Montpellier et Hérault (34)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Montpellier et Hérault (34)

Messagede bipbip » 24 Mar 2018, 13:32

Samedi 24 mars 2018

Débat: Santé - Les mauvais plans du gouvernent

Le groupe Un Autre Futur de la Coordination des Groupes Anarchistes organise un débat intitulé

Santé - Les mauvais plans du gouvernement - analyse et perspectives de luttes

le samedi 24 mars 2018 à 19h à la librairie la Mauvaise Réputation, 20 rue Terral, à Montpellier quartier Ste Anne à Montpellier

Il sera animé par un infirmier syndiqué à SUD

Il sera suivi d'un repas partagé.

http://www.c-g-a.org/content/debat-sant ... gouvernent
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Montpellier et Hérault (34)

Messagede bipbip » 30 Mar 2018, 22:03

Samedi 31 mars 2018

Solidarité avec Afrin ! Appel à la manifestation

Rassemblement à 19h Place du Peyrou

Depuis le 20 janvier 2018, l'armée d'occupation turque poursuit ses exactions dans le canton d'Afrin au Rojava (Kurdistan occidental syrien) et le peuple kurde d'Afrin fait face à un nettoyage ethnique par l'armée turque et ses alliés djihadistes. La communauté internationale, elle, continue de garder le silence et ferme les yeux sur ces massacres. Malgré l'adoption d'une résolution par le Conseil de Sécurité de l'ONU pour l'arrêt des opérations militaires en Syrie, les attaques de l'armée turque continuent. Le cessez -le -feu est présent seulement sur les papiers et il n'y a aucune force qui gère son application. Cela fait de la France, de l'Union Européenne, des États-Unis, de la Russie et des Nations Unies des complices de ces crimes.

Situation dramatique à Afrin

Depuis le début des attaques des centaines de civils ont été tués, il a été rapporté que des villages ont été victimes d'attaques au gaz et des milliers de civils ont été forcés de fuir les raids aériens et les bombardements.

Actuellement, la ville d'Afrin est occupée par l'armée turque et ses milices de Daech. Les combattant-es YPG/YPJ/FDS qui défendent la fédération démocratique du Rojava ont été contraint-e-s d'évacuer la ville et de se replier dans les montagnes du canton pour mener une résistance sous forme de guérilla. Ce choix difficile s'explique par la volonté d'éviter que se poursuive le massacre des civils et la destruction totale de la ville. L'armée turque est l'une des principales forces de l'OTAN ; elle dispose d'appui aérien, des dernières technologies et d'artillerie lourde : c'est encore une raison pour les combattants du Rojava de préférer une lutte de guerrilla à partir des montagnes de la région.

Le canton d'Afrin résiste donc toujours mais l'armée Turque continue ses opérations criminelles dans les villages environnants. La crainte de la multiplication de crimes de guerre -pillages, épuration ethnique par le remplacement forcés des populations- est plus que jamais d'actualité de même que la perspective annoncée par le dictateur Erdogan d'étendre ses opérations armées illégales dans le reste des cantons du Rojava ainsi qu'en Irak.

Soutien au Rojava

L'occident subit aussi les conséquences de cette politique impérialiste et fasciste de l'état Turc. L'actualité récente nous en fait tristement la démonstration avec l'attentat revendiqué par l'état islamique en France il y a quelques jours.

En effet la solution la plus efficace et pérenne à la lutte contre les terroristes de Daesh est incarnée par les forces arabos-kurdes au Rojava. Ce sont ces forces qui ont battu l'état islamique dans tout le nord syrien et l'ont réduit à quelques foyers éparses. Or, en lançant cette guerre, Erdogan affaiblit gravement la lutte contre Daesh en détournant les Kurdes du combat crucial qu'ils mènent contre cette organisation en Syrie. Les force Kurdes ont ainsi été contraintes à stopper leur progression contre l'EI sur le front de Deir ez-Zor pour porter secours au canton assiégé de Afrin. Pire encore, l'EI en est sortie renforcé et l'occupation d'Afrin favorise aussi l'implantation d'autres groupes djihadistes alliés à la Turquie. Soutenir la fédération du Rojava c'est donc combattre les djihadistes là-bas mais aussi ici.

De plus, le projet de confédéralisme démocratique qui se construit au Rojava est l'option la plus progressiste dans la région. Il vise à une société plus égalitaire, démocratique, pluraliste (Kurdes, Syriaques, Arabes…) et à l'égalité homme-femme. En ce sens soutenir le Rojava c'est aussi œuvrer en faveur d'une expérience sociale qui est un exemple pour les peuples de la région mais aussi pour l'ensemble des peuples opprimés dans le monde et qui luttent pour leur émancipation.

Mobilisons nous !

C'est à nous de rappeler à nos gouvernements qu'ils ont leur triste part de responsabilité dans les événements en cours en ne condamnant que du bout des lèvres ces crimes par de timides et ridicules « appels à la retenue », ou pire, en disant « comprendre » leur alliés de l'OTAN. Il est insupportable de continuer à traiter sur un plan diplomatique et économique avec une dictature fondamentaliste et belliciste comme la Turquie au lieu de faire pression sur cet état pour qu'il cesse immédiatement ses agressions.

En lançant cette campagne criminelle il est clair qu'Erdogan s'attaque à tous les kurdes du monde. En s'opposant par la force à la révolution au Rojava il s'attaque à toutes celles et ceux qui luttent pour un monde plus juste, démocratique et égalitaire !

Toutes et tous dans la rue le 31 Mars. Le rassemblement est prévu place du Peyrou à partir de 19h et le cortège débutera à 20h, Nous marcherons jusqu'à la place de la Comédie .

Solidarité Afrin ! Stop à l'occupation Turque ! Soutien aux peuples du Rojava !

Le centre démocratique Kurde Montpellier

https://herault.demosphere.eu/rv/8658
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Montpellier et Hérault (34)

Messagede bipbip » 07 Avr 2018, 13:38

Samedi 7 avril 2018

« Trimards, Pègre et mauvais garçons de Mai 68 »

à 17h, Centre Ascaso Durruti, 6 rue Henri René, Montpellier

Claire AUZIAS viendra présenter son livre

et sera au "Colloque 68 Sur tous les tons" du 05 avril 2018 au 06 avril 2018 organisé par le LLACS (UM3) Salle des Colloques 2 à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 Site Saint-Charles.Organisation : Isabelle Felici & Florence Belmonte

Le livre de Claire Auzias présente à la fois la passion que fut Mai 68 en France, mais aussi sa complexité, sans occulter les divisions qui existaient dans l'extrême gauche. Le tableau qu'elle nous présente de ces « trimards » et autres mauvais garçons, nous invite à sérieusement réviser les lectures abstraites et théoriques sur la révolution. Ce travail confirme qu'une autre histoire est toujours possible.
Trimards à Lyon, loulous à Grenoble, zonards à Nantes, katangais à Paris ou Mouvement révolutionnaire octobre à Bordeaux, pour l'auteure ce Lumpenproletariat était l'autre face de la Révolution.

Claire Auzias a publié « Un mai mineur » il y a trente ans, un titre hommage à Deleuze et Guattari, dans lequel elle conte ses « Mémoires d'une révolutionnaire » (IRL, 1988). Elle a aussi précisé quelques aspects de son Mai 68 dans Claire l'enragée, un dialogue
avec Mimmo Pucciarelli (ACL). Ici, elle est historienne de ce qu'elle connaît si bien, grâce à une abondante documentation inédite.
Son travail sur l'histoire montre que, en scénographie comme en littérature, les éclairages peuvent se déplacer, se croiser, se renforcer et s'illuminer à l'infini.

Samedi 7 Avril 2018 à 17h, suivie d'un apéro « Fallait-pas »
au Centre Ascaso Durruti, 6 rue Henri René - Montpellier.

http://ascaso-durruti.info/


Dimanche 8 avril

Projection exceptionnelle Documentaire Grec "Prochain arrêt : Utopia"
En présence du réalisateur

à 10h30, Cinéma Utopia, 5 Avenue Docteur Pezet, 34090 Montpellier

Une projection exceptionnelle du film documentaire grec "Prochain arrêt : Utopia" est prévue le dimanche 8 avril à 10h30 au cinéma Utopia à Montpellier. La projection sera suivie d'un échange avec le réalisateur Apostolos Karakasis, ainsi qu'avec les membres du collectif Montpelliérain de Solidarité avec le Peuple Grec. Ce beau film retrace la lutte des ouvriers de la coopérative Vio.me et donne une nouvelle perspective sur la situation actuelle de la Grèce.

https://herault.demosphere.eu/rv/8626
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Montpellier et Hérault (34)

Messagede bipbip » 21 Avr 2018, 12:15

Samedi 21 avril 2018

Soirée de discussion autour des campagnes réclame ta paye et réclame ton respect du IWW SITT Montréal.

à 19h, Le Barricade, 14 rue Aristide Olivier, Montpellier

Depuis plusieurs années les membres du IWW de Montréal organisent la campagne réclame ta paye. Cette campagne à pour but d'aider les travailleurs et travailleuses de récupérer les payes voler impunément par les patrons. Les travailleurs et travailleuses peuvent passer par les instances bourgeoises pour récupérer leur salaire mais les démarches sont longues et décourageante. Le IWW utilise un moyen simple et efficace de récupérer son salaire. L'action directe et la solidarité se qui permet aux travailleurs et travailleuses de récupérer rapidement leurs dû et regagner leur dignité.
Cette campagne agit aussi contre les congédiement abusifs ...

Depuis le 8 mars 2018 le IWW vient de lancer la campagne réclame ton respect qui permet au travailleurs et travailleuses de se défendre par l'action directe et la solidarité de classe contre le harcèlement au travail, les avances des collègues ou supérieur, le sexisme, le machisme, l'homophobie, la transphobie, le racisme...

Deux membres du IWW SITT Montréal nous expliquerons comment ces campagnes fonctionnent et comment les organisés.

Pour plus d'information www.sittiww.org

https://www.facebook.com/events/1059671617530194/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Montpellier et Hérault (34)

Messagede bipbip » 26 Avr 2018, 16:23

Jeudi 26 avril 2018

Projection luttes de femmes en Turquie

à 19h, La Tendresse, 80 impasse Flouch 34070 Montpellier

Film documentaire sur les luttes des femmes en Turquie des années 80 à aujourd'hui, par les yeux d'Ergül, de Sinem et de Burcu.
Trailer ici: https://www.facebook.com/ uneautremontagne/videos/487400 644956237/

Projection à 20h30 en présence des réalisatrices suivie d'une discussion.
Bar et petite restauration sur place à partir de 19h.

Réalisé par Anouck Mangeat et Noémi Aubry.
2017, 82 min, France/turquie
Produit par Ozho Naayé
MENTION SPECIALE du jury au Festival du film de femmes de Salé, Maroc 2017
Festival des Cinémas de Turquie, avril 2017
Berlin Feminist Week 2018
Festival de Mar Del Plata, Argentine
Cinemed, La Méditerranée au féminin 2018

Synopsis
Sur les terres d'Anatolie, un dicton dit « Si l'un de tes yeux pleure, l'autre ne peut rire ». Burcu et Sinem vivent à Istanbul avec cet œil qui pleure en entendant que l'est du pays, le Kurdistan de Turquie, est sous couvre-feu, blocus, occupé par l'armée turque depuis plus de 40 ans.
Sur les traces des luttes des femmes, elles vont rencontrer Ergül à Safranbolu, ancienne activiste des luttes révolutionnaires de la fin des années 70 étouffées par le coup d'état militaire de 80. Les époques se mêlent et c'est toujours la guerre, la ré- pression et une violence au quotidien. Kurdes, mères, féministes. Il y a de la résistance et de la solidarité dans leurs mots, dans leurs pas, dans leurs cris, dans les rythmes des « erbané » (percussion) contre le nationalisme, la guerre, le patriarcat.
Si là-bas, les femmes font face en prenant les armes dans les montagnes, C'est Une autre montagne / Başka bir dağ, que Burcu, Sinem et Ergül gravissent chaque jour.
Bese Bese Bese! Assez Assez Assez!

" Comment lutter pour les droits des femmes et contre la guerre en Turquie ?
Le documentaire Une autre montagne, dresse le portrait de trois femmes, libres, féministes, courageuses et combatives. Les réalisatrices Anouck Mangeat et Noémi Aubry nous entraînent dans un voyage en Turquie, à la rencontre de celles qui mènent un combat politique sur plusieurs fronts, dans la rue comme dans leur vie quotidienne et leurs espaces de vie intime. Le film met en lumière l'héritage des luttes passées et leur nécessaire transmission pour les générations futures. «

Chronique des lucioles sur Basta Mag

Pour les actualités, voir la page facebook: https://www. facebook.com/uneautremontagne/
Le site du Collectif Ozho Naayé: http://nomiozho. wixsite.com/ozhonaaye
un article sur le site Kedistan: http://www.kedistan. net/2017/03/26/documentaire- une-autre-montagne/
Un article sur Basta Mag par Les Lucioles du Doc: https://www.bastamag. net/Une-autre-montagne-un- film-sur-la-resistance- quotidienne-des-femmes-en- Turquie

https://www.facebook.com/ latendressemontpellier/

https://latendresse.fr

https://www.facebook.com/ events/2029092557353702/



Soirée de soutien Mobilisation à l'université de Montpellier

à 20h, Le Barricade, 14 rue Aristide Olivier, Montpellier

Soirée de soutien à la mobilisation à l'université de Montpellier contre la loi Vidal dite ORE qui instaure la sélection à l'université et le tri social !

https://www.facebook.com/events/1548373451951094/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Montpellier et Hérault (34)

Messagede Pïérô » 02 Mai 2018, 20:56

Jeudi 3 mai 2018

Soirée de soutien au financement d’un documentaire sur les violences gynécologiques

à 20h, Librairie La Mauvaise Réputation, 20 rue Terral, Montpellier

Image

Paye (pas) ton gynéco

Projection-débat sur les violences gynécologiques

En soutien au financement du court-métrage documentaire, la CGA (Coordination des Groupes Anarchistes) accueille la réalisatrice Nina Faure et le collectif Paye ton gynéco pour une soirée de projection en avant-première, suivie d'une discussion autour de la gynécologie, du consentement et de la ré-appropriation du corps.

http://unautrefutur.org/evenements/soir ... ologiques/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21391
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité