Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 06 Sep 2016, 02:01

Rentrée sociale

Alors que la loi travail est passée en force, que la mairie de Rennes réclame des sommes exorbitantes pour les travaux de la Maison du Peuple, que l’état d’urgence encore une fois prolongé devient la norme, que les procès suite au mouvement social continuent de pleuvoir pour nous isoler et nous faire taire, qu’un service militaire déguisé (Service Civique Obligatoire) se met en place pour redresser la jeunesse, nous appelons à relever la tête ensemble et à continuer la lutte.

Les différentes composantes du mouvement envoient les signes de leurs déterminations et de leurs combativités :

- La CIP bretagne appelle a son AG de rentrée le Mercredi 7 septembre à 19h30 aux ateliers du vent (59 rue alexandre Duval à Rennes)

- Grand rassemblement de soutien à SUD SOLIDAIRE le jeudi 8 septembre à 12h Place de la Mairie, la municipalité leur réclamant la somme de 46000 euros suite a l’occupation de la maison du peuple https://expansive.info/Occupation-salle ... cipale-090.

- L’Assemblée Générale Interprofessionnelle de la rentrée se tiendra dimanche 11 septembre à 16h au parc du Thabor (les enfers).

- Les étudiants appellent à une AG le Mardi 13 septembre à 12h en extérieur (devant le hall B). Ils organiseront ultérieurement une semaine dédiée aux luttes : du lundi 19 au vendredi 23 septembre (avec des débats, des discussions, des repas collectifs et des préparations aux prochains évènements du mouvement social).

- Les syndicats appellent à une grande manifestation le jeudi 15 septembre (depart 11h Charles de Gaulle).

Retrouvons-nous
Organisons-nous
Soulevons-nous

https://expansive.info/Rentree-sociale-092
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 09 Sep 2016, 12:08

Dimanche 11 septembre 2016

AG interpro

L'Assemblée Générale Interprofessionnelle de la rentrée se tiendra Dimanche 11 septembre a 16h au parc du Thabor (les enfers).

Alors que la loi travail est passée en force, que la mairie de Rennes réclame des sommes exorbitantes pour les travaux de la Maison du Peuple, que l'Etat d'Urgence encore une fois prolongé devient la norme, que les procès suite au mouvement social continuent de pleuvoir pour nous isoler et nous faire taire, qu'un service militaire déguisé (Service Civique Obligatoire) se met en place pour redresser la jeunesse, nous appelons a relever la tête ensemble et a continuer la lutte.

https://rennes.demosphere.eu/rv/11362
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 15 Sep 2016, 07:41

Fougères 15 septembre 2016

Contre le service civique obligatoire

Image

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 16 Sep 2016, 06:36

Samedi 17 septembre 2016 à Rennes

[Rassemblement] Soutien aux personnes sans-papiers

Parce que nous refusons d'oublier et de nous résigner, le collectif de soutien aux personnes sans-papiers de Rennes appelle à une nouvelle action symbolique le samedi 17 septembre à 15 h place de la mairie à Rennes. Il s'agira de dénoncer une fois encore les effets des politiques migratoires de fermeture des frontières, notamment en mer Méditerranée devenue un véritable cimetière.

Depuis 2014, au moins 10 000 personnes ont été retrouvées mortes après avoir tenté la traversée de la Méditerranée, sachant que 3000 d'entre elles sont mortes depuis le début de l'année 2016. Sans compter les disparu-e-s.

Pour refuser d'oublier,

pour refuser de se résigner,

pour refuser la fermeture des frontières qui tuent les migrant-e-s par milliers,

pour refuser les accords de marchandage des migrant-e-s (comme entre l'UE et la Turquie),

soyons nombreuses et nombreux à nous désolidariser des politiques migratoires européennes

et à exprimer notre solidarité avec les migrant-e-s !

RASSEMBLEMENT PLACE DE LA MAIRIE A RENNES

SAMEDI 17 SEPTEMBRE A 15 h

« La Méditerranée n'est pas un cimetière »

L'action consistera à tendre une corde en plein milieu de la place pour symboliser les frontières, à distribuer un tract explicatif et à coller des dizaines d'affiches répertoriant les effets mortels des politiques migratoires européennes.

Nous invitons l'ensemble des organisations - associatives, syndicales, politiques - solidaires des migrant-e-s à diffuser cet appel et à participer à l'action.

Des prises de paroles seront organisées et proposées.

La Méditerranée ne doit plus être un cimetière ! SOS !

https://rennes.demosphere.eu/rv/11407
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 18 Sep 2016, 13:19

À la fac, une semaine pour se remettre en mouvement

Faire la rentrée des classes ou la rentrée des luttes des classes ? Nous on pencherait bien pour la deuxième solution !

Un mouvement social, ça n’arrive pas tous les jours...

Alors que la loi « Travaille ! » a fini par passer en force à l’aide d’un 3ème 49.3 et que l’étau d’urgence à été prolongé une 4ème fois, la lutte pour leur abrogation continue. Par ailleurs, nous avons aussi besoin de prendre un peu de recul, de discuter d’autres sujets politiques qui nous traversent, d’inviter (toujours) de nouvelles personnes à participer, de s’ouvrir à d’autres réflexions et modes d’actions.

L’idée de cette Semaine des Luttes c’est justement de prendre ce temps pour échanger hors de l’urgence de la lutte, pour apprendre à s’organiser ensemble et construire des espaces d’émancipations. Si nous investissons le campus de Rennes 2 pendant cette semaine, c’est pour que la fac devienne ce à quoi les universités devraient ressembler : un lieu de constructions et de pratiques politiques ouvert à tou.tes.

Outre les projections, ateliers, spectacle, discussions, cantines, infokiosques, interventions, chorale révolutionnaire, etc. cette semaine se veut aussi être un espace de spontanéité où chacun.e peut prendre des initiatives.

Image

Voici donc le programme détaillé de la Semaine des Luttes qui se déroulera du 19 au 24 septembre à l’université de Rennes 2 :

Tous les jours

Stands en tous genres : accueil, infokiosques permanent de critique sociale, médias indépendants, stand anti-spécistes, etc.
Cantines vegan à prix libre : le cartel de cantine (coalition de cantines de luttes), le comité ZAD et le tournoi de foot proposeront tour à tour de la bouffe vegan tout au long de la semaine (sauf le vendredi). C’est par ailleurs possible de venir mettre la main à la patte et de participer à l’élaboration des repas. Plus d’infos au stand d’accueil.

Lundi 19 : Mouvement social contre la loi "Travaille !"
• 16h : Face à la libéralisation de l’enseignement supérieur, se réapproprier la fac - Sud Solidaire
Présentation et discussions sur notre rapport à nos lieux d’enseignement
• 18h : Collectif l’Intruse - Spectacle de chants féministes "Le tour de chants"
"Bandeau noir sur les yeux, regards cyniques et aiguisés, deux comparses s’installent autour d’une table. En silence, elles y déploient une bâche et dressent minutieusement leur établi. Elles se redressent armées de couteaux qu’elles aiguisent en cadence.
Tout est prêt, le tour de chant peut commencer. En français, en italien ou en anglais, a cappella ou au rythme du frottement de leurs couteaux, elles chantent les vies, les espérances et les révoltes des femmes d’hier et d’aujourd’hui. Au cours de la préparation d’un mystérieux breuvage, le « petit bonhomme » de la chanson d’Anne Sylvestre finira en liquide rougeâtre au fond d’un saladier..."
• 18h15 : "Retour vers le mouvement"
Interventions, petite projection, débats et retours sur le mouvement social de cette année.
Discussion
• 19h30 : Le cartel de cantine - Vegan prix libre
• 20h30 : "Retour sur le mouvement 2"

Mardi 20 : Reprenons le contrôle !
• 16h30 : "Google connait la couleur de votre slip" - Conférence : concilier usage des Internets et respect de la vie privée
• 18h : Atelier de mise en pratique des outils abordés pendant la conférence (Tails, Tor, openPGP, ...)
• 18h : Intervention Défense Collective - "La défense en mouvement" (1ère partie)
• 20h : Le cartel de cantine - Vegan prix libre
• 21h : Intervention Défense Collective - "La défense en mouvement" (2nd partie)

Mercredi 21 : Fin du patriarcat, vie magique !
• 16h : Discussions féministes en non-mixité (sans mec cisgenre) - Comité FéminismeS
Cette rencontre, organisée par le comité FéminismeS de Rennes 2, sera l’occasion d’échanger et de débattre de différentes questions féministes qui ont pu nous interroger pendant le mouvement social contre la Loi Travail. Ainsi, nous souhaitons ouvrir un temps de partage à partir des expériences et des réflexions de chacun-e sur des thèmes comme la non-mixité, le partage genré de l’espace et de la parole, l’humour oppressif,etc.
• 19h30 : Le cartel de cantines - Vegan prix libre
• 20h30 : "La place des LGBT dans les luttes" (l’affiche c’est ici)
Projection du film documentaire ’L’ordre des mots’. Documentaire sur un groupe d’activistes Trans-Inter, en France dans les années 2000.
Suivie/précédé d’une intervention explicative "4 PD et/ou Trans vous parlent du lien fondamental entre les identités LGBT et les luttes sociales ainsi que les spécificités en jeu."

Jeudi 22 : ZAD / Zone A Défendre / Zone d’Autonomie Définitive
• 16h : L’éducation populaire ou l’apprentissage, l’organisation collective et la culture comme levier et objet de luttes.
On vous propose - le temps d’un atelier - d’accompagner le mouvement éducation populaire en apprenant, en mettant au débat et en expérimentant quelques unes de ses composantes (durée 3h, pause comprise).
• 18h : Discussion sur la Zad de Notre Dame des Landes et des menaces qui planent dessus.
Nous serons content de venir vous parler de ce qui se vit et se construit sur la ZAD notament a travers la projection du petit film "construire la ZAD".
Mais la période est surtout celles des menaces d’expulsions qui planent toujours au dessus de la zad pour l’automne. Nous pourrons réflechir à la place que peuvent prendre les lycéenn-e-s et étudiant-e-s dans la lutte pour maintenir la pression sur le gouvernement, et envisager quoi faire si la ZAD se fait attaquer.
Nous présenterons aussi la mobilisation du 08/09 octobre qui s’annonce comme un moment massif pour montrer notre refus de l’aéroport et pour la défense de la zad.
Des habitant-e-s de la zad
• 20h : Cantine du comité ZAD - Végé & vegan prix libre

Vendredi 23 : Le droit à l’oisiveté
• 15h : Initiation à la batucada
• D’autres surprises

Samedi 24 : Tournoi de Foot Populaire Anti-rep
• 11h : Tournoi de foot au terrain de Villejean

Ceci est une invitation politico-sportive

Afin de concilier rage, fun et anti-répression, nous organisons un tournoi de foot populaire antirep’. Nous appelons alors toutes les personnes à constituer des équipes de 5 joueureuses, trouver un nom qui claque, un slogan qui frappe, et une bannière qui marque !

Pour l’instant le tournoi est prévu sur le terrain de la fac de villejean (à joindre en prenant le C4 ou le métro) devant l’EREVE (près du parking). L’inscription est de 10 euros à régler sur place, après s’être préalablement inscrit par mail (envoyer votre nom d’équipe à footantirep@riseup.net). Pas de crampons, juste du beau jeu. cantine, buvette, musique, et d’autres details à venir son prévus.

Toute initiative visant à ambiancer la journée est grandement encouragée ! (chorale, hooligans libertaires, étendards...). Ce tournoi de foot populaire est un moment où les joueureuses et les non-joueureuses forment une force indissociable et joyeuse, pour que le sport ne soit plus synonyme de business et d’exclusion.

L’argent récolté aura pour but de soutenir le mouvement social, et celleux qui ont subi la répression juridique.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 20 Sep 2016, 15:38

INTERDICTION DE LA SOIRÉE « LA DÉFENSE COLLECTIVE EN MOUVEMENT » !

Reçu AUJOURD’HUI par mail de la part des services de l’université Rennes 2. Alors que des dizaines d’étudiants ont été blessé-e-s et mutilé-e-s en manifestation, arrêté-e-s et passent encore en procès, la Présidence ose déclarer que ce n’est pas une mission de l’université de permettre à ses étudiants de connaître leurs droits afin se défendre au tribunal, dans les administrations policières !!! VENONS EN MASSE contre l’interdiction ! RDV HALL B 18H,

Bonjour,

Votre collectif a publié sur les réseaux sociaux une invitation à participer à une « Soirée Défense Collective », demain à 18h à l’université Rennes 2.

L’objet de cette soirée est étrangère aux missions de l’université Rennes 2.

Par conséquent, je vous informe que cette soirée n’est pas autorisée à l’université Rennes 2 et ne pourra donc pas s’y tenir. Il vous est demandé de supprimer sans délai cette invitation de tous vos canaux de communication.

Cordialement,

Géraud de MARCILLAC Directeur Général des Services http://www.univ-rennes2.fr 02 99 14 10 25

http://rennes-info.org/INTERDICTION-DE-LA-SOIREE-LA
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 29 Sep 2016, 18:29

Vendredi 30 septembre 2016 à Fougères

Les élu.es ne représentent qu’eux-mêmes !

Réunion-débat d’AL Fougères, à 19 heures aux Ateliers, 9 Rue des Frères-Deveria.

Il serait peut-être temps de remettre en question la manière dont s’organise le débat et la prise de décision publique. Tout le monde s’accorde sur le fait que la démocratie est en crise mais aucune parole n’est donnée à des alternatives pourtant éprouvées par l’Histoire. La démocratie directe est l’une d’entre elles.

Image

http://www.alternativelibertaire.org/?L ... ent-qu-eux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 01 Oct 2016, 18:21

Zone À Défendre. Débat à Sciences Po Rennes - le 3 octobre 2016


Image


Cinq acteurs-rices de la lutte contre le projet d’aéroport pour démontrer l’inutIlité de ce projet et exposer comment s’organise la lutte sur la Zone À Défendre (ZAD).

Françoise Verchère, figure de la lutte et ancienne maire de Bouguenais (ville de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique), élue sortante du Conseil Général de Loire-Atlantique et coprésidente du collectif des élus-es, présentera l’aspect politique ainsi qu’un argumentaire.

Marcel Thébault, paysan installé sur la ZAD, évoquera l’historique de la lutte.

Mathieu Dubreuil, avocat spécialisé dans le droit de l’environnement, détaillera la bataille juridique contre l’Etat et les porteurs du projet.

Deux habitants-es de la ZAD expliqueront la façon dont s’organise l’occupation sur place.

Nous terminerons sur un débat entre les intervenants-es et l’amphi pour laisser place aux questions.

La conférence sera suivie d’une discussion autour d’une verre sur la place des jeunes, à Rennes, en cas de tentative d’expulsion de la ZAD

Collectif rennais contre l’aéroport NDL

https://35-contre-nddl.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 16 Oct 2016, 16:32

Lundi 17 octobre 2016 à Rennes

Discuter de la suite du mouvement

à 18h30, Maison Internationale de Rennes, 7 Quai chateaubriand

Ceci est une invitation à discuter depuis cette question : que peuvent devenir les liens tissés entre collectifs, personnes, organisations à la suite du mouvement contre la loi « travaille ! » ?

Cette discussion fait suite à celle du mercredi 28 septembre. On y a posé le problème suivant : une réinvention du mouvement est-elle possible, au moyen d'une manière renouvelée de poser nos ambiances dans les rues de Rennes ? Pour nous, c'était une simple tentative : décrisper nos imaginaires, les mettre en partage, afin que nos interventions politiques communes puissent en être porteuses. Des problèmes posés à la fin de l'échange nous ont conduits à en appeler une nouvelle.

1 - Désormais, la vague du mouvement s'est retirée. Elle était peuplée de personnes qui - emportées par son ampleur - ont tissé des liens, se sont organisées ensemble. A présent, c'est comme si ces liens avaient perdu leur milieu de vie - celui qui leur a permis d'advenir. Les poissons extraits des cours d'eau risquent la mort, certes. Mais il demeure certains êtres qui semblent voués à continuer leur chemin, au-delà des frontières de leur territoire hospitalier : les ancêtres des grenouilles durent bien quitter la mare pour s'aventurer sur la terre sèche. Le « collectif » (on se demande comment l'appeler) qui est né dans ce mouvement est évidemment un de ces êtres politiques qui ne sont pas nés pour rester cantonnés à ces parenthèses que sont les « mouvements sociaux », ou pour s'enkyster en attendant une hypothétique prochaine marrée. Ce qui l'anime ne peut se contenir dans un printemps, ça déborde - effectivement. Mais il faut admettre qu'on ne peut persévérer dans un nouveau milieu d'existence sans se transformer.

2 - Pourquoi cette métamorphose vaut-elle la peine, quand bien même elle nous semble incertaine, fragile ? Parce que des choses importantes se sont nouées durant ce mouvement. Par exemple, un savoir de la composition qui ne faisait qu'accroître notre détermination (l'émergence de l'AGI) ; ou encore, d'intelligentes articulations entre les situations à échelle locale et globale (l'occupation de la maison du peuple en résonnance avec différents lieux pris de force dans d'autres villes), des nœuds tentés entre des luttes dites « sociales » et d'autres dites « écologiques ». Nous pourrions, plus simplement, rester dans notre élan et nous laisser aller à la course de l'actualité militante. Mais si l'on ne se donne pas les moyens de réfléchir ensemble à ce qui traverse ces luttes et ces causes-là (ce qui fait qu'elles se sentent proches même lorsque des milliers de kilomètres les séparent), cela risque fort d'entraîner notre désarticulation. Où se situe le point de tension commun entre les racines qui poussent à la ZAD et les nomades forcés de calais ? Entre la loi travail et le réchauffement climatique ? Chacun-e a certainement sa petite idée. Peut-être que nous ne pourrons pas nous dispenser plus longtemps d'en discuter ensemble.

3 - Le jour où la première grenouille est sortie de l'eau, elle a compris que certains de ces organes pouvaient la sauver, à condition qu'ils jouent un rôle nouveau - adéquat au milieu qu'elle s'apprêtait à habiter (sont alors apparus les poumons des terriens). Comment le « collectif » du mouvement, qui est plus que la somme de ses participant-es, individus ou groupes de toutes formes, peut se donner les moyens de continuer à consister dans son nouveau milieu d'existence ? Comment les entités dont nous nous étions dotées pendant le mouvement, tel l'AGI, l'AG de Rennes 2, etc., peuvent muter pour devenir adéquates à ce nouveau contexte ? Quelles sont les formes d'échange, d'action, de décision commune, que nous voulons nous donner pour maintenir la force que nous avions ensemble au printemps ? Quels espaces, quels temps voulons-nous mettre en forme?

C'est de cela qu'il nous semble important de discuter lundi, en nous nourrissant des nombreux exemples que nous connaissons, d'expériences passées, autant que d'intuitions nouvelles....

...et des petites choses à grignoter que les unes et les autres pourront apporter à partager.

Rendez-vous lundi 17 octobre, à 18h30, à la MIR (Maison internationale de Rennes), 7 Quai chateaubriand, salle Atlantique, 1e étage.

(signé : deux rennettes)

https://nantes.indymedia.org/events/35890
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 23 Oct 2016, 17:00

Mercredi 26 octobre 2016

Apéro/débat: Présentation d'Alternative Libertaire

à 19h30, Le Chat Bavard45 Rue Duhamel, Rennes


Image


Anticapitaliste, autogestionnaire, féministe, syndicaliste... venez discuter avec nous du projet politique d'Alternative libertaire. Comment lutter aujourd'hui ? Quel projet de société proposer ?

Alternative libertaire Rennes, regroupe des militant-e-s révolutionnaires qui se reconnaissent dans l’anticapitalisme, l’autogestion et la lutte des classes.

Nous sommes un groupe récent, composé principalement d'étudiant-e-s, éducs, précaires, investis dans leur syndicat (Solidaires étudiant-e-s) ou dans des collectifs de luttes autonomes.
Nous tâchons à notre échelle de contribuer au développement des luttes sociales et de tous les combats émancipateurs. Pour le droit au logement, le féminisme, la régularisation des sans-papiers, contre les licenciements ou bien sûr contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Un de nos objectifs est aussi de travailler à l’unité des anticapitalistes sur Rennes à travers la construction d'un Front Anticapitaliste, regroupant des militant-e-s organisé-e-s ou non, pour sortir de l’isolement, promouvoir les luttes et rendre audible la critique radical du capitalisme.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 07 Nov 2016, 11:45

Mercredi 9 novembre 2016

Conférence Débat « Palestine / Israël dans le cadre de la crise au proche orient »

Le 9 novembre à 20h00 à la maison de quartier de Villejean le comité rennais de l’association France Palestine Solidarité Invite Michel Warschawski

Michel Warschawski est un militant anticolonialiste israélien, fondateur du centre d’information alternatif de Jérusalem.

Il abordera le contexte actuel moyen-oriental, où tous les regards sont focalisés sur la Syrie ou l’Irak, et on ne parle plus de la Palestine.

Toute l’attention des États et des médias est aujourd’hui focalisée sur les événements terribles qui dévastent la Syrie et l’Irak. Les obsessions xénophobes et sécuritaires conduisent l’Europe à privilégier l’entente à tout prix avec la Turquie d’Erdogan, pourvu que ce pays nous dispense d’assumer notre part de responsabilité dans l’accueil des réfugiés syriens. Sa sale guerre contre les Kurdes, la répression contre les démocrates, les journaliste d’opposition n’embarrassent pas les bonnes âmes occidentales. En Palestine, la colonisation israélienne ne s’est jamais aussi bien portée. Nul ne dit mot des complicités entre l’armée israélienne et la branche syrienne d’al Qaeda. En Israël même, l’extrême droite au pouvoir s’attaque aux associations de défense des droits humains sans que cela entraîne chez nous la moindre protestation... Comment agir partout pour la justice et le respect des droits des peuples ? Quelles priorités d’action pour les mouvements de solidarité ?

http://rennes-info.org/Conference-Debat ... ine-Israel
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 17 Nov 2016, 15:12

Vendredi 18 novembre 2016

STOP ERDOĞAN dans le cadre de la Semaine de Solidarité internationale à Rennes

Avec Engin Sustam, kurde alevi et Cagla Aykac, turque, enseignants-chercheurs stambouliotes exilés à Genève

Vendredi 18 novembre 2016 à 20h00 à la Maison internationale de Rennes,

Suite au coup d’Etat manqué des militaires du 15 juillet 2016, les vagues répressives transforment chaque jour un peu plus le régime « islamo-conservateur » d’Erdoğan en dictature. Des dizaines de milliers de syndicalistes, d’enseignants, d’étudiants, d’artistes, de journalistes, de militants des minorités ethniques, religieuses, culturelles sont privés de postes, poursuivis, emprisonnés. Les députés kurdes au parlement d’Ankara sont arrêtés les uns après les autres, des maires et des milliers de militants du parti HDP ?, principale force d’opposition à Erdoğan, sont en prison.

Les Amitiés Kurdes de Bretagne ont invité deux enseignants-chercheurs d’Istanbul, Engin Sustam et Cagla Aykac, aujourd’hui exilés à Genève, à venir témoigner et échanger le 18 novembre à la Maison internationale de Rennes.

Engin Sustam mène ses recherches sur la violence et la contre-violence au Moyen-Orient, sur les nouvelles formes de révoltes à l’échelle mondiale.

Cagla Aykac, travaille sur le multiculturalisme et le néo-colonialisme et sur les musulmans immigrés en Europe.

Ces deux enseignants chercheurs en sociologie, renvoyés de leurs postes respectifs, ont dû quitter Istanbul. Ils ont été accueillis par l’Université de Genève, à la Faculté des sciences de la société. Un des motifs qui leur ont valu de se voir réprimés fut la signature de « l’initiative des académiciens pour la paix » :

cette pétition, lancée par 200 universitaires et signée par 2200 personnes, dénonçait les bombardements de l’armée turque contre les forces kurdes en Syrie, pourtant à l’offensive contre Daesh… Aujourd’hui, une trentaine de ces signataires ont trouvé refuge dans diverses universités en Europe. Ceux qui sont restés sont pour une part en prison, en procès, menacés, et en tous cas sur liste noire, ne pouvant travailler tout en étant frappés d’une interdiction de sortie du territoire. (Le Courrier, Genève, 8/10/2016)

Vendredi 18 novembre 2016 à 20h00 à la Maison internationale de Rennes, dans le cadre de la Semaine de Solidarité internationale Conférence avec Engin Sustam et Cagla Aykac Rencontre, échanges et débat

Avec la participation de membres des Amitiés kurdes de Bretagne engagés dans des actions de coopération et revenant de mission à Diyarbakir, où ils ont animé des ateliers artistiques auprès des enfants yézidis réfugiés au camp de Fidanlik, ainsi qu’à Sinjar (Kurdistan d’Irak), où ils ont été à la rencontre du peuple yézidi qui, en 2014, a subi un génocide.

Site : http://www.akb.bzh/

http://rennes-info.org/STOP-ERDOGAN-dans-le-cadre-de-la
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 22 Nov 2016, 03:08

Mercredi 23 novembre 2016

[Ciné-débat] "Qui a tué Ali Ziri?"

Le collectif Vérité et justice pour Babacar Gueye diffuse le film "Qui a tué Ali Ziri ?", de Luc Decaster à la Maison de quartier de Villejean, 2 rue de Bourgogne de 18h30 à 22h.

Une marche commémorative sera organisée le samedi 3 décembre à partir de 14h30 place du gast à Maurepas (infos à venir)

Les personnes souhaitant nous aider sont invitées à nous rencontrer lors de la projection, ou à nous envoyer un mail. Merci.

Le comité vérité et justice pour Babacar Gueye a été créé suite à la mort de Babacar Gueye, tué par la police le 3 décembre 2015 à Maurepas, quartier populaire de Rennes.

Infos pratiques pour le 23 novembre:

18h30: accueil et présentation du collectif

19h: projection du film

20h30: échanges puis repas partagé
peut-être en présence du réalisateur

L'entrée sera à prix libre pour payer les droits de diffusion et la salle.

Une cagnotte sera à disposition pour les frais de justice.

https://www.facebook.com/events/1802243340020355/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Rennes et Ille-et-Vilaine (35)

Messagede bipbip » 09 Déc 2016, 11:53

Ce vendredi 9 décembre 2016, 18h30 à la maison de la grève

Soirée lecture autour de Contrées "Histoires croisées de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et de la lutte au Val de Suse"

Soirée lecture et repas !

Alors que le maillage tissé par l’aménagement du territoire se veut toujours plus dense, visant à rendre les lieux qu’il cible toujours plus capitalisables et contrôlables, il est des habitants qui lui opposent un non ferme et sans appel. Ainsi du bocage de Notre-Dame-des-Landes et de la vallée italienne de Susa qui luttent depuis des décennies contre des infrastructures à grande vitesse, aéroport international pour l’un, TGV Lyon-Turin pour l’autre. L’opiniâtreté de leur refus, autant que l’ampleur que ces luttes ont acquise, ont fait mentir toutes les prévisions du pouvoir. A tel point qu’elles redessinent aujourd’hui avec leur propre plume l’avenir de leurs territoires.

Dans la vallée alpine de Susa résonne un mouvement qui ne souffre aucune négociation : « No TAV ». Ses drapeaux flottent dans chaque village, il réunit à ses heures des dizaines de milliers de manifestants tout en assumant des attaques répétées d’un chantier ou le sabotage des machines qui tentent de défigurer la vallée. On y parle sans flagornerie d’un peuple, peuple en révolte qui prend tour à tour la figure du barbier de Bussoleno, d’un antagoniste de Turin, du poissonnier de Villardora ou d’une grand mère catholique de Condove.

La ZAD et le mouvement No TAV incarnent, chacun avec son propre style, des manières inédites de tenir inséparées la vie et la lutte, qui ont bouleversé la pensée et l’agir politique de leurs pays respectifs. En France, depuis 2012, d’autres projets d’aménagement ont trouvé face à eux une détermination dont la lutte de Notre-Dame-des-Landes avait donné l’élan. En Italie, le « mouvement du No » se répand jusqu’en Sicile : le No MUOS contre les antennes militaires, le No PONTE à Messine, et d’autres No TAV au Terzo Valico ou dans le Trentin.

L’expérience doit circuler simultanément aux slogans et à l’enthousiasme, pour donner chair aux velléités de résistance.

Ce vendredi 9 décembre 2016, 18h30 à la maison de la grève, nous lirons ensemble des sélections de passages sur la partie concernant la lutte dans la vallée de Susa, afin de nous inspirer pour avoir une meilleur compréhension des rouages de ces luttes et de ce qui pourrait arriver à Notre Dame des Landes. Un repas est prévu à 20h30.

Vous pourrez lire, écouter et manger, venez nombreux !

https://expansive.info/Soiree-lecture-a ... e-Dame-240
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité