Seine-Saint-Denis (93)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Seine-Saint-Denis (93)

Messagede bipbip » 18 Mai 2018, 11:50

Vendredi 18 mai 2018

Meeting
Échange convivial sur les luttes en cours
cheminot-es, étudiant-es, sans papièr-es, services publics...

à 19h, Parvis devant la Basilique de St Denis, Place Victor Hugo, Saint-Denis (93)

Image

Le gouvernement et le MEDEF attaquent chacun-e d'entre nous, sur tous les fronts :

• Les ancien.ne.s qui voient leur retraite fondre, par la hausse de la CSG, et sont maltraité.e.s dans les EHPAD, faute de moyens,
• Les malades & personnels de santé dont les réductions de crédits inouïes, surtout à l'hôpital, conduisent à la maltraitance,
• Les travailleurs.euses sans-papier par la restriction du droit d'asile, et l'extension de l'enfermement dans les Centres de rétention, y compris les enfants,
• Les locataires des classes populaires par le projet de la loi ELAN, remise en cause du logement social aux profits des grands groupes du bâtiment et par la baisse des APL,
• Les étudiant.e.s par le renforcement du tri des élèves dès le lycée, puis la sélection à l'Université (ParcourSup),
• Les services publics avec l'attaque des cheminots, en première ligne,
• Les collectivités territoriales étranglées.

Pas un secteur, pas une catégorie populaire qui soit épargné...

Pendant ce temps, Macron et le gouvernement, depuis 1 an poursuivent leur allégeance aux plus fortunés, qui profitent de cadeaux somptueux : suppression de l'ISF, casse du code du Travail (rêve enfin réalisé du grand patronat), facilitation de l'exil fiscal, permettant aux riches de nous voler impunément.

Mais les résistances sont là, rien n'est joué !
• Depuis le 3 avril, les cheminot.e.s ne faiblissent pas,
• Les postiers sont en grèves dans plusieurs départements,
• Les employé.e.s d'Air France, viennent de débarquer leur patron, et son chantage ignoble,
• Les étudiant.e.s occupent les facs, et se mobilisent malgré une répression féroce,
• Les Sans-Papiers qui, malgré la menace des expulsions et la pression des patrons, manifestent massivement pour exiger leur régularisation.

Et on lâche rien !

À Saint-Denis, rassemblons-nous le 18 mai à 19 h, devant la mairie, pour une soirée de lutte aussi décidée que conviviale pour échanger, se mobiliser, et préparer :
• La grève et la mobilisation du 22 mai,
• La grande manifestation unitaire du 26 mai,
• La manifestation du 2 juin contre la loi Asile et Immigration.

Appel de
Alternative Libertaire, les Bonnets d'âne, Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers, Collectif des résidents des foyers de Plaine Commune, Collectif unitaire des sans-papiers, Ensemble !, Ensemble Vivre, Travailler et Coopérer, La France Insoumise, MRAP, NPA, PCF, RESF, RSL , SUD CT Mairie de Saint-Denis, Sud Solidaires, UL CGT.


https://www.sudeducation93.org/Mobilisa ... le-22.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Seine-Saint-Denis (93)

Messagede bipbip » 29 Mai 2018, 07:10

Mardi 29 mai 2018

Projection-débat « Poubelle la vie »
Ni à Bure ni ailleurs

Documentaire Poubelle la vie réalisé par Automédia Bure

à 19h, Local de la Dionyversité, 4 Place Paul-Langevin, Saint-Denis (93)

Voilà bientôt 25 ans que fût fomenté le projet CIGEO de construction d'un site d'enfouissement de déchets radioactifs dans la commune de Bure dans la Meuse, avec ,dans un premier temps, la construction d'un laboratoire de recherches géologiques, véritable cheval de Troie de l'ANDRA (Agence Nationale pour la gestion de Déchets Radioactifs).

Le film « Poubelle la vie » réalisé par les opposant.e.s en 2015 décrit toute l'histoire de la lutte contre ce projet de « poubelle nucléaire » des déchets radioactifs les plus dangereux dans le pays le plus nucléarisé du monde.

Le territoire et ses habitant.e.s servent également de sujets d'études et d'expérimentations en terme d'acceptabilité sociale . Toutes les techniques sont alors mises en œuvre afin d'annihiler toute contestation possible.

Mais celle-ci a pris un nouvelle essor en 2016 lors de l'occupation du Bois Lejuc, lieu stratégique pour l'ANDRA qui compte y construire ses cheminées d'évacuation d'hydrogène radioactif.

L'expulsion fortement médiatisée d'une quinzaine d'habitant.e.s de la forêt par quelques 500 gendarmes a démontré à quel point l'Etat est prêt à réprimer toute contestation du nucléaire et de son monde.

La répression contre les «chouettes » et « hiboux » de Bure n'a fait que renforcer leur détermination et a amené à la création d'au moins 50 comités de soutien.

Nous appelons donc toutes et tous à rejoindre la journée de mobilisation contre le projet de poubelle nucléaire le 16 juin 2018 à Bar Le Duc.

Des bus au départ de Paris à 6h30 seront mis en place.

Informez vous sur http://16juin2018.info et réservez votre place dans le bus en écrivant à carpourbar-parisidf@riseup.net

Projection « Poubelle la vie » 55mn/ Débat/ Auberge Espagnole

Collectif ZAD à Saint-Denis

https://paris.demosphere.eu/rv/62539

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Seine-Saint-Denis (93)

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 21:42

Dimanche 30 septembre 2018

MEGA-BRUNCH de rentrée au Centre Social Autogéré de la Parole Errante !

À partir de 13h, au 9 rue François Debergue le dimanche 30 septembre. Auberge espagnole (amenez de quoi grignoter) et boissons à petits prix pour renflouer la caisse de fonctionnement du CSA !

Le centre social autogéré est l’une des nombreuses portes, joyeuses brèches, dont s’est doté le collectif La parole demain : un lieu pour faire co-habiter les initiatives culturelles, politiques et sociales ; un lieu de rencontres, de transmission, de solidarité et de défense face aux institutions. Il propose différentes activités sous forme d’ateliers et de permanences gratuites et ouvertes à toutes et tous. Installé à la Parole errante, il est partie prenante d’une lutte qui s’oppose à la confiscation de ce lieu, et qui se propose d’inventer, dès aujourd’hui et collectivement, son avenir.

Ce moment sera l’occasion de présenter les anciens et nouveaux ateliers / permanences (accès aux droits, expression artistique et corporelle, lecture à haute voix, écriture, etc.) ainsi que de se rencontrer pour proposer d’autres activités, réfléchir à comment faire vivre au quotidien ce lieu qui a besoin de beaucoup d’énergies...

Cette année, nous voulons créer plus d’espaces et de moments d’échange avec les autres collectifs qui investissent ce lieu, on aura besoin de monde et d’idées. Venez nombreux.ses !

Réunions d’organisation les mercredis à 19h, une semaine sur deux : le 26 septembre, le 10 et 24 octobre, le 7 et 21 novembre, le 5 et 19 décembre

Les contacts
csaparoleerrante@riseup.net
Site ://laparoleerrantedemain.org/index.php/le-centre-social-autogere/

Où ?
À la Parole errante, au-dessus de la librairie Michèle Firk
(Emprunter la porte située sur la façade droite du bâtiment)
9 rue François Debergue, 93100 Montreuil
Métro Croix de Chavaux

https://paris-luttes.info/mega-brunch-d ... ntre-10782
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Seine-Saint-Denis (93)

Messagede bipbip » 16 Oct 2018, 18:39

Ouverture d'un nouveau lieu à Montreuil.
L'Écharde... occupe Montreuil.

Lundi 1er octobre, alors que des artistes du Jardin d'Alice allaient sagement rendre les clefs du bâtiment, 19 rue Garibaldi à Montreuil, une trentaine de personnes sont venues perturber leur plan en occupant le lieu. Après 3 ans de gardiennage, cet endroit devait être rendu au géant de l'immobilier Nexity qui gère le bâtiment pour le compte de l'EPFIF (Établissement Public Foncier de la région Ile-de-France). Alors que l'État tente de vider de leur sens les luttes de mal-logé.e.s en faisant signer des conventions d'occupation précaire, des artistes aux zadistes, alors que les maires de gauche font miroiter des réquisitions pour grappiller quelques bulletins de vote, nous, comme d'autres, on squatte. Avec l'arrivée du métro à la Boissière, la rénovation du Bas-Montreuil et plus généralement le projet d'intégration de la ville au Grand Paris, les galérien.ne.s sont relégué.e.s en lointaine banlieue. En arrachant par nous-mêmes des espaces de vie, on n'entend pas pallier aux carences de l'Etat mais être offensif.ves à son encontre !

En plus d'être habité, l'Écharde se veut être un espace d'auto-organisation et d'activités politiques. De petites envies circulent déjà, articulant différentes luttes, notamment autour du logement, contre les frontières, la taule, et toutes les formes d'enfermement. D'autres perspectives pourront naitre de rencontres dans le lieu comme ailleurs dans la rue, en manif, sur des occups de facs ou sur des blocages économiques... On aimerait que cet endroit fasse résonner les luttes qui existent déjà et puisse être un espace d'élaboration pour attaquer ce qui nous opprime. Bref, que vivent la lutte et la liberté !

Fins et moyens sont liés. Ce lieu est anti-autoritaire, donc anticapitaliste, un espace non-marchand, et contre toutes les formes de domination. Sans partis ni syndicats, nous souhaitons mettre en place nos propres moyens d'organisation et de diffusion. Parce que nous savons que chacun.e d'entre nous peut reproduire des rapports de pouvoir, nous serons attentifs-ves aux comportements oppressifs qu'on peut véhiculer, en les prenant en main sans les déléguer aux institutions.

Sur ces bases, l'Écharde a vocation à accueillir discussions, réunions, projections, cantines, activités régulières ou ponctuelles et autres évènements politiques. Vous pouvez venir proposer une initiative chaque dimanche à 17h, lors de l'assemblée publique d'organisation des espaces collectifs. La première sera le dimanche 21 octobre.

On vous invite le Samedi 20 octobre à 18h, place de la fraternité à Montreuil, pour un rassemblement puis une déambulation jusqu'à l'Écharde où aura lieu une cantine, à partir de 20h.


https://nantes.indymedia.org/articles/43044
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Seine-Saint-Denis (93)

Messagede bipbip » 18 Oct 2018, 20:10

Vendredi 19 octobre 2018

Débat avec Jacques Rancière
« Qu'est ce que la démocratie ? »

Jacques Rancière sera présent ce vendredi 19 octobre 19h30 à la Maison ouverte de Montreuil, 17 rue Hoche ( Ligne 9 Mairie de Montreuil) pour un débat sur « Qu'est ce que la démocratie ? » .

https://paris.demosphere.eu/rv/64815



Samedi 20 octobre 2018

Rassemblement + cantine = ouverture de l'Écharde

à 18h, Place de la Fraternité, Montreuil

Lundi 1er octobre 2018, alors que des artistes du Jardin d'Alice allaient sagement rendre les clefs du bâtiment, 19 rue Garibaldi à Montreuil, une trentaine de personnes sont venues perturber leur plan en occupant le lieu. Après 3 ans de gardiennage, cet endroit devait être rendu au géant de l'immobilier Nexity qui gère le bâtiment pour le compte de l'EPFIF (Établissement Public Foncier de la région Ile-de-France). Alors que l'État tente de vider de leur sens les luttes de mal-logé.e.s en faisant signer des conventions d'occupation précaire, des artistes aux zadistes, alors que les maires de gauche font miroiter des réquisitions pour grappiller quelques bulletins de vote, nous, comme d'autres, on squatte. Avec l'arrivée du métro à la Boissière, la rénovation du Bas-Montreuil et plus généralement le projet d'intégration de la ville au Grand Paris, les galérien.ne.s sont relégué.e.s en lointaine banlieue. En arrachant par nous-mêmes des espaces de vie, on n'entend pas pallier aux carences de l'Etat mais être offensif.ves à son encontre !

En plus d'être habité, l'Écharde se veut être un espace d'auto-organisation et d'activités politiques. De petites envies circulent déjà, articulant différentes luttes, notamment autour du logement, contre les frontières, la taule, et toutes les formes d'enfermement. D'autres perspectives pourront naître de rencontres dans le lieu comme ailleurs dans la rue, en manif, sur des occups de facs ou sur des blocages économiques… On aimerait que cet endroit fasse résonner les luttes qui existent déjà et puisse être un espace d'élaboration pour attaquer ce qui nous opprime. Bref, que vivent la lutte et la liberté !

Fins et moyens sont liés. Ce lieu est anti-autoritaire, donc anticapitaliste, un espace non-marchand, et contre toutes les formes de domination. Sans partis ni syndicats, nous souhaitons mettre en place nos propres moyens d'organisation et de diffusion. Parce que nous savons que chacun.e d'entre nous peut reproduire des rapports de pouvoir, nous serons attentifs-ves aux comportements oppressifs qu'on peut véhiculer, en les prenant en main sans les déléguer aux institutions.

Sur ces bases, l'Écharde a vocation à accueillir discussions, réunions, projections, cantines, activités régulières ou ponctuelles et autres évènements politiques. Vous pouvez venir proposer une initiative chaque dimanche à 17h, lors de l'assemblée publique d'organisation des espaces collectifs. La première sera le dimanche 21 octobre.

On vous invite le samedi 20 octobre à 18h, place de la fraternité à Montreuil, pour un rassemblement puis une déambulation jusqu'à l'Écharde où aura lieu une cantine, à partir de 20h.


https://paris.demosphere.eu/rv/64738
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités