitiers et de Châtellerault de la Ligue des droits de l'Homme, RESF86, Solidaires 86, UD CGT 86, Ensemble 86, EELV Poitiers-Sud Vienne, Jeunes Communistes 86, NPA 86, PCF 86, PG 86


https://poitiers.demosphere.eu/rv/1138
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 02 Avr 2017, 11:47

Mardi 4 avril 2017 à Châtellerault

Le vrai visage du Front National

20h30, Maison pour tous, 69 Rue Creuze, 86100 Châtellerault

Image

Le Front National avance masqué.

Le Front National n'est pas un parti politique où les adhérents débattent des sujets intéressant les citoyens. Il est une officine au service d'une ambition personnelle, un vaste comité de soutien à sa présidente, Marine Le Pen.

Le Front National possède une histoire archaïque où le culte du chef, le mépris du système républicain, le goût de la violence sont masqués aujourd'hui par une attention apparente à l'inquiétude des citoyens et le souci affiché de proposer des solutions sociales et politiques qui transformeraient leur vie.

Pour ce faire, le Front National distille un discours démagogique dont les pierres angulaires sont la préférence nationale (renommée priorité citoyenne), la recherche de boucs émissaires (les étrangers, les immigrés, les réfugiés), la référence au peuple, entité complexe, mais simplifiée en l'expression « eux/nous », la glorification du nationalisme, « antidote » à la mondialisation.

En réalité, cette politique correspond à une remise en cause radicale des valeurs républicaines (liberté, égalité, fraternité, solidarité, laïcité) en développant une mécanique d'opposition de tous contre tous et en instituant un socle de comportements où dominent les sentiments de haine et de mépris.

Le Front National reste - malgré des propos parfois plus lissés - une fabrique de xénophobie, d'autoritarisme et d'idéologie identitaire. Le laisser prospérer serait une véritable défaite de l'intelligence, de la dignité humaine, et de la démocratie.

La Maison Pour Tous, centre socio-culturel, appuie son action sur les valeurs fondamentales de dignité humaine, de solidarité et de démocratie. Elle développe dans son quartier le vivre ensemble. Dans une période de grande incertitude, il est des réponses comme celles du Front National qui vont à l'encontre de nos pratiques et de nos valeurs. C'est pourquoi la MPT, aux côtés de la Ligue des droits de l'Homme, invite résolument les citoyennes et les citoyens à participer à cette réunion publique.

https://poitiers.demosphere.eu/rv/1176
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 08 Avr 2017, 22:03

Lundi 10 avril 2017

Débat public sur les extrêmes-droites

à 19h, salle Timbaud, Maison du Peuple, rue Saint-Paul à Poitiers

Les organisations syndicales FSU, CGT, UNEF et Syndicat Général des Lycéens organisent cette soirée/débat.

https://poitiers.demosphere.eu/rv/1196

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 11 Avr 2017, 20:27

Mercredi 12 avril 2017

Soirée film débat Grèce

Projection de la Tourmente Grecque II, Chronique d'un coup d'Etat, sera suivie d'un débat avec le réalisateur.

soirée initiée par le Collectif France-Grèce Solidarité Santé 86 le mercredi 12 avril à 20h30 au cinéma le Dietrich, 34 Boulevard Chasseigne, Poitiers.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 20 Avr 2017, 13:45

Jeudi 20 avril 2017

Film - débat « Retour à Forbach »

Image

à 20h30, Cinéma Le Dietrich, 34 Boulevard Chasseigne, Poitiers

En 2014, Florian Philippot, vice-président du Front National, arrive en tête du premier tour des élections municipales à Forbach. Le réalisateur Régis Sauder publie alors une lettre ouverte dans Libération pour s'insurger de la radicalisation des habitants de la ville dans laquelle il avait grandi, puis décide de faire un film sur le sujet.

Régis Sauder sera présent lors de cette séance pour présenter son film et discuter avec les spectateurs après la séance. En partenariat avec le Toit du Monde.

http://toitdumonde.centres-sociaux.fr/e ... a-forbach/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 21 Mai 2017, 11:39

Poitiers, lundi 22 mai 2017

Soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim !

Plus de mille prisonniers palestiniens entrent dans leur deuxième mois de grève de la fin, dont Marwan Barghouthi, militant anti-colonialiste et député palestinien.

Cette grève de la faim vise à dénoncer les conditions de détention déplorables orchestrées par l'Etat Israélien. Les prisonniers grévistes réclament notamment le droit à plus de visites, l'abandon des détentions administratives, l'accès à des livres et à des soins, l'accès à des téléphones publics.

Face à ces revendications, l'Etat israélien ne cède sur rien et met en grave danger les prisonniers, non-alimentés depuis plus d'un mois. Pire, une politique de manipulations et de provocations est distillée - repas sous les yeux des prisonniers, odeurs de grillades, publicité mensongère sur Barghouthi qui mangerait en cachette.

Nous condamnons ces actes. Israël doit accepter les revendications des prisonniers en grève de la faim.

Nous tenons aussi, au-delà de la solidarité avec les prisonniers politiques, à exprimer notre soutien au peuple palestinien en lutte contre l'occupation, la colonisation et les discriminations, face au gouvernement d'extrême-droite de Netanyahou qui leur mène une guerre sans merci.

L'État d'Israël est un État hors-la-loi et le soutien dont il bénéficie de la part des pays occidentaux, France en tête, est un scandale qui n'a que trop duré. Israël doit au contraire être sanctionné jusqu'à ce que les droits nationaux du peuple palestinien soient satisfaits.

Pour affirmer notre soutien, nous appelons à nous rassembler le lundi 22 mai, à 18h, devant la mairie de Poitiers.

Palestine vivra, Palestine vaincra !

Signataires : Comité Poitevin Palestine, Ensemble ! 86, Mouvement des Jeunes Communistes de France 86, Nouveau Parti Anticapitaliste de la Vienne, Organisation Communiste Libertaire Poitou

https://poitiers.demosphere.eu/rv/1232
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 03 Sep 2017, 02:13

Lundi 4 septembre 2017

Halte à la répression à Poitiers comme ailleurs !

Une manifestation contre la loi travail s’était soldée à Poitiers par une action de solidarité envers les cheminots, alors en grève : 400 à 600 personnes avaient occupé les voies ferrées pendant plus d’une heure, sans dégradation. Puis la répression s’est abattue sur 11 d’entre elles… de sensibilité anticapitalistes et/ou libertaires.

En 2016 s’est déroulée une importante mobilisation contre la loi travail dans toute la France : pendant plus de quatre mois, des centaines de milliers de personnes sont descendues dans la rue et ont fait grève contre le projet gouvernemental de casser le code du travail. La liberté de manifester a été mise à mal par une très forte répression – comme l’a reconnu lui-même le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, dans un communiqué du 19 juin 2016 où il faisait état de 1 800 personnes interpellées à cette date (dont une centaine déjà jugées et condamnées en com- parution immédiate en trois mois). Et comme l’a constaté un rapport d’Amnesty International, qui a recensé 155 manifestations interdites en dix-huit mois et a rappelé que « manifester est un droit, pas une menace ».
A Poitiers, l’intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires-CNT-UNEF-SGL avait appelé le 19 mai à une manifestation jusqu’à la gare, et décidé de mener alors une action d’occupation des voies ferrées en soutien aux cheminots en grève au plan national. Cette action a été réalisée avec succès par 400 à 600 personnes pendant près de deux heures, et elle s’est déroulée jusqu’à la fin dans le calme et sans aucune dégradation, selon les modalités décidées par l’intersyndicale 86. Puis la manifestation a repris son cours jusqu’au parvis de la gare, où elle s’est dispersée.
Or onze personnes désignées comme appartenant aux milieux anticapitalistes et/ou libertaires – milieux stigmatisés par les pouvoirs publics poitevins depuis les bris de vitrines et graffitis réalisés pendant une manifestation anticarcérale, le 10 octobre 2009 au centre-ville de Poitiers – ont ensuite été convoquées au commissariat de police le 28 juin, dans le cadre d’une enquête sur « des faits d’entrave à la mise en marche ou circulation d’un véhicule de chemin de fer et autres » après une plainte de la SNCF.
Nous, les onze personnes convoquées, dénonçons le ciblage politique qui a été opéré là. La police a en effet pointé dans la presse, quelques jours après la manifestation du 19 mai, la présence de « militants de l’ultragauche » dans ses rangs, et déclaré craindre leur violence ainsi que celle de « groupuscules radicaux extérieurs » – sans pouvoir bien sûr apporter la moindre preuve de ses dires, notamment concernant la violence... et pour cause : Poitiers n’en a connu aucune lors du mouvement contre la loi travail. De plus, l’appartenance de deux d’entre nous à l’union syndicale Solidaires 86 montre que les pouvoirs publics veulent faire un exemple en s’attaquant à des mi- litants syndicalistes très actifs dans les luttes actuelles et passées.
C’est pourquoi nous avons déclaré à l’officier de police judiciaire et à la presse : « Que nous nous rendions ou non à la convocation au commissariat de Poitiers le 28 juin, nous ne répondrons à aucune des questions posées par la police et resterons déterminés, unis et mobilisés contre cette loi ! » Un rassemblement de 150 personnes – soulignant qu’elles aussi elles y étaient, sur les voies le 19 mai – a eu lieu le 28 juin devant le commissariat en soutien aux onze convoqués, dont les trois d’entre nous qui se sont présentés à la convocation. Mais l’« affaire » n’en est pas restée là : les huit autres personnes ont de nouveau été convoquées au cours des mois suivants, à tour de rôle interpellées à leur domicile ou à leur travail puis placées en garde à vue. Et maintenant, alors que la loi travail 2 de Macron va accélérer cette politique ultralibérale, il y a ce procès qu’un huissier est venu nous signifier, à neuf d’entre nous à ce jour, pour le 17 novembre au tribunal correctionnel de Poitiers, sous les inculpations d’avoir « pénétré, circulé, ou stationné, sans autorisation, dans les parties de la gare SNCF non affectées à la circulation publique » et d’avoir « refusé de se soumettre aux opérations de relevés signalétiques, notamment de prise d’empreintes digitales et photographies nécessaires à l’alimentation et à la consultation des fichiers de police ».
Nous sommes opposé-e-s aujourd’hui à la loi travail 2 et à l’Etat d’urgence permanent comme nous nous sommes opposé-e-s hier à la loi travail et à l’Etat d’urgence.
Nous nous insurgeons contre la « sélection » opérée par la police pour exercer une vengeance contre certains milieux anticapitalistes et/ou libertaires poitevins en continuant de les harceler par des convocations au commissariat et des gardes à vue, jusqu’à ce grotesque procès.
Plus largement, nous ne sommes pas dupes de la manœuvre des gouvernants, qui cherchent toujours à distinguer partout, en France comme ailleurs, les bons et les mauvais manifestants et manifestantes, et nous luttons contre toute pénalisation des mouvements sociaux, toute tentative d’intimidation faite à l’encontre de personnes mobilisées contre la politique antisociale du gouvernement, et le fichage généralisé qu’il recherche.

HALTE À LA CRIMINALISATION DES MOUVEMENTS SOCIAUX ET À LA RÉPRESSION À POITIERS COMME AILLEURS !

Nous vous invitons à une première réunion pour constituer un COMITÉ DE SOUTIEN sur la base de ce texte,
lundi 4 septembre à 18 h 30,
à la Maison de la solidarité (22 rue du Pigeon-Blanc) à Poitiers.

Pour tout contact : soutien-poursuivies-poitiers chez protonmail.com


http://www.oclibertaire.lautre.net/spip.php?article1984
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 25 Oct 2017, 21:38

Jeudi 26 octobre 2017

Filmer le travail : « des bobines et des hommes »

26 octobre à Poitiers - 20h45 Cinéma TAP Castille

chronique de la mort annoncée d'une usine de textile en redressement judiciaire où les ouvriers sont bien décidés à ne pas se laisser faire !

L'association Filmer le travail, en partenariat avec le TAP Castille, vous propose un ciné-débat autour du film Des bobines et des hommes de Charlotte Pouch.

https://web86.info/events/event/filmer- ... es-hommes/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 24 Nov 2017, 13:31

Vendredi 24 novembre 2017 à Gençay

Non aux compteurs Linky

à 20h30, Café-Cantine du Commerce, 24 place du Marché, Gençay

Qu'est-ce que c'est ?

Ce sont de nouveaux compteurs électriques communiquants utilisant le CPL (Courant Porteur en Ligne). Enedis, actuel ERDF, nous impose leur installation.

Nous pouvons refuser.

Pourquoi dire non ?

- Atteinte à la vie privée par la captation de données et le contrôle absolu et à distance de notre consommation

- Factures en augmentation et illisibles

- Potentiels problèmes techniques

- Intérêt écologique nul

- Ce compteur fait aussi débat quant à ses effets sur la santé

Le but de cette installation n'est pas l'intérêt du consommateur. Elle sert des enjeux politiques et financiers.

Comment dire non ?

Que l'on soit propriétaire ou locataire, nous pouvons nous opposer à leur installation. Enedis encourage ses sous-traitants payés à la tâche à installer le maximum de compteurs. Ces installateurs ont pour consigne de se montrer très persuasifs et insistants. Ils peuvent notamment menacer d'une amende de 1500 euros en cas de refus : C'EST FAUX !

contact : stoplinkysud86 (chez) riseup (point) net

http://cafecantine.fr/programme-de-novembre-2017/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 18:29

Mercredi 17 janvier 2018

L'accueil des migrants, entre indifférence, charité et action politique : soirée IEPOP

à 19h30, Biblio-café, 71 bis rue de la cathédrale

La politique d'immigration de l'Etat aujourd'hui, c'est la réduction des capacités d'accueil et la ré-pression. Les actions de solidarité se multiplient. Elles répondent à l'urgence, perpétuent nos valeurs humanistes et préparent la société de demain.

Mais face à l'ampleur des problèmes, chacun peut être désemparé. A Poitiers, comment agir au mieux ? Être solidaire sans tomber dans la charité ? A quels besoins répondre en priorité ? Comment se coordonner et faire bouger les choses ?

Image

http://poitiers.iepop.fr/event/theme-a- ... ance_id=29
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Poitiers et Vienne (86)

Messagede Pïérô » 03 Avr 2018, 11:47

Mercredi 4 avril 2018

Manifestation en solidarité avec tous les exiléEs

Poitiers mercredi 4 avril manifestation en solidarité avec tous les exilé.e.s. 18H Palais de justice

A Poitiers : des Mineurs isolés étrangers scolarisés à Jean Moulins refusés par l'Aide Sociale à l'Enfance; une famille rom avec 5 enfants, sous le coup d'une expulsion sans relogement prévu; une famille guinéenne avec 3 enfants sans droits ni aide depuis 2013; des demandeurs d'asile déboutés ou "dublinés" à la rue......
Soyons nombreux et nombreuses dans la rue mercredi !
Contre la loi "asile" et à sa logique de contrôle, de tri et d'expulsion!
Pour une politique d'accueil respectueuse des droits fondamentaux.
Pour la régularisation des sans-papiers,
Pour l'ouverture des frontières et la libre circulation des personnes,
Pour une prise en charge effective des mineurs isolés étrangers

Le collectif poitevin "D'ailleurs Nous Sommes d'Ici"

https://www.facebook.com/events/342521692935957/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21398
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité