Gap et Hautes-Alpes (05)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede Béatrice » 18 Mar 2016, 18:15

BARATIER

samedi 19 mars 2016


-16 h Salle polyvalente La Baratonne, 05200

Assemblée de La Vallée & Concert de soutien
Pour la lutte contre les lignes à Très Haute Tension
Sapn, AHD et le collectif notht

16H Assemblée de La Vallée

19H Apéro

Image

Concert de soutien avec des musiciens locaux. Les groupes se sont portés volontaires pour jouer afin de participer à leur façon à la la lutte contre les lignes à très hautes tensions, et à la défense de leur lieu de vies.
Cette soirée est organisée en partenariat avec la Sapn, AHD et le collectif notht.
Ainsi qu’avec l’aide de la commune de Baratier qui nous autorise à utiliser sa salle.

Le collectif NOtht 05
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede Béatrice » 28 Mai 2016, 19:52

GAP

dimanche 29 mai 2016 à 11h

Salle Grenette
Centre Social du Centre Ville
Rue Pasteur Prolongée
05000 Gap


Projection du film de Yanis Youlountas, "Je lutte donc je suis" , en présence du réalisateur

Dimanche 29 mai - Centre Social de Centre Ville (Grande salle) - Gap -

Entrée libre

Projection du film-documentaire de Yanis Youlountas, "Je lutte donc je suis" , en présence du réalisateur.

11h, Auberge espagnole, pour se rencontrer, discuter de luttes d'ici et d'ailleurs (ou d'autres choses)...

13h30 (pile) : projection (environ 1h30)

Puis discussion, débat, etc, en présence du réalisateur


Des librairies itinérantes militantes (revues, brochures, bouquins) seront là aussi.

Organisé par des gens du collectif Calucha. Vous êtes cordialement invité-e-s.

------------
Synopsis et détails

De Grèce et d'Espagne, un vent du sud sur l'Europe, contre la résignation. Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les
montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras. Une
même devise résume leur courage de résister, leur joie de créer et leur persévérance à toute épreuve : "JE LUTTE DONC JE SUIS". Quelques mots
pour vivre debout, parce que rester assis, c'est se mettre à genoux. Une brise marine, souriante et solidaire, de Barcelone à Athènes et
d'Andalousie en Crète, qui repousse les nuages du pessimisme. Un voyage palpitant en musique, d'un bout à l'autre de la Méditerranée, en terres
de luttes et d'utopie.

Image
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 19:58

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 30 Juin 2016, 02:03

Bobines rebelles
Festival du documentaire d'auteur, social et politique

Vendredi 1er juillet 2016 à Laragne (05 300)
Samedi 2 et Dimanche 3 à Barret-sur-Méouge

Image

Bienvenue !

Un festival "Bobines Rebelles" il en existait déjà en Creuse, à Saint Denis, etc, mais c'est une première dans les Alpes. L'histoire retiendra qu'on s'est rassemblés à quelques uns pour former un collectif, et imaginer ensemble ce que pourrait être un festival de cinéma d'auteur, social et politique ici. On s'est retroussé les manches, avec l'envie de s'en mettre plein les mirettes et aussi de vous en mettre plein les mirettes pendant deux jours, pour avoir des nouvelles d'ici et d'ailleurs, parce que des réalisateurs ont fait des films magnifiques, qu'ils aimeraient bien qu'on regarde ensemble, d'autant plus qu'il n'y a aucune chance de voir ces films à la télévision ( pourtant ils existent ) et puis qu'on en parle ensuite en débat, ou en buvant un verre, ou en partageant un repas autour des grandes tables dressées sous les platanes, pour que nos pensées bougent !

On sait bien que le cinéma ne peut pas changer le monde (ça se saurait) mais on peut quand même rêver que voir des films ensemble et en parler ensuite, pourrait y contribuer...

On vous attend pour voir tout ça : ça va être exceptionnel & on l'espère : reconductible !



Programme PDF : http://bobinesrebelles05.jimdo.com/app/ ... 1465399875

http://bobinesrebelles05.jimdo.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 17:16

Infokiosque Alpin, août 2016
Alpage des Aiguilles de Chabrières

Cet été, à 2000 mètres d’altitude, sous les Aiguilles de Chabrières côté Oucanes (commune de Réallon), dans les Hautes-Alpes (voir carte), le berger tiendra un infokiosque alpin permanent, pendant tout le mois d’août.

À l’étalage, vous trouverez des brochures liées à la lutte contre la ligne de THT, contre le puçage des brebis, et toute une sélection personnelle (féminisme, relations affectives, antipsychiatrie, paysannerie, antirépression, squat, etc.).

Eau fraîche, thé, et galettes à prix libre et selon la disponibilité du berger (la cabane reste un endroit d’intimité personnelle !). Légumes et fruits frais acceptés.

https://grenoble.indymedia.org/2016-06- ... sque-Alpin
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 28 Mai 2017, 15:59

Lundi 29 mai à Gap et mercredi 31 mai à Châteauroux-les-Alpes

Les éditions Gros Textes vous invitent à un

Apéro-lecture-discussion
autour de son nouvel ouvrage : « Le muselage universel » d’Émile Pouget et « L’anarchie », d’Élysé Reclus.

Nous pourrons discuter du projet de collectif éditorial, des thèmes abordés par les ouvrages (représentativité, élections, loi, anarchie…) et des autres titres de la collection :

- « À nos marques », de C.C. Sarot / « Les criminels » J. Vallès
- « Almanach du Père Peinard », d’Émile Pouget / « De la représentation à l’autonomie » de J.P. Leroux

- Lundi 29 mai à 19 heures à la Maison Cézanne à Gap
- Mercredi 31 mai à 18 heures 30 à l’Épicerie Littéraire à Châteauroux-les-Alpes

Image

https://grenoble.indymedia.org/2017-05- ... cussion-Le
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 05 Avr 2018, 13:38

Vendredi 6 avril 2018

Soirée Soupe et Bobine « Mineurs en exil, quel accueil ? »

à 18h30, Salle polyvalente d’Eyguians-Garde Colombe, Hautes-Alpes

Mineurs en exil, quel accueil ?

Participation libre Organisé par le collectif « soupes et bobines ».

Cette troisième soirée, autour du film « J’ai marché jusqu’à vous » de Rachid Oujdia a pour objectifs de donner des précisions sur les flux migratoires , les évolutions législatives, d’informer sur les besoins en matière de solidarité et d’accueil, d’échanger avec les personnes engagées, de développer nos réseaux et de lutter contre l’idée d’un « délit de solidarité ».

Après la fermeture de la vallée de la Roya en 2017, notre département des Hautes Alpes est devenu le passage obligé des migrants arrivant de l’Italie par le col de l’échelle et Briançon.

L’arrivée en nombre de Mineurs (1600 en 2017 dans les Hautes Alpes) a aussi été un élément nouveau, prenant de cours les institutions et pointant de grandes défaillances de l’état dans la mise à l’abri des mineurs isolés.

En 2016 et début 2017, deux soirées soupes et bobines ont permis d’évoquer la question des Migrants Majeurs.

Cette nouvelle soirée aura pour objectif de :
- Donner des précisions sur les flux migratoires et les différents statuts des migrants
- Informer sur les évolutions législatives et politiques migratoires en France et en Europe
- Présenter la situation dans le 05, notamment sur la question des mineurs migrants
- Evoquer les besoins en matière de solidarité et d’accueil de mineurs migrants
- Echanger avec des personnes impliquées, notamment autour du CHUM (centre d’hébergement d’urgence des mineurs migrants) ouvert à Veynes en septembre 2017 par un collectif de bénévoles
- Développer nos réseaux d’information, de soutien et de pression sur les institutions pour faire respecter les droits des personnes, et lutter contre l’idée d’un « délit de solidarité ».

https://grenoble.indymedia.org/2018-04- ... Mineurs-en
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 20:49

Vendredi 4 mai 2018

Soirée débat Enfouir les déchets nucléaires à Bure ?

Soupes et bobines organise une nouvelle soirée ce vendredi à 19h, cette fois ci sur Bure, salle polyvalente d’Eyguians-Garde Colombe. Projection du film « A Bure pour l’éternité » en présence du réalisateur Sébastien Bonetti puis discussion-débat avec des habitant-e-s de Bure… Et actualités de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes !

Des habitant-e-s en lutte des villages voisins de Bure seront également présent-e-s après le film pour une discussion-débat autour des actions en cours là-bas et de la répression qui s’abat sur les opposant-e-s.
Enfin, compte tenu des actualités sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, un état des lieux de la situation là-bas et des actions de soutien prévues (dont celles des comités locaux du 04 et 05) sera fait en fin de soirée.

Auberge espagnole, repas partagé.
Participation libre

https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 23 Aoû 2018, 10:45

Jeudi 23 août 2018

Repas partagé et après-midi musical et militant avec la Fanfare invisible

à 12h, Clavières/Briançon
Squat Chez Jésus, sous l'église : Sottochiesa okupato

La Fanfare invisible est dans les Escartons pour soutenir en chants et en actions les valeurs de solidarité et de fraternité sur lesquelles s'appuient des organisations et des habitants du Briançonnais. Résistants d'aujourd'hui, ils sont une force et une puissance qui perpétuent une tradition d'accueil, de liberté et de justice sociale. Leur combat est à résonance nationale et internationale. Des prises de paroles solidaires et des témoignages alterneront avec des impromptus musicaux et festifs.

Repas partagé préparé conjointement avec les Tabliers volants et les personnes présentes Chez Jésus.

L'après-midi : échange musical. Apportez vos instruments, vos carnets de chants et vos voix !

Site des Tabliers volants : http://www.tabliersvolants.org

Site de la Fanfare invisible : http://lafanfareinvisible.fr/accueil.html

Également avec le soutien de l'association Article Ier

https://04.demosphere.eu/rv/2085
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 21 Oct 2018, 17:22

Ouverture d’un centre social autogéré

à Gap, Rue de l’Imprimerie

N’attendons plus rien de la part de l’État et des institutions qui de toutes façons ne jouent pas leur rôle et ne respectent pas leurs propres lois.

Face à la situation des exilés et laissés-pour-compte, et au vide culturel de la ville de Gap, le CESAÏ (CEntre Social Autogéré de l’Imprimerie) ouvre ses portes rue de l’Imprimerie. Son but est de proposer un hébergement et des activités libres et gratuites.

Réapproprions-nous nos vi(ll)es.

A toutes les copines et copains ayant besoin de changer d’air vous êtes les bienvenues, ici nous avons besoin de vous.

On a besoin de matériel (liste non exhaustive):

* Matelas, couvertures, draps, rallonge, multiprise, rideaux, meubles en tout genres.

* Outillage>>> clous, vis, bois, étais, colle, peinture, extincteurs.

* Matos cuisine>>> assiettes, trépieds, couverts, gamelles, casseroles, verres, etc.

* Et votre bonne humeur ainsi que votre énergie débordante.

Contact : cesai at riseup.net
0753766047


Image

https://fr.squat.net/2018/10/19/gap-ouv ... -autogere/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 26 Oct 2018, 20:16

Un reportage sur le centre social autogéré CESAÏ qui vient d’ouvrir ses portes à Gap.

Après l’expulsion de la Maison CÉzanne, 17 demandeurs et demandeuses d’asiles se retrouvent à la rue. Après 48h d’occupation de la préfecture, la seule réponse des institutions est la force : plus de 80 gardes mobiles viennent déloger les 40 occupant.e.s.

A l’orée de l’hiver, la réponse de l’état est clair : le silence et la force.

Le centre ville de Gap est pourtant doté d’un beau parc immobilier ... vide.
Le maire, Roger Didier, présent et vaillant lors de l’expulsion de Cézanne, n’a pas daigné montrer son nez.

C’est avec bonne humeur et détermination que les demandeurs.euses d’asile soutenu.e.s par des collectifs et individu.e.s, décident de ne pas se laisser faire. Le Centre social autogéré CÉSAÏ répond à l’état :
"Réapproprions nous nos vi(ll)es"
Face à la situation des exilé.e.s et laissés pour compte, à la misère sociale et au vide culturel de la ville de Gap, le CÉSAÏ ouvre donc ses portes rue de l’imprimerie.
Son but : proposer un hébergement, un lieu de solidarité, d’organisation et des activités libres et gratuites.

Que fleurissent les lieux de luttes !

à écouter : https://cric-grenoble.info/infos-global ... luttes-786
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 29 Oct 2018, 21:50

Briançon (05) : ouverture d’un nouveau lieu dans la vieille ville

Un nouveau lieu a ouvert dans le cité Vauban, la vieille ville de Briançon. Il s’agit de l’ancienne maison du gouverneur de l’armée française, désormais squattée, qui vous invite à venir se rencontrer, discuter, échanger sur la thématique des frontières. Ce lieu souhaite remettre en question toutes les formes de frontières : physiques, policières, identitaires, sociales et souvent imaginaires.

Sont conviées toutes les personnes le souhaitant, se sentant concernées de près ou de loin, désireuses d’en savoir un peu plus, ou voulant partager des expérience. Pour ce lieu, les projets sont multiples et peuvent encore largement évoluer. Il y a notamment la volonté d’ouvrir une salle informatique, alors que la MJC a du fermer la sienne suite à la suppression de ses subventions. L’une des idées principales de ce lieu est de créer un espace de rencontres. Ainsi, des discussions, des projections de films, des repas collectifs seront organisés de manière hebdomadaire.

Le lieu vient d’ouvrir. Tout soutien matériel et humain est le bienvenu. Pendaison de crémaillère le week-end des 3 et 4 novembre. Accueil possible dès maintenant. Programme à venir…


https://fr.squat.net/2018/10/29/brianco ... lle-ville/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Gap et Hautes-Alpes (05)

Messagede bipbip » 02 Nov 2018, 15:34

Vendredi 2 novembre 2018

Délit de solidarité

à 18h30, salle polyvalente d'Eyguians

Image

Présentation de la soirée

Nombreux sont ceux qui, dans le Buech, apportent une aide aux migrants présents (aide matérielle, logement, accompagnement administratif, ..), ils sont nombreux mais pas assez au regard des besoins. Nombreux sont aussi ceux qui voudraient apporter leur aide mais ne savent pas comment faire, ni s'íl y a des risques et lesquels.

Le 8 Novembre prochain se tiendra à Gap le procès des « 3+4 de Briançon » à qui il est reproché l' ''aide à l'entrée sur le territoire français d'étrangers en situation irrégulière, le tout en bande organisée'' autrement dit : avoir participé à une marche solidaire à la frontière italienne en compagnie d'étrangers venus demander asile en France. Ces personnes risquent 10 ans de prison et 750.000€ d'amende.
Ce procès arrive dans le contexte de la loi Asile et Immigration ( 2 Août 2018 ) et des décisions du Conseil Constitutionnel interpellé sur la notion de fraternité.
Ces faits nous interrogent sur l'accueil des migrants et nous invitent à réfléchir aux modalités de cet accueil. L'hospitalité ne va pas de soi aujourd'hui mais dans le passé non plus. Les coutumes ou les religions puis les états ont dû en codifier les règles pour garantir des sociétés paisibles. Aujourd'hui le monde occidental se replie et peine à accueillir les étrangers démunis venus demander asile et protection. Ce repli heurte nombre de citoyens qui souhaitent que soit pensé et organisé cet accueil alors qu'ils se retrouvent à agir dans l'urgence pour faire face à des situations de détresse et, qui plus est, qu'ils sont confrontés à une législation répressive née de la lutte antiterroriste.
Comment accueillir, protéger? Comment permettre aux migrants en errance de retrouver la possibilité d'un lieu et d'une vie choisie? Accueillir est-il un choix ou une nécessité ? Quelle est dans cette question la place de l'individu, celle de la politique ?

Cette soirée se propose d'aborder :

La question du « délit de solidarité » et du cadre de l'aide :

L'aspect législatif : que dit la nouvelle loi ? Protège-t-elle du ''délit de solidarité''? Que changent les décisions du conseil Constitutionnel sur la notion de fraternité?
Le procès, le 8 novembre à Gap, des 3+4 de Briançon : circonstances et enjeux.

La situation de l'accueil dans le Buëch :

Qui fait quoi en matière d'aide aux migrants ? Les engagements individuels ou collectifs sont nombreux mais insuffisants. Comment contribuer ? Est-il risqué d'apporter son soutien ?

Les enjeux politiques :

Toutes ces questions liées à l'urgence ne peuvent se concevoir sans réfléchir plus largement à l'aspect politique de l'accueil.

Que dit le durcissement des répressions (à l'égard des migrants et des personnes solidaires) de la volonté et de la capacité des politiques à traiter ce problème mondial dans le cadre national ?
Comment sortir d'un traitement dans l'urgence qui épuise les solidarités, décourage le besoin de fraternité ? Comment créer les conditions nécessaires pour garantir le droit constitutionnel à la migration ?

Tous les details sur : https://soupesetbobinesblog.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33997
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité