Nimes, Alès et Gard (30)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 12 Avr 2017, 08:32

[Alès] Programme d’avril de la Rétive

Vendredi 14 avril - Collectif Exploités énervés - permanence (18h) , réunion (19h)
Dimanche 16 avril - Cantine de la Rétive - Lasagnes (13h)
Jeudi 20 avril - Groupe de lecture (19h30) 2ème partie de l’intro de La peste brune de D. Guérin
Dimanche 23 avril - Réunion mensuelle de la Rétive (14h30)
Vendredi 28 avril - Collectif Exploités énervés - permanence (18h)
Vendredi 28 avril - Ciné-club - Les Citronniers de E. Riklis (19h auberge espagnole, 20h30 projection)
Samedi 29 avril - Cantine sans frontières (12h)
Samedi 29 avril - Discussion - Révolution russe 1917 En présence d’A. Skirda, historien et militant (19h)
Dimanche 30 avril - Atelier d’écriture (de 14h à 18h)
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 25 Avr 2017, 09:08

Jeudi 27 avril 2017 à Alès

Bilan du mouvement contre la "loi travail"

à 19h, Bibliothèque La Rétive, 42 rue du faubourg d'Auvergne, Alès

À partir de textes d'analyse abordant le mouvement contre la "loi travail" et de nos expériences et réflexions, nous vous invitons à un débat autour de cette lutte. Ce mouvement, s'il a eu des limites, est pourtant l'un des rares moments de révoltes sociales sur le terrain de l'exploitation de ces dernières années. Des collectifs et individus de plusieurs villes viendront partager et discuter avec nous de ce moment de lutte. Cette discussion a pour but d'essayer de comprendre le contexte dans lequel ce mouvement s'est formé et a évolué de manière à en dégager, ensemble, un bilan. Chaque lutte sociale a ses particularités, prend certaines formes, se développe et s'arrête différemment, s'inscrit d'une certaine manière dans chaque endroit qu'il touche. La situation économique, politique, sociale, le rôle des organisations et des individus sont divers et créent des spécificités. Un an après, comprendre les rouages, les erreurs, les limites et les perspectives, bref, analyser et tirer le maximum d'expériences de ces luttes nous semble essentiel dans la perspective de poursuivre le combat contre le capitalisme.

https://gard.demosphere.eu/rv/3980
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 29 Avr 2017, 15:44

Samedi 29 avril 2017 à Alès

La Révolution russe de 1917 à travers le parcours d’un militant

Ecoutez Marcel Body documentaire de B. Baissat et A. Skirda (1984)

Discussion présentée par Alexandre Skirda

à 19h, Bibliothèque La Rétive, 42 rue du faubourg d'Auvergne, Alès

Pour le centenaire de la Révolution russe, la Rétive invite Alexandre Skirda, historien et militant spécialiste des courants révolutionnaires de Russie et d’Ukraine. Pour faire un tour d’horizon de la Révolution de 1917, Skirda s’appuiera sur la projection de son film Ecoutez Marcel Body. Ce témoignage direct d’un militant français est exceptionnel. Socialiste mobilisé pendant la 1 ère Guerre mondiale, il est envoyé en Russie en 1917 et rentre au parti bolchevik puis retourne en France où il se rapproche des idées anarchistes de Bakounine. Ce parcours permet de faire revivre les soulèvements d’Octobre 1917, les paysans occupant les terres, les soldats désertant et se réunissant en soviet, la guerre civile et la famine, la création de la III e Internationale, l’enthousiasme qui éclata parmi les prolétaires, les anarchistes, les futurs communistes…

Nous en profiterons pour évoquer la révolte en Ukraine, avec Nestor Makno, la situation de Cronstadt et la présence active et critique des anarchistes en Russie et en Ukraine. Malgré la terrible guerre civile menée par les pays occidentaux et l’armée blanche, l’essoufflement de la mobilisation révolutionnaire, l’écrasement des anarchistes et des révolutionnaires après la prise du pouvoir par les bolcheviks, la Révolution russe est l’une des plus profondes tentatives de renversement du capitalisme et de l’État bourgeois jusqu’à nos jours. L’évolution de l’URSS et de la III e Internationale ont encore des conséquences dans la vie politique actuelle telle la démoralisation du prolétariat et de l’ensemble des courants révolutionnaires. La révolution est bien la seule perspective dans cette société capitaliste mais son échec se paye au prix fort. Toutes ces expériences peuvent nous servir aujourd’hui : inspirer nos révoltes, analyser les politiques des uns et des autres, comprendre les erreurs, les trahisons passées et l’apathie actuelle…

https://laretive.info/?event=la-revolut ... n-militant
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 05 Mai 2017, 19:03

Samedi 6 mai 2017 à Nîmes

un rassemblement sera organisé sur la question de la défense des libertés publiques : criminalisation du mouvement social, chasse aux sans papiers, Etat d'urgence, violences policières...

Cette action s'inscrit dans le cadre de la campagne unitaire "Nos droits contre leurs privilèges", qui regroupe dans le Gard différentes organisations (ATTAC, Solidaires, CNT, DAL, APTI, Eau bien commun et USP).

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 08 Mai 2017, 20:15

Jeudi 11 mai 2017

Rassemblement de soutien-procès loi Travail
Nîmes - Jeudi 11 mai - 8h
Devant le tribunal (Boulevard des Arènes)
Départ d'Alès en co-voiturage, à la Bourse du travail, à 6h45

Du 9 mars au 15 septembre 2016, des manifestations et autres actions déterminées sont menées contre la loi travail. Dès le début du mouvement social, l'Etat use de la violence pour casser les blocages et disperser les manifestations. La détermination de l'Etat à ne pas laisser le mouvement se développer est particulièrement forte dès les premières actions. Les blessés et interpellés sont nombreux, rien d'étonnant au vu des moyens dont disposent les flics (matraques, flashballs, gaz, grenades, etc...). Au niveau national, ce sont des milliers de personnes arrêtées, dont certaines écopent de peines de prison ferme ou avec sursis, d'autres se voient soumises à des "peines alternatives" (Travail d'Intéret Général, assignation à résidence, interdiction de manif ou
de séjour...).
Rien que sur Alès, 4 personnes sont interpellées le 23 avril suite à un collage d'affiches. Lors de la manifestation du 17 mai, une action de blocage de la sous-préfecture a été réalisée par plusieurs centaines de personnes dont deux sont arrêtées quelques jours plus tard. L'un d'eux est un collégien, convoqué pour jet de projectile. La deuxième personne, accusée d'avoir cadenassé le portail lors du blocage, est condamnée à 280 heures de TIG. Durant la manifestation du 19 mai, deux personnes ont le bras cassé dans une tentative d'interpellation de la BAC et de la police nationale. Le 26 juin, ne trouvant pas d'autre prétexte, les flics embarquent un manifestant pour un jet de pétard, il sera condamné à 3 mois de sursis, 250 € de dommages et intérêts et 350 € de frais de justice.
Au niveau national, le 15 septembre, dernière journée de mobilisation contre la loi travail, est particulièrement encadré par la flicaille, l'Etat voulant mettre un terme au mouvement social et surtout empêcher sa reprise. Ce jour-là, à la fin de la manif à Alès, une partie du cortège se dirige vers le lycée JBD pour aller soutenir les lycéens qui veulent tenter de bloquer leur bahut. Comme tout au long de la manif, les flics nombreux devancent les manifestants. Gazeuses et flashballs en mains, les keufs démontent violemment la barricade qui tente de s'ériger. Dans la cohue, un pavé est lancé face à ces provocations. Pour les flics, il fallait un coupable. Une casquette trouvée dans un sac crée la preuve idéale. Malgré les multiples caméras utilisées par les flics ce jour-là, le moment où le pavé est jeté disparaît miraculeusement des bandes. Le parquet décide de poursuivre le camarade à la casquette.

Le 11 mai 2017, ce compagnon passe en procès en appel. Accusé de jet de projectile sur les "forces de l'ordre", il est relaxé en première instance mais dans la foulée, le parquet fait appel de cette décision, comme on pouvait s'y attendre. Après l'avoir soutenu lors de son premier procès, nous entendons bien confirmer notre solidarité devant le tribunal de Nîmes, le jeudi 11 mai.
L'utilisation de cette violence "légale" a pour objectif de faire peur, de briser toute résistance à notre exploitation et de miner nos capacités d'offensive. Il nous importe d'affirmer notre solidarité aux personnes touchées par la répression sans tomber dans le piège de l'innocence et de la culpabilité. N'oublions pas que la police nous contrôle et nous humilie tous les jours, que la justice a pour but le maintien de notre exploitation. La répression est indispensable aux bourgeois et à nos gouvernants pour le maintien de leurs intérêts. Nous subissons tous les jours l'exploitation et la domination, la répression ne s'arrête pas en fin de manifestation, elle se poursuit au quotidien. Des mobilisations ont eu lieu, notamment suite à l'agression de Théo à Aulnay, la mort de Rémi au Testet, celle d'Adama dans le Val-d'Oise ou celles de Zyed et Bouna à Clichy-sous-bois. À nous de les développer face aux violences et à la répression policière. Il est important de se défendre collectivement, d'affirmer notre solidarité, de ne pas laisser de personnes isolées face à la police et à la justice.
Une attaque contre l'un d'entre nous, c'est une attaque contre tous !
Liberté pour tous !

Carapace (Collectif Anti-Répression, Anti-Prison à Alès, Cévennes et Environs) est un collectif d'auto-défense, ouvert à tous et toutes, pour résister à la police, la justice et l'enfermement. Il a pour objectif de développer la solidarité et des outils de lutte afin de briser l'isolement et de construire des rapports de force face à la répression.
Pour nous contacter, rencontrer…: carapace30@riseup.net

https://gard.demosphere.eu/rv/4007
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 13 Mai 2017, 21:28

Lundi 15 mai 2017 à Alès

Grève de la fain "Liberté et dignité" - Prisonniers palestiniens - AFPS

Depuis le 17 avril (journée du prisonnier palestinien), 1000 puis 1300 et maintenant 1800 prisonniers sont en grève de la faim à l'appel du prisonnier politique Marwan Barghouti.

Pour exprimer notre solidarité avec les prisonniers palestiniens en grève de la faim, nous avons prévu une action avec panneaux et tractage lundi 15 mai de 10h30 à 14h à Alès. Rendez-vous au marché de l'Abbaye. Plus nous serons nombreux et plus nous toucherons du monde. En pièce jointe le tract en question.

Les grévistes protestent contre les nombreuses violations des droits fondamentaux infligés aux détenus palestiniens par les forces de sécurité israéliennes dès leur arrestation et tout au long de leur détention. Ils revendiquent notamment :

- L'augmentation de la fréquence et de la durée des visites familiales à 1h30 toutes les deux semaines, en autorisant les visites des parents de premier et second degrés,

- La fin de la détention administrative et de l'isolement cellulaire,

- L'amélioration des soins médicaux, de la nourriture et l'installation de l'air conditionné,

- L'accès à l'éducation et à des livres, journaux et certaines chaînes satellitaires,

- L'amélioration des conditions de transfert des détenus vers les hôpitaux ou les tribunaux qui se déroulent souvent dans des conditions inhumaines.

La seule réponse israélienne a été la répression : mesures disciplinaires, dispersion des grévistes dans de nouvelles prisons, mise en cellules d'isolement des responsables du mouvement de grève, interdiction d'accès des avocats à leurs clients, suppression généralisée de toutes les visites de familles.

L'AFPS nationale dans son communiqué:
- salue avec respect ce grand mouvement de résistance organisé dans des conditions extrêmement difficiles et qui rencontre un écho puissant dans toute la Palestine et bien au-delà. Elle appelle les citoyens et les organisations démocratiques à le soutenir avec force.

- appelle les autorités françaises à protester publiquement contre la répression de ce mouvement et à soutenir ses revendications. Il n'y aura pas de solution politique sans la libération préalable de ces prisonniers politiques qui sont pour leur peuple le symbole de sa résistance. La France doit s'opposer dans les actes et pas seulement en paroles à la politique criminelle du gouvernement israélien.

Venons nombreux lundi 15 mai à 10h30 pour exprimer notre soutien aux prisonniers palestiniens.

AFPS Alès-Cévennes
https://fr-fr.facebook.com/AFPS-Ales-Cevennes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 19 Mai 2017, 22:45

Samedi 20 mai 2017 à Alès

Bilan du mouvement contre la "loi travail"

à 19h, Bibliothèque La Rétive, 42 rue du faubourg d'Auvergne, Alès

À partir de textes d'analyse abordant le mouvement contre la "loi travail" et de nos expériences et réflexions, nous vous invitons à un débat autour de cette lutte. Ce mouvement, s'il a eu des limites, est pourtant l'un des rares moments de révoltes sociales sur le terrain de l'exploitation de ces dernières années. Des collectifs et individus de plusieurs villes viendront partager et discuter avec nous de ce moment de lutte. Cette discussion a pour but d'essayer de comprendre le contexte dans lequel ce mouvement s'est formé et a évolué de manière à en dégager, ensemble, un bilan. Chaque lutte sociale a ses particularités, prend certaines formes, se développe et s'arrête différemment, s'inscrit d'une certaine manière dans chaque endroit qu'il touche. La situation économique, politique, sociale, le rôle des organisations et des individus sont divers et créent des spécificités. Un an après, comprendre les rouages, les erreurs, les limites et les perspectives, bref, analyser et tirer le maximum d'expériences de ces luttes nous semble essentiel dans la perspective de poursuivre le combat contre le capitalisme.

https://laretive.info/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 10 Juin 2017, 19:12

Programme des mois de juin de la Rétive à Alès

Dimanche 11 juin - Cantine de la Rétive - (13h) Salade de concombres, Gravad Lax et dessert à la cerise

Jeudi 15 juin - Groupe de lecture (19h30) « Après la catastrophe » - 1e partie, La peste brune de D. Guérin

Dimanche 18 juin - Réunion mensuelle de la Rétive (14h30)

Vendredi 23 juin - Collectif Exploités énervés - permanence (18h)

Vendredi 23 juin - Discussion - Luttes anti-carcérales en Belgique (19h30)

Samedi 24 juin - Cantine sans frontières (12h)

Vendredi 30 juin - Ciné-club - Le lendemain de Magnus von Horn (19h auberge espagnole, 20h30 projection)

https://lepressoir-info.org/spip.php?article907
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 28 Juin 2017, 08:45

Jeudi 29 juin 2017

PALESTINE : JÉRUSALEM-EST OCCUPÉE

Vie et résistance du quartier de Silwan avec Mme Amina Abdulhaq, secrétaire générale de l'association Al Bustan

à 19h, Centre Pablo Neruda, 1, place Hubert Rouger, Nîmes

Dans le plan colonial de judaïsation de Jérusalem-Est par Israël, le village palestinien de Silwan fait face à une menace constante des forces d'occupation israéliennes et des mouvements de colonisation : arrestations d'enfants, démolitions de maisons et expulsions violentes par les organisations de colons... Le quartier d'Al Bustan à Silwan, situé au sud de la mosquée Al Aqsa, est particulièrement visé avec le projet de faire disparaître des pâtés entiers de maisons pour y installer un site de tourisme juif « le jardin du roi David ».

Depuis 2005 la population palestinienne résiste. Mme Amina Abdulhaq, secrétaire générale de l'association « Al Bustan » à Silwan, nous parlera du mouvement de résistance qui lutte au quotidien contre la machine coloniale.

Soirée organisée par : AFPS Nîmes, UJFP, Femmes en Noir, Comité BDSF 30, avec le soutien de la LDH Uzès

https://gard.demosphere.eu/rv/4087

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 06 Juil 2017, 16:37

jeudi 6 juillet 2017 à Nîmes

Face à loi de Macron et des patrons
Quelle alternative ?


Débat-Apéro le Jeudi 6 juillet à 19h au café Chez Mémé à Nîmes

Les médias n’ont cessé de nous le répéter : « Faites ce que vous voulez mais votez Macron » (Libération du 06 mai 2017 ; veille du deuxième tour du scrutin présidentiel) car c’était le seul rempart face au Front National et Marine Le Pen, disaient-ils…
Macron élu, ni de gauche ni de droite, mais du parti des oppresseurs, des dominants, ce sont bien les patrons qui se félicitent des premières mesures annoncées en matière de diminution des droits des travailleurs et ce, au plus vite, pendant les mois d’été.
Alternative Libertaire l’a dit avant les élections et le dira encore : « Agir plutôt qu’ élire !!! ». N’attendons rien de ce gouvernement Macron, comme nous n’attendions rien des précédents.
"L’émancipation des travailleurs sera l’oeuvre des travailleurs eux mêmes" disait la devise de la Première Internationale ouvrière à la fin du XIXe siècle.
Cette réalité est plus que jamais d’actualité. Pour Alternative Libertaire, un autre modèle de société est possible : solidaire, égalitaire, respectueuse des droits des femmes, écologique et autogestionnaire.

DÉBAT - APÉRO
Jeudi 6 juillet 2017
19h - 22h au café Chez Mémé (5 rue Fléchier, Quartier Gambetta à Nîmes)

http://alternativelibertaire.org/?Face- ... -6-juillet
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 16 Sep 2017, 20:43

Lundi 18 septembre 2017 à Alès

Assemblée de lutte

Les manifs contre la réforme du code du travail ont réuni beaucoup de monde. Dans le coin, entre 1400 et 2000 personnes ont défillé à Alès, 300 à Bagnols, 3 à 5000 à Nîmes. A Alès, le défilé a été actif. À la fin de la manifestation une assemblée de lutte a été proposée pour le lundi 18 septembre 2017, à 18h, à la Bourse du Travail d'Alès. Cette assemblée servira à s'organiser, à se préparer pour la grève et la manif du 21 et pour envisager la poursuite du mouvement.

Participons aux assemblées, grèves, luttes contre les mesures Macron Dès LUNDI 18 SEPTEMBRE à 18h ASSEMBLÉE DE LUTTE à la Bourse du travail d'Alès

MANIFESTATION LE 21 SEPTEMBRE à Alès

Organisons-nous en collectifs et en assemblées autonomes, préparons l'offensive contre les patrons et l'Etat. Appel à une Assemblée de lutte: https://exploitesenerves.noblogs.org/assemble… Tract du collectif Exploités énervés en ligne et en pdf: https://exploitesenerves.noblogs.org/les-mesu

Une RÉUNION PUBLIQUE, proposée par le collectif Exploités énervés autour de la lutte contre les ordonnances Macron et les diverses attaque contre nos conditions de vie est prévue le vendredi 22 septembre à 19h30 au local la Rétive (42 faubourg d'Auvergne, Alès). Plus de détails: https://laretive.info/?event=reunion-publique

https://gard.demosphere.eu/rv/4133
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 20 Sep 2017, 12:02

Vendredi 22 septembre 2017 à Alès

Réunion publique Exploités Enervés contre les mesures Macron

Participer aux manifestations en cours et tenter un nouveau mouvement contre leur loi Travail XXL est possible, si le maximum d'entre nous reprend à son compte cette lutte. La réunion publique proposée par le collectif Exploités Énervés a pour objectif de discuter des solidarités de classe et des offensives face au patronat et à l'État, de s'organiser dans ces luttes en cours et à venir.

Organisons-nous en collectifs et en assemblées autonomes, préparons l'offensive contre les patrons et l'Etat. Appel à une Assemblée de lutte: https://exploitesenerves.noblogs.org/assemble… Tract du collectif Exploités énervés en ligne et en pdf: https://exploitesenerves.noblogs.org/les-mesu

RÉUNION PUBLIQUE, proposée par le collectif Exploités énervés autour de la lutte contre les ordonnances Macron et les diverses attaques contre nos conditions de vie est prévue le vendredi 22 septembre à 19h30 au local la Rétive (42 faubourg d'Auvergne, Alès).

https://laretive.info/?event=reunion-pu ... es-enerves
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 27 Sep 2017, 13:47

Mercredi 27 septembre 2017 à Salinelles

Un deuxième article gratuit pour un premier gratuit !

Conférence-débat avec Floreal M. Romero + projection d'un film en présence de quelques "acteurs"

MERCREDI 27 SEPTEMBRE à SALINELLES
SALLE DE L'ORANGERIE DU CHÂTEAU
DE 19 H à 23 H 30

19 h - Floreal M. Romero, co-auteur du livre « Murray Bookchin pour une écologie sociale et radicale » et auteur (parution prochaine en Français) de « Atreviéndonos a poder »
nous propose une présentation des très prochaines « Rencontres internationales sur
l´écologie sociale » * . Suivra un échange avec Floreal (en langue française !).

* Ces secondes Rencontres internationales sur l'écologie sociale vont se dérouler à Bilbao en octobre prochain, après les premières ("Oser la sortie du capitalisme") qui eurent lieu à Lyon l'année dernière.
Des infos et des textes en espagnol et en français sur www.ecologia-social.net

21 h - Projection du film « La Cigale, le Corbeau et les Poulets » en présence de quelques uns des acteurs Cigalois
Quand la réalité rejoint les fables de La Fontaine, pas très loin de chez nous à Saint-Pons- de-Thomières dans l'Hérault... on se fend la poire avec ce super documentaire d'Olivier Azam de la Coopérative audiovisuelle « Les Mutins de Pangée » http://www.lesmutins.org/
Des stars cigalières et saint-ponaises du film seront présentes... et signeront des autographes à leurs groupies !

Pour cette soirée exceptionnelle (un deuxième article gratuit pour un premier gratuit) : Entrée libre et parking libre - Amener un grignotage pour notre auberge languedoco-espagnole (j'ai pas osé mettre franco-espagnole, allez comprendre ! ).

https://gard.demosphere.eu/rv/4137
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 30 Sep 2017, 12:33

Dimanche 1er octobre 2017 à Saint-Géniès-de-Malgoirès

Fête de la Conf

Des 9h. : marché paysan, en direct des fermes et des ateliers : pain, vins, fromages, fruits, légumes, gâteaux et galettes, miel, confitures…

A 9h30 & 11h au pied de l'olivier municipal : Comment tailler les oliviers ?

Démonstration par Fabien Rouzaud, oléiculteur professionnel à Saint Christol les Alès.

Débat du matin : 10h30

Pesticides : quel est le problème ?


Introduction : que sont les pesticides ?

Par Marie Paule Nougaret, journaliste scientifique (Le Monde, le Canard Enchaîné)

Écrivain et journaliste, elle est l'auteur de nombreux articles en écologie et botanique et du livre « La Cité des plantes, en ville au temps des pollutions » paru aux Éditions Actes Sud.

La Cité des plantes, introduction : « Les plantes ne poussent pas en ville, ce sont les villes qui vivent sur la planète des végétaux… »

Blog : http://citedesplantes.tumblr.com

A 11h30 : Initiation à la dégustation œnologique avec J.P. Cabanis paysan vigneron en bio. Une introduction plaisante à la dégustation des vins… Qu'est-ce qu'un vin paysan ? Quelles sont les particularités des vins bio ?

Menu de midi avec les produits de nos fermes et l'orchestration culinaire de «L'effetGomasio» : Galettes de riz, curry de légumes et poichichade en sauce tomate. Menu végétarien ou carné avec grillades de viandes fermières.

En dessert : yaourt fermier de Corinne avec madeleine & miel bio de Marie, fruits de saison.

Débat de l'après-midi : 15H00

Confédération paysanne : 30 ans de syndicalisme paysan !


Film d'introduction : « A bras ouverts » (30 mn) : La Confédération paysanne telle qu'elle est en 2017, un portrait fait par les paysannes et les paysans qui la composent.

Débat animé par Christian Roqueirol de la Conf'Aveyron.

Eleveur de brebis sur le Larzac, Christian est militant historique de la Confédération Paysanne. Il a été élu dernièrement pour représenter l'Europe au sein de la Via Campesina, réseau international regroupant plus de 160 organisations de paysans dans 73 pays.

Matières à réfléchir avec les stands associatifs et militants.Inscrits à ce jour : l'ADDEARG(Association pour le Développement de l'Emploi Rural et Agricole du Gard),Solidarité Paysans, Nature &Progrès,Les Faucheurs volontaires, le réseau Biocoop, Attac, la CNT (Confédération Nationale du Travail) du Gard, Artisans du monde,Abeille et sagesse,France Palestine Solidarité, L'Investissement Socialement Responsable, ATTAC Uzège, la COOP SOLEIL, Les Survoltés, le CHANG (Collectif Halte Aux Nucléaires Gardois),l'association St Hilaire Durable, l'association de promotion de la TOUSELLE, Acceuil Paysan, l'AFPS…

Expos:

Les affiches des luttes de la Conf'.

30 ans de syndicalisme au service des paysans et de la terre.

L'Atelier Paysan : La démarche / Le tutoriel bâtis/ Le tutoriel outils.

Ateliers & démonstrations :

La taille de l'olivier (9h30 et 11h), les plantes sauvages comestibles, les semences paysannes, animaux de ferme & d'ornement…

Initiation à la dégustation œnologique (11h30)

Espace dédié & grands jeux pour les enfants avec l'association A vous de Jouer.

Balades en calèches avec la ferme de la Teulière.

Buvette avec bières, vins, jus et limonade artisanaux, bio ou conventionnels.

Bières et limonade artisanales de la Brasserie des Garrigues de Sommières.

Vins des caves de Montaren, Saint Quentin la Poterie, Moussac…

Jus de pomme de Saint Felix de Pallières

Animation musicale en journée et apéro jazz à partir de 17h 00 avec AAD Trio Jazz avec Aurélia Sabatier au piano, Andréas Johnes, contrebasse et David Lafont, percussions et batterie.

https://herault.demosphere.eu/rv/7348
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 30 Nov 2017, 19:26

Samedi 2 décembre 2017 à Alès

Discussion - Critique du capitalisme ou politique de l'identité ?
Confusions théoriques, impasses stratégiques, perspectives émancipatrices.


à 19h, Bibliothèque La Rétive, 42 rue du faubourg d'Auvergne, Alès

avec les auteurs : Nedjib Sidi Moussa (La fabrique du musulman) et Renaud Garcia (Le désert de la critique).

Depuis quelques années, le discours de la « gauche radicale » s'articule de plus en plus autour d'identités et non plus autour des rapports de classes. S'organiser entre femmes, entre « racisés », entre homosexuels, entre communautés..., tout en cherchant à se mettre à la place du plus dominé, à l'intersection de dominations multiples, est une pratique de plus en plus courante. Mais pourquoi se regrouper sur une telle base ? Quelle est l'origine de ces théories qui visent à lutter contre les rapports de domination et de pouvoir ? Quelles perspectives cela amène-t-il dans les luttes en cours et à venir ?

Renaud Garcia, auteur du Désert de la critique, étudie le cheminement du postmodernisme (Foucault, Derrida...), en particulier de l'idée de déconstruction, dans sa remise en cause de la lutte de classes et de la perspective révolutionnaire, et son appropriation actuelle par certains milieux que l'on peut désigner comme « post anarchistes ». Son analyse croisera celle de Nedjib Sidi Moussa, qui montre, dans La fabrique du musulman, comment une certaine « gauche radicale » a remis au goût du jour les notions de race et de religion en lieu et place de la question sociale.

Pourquoi parler aujourd'hui d'islamophobie ? Cette notion, qui mêle le religieux à la question du racisme, cache la réalité de ce dernier et peut mener à des confusions et à soutenir les religions. Or la religion, soutien indéfectible de l'oppression et des classes dominantes, sert très souvent à masquer l'exploitation qui est commune à l'ensemble du prolétariat. On déconstruit les rapports de domination pour ne garder que des identités qui nous assignent à une place, aussi marginale ou singulière soit-elle. L'assignation à une identité nie directement les choix individuels, mais aussi les rapports sociaux propres au monde dans lequel nous vivons. La lutte contre le racisme et le sexisme est nécessaire, mais sous un angle qui prenne en compte leur articulation avec le système capitaliste.

Les deux ouvrages nous questionnent sur les perspectives émancipatrices de telles luttes autour de la race, de la religion ou de l'identité, tandis que la restructuration du capitalisme se poursuit, que la lutte de classes n'a jamais été aussi actuelle, et que les divisions du prolétariat, l'atomisation bien réelle de celui-ci, laissent libre cours à la perpétuation de l'exploitation. Déconstruction et anti-islamophobie ne nieraient-elles pas toute perspective révolutionnaire ?

Ces questions et ce débat sont complexes, mais ils nous semblent nécessaires à l'heure actuelle. Afin de mieux appréhender ces interrogations, nous proposons une bibliographie indicative sur le site de la Rétive dans l'onglet « à lire, à relire ».

https://laretive.info/?event=discussion ... cipatrices
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28910
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité