Lyon et Rhône (69)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede fernand » 28 Juin 2018, 14:12

Nous sommes pour la liberté, les alternatives et l’écologie.

Les ordonnances Macron en générale

Ça fera un an que Macron a été élu, une année à œuvrer comme un Robin des bois à l’envers : prenant aux pauvres pour donner aux riches. C’est pour les retraites et la CSG en hausse. Les APL en baisse moins d’indemnités prud’hommes,

Les ordonnances : des salariés ultra précarisés, des riches mieux protégés, des syndicats muselés.

La réforme du droit du travail par ordonnances et une démolition sociale programmée du gouvernement : fiscalité à l’avantage des plus riches, austérité sur les dépenses publiques, destruction du droit du travail, précarité et renforcement des inégalités sociales !

Le projet Macron, c’est l’attaque éclair de l’ensemble des dispositifs de protection sociale et des mécanismes de solidarité, d’abord le code du travail, puis les retraites, l’assurance chômage, la sécurité sociale, l’éducation !

Licenciement abusif

La réforme du Code du travail modifie profondément les règles concernant le licenciement :

Emmanuel MACRON a instauré tout d’abord un plafond encadrant ainsi les dommages-intérêts alloués par le juge aux salariés victimes d'un licenciement sans cause réelle et sérieuse. Ceci aura donc un impact important sur les salarié licenciés de façon abusive ;

Inadmissible ! Salarié licencie par le patron avec une liasse de billets

Ainsi les employeurs voient le montant des dommages-intérêts, qu'ils doivent verser, encadré par un barème imposé aux juges. Illégales ! Illégitime !

Réforme des règles de calcul en cas de licenciement

pour sécuriser les relations de travail, Emmanuel MACRON simplifie les règles de formes attachées au licenciement, diminuer les délais de recours en cas de rupture du contrat de travail et mettre en place un formulaire CERFA en guise de lettre de licenciement ;

Il est également question de favoriser abusivement la résolution des litiges en amont donc de favoriser la conciliation.

BUREAU DE CONCILIATION = BUREAU D’ORIENTATION !!!



Les lois Collomb.

D’abord le rôle concret et réel que jouent les frontières, dispositif du pouvoir actuel : fragmenter l’espace, délimiter les espaces de contrôle, empêcher la libre circulation des personnes, définir « l’autre », « l’étranger » et ainsi opposer, mettre en concurrence les travailleuses et travailleurs, pour tenter de substituer à l’antagonisme de classe un antagonisme national.



Opposition claire aux lois de Gérard Collomb.

S’insurger contre les lois immigration Collomb encore une fois décidées arbitrairement et sans coordination !


Loi Collomb immigration :

Grave durcissement des conditions droit d’asile.

Procédures accélérés d’expulsions

Allongement durée de rétention
F.
Avatar de l’utilisateur-trice
fernand
 
Messages: 9
Enregistré le: 20 Nov 2017, 12:26

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede fernand » 28 Juin 2018, 14:13

Prochainement le parcours à venir : De Monplaisir à Sans Souci -

Nous sommes contre les lois travail XXL
Les lois Collomb immigrations
Les ordonnances Macron
Contre le capitalisme


Le Collectif
Mouvements libertaires à Lyon

Par ses objectifs et les engagements de ses membres, le collectif est une composante du mouvement libertaire, autogestionnaire et antiautoritaire.

Contribuer à l’essor des luttes anticapitalistes, antiracistes, antimilitaristes, anticléricales, féministes, écologistes, syndicalistes.

Le collectif est parti prenant du combat contre toutes les formes de pouvoir et de ce fait refuse l’Etat, la hiérarchie et les relations induites par les rapports de domination.

Et de tout autre combat s’inscrivant dans la constitution d’un mouvement social émancipateur.

Promouvoir l’éclectisme en matière cultuel et artistique.

Maintenant il faut se battre !!


Système d’arrivistes Macron

La période électorale : le pays semble frappé de démence : candidats arrivistes et commentateurs politiques … !

C’est un spectacle fou : drame, bouffonnerie, farce, tous les genres du tragique au burlesque s’y donnent rendez-vous et se donnent en spectacle.

Le malheur et c’est au frais du spectateur que la farce se joue et que, quels que soient les acteurs, c’est toujours lui qui paie, et qu’il paie de son travail, de sa liberté, de sa peine.


Construire une mobilisation féministe

Les droits obtenus par les femmes ont été le fruit d’une mobilisation de masse qui a imposé un rapport de force.

La tune le moteur de la guerre. Les salariés exigent une meilleure répartition.

Ce n’est seulement et uniquement en menaçant les dirigeants de faire grève que l’on obtiendra des augmentations

1ere phase Discussion/ échange / Prévention/ communication

Conditions de travail. Valeur. Ethique

Pise de conscience puissance et force des salariés.

Hygiène sécurité. Ergonomie. CHSCT.

Enregistrement des cotisations.


2ème phase Débrayage Débat/ insatisfaction/ décisions et Mesures

Dans le même temps débat avec la direction

Chartre. Statuts. Echanges avec les responsables.

Grève du zèle.

Grève de 2h correspondant à tous les bénéfices que l’entreprise fait car les salariés vendent leur force de travail mais n’obtiennent aucunement les bénéfices.

Préparation des caisses de solidarité.


Aucune discussion n’est possible et envisageable d’où les décisions de piquets de grèves

3ème phase Grève sous toutes ces formes

Grève reconductible.

Grève totale et générale.

Dans l’idéale Interprofessionnelle
F.
Avatar de l’utilisateur-trice
fernand
 
Messages: 9
Enregistré le: 20 Nov 2017, 12:26

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede fernand » 28 Juin 2018, 14:14

Nous sommes pour les progressions sociales la confiance et l’émulation.

Nous sommes sans idéologie pré formatée.

Nous sommes anticapitalistes



Date à venir...

Elargir la grève (après les cheminots) dans tous les secteurs

La grève comme alternative aux logiques bureaucratiques et politiciennes.

Les grèves de 24 heures aboutissent que très rarement à des victoires.

Il nous faut donc envisager des alternatives à ces journées sans lendemain qui intéressent de moins en moins de monde.

La grève reconductible peut être une première étape.

La grève générale peut elle aussi être victorieuse.

Les grèves tournantes peuvent offrir l’avantage de bloquer la machine.

Offrir aussi l’accès aux usagers avec deux objectifs : gêner le fonctionnement et en faire profiter l’usager.

L’arrêt de travail à des moments fort, peut entrainer le repli de l’Etat patron.

Le blocage du pays peut aussi entrainer rapidement le repli de l’Etat patron.



Mobilisation

La mobilisation contre la casse du code du travail contre la casse des services publics pour le progrès social continue !

Mieux répartir les richesses

Garder et améliorer notre système de protection sociale

Augmenter les salaires, les pensions.

Contre la casse sociale c’est maintenant qu’il faut se battre !

Rappel critique

Constat: fossilisation des syndicats Résistance face aux licenciements

La manifestation civile la plus importante depuis 50 ans. Réveillez-vous. Emulation. Mobilisation

Mouvement régulier et fréquent.



1830 Les canuts
Le Collectif.
Fernand Colombel
Fraternellement
F.
Avatar de l’utilisateur-trice
fernand
 
Messages: 9
Enregistré le: 20 Nov 2017, 12:26

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede bipbip » 19 Sep 2018, 07:52

Mercredi 19 septembre 2018

Présentation de la campagne #NicoLibero, antifasciste turinois en détention préventive depuis 6 mois

à 18h30 à la maison de la Mésopotamie, 11 rue Mazagran, Lyon

Tour de présentation de la campagne #NicoLibero, pour la libertaion de Nicolo, jeune antifasciste turinois en détention préventive depuis 6 mois et discussion sur la situation politique en Italie.

Pendant plus de trois mois, Nicolò a été enfermé dans la prison de Le Vallette à Turin pour avoir participé à une manifestation antifasciste contre Casapound le 22 février passé. A cette occasion, pendant des heures, des centaines de manifestantEs avaient assiégé le meeting électoral du parti fasciste en s’affrontant avec la police qui défendait l’hôtel 4 étoiles où les fascistes étaient réunis.
Après plusieurs demandes de remise en liberté, le juge a finalement assigné Nicolò à résidence avec un bracelet électronique. Pourtant, étant donné qu’il n’y avait pas de dispositif disponible à ce moment, Nico est resté en taule. Une situation assez commune en Italie, où les juges octroient souvent la détention avec bracelet, tout en sachant qu’il y une pénurie chronique et organisée, ainsi beaucoup de détenuEs se trouvent dans cette situation absurde. Il est finalement sorti de prison et se trouve actuellement en arrêt domiciliaire avec un bracelet électronique.

Nicolò est accusé essentiellement de “concours moral”, un dispositif juridique qui vient tout droit du Codice Rocco, le code pénal fasciste. On ne lui reproche aucune conduite criminelle, si ce n’est d’avoir été présent au cortège antifasciste. Toute cette opération judiciaire, orchestrée par le Parquet de Turin et réclamée à cor et à cri par tous les partis politiques, a investi de nombreux antifascistes de Turin avec obligation de pointer, assignation à residence et interdiction de territoire. Il s’agit d’un procès monté à la hâte sous pression médiatique, à caractère de toute évidence punitif et fortement politique, avec l’objectif de punir des camarades connuEs par la police politique turinoise pour les luttes contre les expulsions locatives, le soutien aux piquets de grève et les manifs contre le train à grande vitesse Lyon-Turin (NO TAV).

L’incarcération de Nicolò se fait, bien entendu, dans le silence absolu de toute la gauche italienne, ce qui témoigne encore une fois de plus l’hypocrisie patente de ceux qui jusqu’à hier réclamaient des peines exemplaires contre les antifascistes et qui aujourd’hui se scandalisent contre le gouvernement “populiste” de Ligue et Mouvement 5 étoiles.

Nous avons lancé une campagne de soutien pour Nicolò et les autres antifas frappéEs par la répression #NicoLibero. Pour alimenter cette campagne, nous voulons organiser un petit tour, également à l’étranger, pour parler de l’histoire de Nico et renforcer les liens internationaux de solidarité. La rencontre sera structurée avec une petite présentation, la projection d’une video (vostfr) et une discussion sur la situation politique en Italie.

« Les camarades de Nicolo »

https://rebellyon.info/Tour-de-presenta ... agne-19530
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 11:56

Samedi 22 septembre 2018

Soirée mexicaine « El Otro Grito » en soutien à Ayotzinapa

A presque 4 ans des faits d’Iguala – le collectif de Mexicains à Lyon, organisons une soirée pour rappeler que nous sommes toujours là, que nous n’oublions pas les victimes de disparitions forcées.

Pour commencer la soirée, nous vous invitons à la projection du film documentaire " Mirar Morir (Regarder Mourir) : L’armée mexicaine et les 43 disparus d’Iguala" , produit par Témoris Grecko et le collectif Ojos de Perros vs La Impunidad.

Le documentaire enquête sur la participation des unités militaires (et notamment du 27e bataillon d’infanterie) dans les attaques aux étudiants d’Ayotzinapa et dans leur disparition.

Le documentaire sera suivi d’un "Fandango". C’est-à-dire, une grande fête.

Au programme : Sones Jarochos, Cumbia, Salsa, un grand jeu « Loteria de la Muerte », des Cheladas, Margaritas,et bien d’autres choses à boire et à manger...

L’argent récolté servira à financer plusieurs projets de solidarité au Mexique, dont une partie sera envoyé aux familles des étudiants d’Ayotzinapa.

"La esperanza está en la verdad. 4 años buscando verdad y justicia".

"Ni perdón, Ni olvido. 43 + 40,000"

Participation Libre

L’Atelier des Canulars 91 rue Montesquieu 69007 Lyon - Métro Saxe Gambetta a partir de 17H

https://rebellyon.info/Soiree-mexicaine ... tien-19556
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 14:55

Samedi 28 septembre 2018

Les femmes décident ! Manifestation de défense du droit à l’IVG ce vendredi 28 septembre

Comme vous devez sûrement le savoir, ce vendredi 28 septembre sera la journée internationale du droit à l’IVG. Partout en France, des rassemblements ont été organisé pour défendre ce droit sans cesse remis en question. Face à toutes les attaques des réacs (le président du syndicat national des gynécologues, les évêques de France, l’extrème droite, etc ...), restons toutes et tous unis.

En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des espagnoles en 2015, des polonaises en 2016 et des irlandaises en 2018, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe. Alors même qu’en France, le président du Syndicat national des gynécologues (Syngof) ose encore assimiler à un « homicide » l’interruption volontaire de grossesse, il est nécéssaire de réaffirmer ce droit.
Au-delà de l’Europe , nous soutenons la mobilisation de la société civile argentine portée par l’énergie des plus jeunes à choisir chacune sa vie.

Nous réaffirmons que :
- L’avortement est un choix personnel - mon corps m’appartient, je choisis ma vie, je choisis d’avorter ou pas ;
- L’accès à l’avortement est un droit ;
- La clause de conscience des professionnel-les de santé doit être supprimée de la loi ;
- Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;
- Des campagnes d’information tous publics sont nécessaires pour pouvoir en parler librement sans tabou ni jugement ;
- L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
- La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé ;
- Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe et les États doivent tendre vers une dépénalisation totale de l’avortement.

Nous exigeons que nos gouvernements nationaux, le parlement européen et le conseil de l’Europe garantissent ce droit fondamental.
Rejoignez-nous le 28 septembre pour réaffirmer nos droits et soutenir les femmes du monde entier !

VENDREDI 28 SEPTEMBRE
18H PLACE DE L’OPERA


https://rebellyon.info/Les-femmes-decid ... n-de-19569
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede bipbip » 03 Oct 2018, 15:48

Mercredi 3 octobre 2018

Rencontre-Débat sur l’ingérence française en Côte d’Ivoire avec Raphaël Granvaud

19 h à la Librairie Terre des livres, 86 rue de Marseille, Lyon.

Rencontre avec Raphaël Granvaud pour « Un pompier pyromane ; l’ingérence française en Côte d’Ivoire, d’Houphouët-Boigny à Ouattara », Agone, 2018.

Image

Tout l’arsenal de la Françafrique s’est déployé en Côte d’Ivoire : diplomatie parallèle, réseaux officieux, affaires troubles, coups tordus et crimes de guerre. Dans la nuit du 6 au 7 novembre, plusieurs dizaines de milliers de manifestants descendent dans les rues à l’appel de Charles Blé Goudé, leader des « jeunes patriotes », et se dirigent vers l’aéroport et la base militaire française. Pour « casser la manifestation », selon les termes du général Poncet, les manifestants sont pris pour cibles par les hélicoptères de combat de l’armée française. Les Ivoiriens qui réussissent à passer les ponts se heurtent aux barrages et aux chars des soldats français, qui tirent à balles réelles et à la grenade offensive. Le lendemain, le chiffre de plus de trente morts et d’une centaine de blessés par l’armée française est avancé par un membre du Front populaire ivoirien et aussitôt récusé par l’étatmajor français, qui ne reconnaît que « des tirs d’intimidation ». Le soir, le général Bentégeat reconnaît qu’ils ont « peut-être blessé ou même tué quelques personnes », mais il ne parle que de « pillards » et se déclare « très fier de la réaction qu’a eu le détachement Licorne. Ils ont montré qu’on ne tue pas impunément les soldats français ». La suite des événements confirmera qu’on peut en revanche tuer impunément des civils ivoiriens. Derrière une neutralité affichée, la France n’a cessé d’intervenir dans la vie politique ivoirienne, défendant âprement ses intérêts économiques et son influence régionale. Elle a arbitré la guerre de succession ouverte par la mort du président Houphouët-Boigny, poussant les candidats les plus proches de la France pour pouvoir maintenir la Côte d’Ivoire à la place qu’elle occupe depuis l’indépendance de 1960, à savoir u n des pivots de la Françafrique – cette forme spécifique du néocolonialisme français. Sous prétexte d’éviter un « nouveau Rwanda », la France est aussi intervenue militairement en Côte d’Ivoire, jouant le rôle de force « impartiale » aux côtés de l’ONU. C’est d’ailleurs dans le cadre de l’opération Licorne – censée illustrer l’exemplarité des nouvelles modalités d’intervention de l’armée française en Afrique – que les militaires français ont ouvert le feu sur des foules de civils ivoiriens désarmés, en novembre 2004, sur fond de manipulations qui laissent suspecter une tentative avortée de coup d’État. La France n’a jamais été ni un arbitre neutre ni un acteur désintéressé dans la crise ivoirienne ; ce livre participe à documenter son rôle, qui reste aujourd’hui encore insuffisamment critiqué et débattu. Raphaël Granvaud et Gérard Mauger sont tous deux membres de l’association Survie, et rédacteurs de Billets d’Afrique, bulletin mensuel d’information alternative sur les avatars de la politique africaine de la France.

En partenariat avec SURVIE
et les éditions AGONE

Entrée libre

https://rebellyon.info/L-ingerence-fran ... oire-19577
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede bipbip » 16 Oct 2018, 14:14

Mercredi 17 octobre 2018

Présentation du dernier numéro de la Revue Z : Guyane, trésors et conquêtes

Le numéro 12 de la Revue "Z" vient de sortir. La thématique de ce numéro s’intitule Guyane, Trésors et conquêtes. Un membre du comité éditorial viendra le présenter le mercredi 17 octobre, 19h30, à "l’Amicale" au 31 rue Sébastien Gryphe

Le douzième numéro de la revue Z, publication annuelle d’enquête et de critique sociale, est sorti en librairie le 12 septembre.

« Trésors et conquêtes », rédigé depuis la Guyane, nous embarque au cœur de l’industrie la plus polluante du monde : les mines. On y parle luttes anticoloniales et amérindiennes, critique de l’aérospatiale avec une visite de Kourou, « port spatial de l’Europe » et retour sur le mouvement social massif de 2017.

La librairie Terre des livres sera présente pour tenir une table avec quelques revues et des livres sur le sujet.

Un membre du comité éditorial viendra présenter le dernier numéro de la revue Z à "l’Amicale" le mercredi 17 octobre à 19h30.

https://rebellyon.info/Presentation-du- ... e-la-19648
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Lyon et Rhône (69)

Messagede bipbip » 19 Oct 2018, 13:44

Weekend de retour de la Marche solidaire pour les migrants

Du jeudi 18 au dimanche 21 octobre ont lieu à Lyon de multiples événements pour revenir sur la marche solidaire pour les migrants qui a rassemblé plus de 2500 marcheurs et des milliers de sympathisants à travers la France cet été.

La marche solidaire pour les migrants est partie de Vintimille le 30 avril, et arrivée à Calais puis Londres les 7 et 8 juillet.
Co-organisée par la Roya citoyenne et L’auberge des migrants, ces 1400km parcourus à pieds ont été l’occasion de rencontres et d’échanges à la rencontre des multiples collectifs militants, citoyens, associations, élus, observatoires et organismes concernés par l’accueil des personnes migrantes en France.
Les marcheuses et marcheurs, convaincus du sens et de l’impact de cette marche, mais aussi de la nécessité de continuer cette mobilisation à travers la France, se retrouvent ce weekend à Lyon pour échanger et partager ;

PROGRAMME
Jeudi 18, 19h30 : Vernissage du livre-photo "Marche ou rêve"

Vendredi 19, 19h :

Apéro-concert et rencontre
Plusieurs musiciens du collectif lyonnais Alterégaux - Artistes sans frontières, rassemblant des musiciens étrangers, réfugiés à Lyon, joueront à cette occasion !
http://alteregaux.fr/artistes/

Diffusion de films et échanges
Diffusion de films sur la jungle de Calais et sur la Marche solidaire, et échanges avec les marcheurs et les volontaires venant de Calais et d’ailleurs en France...

Exposition d’Abdul Saboor
Photographe ayant vécu son parcours d’exil derrière l’objectif, exposant les clichés pris tout au long de son parcours d’Afghanistan jusqu’en France
http://www.infomigrants.net/fr/post/100 ... r-objectif
https://aa-e.org/fr/les-vitrines-de-lat ... s-en-exil/

Exposition de Raphaël BROUARD
Photographe et marcheur : http://www.raphaelbrouard.com/

Samedi 20 :

Flashmob aux couleurs de l’Aquiarius dans Lyon : UN PAVILLON POUR L’AQUARIUS !
RDV 16h30 au manège de la Guillotière.

N’hésitez pas à faire tourner cette invitation dans votre réseau !

+ d’infos sur la Marche solidaire pour les migrants
Partie de Vintimille le 30 avril, et arrivée à Calais et Londres les 7 et 8 juillet 2018, cette marche a traversé la France d’une frontière à l’autre sur 1400kms.
Ses objectifs :

Protester contre le blocage des frontières, et témoigner de ses lourdes conséquences sur la population en exil
Protester contre le délit de solidarité et la criminalisation des citoyens apportant une aide humanitaire aux réfugiés,
Demander un réel accueil des personnes réfugiées arrivant en France et en Europe.
https://www.laubergedesmigrants.fr/fr/l ... citoyenne/

+ d’infos : Vernissage de "Marche ou rêve" #Collectif Photo Lyonnais ITEM
11 photographes du collectif Lyonnais ITEM ont marché avec nous, se relayant tout au long de la marche, pour vivre cette expérience de l’intérieur, ’sur le temps long’.
Le livre-photographique tiré de cette expérience rassemble 11 regards différents sur les liens de fraternité qui se sont tissés pendant la marche.
Le vernissage de l’ouvrage : "Marche ou rêve" a lieu le jeudi 18 octobre, dans les locaux du collectif ITEM : 3, impasse Fernand REY, 69001.
http://www.collectifitem.com/marche-reve/

https://rebellyon.info/Jeudi-18-Verniss ... rche-19654
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34530
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 5 invités