Nimes, Alès et Gard (30)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 21 Déc 2017, 13:31

Jeudi 21 décembre 2017 à Alès

« La question de l'organisation »
Le groupe anarchiste russe à l'étranger, « La plateforme anarchiste », 1926

Groupe de lecture à 19h30, Bibliothèque La Rétive, 42 rue du faubourg d'Auvergne

« la plateforme » proposée par Archinov et le groupe anarchiste russe à l'ensemble des courants anarchistes en 1926. A la suite de l'échec de la Révolution en Ukraine en 1921, ce groupe cherche à fonder une organisation révolutionnaire basée sur la lutte de classes.

https://gard.demosphere.eu/rv/4259
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 16 Jan 2018, 00:54

Jeudi 18 janvier 2018

Blanqui, l'insurgé

à 18h30, Médiathèque Alphonse Daudet, Alès

Cette conférence-diaporama dresse le portrait d'Auguste Blanqui (1805-1881), inclassable et irréductible révolutionnaire qui passa plus de 33 ans en prison pour ses idées.

Avec le support d'un diaporama illustré d'une riche iconographie et de tableaux didactiques, Philippe Fréchet retracera d'abord la vie du révolutionnaire ; il donnera ensuite lecture de quelques portraits de
Blanqui (tracés par ses amis ou ses ennemis) ; enfin, un rapide panorama des idées sociopolitiques de l'époque tentera de situer l'insaisissable Blanqui (et ses émules, les « Blanquistes ») dans ce fouillis idéologique.

https://gard.demosphere.eu/rv/4351
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 22 Jan 2018, 11:59

Lundi 22 janvier 2018

LIBERTÉ POUR TOUS LES PRISONNIERS POLITIQUES PALESTINIENS

à 17h, Avenue Feucheres, Nimes

Au cours de l'année 2017, 6742 PalestinienEs, originaires de Gaza et de Cisjordanie ont été arrêtés et détenus par Israël, dont Khalida Jarrar, Salah Hamouri et Ahed Tamimi.

Ahed Tamimi, jeune Palestinienne, âgée de 16 ans, originaire du village de Nabi Saleh (au nord de Ramallah en Palestine occupée), risque d'être condamnée à 7 ans d'emprisonnement pour avoir giflé un soldat des forces d'occupation qui avait pénétré dans la cour de leur maison. Ahed n'est pas une exception puisque, au cours de cette même année 2017, 1467 enfants ont été arrêtés par les forces d'occupation avec une proportion importante à Jérusalem.

le rassemblement est appelé par : Association France Palestine Solidarité Nîmes, Union Juive Française pour la Paix, Femmes en Noir, Comité BDSF30, Ligue des Droits de l'Homme Gard, Amitiés France Algérie, ATTAC Nîmes, France El Djazaïr, Union Locale CGT Nîmes, Solidaires 30, Alternatives Libertaires, Parti Communiste Français Nîmes, Nouveau Parti Anticapitaliste 30, Ensemble Gard, France Insoumise Nîmes, Parti de Gauche 30 ...

https://gard.demosphere.eu/rv/4373

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 27 Jan 2018, 13:01

Samedi 27 janvier 2018

L'universalisme, un outil ?

Lequel ? pour qui, pourquoi, Comment ?

En présence de Sandra C. auteure du texte
«Le postmodernisme ne casse pas des briques»

19h, Bibliothèque La Rétive, 42 rue du faubourg d’Auvergne, 30100 Alès

Dans une société divisée en classes, dans laquelle le rapport capital-travail prédomine, on assiste depuis le début des années 1980 à l'abandon de l'analyse de classes et d'un sujet émancipateur universel, le prolétariat, au bénéfice d'une multitude de sujets censés le remplacer : femmes, homosexuels, « racisés », etc. Ces groupes porteurs de revendications particulières visent essentiellement à une reconnaissance de l'Etat, et trouvent appui auprès d'une part non négligeable de ceux qui se disent porter un projet de transformation radicale de la société. Pour comprendre cette abdication du projet d'émancipation universelle et l'allégeance aux discours identitaires qui ne font qu'accompagner la logique du capital, nous analyserons le postmodernisme en tant que rejet de la raison critique, de l'histoire et de l'universalisme. Aussi nous interrogerons le contenu historique de celui-ci, à travers les Lumières, la pensée de Marx et l'histoire des luttes prolétariennes, pour enfin en venir aux perspectives de luttes à mener.

https://laretive.info/?event=discussion ... es-briques
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 04 Fév 2018, 16:38

Mardi 6 février 2018

Rassemblement contre la répression anti-syndicale

Rassemblement devant la poste de l'Esplanade à Nîmes,
mardi 06 février 2018, à 17h30 (avant d'aller devant la Préfecture du Gard)
contre le licenciement de Gaël QUIRANTE,
Secrétaire Départemental de SUD PTT 92

Gaël QUIRANTE est victime de répression antisyndicale. La Poste avait, en effet, tenté de le licencier en 2010 en l’accusant de séquestration alors qu’il avait participé à une occupation de la direction départementale de La Poste : son licenciement avait été refusé successivement par l’Inspection du Travail en 2010, par le Ministre du Travail en 2011, puis par le Tribunal Administratif en 2014. En avril dernier la Cour d’Appel du Tribunal Administratif de Versailles a annulé les 3 précédentes décisions et a ainsi relancé toute la procédure ! L’Inspection du Travail a de nouveau refusé son licenciement mais c’est désormais Mme Penicaud, Ministre du Travail qui va décider du sort de Gaël !

Notre mobilisation doit empêcher son licenciement !

Le même jour à 19h aura lieu un rassemblement à Paris devant le Ministère du travail.

http://solidaires30.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 08 Fév 2018, 17:42

Samedi 10 février 2018

Que faut-il penser du Linky

Que faut-il penser du Linky - le compteur « intelligent » qui va remplacer votre bon vieux compteur électrique -, actuellement en cours de déploiement sur Arles, et qui fait polémique en France ? MdVA - Bd des Lices

Arles - Samedi 10 février - 17h Maison de la Vie Associative, 3 bd des Lices

Si vous souhaitez vous faire une opinion, c'est maintenant ; lorsque le Linky aura été posé chez vous, ce sera trop tard… Avant, on peut encore le refuser si on le souhaite.

ATTAC pays d'Arles et le Comité stop-Linky arlésien organisent une rencontre-débat le samedi 10 février 2018 à la Maison de la vie associative, salle de l'Auditorium, de 17 à 19 heures.

Elle sera animée par le collectif anti-Linky des Bouches-du-Rhône.

L'INSTALLATION DE CE COMPTEUR SUSCITE DE NOMBREUSES INQUIÉTUDES, notamment au niveau de :
- l'augmentation du prix de l'électricité pour tous ceux qui sont peu ou prou en limite haute de leur abonnement (ou qui pourraient l'être à l'avenir), car le nouveau compteur Linky n'admet pas les variations tolérées par le compteur actuel et disjoncte comme un seul homme dès que la crête est dépassée d'un iota ;
- la santé, avec les ondes CPL (courant porteur en ligne : le courant électrique est, pour faire bref, transformé en courant informatique), qui sont suspectes aux yeux de certains, et qui dans tous les cas de figure vont s'adjoindre aux ondes actuelles ; il ne semble pas y avoir eu d'études sérieuses d'impact sur la santé publique ;
- l'écologie, avec une jolie production de déchets immédiats (ce sont quelque 80 millions de compteurs rustiques et en état de marche qui vont être jetés, puisque les compteurs « intelligents » de gaz et d'eau vont suivre bon train - respectivement, 35, 11 et 35 millions de compteurs), et de déchets à terme, dans la mesure où les nouveaux compteurs Linky et consorts n'auront certainement pas la durée de vie de nos compteurs actuels, en raison de leur fragilité intrinsèque, mais aussi de l'évolution de la technologie - et cela en des temps où l'on parle de lutter contre l'obsolescence programmée et de revenir à des machines robustes ;
- la sécurité, certaines installations ont engendré des dysfonctionnements, voire des départs de feu ;
- la protection des données et l'intrusion dans la vie privée, avec les risques de piratage qui en découlent…
On peut être d'autant plus facilement sourcilleux sur ces sujets qu'il n'y a eu aucune information, aucun débat ou consultation préalables, et que le déploiement de Linky peut donc à bon droit être perçu comme imposé par Enedis. Enedis qui par ailleurs, voulant atteindre son objectif à tout prix, avance un certain nombre de mensonges, d'affirmations sujettes à caution ou de menaces (on ne peut légalement refuser le Linky ; c'est le progrès, TINA, - "There Is No Alternative" - ; ceux qui s'y opposeront seront pénalisés financièrement).
La parole de l'État brille par son absence sur le sujet ; en revanche, 500 maires ont pris à ce jour des arrêtés municipaux de refus du Linky.

S'il est aisé de voir l'intérêt d'Enedis dans le déploiement de ces compteurs, la question, au final, est : présentent-ils un véritable intérêt pour le consommateur ? Leur déploiement est officiellement inclus dans la transition énergétique, mais est-ce vraiment cela, la transition énergétique ?
Le "smart grid" d'Enedis nous fait-il rêver comme on nous y invite ? Un progrès inéluctable, sans liberté de choix pour l'individu, est-il vraiment un progrès ? Au final, la question étant, comme toujours : quelle société veut-on ?

La seule information concrète autre que l'argumentation d'Enedis est aujourd'hui apportée par les citoyens qui se mobilisent sur la question et diffusent auprès du public les éléments qu'ils ont pu recueillir.

Venez donc le 10 février, vous serez les bienvenus !

https://local.attac.org/13/arles/Linky- ... igent.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 13 Fév 2018, 20:37

Jeudi 15 février 2018

La question de l’organisation
La plateforme anarchiste

19h30, La Rétive, 42 rue du faubourg d’Auvergne, 30100 Alès

La plateforme anarchiste
Le Groupe anarchiste russe à l’étranger, 1926, 18 p.
La thématique de « l’organisation », choisie à la première réunion, fait écho à la volonté de faire vivre les idées révolutionnaires et de s’organiser en conséquence pour participer aux luttes sociales actuelles. À quoi servirait une organisation ? Quelle forme anti-autoritaire pourrait-elle prendre en assumant des positions révolutionnaires ? La spontanéité et l’autonomie dans la lutte des classes rendent-elles inutiles tout type d’organisation ?
Nous tenterons d’y voir clair dans ces questions en lisant ensemble des textes anciens et actuels qui traitent de l’organisation en parti, en syndicat, en collectif révolutionnaires ou par l’absence d’organisation.
Ce mois-ci, nous poursuivrons la lecture avec le 8ième paragraphe : « anarchisme & syndicalisme et le dernier chapitre « Partie organisationnelle » du texte « la plateforme », proposée par Archinov et le Groupe anarchiste russe à l’ensemble des courants anarchistes en 1926. En tirant les expériences de la révolution en Ukraine en 1921, ce groupe cherche à fonder une organisation révolutionnaire basée sur la lutte de classes. Nous poursuivrons le mois suivant par la lecture du texte « L’ autonomie dans la lutte des classes », de Henri Simon.
Comme à notre habitude, ceux qui le désirent liront les textes à haute voix et nous nous arrêterons sur un point ou un autre afin de partager nos réflexions. Cette lecture s’accompagnera de ce que nous aurons apporté à grignoter. Une bibliographie et les textes sont mis en ligne sur le site de la Rétive (onglet « à lire à relire »).

http://www.millebabords.org/spip.php?article31336


Jeudi 15 février 2018 à Lasalle

Collectif anti Linky Lasalle - Film débat -

Bonjour, Fin 2018, EDF et Enedis vont tenter de mettre en place des compteurs intelligents (Linky) sur la commune de Lasalle. Quels sont les enjeux de ce compteur communicant que l'on veut nous imposer ?
Le collectif anti-linky de Lasalle organise, à la Filature, le jeudi 15 février à 19h30, la projection d'un film sur ce sujet, suivi d'un débat et d'un pot.
Cette soirée est ouverte à tous et à toutes. Merci de transmettre cette invitation autour de vous, afin qu'un maximum de personnes soient présentes et informées. En attendant jeudi, un premier aperçu des conséquences de la pose du compteur Linky, chez ceux qui ont eu le plaisir d'être dans les premiers servis : http://www.temoignage-linky-france.fr

https://gard.demosphere.eu/rv/4415

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 15 Fév 2018, 16:50

Vendredi 16 février 2018

La Bande noire. Propagande par le fait dans le bassin minier (1878-1885)

Discussion avec Yves Meunier, auteur du livre

19h, La Rétive, 42 rue du faubourg d’Auvergne, 30100 Alès

De la mine à la dynamite
La Bande noire. Propagande par le fait dans le bassin minier (1878-1885)
Yves Meunier, l’Échappée, 2017, 192 p.

Dans la nuit du 15 au 16 août 1882, de jeunes mineurs en rébellion contre la toute puissance de l’Église, alliée au patronat des mines, font exploser la rosace et l’entrée d’une chapelle dans le bassin houiller de Saône-et-Loire. C’est le début d’une longue série d’actions qui vont secouer pendant trois ans la région de Montceau-les-Mines au rythme des dynamitages d’édifices religieux et de domiciles de petits chefs à la solde du patronat. Animés par un esprit de révolte, ces anarchistes sont connus sous le nom de la Bande noire. Yves Meunier viendra nous présenter sa recherche sur les sources de l’anarchisme ouvrier.

Toutes les soirées sont accompagnées d’ une auberge espagnole, chacun(e) ramène à manger et à boire.

http://www.millebabords.org/spip.php?article31337
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 25197
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités