Tours, et Indre et Loire 37

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 06 Aoû 2018, 23:10

Le réseau Sortir du nucléaire commémore les bombardements de Hiroshima et Nagasaki

Du 6 au 9 août 2018, des actions pour exiger le désarmement nucléaire sont organisées dans plusieurs villes de France, dont Tours, et dans cinq autres pays. Le Traité d’interdiction des armes nucléaires entrera bientôt en vigueur et ICAN, Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires, a reçu le prix Nobel de la paix pour son action.

Du 6 au 9 août 2018, des jeûnes-actions pour exiger le désarmement nucléaire sont organisés dans plusieurs villes de France (Paris, Dijon, Tours, Narbonne, Mont Saint-Michel, Cherbourg et Brest/Crozon) et dans cinq autres pays (Allemagne, États-Unis, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et Togo). Les participants se réuniront en solidarité avec les victimes des bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagasaki et celles des essais nucléaires. Cette fois-ci, les rassemblements auront une dimension particulière, puisque le Traité d’interdiction des armes nucléaires entrera bientôt en vigueur et que ICAN, Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires, a reçu le prix Nobel de la paix pour son action.

Alors que le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) a fêté le premier anniversaire de son adoption par l’ONU le 7 juillet dernier, ce texte qui prévoit l’interdiction d’employer, de fabriquer, de stocker et de menacer d’utiliser des armes nucléaires enregistre déjà 59 signatures et 14 pays l’ont ratifié.

Alors qu’un sondage paru en juillet 2018 montre qu’une large majorité de Français (67 %) est favorable à la ratification du TIAN, la France refuse de jouer le jeu du désarmement et de la démocratie nationale comme internationale. Elle rejette en bloc ce texte, pourtant adopté par 122 États, soit une majorité écrasante des membres des Nations Unies.

Du 6 au 9 août, les quatre jours d’actions seront l’occasion d’interpeller Emmanuel Macron et de mettre les élus devant leurs responsabilités : troisième plus gros détenteur de stocks d’armes nucléaires derrière la Russie et les États-Unis, la France doit s’engager dans un processus de désarmement international.

Le Réseau « Sortir du nucléaire » avec ICAN France et Abolition des armes nucléaires-Maison de Vigilance, participent à ces rassemblements en solidarité avec les victimes des armes atomiques. Ces associations condamnent les « crimes atomiques » et demandent l’abolition totale des armes nucléaires et radioactives, qui sont dangereuses, polluantes, onéreuses et antidémocratiques.

A Tours, du lundi 6 au jeudi 9 août, de 10 h à 16 h sont organisés des rendez-vous face à la gare, dans le Jardin Léonard de Vinci. Ce sera l’occasion d’écouter des prises de parole du collectif Sortir du nucléaire, ou de se renseigner auprès de stands d’informations.

Des cérémonies commémoratives se dérouleront le 6 août et le 9 août à 11 h.



https://larotative.info/le-reseau-sorti ... -2881.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 07 Sep 2018, 22:08

Samedi 8 septembre 2018

Manifestation à 14h, soutien aux Mineurs non accompagnés et aux sans papiers

65 Mineurs non accompagnés (MNA) abandonnés par les pouvoirs publics pendant 6 semaines au campement de St Pierre des Corps

CAMPEMENT des MINEURS ISOLES ÉTRANGERS TOUS CONCERNÉS, TOUS SOLIDAIRES !

Depuis le 26 juillet dernier, un campement de mineurs non accompagnés (MNA) était installé dans le jardin de l’église de l’Assomption à St Pierre des Corps.

Pris en charge par des militants et bénévoles d’Utopia 56 Tours et du Collectif solidaire des réfugiés de SPDC, ils étaient 65 jeunes abandonnés par l’État et le Conseil Départemental qui se renvoyaient l’un sur l’autre la responsabilité de l’accueil inconditionnel prévu par la loi.

Seules la municipalité de SPDC et la paroisse soutenue par le Diocèse apportaient leur aide permanente.

Dans l’opinion, mobilisée par la presse ,l’installation de ces jeunes mineurs sur le terrain de l’Assomption rue Lénine montrait une certaine idée de la solidarité et de la Fraternité, que de nombreux citoyens de tous bords s’empressaient de manifester concrètement. C’était « Un campement où renaît l’ Espoir » .

Mais le temps passant vite et Sachant que la paroisse souhaitait récupérer son terrain début septembre .Que faire concrètement des 65 jeunes présents au campement ? Les laisser à la rue ?

Chrétiens-Migrants avait saisi les pouvoirs publics le 13 Aout,pour demander une concertation entre l’État, ( Préfecture,DDCS),le Département , leurs sous -traitants , les bailleurs, et toutes les associations de défense des droits des étrangers , y compris celles , militantes, qui sont souvent exclues des dialogues nécessaires mais qui assurent le logement de 200 personnes en Indre et Loire .

A l’issue d’une rencontre entre la préfète et le Président du Conseil Départemental 37 le 31 Août ceux-ci annonçaient qu’il y aurait : 5 agents de plus à l’ASE et 25 places de « mise à l’abri » .Ces dispositions qui ne concernent pas les jeunes du campement n’intervenant qu’en octobre seulement. En outre, il était question de trouver des familles citoyennes pour les héberger .

Une solution est-elle enfin apportée ?

Or, le 5 septembre, le Conseil Départemental 37 a invité Utopia 56 Tours et le Collectif solidaire des réfugiés de SPDC, pour annoncer que :

- 49 mineurs du campement et -I0 mineurs hébergés par Utopia 56 dans des familles seront pris en charge par l’ASE et logés à l’hôtel ( notamment à St Avertin).

Cette mesure a été effectuée concrètement ,dès le lendemain, les transferts ont été réalisés par le Conseil Départemental 37, en présence des représentants du Diocèse et du service des étrangers de la Préfecture et avec un déploiement de moyens impressionnants :nous en sommes très heureux :

MAIS il RESTE 15 MINEURS qui ATTENDENT LES DÉCISIONS de leur RECOURS en JUSTICE et que PERSONNE ne VEUT PRENDRE en CHARGE.

D’autres jeunes continuent d’ arriver et le Département comme l’État ne semblent pas réellement prendre la mesure de la situation, si ce n’est en affichant des chiffres et en se rejetant l’un sur l’autre leur responsabilité.

Se défausser sur les citoyens et sur l’ Église pour pallier leurs manquements, est-ce acceptable ?

Certes, le problème du « flux migratoire » est plus large et implique une politique nationale et européenne mais nous, citoyens, militants associatifs et paroissiens de Tours :

- N’acceptons pas de nous substituer au Département et à l’État et exigeons que ces institutions subviennent aux besoins vitaux de ces jeunes (hébergement, hygiène, nourriture, soins de santé, transport)

-Refusons ensemble qu’ils soient abandonnés par les pouvoirs publics !

-Demandons un large dialogue entre les pouvoirs publics et les associations et collectifs pour que la loi qui prévoit la mise à l’abri de jeunes gens soit enfin respectée.
Organisons ensemble la Résistance et la Solidarité face à l’inacceptable.

Nous avons besoin de vous, venez nous rejoindre !

MANIFESTATION SAMEDI 8 SEPTEMBRE 14h

Départ Table de Jeanne Marie 65 rue Febvotte. Arrivée Place de la préfecture devant le Conseil Départemental 37


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1904
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 21 Sep 2018, 11:39

Samedi 22 septembre 2018

« L’amour et la révolution »,
le dernier film de Yannis Youlountas.

Suivi d’un débat avec le réalisateur.

SALLE Louis Mirault (12 rue Louis Mirault, Sanitas), à Tours.
15 heures.

Entrée libre et gratuite.

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1881
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 08 Nov 2018, 19:48

Dimanche 11 novembre 2018

Pour un 11 novembre 2018 antimilitariste !

La folie guerrière et militariste ne cesse de faire florès à travers le monde : aux Etats Unis, l’ahuri Trump joue avec l’avenir de la planète avec ses menaces inconsidérées d’agressions militaires, en Corée du Nord, le "guide suprême" saigne son peuple au sang pour maintenir une armée pléthorique et développer un arsenal nucléaire qui fait froid dans le dos. De la Russie à la Chine, en passant par les pays occidentaux et leurs prétentions hégémoniques en Afrique, une seule chose va bien dans ce monde, c’est l’industrie de l’armement !

Cette "pourvoyeuse" d’emplois qui ne devrait pas exister, continue à engendrer ça et là des massacres, corollaires à de gros profits pour les industriels (industrie aéronautique avec EADS, Dassault Aviation, SAFRAN/SNECMA ; terrestre, avec NEXTER ou PANHARD ; naval avec DNCS ; électronique avec THALES, DASSAULT Systems ou SAFRAN/SAGEM ; missiles avec MBDA ; espace avec EADS/ASTRIUM...).

En france, en 2016, la seule Direction Générale de l’Armement a passé près de 10 milliards d’euros de contrats pour l’équipement des armées (sur un total de 20 milliards de prises de commandes), et a investi 800 millions d’euros dans la recherche. L’industrie de l’armement devrait passer de 165 000 emplois à plus de 200 000 en 2018 selon le ministère de la Défense. En 2015, 16 milliards d’euros de commandes à l’exportation ont été réalisées, soit deux fois plus que l’année précédente et quatre fois plus qu’en 2012 !

Mais ce n’est pas tout, l’armée ne se contente pas de faire "des opérations extérieures" : le renforcement des lois antiterroristes lui permet d’occuper le territoire métropolitain et ultra marin comme l’autorise, notamment, l’instruction interministérielle de mai 2010, le ministère de la Défense qui prévoit de déployer dans le cadre d’un plan spécial 10 000 militaires sur l’hexagone en « cas de crise majeure ». Le SGDSN (Secrétaire Général à la Défense et la Sécurité Nationale) dans la revue Armées d’octobre 2010, définissant un « cas de crise majeure » comme « Un événement – pandémie, attaque terroriste, catastrophe, crise d’ordre public – dont la gravité et la portée conduisent les autorités gouvernementales à activer le dispositif interministériel ».

Nous ne pouvons tolérer cette politique militariste !

Disons le haut et fort Dimanche 11 novembre, 10h30, parvis
de l’université François Rabelais, rue des Tanneurs, à Tours.

Rappelons que la France est toujours un pays en guerre !

Pour un 11 novembre antimilitariste !

Premiers signataires :SUD/SOLIDAIRES 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, Alternative Libertaire 37, Retirada 37, NPA 37.

Avec la présence de la chorale militante "La P’tite Rouge de Touraine".


http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1920
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 19 Nov 2018, 19:48

Mardi 20 novembre 2018

Projection du film "Libre"

à 20h30 au cinéma Royal-Vigny de Loches

Le Collectif solidarité migrant.es Lochois, en partenariat avec CICLIC, le Cinéma Le Royal Vigny et le Ciné Club de Loches Beaulieu, organise la projection du film Libre suivie d’une discussion.

Pendant trois ans, le réalisateur Michel Toesca a suivi le combat de Cédric Herrou à la frontière franco-italienne, afin de montrer la mobilisation citoyenne, de dévoiler au grand jour les illégalités du préfet des Alpes-Maritimes, et de raconter le périple des milliers d’exilés qui sont passés dans la vallée.

https://larotative.info/projection-du-f ... -3018.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 19 Nov 2018, 21:44

21 et 22 novembre 2018

Rojava, une utopie au cœur du Kurdistan ?
Témoignages de volontaires internationaux.

Image

Irlandais, américain, québécois et français, cinq militants revenu du Rojava (Kurdistan syrien) nous raconteront leur parcours militaire et civil de Manbîj à Rakka et enfin à Afrîn. Avec eux nous tenteront d'effectuer le difficile travail analytique de la situation syrienne, du contexte géopolitique régional et du processus révolutionnaire, autogestionnaire et libertaire qui s’invente sur place. Nous pourrons échanger autour de points de vue sur cette dynamique émancipatrice, ses limites, son potentiel, et l’indispensable solidarité internationale. Depuis 2014, le rôle de rempart joué par la gauche kurde face aux atrocités djihadistes au Moyen-Orient l’a placé sous les feux de la rampe. Ce que l’on sait moins, c’est que dans les zones qu’elle contrôle, et notamment au Rojava, elle a favorisé l’essor d’une contre-société sur des bases féministes, sociales, démocratiques et, d’une certaine façon, laïques. Un soutien acritique ? Nullement car, comme tout processus révolutionnaire, celui-ci court des risques : une dérive autoritaire est toujours possible, de même qu’une instrumentalisation par des puissances étrangères (États-Unis, Russie, France...). Mais plus que tout, nous essaierons ensemble d'envisager les perspectives politiques futures pour les mouvements révolutionnaires à travers le monde, à l'heure de leur déliquescence en Europe et de leur recomposition au Moyen Orient. C’est tout cela que nous voulons aborder et à partir de ces expériences individuelles et expérimentations collectives permettre un cadre de débat et d’échange.

Événement coorganisé par Alternative libertaire 37, Les amis de demain le grand soir, le Qu'est-ce que quoi? et des membres de la communautés kurde.

Gratuit et ouvert à toustes à l'Université de Tours, site Tanneurs

Mercredi 21 Novembre 2018 18h30 : Projection - débat, amphi 1.
Projection du film documentaire "Rojava, une utopie au coeur du chaos syrien" suivi d'un débat.

Jeudi 22 Novembre 2018 18h30 : Conférence - table ronde - débat Amphi 4

https://www.facebook.com/QuestCeQueQuoi/?tn-str=k*F
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 24 Nov 2018, 09:21

Samedi 24 novembre 2018

Violences faites aux femmes Tolérance zéro

Un rassemblement à 14h30 place Jean Jaures à Tours et une projection débat à 17h30 salle de la médaille à Saint Pierre des Corps, par le réseau féministe 37 composé de :
Peuples Solidaires, Osez le féminisme!, Centre LGBT, Scop L'Engrenage, Les Amis de demain le grand soir, LDH, France Kurdistan, Solidaires, Sud Santé sociaux, Sud éducation, PCF, NPA, JC , UEC, AL.

lien vers le tract en pdf : http://www.solidaires37.org/IMG/pdf/pla ... _tirer.pdf
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22040
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités